Comédie dramatique américaine de Azazel Jacobs,
avec Jacob Wysocki, John C. Reilly, Bridger Zadina…

Terri est un jeune homme en surpoids, élevé par son oncle. Considéré comme différent par les élèves de l’école, il est rejeté. Ne faisant plus semblant, il vit sa vie comme il le peut. Après plusieurs expulsions de classe, il est convoqué par le directeur. Ce dernier lui offre alors un marché : venir parler avec lui une fois par semaine. De leurs échanges verbaux naîtra une reconstruction… des deux protagonistes.

Présenté dans de très nombreux festivals (Deauville, Sundance, Independant spirit award, Locarno…) Terri nous bouleverse. Ici, personne n’est parfait et c’est tant mieux… les protagonistes apprendront à grandir malgré les épreuves. Une nouvelle vision de la vie apparaîtra peu à peu : ce n’est pas grave de dire « j’ai eu tort » et ce n’est une faiblesse que de s’avouer faible.

En présentant cette rencontre entre l’ado et le directeur avec compassion, le réalisateur présente la jeunesse avec un oeil nouveau. Touchant, amusant, instructif… malgré quelques longueurs sur la fin, le film séduit. Tous les parents devraient le voir !

Actuellement en salles.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Y7zcF15Zsuo[/youtube]

 

 

Aujourd’hui mercredi, on retrouve sur les écrans, le nouveau film de Tim Burton, Dark Shadows.

L’histoire débute en 1752, la famille Collins s’exile avec leur fils Barnabas aux Etats-Unis pour commencer une nouvelle vie et pour fuir une malédiction qui ne cesse de frapper le clan. 20 années plus tard, beau, fort, irrésistible, Barnabas est tel un roi dans la ville de Collinsport située dans le Maine. Le sort va cependant continuer à s’acharner. Il va briser le coeur d’une sorcière qui, pour le punir,va  le destiner à vivre en vampire enterré vivant. 2 siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe et se retrouve parachuté en plein dans les années 70 avec une multitude de changements auxquels il va falloir faire face.

Pour ce nouveau film, Johnny Depp est une fois de plus à l’affiche, incarnant un vampire déjanté, qui essaie tant bien que mal de s’adapter aux moeurs  d’une société à la force tranquille,et dans laquelle il est dépassé.Aux côtés de Johnny Depp, on retrouve également l’intrigante Eva Green dans le rôle de la sorcière déçue, et Michelle Pfeiffer, mère du personnage principal.

Adaptée d’une série datant de la fin des années 60,ce film marque la 8ème collaboration entre le réalisateur et Johnny Depp. Toujours égale à lui même, Tim Burton, nous emmène une fois de plus dans un délire aux couleurs électriques, dans un monde imaginaire psychédélique, où le côté sombre d’un vampire en décalage apporte la touche humoristique.

Et pour ceux qui en redemanderait, il est bon de rappeler que l’exposition rétrospective consacrée à Tim Burton à la Cinémathèque française est toujours d’actualité, et cela jusqu’au 5 août. Un autre moyen de découvrir ou de redécouvrir la fantaisie du réalisateur.

 

Aujourd’hui a eu lieu le lancement officiel de la première édition du « Champs Elysées Film Festival »
qui se déroulera du 6 au 12 Juin 2012 et qui mettra à l’honneur le cinéma américain.

Avec Lambert Wilson comme président, ce nouveau festival de cinéma (enfin accessible à tous) proposera 10 films indépendants en compétition pour le prix du public.

Des avants-premières de films américains et français y seront également proposées, ainsi qu’une rétrospective des films produits par Harvey Weinstein (en sa présence), une sélection de courts-métrages, et une soirée consacrée à l’acteur Donald Sutherland (oui, il sera là aussi).

Le prix du pass n’est que de 35 euros / Cartes illimitées acceptées.
Il va y avoir du beau monde sur les Champs en Juin !

 

Plus d’infos : www.champselyseesfilmfestival.com

 

En janvier, Amélie avait annoncé sa participation aux Anges de la téléréalité 4 à condition que son bébé l’accompagne. Alors qu’elle avait promis que son petit garçon ne passerait pas à l’antenne, Amélie s’est affichée avec lui dans la vidéo de présentation.

Quelques semaines après son accouchement, Amélie avait déclaré qu’elle participerait à l’émission des Anges de la téléréalité 4, mais avec quelques conditions. « Je n’irai pas si Hugo n’a pas trois mois et je ne partirai pas sans lui. Ensuite, hors de question qu’il passe à l’antenne. Comme un bébé de star, il sera avec une nounou pendant mes heures de tournage. La télé-réalité est un choix d’adulte et je n’ai pas à lui imposer », expliquait elle à Closer.

Mais Amélie n’a pas vraiment tenu parole, puisqu’un mois seulement après avoir fait ses déclarations, elle s’est envolée avec son bébé… âgé seulement de 2 mois ! Mais le comble, c’est qu’elle affiche son bébé devant les caméras. Dans le premier épisode, on découvre la frimousse du petit Hugo. Sa mère le dépose chez la nounou, non sans peine, avant de partir pour la villa et retrouver tous ses copains !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=roRYArIOaUI[/youtube]

« Titanic », le film cultissime reconnu par le monde entier, est de retour dans les salles à partir du 4 avril, cette fois en 3D.

Combien d’entre nous ont été surpris d’apprendre que le film « Titanic » sera à nouveau dans les salles. Seulement, cette fois il s’agit d’une version 3D du film de 3h14 avec un budget qui s’élève à 18 millions de dollars. Le travail numérique à nécessité la contribution de 300 spécialistes pendant toute une année.

C’est au Royal Albert Hall que la version 3D du « Titanic » a été diffusée en avant-première mondiale. L’intérêt de la 3D pour le spectateur a été de se projeter dans la peau d’un passager du Titanic pour être comme dans le coeur même de l’action.

Toutefois, on ne peut s’empêcher de se demander si la 3D « améliore » vraiment un film qui même sans ce supplément technologique conserve tout son attrait grâce à son histoire d’amour légendaire.

« The Voice », nouvelle émission de TF1, fait des records d’audience ! Présentée par Nikos Aliagas, l’émission musicale fait le buzz sur Internet et sur les réseaux sociaux. Mais à quoi doit-on cette popularité ?

Ce qui différencie The Voice des autres télé-rochets musicaux, c’est que la sélection des candidats s’est faite uniquement sur la voix. A l’aveuglement, Jennifer, Garou, Louis Bertignac et Florent Pagny ont ainsi auditionné de  nombreux candidats, et en ont sélectionné au total 51. Chaque candidat sélectionné a eu la possibilité de choisir avec quel coach il voulait progresser.

Le succès de The Voice est fortement lié à la diversité des profils des candidats. Diversité des profils, mais aussi diversité de style. La seconde étape de l’émission, véritable show musical, a été très attendue : « les battles ». Deux talents au sein de la même équipe s’affrontent, et le plus performant continue l’aventure.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cjPk9i7PQa0&noredirect=1[/youtube]

Du Dimanche 18 mars au mardi 20 mars 2012, la séance de cinéma est à 3,50 € .

Comme chaque année avec le printemps, reviennent les beaux jours, le soleil, les allergies au pollen, les fleurs, les jours qui rallongent, les fringues qui raccourcissent… Et trois jours durant lesquels le cinéma est à tarif réduit !
Tous les cinémas, toutes les salles, tous les films, toutes les séances…
TROIS jours : dimanche 18 mars, lundi 19 mars et mardi 20 mars.
UN tarif : 3,50€ (hors majoration pour les films en 3D et séances spéciales malheureusement).
A ce prix là, ce serait dommage de se priver de salles obscures, pas vrai ?!

 

                                                      

Comédie – USA

De Nima Nourizadeh                                                                                                             

Avec Thomas Mann, Oliver Cooper, Jonathan Daniel Brown, Dax Flame, Kirby Bliss Blanton…

Sortie le 14 mars 2012

3 lycéens, un peu loosers mais surtout se fondant dans la masse, décident de profiter de l’anniversaire de l’un d’entre eux (que les parents laissent seul pour l’occasion) pour organiser une soirée. Pour ne pas perdre une miette de l’évènement, ils demandent à un camarade de filmer la dite soirée qu’ils espèrent d’exception. Ils ignorent encore à quel point leur vœu va être exaucé !

Le syndrome « found footage » (l’histoire est filmée par les héros), en général plus associé au film d’horreur (Cannibal Holocauste, Blair Witch, Paranormal Activity…) prend désormais possession des autres genres : le film de super héros avec l’excellent Chronicle, il y a quelques semaines, et maintenant la comédie teenagers avec ce Projet X, véritable version ado (jusque dans la caractérisation des 3 héros) de Very Bad Trip (dont le créateur, Todd Phillips, et le producteur, Joel Silver, produisent d’ailleurs le film).

C’est excessif, c’est crétin, ça transmet un message qui va faire hurler au scandale bon nombre de bien pensants (He, les mecs… C’EST UN FILM et une comédie en plus), mais c’est surtout la plus grosse poilade de ces derniers mois ! Et, étonnement, ce qui risquait de n’être un gimmick dont on aurait vite fait le tour, l’aspect « filmé par les protagonistes » accentue le côté « perte de contrôle de la situation », la folie et le dérapage des évènements de Projet X.

Allez voir Project X ! Soit, il est conseillé de mettre de cerveau sur OFF, mais je vous garantis les zygomatiques sur ON !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rUl6Nh4GDyo[/youtube]

 

Le trailer de l’Age de Glace 4 : la dérive des continents est enfin sorti ! De quoi attiser notre curiosité en attendant la sortie du film…

Many, Sid, Diego et Scrat reviennent bientôt sur les grands écrans. Au programme : la dérive des continents et une multitude d’aventures pour nos compères.Alors que Scrat brise malencontreusement la pangée, Many, Sid et Diego se retrouvent embarqués dans de drôle

Réalisé par Steve Martino et Mike Thurmeier, le film sortira en salle le 27 juin 2012.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Ek8EofX7w8k[/youtube]

En attendant la sortie de l’Age de Glace 4, la société de production « 20th Century Fox » s’est inspiré du film « The Artist » pour faire une vidéo de promotion du film.

Les studios ont réalisé un best-of Scrat des trois premiers volets de l' »Age de Glace », version noir et blanc : The Scratist.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=DDEehEtmsw0[/youtube]

Voici la bande annonce et le teaser de l’Age de Glace 4

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=S4W2Lj3zgqg[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cwzy95VnUb8&feature=related[/youtube]

Vendredi, Public a dévoilé les noms des candidats de la nouvelle saison des Anges de la téléréalité. Intitulée Club Hawaï, la 4ème saison  sera diffusée courant 2012 sur NRJ 12. Découvrez la liste des candidats…

Le magazine Public a dévoilé cette semaine les noms et photos des 12 candidats de la 4ème saison des Anges de la téléréalité. L’émission sera tournée à Hawaï pendant six semaines. Marie Garet, Geoffrey Croustillat et Aurélie Van Daelen seront de retour sous les projecteurs, et nous découvrirons la suite des chamailleries entre les trois compères de Secret Story 5. Participeront aussi Anthony, le sympathique bodybuildé de Koh Lanta 2011 ; Julia, ravissante brune qui avait fait chavirer le cœur de Florent dans L’ile des vérités en 2011 ; Mohamed, l’ange anonyme ; Nabila de L’amour est aveugle ; Bruno, révélé dans la 4ème saison de Nouvelle Star et actuellement dans l’émission Encore une chance sur NRJ 12. Sofiane, candidat de Star Academy 4, et Myriam Abel, gagnante de Nouvelle Star en 2005, participeront quant à eux une fois à l’émission.Enfin, Amélie, candidate très bruyante de Secret Story 4, a elle aussi déjà participé à l’émission : cette fois-ci elle sera accompagné de son fils, Hugo, à peine âgé de deux mois. Quant à Catherine, l’ex candidate de Koh Lanta, elle devrait être la nounou des candidats.

Les Anges de la téléréalité ont une nouvelle chroniqueuse : Loana ! Malgré sa n-ième tentative de suicide, la jeune femme essaie une nouvelle fois de percer.

Dans le but de promouvoir la vente de Twilight Breaking Dawn Part 1 en DVD et Blu-ray, plusieurs magasins Target ont eu l’exclusivité pour diffuser une vidéo avec les premières images deTwilight 4 part 2.

Après les révélations sur une scène, voici les première images de Twilight 4 part 2. Filmées avec une petite caméra, les images ne sont pas nettes mais nous donnent déjà un aperçu du dernier chapitre de la saga. Et il faudra s’en contenter pour le moment, car la vidéo en haute résolution ne devrait pas être distribuée officiellement.

Twilight 4 Part 2 sortira en salle le 16 novembre 2012, signant la fin de l’adaptation cinématographique des livres de Stephanie Meyer. Pour la bande annonce, il faudra attendre la sortie du film The Hunger Games en mars : la vidéo sera diffusée avant la présentation du film.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dbjAFIdmR6o&feature=related[/youtube]

 

 

 

Dimanche soir, The Artist s’est encore démarqué lors de la cérémonie britannique des Bafta (British Academy Film Awards). Le film muet en noir et blanc a remporté sept récompenses, dont du meilleur acteur pour Jean Dujardin, meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius et meilleur long métrage. 

The Artist était nominé dans douze catégories, et a été récompensé par sept prix. Equivalent britannique des Oscars, les Bafta gratifient traditionnellement le cinéma britannique.

Mais le film muet de Michel Hazanavicius a fait exception à la règle, et s’est vu discerné les trois prix les plus prestigieux : Thomas Langmann reçoit le prix du meilleur long métrage, Michel Hazanavicius celui du meilleur réalisateur et Jean Dujardin a été sacré meilleur acteur masculin.

Après le triomphe au Gloden Globes, l’acteur français s’est vu remettre le prix du meilleur acteur masculin des mains de Penélope Cruz, volant la vedette à Brad Pitt et George Clooney.

Rendez-vous le 26 février lors de la cérémonie des Oscars à Los Angeles.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2w5Eq0BxcC8&feature=player_embedded[/youtube]

 

Gérard Depardieu pourrait bien interpréter le rôle de l’ancien patron du FMI dans le film adaptant l’affaire du Sofitel. Réalisé par Abel Ferrara, le tournage débuterait dès juin 2012.

Abel Ferrara a l’habitude de traiter des thèmes obsessionnels, et souhaite revenir sur le scandale sexuel qui a touché Dominique Strauss-Kahn en mai 2011. Accusé de viol par une femme de chambre, DSK avait démissionné de ses fonctions à la tête du FMI.

Sexe, pouvoir et politique : l’affaire devrait donner du grain à moudre au réalisateur américain. Il a fait appel à Gérard Depardieu pour jouer le rôle de l’ancien patron du FMI, et Isabelle Adjani pour celui d’Anne Sinclair. Le tournage pourrait commencer dès juin 2012.

 

Twilight 4 partie 2 ne sortira que le 14 novembre 2012, mais il commence déjà à faire parler de lui ! Dans le dernier volet, nous découvrirons une scène très touchante entre Edward et sa fille Renesmée jouant du piano.

Ce ne sera pas la première que nous verrons Edward jouer du piano. Déjà dans dans le premier chapitre, Edaward jouait dans une salle sombre une magnifique berceuse à Bella, sa future épouse.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4r_ndDGoR8A&feature=player_embedded[/youtube]

Cette révélation a été dévoilé par Carter Burnwell, compositeur des musiques des films Twilight.  » En général, je n’écris rien tant que le film n’a pas été tourné. Mais il y a des exceptions. Pour le film sur lequel je travaille en ce moment, “Breaking Dawn part 2,” ils avaient besoin que Rob Pattinson et l’actrice qui incarne sa fille jouent du piano à l’écran. J’ai dû écrire ce duo avant qu’ils ne tournent le film afin qu’ils puissent apprendre leur partie. Rob est un musicien, il a été fier de lui quand il a travaillé sur le placement des doigts pour que ce soit correct,” confie t-il.

 

 

Film d’aventures émotionnelles réalisé par Jean-Marc Vallée,
avec Vanessa Paradis, Kevin Parent, Hélène Florent

Ce merveilleux Café de Flore nous plonge dans l’univers d’une mère et de son enfant, dans le Paris des années ’60. En parallèle, nous suivons le destin d’Antoine, un DJ montréalais d’aujourd’hui, qui parcourt le monde.
Quels liens existe-t-il entre ces deux histoires ? Qu’est ce qu’une âme sœur ? Pourquoi Antoine est-il si attiré par la musique « Café de Flore » ?
Les réponses seront immenses.

Magnifique tant sur la forme (un grand travail de réalisation, une image sublime et une musique parfaite) que sur le fond (intrigue bouleversante et efficace), Café de Flore subjugue. On pense déjà à Vanessa Paradis pour le César de la meilleure actrice.
LE film de Janvier.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=GgJ8iXWSIy0[/youtube]

 

Documentaire américain en salles
de Heidi Ewing, Alex Gibney, Seth Gordon
avec Zoe Sloane, Sammuel Soifer, Jade Viggiano

Doc intéressant, Freakonomics tord le cou à plusieurs vérités établies.
Adaptation d’un best-seller écrit par l’économiste Steven Levitt et le journaliste du New York Time Stephen Dubner, le film tente d’analyser plusieurs relations de causalité.  Soudoyer ses enfants pour qu’ils aient de meilleurs notes à l’école… Ca marche ?
On ne peut pas prouver la triche dans le sport… Vraiment ?
La chute de la délinquance est la conséquence du renforcement de la police… Ou pas.

Malgré une inégalité dans les thèmes abordés et un ensemble légèrement confus, Freakonomics, en s’intéressant à la face cachée des choses avec humour et originalité, intéresse et innove. C’est déjà pas mal.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xmxnod_freakonomics-bande-annonce-du-film_shortfilms[/dailymotion]

Alors que nous pensions tous que Twilight 4 partie 2 serait le dernier film, il semblerait que John Felheimer, directeur du studio de production Lionsgate-Summit, en décide autrement et produise une suite à Twilight 4 partie 2. Robert Pattinson, Kristen Stewart et Taylor Lautner seront-ils de la partie ?

C’est officiel : le studio de production Lionsgate a acheté le studio qui a produit les films Twiligh, Summit Entertainment, pour  412 millions de dollars.

John Felheimer, le directeur du studio de production Lionsgate-Summit, a déclaré dans une interview donnée au Los Angeles Times : « Je m’attends à ce que Twilight 4, partie 2 rapporte environ 700 millions de dollars dans le monde entier. C’est difficile d’imaginer qu’un film qui rapporte autant et n’aurait pas de durée sur le long terme« .  « C’est une franchise géniale et ils ont fait du bon travail dans l’adaptation. J’espère qu’on pourra la faire perdurer« , a-t-il ajouté.

Cette déclaration est plutôt surprenante quand on sait que l’écrivain, Stephenie Meyer, n’a publié que quatre romans tous couverts par un film et deux pour le tout dernier. Des rumeurs courent aussi sur Internet, parlant d’une comédie musicale à Broadway et d’une éventuelle série…

Même si l’aventure Twilight est terminée pour Robert Pattinson et Kristen Stewart, elle ne fait que commencer pour John Felheimer.

Dimanche, « The Artist » a été récompensé de trois récompenses lors de la 69ème cérémonie des Golden Globes, dont celle du meilleur acteur dans une comédie musicale pour Jean Dujardin.

Jean Dujardin est sur nuage ! Le jury de la cérémonie des Golden Globes lui a discerné le prix du meilleur acteur dans une comédie musicale, récompense très rare pour un français. Déjà gratifié par le prix d’interprétation masculine au dernier festival de Cannes, ainsi que différentes distinctions françaises et étrangères grâce au film, Jean Dujardin fait aujourd’hui partie de ceux qui comptent et pourrait même être nominé pour la cérémonie des Oscars.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=nbQh34Cv2do&feature=related[/youtube]

« The Artist », le film muet en noir et blanc de Michel Hazanavicius, était nominé dans six catégories : meilleure comédie, réalisateur, scénario, acteur de comédie (Jean Dujardin), second rôle féminin (Bérénice Bejo) et musique (Ludovic Bource). Le film a été distingué par le prix du meilleur film dans la catégorie comédie ou comédie musicale et le prix de la meilleur musique de film pour Ludovic Bource.

Sorti en France en 2011, ce film muet et en noir et blanc, tourné aux Etats-Unis, raconte l’histoire de George Valentin (Jean Dujardin), une star du cinéma muet confrontée à l’arrivée des films parlants à la fin des années 1920 et de Peppy Miller (Bérénice Bejo), jeune figurante, propulsée sur le devant de la scène.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=XvifS2QOun4&feature=player_embedded[/youtube]

 

Jeudi, le film muet de Michel Hazanavicius « The Artist » a reçu le prix du meilleur film lors de la cérémonie des Critics’Choice Awards à Los Angeles. Cette récompense ne sera probablement pas la seule puisque, avec six nominations, « The Artist » est l’un des favoris de la cérémonie des Golden Globes.

« The Artist«  fait sensation aux Etats-Unis, et la 69ème cérémonie des Golden Globes s’annonce de très bon augure pour le réalisateur Michel Hazanavicius et les acteurs Jean Dujardin et Bérénice Bejo. Il concourt dans six catégories les plus prestigieuse : meilleure comédie, réalisateur, scénario, acteur de comédie (Jean Dujardin), second rôle féminin (Bérénice Bejo) et musique (Ludovic Bource).

Même si le film a toutes ses chances, il devra néanmoins affronter des adversaires de taille. Michel Hazanavicius est nominé pour le prix du meilleur scénario et celui du meilleur réalisateur aux côtés de Woody Allen, George Clooney, Martin Scorsese et Alexander Payne.

Déjà récompensé à la cérémonie des Critics’ Choice Awards, « The Artist«  est un élégant pastiche en noir et blanc des films muets hollywoodiens des années 1920. L’histoire se passe à Hollywood en 1927. Alors que George Valentin (Jean Dujardin) est une vedette du cinéma muet, l’arrivée des films parlant va bouleverser sa carrière et le faire tomber dans l’oubli. Peppy Miller (Bérénice Bejo), jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Le film raconte l’histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l’orgueil et l’argent peuvent être autant d’obstacles à leur histoire d’amour.

Jean Dujardin est quant à lui nominé pour le prix du meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale face à Ryan Gosling « Crazy, Stupid, Love »), Brendan Gleeson (« L’Irlandais ») ou encore Owen Wilson (« Midnight In Paris »).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=XvifS2QOun4&feature=player_embedded[/youtube]

La saga Twilight a permis à Robert Pattinson et Kristen Stewart de trouver l’amour. En formant un couple au cinéma et dans la vraie vie, la compagnie Mattel exploite ce succès médiatique pour en faire des poupées Barbie.

Les jouets Mattel devraient produire des poupées Barbie à l’effigie d’Edward et Bella, dans leur costume de mariage de Twilight 4. Les premières poupées des deux héros de la saga existent déjà sur le marché, mais elles vont être disponibles en version mari et femme. Les deux nouvelles poupées des acteurs principaux seront bientôt disponibles au prix de 29,95 dollars (23 euros), à partir de février 2012 sur le site Barbiecollector.com. Les produits dérivés des films se multiplient, comme le gloss de Bella, témoignant d’un succès grandissant. Une comédie musicale en forme de parodie est en effet programmée pour le 16 janvier à Brodway. Pour ravir les fans, la saga Twilight s’adapte à toutes les envies !

Twilight – Chapitre 4 : Révélation, tiré du best-seller de Stephenie Meyer, est sorti le mercredi 16 novembre dernier et se classe  6e au Box Office français de l’année 2011 . La sortie en DVD de cet opus est prévue pour le 11 février !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5PRrcsRNtIc[/youtube]

Lundi, l’émission télévisée « L’Amour est dans le pré » reprend sur M6. Pour cette 7ème saison, 14 agriculteurs tenteront de trouver l’amour. Voici une petite présentation de ces derniers…

 

Annie a 56 ans et est éleveuse de cheveux dans l’Eure-et-Loire (centre).

« Annie est une femme à la personnalité exceptionnelle caractérisée par sa joie de vivre, son franc-parler, sa grande vitalité, son authenticité… Depuis des années, elle consacre tout son temps à sa passion pour les chevaux et s’autorise aussi des sorties entre amis. Après quelques déceptions amoureuses, elle ne demande aujourd’hui qu’à croire en l’amour et attend la rencontre déterminante qui bouleversera sa vie. »

Bertrand est éleveur de vaches laitières et maraîcher dans le Rhône (Rhône-Alpes).

« Bertrand, le benjamin de nos agriculteurs de cette nouvelle saison, est un jeune homme très dynamique et travailleur. Installé depuis 2008 sur son exploitation, il est aussi très engagé dans la politique agricole de sa région et auprès des handicapés. Généreux et sachant profiter de la vie malgré les épreuves, il garde confiance en l’avenir et espère rencontrer l’âme soeur pour construire une vie à deux. »

Bruno a 44 ans et est pépiniériste viticole pour la production de vigne mère porte – greffe et céréalier dans le Vaucluse (PACA).

« Bruno, originaire de Madagascar, divorcé et père de 2 enfants, a effectué différents métiers avant de racheter l’exploitation viticole de son ex-beau-père… Passionné par son métier, ouvert sur le monde, joyeux, cet hyperactif suit même deux fois par semaine des cours de salsa. Après une douloureuse séparation il y a 5 ans, il s’est reconstruit pas à pas et se sent prêt, aujourd’hui, à redonner une chance à l’amour… »

Dany a 34 ans et est éleveur de vaches laitières dans le Doubs (Franche-Comté).

« La vie à toute allure de Dany n’a rien d’ordinaire ! Fils et petit-fils d’agriculteur, il est éleveur mais a également monté une ferme auberge qui peut accueillir jusqu’à 100 personnes dans son joli village des montagnes jurassiennes. Pour régaler ses clients, il utilise les produits de sa ferme et s’occupe de l’ambiance musicale en jouant de l’accordéon, sa première passion. Il est aussi l’heureux papa d’une petite fille de 5 ans. Cet homme de défi, battant et fonceur, n’attend plus que celle qui pourra le suivre et lui apporter amour et réconfort… »

Hugo a 28 ans et est éleveur de vaches à viande en Gironde (Aquitaine).

« Agriculteur depuis seulement 2 ans, c’est sa passion pour les animaux qui a poussé Hugo à s’installer à son compte. Très occupé par son métier et ses horaires difficiles, il s’accorde tout de même quelques loisirs et sorties entre amis. Aujourd’hui, il vit chez ses parents mais rêve de choisir, avec la femme de sa vie, la propriété qui les abritera. Déçu par l’amour, ce jeune homme généreux et droit cherche la personne qui lui redonnera confiance et partagera en toute sérénité son quotidien. »

Jeanne a 60 ans et est éleveuse de vaches à viande et de brebis dans les Pyrénées- Atlantiques (Aquitaine).

« Jeanne est la doyenne de cette 7ème saison. Elle a repris l’exploitation familiale il y a seulement 8 ans et y vit seule avec son fils. Débordant d’énergie, elle cumule son activité d’agricultrice avec le métier de kinésithérapeute qu’elle exerce depuis près de 40 ans. Son caractère très affirmé laisse aussi entrevoir une femme tendre et fragile. Elle attend aujourd’hui l’homme qui saura faire preuve de patience pour la conquérir… »

Joseph  et Rémi ont 41 ans et sont éleveurs de vaches laitières dans le Morbihan (Bretagne).

« C’est la surprise de la saison : des jumeaux ont décidé de participer à l’émission ! Jo et Rémi ont, au-delà de leur physique, beaucoup en commun : ils exercent le même métier, vivent tous les deux sur leur exploitation (mais chacun dans sa maison), partagent les mêmes passions : musique, sport, sorties, voyages… Et pourtant, ils ont des caractères bien différents. Rémi d’un naturel plutôt réservé, est sincère et sociable. Professionnellement, il gère la partie élevage de l’exploitation. Joseph, pour sa part, est d’une grande franchise, romantique et sensible. Côté ferme, il préfère exercer le travail de la terre et piloter les machines agricoles. Tous deux rêvent de rencontrer l’âme soeur… et pourquoi pas des jumelles ! « 

Michel-Edouard a 53 ans et est céréalier et viticulteur en Charente (Poitou-Charentes).

« Michel-Edouard a réalisé son rêve le plus cher : posséder sa propre exploitation. Installé depuis l’âge de 23 ans, il a consacré sa vie au travail, négligeant ses propres loisirs et les rencontres amoureuses. Aujourd’hui, ce parfait homme d’intérieur, timide et volontaire, souffre de solitude et espère rencontrer la femme qui pourra partager son quotidien et lui redonner confiance. »

Patrice a 41 ans et est apiculteur en Gironde (Aquitaine).

« Pour la première fois dans “L’amour est dans le pré”, nous avons un apiculteur ! Patrice partage son quotidien entre ses deux passions : ses ruches en agriculture biologique et sa fille de 8 ans. Fier de son métier et soucieux de l’environnement, il est intarissable sur le sujet des abeilles. Plein d’assurance au premier abord, Patrice semble en fait assez timide et réservé. Il vit seul dans un grand chalet en bois et profite de son temps libre pour jouer de la batterie, faire de la moto, recevoir ses amis ou encore voyager. Il cherche aujourd’hui la femme idéale pour partager son quotidien. »

Philippe a 54 ans et est viticulteur dans le Jura (Franche-Comté).

« Philippe, notre doyen cette saison, est de loin le plus adolescent de nos agriculteurs. Epicu¬rien dans l’âme, il aime passionnément le vin qu’il produit, les bonnes tables et les fêtes entre amis où il n’hésite pas à prendre sa guitare pour animer les soirées. Philippe vit dans une grande et belle maison en plein coeur de son village natal. Fan de footing, il parcourt aussi le monde. Après 30 ans de vie commune avec la mère de ses deux grands enfants et une séparation difficile, il attend aujourd’hui la femme qui saura le suivre dans sa vie très active ! »

Pierre a 35 ans et est céréalier et producteur d’Armagnac dans le Gers (Midi-Pyrénées).

« Véritable épicurien et grand travailleur, Pierre est passionné par son métier et fier de sa région. N’ayant jamais vécu d’histoires sérieuses, cet homme solide et plein d’humour s’investit pleinement dans son travail et ses amis pour oublier sa solitude. Il est passionné d’opéra. Il ne lui manque plus qu’une chose pour faire son bonheur : rencontrer une femme pour enfin envisager des projets de vie à deux. »

Solange a 34 ans et est oléicultrice et productrice de plantes aromatiques en Corse-du-Sud (Corse).

« Solange, native de l’Ile de beauté, s’est installée il y a deux ans sur les terres de son père pour produire de l’huile d’olive et cultiver des plantes aromatiques. Après avoir vécu plusieurs années dans les montagnes alpines, un retour aux sources s’imposait… Même si son métier l’accapare beaucoup, cette jeune femme douce et joyeuse s’accorde quelques moments de détente en pratiquant le vélo et la peinture, sa passion, et aussi des dîners entre amis. Si elle aime profondément sa terre, l’isolement se fait parfois sentir et c’est aussi pour fonder une famille que Solange cherche l’amour… »

Thierry a 43 ans et est éleveur de vaches laitières dans la Manche (Basse-Normandie).

« Thierry, veuf depuis 6 ans, vit seul avec sa fille Charlène, 16 ans. Issu d’une famille de 8 enfants, il a travaillé dur pour monter sa propre exploitation. Mais il a réussi à faire de sa passion pour les animaux, son métier. Ses journées sont aujourd’hui rythmées par son travail, sa fille, ses amis et ses sorties. Incarnant la joie de vivre et la générosité, ce gentleman plein d’humour n’attend plus que l’amour pour être comblé… »

Pour voir la vidéo de présentation, cliquez-ici.

 

Les fans de la saga vont peut-être être déçus. La comédie musicale Twilight The musical, adaptée de l’oeuvre de Stephenie Meyer, sera prochainement jouée à Brodway, mais tournée vers la plaisanterie plutôt qu’en forme de véritable comédie musicale.

« La vie ça craint quand ton petit copain est un vampire » chante l’héroïne du spectacle Twilight: The Musical, qui sera présenté le 16 janvier prochain, à New York. Le phénomène Twilight, après le succès des best-sellers et des films, n’a donc pas échappé à Broadway.

Lors d’une unique représentation, les jeunes comédiens qui joueront les personnages tirés du roman de Stephenie Meyer, participeront à une opération caritative puisque les bénéfices seront reversés à une association. La mise en scène des aventures de Bella Swan et d’Edward Cullen, est basé sur le modèle de « Saturday Night Live » et veut « en parodiant les livres et les films de la saga Twilight », « examiner notre culture de l’obsession ». Après cette parodie, une véritable adaptation en comédie musicale est cependant envisageable à long terme, tant l’histoire d’amour entre une humaine et un vampire, peut-être une réussite sur les planches.

 

Avec encore près d’1,2 millions de spectateurs à sa neuvième semaine en salles, le long métrage totalise près de 17 millions d’entrées et devient le cinquième plus gros succès de l’histoire au box-office français. Rien que lors du week-end du nouvel an, plus d’un millions de spectateurs sont allés voir le nouveau phénomène du cinéma français.  

« Intouchables » est pour la neuvième semaine consécutive en tête du box-office. Les aventures de François Cluzet et Omar Sy ont attiré 1,19 millions de spectateurs pour les fêtes de fin d’année. Sorti le 2 novembre dernier, Intouchables culmine désormais à 16 888 372 entrées. Le film-phénomène devient le cinquième plus gros succès de l’histoire au box-office français. Devant lui ne restent plus que La Grande Vadrouille (17,2 millions), Blanche-Neige et les sept nains (18,3), Bienvenue chez les Ch’tis (20,4) et Titanic (20,6).

Au mois de janvier, on saura si le film se hissera en première position. Il ne lui reste plus qu’à attirer un peu plus de 3,7 millions de spectateurs pour devenir le plus grand succès de tous les temps dans l’hexagone. Phénomène de société, le leader du box office hexagonal attend de savoir s’il sera récompensé aux César, qui se tiendront en février prochain. Ce sera une première dans l’histoire du 7e art qu’une comédie populaire se voit récompensée.

La célèbre saga de Stephenie Meyer, ayant rencontré un succès tel, tant pour les romans que les adaptations cinématographiques, serait en passe de devenir une comédie musicale. En tout cas, certains à New-York se pencheraient déjà sur le projet : The Musicale est prévue pour ce 16 janvier sur la New World Stages de Broadway.

C’est d’abord une lecture publique qui devrait être organisée. On y comptera notamment des stars de Broadway comme Meghann Fahy, Jenna Leigh Green, et Jason Michael Snow qui interpréteront chacun les personnages principaux de la saga. Un communiqué de presse révèle que « La comédie musicale examine notre obsession culturelle à travers l’histoire de l’adolescente Bella Swan qui risquera tout en partant dans une romance avec le vampire Edward Cullen ».

Des vampires sur scène, se battant avec des loups garous, mélangée à une histoire d’amour compliquée, autant d’ingrédients pour que l’adaptation en chansons cartonne aussi sur les planches. Un projet qui devrait ravir tous les fans, en attendant la sortie en DVD du dernier épisode Twilight 4 Breaking Dawn en vente au mois de mars.

Il faudra encore patienter quelques mois avant de voir le volet final de la série Twilght. La rédaction de campus va se mettre en 4 pour dénicher toutes les infos exclusives sur le film tant attendu, la sortie est prévue en Novemble 2012, en attendant voici la première photo officielle de la famille cullen.

A trés bientôt

Twilight 4 : Révélation n’a fait qu’éveiller notre curiosité ! A quoi Bella ressemblera t-elle en vampire ? Eh bien… Voici la photo !


Cette photo rend le suspens insoutenable ! Twilight 4 partie 2 ne sortira qu’en novembre 2012… A la fin de Twilight 4, Bella accouche d’une petite fille, Renesmée. L’accouchement, macabre, conduit Edward à transformer Bella en vampire, avec une seringue contenant son venin. A la fin du film, on découvre les yeux rouges de Bella…

Dans le dernier film de la série Twilight, on pourra découvrir Bella en vampire, et la petite Renesmée, interprétée par Mackenzie Foy. On attend les prochaines photos avec impatience…

Mardi, NRJ 12 a diffusé le premier prime-time évènement Star Academy : Dix ans d’émotion ! Selon les audiences, plus de 2 millions de téléspectateurs, soit 5,9 de PDA, ont regardé l’émission.

Interrogé par TV Mag, Stéphane Joffre-Roméas, directeur des programmes de NRJ12, a annoncé qu’une 9ème saison de Star Academy allait être diffusé, les droits ayant été racheté à Endemol. « Nous étions déjà entrés en phase de développement d’une nouvelle adaptation de Star Academy, mais grâce à ce résultat, nous pouvons annoncer qu’il y aura bien une neuvième saison qui sera diffusée, soit en juin, soit en septembre prochain, » a-t-il déclaré.

Stéphane Joffre-Roméas a livré quelques informations sur cette nouvelle saison. « Les éliminatoires seront conservés. Les stars internationales, telles que Rihanna, apporteront toujours leur concours, et nous pouvons compter sur NRJ pour nous aider à constituer un beau plateau, » explique t-il. Par contre, l’émission sera tournée dans un nouveau château, situé à une cinquantaine de kilomètre de Paris.

Le jury ? Raphaëlle Ricci, Richard Cros ou Mia Frye… Le directeur des programmes confie qu’il souhaite « une mixité du corps professoral » pour juger les condidats. Cependant, rien n’est encore réellement décidé, le programme étant encore en phase de développement.

Au programme, 13 prime-times avec des candidats motivés. Stéphane Joffre-Roméas insiste sur le faire qu’il veut « redonner le goût de l’effort » aux futurs participants. Il déclare : « On ne devient pas star du jour au lendemain. Il faut assurer les évaluations, le prime et si ça ne va pas on dit au candidat : « Tu sors ». » Ça, c’est dit !

Le deuxième prime-time sera diffusé le mardi 20 décembre sur NJR 12, au cours duquel Grégory Lemarchal et Jenifer seront à l’honneur.

Le blockbuster n’en finit pas d’être l’objet de plaintes de scénaristes, auteurs, réalisateurs… Dernière polémique en date? Le scénariste Eric Ryder, ex-collaborateur de James Cameron, assure que le réalisateur lui aurait volé l’histoire d’Avatar. Il porte plainte auprès de la Cour Supérieure de Los Angeles pour contrefaçon de droits d’auteur. 

James Cameron, voleur d’idées. C’est en tout cas ce qu’affirme Eric Ryder, ancien employé de Cameron, qui prétend qu’en 1999, il a écrit un projet de film, « KRZ 2068 », sur « une épopée écologique en 3 dimensions sur la colonisation d’un peuple et le pillage de leur habitat naturel merveilleux sur une planète merveilleux ». Il explique que son projet mettait en scène « des unités autonomes robots contrôlées par des humains », un synopsis qui ressemble étrangement à celui d‘Avatar.

Selon les documents de la procédure, Eric Ryder affirme avoir pitché l’un des plus gros succès planétaires, et généré des recettes de plus de 2, 8 milliards de dollars. Dès 1999, Eric Ryder aurait fait partager son idée à la société de production de James Cameron, Lightstorm Entertainment, qui au début intéressée, a finalement mis fin au projet en 2002,  lui expliquant que « personne n’irait voir un film de science-fiction sur l’environnement ». Sauf que si, sept années plus tard, le film est devenu un phénomène planétaire, récompensé s’un Golden Globes 2010 du meilleur film et du meilleur réalisateur.

A la sortie d’Avatar, Ryder avait déjà intenté une action en justice qui est restée sans suite, James Cameron ayant affirmé qu’il était à l’origine de l’histoire d’Avatar, écrite avant 1999. Aujourd’hui, Ryder réclame des dommages et intérêts et veut se voir attribuer une partie des bénéfices du film. S’il obtient gain de cause, ce plagiat pourrait coûter chez à Cameron.

 

Aux Etats-Unis, le film du cinéaste français Michel Hazanavicius « The Artist » fait un carton ! Suite à la distinction du film par deux prix du New York Film Critics Circle, le prix du meilleur film de l’année et celui du meilleur réalisateur, « The Artist » pourrait bien être l’un des films favoris pour les Oscars dans la satégorie du meilleur film étranger.

Dans le même journée, le film, inspiré du cinéma muet américain des années 1920, a aussi reçu cinq nominations pour les Film Independent Spirit Awards 2012, cérémonie la plus prestigieuse du cinéma indépendant qui se déroulera le 25 février, veille des Oscars. Début novembre, le film avait déjà à Hollywood les honneurs du festival AFI Fest de l’American Film Institute à Los Angeles.

Jean Dujardin avait déjà reçu le prix d’interprétation au Festival de Cannes pour son rôle. Il interprète, dans le film en noir et blanc et muet, George Valentin, une star du muet en 1927 incarnée par Jean Dujardin, qui sombre dans l’oubli peu à peu avec l’avènement du parlant. C’est alors qu’il rencontre Peppy Miller (Bérénice Béjo), une jeune figurante qui l’idôlatre et qui va connaître une destinée inverse et percer à l’écran.

Source : AFP

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=XvifS2QOun4[/youtube]


Du 10 au 17 décembre aura lieu la troisième édition du festival qui réunit le meilleur du cinéma européen, au sein de la fameuse station de ski…

Présidé par Michele Placido (réalisateur italien de « Romanzo criminale ») accompagné de célébrités telles que André Manoukian et Olivia Bonamy, le festival sera sous le signe de l’Italie, pays à l’honneur cette année. 12 films italiens, à la fois classiques (La dolce vita) et représentatifs de la nouvelle génération de réalisateurs (Gomorra) seront projetés dans les salles des Arcs…

De nombreuses avant-premières seront diffusées (comme L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder ou Une vie meilleure avec Leïla Bekhti et Guillaume Canet) et des tarifs spéciaux sont prévus pour permettre à un maximum de personnes de partager ce grand moment.

La semaine tout compris (hébergement, forfait de ski, pass cinéma) est à partir de 240 € par personne.

Plus d’infos sur www.lesarcs-filmfest.com

 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xm95ze_bande-annonce-2011-du-festival-de-cinema-europeen-des-arcs_shortfilms[/dailymotion]

Alors que l’avant première de Twilight Chapitre 4 : Révélation (1ère partie) avait lieu hier soir  au Nokia Theatre de Los Angeles, on en apprend tous les jours un peu plus sur le film qui sort demain dans les salles. Notamment à propos de la scène de sexe tant attendue, dont le livre est absolument dépourvu.

Pour éviter son interdiction au moins de 16 ans, la scène torride entre Bella Swan et Edward Cullen a dû être coupée. Mais pourquoi ? Pour ne pas heurter la sensibilité du très jeune public. Dans le Jimmy Kimmel Show, Kristen Stewart est revenue sur cette scène importante pour les fans et que le présentateur a trouvé très explicite. L’actrice de 21 ans, en couple avec Robert Pattinson, a notamment indiqué à quel point la limite de l’interdiction aux moins de 16 ans avait été atteinte. Selon elle, ce ne sont pas les mouvements de l’acteur qui ont compté mais plutôt les sons qu’elle émettait pendant la dite-scène.

En tout cas, Kristen a récemment annoncé que la scène serait composée de beaucoup de gros plans, n’en déplaise à certains. « Ce n’est pas une scène de sexe du début à la fin ; ce sont des souvenirs, ça rend bien. Du coup, je n’ai pas vraiment eu à tourner…on n’a pas tourné de scène de sexe en fait, ce n’était que des gros plans. » Et à propos de la fidélité de l’adaptation : « La scène reflète vraiment ce que j’ai ressenti quand j’ai lu le livre. »

Robert Pattinson aussi a fait preuve de franchise et a révélé qu’il portait un très inconfortable string pendant qu’il tournait la scène, inconfortable car il était beaucoup trop petit ! Ah les joies du tournage…

Verdict : demain !

 

 

Le décompte pour la sortie de Twilight 4 se rapproche…J-8 ! Et la tension monte pour les fans aux vus des nouveaux extraits. La naissance de l’enfant d’Edward et Bella s’annonce comme l’une des scènes choc du film.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=zp9qhQUDnJU[/youtube]

Après le mariage d’Edward et Bella, elle tombera alors enceinte et son bébé la dévorera de l’intérieur, la privant de toutes ses forces. Son accouchement sera alors très violent car, rappelons que dans le livre, c’est Edward qui extirpe le bébé du corps de sa belle à coup de dent. Cette scène risque d’être très étrange à en croire les premières images.

J-9 avant la sortie du nouvel épisode de Twilight ! Très attendu, Twilight 4 : Révélation (partie 1) sort le 16 novembre au cinéma.

Bientôt le mariage entre Bella Swan et Edward Cullen… Les fans de Twilight pourront enfin découvrir la robe de mariée que porte Bella. La production a tout fait pour garder le secret, et rien n’a fuité !

Dans cet épisode, vous découvrirez aussi la scène de sexe très chaste entre Bella et Edward, ainsi que la grossesse de Bella, très mouvementée…

Mais en attendant la sortie du film, voici quelques extraits du film !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8URhFANlaUA&feature=player_embedded#![/youtube]

Le quatrième épisode de la série Twilight sort dans deux semaines, le 16 novembre. Le dernier opus, divisé en deux partie, est très attendu. La deuxième partie sortira le 14 novembre 2012.

Dans Twilight 4 : Révélation, les fans vont enfin pouvoir découvrir la robe de mariée de Bella Swan, la lune de miel (avec une scène de sexe très allégée) et la grossesse…

A quelques jours de la sortie en salle, la production a dévoilé quelques nouveaux extraits :

Pour voir les vidéos, c’est par ici !

Le 16 novembre sort le quatrième épisode de la série Twilight. La production avait vendu au public une scène de mariage émouvante et une scène de sexe torride entre Bella Swan et Edward Cullen. Mais les adeptes de Twilight risque d’être bien déçus… Le scène de sexe a été censuré !

C’est Kristen Stewart (Bella Swan) qui a révélé, lors d’une interview pour le magazine anglais Glamour, que l’une des premières versions était « interdit aux moins de 16 ans. » Censurée, la scène a donc dû être allégée. « C’était surréaliste ! commente l’actrice. On a été censuré et du coup, ils ont été obligé de la remonter. » Tous ceux qui attendaient avec impatience cette scène torride entre Bella et Edward vont donc être déçus. C’est une version épurée et soft de la scène qui nous sera livrée le 16 novembre.

Pourtant, on nous avait bien annoncé une scène de sexe enflammée : Robert Pattinson avait promis, dans une interview pour Premiere, que Twilight 4 allait séduire un nouveau type de public. « Aucun film de cette ampleur n’ose jamais prendre ce genre de risques« , avait confié l’acteur.

A défaut d’avoir une scène torride entre Bella et Edward, il reste toujours à découvrir le robe de mariée de Bella et la fameuse césarienne que Edward fera avec ses dents…


 

Les morts-vivants ont la cote. Une semaine après le lancement de la deuxième saison de « The Walking Dead », la chaîne américaine qui diffuse la série a annoncé qu’une troisième saison était en préparation pour l’année prochaine. 

Alors que les fans américians de The Walking Dead découvrent  les premiers épisodes de la deuxième saison, AMC qui diffuse la série aux Etats-Unis a annoncé qu’une troisième saison était en cours pour 2012. Charlie Collier, le président de  la chaîne, a en effet déclaré : « Nous sommes heureux d’annoncer que les « morts » vivront encore, puisque c’est avec fierté que nous reconduisons The Walking Dead pour une troisième saison ».

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-Tpbk55SIgc&feature=player_embedded[/youtube]

Cette annonce promet de ravir les plus de 7 millions de fans qui ont suivi le premier épisode de la saison 2, le 16 octobre dernier outre-Atlantique. Les fans français devront, quant à eux, être plus patients. La saison deux ne sera diffusée en France qu’à partir du 20 novembre sur la chaîne Orange Ciné Choc.

Inspirée d’une bande dessinée de Robert Kirkman, la série The Walking Dead raconte les péripéties d’un groupe de vivants qui tentent de survivre dans un monde peuplé de zombies, pour des raisons encore inconnues. Et alors que les rescapés évoluent dans un univers hostile à la recherche d’un refuge, des affinités et des tensions se créent entre eux. Donnant ainsi à la série une certaine dimension humaine.

La sortie du nouvel épisode de Twilight 4 : Révélation arrive à grand pas. Le 16 novembre, vous découvrirez enfin le mariage de Edward Cullen et Bella Swan, leur lune de miel et… le bébé ! Survivra t-elle à cette grossesse ?

A défaut de pouvoir vous rendre à l’avant-première mondiale à Los Angeles le 14 novembres,  le Grand Rex a annoncé qu’il y aura une grande avant-première du film Twilight 4 le 15 novembre 2011, la vieille de la sortie officielle du film. Les places sont en vente à partir de 13€ et elles risquent de partir très rapidement… Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

 

Animation.

USA.

De Steven Spielberg.

Avec (voix) Jamie Bell, Andy Serkis, Daniel Craig, Nick Frost, Simon Pegg, Gad Elmaleh…

Sortie le 26 octobre 2011.

 

Tintin, un jeune journaliste impétueux et aventureux, achète une maquette de navire, celle de La Licorne. Mais rapidement, on cherche à la lui racheter puis voler. Il décide alors d’enquêter sur l’histoire de cette maquette et du navire qu’elle représente afin de comprendre pourquoi elle attire autant de gens et pourquoi ils sont près à tuer pour elle, ainsi que trouver le trésor qui y est lié.

Mixant Le Secret de la Licorne, Le Crabe aux Pinces d’Or et des passages du Trésor de Rackham Le Rouge, cette aventure de Tintin est, DE LOIN, la première à rendre honneur au personnage créé par Hergé, sur grand écran. Elle est également ce que Spielberg a fait de mieux depuis longtemps.

On y retrouve ainsi la force, l’aventure et l’action des premiers Indiana Jones, tout en respectant l’esprit de la BD culte. Les personnages y sont tels qu’on les imagineraient s’ils évoluaient dans le monde réel (il faut juste un petit temps d’adaptation aux apparences à mi-chemin du réalisme et de celles des albums), sans sacrifier leur personnalités. Quand aux scènes d’actions, elles sont tout simplement bluffantes.

Techniquement, le film est impressionnant, visuellement époustouflant et avec une 3D très efficace. La Performance Capture (Avatar, La Planète des Singes : les Origines…) permet d’éviter le « syndrome de l’œil mort » souvent inhérent à la Motion Capture (Beowulf, Le Noël de Scrooge, Le Pôle Express…)… On constatera d’ailleurs avec tristesse la facilité avec laquelle les gens (OK… Les journalistes) confondent les deux techniques, mais nous y reviendrons !

Le fait est que le terme de « performance » n’est pas galvaudé, puisqu’on distingue distinctement Jamie Bell (Billy Elliot, King Kong) « dans » Tintin, et Andy Serkis (la trilogie du Seigneur des Anneaux, King Kong, La Planète des Singes : Les Origines…) « dans » le capitaine Haddock.

Question casting, celui-ci est justement des plus réussi, et en plus des personnages principaux, on constatera avec plaisir que les Dupont/Dupond sont interprétés, en VO, par l’inénarrable duo comique britannique Nick Frost et Simon Pegg (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Paul…) et que notre Gad Elmaleh national y tient le rôle de Ben Salaad en VO comme en VF.

On espère que les deux films suivants prévus viendront vite et conserveront ces qualités, mais avec Spielberg et Peter Jackson à la barre, il y a peu à craindre !

La vraie question est de savoir si le film attirera suffisamment de monde pour les justifier financièrement (un budget de 200M$ auquel s’ajoute presque autant en pub !). Car si, pour la majeure partie de l’Europe, la « marque » Tintin suffira, pour les USA où le personnage est quasi inconnu, c’est avant tout un film d’aventure animé de Steven Spielberg et Peter Jackson que le public ira voir, et c’est sûrement pour cela que Tintin y sortira pour les fêtes de Noël.

Voilà donc un projet « casse gueule » par excellence qui s’avère être l’une des meilleures surprises de l’année, au point que la question n’est pas de savoir si le film sera nominé aux Oscars, mais bien dans quelle(s) catégorie(s)…

Encore qu’on ne sait jamais, quand on se souvient que, l’an dernier, Tron : l’héritage ne fût même pas nominé aux meilleurs effets spéciaux (ni à la meilleure musique sois dit en passant !!!), alors que Au-delà (avec son tsunami assez quelconque) oui !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Qak8-JvI8os[/youtube]

Le + PlaneteCampus : Motion Capture et Performance Capture… Si, dans les deux cas, les acteurs jouent avec un costume recouvert de capteurs, dans un lieu rempli de caméras, permettant de retranscrire leur personnage en images de synthèses, dans un environnement réel ou non, la Performance Capture y ajoute, principalement un casque, que porte l’acteur et sur lequel est fixée une caméra filmant son visage. On peut ainsi « récupérer » la performance de celui-ci au plus près, y compris le regard et les expressions faciales, pour le double numérique, évitant ainsi ce qu’on surnomme « le syndrome du regard mort », autrement dit le regard vide et sans vie qui résulte souvent de la « simple » Motion Capture.

JM

 

Fantastique / SF

USA

De Matthijs van Heijningen

Avec Mary Elisabeth Winstead, Joel Edgerton, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Eric Christian Olsen…

Sortie le 12 octobre 2011.

 

En 1982, dans une station de recherché Norvégienne située en Antarctique, des scientifiques découvrent un vaisseau extra-terrestre enseveli depuis des milliers d’années, ainsi qu’une créature figée dans la glace… Pas pour longtemps!

Cette nouvelle adaptation de la nouvelle de John Campbell, est une préquelle au film du même nom de Carpenter (une séquence du générique de fin fait le lien). Si le film est techniquement très réussi, ce qu’il gagne en spectaculaire, il le perd malheureusement en ambiance et en paranoïa. Et si ce The Thing est un produit plutôt générique, il est des plus efficaces, visuellement superbe et offrant de nombreuses références à la version de Carpenter…

[youtube]http://youtu.be/Sa2EFj4_WMI[/youtube]

Le + Campus : La version de Carpenter était déjà un remake de La Chose d’un Autre Monde (de Christian Nyby, 1951). Elle fût un flop, descendu par la critique, lors de sa sortie en 1982. Elle est maintenant considérée comme un classique.

 

Action / Fantastique

USA

De Shawn Levy.
Avec Hugh Jackman, Dakota Goyo, Evangeline Lilly…

Sortie le 19 octobre 2011.

Dans un futur proche, la Boxe est devenu un sport où d’immenses robots s’affrontent jusqu’à destruction. Charlie, ancien boxeur, est un petit manager de Roboxeurs assez minable et ruiné qui, en plus de devoir de l’argent, se retrouve avec un fils de 11 ans, dont il ignore presque tout, sur les bras.

Grosse production familiale Dreamworks (Spielberg), co-produite par Robert Zemeckis (Retour vers le futur) et inspirée d’une nouvelle de Richard Matheson (Je suis une Légende), Real Steel fonctionne grâce à une mise en scène efficace, de bons acteurs et une histoire qui dose émotions et spectaculaire.

[youtube]http://youtu.be/56gPz05mHTA[/youtube]

 

Drame

USA

De George Clooney

Avec George Clooney, Ryan Gosling, Philip Seymour Hoffman, Paul Giamatti, Marisa Tomei…

Le 26 octobre 2011.

 

Si Stephen Meyers est jeune et idéaliste, il n’en est pas moins un, déjà très expérimenté, conseiller de campagne, pour le Gouverneur Morris, candidat à la primaire Démocrates. Mais face aux manipulations et aux coups bas, il va devoir s’endurcir et perdre ses illusions.

Clooney, aussi doué devant que derrière la caméra, réalise un thriller politique de qualité qui, sans révolutionner le genre, permet de jeter un passionnant coup d’œil derrière le rideau des arcannes du pouvoir.

[youtube]http://youtu.be/aDJ2Z_jsGno[/youtube]

Le + Campus : avec Crazy Stupid Love, le mois dernier, et Drive et Les Marches du pouvoir, ce mois-ci, la fin d’année est vraiment sous le signe de Ryan Gosling, et ce avec trois bon films, de surcroît !

 

Comédie

GB/USA

De Oliver Parker.

Avec Rowan Atkinson, Gillian Anderson, Dominic West, Rosamund Pike…

Sortie le 19 octobre 2011.

 

Après une mission désastreuse en Afrique, l’agent du MI7 Johnny English est parti se ressourcer au Tibet. Mais quand un ancien agent Américain, avec des infos sur une future tentative d’assassinat sur le premier ministre Chinois, ne veut les donner qu’à English, son Pays (malgré les protestations du nouveau patron de MI7) demande au pire des meilleurs agents de reprendre du service.

Drôle, mais moins que le premier (l’absence de Malokovich se fait sentir), ce second JH se distingue aussi par un ton différent, plus axé sur l’action que le précédent. Et si le passage entre action et comédie n’est pas toujours très fluide, ce JH 2 n’en reste pas moins une sympathique parodie de James Bond qui permet de passer un bon moment.

Le + Campus : Restez jusqu’au bout du générique de fin, pour une scène coupée du film.

[youtube]http://youtu.be/xZldfZ8UJwg[/youtube]

Voici la nouvelle affiche officielle de Twilight 4 : révélation. En salle le 16 novembre, le quatrième volet est très attendu par les fans.

L’affiche regroupe une nouvelle fois les trois principaux protagonistes : Edward Cullen (Robert Pattinson), Bella Swan (Kristen Stewart) et Jacob Black (Taylor Lautner). Mais, à la différence des deux précédentes affiches, Edward Cullen et Bella Swan sont enlacés tandis que Jacob Black est de côté. Edward entoure Belle de ses bras, celle ci montre son alliance, et Jacob affiche de la colère par ses poings fermés…

Dans ce nouvel épisode, Bella et Edward se marient (enfin), et profitent de leur lune de miel au large des côtes brésiliennes, sur l’île d’Esmée. Petit hic à leur bonheur, Bella tombe enceinte… Et sa grossesse ne va pas plaire à tout le monde ! Car l’arrivée d’un bébé hybride mi-humain mi vampire n’enchantent ni les loups garous, ni les vampires. En effet, le nouveau né pourrait devenir une menace pour les deux clans…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=zp9qhQUDnJU[/youtube]

 

[poll id= »151″]

 

Un film rock’n’roll en mode grosse cylindrée, sur fond d’histoire d’amour impossible et de règlements de comptes mafieux, ça vous tente? Du réalisateur danois Nicolas Winding Refn, Drive a reçu le Prix de la mise en scène à Cannes cette année. Et ce n’est pas un hasard si la croisette a été séduite. Malgré quelques lenteurs, la mise en scène, stylisée et percutante, est servie par des acteurs brillants et une bande-son années 80 impeccable.

Dans ce polar à la fois noir et sexy, Ryan Gosling, le nouveau phénomène d’Hollywood, est juste excellent dans son rôle. Attention, chaleur sombre en perspective. Il incarne un héros muet et solitaire à la beauté glaciale. Le jour il est cascadeur, la nuit il est chauffeur pour des truands. Cet as du volant bouillonne d’une force mystérieuse.La scène d’ouverture, efficace, met directement dans l’ambiance.

Ray-Ban sur le nez, jean ajusté et blouson « Scorpions » années 90, il tombe amoureux de sa voisine, dont le mari est en prison. Déjà, ça semble compliqué. Mais, lorsqu’il aide ce dernier dans un braquage (oui, ce mec est si parfait qu’il veut sauver le mari de la femme qu’il aime), évidemment ça dérape. Pour la protéger, elle et son fils, il se transforme alors en machine à tuer, comme s’il se réincarnait.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wz5LYdgG5Vk[/youtube]

La course poursuite est alors lancée, le sang coule et pas pour de faux ! La musique électro-rock vient cristalliser les scènes clés qui se déroulent au ralenti, apportant un rythme bizarre au film, entêtant et fatal. La tension, au début balbutiante, finit par hypnotiser. Enfin un film d’action pas ringard, à la fois poétique et esthétique.

Film américain de Nicolas Winding Refn avec Ryan Gosling, Carey Mulligan,Albert Brooks. (1 h 40.)

Sortie le 5 octobre

 

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve – bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hCPYgel05dE[/youtube]

Entre copines ou avec son chéri, cette comédie est à voir ! De l’humour, de l’amour et du contenu… sans tomber dans les clichés des films d’amour à l’américaine un peu niais.

 

   Date de sortie cinéma : 14 septembre 2011

Réalisé par John Requa, Glenn Ficarra
Avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore, plus

Long-métrage américain . Genre : Comédie , Romance
Durée : 01h58min Année de production : 2011
Distributeur : Warner Bros. France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le d’information spécialisé dans le cinéma, Deadline, qu’une nouvelle version de Scarface de Brian de Palma serait en préparation, à l’iniation du studio de production Universal Pictures.

L’objectif, c’est de garder le même scénario que les deux versions précédentes du film (celle d’Howard Hughes de 1932 et la version de Brian de Palma de 1983) et de faire une version actualisée.

Mais qui interprêtera le très connu Tony Montana ? Mystère et boule de gomme…

Dans la version de 1932, Tony Camonte jouait un immigrant italien devenant l’un des plus hauts placés dans la mafia de Chicago. Dans cette de 1983, Al Pacino interprétait un immigrant cubain, qui devient un homme de plus en plus influent dans la mafia de cocaïne de Miami, et qui devient à la fin le boss.

La nouvelle version devrait donc garder la trame : un immigrant pauvre qui se fait sa place dans le monde du crime et du trafic de drogue, version rêve américain arrangé.

Même si l’on se questionne sur l’intérêt d’une nouvelle version, le film attirera probablement des fans de Tony Montana, si le casting est bon. A Hollywood, la tendance est au remake de films dans années 1980…

Affaire à suivre !

 

Occupation retrace les vies de trois soldats anglais pendant et après l’invasion de Bassorah, en avril 2003. Mus par l’amour, l’intérêt ou l’idéalisme, aucun d’eux ne sortira indemne de l’épreuve.

Emportés par la tourmente irakienne en 2003, trois soldats britanniques tentent de se réadapter à la vie civile à Manchester. Chacun a une bonne raison de repartir dans le chaos de Bassorah. Danny envisage de faire de gros profits dans la sécurité. Mike est tombé amoureux d’une femme médecin irakienne. Hibbs veut participer à la reconstruction du pays. En cinq ans, l’amitié entre ces trois hommes va être soumise à rude épreuve dans un nouvel Irak où montent le fondamentalisme, la corruption et la violence.

Multi-récompensé dans les festivals du monde entier, Occupation est le film choc sur la guerre d’Irak. James Nesbitt (Jekyll), Stephen Graham (Public enemies) et Warren Brown (Luther) forment un trio d’acteurs exceptionnels.

Un film de guerre absolument époustouflant ! Et une bande son magnifique !
A voir impérativement !

Occupation
Ecrit par Peter Bowker
Réalisé par Nick Murphy
Avec James Nesbitt, Stephen Graham, Warren Brown, Nonso Anozie
Production : Kudos Film, BBC
2009 – 2 x 90 minutes

En DVD le 28 septembre

Le premier épisode de la série sera diffusé sur ARTE le 30 septembre à 20 h 40.

Avis aux fans de vampires charmeurs et loups-garous romantiques : la bande annonce longue du nouveau Twilight : Révélation (partie 1) est enfin sortie ! Au sommaire de ce nouvel épisode, un mariage et… une grossesse !

Pour les fanatiques de la saga Twilight, il faudra attendre le 16 novembre pour découvrir le nouvel épisode au cinéma. En attendant, la production du film publie régulièrement de nouvelles photos.Mais tout cela nous met l’eau à la bouche, surtout la bande annonce longue, franchement sortie le 14 septembre ! Et attention aux lecteurs de Stephanie Meyer, interdiction de dévoiler les rebondissements !

Dans ce nouvel épisode, Bella et Edward se marient (enfin), et profitent de leur lune de miel au large des côtes brésiliennes, sur l’île d’Esmée. Petit hic à leur bonheur, Bella tombe enceinte… Et sa grossesse ne va pas plaire à tout le monde ! Car l’arrivée d’un bébé hybride mi-humain mi vampire n’enchantent ni les loups garous, ni les vampires. En effet, le nouveau né pourrait devenir une menace pour les deux clans…

Tous à vos agendas : le 16 novembre, Twilight : Révélation (partie 1) sort au cinéma

(un film de Bill Condon avec Robert Pattinson et Kristen Stewart)

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=P8QPOQXeia0&feature=player_embedded[/youtube]

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TtOGaOW210o[/youtube]

 

Quatre gangsters amateurs, suite à un braquage qui a mal tourné, sont en fuite dans Paris.
Avec leur magot sous le bras (dans des sacs Vuitton), ils ne trouvent pas mieux que de se planquer… dans un commissariat !
Evidemment l’idée de génie va vite se transformer en course effrénée…

Adapté d’un court-métrage multi-récompensé, La planque est une comédie délirante aux dialogues soignés.
Ce réel bol d’air est mené par une équipe ultra complice, que l’on prend plaisir à voir s’enfoncer -à chaque scène- un peu plus dans la m…
Une très bonne surprise histoire de redonner le sourire à la rentrée !

Trois questions à Akim Isker, réalisateur du film

Pourquoi avoir choisi d’adapter le court métrage La Planque pour ton premier long ?

J’ai rencontré Jalil Naciri sur les plateaux de P.J .(série télévisée diffusée sur France 2). Nous avions en commun une culture, un désir de cinema populaire , mais aussi très rapidement une volonté de créer et de travailler ensemble. « La Planque court-métrage » en est en quelques sorte la concrétisation et le point de départ d’une étroite collaboration. Cette histoire de « braqueurs bras-cassés » méritait d’être adaptée dans un format plus long. D’abord pour travailler plus en profondeur la personnalité de ces personnages que l’on dessine depuis le début de l’aventure Alakis’. Ensuite, pour répondre à la question posée par leurs nombreuses mésaventures : « Comment vont-ils se sortir de ce merdier? » Mais surtout, parce que je m’étais énormément attaché à cet univers et à ces personnages. Luc Besson, qui avait déjà vu Le Shtar (une production Alakis’) s’intérressait à notre travail. Il a souhaité nous aider dans la production d’un f ilm. Nous avons donc tout naturellement choisi de developer La planque.

Comment maintenir un juste équilibre entre une intrigue cohérente et des situations décalées ?

C’est à mes yeux , tout l’enjeu du film. Il était important que l’histoire soit crédible au départ pour ensuite mieux décaler les situations de plus en plus insolites dans lesquelles se débattent nos protagonistes. Il en est de même pour le jeu des acteurs à qui j’ai demandé d’être sincères, justes et impliqués. La comédie naît du contraste entre vraissemblance et situations décalées.

Justement… La planque : film d’action ou comédie ?

Je ne suis pas sûr que le film puisse être enfermé dans une case. « Action » peut-être du fait de cette image saturée et contrastée et de ce perpétuel mouvement, avec une caméra portée à l’épaule. J’ai choisi de toujours privilégier le point de vue des braqueurs et voulais y faire surgir un principe d’urgence et de mouvement continu. Emmené par le caractère et l’énergie de Kiko, ils ne peuvent en fait jamais s’arrêter et cherchent constament la sortie de l’impasse dans laquelle ils sont entraînés. Et « comédie » bien sûr, à travers cette avalanche de péripéties burlesques.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Rd3jTk-KKCk[/youtube]

La planque
Comédie d’action française

de Akim Isker avec Jalil Naciri, Gilles Bellomi, Ahcen Titi…
Déjà en salles.

 

Ce film raconte l’affaire Outreau du point de vue de l’un des accusés. Alain Marécaux, joué par Philippe Torrenton, huissier, est arrêté en 2001 ainsi que sa femme et douze autres personnes pour actes de pédophilie sur mineurs de moins de 15 ans.

Une caméra, proche de son personnage principal, relate le calvaire d’un homme innocent face à un système judiciaire aveugle. Cette descente aux enfers, tirée d’une histoire vraie, montre comment un homme peut voir sa vie, ainsi que celle de ses proches, broyée.

Tout au long du film c’est la question du point qui se joue. Vincent Garenq a choisi de montrer le calvaire de Alain Marécaux et après 1h42  de film on a l’impression de s’être fait greffer des larmes. Le réalisateur veut montrer pour qu’on n’oublie pas que la justice peut vraiment être aveugle.

Présumé coupable de Vincent Garenq avec Philippe Torreton, Wladimir Yordanoff, Noémie Lvovsky, Raphaël Ferrer. 1 h 42.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wA7_cl9tljk[/youtube]

Le talk-show de France 2 On n’est pas couché a fait sa rentrée samedi soir avec, comme principal changement, de nouveaux chroniqueurs, ou plutôt, chroniqueuses.

Exit Naulleau et Zemmour. Place à Audrey Pulvar et Nathacha Polony ! Le fameux duo a été remplacé par ces 2 journalistes s’étant déjà illustrées auparavant dans l’exercice de l’argumentation lors de différents débats. Malgré l’excellent taux d’audience enregistré samedi soir, les téléspectateurs ont manifesté leur mécontentement quant à l’absence des deux Eric, dont le ton incisif et la véhémence de leurs critiques leur assuraient un public fidèle au rendez-vous du samedi soir. Les 2 remplaçantes ont été jugées plus « fades » et moins populistes, bien qu’elles aient fait preuve d’efficacité lors de la confrontation avec Martine Aubry. D’autre part, le fait qu’Audrey Pulvar soit la compagne d’Arnaud Montebourg, candidat à la primaire du Parti Socialiste, ne joue pas en sa faveur pour ce qui est des débats à tendance politique. Elle assure néanmoins exercer son métier de journaliste indépendamment de toute considération politique venant de son compagnon.

C’est donc une formule beaucoup plus féminine que nous propose Laurent Ruquier, qui, selon les rumeurs, auraient subi des pressions concernant l’éviction des 2 anciens chroniqueurs, mais que lui-même réfute. Ce remaniement ne change pas le fond de l’émission qui reste un talk-show où célébrités, et anonymes, viennent faire la promo de leur dernier disque, livre, film… Espérons maintenant que le nouveau tandem saura prendre rapidement ses marques pour ne pas nous faire regretter Naulleau et Zemmour !

 

Le nouvel épisode de Destination Finale, produit par Steven Quale, est en salle depuis hier.           

 

           Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu. Ce groupe d’âmes innocentes n’était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d’échapper au sinistre agenda de la Mort.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=MEbqjTqxxTA[/youtube]

Film interdit au moins de 12 ans

 

Comment vous l’aurez compris, Destination Finale 5 ressemble aux épisodes précédents : un groupe de personnes échappent à la mort grâce à la prémonition de l’un d’entre eux, et cette dernière va s’acharner à rectifier la situation. Seule nouveauté, les survivants peuvent prendre la vie de quelqu’un d’autre pour échapper une deuxième fois à la mort. Autrement dit, l’intrigue du film, tout aussi sadique que les autres, est assez simple : comment les survivants vont-ils mourir ?

Cette accumulation de blagues macabres émet l’hypothèse que la mort est une forme d’entité qui choisit de frapper qui, quand et où elle veut, et que personne ne peut y échapper. La mort serait alors l’ennemi de la vie, au lieu de faire partie de la vie. C’est une manière bien sceptique et cruel de voir l’existence…

La 3D et les effets spéciaux sont malgré tout de bonne qualité; les meurtres surprenants et gores. Catharsis garantie !

A Bogota, une jeune fille assiste impuissante au meurtre de ses parents. Quelques années et centimètres plus tard, elle revient avec une petite idée : faire tomber des têtes, au sens propre.

Film d’action cliché entre Léon et Nikita avec une fin sans surprise, ce long-métrage réalisé et produit par des frenchies a au moins le mérite de nous confirmer le talent de l’actrice Zoé Saldana, découverte dans Avatar.

Rencontre à Cannes avec la belle tête d’affiche.

Tu passes quelques jours à Cannes pour la promotion du film… Comment te sens-tu ?
C’est particulier ! (Rires) Là je suis très bien habillé mais habituellement je suis plutôt en jean et tee-shirt, c’est de cette façon que je me sens à l’aise… C’est amusant.

Comment es-tu arrivé sur le projet « Colombiana » ?
L’année dernière on m’a annoncé que Luc Besson était dans ma ville (Los Angeles) et qu’il souhaitait y rencontrer quelques personnes. J’y suis allé… Pour moi c’était extraordinaire, j’avais tellement de respect pour son travail et pour les rôles qu’il a créé ! Il m’a donné le scénario de Colombiana et je l’ai trouvé vraiment différent de ce que j’avais pu lire jusqu’alors. Le personnage principal a continuellement cette idée de vengeance en tête, elle vit avec cela… Ca se rapprochait également du type de personnage que je souhaitais interpréter après Avatar.

Justement, après Avatar, avais-tu peur de ne pas être pleinement reconnue ou appréciée ?
Je pense que c’était le rôle parfait pour moi. J’ai pu faire la preuve de mon vrai travail car les caméras de James Cameron étaient constamment axées sur mon visage afin de retraduire exactement mes expression faciales sur ordinateur. Je ne suis pas devenu actrice pour que les gens reconnaissent mon visage mais pour que les gens reconnaissent mon travail. Le résultat d’Avatar fut époustouflant !

Que s’est-il passé ensuite ?
Les réalisateurs ont vu que je pouvais être capable de jouer différents types de rôles. J’ai ainsi fais une comédie, puis un thriller, cet été je tourne deux films indépendants…  J’essaie d’être le plus éclectique possible dans mes choix de films pour ne pas être enfermée dans une catégorie de rôle. Si le scénario est formidable et si mon rôle est enrichissant, je vais tout faire pour l’avoir, même si c’est un petit film.

Peut importe le salaire ?
Il ne faut pas que le salaire soit considéré comme une priorité. L’argent est important uniquement pour les besoins primordiaux… Une fois que ceux-ci sont assouvis, nous devons faire en sorte de faire ce qui nous plait. J’essaye de ne pas vraiment tenir compte de l’argent dans mes choix de scénario.

Et concernant la morale ? Celle de ton personnage dans Colombiana (tueuse en série) diffère énormément de celle d’Avatar (qui sauve des vies et la nature). En quoi la morale d’un film t’influence-t-il dans ton choix?
Je pense que cela dépend du sujet, de l’histoire…  Il est vrai que de temps en temps je reçois des scénarios avec des sujets assez sensibles avec lesquels je n’ai pas forcément envie de m’associer. Mais globalement, je ne réfléchis pas trop à la morale… En tant qu’artiste, j’essaie plutôt de suivre mon cœur (rires).

Film d’action franco-américain d’Olivier Megaton,
avec Zoe Saldana, Michael Vartan, Max Martini
Déjà en salles

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xil123_colombiana-trailer-bande-annonce-vost-hq_shortfilms[/dailymotion]

Photos :  Magali Bragard / Carlos Somonte/ Ken Browar
© 2011 EUROPACORP – TF1 FILMS PRODUCTION – GRIVE  PRODUCTIONS

Du Samedi 25 juin au Vendredi 01 juillet.

Comme chaque années, à la même époque, La Fête du Cinéma revient pour le plaisir des yeux… Et du portefeuille !

Le concept a évolué au fil des ans, mais le principe reste le même.

Cette fois-ci, c’est du samedi 25 juin au vendredi 01 juillet que cela se passe. Pour une première place achetée au tarif normal, un passeport vous sera remis vous permettant d’accéder aux places suivantes pour seulement 3 € durant toute la durée de l’opération, dans toutes les salles participantes, dans toute la France.

Now THAT’S entertainment !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_1a0oL_soRg[/youtube]

7e FESTIVAL DES NOUVEAUX CINEMAS

Du 17 au 26 juin 2011.

Le Festival International des Cinémas Numériques revient dans divers lieux de la capital et d’Île-de-France, avec une programmation de courts et longs métrages du monde entier.

Ouvert au public, le festival est, de surcroît, gratuit.
Enfin, les projections sont ponctuées de rencontres-débats, avec les équipes des films et diverses personnalités du cinéma, ainsi que de soirées (dont certaines avec concert).

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xh4te9_bande-annonce-festival-des-nouveaux-cinemas-7e-edition-2011_shortfilms[/dailymotion]

Programmation : www.nouveaucine.com.

« Le chat du rabbin » sort aujourd’hui dans les salles. Ce dessin animé tiré des bandes dessinées de Joan Sfar traite d’un sujet bien sensible : la religion.

Quelle est l’histoire ? Celle d’un chat vivant avec un rabbin, Sfar, à Alger au début du siècle dernier. Un jour l’animal avale le perroquet de la famille et se met à parler. Lorsqu’il remet les convictions religieuses de son maitre en doute, ce dernier veut s’en débarrasser. Cependant le chat aime trop Zlabya, sa maitresse, pour la quitter. Le rabbin se met alors en tête de lui apprendre les préceptes de la religion juive, cela les amène à de grands débats. « C’est ridicule ! Avec du carbone 14, on peut prouver scientifiquement que le monde existe depuis des milliards d’années », s’exclame le félin lorsque son maitre lui dit que la terre existe depuis « 5700 ans et des poussières ». Les deux héros rencontrent un peintre russe qui cherche une Jérusalem où vivraient des juifs noirs. Ils décident alors de partir à la recherche de la ville et traversent l’Afrique avec des compagnons inattendus.

Ce film est destiné aux familles. Même si certaines discussions semblent difficiles à comprendre,  Joan Sfar veut également toucher les enfants car ils « parlent de religion tout le temps, à partir du moment où ils découvrent qu’on va mourir ils s’intérrogent sur Dieu » affirmait le réalisateur ce matin sur France Info. Au-delà du rire qu’il déclenche, le dessin animé donne un véritable message de tolérance.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=nX7I2YLt73w[/youtube]

Devinez qui a remporté le prix d’interprétation masculine du Festival de Cannes 2011. Non, ce n’est pas Brad Pitt, ni Sean Penn. Si je vous dit Un gars, une fille, Brice de Nice ou OSS 117, vous voyez de qui je parle ? Il s’agit évidemment de Jean Dujardin. Mais le film qui lui a permis de décrocher le prix est audacieux : un film en noir et blanc, et surtout, muet.

Que de chemin parcouru pour Jean Dujardin depuis la série comique Un gars, une fille ! L’un des acteurs français les mieux payés a décroché hier soir le précieux prix du meilleur acteur, durant la dernière journée du Festival de Cannes 2011. C’est d’autant plus remarquable que le film qu’il présentait, The Artist, est un film en noir et blanc et muet. Un pari gagnant qui a conquit les membres du jury, et un beau pied-de-nez à l’industrie cinématographique à l’heure où les longs-métrages deviennent des superproductions 3D.

Dans The Artist, Jean Dujardin incarne George Valentin, un acteur célèbre de films muets. Mais avec l’arrivée du cinéma parlant en 1927, l’acteur d’Hollywood va tomber dans l’oubli. Il va alors rencontrer Peppy Miller (interprétée par Bérénice Béjo, qui partageait l’affiche d’OSS 117 : Le Caire, nid d’espions), une jeune figurante qui va peu à peu devenir une star de ce nouveau cinéma parlant. Les deux comédiens vont vivre une histoire d’amour tumultueuse.

Blagueur, Jean Dujardin a glissé à la fin de son discours de remerciement : « Maintenant, je ne vais plus rien dire, puisque ça a l’air de me réussir. » Pourtant, ça n’était pas gagné d’avance pour « Loulou ». Dans une interview accordé à Premiere.fr, l’acteur concède avoir « quand même eu peur à un moment. J’ai appelé Michel [Michel Hazanavicius, réalisateur de The Artist] un matin en lui avouant que j’avais des doutes. […]On s’est vraiment demandé jusqu’au bout si on allait pouvoir faire le film qui, en plus, n’est pas une comédie mais une pure histoire d’amour. »

Toujours au cours de l’entrevue, l’interprète de Brice de Nice regrette qu’on lui « demande souvent « mais c’est muet-muet ? Il n’y a vraiment pas un mot ? » Comme si les gens avaient peur de voir un film sans parole. En gros, ce que la question sous entend, c’est « mais on va se faire chier, non ? ». On oublie que le cinéma est d’abord un métier d’image. » Bien dit, Jean.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uPmW7iIPn5M[/youtube]

Festival de Cannes 2011, le palmarès :

Palme d’Or: The Tree of Life de Terrence Malick

Grand prix du jury: Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan et Le Gamin au vélo des frères Dardenne

Prix du meilleur acteur : Jean Dujardin pour The Artist

Prix de la meilleure actrice : Kirsten Dunst pour Melancholia

Prix de la meilleure mise en scène : Nicolas Winding Refn pour Drive

Prix du scénario : Joseph Cedar pour Footnote

Prix du jury : Polisse de Maïwenn Le Besco

Palme d’Or du court métrage : Cross Country de Maryna Vroda

Prix du jury du court métrage : Maillot de Bain 46 de Wannes Destoop

Caméra d’or : Las Acacias de Pablio Giorgelli

Palme d’honneur : Bernardo Bertolucci et Jean-Paul Belmondo

La scène se déroule à l’aube de la Seconde Guerre mondiale : Patricia, du haut de ses dix-huit ans, fille d’un puisatier, fait la connaissance de Jacques, de huit ans son aîné et fils d’un commerçant bourgeois de la région.

Le film revisité par Daniel Auteuil (l’original ayant été réalisé par Marcel Pagnol en 1940) porte les marques indélébiles de la simplicité et de la pureté. Kad Merad joue le rôle initialement tenu par Fernandel avec brio, Daniel Auteuil est un Pascal Amoretti plus vrai que nature tandis que Sabine Azéma et Jean-Pierre Darroussin, deux grandes figures du septième art, livrent ici une de leurs plus belles performances.

Astrid Berges-Frisbey nous offre une prestation un peu plus mitigée dans le rôle de Patricia, peut-être dûe à sa manière de réciter son texte plutôt que de le vivre. Nicolas Duvauchelle en Jacques Mazel apporte une touche moderne dans sa manière de jouer qui insuffle un vent de fraîcheur à ce remake très académique. Une belle réussite !

Fantastique

USA

De Kenneth Branagh.
Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Anthony Hopkins…

Sorti le 27 avril 2011.

Pour le punir de son arrogance et de son irresponsabilité, Odin, roi des Dieux nordiques, bannit Thor, l’un de ses deux fils, d’Asgard sur Terre. Il lui retire également ses pouvoirs, afin de lui apprendre l’humilité. Là, il rencontre un jeune scientifique qui va l’aider, alors que sur Asgard se fomentent un complot et une guerre.

Thor est le nouveau film des Studios Marvel (Incroyable Hulk, Iron Man, Captain America en août…), à ne pas confondre avec les adaptations de comics Marvel (comme X-Men, Daredevil, Quatre Fantastiques, Spider-Man…). Avec Captain America, il est le nouveau pas vers le MEGA crossover que sera Les Vengeurs (qui réunira tous les héros des Studios Marvel) en 2012.

Le film est une véritable réussite, tant sur le plan esthétique qu’artistique, grâce à des effets spéciaux et des scènes d’action spectaculaires, un casting qui mélange habilement acteurs confirmés et (presque) nouveaux venus parfaits dans leur rôle, et une histoire qui tient la route et exploite son potentiel Shakespearien (surtout avec Branagh à la réalisation).

Pour ceux qui ne connaissent pas le comics, le film permet de se « mettre à niveau » sans être trop didactique, et pour les fans, il y a suffisamment de clins d’oeils pour les satisfaire : apparitions de Stan Lee et J. M. Straczynski, un premier aperçu de Jeremy Renner dans le rôle de Clint Barton, futur Hawkeye dans Les Vengeurs (scène tournée au dernier moment pour introduire ce personnage, aux non-initiés), références à Donald Blake, Bruce Banner et Tony Stark… Et une scène de fin post-générique introduisant un artéfact qui aura son importance dans Captain America

Bien sur, le film n’est pas parfait : le combat final aurait pu être plus épique, le film diffère peut-être parfois beaucoup du comics au goût de certains fans et la musique de Patrick Doyle aurait gagné à être plus grandiose, surtout avec un tel sujet. Enfin, comme c’est souvent le cas avec les films convertis en 3D après le tournage, celle-ci ne sert quasiment à rien. En dehors de ces rares (et très mineures) critiques, le film est tout ce que l’on pouvait espérer.

Le puissant Thor fait une entrée réussie dans les salles obscures de Midgard (c’est la Terre pour les Asgardiens, bande d’incultes !)…

En plus de la bande-annonce de Thor

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TquAdU49Dtc[/youtube]

voici la première de l’autre film Marvel Studios de l’été : Captain America

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ERO5R9PG_N0[/youtube]

SOURCE CODE

Fantastique

USA

De Duncan Jones

Avec Jack Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farmiga…

Sorti le 20 avril.

Un soldat se réveille dans un train, dans le corps d’un autre, ignorant comment il est arrivé là. Quelques minute plus tard, le train explose et il se retrouve dans son corps dans un lieu inconnu où on lui explique qu’il doit revivre les dernières minutes d’un autre afin de savoir qui a mis la bombe dans le train et, ainsi, empêcher un nouvel attentat.

Le réalisateur de Moon passe au gros budget avec un film qui, s’il rappelle Déjà vu (en beaucoup mieux) et comporte certaines incohérences et moments prévisibles, oscille avec intelligence entre action, tension et émotion.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wYecrTp_aUE[/youtube]

On connait désormais les membres du jury de la 64e édition du Festival de Cannes, qui entoureront Robert De Niro, le président du Festival du 11 au 22 mai 2011.

Que de beaux noms pour cette nouvelle édition du prestigieux festival de cinéma ! Le jury sera composé de :

–         Martina Gusman : actrice et productrice d’origine argentine, à la tête de la société de production Matanza Cine.

–         Nansun Shi : productrice chinoise (Hong-Kong), fondatrice de la société Film Workshop Co. Ltd avec son mari.

–         Uma Thurman : faut-il présenter cette actrice américaine que l’on a pu voir dans Kill Bill ou Pulp Fiction ? Des films pour lesquels elle a obtenu une Palme d’Or, d’ailleurs. Elle est aussi productrice et scénariste.

–         Linn Ullmann : écrivaine, critique littéraire et scénariste norvégienne.

–         Olivier Assayas : cocorico ! Ce réalisateur d’une quinzaine de films est le seul français du jury.

–         Jude Law : comme pour Uma Thurman, faut-il le présenter ? Bon allez : acteur britannique qui a joué dans de nombreux films connus (Le Talentueux Mr Ripley, Stalingrad, Aviator, A.I. Intelligence artificielle). Il est aussi producteur et réalisateur.

–         Mahamat Saleh Haroun : premier réalisateur tchadien de l’histoire, il a obtenu un prix au Festival de Venise pour Bye Bye Africa, et le Prix du Jury à Cannes l’année dernière pour Un homme qui crie.

–         Johnnie To : réalisateur et producteur chinois (Hong Kong, encore), à la tête de films d’arts martiaux, de comédies ou de films historiques.

Ca, c’était pour le jury des longs métrages, qui devra départager les 19 films en compétition. Mais il ne faut pas oublier le jury de la Cinéfondation  et des courts métrages, présidé par le réalisateur et scénariste Michel Gondry. Il sera entouré de Julie Gayet (actrice française), Jessica Hausner (réalisatrice et scénariste autrichienne),  Corneliu Porumboiu (réalisateur, scénariste et producteur roumain) et João Pedro Rodrigues (réalisateur et scénariste portugais).

Ils auront la lourde tâche de choisir parmi les trois meilleurs films parmi les seize films de fins d’études sélectionnés par la Cinéfondation, et de décerner la Palme d’Or du court métrage le 22 mai lors de la cérémonie de clôture.

Quelle sont les différences entre la saga Twilight et Le Chaperon Rouge, sorti ce mercredi au cinéma ? Difficile à dire, comme on retrouve quasiment les mêmes éléments dans les deux films.

Le Chaperon Rouge, qui a troqué le mot « petit » contre une superbe créature nommée Amanda Seyfried, est sorti au cinéma ce mercredi. Produit par Léonardo Di Caprio, cette énième adaptation du conte de Perrault est fortement remaniée, si bien que l’on retrouve à peine l’histoire originale. Par contre, on trouve de nombreuses similitudes avec Twilight.

La réalisatrice. Catherine Hardwicke, ce nom vous dit peut-être quelque chose, puisque c’était la réalisatrice du premier chapitre Twilight Fascination. Mais elle avait décidé de se retirer du projet dès le second volet des aventures de vampires. On la retrouve aujourd’hui à la tête du Chaperon Rouge, et elle y a apporté la même griffe (ou la dent) que pour Twilight.

L’histoire. Les deux films content l’histoire d’une jeune femme – fort bien jolie -, qui s’éprend d’amour pour un beau gosse qui se révèlera être… différent. De couleur pâle et avec des crocs pour l’un, agressif et tout plein de poils pour l’autre. Mais le loup n’est pas forcément celui que l’on croyait. A noter que dans la version du Chaperon rouge de Catherine Hardwicke, le loup est remplacé par un loup garou. Oh ! Bah ça alors, c’est comme dans Twilight.

L’héroïne. A ma gauche, Kristen Stewart (Bella Swan), belle brune de 21 ans – et toutes ses dents, logique, pour un film de vampire. A ma droite, Amanda Seyfried (Valérie), magnifique blonde de 25 ans qui porte sa capuche rouge telle une caillera du Moyen Age. Toutes les deux chercheront l’amour avec un grand A, en la personne de monstres plus qu’attirants. Dans les deux cas, le dilemme amoureux est au cœur de « l’intrigue », puisque deux hommes se battront pour obtenir les faveurs de leur bien-aimée. C’est miiignoon.

L’histoire à l’eau de rose de l’adolescente qui découvre la sensualité et l’amour a l’air d’être le nouveau filon des studios américains. Entre attraction et répulsion (ou Tentation et Hésitation, si vous préférez), ce film montre la naissance du désir chez un chaperon plus que sexy. Exactement la même chose pour sa consœur au pays des vampires et des loups. En gros, si vous n’en pouvez plus d’attendre la sortie du prochain épisode de Twilight, et que vous connaissez déjà les trois premiers films par cœur, allez voir Le Chaperon Rouge.

Un « divertissement oubliable » pour Le Point, « curieux » pour Le Parisien et « décalé, bien enlevé, pas inquiétant pour un croc » selon Les Echos. Le Nouvel Observateur vous conseille de « profiter (tant que le loup n’y est pas) du suspense de ce film aux effets faciles mais habilement tourné », alors que Le Monde l’a trouvé « un peu confus. »

Il n’en fallait pas moins pour émouvoir les fans du célèbre agent secret, le film «24 heures chrono» sera bien porté à l’écran en 2012.

Des rumeurs sur le projet il y en a eu. Un an après la diffusion de la huitième et dernière saison des aventures de l’agent Jack Bauer, Brian Gaze co-détenteur de la société Imagine production, qui a produit les huit saisons de la série pour le petit écran a annoncé sur twitter son intention de produire le film.

«J’ai parlé à Kiefer au téléphone, et nous sommes très excités de produire le film 24 heures chrono pour l’an prochain.

Capture plein écran 13042011 145015.bmp

En décembre dernier, la Fox avait rejeté un scénario écrit par Billy Ray («Jeux de pouvoir»). Howard Gordon, autre producteur de «24 heures chrono», estimait alors que la situation était bloquée.

Pourtant Kiefer Sutherland l’interprète de Jack Bauer dans la série culte s’ était plusieurs fois déclaré favorable à l’adaptation de la série en film. Celle-ci serait plutôt une suite de la série télé.

Dans la série, nous avons eu à gérer le fait que les événements doivent toujours venir à nous parce que nous n’avons pas le temps de nous déplacer dans un univers en temps réel. Dans un film de deux heures, […] vous n’êtes plus obligé de passer de scène en scène en temps réel», indiquait en mai dernier Kiefer Sutherland.

2012 nous réserve bien des surprises…l’attente sera longue.

« L’asile est le lieu où se concentrent le plus grand nombre de saints… Mais le saint des saints c’est le docteur, il est Jésus Christ. » Un film d’Ascanio Celestini.

Nicolas, né dans « les fabuleuses années 60 », nous raconte son monde à travers le prisme d’un asile psychiatrique qu’il fréquente depuis toujours. Il accompagne d’abord sa grand-mère pour rendre visite à sa mère, qui y décèdera. Ensuite, Nicolas y travaillera… Jusqu’au jour où il en deviendra un patient.

Hyper réaliste, poétique et magnétique, ce film nous fait  comprendre avec humour qu’on n’échappe pas à son destin. Et que, parfois, c’est notre environnement qui nous amène inéluctablement à la folie. Nicolas, qui se réfugie dans son imaginaire pour supporter l’horreur de sa famille et la dureté du  monde, va finir par confondre rêve et réalité jusqu’au bout !

C’est la vision d’un monde extérieur pas très différent de celui de l’asile. « Un monde toujours plus vorace, où la seule chose qui  semble ne pas pouvoir se consommer, c’est la peur. »

En salle le 20 avril.

Carré Viiip, nouveau rebondissement. Alors que l’émission n’aura duré que deux semaines, les candidats remuent toujours ciel et terre pour tirer leurs épingles du jeu. Pendant qu’Afida Turner joue les dégénérées sur les plateaux de télévisions, que Candice n’hésite plus à cracher son venin sur ses ex-colocataires, et que Xenia, riche héritière inconnue et pédante, se dénude à la Une de magazines coquins, Cindy et Giuseppe filent quant à eux le parfait amour. Et garde à celui qui mettra en doute la véracité des sentiments qui lient la féministe enragée et le quadra macho !

Jean-Marc Morandini aurait peut-être dû écouter ce précieux conseil. Alors qu’il reçoit sur son plateau Giuseppe et Cindy, l’animateur met en doute la véracité de ce couple qui buzz. Et ne voilà pas que la demoiselle montre les crocs. « Je fais ce que je veux avec mon cul », hurle la plantureuse blonde à l’animateur. Ça a le mérite d’être clair.

Pour ce qui est des sentiments, on repassera. Dans son sermon tapageur, Cindy se cantonne à dire que « son mec » est un bon coup. « C’est un sex toy qui fonctionne sans pile ». C’est tellement classe. Et que dit le sex toy ? Pas grand-chose. Il s’amuse comme un enfant au côté de sa belle qui s’excite à se défendre de ne pas être victime de son girl power parce qu’elle a flanché pour l’archétype du macho, héros de « Qui veut épouser mon fils ? ».

Et à Cindy le mot de la fin : «  Je suis avec Giuseppe, qu’on le veuille ou non ».

> Voir la vidéo

La téléréalité a ceci de magique que toutes les idées sont déclinables à l’infini ou presque. Alors que Carré Viiip tentait de remettre sur le devant de la scène des has-been aux égos surdimensionnés révélés dans des anciens programmes, TF1 a lancé en parallèle un nouveau concept, un Koh-Lanta en famille : Familles d’Explorateurs.

Pendant vingt jours, cinq familles d’explorateurs devront s’affronter dans des épreuves physiques tout en tentant de vivre dans la nature. Près de 4.25 millions de téléspectateurs ont suivi le départ vendredi dernier pour l’Australie, des familles Bouzid, Ferrone, Zorra, Fiasson et L’Appartien. A la clé pour le gagnant : 140 000 euros.

Le premier épisode diffusé le 1er avril a eu son lot de rebondissements. Les cinq familles ont été « lâchées » à proximité de leurs campements. Premières épreuves, premières frayeurs, premiers exils pour les perdants et premiers départs pour deux candidats. L’aventure a donc démarré sur les chapeaux de roues bien que les 18,7% de part d’audience restent un score faible pour ce type d’émissions, bien loin des scores record de Koh-Lanta.

Reste à savoir si la téléréalité est toujours aussi viable qu’avant. L’arrêt précipité de Carré Viiip et les scores plus que moyen des derniers programmes sont-ils annonciateurs d’un désintérêt du public pour ce type d’émission ? A voir donc, avec la diffusion du second épisode de Familles d’explorateurs le 8 avril prochain.

La seconde édition de l’émission Top Chef s’est clôturée hier soir en direct sur M6. Et quelle finale ! Plus de quatre millions de téléspectateurs ont suivi la grande bataille gastronomique qui opposait Pierre-Sang, Fanny et Stéphanie.

Les hostilités culinaires ont débuté par une épreuve opposant les trois candidats. Chacun à sa façon a du réinventer la recette des tomates-mozzarella. Pari réussi pour Stéphanie qui a pu accéder directement à la phase finale grâce au vote unanime du jury, pendant que Pierre-Sang et Fanny revisitaient les célébrissimes petit-pois/carottes.

La jeune femme est sortie vainqueur de cette épreuve de repêchage mais a échoué face à Stéphanie dans l’ultime épreuve de la finale de Top Chef. Cette dernière, grande favorite de l’édition, a donc vu hier soir ses rêves s’exaucer. Avec ses 100 000 euros en poche, elle peut désormais ouvrir son restaurant.

Mais Stéphanie n’est pourtant pas la seule grande gagnante d’hier soir. « La petite chaine qui monte » qui a obtenu plus de 20% de part d’audience grâce à ce prime-time culinaire, compte bien surfer sur cette vague de réussite. La semaine prochaine, le choc des Champions opposera en direct Stéphanie donc, au gagnant de l’année dernière : Romain Tischenko. Un affrontement de haut niveau qui déterminera qui est le Top Chef toutes catégories. Un programme alléchant.

Qu’il vous laisse indifférent ou qu’il vous intrigue, ce film vous aurez très certainement envie de le voir.

C’est un étonnant pari que celui de Mandarin Cinémas et du  réalisateur Xavier Durringer. « La Conquête « un film politique qui raconte l’ascension de Nicolas Sarkozy vers le pouvoir, du 27 avril 2002 au 6 mai 2007.

En France on n’a pas l’habitude de ces films qui mettent en scène des hommes politiques de leurs vivants. Et pourtant dans l’histoire du cinéma ce risque a toujours été payant. On se rappel du «W» d’Oliver Stone film sur George W. Bush ou «The Queen» pour Tony Blair

Denis Podalydès («Liberté Oléron) en Nicolas Sarkozy, Florence Pernel («L’Autre Dumas») en Cécilia Sarkozy, Hippolyte Girardot («Un Conte de noël») en Claude Guéant ou encore Samuel Labarthe («Sagan») en Dominique de Villepin… Le casting de «La Conquête» promet des acteurs à la hauteur des personnages réels.  La « Conquête » sort en mai 2011, la date officielle n’a pas encore été fixée  en raison du Festival de Cannes ou il sera présenté.

Je vous laisse découvrir  la bande –annonce de ce film, qui ne manquera pas de faire parler de lui.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xhwrsp_decouvrez-la-bande-annonce-de-la-conquete_shortfilms#from=embed[/dailymotion]

De très nombreuses pages ont été consacrées à ce monstre sacré du cinéma, mais la Cléopâtre du 20ème siècle n’est pas connu de tous.

En effet citez au plus jeune ou même à d’autres « reflets dans un œil en or » ou « qui a peur de virginia Woolf » ils vous diront : « connaît pas » ! Son immense talent, ses amants , et ses joyaux de conte de fée «non, non, ça ne me dis rien»

Ce soir France 3 leur offre  la possibilité de juger par eux-mêmes «  la chatte sur un toit brûlant» .  Un drame d’une grande puissance sous des airs de musique jazz .

L’histoire : Dans une immense villa du Sud des Etats Unis, une famille se réunit pour fêter l’anniversaire du patriarche malade, ‘Big Daddy’ (Burl Ives). Maggie (Elisabeth Taylor) et Brick (Paul Newman), sont un couple en pleine crise : Brick est déprimé par le suicide de son meilleur ami Skipper (avec qui il avait probablement une relation sexuelle) et se réfugie dans l’alcool. Maggie, quant à elle, est frustrée car son époux ne veut plus accomplir son devoir conjugal soit disant parce qu’il la considère comme responsable de la mort de son ami. Lorsqu’elle se compare à « une chatte sur un toit brûlant », Brick lui conseil de sauter et de prendre un amant. Alors que la famille s’entredéchire pour une question d’héritage, Brick va partir à la recherche de son être, se remettre en question et annoncer à son père ce qu’il ne sait pas encore, sa mort prochaine. Une catharsis collective a lieu avant le retour au calme et, pour sauver les apparences, à la « normalité ».

La pièce de Tennesse Williams adaptée à l’écran avait permis à la sublime Elizabeth Taylor d’exprimer avec justesse le déchirement qu’elle éprouvait d’avoir perdu son epoux, Mike Todd. En effet le tournage a failli  être annulé,  lorsque son mari, le producteur Mike Todd décède dans le crash d’un avion. Maggie la Chatte est le résultat d’un concentré de frustration de colère mais aussi de désir à l’état brut. Liz Taylor donne ainsi le meilleur d’elle-même, en hommage à celui qu’elle aimait.

Les amoureux du cinéma redécouvriront avec un plaisir certain cette magnifique réalisation de Richard Books

Après avoir mis sa carrière politique de côté, Arnold Schwarzenegger veut revenir à ses premiers amours.  Au même moment le remake du film Conan le Barbare vient d’être réalisé (en 3D).

Arnold Schwarzenegger a récemment déclaré examiner « une quinzaine de films. Mais les plus évidents sont Terminator, et les remakes de  Predator et Running Man». Ajoutant qu’il endosserait le rôle d’un personnage de comics  prochainement. L’identité de ce personnage sera dévoilée à la fin du mois.

En attendant, 29 ans après Arnold Schwarzenegger, c’est Jason Momoa qui jouera de la grande épée dans la nouvelle version de « Conan the Barbarian » Conan le barbare signée Marcus Nispel, et dont les premières images sont en ligne.

Ce film aujourd’hui culte avait ouvert les portes de la gloire à Arnold Schwarzenegger.

Le scénario en est simple mais efficace. Conan le Barbare,  réduit en esclavage après le massacre de sa famille, ne rêve que d’une seule chose : se venger. Racheté par un entraîneur de gladiateurs, Conan va gagner sa liberté au fil de l’épée. Il se met alors en quête de l’homme qui a assassiné sa famille et volé la fabuleuse épée forgée par feu son père…

Dans la version Schwarzie de « Conan » il  prononce une quarantaine de répliques, la plupart monosyllabiques. Schwarzie y joue de ses biceps et découpe ses ennemis à grands coups d’épée. L’immense arme qu’il manie était si lourde que l’acteur devait se reposer entre chaque scène. Mais en restant debout, puisque son armure l’empêchait de s’asseoir… Impressionné, le réalisateur James Cameron lui confiera deux ans plus tard le rôle-titre de Terminator, qui le propulsera au rang de star mondiale.

Sur la toile le teaser du remake du film a déçu, mais il faudra quand même attendre le 24 août prochain, pour juger de la  performance de Jason Momoa, puisque nous n’avons ici droit qu’à de brèves images insérées dans des volutes de fumée et de courts extraits de dialogues.

Jugez donc par vous-même en regardant la vidéo ci-dessous.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AUGA9zw4_wA[/youtube]

Jewish Connection, du réalisateur Kevin Asch sort aujourd’hui dans les salles françaises. S’inspirant d’une histoire vraie, ce film raconte comment des juifs hassidiques ont intégré un réseau de dealers pour transporter de la drogue d’Amsterdam à New-York.

Sam Gold, le héro, est interprété par Jesse Eisenberg, découvert récemment dans « The Social Network » dans la peau de Marc Zuckerberg, le créateur de Facebook.

Sam Gold, juif pratiquant est destiné, comme tous les hommes de sa famille, à devenir rabbin. Influencé par son voisin Yossef, Sam devient sous son chapeau et son long manteau noir, un trafiquant de Manhattan à part entière.

Au fur et à mesure, le héro finit par découvrir un monde qui lui est totalement inconnu : la fête, les filles, la drogue. Sam Gold doit alors affronter un dilemme : La religion ou l’argent facile ; Ce jeune homme de 20 ans  souhaite pouvoir acheter à sa mère une gazinière décente…Rien de plus!

Tout au long du film, il est confronté à des choix. Sans surprises, sa famille le rejette violemment  lorsqu’elle apprend ce dont il s’agit, tout comme son meilleur ami, Léon. Sam Gold se retrouve alors seul envers et contre tous.

Dans les années 90, ce réseau a fait passer plus d’un million de pilules d’ecstasy des Etats-Unis vers l’Europe. Ces innocents pensaient en réalité transporter des « médicaments pour riches » , non prohibés, leur attitude n’était donc pas suspecte. « Ce film n’a pas pour objectif de coller à la réalité mais de s’inspirer des faits pour en tirer une fable » explique le réalisateur.

Jewish Connection a remporté en 2010 le prix de la révélation Cartier lors du festival américain, Sundance, de Deauville.

jewish co

Après la victoire de Romain Tischenko, lors de la première saison, 14 nouveaux candidats s’affronteront dès ce soir dans différentes épreuves culinaires pour tenter de remporter 100 000 euros.

 Cette année, le jury composé notamment de Ghislaine Arabian, Christian Constant, Jean-François Piège et de Thierry Marx a promis un niveau bien supérieur à celui de l’an dernier.

 Un casting particulièrement prometteur et très métissé pour cette nouvelle saison de Top chef. Il y a Abraham de la Rosa, 31 ans, né au Mexique et ancien directeur de compte aux particuliers à Montréal, ou encore Pierre Sang Boyer, né quant à lui en Corée du Sud et chef du restaurant de l’Opéra de Lyon.

 Selon le magazine l’Express, les candidats s’emploieront ce soir à imaginer un dessert à base de légumes ; ils imagineront ensuite des bouchées de grand chef, confectionnées avec des produits de supermarché ; enfin ils devront tout mettre en œuvre pour réinventer les grands classiques de la cuisine française à l’image du bœuf bourguignon ou de la blanquette de veau.

 A l’issue de cette première émission, et comme chaque semaine, un candidat sera éliminé par le jury après l’épreuve de la dernière chance qui opposera les deux moins bons chefs de la semaine.

 La première saison de l’émission, diffusée simultanément sur M6 et sur la chaine belge, RTL-TVI avait réuni environ 4 millions de téléspectateurs chaque semaine, soit 12% de part de marché. Un score honorable pour la chaîne.

 Juste après le premier épisode de ce programme culinaire, les fans invétérés pourront suivre : « Top chef : que sont-ils devenus » à partir de 23 heures sur M6. L’occasion d’avoir des nouvelles fraiches d’Alexandre Dionisio, demi finaliste malheureux de la saison précédente. Malheureux, pas tant que cela, puisqu’il vient d’ouvrir son restaurant à Bruxelles, et a été déjà récompensé par une étoile au Guide Michelin

A ce soir sur M6.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6G_olSj8YWg[/youtube]

Le candidat star de « Qui veut épouser mon fils »  refait parlé de lui aujourd’hui après une interview accordée ce matin sur MFM radio.

Décidemment, le bel italien nous étonnera toujours. Non Giuseppe n’est toujours pas devenu « hasbeen », il continue de faire parler de lui et de manipuler les médias.

Au micro de Laurent Argelier, l’italien le plus macho de la décennie a confié qu’il avait été particulièrement déçu par le casting qui lui a été proposé par la production de TF1. « Au bout de 10 minutes, j’ai dit maman mais qu’est ce que ce qu’ils m’ont mis, on se serait cru au bois de Boulogne, sincèrement » concluant avec son fameux « hein » qu’il fourgue à toutes les phrases qu’il prononce.

Pour lui, aucune des candidates n’avait la moindre valeur. « Pourquoi je vais respecter une fille qui pose nue, qui se respecte pas elle-même » assure notre Giuseppe national. C’est vrai que lui a toujours beaucoup respecté la gente féminine. « Tu te tais et tu manges » avait-t-il lancé à une candidate durant l’émission… Classe, très classe Giuseppe !

L’ex prétendant de Karine considère ces dix prétendantes comme « des petites putes » mais attention il reconnaît néanmoins vouloir profiter de leurs corps. « Je vais bien m’amuser moi, je suis un homme » dit-t-il.

Lorsque le fils de Marie-France parle de sa future femme, il est direct ! C’est le moins que l’on puisse dire, elle devra lui laisser faire ce qu’il veut ! « Ca lui convient, elle reste. Ca lui convient pas, elle fait ses valises et elle s’en va » explique-t-il.

Rappelons que Giusseppe sera bientôt Papa, sa compagne Khadiha est enceinte de sept mois. Pour autant, l’étalon italien est apparu au coté de Samira dit « Chamira » par Marie France, sa mère il y a quelques semaines dans les magazines peoples…

« Je suis comme ca, j’aime plaire, j’aime séduire ». Bah dans tout les cas, nous il nous séduit pas du tout!

mf giuseppe

Le prince Luc de Polynésie descendant des Tamatoa n’aurait pas le moindre sang royal…

C’est en tout cas ce qu’a affirmé le syndicat polynésien des auteurs et des compositeurs. Ce jeune homme de 21 ans serait un garçon naïf qui ne s’est jamais proclamé prince. Pire encore, il aurait décidé de jouer le jeu simplement parce que c’était la première fois qu’il prenait l’avion. « C’était une belle expérience pour lui…Ils ne connaissait même pas l’histoire… Il a joué la comédie » explique Théo Sulpice, le président du syndicat polynésien.

La société de production de TF1, Coyotte  a envoyé un message à Théo Sulpice lui disant qu’elle recherchait un prince polynésien. « Les candidats potentiels étaient bien trop modernes…J’ai donc pensé a lui » confie-t-il. Les familles royales polynésiennes sont particulièrement connues pour êtres très modernes et surtout bien trop âgés. « Cela ne correspondait pas à l’image de TF1 » selon lui.

Rassurons nous, ce polynésien parmis tant d’autres aurait bel et bien du sang royal, mais quelques gouttes si l’on puit dire. Il aurait un lien très éloigné avec la famille royale des Tu cette fois-ci. « Je connais bien sa famille » assure Théo Sulpice.

Sans surprise, le directeur de casting de la production de la chaîne s’est immédiatement défendu en certifiant que le Prince Luc était un prince tahitien. « Nous avons vérifié qu’il était bien descendant d’une famille royale auprès de sa famille et de ses amis » certifie Frédéric Ferry, le directeur de casting de Coyotte production.

Souvenez vous, le prince Luc,« censé » descendre de la famille princière des Tamoutoi en Polynésie, c’est ce jeune homme timide, complètement absorbé par la modernité de la vie parisienne et peu habitué au froid.

Quoi qu’il en soit,  cette polémique ne risque pas de trop inquiéter TF1 au vu du peu d’engouement du public pour le programme. Hier le second épisode des « Trois Prince à Paris » venus chercher l’amour dans le plus grand anonymat n’a réuni que 1 926 000 spectateurs soit à peine 12% de part de marché.

Le « prince » Luc de Polynésie

prince luc

Diffusé mardi soir sur CBS, l’épisode 11 de la saison 8 de NCIS a réalisé un record d’audience historique. La série dérivée NCIS : Los Angeles profite aussi de cette notoriété.

21,93 millions. C’est le nombre impressionnant de téléspectateurs américains qui étaient devant leur télévision mardi soir. Pour regarder l’épisode inédit de la saison 8 de NCIS, évidemment. C’est son plus haut score d’audience depuis son lancement en 2003. La série policière a même enregistré une hausse de 2 millions de curieux : l’épisode 10 diffusé le 14 décembre 2010 sur CBS avait réuni 19,87 millions de téléspectateurs.

NCIS : Enquêtes Spéciales s’impose donc comme LA série à succès. C’est d’autant plus remarquable que la série en est à sa huitième saison. Une longévité assez rare dans l’audiovisuel américain qui arrête les séries à tour de bras (Lost, Heroes, 24 Heures chrono, Ugly Betty…). D’autant plus que, comme le fait justement remarquer Ozap.com, « il ne s’agit pas du premier ou du dernier épisode de la saison, et encore moins du dernier de la série. »

Portée par la réussite de la série originale, le spin-off NCIS : Los Angeles a aussi pulvérisé son record. CBS diffusait un épisode inédit (saison 2 – épisode 12) une heure après celui de NCIS. Les résultats sont là : 18,03 millions de téléspectateurs mardi soir alors que la moyenne d’audience tourne autour de 15 millions ! Ainsi que 1,2 millions de téléspectateurs supplémentaires par rapport au précédent épisode. Belle performance.

La saison 8 actuellement diffusée aux Etats-Unis arrivera en France sur M6 fin août/début septembre 2011.

Si la date de lancement de l’émission reste encore un secret, on connaît d’ores et déjà le nom des candidats.

De nombreuses personnalités ont été contactées par la chaîne à l’image de Cathy Guetta et Arielle Dombasle qui ont instantanément refusé l’invitation.  Matt Pokora, Sofia Essaidi, Orlando, Lara Fabian, Clara Morgane, Veronique Jeannot et Adrianna Karembeu seront  quant à eux de la partie. Un casting prometteur ou les « hasbeen » sont enfin sur le banc de touche.

La version française de ce show à l’Américaine, présentée par  Sandrine Quétier et Vincent Cerutti, sera diffusée en  direct sur TF1, chaque semaine, en première partie de soirée

Souvenez vous, Vincent Cerutti, c’est ce jeune homme de 29 ans accessoirement petit ami de Chloe Mortaud, Miss France 2009 qui était aux commandes de l’émission Sosie or not Sosie ? diffusée le samedi 1er janvier sur TF1. Un franc succès suivi par  5 200 000 téléspectateurs.

Le concept est simple, chaque célébrité a un partenaire de danse qui lui est un professionnel. À l’issue de chaque émission, un couple sera éliminé par le jury, présent sur le plateau.

Outre-atlantique, Dancing with the stars cartonne et réunie plus de 20 millions de téléspectateurs chaque semaine. L’émission est actuellement le programme n°1 aux Etats-Unis. Le show en est déjà à sa 12e saison !

Aux États-Unis, le programme est une véritable institution, des stars comme  David Hasselhoff (Alerte à Malibu), Nicole Scherzinger (Pussycat Dolls) et même Bristol Palin, qui n’est autre que la fille de Sarah Pallin, ancienne candidate au poste de vice-président des Etats-Unis lors des élections présidentielles américaines de 2008, ont participé à l’émission. On repassera pour le côté conservateur !

Bristol Pallin et son partenaire…

bristol pallin

La finale de la 11e saison  a été remportée par Jennifer Grey et son partenaire Derek Hough. C’est dans les larmes, avec une émotion immense que « bébé », ne pouvant s’empêcher de penser à son ancien partenaire de Dirty Dancing, Patrick Swayze, est devenue la gagnante de Dancing with the stars. On laisse pas bébé dans un coin…

L’actrice n’a rien perdu de son talent…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=oqaDoJogsRI[/youtube]

C’est officiel : Robert de Niro, monstre sacré du cinéma, présidera le jury du 64ème Festival de Cannes, qui se tiendra du 11 au 22 mai prochain. C’est la troisième fois en quatre ans que les organisateurs de la prestigieuse manifestation font appel à un américain. « Ayant été par deux fois président de jury dans les années 80, je sais que ce ne sera pas une tâche facile pour mes amis jurés et moi-même, mais je suis honoré et heureux du rôle qui m’est confié », a déclaré l’intéressé, aujourd’hui âge de 67 ans.

Acteur, réalisateur et producteur, Robert de Niro est né à New York en 1943. Après avoir étudié avec Stella Adler puis Lee Strasberg, il est  en 1973 révélé par le Mean Street de Martin Scorsese (1973), puis Le Parrain II de Francis Ford Coppola (1974), pour lequel il remporte l’Oscar du meilleur second rôle. Sa prestation en chauffeur de taxi désaxé dans Taxi Driver (1976) – Scorsese, encore une fois – le propulse au rang de star internationale, tandis que son interprétation du boxer Jack LaMotta dans Raging Bull – Scorsese, toujours – lui vaut l’Oscar du meilleur acteur. Entre autres chefs d’œuvre dans lequel il a joué, on compte notamment Voyage au bout de l’enfer de Michael Cimino (1978),, Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (1984), Brazil de Terry Gilliam (1985), Les Affranchis de Martin Scorsese (1990) ou encore Heat de Michael Mann (1995).

Depuis la fin du XXème siècle, l’acteur a préféré se tourner vers la comédie, avec notamment Mafia Blues en 1999 et Mon beau-père et moi en 2000. Il est actuellement à l’affiche de Mon beau-père et nous, troisième volet de cette saga familiale où il côtoie Ben Stiller et Dustin Hoffman. En 1993, il pour la première fois derrière la caméra avec la fresque mafieuse Il était une fois le Bronx, qu’il dédie à son père, peintre surréaliste. En 2006, il signe son deuxième film, le polar Raisons d’Etat.

Robert De Niro est le cofondateur du Festival de Tribeca, dévolu au cinéma indépendant. Il sera le troisième Américain en quatre ans à présider le jury du festival, après le réalisateur Tim Burton en 2010 et l’acteur et réalisateur Sean Penn en 2008. En 2009, l’actrice française Isabelle Huppert avait tenu ce rôle.

Révélation de Michael Ausiello. Le journaliste américain a lancé son nouveau site sur les news de la télévision, où il donne une information exclusive sur la saison 8 de NCIS.

« Le producteur Shane Brennan m’a confirmé qu’un épisode diffusé ce printemps [aux Etats-Unis, ndlr] va creuser dans le passé de DiNozzo avant qu’il soit agent du NCIS », indique Michael Ausiello sur son site TVline.com. Rappelons qu’avant de devenir un agent du NCIS, Tony DiNozzo, incarné par Michael Weatherl, était un agent du JAG (la série qui a introduit NCIS). Dans la saison 7 actuellement diffusée sur M6, les fans avaient déjà pu voir le père de Tony interprété par Robert Wagner.

Que les fans se réjouissent, car ce n’est pas tout. « L’épisode nous en dévoilera plus à propos du passé de DiNozzo en tant que policier à Baltimore », selon Ausiello qui cite Shane Brennan. « Et oui, on entendra les premiers mots échangés entre DiNozzo et Gibbs », ajoute-il, avant d’annoncer « c’est une première rencontre mémorable. »

Les fans attendent cet épisode avec impatience. Peut-être que ce sera l’épisode réalisé par Michael Weatherly lui-même, qui sait ?

La saison 8 est actuellement diffusée aux Etats-Unis, elle devrait arriver sur M6 en aout/septembre 2011.

Alors qu’on attend tous la sortie de twilight 4, voici pour toutes les fans de robert pattinson un film pour patienter :

« water for elephant » dont voici le synopsis :

Alors qu’il est sur le point de passer son examen final à l’école vétérinaire de Cornell, Jacob Jankowski perd ses parents dans un accident de voiture. A la suite de cette tragédie, il laisse tout tomber et rejoint les Frères Benzini, un cirque ambulant qui tente de survivre à la Grande Dépression…

voici donc en avant première les photos officielles du film …


Sept ans (déjà !) après la sortie du dernier épisode du Seigneur des anneaux, Cate Blanchett remet le couvert en incarnant une nouvelle fois la reine elfique Galadriel. Le réalisateur Peter Jackson vient en effet d’annoncer qu’il ferait appel à l’actrice australienne dans son adaptation deBilbo le Hobbit, prequel en deux parties de la trilogie de J.R.R. Tolkien.

Ceux qui connaissent bien le roman en d’origine auront peut-être tiqué face à cette nouvelle : en effet, Galadriel n’apparaît pas dans l’œuvre de Tolkien – qui ne contient d’ailleurs aucun personnage féminin. Le cinéaste néo-zélandais a donc décidé de s’éloigner un peu de l’histoire originale, sans doute dans le but de rendre son film plus bankable (ou de passer un peu plus de temps en compagnie de la pas déplaisante Cate).

Le reste du casting comptera notamment Martin Freeman (Shaun Of The Dead, Hot Fuzz, The Office) dans le rôle de Bilbo Baggins, le vénérable Ian McKellen dans les robes de Gandalf, et Andy Serkis la peau visqueuse de Gollum.

Le tournage de Hobbit devrait débuter en février prochain, la sortie des films est prévue pour décembre 2012 et 2013.

La guerre est ouverte entre la blonde et la brune . En effet la celebre actrice Reese Whiterspoon aurait déclaré craquer pour le beau brun Robert Pattinson .

L’actrice américaine a récemment donné la réplique à Robert Pattinson lors du tournage de Water for Elephants. Cette experience lui a permis de constater l’immense charme de notre cher Robert :

« Je ne vais pas mentir, il est très, très bel homme », « Il est gentil et adorable et sa famille est aussi très agréable. Il a une âme très sensible » .

Les présentations à la famille sont donc déjà faites, mais rassurez elle trouve que Robert Pattison font un merveilleux couple, donc pas touche !

En attendant voici quelques images officielles de Twilight 4 :


Un film agréable à regarder mais dont l’enthousiasme des critiques nous fait rêver à mieux. Guillaume Canet joue trop brutalement avec nos émotions.

Une atmosphère encombrée.
Lorsque l’on rentre dans la salle, on s’aperçoit que celle-ci est comble. Ce constat réalisé, il semble tout d’abord rassurant. N’est-ce pas là, en effet, la preuve de l’engouement des critiques et du bon fonctionnement du bouche-à-oreille ? Et puis, si c’est la déception qui prédomine à la clôture du film, au moins ne serons-nous pas seuls à avoir cru au talent de Guillaume Canet.

Un casting riche.
Le film est lancé, les personnages apparaissent. Le casting est joyeux, entrainant, avec François Cluzet dans la peau de Max Cantara un homme d’affaire anxieux et agité, Marion Cotillard nous campe Marie, une jeune femme un peu perdue aux amours compliqués, Benoit Magimel, sous les traits de Vincent Ribaud, joue un père de famille préoccupé par un désir imprévu. Puis sont présents également Jean Dujardin, l’ami accidenté, Gilles Lellouche, dont l’amour est en fuite et d’autres encore qui agrandissent la bande de ces amis partis en vacances malgré l’accident d’un des leurs. Vacances près de Bordeaux, au bord de l’océan, qui se révéleront houleuses et inattendues. L’amour et l’amitié en sortiront transformés.

Une trame classique.
Le film « des amis » demeure un classique des spectacles à succès. Il diffuse et garde s’il est joliment créé une atmosphère fraiche et attrayante. Si l’on repense à des classiques tels que « Quatre mariages et un enterrement » ou la série « Friends », une pensée riante nous vient à l’esprit, prouvant à elle seule la joie de voir et de revoir ces films. Pourtant, ici, Guillaume Canet s’attaquant à ce classique en mettant en scène des amis à l’affection perceptible et aux caractères clairs, clairement définis, complexes, demeure dans l’inconsistance. On peut, d’ores et déjà, regretter le peu de place laissé aux caractères féminins autres que celui de Marion Cotillard. Quant-aux dialogues, nous parvenant tour à tour enjoués, gais, tristes, émus, ils ne peuvent éviter au scénario d’accuser certaines longueurs dues à des scènes superflues. Pourtant 2h30 pour remuer la destinée d’une dizaine de personnages semble à priori assez mince.

L’histoire demeure plaisante mais seulement plaisante.
Le film avance sur l’écran et l’émotion est palpable dans la salle, on rit, on pleure…ensemble. Mais à trop rire ou à trop pleurer on en finit par se demander si les moyens utilisés pour atteindre ce degré d’émotion ne sont pas trop lourds, trop exagérés. En effet, le matraquage est là, l’émotion est présente mais grossière car poussée à son paroxysme. Elle en devient même gênante lors de la scène finale. Les fils que l’on tire sont trop criards et malheureusement cela manque de finesse et de légèreté. Ce film au genre tragico-comique n’est finalement qu’un banal récit de vacances où l’Homme n’est pas valorisé et l’amitié faussée. Une triste fresque au milieu d’une apparente fraicheur.

Vous en rêviez, planetecampus l’a fait, vous le savez nous sommes toujours les premiers à vous divulguer les infos sur la saga Twilight :

Je vous l’accorde on ne voit pas grand chose du film mais nous ne suivons de prêt toute l’histoire,

Voici donc la première image du film posté sur le twiter du producteur :

bella twilight

Synopsis : L’arrivée de l’enfant de Bella et Edward représente une menace aussi bien pour le clan des loup-garous que pour les vampires.
Casting : Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner, Dakota Fanning…
Réalisateur : Bill Condon (“Dreamgirls”)
Date de sortie : 16 novembre 2011

De Todd Phillips. Avec Robert Downey Jr., Zach Galifianakis, Michelle Monaghan, Juliette Lewis, Jamie Foxx…

En salles depuis le 10 novembre.

Peter, un architecte stressé qui doit se rendre d’urgence à L.A. pour la naissance de son premier enfant, a détesté Ethan, apprenti acteur gaffeur, dès qu’il l’a rencontré à l’aéroport. Alors quand l’une des gaffes d’Ethan les font, tous deux, se faire éjecter de l’avion qu’ils devaient prendre et mettre sur la liste noire de l’aviation civile, cela n’arrange pas l’humeur de Peter. Ils vont pourtant devoir faire le chemin, ensemble, en voiture… Et sans s’entretuer !

L’équipe (réalisateur/scénariste et un des acteurs) de Very Bad Trip accueille le héros de Iron Man pour une comédie délirante à souhait, menée à 100 à l’heure, et qui n’est pas sans rappeler Un Ticket Pour Deux (John Hughes, 1987). Le film reprend certains éléments de VBT, comme le perso de Galifianakis, assez similaire dans les deux films, ou le côté « urgence » de l’histoire (un mariage dans VBT, une naissance ici). Une alchimie entre Downey Jr. et Galifianakis évidente, et des personnages secondaires réussis complètent le tableau.

Alors en ses temps de météo maussade et d’ambiance morose, musclez-vous les zygomatiques avec Date Limite… En attendant Very Bad Trip 2, en tournage en Thaïlande.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xfikdp_date-limite-bande-annonce-vf_shortfilms[/dailymotion]

Le + Campus : C’est le réalisateur du film, Todd Phillips, qui interprète Barry, le copain shooté de Heidi (Juliette Lewis).

Du 11 au 18 décembre aura lieu la deuxième édition de ce festival qui réunit le meilleur du cinéma européen dans la fameuse station de ski 4 étoiles…

Le président du jury sera Thomas Vinterberg et il sera entouré entre autres de Connie Nielsen, Philippe Djian ou Jonathan Zaccaï. Le pays à l’honneur cette année sera le Danemark, et des tarifs spéciaux sont prévus pour permettre à un maximum de personnes de partager ce grand moment.

La semaine tout compris (hébergement, forfait de ski, pass cinéma) est à partir de 199€ par personne.
Plus d’infos sur www.lesarcs-filmfest.com.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xffgch_bande-annonce-du-festival-de-cinema-europeen-des-arcs-2010_shortfilms#from=embed[/dailymotion]
arcs

Séparée en mars dernier du réalisateur Sam Mendes après des années de mariage, Kate Winslet semblait avoir retrouvé le sourire au bras du mannequin Louis Dowler. Quatre mois de relation plus tard, l’actrice anglaise a décidé de passer à autre chose en lâchant son boyfriend pour mieux aller retrouver… Adolf Hitler ?!

En effet, le producteur allemand Michael Simon de Normier, qui souhaite adapter au cinéma la vie d’Eva Braun (photographe et épouse du Führer) a récemment affirmé que Kate Winslet serait parfaite dans ce rôle. Ce n’est guère une surprise, puisque l’actrice avait déjà endossé le rôle d’Hanna Schmitz, gardienne d’un camp de concentration, dans le film The Reader produit par Nomier.

Son tristement célèbre mari serait interprété par Christopher Waltz, prix du meilleur acteur au festival de Cannes 2009 pour son rôle de colonel nazi dans l’Inglorious Basterds de Tarantino. Le filme sortirait au plus tôt en 2013.

On peut trouver les enquêtes militaires de NCIS répétitives et sans innovation par rapport aux autres séries du genre. Il n’en reste pas moins que la série cartonne aux Etats-Unis et dans le monde entier, multipliant les records d’audience. Quelles sont les raisons qui peuvent expliquer ce phénomène ?

Les personnages

Tous les personnages principaux de NCIS sont charismatiques, à commencer par le « patron » Gibbs (Mark Harmon) à la fois autoritaire et souple quand il le faut. Il est plus que respecté par toute l’équipe. Puis vient le boute-en-train italien Tony DiNozzo (Michael Weatherly), adepte de l’humour potache et indéniable cinéphile. Sa séduisante coéquipière Ziva (Cote de Pablo), une juive spécialiste des sports de combat, doit supporter ses nombreux sous-entendus. Le dernier de l’équipe c’est McGee (Sean Murray), l’informaticien romancier longtemps surnommé « le Bleu » par les membres précédents. Sans oublier le médecin légiste Donald « Ducky » Mallard (David McCallum) et Abby (Pauley Perrette), la scientifique gothique déjantée. Ce cocktail explosif permet à chaque spectateur de s’identifier à au mois un des personnages.

Une série familiale

Malgré des enquêtes sur des meurtres, viols et autres, tous les épisodes de la série sont ponctués de notes d’humour spontanées, que Michael Weatherly qualifie « d’accidentelles ». N’empêche que ce procédé allège l’atmosphère souvent tendue des enquêtes.

S’ajoutent à ceci les liens quasi-familiaux qu’entretiennent Gibbs et son équipe. Regardez un épisode et vous aurez l’impression de voir un père (Gibbs) qui essaye de calmer ses quatre turbulents enfants. Cette relation est la plus marquée avec Abby, qui pourrait être la fille du patron. Enguérand Sabot, l’auteur du guide NCIS restricted area, explique que « les liens entre les personnages sont très forts, […] presque filiaux ». Enfin, la très bonne entente des acteurs qui sont « solidaires et soudés », dixit Mark Harmon. L’interprète de Gibbs a d’ailleurs indiqué qu’ils se retrouvaient tous les mardis pour visionner ensemble la série. Tous ces éléments font que la série est agréable à regarder et idéale pour passer un bon moment en famille.

Le scénario

Les épisodes sont basés sur le même schéma : un corps d’un marine est découvert ; l’équipe de Gibbs s’occupe de l’enquête ; puis viennent les recherches d’indices, les interrogatoires, les rebondissements et enfin, les aveux du meurtrier. Autrement dit, NCIS n’invente rien de nouveau dans le genre des séries policières. Mais la série est agréable, simple mais distractive. Les enquêtes sont fines, et le rebondissement final est toujours inattendu.

Et ce n’est pas qu’une série d’action. Parallèlement à l’enquête on suit toujours la vie personnelle des personnages, avec leur famille ou leurs histoires d’amour. D’ailleurs, la grande question (toujours sans réponse) que se posent tous les fans est : Tony le beau-gosse sortira-t-il enfin avec la sulfureuse Ziva ?

L’univers et le tournage

Bien que la série se focalise sur les crimes dans la marine américaine, la majeure partie des scènes se passe dans des bureaux. Ce qui montre  les relations entre collègues de bureau plutôt que des relations entre enquêteurs. « La vie de bureau, ça parle aux téléspectateurs », analyse Pierre Serisier, l’auteur du blog Le Monde des séries.

Quant au tournage, Michael Weatherly explique que les « mouvements de caméras sont imprévisibles. On ne se conforme pas aux règles établies, ce qui nous rend plus intéressants. »

Les avis peuvent évidement être totalement contraire. M6 diffuse actuellement la saison 7, les agents du NCIS vous donnent rendez-vous tous les vendredis soirs.

Démarrage phénoménal pour la première partie d’Harry Potter et les reliques de la mort, mais pas aussi bien que Twilight.

Harry Potter et Twilight : séries mondialement connues et adulées, deux best-sellers, un duel de géants. Harry Potter 7 est sorti la semaine dernière au cinéma. Le film a réalisé le meilleur premier jour de l’histoire cinématographique en Angleterre, avec 9.4 millions de dollars de recettes et un million d’entrées. De quoi donner le tournis. Très bon démarrage aussi aux Etats-Unis, le septième volet des aventures du célèbre sorcier a réalisé 61,5 millions de dollars le jour de sa sortie. Tout simplement énorme.

Pour l’instant, HP 7 a récolté la modique somme de 125 millions de dollars depuis le début de son exploitation, c’est-à-dire trois jours. C’est tout de même 22 millions de moins que le deuxième volet de Twilight sur la même période. Avantage donc à la série sur les vampires de Stephenie Meyer.

Harry Potter se place ainsi à la sixième position des meilleurs démarrages aux Etats-Unis, dans l’ordre : The Dark Knight (avec 158 millions de dollars), Spider-man 3 (151 millions), Twilight Chapitre 2 : New Moon (145 millions), Pirates des Caraïbes 2 (135 millions) et Iron man 2 (128 millions).

PORTRAIT. Ce que Gaëlle Redon apprécie particulièrement dans le théâtre, c’est de pouvoir faire de nouvelles rencontres. Cette femme multi-facettes a même trouvé un domaine professionnel conforme à sa recherche de liens sociaux.

« Je fais du théâtre pour être en contact avec les gens ». Tout est dit, voici ce qui motive Gaëlle Redon. Malgré une vie plutôt chargée, cette femme de 35 ans, qui ne les fait pas, semble épanouie et rayonnante. Car elle fait ce qu’elle aime : monter sur les planches.

Gaëlle a toujours voulu être comédienne. « Aujourd’hui, tout le monde veut être une star. Moi, comme toutes les filles à l’époque, je voulais chanter et jouer la comédie ». Ce sera la deuxième option. Elle arrête donc la gym à l’adolescence pour s’inscrire dans une petite école de théâtre, et ensuite intégrer le Conservatoire de Perpignan. Elle passe ainsi de pièces modestes à d’autres plus « professionnelles ». Parallèlement, la jeune actrice décroche un doctorat de sociologie, dont la thèse portera sur l’organisation des troupes de théâtre. C’est tout un art d’allier métier et passion.

C’était d’ailleurs assez difficile de gérer les deux. Heureusement que Gaëlle est persévérante. « Quand je me suis engagée sérieusement dans quelque chose ça a toujours marché », annonce-t-elle fièrement. Mais elle ne se considère pas assez passionnée pour supporter l’incertitude du milieu théâtral, c’est la raison pour laquelle elle a un métier de sociologue en plus. « Si j’avais voulu arrêter mes études et faire ma vie dans le théâtre, je pense que j’aurais eu de grosses déceptions ». Elle n’en a aucune depuis qu’elle a intégré la troupe amateur des Enfants Terribles, fondée par des anciens du Conservatoire de Perpignan.

La comédienne a été à l’affiche d’une dizaine de pièces, dont la plus récente est Mignon, mignonne, allons voir si la chose… Elle garde une préférence pour le milieu amateur qui lui a apporté une ouverture d’esprit, une plus grande liberté d’expression, de nouvelles relations et un esprit d’équipe. Exactement ce qu’elle cherchait.

Jeune mère de famille auteur de plusieurs ouvrages sur le théâtre, elle aimerait désormais prendre plus de temps pour son enfant. Pas facile quand on est une femme dynamique qui enseigne la sociologie, la communication orale (comme la confiance en soi) et le théâtre dans une grande école de commerce. « Etre prof, c’est un peu comme être sur scène. Dans les deux cas on joue un rôle et les spectateurs nous fustigent dès qu’on fait une erreur ! »

En savoir plus.

Il y aurait bien des scènes plus qu’érotiques dans Twilight 4 Révélation. Kristen Stewart se retrouverait quasiment dans le plus simple appareil…

Selon le magazine E ! News, « le script dit que Kristen sera pratiquement nue ». L’actrice qui joue le rôle de Bella dans la saga vampiresque aurait donc bien des rapports plus poussés avec le vampire Edward (Robert Pattinson).

Le réalisateur de Twilight 4 Breaking Dawn, Bill Condon, avait déclaré être motivé pour tourner les ébats du couple. Mais ne vous réjouissez pas trop vite, son grand problème va être d’insérer ces scènes de sexe dans un film qui devra rester tout public. Ne vous attendez donc pas à des séquences dignes d’un film de Marc Dorcel.

Petit rappel, Bella et Edward se marient dans cette quatrième adaptation au cinéma des romans de Stephenie Meyer. E ! News annonce que la robe de mariée de Bella serait « affreuse ». Le site ajoute que « ce n’est pas la faute du designer. C’est juste que la personne qui a eu le dernier mot […] a décidé d’une robe terriblement classique et laide ». Raison de plus pour qu’Edward la lui enlève, vous ne trouvez pas ?

La nouvelle comédie d’Ivan Reitman baptisée No strings attached réunira Natalie Portman et Ashton Kutcher. Les deux amis deviennent amants, et plus si affinités…

Tout commence avec une relation sexuelle entre amis. Ils deviennent des « sex friends », et tout va bien. Ils vivent une relation torride mais qui se limite au plan physique. Et quand les sentiments se glissent dans le couple d’amis, cela va compliquer leur histoire…

A première vue, le scénario n’est pas très original. Il est d’ailleurs très inspiré de Friends with benefits, avec Justin Timberlake et Mila Kunis, qui devrait sortir en 2011. Mais la première bande-annonce montre que les acteurs ont pris plaisir à jouer les scènes plutôt cocasses. Une comédie romantique qui sera certainement agréable à regarder.

Le film devrait sortir en France le 6 avril 2011.

Ce vendredi Tf1 a fait encore plus fort on ne croyait pas cela possible, portrait de 4 mères hystériques .
Marie France la mère de Guiseppe, je ne pensais que ce genre de femme existait encore, elle fait à elle seule reculer la condition féminine, si bien qu’au premier rendez vous avec les prétendantes elle les emmènent chez un chirurgien plastique .Le pire dans tout ça c’est qu’ elle a enfanté d’ un homme des cavernes, pour qui les femmes ne sont que des boniches qui doivent avoir une plastique parfaite, mais surtout se taire. Quel illettré incapable d’ aligner une phrase . La semaine prochaine vous verrez les prétendantes aller dans le château de la famille Adams, lieu de résidence des Pierre à feu .

Corinne, la pire de toutes ,pour elle toutes les filles sont des sous femmes, incapable d’ arriver a la hauteur de son fils,HEHO, IL EST STRIP TEASEUR , madame redescendez sur terre voyons. Pour cette mère seul le physique compte .
Elle se pense être au dessus de toutes ces filles ( c’est pas très difficile), la découverte des lettres qui ne révélaient absolument rien, fait l effet d’ une bombe atomique ! Qu’est ce qui ne vas pas chez elle ? Elle est vraiment amoureuse de son fils et veut le garder rien que pour elle .

Odile, la mère de Benjamin, si son fils n’était pas homo elle l’aurait obligé . Elle se fout complètement de ce que veut son fils, elle choisit la vie de son fils. Une mère complètement détraquée, qui au premier rendez vous trouve un prétexte pour embrasser tous les prétendants de son fils . Elle est possessive, égoïste et manipulatrice …

Le chef d’œuvre reste quand même la mère d’Alexandre,une mère possessive dans toute sa splendeur, elle l’écrase tellement qu’il n’a pas une once de personnalité. Dés la première soirée elle s’incruste avec lui en boite, « Alexandre sors ta chemise, « mets pas les coudes sur la table » . il a 27 ANS ! Alexandre va t’en vite …

La semaine prochaine promet d’être riche en émotion ….

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xffuyb_qui-veut-epouser-mon-fils-y-interview-d-elsa-fayer_news[/dailymotion]

Jusqu’à présent, seuls quelques acteurs s’étaient exprimés sur le scénario de Twilight 4 Breaking Dawn, mais sans en dévoiler les détails. On connait désormais le synopsis, alors que le tournage vient à peine de commencer. Que les fans de la série se rassurent, il est très fidèle au roman original de Stephenie Meyer.

Attention, si vous n’avez pas lu le livre et que vous attendez le film, ne lisez pas ce qui suit !

L’évènement le plus attendu par les inconditionnels de la saga est très probablement le mariage entre Robert Pattinson et Kristen Stewart. Oups, pardon : entre Edward et Bella. Après la cérémonie, ils se rendent à Rio de Janeiro pour passer une lune de miel…. Torride. Une question se pose désormais : les scènes de sexe seront-elles présentes dans le film ?

Ce qui devait arriver, arriva : Bella est enceinte. Son accouchement se passe dans la douleur, et Bella l’humaine est au bord de la mort. Seule solution pour la sauver : la transformer en vampirette. Edward s’acquitte bien volontiers de cette mission pour sauver sa bien-aimée.

Mais l’arrivée de Renesmée, leur fille mi-vampire, mi-humaine, déclenche une véritable guerre au sein des vampires eux-mêmes, et avec les loups-garous. Le but : anéantir l’enfant.

Suspens, amour, romantisme, passion, action seront au rendez-vous pour la quatrième adaptation au cinéma. Twilight 4 : Révélation Première partie sortira dans les salles obscures le 16 novembre 2011.

Jamais auparavant il n’y avait eu autant de saison pour une télé réalité, on sait pourquoi .

Nous sommes à la saison 10 de Koh Lanta, comment cela peut il encore fonctionner ? Saison après saison on voit des gens en bonne santé heureux devenir tristes agressifs et surtout affamés. C’est surtout toujours la même chose, les mêmes épreuves, tenir debout sur un poteau pendant des heures en plein soleil, manger des yeux de scarabés et j’en passe  … Les candidats sont de moins en moins intéressants,le casting devient de plus en plus décevant, on devine à tous les coups qui va gagner, ils ont pourtant tout essayer, le koh lanta des sportifs à la retraite , les hommes contre les femmes, les vieux contre les jeunes …

Le résultat est bien là Koh Lanta doit s’arrêter.

Notre solution pour vous TF1, serait  le retour d’un Moundir qui veut tout casser : « tient ta femme » « pourquoi être aussi corrompu » « j’ai horreur de perdre ça me donne des otites », ou d’un Tony, le marseillais zozoteur . Il faut également renouveler ses épreuves qui sont toujours les mêmes depuis 10 ANS ! Pourquoi pas un Koh Lanta au pays des glaces, ça suffit le soleil pour Denis Brogniart .

Bref il faut que ça change ou que ça évolue, la star académie l’avait bien compris …

Il faut que ça bouge !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=el8JFi-ymT0&feature=related[/youtube]

Comme vous le savez peut-être, Les réalisateurs Steven Spielberg et Peter Jackson travaillent sur l’adaptation au cinéma de Tintin. Deux images ont été dévoilées aujourd’hui.

Le tournage des Aventures de Tintin : le secret de la licorne est terminé depuis un an, le film est actuellement en montage. Il devrait sortir dans les salles obscures dans un an. Le magasine Empire a dévoilé ce mardi deux première images du film qui promet bien des surprises.

Les réalisateurs ont annoncé dans une interview qu’ils voulaient rester fidèles à l’œuvre d’Hergé, notamment au niveau de l’esthétique des dessins. C’est pour cela qu’ils ont opté pour la « performance capture », la technique qui reconstitue numériquement le visage d’un acteur avec toutes ses expressions. Le producteur Peter Jackson explique que ce système permet de « donner vie au monde d’Hergé, garder les visages stylisés, garder le style artistique d’Hergé tout en le rendant photo-réaliste. »

A noter que Jackson a déjà utilisé cette méthode dans Le Seigneur des Anneaux, pour des personnages comme Gollum. Andy Serkis, l’acteur de Gollum, interprétera d’ailleurs le rôle du capitaine Haddock. Pour Tintin ce sera Jamie Bell, découvert avec le rôle de Billy Elliot dans le film éponyme. Rackham Le Rouge sera incarné par Daniel Craig (le nouveau James Bond), et on pourra retrouver Gad Elmaleh dans le rôle d’Omar Ben Salaad.

Steven Spielberg ne compte pas s’arrêter là, et veut adapter Les 7 boules de cristal et Le Temple du soleil. Il pense aussi à d’autres aventures : « J’adore les aventures qui se déroulent en Europe Orientale comme Le Sceptre d’Ottokar ou L’Affaire Tournesol. […] Les deux « Lunes » sont aussi formidables et ils seraient parfaits pour le 3ème et le 4ème film… si nous parvenons jusque là. Mais pour l’instant on veut garder les pieds sur terre ». Reste à voir si le premier volet sera un succès ou non.

Vous avez surement du voir la bande annonce sur TF1 ou peut être même regardé par curiosité comme moi.

Avez vous déjà vu une émission aussi dégradante pour les femmes?  Les femmes sont elles tellement désespérées  pour que la production de TF1 ait réussit à rassembler 10 femmes par Tanguy ( lui au moins est intelligent ), ?

Qui voudrait d’un homme qui vit encore avec sa mère à 30 ans mais surtout qui la traite comme une femme de ménage.

Voici le casting :

Giuseppe et sa mère en plastique marie france, c ‘est l’homme de cro magnon dans toute sa splendeur, on ne sait même pas ce qu’il fait dans la vie, surement rien. C’est un vrai répulsif pour  toutes les  femmes qui se respectent. C’ est un spécimen, le premier pierre à feu italien . Dés la première soirée il a insulté une des femmes, ça promet pour le reste .

Benjamin, lui recherche un homme capable de supporter sa mère envahissante, je vous rassure ce n’est pas la pire de toutes les mères . Il semble préférer  les bad boys alors que sa mère recherche un garçon de bonne famille …

Florent, le « bogoss »  body builder d’origine marseillaise il est stripteaseur à ses heures perdues .Pour moi et pour tout le reste de la France, sa mère est clairement amoureuse de son fils, personne n’est assez belle pour lui .

Alexandre, le conducteur de bus ultra timide mais touchant, vit une vraie relation avec son ordinateur. Il est écrasé par le caractère de sa mère, elle lui dit quoi dire quoi faire et comment s’habiller(elle pourrait bien s’en passer) . Il n’a jamais connu une fille, sa première expérience sera donc en direct sur tf1 .

Alban , le dj parisien qui aime les filles vulgaires, mais uniquement celles qui peuvent déplaire à sa mère . Encore une mère amoureuse de son fils, qui est à son service 24H/24.  On ne sait pas trop ce qu’il recherche dans l’émission mais certainement pas une fille avec qui faire sa vie .

Tf1 est tombé bien bas avec cette émission rabaissante pour les femmes, affaire à suivre .

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KGh2qhR_Ua4[/youtube]

Vous aviez aimé la série des Scary Movie ? Vous êtes fans de Twilight (ou pas, ça marche aussi)? L’association des deux s’appelle « Mords-moi sans hésitation », et vous attend au cinéma fin novembre !

En attendant le prochain épisode Twilight Chapitre 4 : Révélation, voici de quoi se mettre sous la dent (une canine, évidemment). Deux réalisateurs, Jason Friedberg et Aaron Seltzer, ont eu l’idée de parodier l’histoire d’amour entre Bella et Edward avec des gags sortis tout droit de Scary Movie. La bande-annonce promet de bons moments de rires.

Au programme de Vampires Suck : une fille amoureuse d’un vampire, un repas de famille qui manque de se terminer en drame sanglant, les « Vampires » Black Eyed Peas, et en guests : Alice (du Pays des Merveilles) et Lady Gaga ! Le tout ponctué de situations improbables. Le coktail parfait. Même le titre est une parodie de Twilight: Hésitation.

Sortie au cinéma le 24 novembre 2010.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0YlXXfYoOIw&feature=player_embedded[/youtube]

Pour une fois que c’est l’inverse qui se produit ! Les réalisateurs de « Plus belle la vie » pourront en effet se targuer d’avoir inspiré les Télés américaines !

Les fans de la série « Plus belle la vie » s’en réjouiront, bien qu’il s’agisse d’une facétie qui a pour visée de parodier la série française diffusée par France 3. La version états-unienne s’appelle « Les Jeunes à Paris » (un comble pour la série marseillaise…). Elle est diffusée dans l’émission humoristique « Saturday Night Live », sur la chaîne de télé américaine NBC.

Ce sketch a été interprété en français par des comédiens de New York, en particulier par la jeune actrice Emma Stone.

Une vidéo qui commence par « France 3, la télé super cool », délectez-vous !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Dr-BW-VFLqY[/youtube]

Voilà qui est officiel : James Cameron, le réalisateur d’Avatar, qui a aussi connu un succès mondial avec le film Titanic, a décidé de surfer sur la vague du succès en signant pour Avatar 2 et Avatar 3 !

Sorti en décembre 2009, le film Avatar, le plus cher de l’histoire du cinéma (comme Titanic en son temps) avait aussi fait les plus grandes recettes de l’histoire du cinéma (derechef comme Titanic) en récoltant au box-office mondial pas moins de 2,77 milliards de dollars. Et celui qui est rentré dans l’histoire du cinéma, c’est bien le réalisateur canadien James Cameron, qui a officiellement acté et signé pour les opus 2 et 3 de la trilogie.

James Cameron commencera à travailler sur leur scénario dès l’année prochaine, alors qu’il oeuvre aujourd’hui à la réalisation de son prochain film Battle Angel, dont la sortie est prévue pour 2013.

La sortie de Avatar 2 a quant à elle été programmée au mois de décembre 2014, et Avatar 3 sortira un an plus tard, en décembre 2015 et en 3D, bien sûr !

En attendant, vous pouvez toujours visionner la fausse bande-annonce d’Avatar 2 qui avait circulé il y a quelques mois sur le net.

Même si elle n’est pas véridique, cette bande-annonce est très drôle et a le mérite d’être assez réaliste et bien réalisée. Bravo à ses auteurs !

Sam Worthington et Zoe Salanda les héros de Avatar

Crédit Photo : Splash News

  • Berlin, Berlin : une comédie virevoltante des deux côtés du mur! - 11 octobre 2022

    C’est la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleras, déjà récompensée (2 Molières meilleure comédie 2022), aussi rythmée et burlesque que leurs précédentes pièces comme « t’es à la menthe ou thé citron ». C’est le talentueux José Paul qui assure la mise en scène. Berlin Est. Emma et Ludwig veulent s’enfuir et passer à l’Ouest. […]

    >> Lire la suite

  • BÉRÉNICE de Jean Racine à la Scala Paris - 28 septembre 2022

    La tragédie de Racine est proposée dans une mise en scène de  Muriel Mayette-Holtz, telle que créée au Théâtre National de Nice la saison dernière. Avec Carole Bouquet dans le rôle de Bérénice,  Frédéric De Goldfiem dans celui de Titus et   Jacky Ido dans celui d’Anthiochus. Titus et Bérénice sont amoureux de longue date. Titus […]

    >> Lire la suite

  • pandémie

    Pandémie : prendre soin de soi malgré les circonstances - 10 janvier 2022

    A l’aube d’un cinquième confinement, il est important de savoir prendre du recul, et ne pas s’oublier. En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos vies. Il est donc important de prendre soin de soi, pour supporter au mieux la situation ! Alors que tout le monde attend la […]

    >> Lire la suite

  • Parcoursup

    Parcoursup : c’est l’heure des inscriptions ! - 20 janvier 2021

    Bien que la plateforme soit accessible depuis le mois de décembre dernier, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent : la phase d’inscription Parcoursup est lancée, et se déroulera jusqu’au 8 avril prochain. Ça y est, nous y sommes : l’heure des inscriptions a sonné, et vous avez jusqu’au 8 avril pour compléter votre dossier. Si tout […]

    >> Lire la suite

  • recettes de pâtes

    Recettes de pâtes : comment varier les plaisirs ? - 13 janvier 2021

    Les pâtes, c’est la vie. Surtout quand on est étudiant ! Mais à toujours les cuisiner de la même façon, on finit par se lasser. Afin de savourer chacun de vos repas, voici donc 4 recettes de pâtes à tester absolument ! Vous ne serez pas déçus. Cette année, vous avez pris comme résolution de cuisiner davantage […]

    >> Lire la suite

  • bonnes résolutions

    Les meilleures résolutions à prendre en 2021 - 6 janvier 2021

    Chaque année, vous n’y coupez pas ! Fin décembre ou début janvier, vous devez y passer et dresser la liste de vos bonnes résolutions. L’année précédente ayant été plus que particulière, voici quelques idées pour prendre les meilleures résolutions qui soient pour l’année 2021. Coutume de la civilisation occidentale, les bonnes résolutions consistent à prendre un […]

    >> Lire la suite

  • thym

    Le thym : un allié à ne pas négliger ! - 18 décembre 2020

    Bien qu’il soit arrivé tardivement, l’hiver est bel est bien présent. Et, comme tous les ans, il a amené avec lui toute une panoplie de maladies… Il existe heureusement des trucs et astuces pour passer au travers, et le thym en fait partie. Explications ! Bien que la covid-19 soit le centre des conversations, les autres […]

    >> Lire la suite

  • économiser pendant les fêtes

    Budget : comment économiser pendant les fêtes ? - 15 décembre 2020

    Noël est bientôt là, et il ne vous reste que peu de temps pour trouver vos cadeaux. Problème, vous avez un budget limité. Solution : nos conseils pour économiser pendant les fêtes ! Suivez le guide… Il n’est pas toujours facile de faire de beaux cadeaux quand on a un budget serré. Sauf si vous mettez en […]

    >> Lire la suite

  • pain d'épices maison

    Pain d’épices maison : la recette facile - 3 décembre 2020

    Bien que la situation soit un peu particulière, ça commence à sentir Noël un peu partout. Et à l’approche du jour J, vous aimeriez vous mettre un peu plus dans l’ambiance. Pour cela, rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour préparer un délicieux pain d’épices maison ! En cette période, rien de tel […]

    >> Lire la suite

  • cours à distance

    Cours à distance : prendre soin de son corps - 25 novembre 2020

    S’il n’est pas facile de travailler de chez soi, ça l’est encore moins pour notre corps qui a tendance à s’avachir sur la chaise ou le canapé au fil de la journée. Afin de vous soulager, voici donc quelques exercices faciles à réaliser, pour que les cours à distance ne deviennent pas un calvaire ! Que […]

    >> Lire la suite

  • survivre au confinement

    Survivre au confinement dans un petit espace - 18 novembre 2020

    En ce moment, tout le monde trouve le temps long. Et c’est encore plus vrai quand on est confiné dans un petit appartement ou un studio. Afin de vous aider à survivre au confinement, voici donc quelques astuces pour rendre votre petit espace plus vivable. Pas facile d’être confiné, encore moins dans un tout petit […]

    >> Lire la suite

  • activités pendant le confinement

    Confinement : les activités créatives pour s’occuper - 12 novembre 2020

    Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes de nouveau confinés chez nous. Et pour certains, le temps commence à être long ! Nous vous avons donc sélectionné plusieurs activités créatives pour vous occuper pendant ce second confinement. Rien de tel que de se retrouver enfermé(e) chez soi pour tester de nouvelles activités ! Après tout, […]

    >> Lire la suite

  • shampoing solide

    Shampoing solide : comment le faire soi-même ? - 9 novembre 2020

    Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré ! Et si vous profitiez de ce second confinement […]

    >> Lire la suite

  • reconfinement

    Reconfinement : comment garder le moral en cette période ? - 29 octobre 2020

    L’annonce est tombée : l’heure est au reconfinement. Bien que l’on s’y attendait un peu (beaucoup), la nouvelle ne fait pas franchement du bien au moral… Un mal une fois de plus nécessaire, que nous allons vous aider à traverser en vous donnant quelques astuces pour garder la pêche en cette période compliquée ! La faute […]

    >> Lire la suite

  • masques

    Santé : éviter l’acné causée par les masques - 20 octobre 2020

    Au-delà de l’inconfort provoqué par le port du masque barrière, il n’est pas rare d’être touché par un autre désagrément : l’acné. Beaucoup de personnes ont en effet vu apparaître nombre de petits boutons sur leur visage, après avoir mis un masque. Fort heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ce phénomène plutôt indésirable, […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés