Bryan Cadogan, président de la région de Clutha, en Nouvelle-Zélande, cherche, désespéramment, à attirer de la main d’oeuvre… 

Alors qu’en France, nous sommes confrontés à la problématique inverse, Clutha, une région néo-zélandaise, a plus d’emplois à proposer que de main d’oeuvre. Et parmi les domaines qui rencontrent une forte pénurie d’employés, l’on retrouve les exploitations agricoles, les fromageries, ou encore les scieries. La ville la plus touchée est Kaitangata, une bourgade de 800 habitants. Dans cette région, le chômage est quasi inexistant : « Nous comptons 1000 emplois vacants, et nous n’avons que deux jeunes au chômage », précise Bryan Cadogan. Afin de remédier à cette pénurie, et donc attirer de nouveaux habitants, les prix des maisons ont été abaissés (moins de 150 000 euros). Pour le moment, la région fait appel à la main d’oeuvre de Dunedin, la grande ville de la région voisine, située à une heure de là.

Repérée par la journaliste Nassira El Moaddem, cette annonce de stage, émise par la société Vinci, a suscité une vive polémique au sein de la communauté de Twitter. 

Une annonce de stage de l’entreprise Vinci a généré une vague d’indignation sur Twitter. En effet, celle-ci missionnant, entre autres, le stagiaire de nettoyer les sanitaires, exigeait que les postulants aient nécessairement un niveau bac +3. L’entreprise s’est exprimée sur le sujet en se défendant par le fait que l’expérience soit un stage de découverte ciblant les étudiants en première ou en deuxième année d’école d’ingénieur. Ces jeunes, en immersion dans le secteur qu’ils convoitent, souvent pour la première fois, doivent, selon Vinci, vivre le quotidien des ouvriers.  Selon la journaliste, ces précisions de la société n’auraient pas été mentionnées dans l’annonce initiale. Et quand bien même cela aurait été le cas, cela n’enlèverait rien à cette annonce inacceptable…

 

Bonjour @VINCIAutoroutes un stage de 5 semaines min. pr nettoyer sanitaires avec un bac+3 min. vs n’avez pas honte ? pic.twitter.com/wY9yzU0fwp

— Nassira El Moaddem (@NassiraELM) 23 juin 2016

Le weekend approchant à grands pas, Planète Campus a souhaité vous partager une recette pour le moins insolite et… délicieuse : le cookie en verre de lait (milk and cookie shots recipe en anglais) !

Le/la gourmand(e) qui sommeille en vous nous remerciera, sûrement, pour cette vidéo. En voici la recette en images.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=TT_TtGpxG_I[/youtube]

 

Ingrédients :

  1. 200 g de beurre ou de margarine
  2. 170 g de sucre en poudre
  3. 300 g de farine
  4. Un jaune d’œuf
  5. 2 sachets de sucre vanillé
  6. Des pépites de chocolat
  7. Une pincée de sel
  8. Une tablette de chocolat (noir ou au lait)
  9. Du lait (bien évidemment !)

Hier, les candidats au bac passaient leurs dernières épreuves. A l’aide de gifs marrants, le quotidien 20 minutes a décidé de rendre hommage aux candidats sûrement soulagés par la fin des épreuves. 

Images. 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x4htcfm_dans-la-tete-d-un-bachelier-a-la-fin-du-bac-en-gif_news#tab_embed[/dailymotion]

Comme diraient certains, ils peuvent maintenant faire « péter le Champomy » ! 😉

Une Américaine a eu l’idée de transformer des obus en bijoux, suite à son voyage au Laos. Une actualité inspirante, repérée sur le site Positivr, que Planète Campus a souhaité vous partager…

Elizabeth Suda est une New-Yorkaise ayant eu l’idée ingénieuse de transformer des bombes en bijoux, suite à une voyage au Laos qu’elle a effectué en 2008. En effet, le Laos est l’un des pays ayant été le plus bombardé par les Américains entre 1962 et 1975. C’est à partir de ce moment qu’elle a eu l’idée de monter un projet baptisé Buying back the bombs – comprenez « rachetant les bombes » -. Elle a, par la suite, fondé sa société ARTICLE22, en référence à la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948) : « Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l’effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l’organisation et des ressources de chaque pays. »  

 

2

 

Recycler les obus et autres objets métalliques 

Depuis 2014, un territoire d’une superficie supérieure à 65 000 m² a été complètement nettoyé des bombes. L’ensemble des obus retrouvés jusqu’alors par les Laotiens étaient entreposés dans un musée, ou transformer en cuillères par certains. Cette Américaine a donc eu l’idée de les transformer en bijoux, sur lesquels elle y fait inscrire des messages de paix, tels que « love is the bomb » (l’amour est la bombe), ou encore, « dropped + made in Laos » (lâché + fabriqué au Laos).

 

3

 

Un artisanat permettant de faire vivre les populations locales

Basée sur le développement durable, et la solidarité, cette entreprise utilise les ressources locales et le savoir-faire de la population. Ainsi, les villageois peuvent vivre de leur artisanat.

 

4

 

5

 

Des bijoux en vente en ligne 

Pour cette première collection, c’est Elizabeth, elle-même, qui a conçu l’intégralité des bijoux. Elle compte, cependant, collaborer avec d’autres designers pour une nouvelle collection. Les bijoux sont en vente en ligne sur le site d’ARTICLE22. Avec les recettes générées par la vente des bijoux, Elizabeth contribue aux projets locaux, et aident les associations. Elle participe, également, au déminage.

 

Buying Back the Bombs from ARTICLE 22 on Vimeo.

« Ma note au bac », c’est le concours lancé par Diplomeo qui vous permet de remporter des lots uniques ! 
Pour la troisième année consécutive, Diplomeo, une plateforme d’orientation en ligne pour les étudiants, lance son concours « Ma note au bac ». Le principe ? Les élèves de terminale de tout l’Hexagone pronostiquent la moyenne qu’ils obtiendront au bac. Lycéens de terminales générales, technologiques et professionnelles sont invités à participer à ce concours. A la clef ? De nombreux lots ! Tablette, chromebook, ou encore, smartphone offerts par Acer, partenaire de l’opération.
Comment y participer ?  
Pour y participer, rien de plus simple ! Il suffit de se rendre sur le site du concours. Afin de multiplier vos chances de gagner, n’hésitez pas à partager votre participation sur Facebook !

Alors qu’elle s’apprête à intégrer une école onéreuse, cette jeune étudiante à décliner une bourse proposée par une filiale de la grande multinationale Nestlé en raison de ses convictions.

Hannah Roussey, âgée de seulement 17 ans, a refusé une bourse d’études de 1000 dollars attribuée par l’une des filiales de Nestlé, aux Etats-Unis, Poland Spring. Et pour cause ? Les convictions de la jeune femme. En effet, elle a mis en avant le fossé entre ses opinions quant à la préservation de l’environnement, et les pratiques des multinationales. Selon elle, Nestlé a des pratiques néfastes pour notre environnement, notamment en ce qui concerne sa production  d’eau en bouteilles.

Des études dans l’école privée Sterling College

Alors que seuls 5 étudiants avaient pu accéder à cette bourse, Hannah n’a pas hésité à la refuser. Et ce, malgré le fait qu’elle compte poursuivre ses études au Sterling College, une école privée coûteuse située dans le Vermont. Elle y préparera, d’ailleurs, un diplôme en agriculture durable, en droit et en politique de l’environnement.

 

1

 

Poland Spring, la filiale de Nestlé critiquée par la jeune femme

Selon Hannah, Poland Spring extrait une quantité d’eau excessive de la source de Fryeburg. Une ressource, par la suite, acheminée dans l’établissement d’embouteillage situé à Hollis, dans le Maine. Elle déplore, également, les pratiques douteuses de Nestlé et d’autres multinationales, comme celle du bluewashing. Celle-ci consiste en une opération de communication. Des entreprises tentent de redorer leur image publique, en attribuant, par exemple, des bourses aux étudiants, en réalisant des actions humanitaires, ou en faveur de l’environnement.

Le crowdfunding, un autre soutien financier

La jeune femme a reçu un autre soutien financier,… et moral. En effet, grâce à la campagne de crowdfunding, GoFundMe, lancée le 13 juin dernier, la jeune femme a, pour l’heure, réussi à collecter près de 5000 dollars…

A 68 ans, un Népalais ayant toujours aspiré à devenir enseignant reprend ses études qu’il a dû abandonner faute de moyens. Planète Campus vous relaye cette actualité inspirante, repérée sur Positivr

 

d6

 

Plus jeune, Durga Kami aspirait à devenir enseignant. Sa famille n’ayant pas les moyens financiers, ce Népalais a dû interrompre ses études prématurément. Amer, il s’était promis de reprendre ses études coûte que coûte. C’est à 68 ans que ce père de 6 enfants, et grand-père de 8 petits-enfants, a repris le chemin de l’école. Une manière, aussi, de combler le vide qu’a créé sa femme après son décès. Depuis, il se rend à l’école 6 jours par semaine avec ses camarades âgés entre 14 et 15 ans.

 

d4

 

Son objectif : partager son savoir 

Nourrissant toujours son rêve d’enseigner, Durga Kami a pour objectif de partager son savoir avec d’autres hindous faisant partie de la caste des Dalits – ou  des intouchables – considérés comme impurs. Selon lui, il n’y a pas d’âge pour apprendre. Ce grand-père de 68 ans compte bien étudier jusqu’à sa mort.

Une belle leçon de vie…

 

 

 

d8

 

 

d2

 

 

d1

 

 

d3

 

 

d7

 

Source photos :  Navesh Chitrakar / Reuters

Deux étudiantes de l’ISTEC viennent de recevoir un prix au concours « 100 jours pour entreprendre » grâce à leur sac innovant. 

Séréna Lach et Alice Duarte, 2 étudiantes de l’ISTEC, et créatrices de la société Triptikh, ont reçu un Prix au concours « 100 jours pour entreprendre ». C’est leur innovation baptisée Le Funambule qui leur a valu cette consécration. En effet, il s’agit d’un sac pouvant contenir à la fois des objets personnels (ex :  lunettes, paquet de mouchoirs) que l’on peut retrouver dans un sac à main, et des objets professionnels (ex : ordinateur portable) que l’on peut insérer dans une sacoche d’ordinateur.

Etudiantes et… chefs d’entreprise

Les deux étudiantes ont mis sur pied leur entreprise Triptikh au début de ce mois-ci. Elles viennent d’achever une campagne de crowdfunding sur la plateforme kisskissbankbank qui leur a permis de récolter des fonds allant bien au-delà des 8000 euros escomptés. Actuellement en production, Le Funambule sera commercialisé à partir de septembre sur le site de la société.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=2KNngHxZhBU[/youtube]

La communauté Twitter, et plus largement, des internautes a été émue et touchée par l’anecdote d’une mamie britannique ayant demandé poliment à Google une traduction…

May Ashworth, 85 ans, a touché les internautes par sa candeur. En effet, son petit-fils, Ben John, a partagé sur Twitter l’anecdote de sa mamie qui a touchée tout le monde.

Omg opened my Nan’s laptop and when she’s googled something she’s put ‘please’ and ‘thank you’. I can’t ???pic.twitter.com/hiy2tecBjU

— Ben Eckersley (@Push10Ben) 9 juin 2016

La mamie cherchant une traduction a tapé ceci dans le moteur de recherche : « S’il vous plaît traduisez ces nombres romains mcmxviii merci. »

Ben  John ayant retrouvé la recherche de sa grand-mère a publié une photo en l’accompagnant de ce commentaire : « Oh mon Dieu, j’ai ouvert l’ordinateur de ma mamie et quand elle a googlé quelque chose, elle a mis ‘svp’ et ‘merci’. Je n’en peux plus !« 

Google n’a pas manqué de répondre au tweet du petit-fils de May Ashworth :

Dearest Ben’s Nan.
Hope you’re well.
In a world of billions of Searches, yours made us smile.
Oh, and it’s 1998.
Thank YOU@Push10Ben

— Google UK (@GoogleUK) 15 juin 2016

« Chère mamie de Ben, nous espérons que vous allez bien. Parmi les milliards de recherches faites dans le monde entier, la vôtre nous a fait sourire. Oh, et c’est 1998. Merci à vous.« 

 

On le sait tous, fumer est néfaste pour la santé. Beaucoup d’adultes en ont conscience, cela est moins vrai pour les adolescents. Dans cette vidéo, il s’agit de mettre en garde sur la nocivité du tabagisme. En effet, deux enfants, âgés d’une dizaine d’années, arpentent les rues avec leurs cigarettes, et demandent à des adultes fumeurs de leur prêter leur briquet. Tous répondent par la négative, et viennent même à expliquer leur refus en les mettant en garde sur les conséquences de la cigarette. Paradoxe ou simple prise de conscience ? 

Images. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=PmVUyCbxoTI[/youtube]

Vous souvenez-vous des verres Duralex de la cantine ? Lorsque l’on regardait le fond de notre verre afin de déterminer notre âge ? Si vous ne souhaitez pas ébréché une croyance de votre tendre enfance, ne lisez pas la suite. Cela pourrait être trop dure à entendre après avoir découvert que le Père Noël n’existait pas…

Qui n’a jamais consulté le fond de son verre, à la cantine, afin de déterminer l’âge en fonction du nombre qui y était affiché ? Les journalistes de l’émission Capital, diffusée sur M6, ont, enfin, percé le secret de leur signification. Et non… rien à voir avec l’âge. Le mythe est tombé… Duralex est une entreprise français confectionnant de la vaisselle en verre trempé. Interrogé par les journalistes de l’émission phare de M6, un employé de l’entreprise révèle que les chiffres au fond du verre d’eau ont une signification bien précise. En effet, il s’agirait, simplement, du numéro de la machine ayant fabriqué le verre. Ainsi, cela facilite la traçabilité de la vaisselle, en cas de défaut. D’ailleurs, les chiffres en dépassent pas 50. Ce qui correspond au nombre de machines détenues par Duralex.

Le regret. Un sentiment qui peut persister de nombreuses années, voire, toute une vie. Ne pas avoir dit ou fait. Ne pas voir pu réaliser un projet…

Ne plus avoir de regrets, ou tout du moins, relativiser les choses, c’est le but de cette expérience sociale. En effet, un tableau noir, posé dans les rues de New York, invite chaque passant à répondre à une question : quel est votre plus gros regret ? Dans cette vidéo, on découvre que certains de nos regrets peuvent se transformer… en projet.

Images. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=xqOem3RbHSI[/youtube]

Et vous, quel est votre plus gros regret ? Ne pouvez-vous pas y remédier ? 🙂

C’est l’actualité inspirante du jour, relayée par nos confrères de Metronews. Des étudiants du Maryland se sont mobilisés afin de collecter de l’argent pour que la mère d’un de leur camarade nigérian puisse assister à sa remise de diplômes…

Mike Tertsea, passionné de basket depuis son plus jeune âge, a quitté son pays natal, le Nigéria, pour les Etats-Unis, il y a quatre ans. Âgé de seulement 16 ans à l’époque, et ayant pour ambition de devenir basketteur professionnel, le jeune homme a reçu une formation de quatre ans, de laquelle, il a finalement été diplômé cette année. Durant toute sa scolarité aux Etats-Unis, Mike n’avait pas vu sa mère, Felicia Ikpum

Une mobilisation de toute sa promotion

C’est après avoir lu un article sur Mike dans le journal de l’école John Carroll, en février dernier, que l’une des étudiantes de la promo de Mike a décidé de collecter de l’argent afin de permettre à Felicia d’assister à la remise de diplômes de sa progéniture. Tous les étudiants, sans exception, ont contribué à la collecte ! De même pour la proviseure de l’établissement. Le 20 mai dernier, Felicia a pu se rendre aux Etats-Unis.

Sa mère, un véritable soutien 

Mike a grandi sans père, auprès de sa mère au Nigéria. C’est à l’âge de 11 ans que son existence prend un tournant lorsqu’il rencontre un entraîneur de basket. Malgré leurs maigres moyens, sa mère l’encourage alors à s’entraîner, ce qu’il fera les cinq années d’après. Une persistance qui lui permet, par la suite, d’obtenir une bourse scolaire pour partir aux Etats-Unis.

Une remise des diplômes extrêmement émouvante… 

C’est au bras de sa mère, fière de son fils, que Mike a défilé lors de sa remise des diplômes.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=FNFvwspvXT4[/youtube]

Une jeune designeuse a décidé de mettre sur pied un système de teinte de vêtements plus écologique, et moins nocif pour notre santé. 

Produire des teintures textiles à partir d’épluchures de légumes, c’est le pari qu’a tenu la designeuse Caroline Fourré. Elle a même décidé de convaincre les industriels d’utiliser cette technique. Ses efforts ont été utiles puisque dans un partenariat avec la marque de sac à dos Freitag, la designeuse est sur le point de commencer le projet « local colours ».  Après une longue phase d’expérimentation et de crowdfunding, Caroline Fourré a pu décrocher un partenariat avec la marque, et des chercheurs de la Haute école des sciences appliquées de Zurich. Freitag n’en est pas à son premier projet écologique puisque la marque avait déjà créé des sacs à partir de bâches de camions et de ceintures de voiture recyclés.

Déteindre les épluchures sur des tissus blancs 

Caroline Fourré déplore la nocivité pour la santé et la pollution de l’environnement par ces teintures textiles classiques. En effet, certaines regorgent de composants chimiques potentiellement cancérigènes. Techniquement, il suffit de faire d’éteindre des épluchures dans de l’eau chaude, et y ajouter des tissus blancs afin qu’ils puissent être pigmentés.

Qui n’a jamais récupéré une mèche de cheveux enfant, un pyjama de bébé ou une tétine décolorée de sa tendre enfance ? Retomber sur des vieux objets qui nous rappellent tant de souvenirs. Ce père de famille n’a pas seulement voulu garder des objets ou vêtements de sa fille, des photos qui leur feraient se souvenir de moments passés. En effet, chaque semaine, cet homme a filmé sa fille pendant 15 secondes de sa naissance jusqu’à ses 14 ans. Une vidéo saisissante qui nous permet de voir l’évolution physique de sa fille…

Images. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=34yNPACkV_U[/youtube]

En Chine, les candidats au baccalauréat peuvent écoper de sept ans de prison en cas de tricherie. Une peine issue d’une loi votée à l’automne dernier. 

Afin de contrer le phénomène endémique de tricherie au gaokao, l’équivalent chinois de notre baccalauréat, une loi a été votée à l’automne dernier. Effective dès cette année, un candidat surpris en train de tricher ou accusé de tricherie peut écoper de sept ans d’emprisonnement. Le 7 juin dernier, alors que le gaokao se tenait, les autorités chinoises ont déployé 768 policiers chargés de surveiller l’ensemble des centres d’examens présents sur le territoire.

Le gaokao, un véritable outil permettant une ascension sociale

Une telle sévérité quant à la lourdeur de la sanction en cas de tricherie s’explique par les enjeux que renferme cet examen, bien plus important que ceux de notre baccalauréat.  En effet, en fonction des résultats obtenus au gaokao, les candidats peuvent accéder aux meilleurs ou, au contraire, aux moins bonnes universités. Or, plus que jamais en Chine, le parcours académique impacte sur l’évolution de carrière. Alors que le diplôme obtenu dans une grande université permet d’accéder à des métiers gratifiants et bien rémunérés, être diplômé d’une moins bonne université peut condamner un employé à des postes subalternes.

Un buisness développé autour des tricheries au gaokao

L’importance du gaokao étant, des parents sont prêts à tout pour la réussite de leurs enfants. Des entreprises proposent même, en contre partie d’une rémunération, de transmettre les bonnes réponses aux candidats avant l’examen. Par ailleurs, la corruption des personnalités officielles locales s’est considérablement développée. Le but étant d’accéder, contre un pot-de-vin, aux copies avant qu’elles ne soient corrigées.

 

La gourmandise est un vilain défaut ! Et pourtant, bon nombre d’entre nous succombons à la tentation exercée par la junk food. Mais après avoir parcouru ce compte Instagram, peut-être que vous réfléchirez à deux fois avant de manger du Nutella, des frites, ou encore des chips… 

Le compte Instagram CalorieBrands, c’est le compte qui nous fait culpabiliser ! En effet, il remplace les logos des produits en nombre de calories…

We are this number when we are hungry #instafood #snickers #design #beauty #fitforsummer #fit #brands #truth #motivation #healthy #snacks #workout #calories

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Delivered directly to your butt ??? #pizza #summer #fitforsummer #dominos #motivation #slice #caloriebrands #tnb #healthyfood #healthylife #beauty #foodporn #instafood #ad #design #? #calories

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Just because it’s green, it won’t make you lean #caloriebrands #calories #pesto #pasta #instafood #fitforsumme #fit #fat #foodporn

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Half of the bag is full of air, the other half is full of calories #calories #fit #lays #walkers #design #buzzfeast #instafood #buzzfeed #motivation

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Che mondo di magri sarebbe senza Nutella – What a skinny world without Nutella #caloriebrands #instafood #truth #nutella #fitforsummer #beauty #design #delicious #ferrero

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Apparently it isn’t as « bueno » as you thought #chocolate #summer #fitforsummer #kinder #kinderbueno #motivation #caloriebrands #healthyfood #healthylife #beauty #foodporn #instafood #ad #design #calories #fat

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Enjoy your 140cal happiness #caloriebrands #calories #cocacola #instafood #design #fitness #diet

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Summer snack vs Summer body #instafood #fitforsummer #truth #magnum #temptation #design #beauty #brands #motivation #healty

Une photo publiée par Calorie Brands (@caloriebrands) le

Une jeune femme abandonnée à sa naissance dans une buanderie d’une université vient d’être diplômée de ce même établissement. 

Aux Etats-Unis, Jillian Sobol, 31 ans, vient d’obtenir sa licence en science de l’hospitalité et du management touristique de l’université de San Francisco Chronicle. Ironie du sort ! A sa naissance, sa mère, alors étudiante dans cette même université, l’avait abandonnée dans une boîte en carton dans une buanderie du campus. C’est un étudiant qui l’avait retrouvée, alors que sa température baissait, intrigué par les mouvements d’une serviette. Il demande de l’aide à une autre étudiante infirmière qui lui prodigue alors les premiers soins avant que les pompiers ne reprennent le relais.

Jillian Sobol soutenue par ses parents adoptifs 

La jeune femme rencontre de nombreuses difficultés dans son parcours scolaire. Elle est, en effet, dyslexique, et a des troubles de l’attention et de l’apprentissage. « Je savais que j’en étais capable, mais j’ai eu des difficultés au collège. J’étais atteinte de dyslexie et de troubles de l’attention et de l’apprentissage. De nombreux tuteurs m’ont aidée et m’ont appris des techniques de mémorisation… La puberté a été dure, j’étais définitivement différente de mes parents. Ils sont plus réservés. Professionnels. J’étais plus turbulente. » Adoptée par un couple d’intellectuels diplômés des université de Berkeley et de Yale, la jeune femme est encouragée à faire des études supérieures. Diplômée d’une licence en science de l’hospitalité et du management touristique de l’université San Francisco Chronicle, Jillian Sobol s’apprête à travailler, cet été, dans une agence d’événementiel.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=AvRhRCiwZT0[/youtube]

 

 

Pour la première fois, des sextuplés ont été diplômés de l’équivalent américain du baccalauréat en même temps cette année !

Ils s’appellent Brandon, Joel, Natalie, Nathan, Kenny Jr, Alexis et Kelsey, et sont… sextuplés. La fratrie McCaughey est devenue célèbre depuis mai. En effet, ils sont devenus les premiers sextuplés à obtenir l’équivalent du baccalauréat aux Etats-Unis à la Carlisle High School. Une joie multipliée par 7 pour les parents ! Nés le 19 novembre 1997 à Carlisle, dans l’Iowa, ils font partie des rares sextuplés à avoir survécu à une grossesses multiple.

?? Les premiers #septuplets au monde à avoir tous survécu viennent de passer leur bac https://t.co/jI26cmttWB pic.twitter.com/ajY05z00vK

— B3zero (@B3zero) 25 mai 2016

Une revanche sur la vie… 

Natalie, Alexis et Nathan ont, dès leur naissance, étaient atteints d’une paralysie cérébrale impactant ainsi sur leurs capacités d’expression. Alexis et Natalie n’ont pas seulement été diplômés, ils ont aussi été reconnus membres de la National Honor Society, un titre honorifique qui récompense un élève en fonction de différents critères définis (scolarité, personnalité, etc.). Et ce n’est pas tout ! Natalie a été l’une des meilleurs élèves de son lycée.

Marco Melgrati est un illustrateur italien installé à Mexico. Sa particularité ? Il utilise son art afin de dépeindre une réalité parfois pleine de paradoxes… Voici quelques-uns de ses croquis. Une découverte faite sur le site Positivr ! 🙂 

 

1

« La guerre est plus proche que vous ne le croyez. »

 

 

 

1

« Leader d’opinion. »

 

 

 

1

« Utilisez-le mieux. »

 

 

 

1

« Le pouvoir de la finance et les hommes politiques. »

 

 

 

1

« Au travers de l’amour. »

 

 

 

1

« Réseau social et narcissisme. »

 

 

 

1

« La mort de la vie privée. »

 

Aujourd’hui encore le Loiret est placé sous alerte rouge. La pluie est annoncée pour ce jeudi et fait craindre une aggravation de la situation… Voici les images impressionnantes  des inondations dans la ville de Montargis, dans le Loiret, réalisé par Drone vision production.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=5G2RsbA2A6s[/youtube]

Transformer les déchets en art ? C’est le pari qu’a relevé Lor-K. En effet, la jeune femme a décidé de donner une seconde vie aux matelas abandonnés, en les transformant en aliments géants… Une initiative repérée par La boîte verte, et relayée par nos confrères de Konbini

Images. 

 

 

1

 

eat-me-lork-sculpture-objet-dechet-aliment-geant-street-art-7

 

 

eat-me-lork-sculpture-objet-dechet-aliment-geant-street-art-6_1

 

eat-me-lork-sculpture-objet-dechet-aliment-geant-street-art-12

 

eat-me-lork-sculpture-objet-dechet-aliment-geant-street-art-3_2

 

 

Nouveau tollé sur le web ! Un spot publicitaire chinois publié sur Youtube a suscité une vive polémique…

La marque de lessive chinoise Qiaobi scandalise avec sa nouvelle publicité. D’une part, parce qu’il s’agit d’un plagiat, mais aussi, et surtout, parce que… elle est purement raciste. En effet, pour mettre en avant l’efficacité de cette lessive, la marque chinoise a eu une drôle d’idée qui, par ailleurs, a été plagiée d’un autre spot publicitaire italien pour la marque de lessive Coloreria… Partagé le jeudi 26 mai, la vidéo est devenue virale.

Images.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Xq-I0JRhvt4[/youtube]

Le spot publicitaire italien de la marque de lessive Coloreria.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=_dntfod-Cbo[/youtube]

Un bus écologique, qui diminuerait les embouteillages ? Il semblerait que cette idée puisse se concrétiser dans un futur très proche ! Et ce projet se développe en Chine.

En Chine, l’entreprise Transit Explore Bus développe un projet innovateur : un bus qui pourrait passer… au-dessus des voitures. Oui, vous avez bien lu ! Ce projet a été présenté à l’occasion de la 19ème exposition internationale de la haute technologie de Pékin qui a eu lieu les 21 et 22 mai derniers. Les visiteurs ont, en effet, pu découvrir le modèle réduit du bus. Un prototype grandeur nature serait en cours de construction selon l’agence Xinhua. Il devrait être testé cet été dans la ville de Changzhou, située dans la province du Jiangsu, dans l’est de la Chine.

Eviter les embouteillages… et protéger notre environnement 

Ce bus présente de nombreux avantages tant sur le plan économique, environnemental qu’au niveau du trafic routier.

Un bus aux mensurations gigantesques

Ce bus devrait mesurer 8 mètres de large, 5 mètres de haut, et 60 mètres de long. Il devrait être installé sur deux voies. Au total, 1400 passagers pourraient monter à bord. Le véhicule devrait être limité à 65km/h.

 

Un étudiant américain de l’université d’Okmulgee, atteint de paralysie cérébrale, a décidé de récupérer le précieux sésame à pieds, lors de la remise des diplômes. 

Une belle leçon de vie… Micah McDade, étudiant de l’université d’Okmulgee, est atteint de paralysie cérébrale depuis sa naissance. Pour autant, le jeune est doté d’une force incroyable, et repousse, sans cesse, ses limites. Fidèle à lui-même, il a créé la grande surprise dans l’assemblée lors de la remise des diplômes. En effet, il a marché pour la première fois de sa vie afin d’aller récupérer son diplôme sur l’estrade où le présentateur de la cérémonie et les professeurs étaient présents.

Une préparation physique nécessaire pour y parvenir 

Et pour y parvenir, Micah McDade a dû avoir de nombreuses séances chez des les physiothérapeutes, médecins, kinésithérapeutes afin d’améliorer sa condition physique avant de réussir à marcher.

Images.

Un de ses camarades a capturé le moment et a mis la vidéo sur YouTube. Une inspiration…

Qui épousera la sœur de Kim Jong-un, le dictateur nord-coréen ? Non, ce n’est pas l’intitulé d’une nouvelle émission de télé-réalité de TF1 ou de NRJ12… En effet, Kim Jong-un a pour objectif de chercher un époux à sa sœur cadette à l’échelle nationale.

C’est une information qui a été révélée par le tabloïd anglais The Sun. Kim Jong-un a lancé un concours national afin de trouver un mari à sa sœur cadette, Kim Yo-jong. En 2012 déjà, un programme de ce genre avait été lancé par ce dernier. Mais aucun candidat ne l’avait convaincu.

Selon les révélations du magazine people anglais, le dictateur nord-coréen aurait déjà choisi 30 prétendants diplômés et étudiants de l’université de Pyongyang. Ceux-ci devront se départager afin de « remporter » la main de Kim Yo-jong, âgée de 29 ans. Les critères sélectifs étaient strictes. En effet, les prétendants devaient, nécessairement, avoir servi dans l’armée nord-coréenne, mesurer au minimum 1,77 mètre, et… être beau !

Kim Jong Un is playing the doting big brother, launching a dating competition for younger sister Kim Yo Jong. #9News pic.twitter.com/3dQ4ADWA87

— Nine News Melbourne (@9NewsMelb) 22 mai 2016

La jeune femme travaille, notamment, au sein du département en charge de la propagande, et… joue le rôle de styliste pour son frère.

North Korea’s ‘princess’ moves closer to center of powerhttp://t.co/aJ1Z4tWJQQ Kim Yo Jung is Kim Jong-un’s lil’ sis pic.twitter.com/RGYyslb67M

— Oren Kessler (@OrenKessler) 30 novembre 2014

Lancé par Diplomeo, une plateforme d’orientation destinée aux étudiants et futurs étudiants, Pitch your school faisait concourir plusieurs BDE (bureaux des étudiants) dans une compétition inter-universités à travers toute la France !

Pitch your school, c’était une vidéo, deux minutes, 1000 €. Différents bureaux des étudiants y avaient concouru en réalisant une vidéo de deux minutes seulement, où créativité et humour devaient être au rendez-vous ! Ils étaient 8 BDE au départ : la Sorbonne IV, l’IAE Gustave Eiffel, l’Université de Bordeaux, l’Université Paris-Est Créteil et de l’Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines. L’Université Paris VIII et l’IUT de Montpellier s’étaient confrontés en finale. C’est finalement l’institut montpelliérain, via son BDE, qui a remporté le concours et donc la récompense de 1000 €. En effet, c’est l’IUT de Montpellier qui a récolté le maximum de like sur sa vidéo !

 

pitch

 

Parfois, il nous arrive de nous poser des questions existentielles. Cette fois-ci, ce sont nos confrères de Metronews qui se sont demandés quelle était l’utilité de cette petite poche situé au côté droit de nos jeans où l’on a l’habitude d’y mettre nos index et majeur. Eléments de réponse.

A quoi sert cette mini-poche pouvant tout juste accueillir deux de nos doigts ? C’est la question à laquelle nos confrères du quotidien Metronews ont tenté de répondre. Parce que, nous aussi, nous sommes curieux, nous avons pensé que la réponse pourrait vous intéresser !

Le jeans, une invention datant de la fin du XIXème siècle 

C’est en 1873 que Jacob Davis et Levi Strauss déposent le brevet du jeans. A cette époque, leur invention est d’abord destinée aux travailleurs et aux cow-boys. Cette petite poche était alors pensée afin de protéger leur montre de poche. Plus tard, dans les années 1930, alors qu’une autre invention voyait le jour, le briquet Zippo, cette petite poche sert à celui-ci. En effet, le briquet Zippo devait, nécessairement, être maintenu à la verticale afin d’éviter l’écoulement de l’essence. La mini-poche apparaît comme étant la solution au problème. De nos jours, elle a diverse fonctions, comme y insérer une clef !

Manger bien, bon et pas cher peut paraître impossible au vu du prix des produits bio. Et pourtant ! Aux Etats-Unis, des fermiers et bénévoles ont décidé de mettre en place un concept à la portée de tous : le Metromarket. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=AuG3DPcJ_4A[/youtube]

Une épicerie dans un bus comportant des produits frais, c’est l’initiative qui a vu le jour dans la ville de Saint-Louis, aux Etats-Unis. En effet, cette échoppe ambulante ravitaille chaque jour, les quartiers les plus défavorisés en produits frais, locaux et peu chers. Et bien que les premiers destinataires ciblés soient les plus défavorisés, les employés du coin n’ayant pas le temps de faire leurs courses jouissent de ce concept également. Petite particularité : tous les clients ne payent le même prix. En effet, les porte-monnaie se portant le mieux sont invités à payer plus que les plus modestes.

2

 

3

 

4

 

5

 

6

Souhaitant sensibiliser les enfants à l’importance des dons d’organes, une association japonaise a eu l’idée ingénieuse de lancer une campagne en utilisant des jouets abîmés…

Green Ribbon, c’est le nom de l’association à l’origine de la campagne baptisée Second Life Toys. Le but de cette dernière ? Sensibiliser les tout petits à l’importance du don d’organes. Le principe est simple ! Les jeunes propriétaires de jouets légèrement amochés les envoient à l’association qui se charge de les réparer. Oui, mais voilà ! Pour raccommoder les jouets, l’association a décidé de réutiliser d’autres jouets en fin de vie.  Ainsi, une girafe en peluche peut récupérer une patte d’éléphant, une poule peut retrouver une crête avec une patte de grenouille, ou encore, une baleine peut avoir une oreille de biche pour nageoire. « Jouets donneurs » et « jouets receveurs », c’est sous ces appellations que l’association distingue les « trésors » que leurs confient des enfants.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=twRsHV0UByA[/youtube]

Peu de dons d’organes : une problématique au Japon 

Selon les dernières statistiques, seuls 2% des demandeurs japonais reçoivent une greffe chaque année. Comme explique Misa Ganse, directrice du comité de projet de Green Ribbon, sur 14 000 personnes attendant une greffe, seules 300 personnes en recevraient une. L’association souhaiterait, grâce en partie à cette campagne, éveiller les consciences quant à l’importance du don d’organes !

Le sujet « A quoi sert Hollande ? » ayant fait le tour des réseaux sociaux et suscité bon nombre de réactions n’était en fait… qu’une référence à une citation du célèbre politologue Maurice Duverger.

Ces derniers jours, l’un des sujets proposés par M. Fallon, un enseignant de la faculté de droit d’Angoulême-La Couronne, en Charente, avait abondamment été partagé sur Twitter et Facebook. Celui-ci a créé le buzz indépendamment de sa volonté ! Un sujet qui a, majoritairement, était interprété comme une critique du chef de l’Etat. En réalité, l’intitulé du sujet faisait référence à une citation de Maurice Duverger, un politologue reconnue dans sa discipline.

 

 

Des excuses pour une « formulation maladroite »

Emmanuel Aubin, le conseiller juridique d’Yves Jean, président de l’Université de Poitiers dont dépend la faculté de droit d’Angoulême, s’est exprimé à ce sujet. Celui-ci précise que « le jeune maître de conférence auteur du sujet qui a fait un buzz, indépendant de sa volonté, n’a pas voulu faire du Hollande bashing. » « Sa formule maladroite était en réalité un clin d’oeil à une formule de Maurice Duverger dans l’un de ses articles sur les institutions de la Vème République: A quoi sert Michel Debré [ayant été le premier chef de gouvernement de la Vème République et co-rédacteur de la Constitution française du 4 octobre 1958] ? » pouvait-on lire dans le Figaro Etudiant. L’enseignant concerné a, quant à lui, « présenté ses excuses à l’institution », selon M. Aubin.  Et bien qu’aucune sanction n’ait été prise à son encontre, le conseiller juridique a affirmé qu’il « lui a toutefois été demandé d’être plus vigilant à l’avenir pour ne pas provoquer de polémique inutile ».

Un sujet qui « n’est pas une question saugrenue » pour François Hollande 

Mardi matin, lors d’une interview sur Europe 1, François Hollande a estimé que ce sujet proposé aux étudiants en droit « n’était pas une question saugrenue ». Au contraire, ce sujet leur permettait, en tant que jeunes, de s’interroger quant au futur de la politique : « A quoi sert le président de la République? Est-ce qu’il est possible encore de changer le destin d’un pays, c’est ça la question, au-delà de celui qui est aux responsabilités. Est-ce que la politique a encore du pouvoir? »

Le ministère de l’Education n’a, quant à lui, pas désiré faire de commentaire. En effet, interrogé par l’AFP, celui-ci a précisé que le choix des sujets d’examens relève du seul pouvoir des universités…

Un étudiant américain passionné de cosplay a décidé de présenter son exposé en… Batman.

Raymond Luna est un étudiant en Californie âgé de 23 ans. Dans le cadre de ses études, celui-ci avait un exposé à présenter, et le hasard a voulu que le sujet qu’il avait à traiter soit relatif à sa passion. En effet, la présentation portait sur l’Histoire du cosplay. Pour celles et ceux à qui le cosplay ne dirait rien, il s’agit de se déguiser et de se mettre dans la peau de personnages de fiction. Pour son exposé, le jeune homme s’est donc rendu en cours déguisé en Batman. Celui-ci a même utilisé un logiciel afin de changer sa voix…

Images.

Qui dit examens, dit stress total ! Quelque soit le degré d’études, passez des épreuves est source d’anxiété. C’est pourquoi, cette professeure des écoles a élaboré une « to-do list » afin que ses élèves puissent décompresser avant leurs examens de fin d’année…

Jenny Thom est professeure dans une école de Buckleberry en Angleterre. Ayant en charge une classe d’élèves âgés entre 10 à 11 ans, celle-ci a tenu à élaborer une petite liste de « devoirs » avant qu’ils soient mis à l’épreuve dans le cadre de leurs examens de fin d’année (SATs examens). Et, on vous le garantit, il n’y a pas seulement des révisions au programme ! Bien plus que l’enseignement de disciplines, cette femme inculque à ses élèves une philosophie de vie…
l

Traduction :

« Nous sommes maintenant dans les derniers jours avant l’examen de fin d’année et il est primordial que vous profitiez intelligemment de votre temps libre ce week-end. Voici vos devoirs pour cette semaine. Veuillez, s’il vous plaît effectuer autant d’activités que possible et cocher pour indiquer lesquelles ont été faites.

-Faites du vélo/ une balade en scooter

-Lisez un livre

-Regardez votre émission télévisée favorite

-Souriez

-Mangez des Haribo ou de la crème glacée

-Passez du temps avec les personnes que vous aimez

-Rigolez jusqu’à ce que votre ventre vous fasse mal

-Allez dehors et profitez du beau temps

-Allez nager ou marcher

-Passez du temps à exercer votre hobby

-Reposez-vous

-Allez voir des amis

-Courez jusqu’à l’épuisement

-Cuisinez ou fabriquez quelque chose

-Mangez plus de Haribo ou de crème glacée

-Jouez dans votre jardin

-Faites quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant.

Si vous ressentez le besoin de réviser, faites-le, mais pas plus d’une heure au total.

Rappelez-vous- Madame Thom est responsable du stress- pas vous. Vous êtes tous géniaux et je ne pouvais pas être plus fière de vous.

Passez un fabuleux week-end »

C’est l’initiative positive repérée sur Positivr ! Yohannes Gebregiorgis, un ex-bibliothécaire éthiopien à San Fransisco, a décidé de retourner dans son pays d’origine afin de contribuer, à sa manière, à l’éducation de ses petits compatriotes… 

Un âne, une charrette, des livres, c’est ce dont a eu besoin Yohannes Gebregiorgis afin de permettre aux écoliers éthiopiens d’accéder à la culture et aux livres. Avec sa bibliothèque ambulante, l’ancien bibliothécaire jeunesse aux Etats-Unis sillonne le pays afin d’aller à la rencontre des enfants n’ayant pas accès aux livres. La particularité de cette initiative ? Les livres sont principalement écrits dans la langue locale. Cela permet, non seulement, aux enfants de mieux comprendre les histoires contées dans les livres, mais aussi, de relancer l’édition locale…

Images. 

[dailymotion]https://www.dailymotion.com/video/x49m4wn_ethiopie-la-bibliotheque-mobile-de-yohannes-gebregiorgis_news[/dailymotion]

 

 

Afin de dénoncer la violence de la tauromachie, des étudiants mexicains ont décidé de réaliser une vidéo percutante…

40 étudiants mexicains de l’Institut de technologie et d’études supérieures de Monterrey ont décidé de réaliser une vidéo critique à l’encontre de la corrida. Cette dernière présentant le taureau comme un animal violent dont la seule motivation est de combattre, les étudiants se sont disposés de manière immobile dans l’arène afin de démontrer que les taureaux n’attaquent que lorsqu’ils se sentent en danger…

Images.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=qzXMlK7RHxE[/youtube]

Le ministère de la Défense a lancé un concours de chant de la Marseillaise sur YouTube en vue « d’entretenir et d’animer les liens indissociables entre la Nation, la Défense et la jeunesse »

« Chante la Marseillaise », c’est le concours d’interprétation de l’hymne national français lancé par le ministère de la Défense à destination des jeunes âgés entre 18 et 25 ans. La compétition, marquant les 150 ans de la mort de Rouget de Lisle, compositeur de la Marseillaise, « vise à réaffirmer les valeurs portées par l’hymne national français en permettant aux jeunes de se le réapproprier », explique le ministère qui en est l’initiateur.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=rk-aYgOCtr0[/youtube]

Un concours en partenariat avec YouTube

Les internautes âgés de 18 à 25 ans sont invités à interpréter en vidéo le premier couplet de la Marseillaise à leur manière et sur le style musical de leur choix. Seule exigence, la reprise doit se faire « en français et sans modification de paroles. » La vidéo doit, par la suite, être postée sur leur chaîne YouTube avant de s’inscrire sur le site du ministère.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=q2A6CE1JKcM[/youtube]

Des prix décernés aux trois premiers gagnants 

Le premier grand gagnant remportera une caméra sportive, le deuxième bénéficiera d’une formation à la vidéo, enfin, le troisième embarquera sur un bâtiment de la Marine pour quelques jours.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=GPLF-WkKqBA[/youtube]

22 mai, fin du concours 

Le concours est ouvert pour tous les jeunes âgés entre 18 et 25 ans jusqu’au 22 mai. L’annonce des résultats est prévue pour le 21 juin.

Le ministère de la Défense lance un concours de chant de la Marseillaise sur YouTube à destination des djeuns. pic.twitter.com/YyokQZ117Q

— Lucie Ronfaut (@LucieRonfaut) 10 mai 2016

Pitch your school, c’est le concours lancé par Diplomeo, une plateforme d’orientation destinée aux étudiants et futurs étudiants. L’objectif ? Faire participer plusieurs BDE (bureaux des étudiants) à une compétition inter-universités à travers toute la France !

 

Une vidéo, deux minutes, 1000 €. C’est ainsi que l’on peut résumer le concours Pitch your school ! En effet, différents bureaux des étudiants y avaient concouru en réalisant une vidéo de deux minutes seulement, où créativité et humour devaient être au rendez-vous ! Ils étaient 8 BDE au départ, et il n’en reste plus que 2. Suite à l’élimination de la Sorbonne IV, l’IAE Gustave Eiffel, l’Université de Bordeaux, l’Université Paris-Est Créteil et de l’Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, c’est finalement l’Université Paris VIII et l’IUT de Montpellier qui se confronteront en finale. Grâce à Pitch your school, l’établissement francilien ou l’institut montpelliérain pourront gagner, via leur BDE, la somme de 1000 €. Et pour remporter ce chèque, le challenge est de taille, puisque l’un des deux adversaires doit récolter un maximum de likes sur sa vidéo dans les trois jours qui suivent !
Si toi aussi, tu veux voter, rien de plus simple ! Rendez-vous sur : http://www.pitchyourschool.com/matchs

Une nouvelle qui ravira les plus écolos d’entre nous ! Un restaurant américain a décidé de remplacer les boîtes cartonnées de leurs pizzas en… pizza. 

Vinnie’s Pizzeria est un restaurant de Brooklyn ayant eu une idée de génie. En effet, pour lutter contre les déchets, ils ont eu l’idée de lancer la Pizza Box Pizza : une boîte à base de… pizza et protégeant une autre pizza, façon poupées russes. C’est en fait Sean Berthiaume, le copropriétaire de l’établissement qui a eu cette idée de génie. Cette trouvaille s’est imposée à lui lorsque celui-ci a vu s’accumuler dans les poubelles de Brooklyn, des boîtes en carton de pizzas. « Complètement pizzadégradable. » Le prix de ces pizzas emboîtées ? 40$ ! Soit environ 30 €.

Introducing The PIZZA BOX PIZZA. A pizza box made entirely out of pizza (and containing another small pie!) No waste, as it is all 100% pizza and 100% delicious. No more pizza boxes cluttering up your fridge or trash. Totally PIEodegradable. The Pizza Box Pizza , only from Vinnie’s! #vinniesbrooklyn #pizzaboxpizza #williamsburg #greenpoint #pizza #vinnies #ediblepizzabox #thesliceisright #pizzaventions #woweewowwow

Une photo publiée par Vinnie’s Pizzeria (@vinniesbrooklyn) le

Un concept à perfectionner 

Et si l’initiative est honorable, Sean Berthiaume avoue avoir quelques efforts à réaliser. En effet, même si ces boîtes à pizzas peu ordinaires sont utilisées, le restaurant emballe le tout dans du papier aluminium avant de le glisser dans la sacoche de livraison.

Just took over the @BuzzFeed snapchat to try this insane « pizza box pizza »–go check it out! ???????? #pizzaboxpizza #vinniesbrooklyn #pizza #buzzfeast

Une photo publiée par Julia Reinstein (@juliareinstein) le

Faire un stage afin de vivre le vécu d’un réfugié ? C’est possible en Norvège ! Une initiative qui peut surprendre ou choquer, mais permettant de changer les mentalités sur cette problématique…

(Teaser)

C’est une ONG qui est à l’origine de cette initiative on ne peut plus étonnante. En effet, une organisation a décidé de mettre en place des stages afin de plonger des adolescents, le temps de quelques heures, dans la peau de réfugiés. Le but ? Éveiller les consciences, mais aussi, et surtout, mettre à bas les préjugés d’opportunisme à leur égard. Une équipe de journalistes de l’émission L’Effet Papillon, diffusée sur Canal +, est allée à la rencontre des organisateurs, mais aussi des réfugiés éphémères… 

Reportage (en intégralité).

L’Effet Papillon du 24/04 – Norvège : Dans la peau d’un migrant

 

 

 

Contrairement aux étudiants français, le prêt étudiant est beaucoup plus courant chez leurs homologues étasuniens. En effet, étudiants en grande école ou à l’université sont obligés d’emprunter de l’argent afin de financer leurs études (logement, nourriture, frais d’inscription, coût d’une année universitaire, manuels, etc.).  Autant de frais qui font vite monter la facture. Une problématique sur laquelle Maigan Kenndy, étudiante en théâtre récemment diplômée, a voulu sensibiliser à sa manière…

Tout juste diplômée de l’université de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, Maigan Kenndy a souhaité immortaliser ce moment. Quoi de mieux qu’une séance photo avec un professionnel ? C’est tout naturellement que la jeune femme a fait appel à son ami photographe, Areon Mobasher. Oui, mais voilà ! Au lieu de poser droite comme un piquet devant son université, auprès de ses proches, Maigan a décidé de prendre la pose…au milieu de ses factures. Sur ces dernières, on peut y voir inscrit le mot « OVERDUE », comprenez « impayé ». Interviewée par Mashable, la jeune femme développe davantage sur sa démarche : « Je savais que je voulais prendre des photos pour célébrer l’obtention de mon diplôme. Mais celles-ci ne pouvaient pas juste être des clichés typiques que l’on a l’habitude de voir pour ce genre d’occasion, je suis trop fofolle pour ça. Je voulais m’exprimer de la manière qui me correspond le mieux: avec humour. (…) Je dirais que la mise en scène était un mélange de comédie et de regard critique sur la difficulté de financer ses études aux Etats-Unis ». 

2

Des photos virales sur la toile 

Postées sur la plateforme IMGUR, les photos n’ont pas tardé à faire le tour du web. En effet, ces clichés font écho à la situation dans laquelle se trouve de nombreux étudiants étasuniens. « Tous mes amis se sont endettés pour étudier à l’université », confie Maigan.

4

 

Pour les plus gourmands, la chaîne FastGoodCuisine réplique des recettes de gourmandises phares dont on ne peut se passer. Et aujourd’hui, Planète Campus vous partage les secrets du… Kinder Bueno !

Pour la recette, vous aurez besoin de :

Crème de noisette : (100 gr de Noisette mondée; 3 cuillères à soupe de sucre glace; 1 cuillère à soupe de lait concentré sucré; 6 cl de lait)
Nutella
– 200 gr de chocolat au lait
Gaufrettes

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=OIjo8Et-V6g[/youtube]

7  merveilles du monde, 12 pays, 13 jours, 45 000 kilomètres, 6300 $, c’est le périple que Megan Sullivan a entrepris suite à une succession de drames dans son existence…

En un mois, Megan Sullivan, 31 ans, a fait une chute périlleuse, été renversée par une voiture, et a été diagnostiquée comme étant atteinte d’un cancer de la peau. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, la jeune américaine a décidé de réaliser ce qu’elle avait toujours rêver de faire :  aller à la découverte du monde. Chose qu’elle s’était, jusqu’à présent, interdit de faire, par manque de temps, d’argent. De simples excuses, selon elle… Avec l’équivalent de 5500 euros, économisés depuis 4 ans, la jeune femme a pu concrétiser son rêve le plus fou !

ms2

Aussitôt sa décision prise, ce n’est seulement qu’en 10 jours que la jeune femme a entrepris la programmation de son voyage.

« Après ma chute dans le parc du Yosmite, je me suis demandé pourquoi je me mettais toujours dans des situations aussi périlleuses. J’ai voulu savoir ce que j’essayais de me prouver à moi-même et au monde. Une semaine plus tard, j’étais percutée par une voiture alors que je conduisais mon Vespa. Et ensuite, on m’a diagnostiqué un cancer de la peau à l’occasion d’une visite médicale de routine. En trois semaines, je venais de toucher le tiercé de la malchance. »

ms

Un voyage à cent à l’heure !

Au total, la jeune femme a pris 15 avions, visité 12 pays, découvert les 7 merveilles du monde + la Tour Eiffel ! Rien que ça ! Un périple qu’elle a réalisé avec un homme qu’elle ne connaissait que depuis deux semaines. De son voyage, Megan aura offert aux internautes de nombreuses photos, mais aussi, vidéos, toutes aussi belles les unes que les autres. Rien d’étonnant quand on sait que la jeune femme est photographe et réalisatrice. Du Pérou à l’Inde, en passant par la Jordanie, ses photos nous offrent des paysages à couper le souffle !

Et pour celles et ceux souhaitant s’engager dans un périple similaire, Megan Sullivan dévoile son expérience plus en détail, quelques conseils et bons plans sur son site internet. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=eYHCxS3tHk4[/youtube]

 

 

 

 

Un étudiant irakien aux Etats-Unis s’est vu expulsé d’un vol intérieur américain de la compagnie Southwest Airlines… pour avoir dit « In sha Allah » [comprenez « Si Dieu le veut »] avant le décollage !

Khairuldeen Makhzoomi, 26 ans, est un étudiant irakien à l’université de Berkeley, en Californie. Après avoir assisté à une conférence, le 6 avril dernier, où il a eu le privilège de poser une question à Ban Ki-moon, celui-ci s’est empressé, avant le décollage de son avion, d’annoncer la nouvelle à son oncle de Bagdad, en concluant la conversation téléphonique par « In sha Allah ». Oui, mais voilà. Une passagère assise devant lui -et ne comprenant visiblement pas la langue arabe- sur ce vol qui reliait Los Angeles à Oakland s’est retournée et le regardait fixement, avant de quitter son siège. « Je me suis dit : « Pourvu qu’elle ne soit pas allée me dénoncer », car son comportement était vraiment bizarre », se souvient l’étudiant.

kh

Arrêté et interrogé pour avoir parlé en arabe…

Cela n’a pas manqué puisque aussitôt la femme partie, un employé parlant arabe s’est dirigé vers Khairuldeen Makhzoomi et l’a invité à le suivre hors de l’avion. « Il n’était pas très aimable. Dans la passerelle d’embarquement, il m’a demandé à qui je parlais au téléphone et pourquoi je parlais arabe. (…) Il me parlait comme à un animal », explique l’étudiant au New York Times. Le jeune homme a été par la suite fouillé en public, sous la surveillance de plusieurs policiers, puis isolé dans une pièce où il a été interrogé par trois agents du FBI. La passagère installée devant lui avait expliqué aux agents qu’elle l’aurait entendu parler de « martyrs » en arabe. L’étudiant irakien est catégorique : « Je n’ai jamais prononcé ce mot, j’ai juste dit « Inch Allah », se défend-t-il.

Huit heures de retard pour un malentendu…

Ce n’est qu’au bout de 8 heures que les agents laisseront partir Khairuldeen Makhzoomi. Ce dernier a pu regagner Oakland, mais avec une autre compagnie. La compagnie Southwest Airlines, quant à elle, a remboursé le billet d’avion du jeune homme. Contactée par le New York Times, celle-ci regrette « l’expérience négative vécue par un passager » et certifie ne pas « prôner ou tolérer » la discrimination.

L’étudiant irakien a déclaré ne pas avoir l’intention de porter plainte, mais attend, cependant, des excuses de la part de la compagnie : « Tous les peuples ont une chose en commun : leur dignité. Si quelqu’un essaie de nous la retirer, on ne devrait pas se défendre par l’agression, mais par le savoir et l’éducation », s’est-il exprimé.

Barack Obama n’aura pas été seulement le premier président des Etats-Unis d’Amérique métisse. Il aura aussi été le premier Homme sur Terre a avoir vu les épisodes inédits de la saison 6 de Game of Thrones ! 

Alors que la saison 6 de Game of Thrones débutera le 24 avril sur HBO, Barack Obama aura le privilège de regarder les épisodes de la saison inédite avant tout le monde. En effet, David Benioff et Dan Weiss, les créateurs de la série, ont confirmé, lors de la première à Hollywood, que le chef d’Etat leur avait demandé de recevoir des copies des épisodes. Son souhait a été satisfait ! Les deux créateurs de la série ont motivé leur décision par le fait qu’Obama représente “le leader du monde libre” lors d’un stream live d’HBO.

 

Un père de famille américain, passionné de bandes dessinées, a décidé de vendre ses 5000 pièces de collection afin de financer les études de sa fille. 

Al Sanders habite à Seattle, aux Etats-Unis, et est passionné par le neuvième art. Depuis plus de 20 ans, il a collectionné 5000 bandes dessinées. Une passion dévorante, à tel point que ce dernier a même donné son sang afin d’étoffer sa collection. Oui, mais voilà ! Al est avant tout un super papa. Et pour sa fille, Rose, il est prêt à tout ! En effet, il a décidé de se séparer de sa précieuse collection afin de financer ses études. Certaines de ses BD valant une centaine, voire, des milliers de dollars. « J’espère seulement que quelqu’un en profitera autant que moi », a déclaré ce père dévoué.

ba

Des études onéreuses…

Rose, la fille de Al, prépare cette année l’équivalent du baccalauréat. Elle souhaiterait poursuivre ses études dans une université du Tennessee l’an prochain. Un investissement financier conséquent outre-Atlantique puisque aux Etats-Unis, le logement et les cours universitaires d’un étudiant coûtent en moyenne 26.000 dollars par an, soit 22.900 euros.

bd

Une bouteille 100 % biodégradable à base d’algue, c’est l’idée de génie qu’a eu un étudiant islandais ! Une potentielle alternative à l’utilisation du plastique. 

Ari Jonsson est un étudiant de l’Académie des arts de Reykjavik, en Islande. Et si son nom commence à vous dire quelque chose, c’est tout simplement parce que ce jeune homme a eu une idée innovante ! En effet, ce dernier a créé le prototype d’une bouteille entièrement biodégradable et composée, exclusivement, d’algues.

Le mode de préparation

C’est à partir d’agar-agar en poudre, un produit japonais, qu’a été réalisée cette bouteille. Le produit devenu gélifiant au contact de l’eau a été chauffé en le plaçant dans un moule préalablement disposé dans un congélateur. Une fois la bouteille en agar-agar solide retirée du moule, cette dernière a été plongée dans un sceau d’eau glacée. Tout cela donnant lieu à cette bouteille 100 % biodégradable !

Un prototype à parfaire…

Seul hic de cette idée novatrice ? Le processus de biodégradabilité est extrêmement rapide. Effectivement, il s’active une fois la bouteille vide de tout contenu. Autre particularité, l’eau contenue trop longtemps dans la bouteille peut avoir le goût naturel de l’agar-agar. Il n’en reste pas moins que ce prototype puisse être une alternative, pour le moment, à l’usage excessif du plastique…

 

A Shanghai, un musée invite ses visiteurs à expérimenter la mort le temps de quelques heures pour 60 €…

Qu’y a-t-il après la mort ? Est-ce que nous pourrons voir de là-haut nos proches encore vivants ? Avec qui serai-je ? Autant de questions qui nous passent par l’esprit. Pour répondre, en partie, à ces interrogations, des entrepreneurs chinois ont décidé de mettre en place des… « simulateurs de mort ». Jeu de mots douteux ou volonté de tirer une pensée philosophique de cette expérience, ces simulateurs sont disposés au musée Xinglai (comprenez le « réveil » en chinois), ayant ouvert ses portes le 4 avril, à Xintiandi, un quartier branché de Shanghai. 

Redonner du sens à sa vie après…la mort

Pour débuter l’expérience, la personne s’allonge sur un tapis roulant avant d’être envoyée dans un four où elle « meurt » et où elle est « incinérée ». A la fin, l’expérimentateur se retrouve dans un utérus en latex, puis, se fait éjecter dans une piscine de boules. L’objectif de ces simulateurs ? Apaiser ses angoisses suscitées par la mort, et surtout, apprécier la vie ! D’ailleurs, le fondateur du site, Ding Rui, a lui-même ressenti le besoin intense d’expérimenter la mort avant de se lancer dans ce projet. Il espère répondre aux questions de ses visiteurs. Des questions qu’il s’était posé quelques temps auparavant…

Rappelons qu’il existe, déjà, quelques simulateurs de mort en Asie. L’occasion de se poser des questions quant aux raisons de l’émergence de cette nécessité de connaître ce qui se passera après la mort…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x41x2pv_this-death-simulator-in-china-let-s-you-experience-cremation-and-rebirth_tech[/dailymotion]

 

Un artiste franco-tunisien a souhaité rendre hommage, à sa manière, à l’un des quartiers les plus pauvres du Caire, la capitale égyptienne. 

eL Seed est ce que l’on appelle un street-artiste. Ce dernier a souhaité mettre son art au service d’un quartier afin d’égayer ce lieu de vie, mais aussi, pour rendre hommage à ses 70 000 habitants. Il s’agit du quartier Manshiyat Naser. En effet, ce franco-tunisien, âgé de 34 ans, a réalisé une fresque étendue sur 50 immeubles à l’aide de 22 personnes. L’oeuvre finale a donné lieu à une magnifique anamorphose visible, si et seulement si, l’on prend du recul. Celle-ci s’étend sur 300 mètres. Travaillant souvent en lien avec les ordures, ces habitants « travailleurs des ordures » méritaient, selon eL Seed, un immense hommage. Effectivement, la majorité des résidents sont spécialisés dans la collecte et le recyclage des détritus. C’est là-bas que le grand tri commence, la grande partie des déchets de la capitale égyptienne étant acheminée par un camion dans ce quartier, surnommée « la ville poubelle ». Une clin d’œil à la profession d’éboueur qui rebute bon nombre d’Égyptiens…

Admirez l’oeuvre !

e2

 

e3

 

e4

 

Soizic Ozbolt est une jeune auto-entrepreneuse française ayant décidé, elle aussi, d’agir contre le gaspillage alimentaire. C’est après avoir découvert une technique au Moyen-Orient, alors qu’elle était manager achat logistique dans l’humanitaire, que la jeune femme a lancé le concept Fwee : des friandises 100 % écologiques produit à partir de fruits recyclés…

45 % des fruits et légumes produits ne seraient pas consommés. Un pourcentage que Soizic Ozbolt aimerait revoir à la baisse grâce à cette technique du cuir fruit, une matière constituée de purée de fruits étalée sur une plaque de déshydratation naturelle. In fine, la matière deviendra plus consistante et permettra d’obtenir des « bonbons » sans additifs, 100 % écologiques. « C’est une matière première. On peut la transformer en plusieurs choses. Et selon le degré d’humidité choisi, ça peut aller jusqu’à une plaque très dure et cassante (…). Virtuellement, tout ce qu’on peut faire avec du cuir, ou du plastique, on peut le faire avec du cuir de fruit. J’ai fait des tests de découpe laser, on peut en faire de la dentelle », explique la jeune femme au site Mr Mondialisation.

Se cantonnant pour le moment à la région Rhône-Alpes, où cinq exploitants ont rejoint l’aventure, et lui offrent leurs fruits invendus, Soizic Ozbolt souhaiterait élargir sa zone géographique d’action. Selon Mr Mondialisation, en trois mois et demi, la jeune femme a pu transformer six tonnes de fruits. Pour une question d’éthique et de cohérence de ce projet audacieux, Soizic utilise des packaging compostables.

FWEE 2

Un projet qui pourrait se développer à travers toute la France 

En mai 2016, le concept Fwee deviendra un atelier itinérant de transformation. En effet, l’auto-entrepreneuse souhaite aller directement à la rencontre des producteurs, et y réaliser sa production sur place. Ce qui permettra, non seulement, aux producteurs de ne pas prendre en charge le coût des transports des fruits invendus, mais aussi, de réduire leur impact carbone. « Il sera installé dans un semi-remorque, amené derrière chez l’agriculteur. Cela permet au producteur de ne pas se soucier de la logistique. Avec la loi bio-déchets, cela lui évite d’avoir à prendre en charge le coût d’enlèvement, etc. », poursuit Soizic.

La jeune femme ne compte pas s’arrêter à là, puisque qu’elle compte élargir sa production en recyclant, notamment, des noix, des pépites, ou encore des herbes aromatiques, ainsi que développer la marque Fwee à l’échelle nationale.

[vimeo]https://vimeo.com/144763437[/vimeo]

 

Aujourd’hui (vendredi 25 mars), le Super Vegan, l’un des premiers restaurants végétaliens parisiens, ouvre ses portes, à Paris, non loin de l’avenue Clichy. Un concept innovant à découvrir sans plus tarder !

Kebab, vegan, malbouffe et santé, des notions incompatibles ? ça, c’était avant ! Simon, Olivia et Orianne, trois jeunes entrepreneurs, ont fait le pari de proposer un concept de restauration rapide, éthique, et militante : le Super Vegan. L’objectif ? Se régaler sans mettre sa santé en péril, tout en respectant l’environnement et les animaux. Leur produit phare ? Le Super Kebab qui a « tout d’un kebab, sauf la souffrance animale », explique les initiateurs de ce projet. En effet, la viande et le fromage y sont remplacés par des produits beaucoup plus sains, dénués de cholestérol, ou encore de graisse saturée, que l’on peut trouver, essentiellement, dans les produits d’origine animale. C’est purement et simplement de la « malbouffe saine », comme l’explique Orianne, co-initiatrice de ce projet. Tous les produits utilisés au sein de ce restaurant sont en cohérence avec le concept… jusqu’au savon mis à la disposition de la clientèle dans les toilettes : non testé sur les animaux lors de sa production et respectueux de l’environnement.

kebab

A l’occasion de l’inauguration du Super Vegan, une « opération kebab » est lancée à partir de 19 heures, ce soir, jusqu’au lundi 28 mars. Vous pourrez vous régaler sainement ! Au menu ? Le Super Kebab, frites, brownies, ou encore de la citronnade et du thé maisons.

Pour plus d’informations sur l’événement, vous pouvez consulter leur page Facebook, en cliquant ici.

 

sv

 

Une info repérée par Planète Campus sur le site Mr Mondialisation !

A l’aide d’une machine, deux hommes, accompagnés de leurs compagnes, simulent les douleurs liées à l’accouchement. Les électrodes, apposées au niveau de leurs ventres, permettent de provoquer des contractions musculaires presque similaires à celles d’un accouchement.

Images. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=OjuCjx5jWAA[/youtube]

 

Qui n’a jamais eu d’insomnies ? De longues, longues, très longues nuits blanches durant lesquelles, pour passer le temps on fait ou on se dit des choses…que l’on ne ferait ou penserait jamais en temps normal ! La YouTubeuse Dear Caroline a décidé de nous faire une compilation de toutes ces bizarreries qui nous passent par la tête. Un pur régal !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=wMYnQzRMaHo[/youtube]

 

Incroyable mais vrai ! C’est l’actu’ insolite qu’on a repéré sur le web : Maryann Christy, une Américaine âgée de 54 ans, a été arrêtée par la police aux États-Unis pour… tenez-vous bien… avoir conduit avec un arbre coincé dans son capot. Elle l’aurait percuté et aurait, malgré cela, décidé de poursuivre sa route…

Images.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x3wrii6_elle-roule-avec-un-arbre-coince-dans-le-capot-le-rewind-du-mercredi-9-mars-2016_fun[/dailymotion]

On le sait ! Il nous faut remédier à la problématique du changement climatique le plus vite possible ! C’est pourquoi, de nombreuses politiques sont mises en oeuvre, de nombreuses conférences sont organisées afin de réfléchir sur des solutions sur le long terme (dernièrement la COP21), mais aussi, de nombreux prototypes sont réalisés dans le but de rendre le quotidien de chacun plus écologique.

Le Bike washing, c’est quoi ?

C’est le challenge que s’est donné Li Huan ! Dans le même esprit que le vélo producteur d’électricité, il a souhaité créer un prototype permettant à la fois de travailler ses mollets, tout en lavant son linge. Le principe ? A chaque tour réalisé à l’aide des pédales, le tambourin inclus dans la roue avant, s’actionnerait et laverait, donc, le linge sale qu’il contient. Et pour ceux qui reprendraient tout juste le sport après 3 ans (voire une éternité !) de pause, pas de panique ! Une assistance électrique qui se recharge en pédalant permet, comme son nom l’indique, d’apporter une aide au mouvement, et ne pas laisser vos pauvres mollets travailler seuls.

1

Crédit photo : Li Huan

 

 

Pour le moment, ce n’est qu’un prototype. Mais qui sait ? Avec la prise de conscience, de plus en plus importante, du réchauffement de notre planète, le Bike washing pourrait vite intéresser de grands investisseurs !

2

Crédit photo : Li Huan

 

 

6

Crédit photo : Li Huan

 

Crédit photo : Li Huan

Crédit photo : Li Huan

 

Il se fait appeler Shaun Battail, et a fait ce que jamais personne n’avait fait auparavant : passer une nuit dans la peau d’un SDF. Le but ? Briser les préjugés qu’il avait des sans-abris et prendre conscience des réalités auxquelles ils doivent faire face au quotidien. Ce jeune français, qui a pris le soin de garder l’anonymat, a donc décidé d’airer durant toute une nuit dans des quartiers lyonnais qu’il ne connaissait absolument pas. La raison ? Augmenter le sentiment d’insécurité et vivre pleinement l’expérience  sociale qu’il s’apprêtait à réaliser. Des vêtements chauds utilisés lors de ses précédentes randonnées, une bouteille de vin pour pouvoir se réchauffer, une bouteille d’eau, un sac à dos qu’il utilisera comme oreiller, pas de portable, pas de sac de couchage, ni de lecteur mp3, et encore moins d’argent. Le strict minimum pour être, le temps d’une nuit, un sans-abris. Dans son témoignage, Shaun fait part de sa difficulté à trouver, ne serait-ce qu’un endroit afin de s’abriter lors de fortes pluies; les regards inquisiteurs qui font culpabiliser le sans-abris, et l’accusent d’être le seul responsable de sa situation précaire. S’ajoutent à cela, les éclairages, les bancs parsemés d’accoudoirs afin que les SDF ne puissent pas s’y allonger et y dormir… Bref, de multiples politiques publiques mises en place servant à « dissimuler » cette pauvreté en ville. Depuis cette expérience, Shaun ne peut passer devant un SDF dans la rue sans lui offrir une ration, une boisson chaude, un sourire. « Le moindre geste peut devenir un éclat de lumière dans leur journée », explique-t-il.

 

Cette réforme qui fait les gros titres n’est en réalité pas si nouvelle : elle avait été décidée par l’Académie Française en 1990, mais n’a été appliquée que partiellement depuis. L’Académie a donc décidé de la remettre en avant afin qu’elle soit appliquée dans les manuels scolaires le plus vite possible.

De nombreuses modifications vont ainsi être apportées à la langue française, dans le but d’en simplifier les règles complexes. Ainsi, le nombre d’occurrences de l’accent circonflexe va être réduit. Il ne sera plus obligatoire que dans le cas où il marque la combinaison d’un verbe, comme « il fût » ou « il gît », sur les noms propres, ou quand il y a un risque de confusion avec un autre mot : jeune et jeûne, par exemple. Beaucoup de mots s’écrivant avec un tiret s’écriront désormais en un seul mot comme millepattes ou chauvesouris. Enfin, l’Académie est revenue sur l’orthographe de certains mots jugée particulièrement illogique. Oignon s’écrira désormais ognon et nénuphar nénufar (ce qui constitue pour ce dernier un retour à l’orthographe originale).

Au total, cette réforme concerne 2400 mots soit 4% du lexique français.

Le phénomène n’est pas unique dans cette partie du continent américain, mais il est rare qu’il prenne une telle ampleur. Un énorme trou s’est formé le 28 janvier près de l’autoroute qui mène à la ville d’Harbor dans l’Oregon, et celui-ci ne cesse pas de s’agrandir depuis. Il a d’ores et déjà englouti une partie de l’autoroute et ne cesse de croître. Ce matin, c’est un volume d’environ 50 000 mètres cubes qui avait déjà été englouti, soit l’équivalent de quinze piscines olympiques. Il n’y a fort heureusement pas de victimes, ni même de véhicules détruits.

D’après certains scientifiques, il s’agirait d’une conséquence des fortes pluies qui ont eu lieu récemment dans la région. Ce phénomène porte le nom de « skinhole » en anglais, ce qui se traduirait par « gouffre », et a déjà été observé dans le pays.

Le cargo Modern Express est à la dérive depuis le 26 janvier : suite à un incident d’origine inconnue, le navire n’est plus dirigeable et l’équipage a dû en être évacué. L’armateur a rapidement dépêché sur place une entreprise de sauvetage du navire, mais jusque-là, aucune des tentatives de remorquage n’a abouti en raison du mauvais temps. Un employé de cette entreprise a même été blessé. En effet, le navire penche très fortement ce qui rend toute intervention très délicate, même en étant hélitreuillé.

Si un remorquage n’est pas effectué, le bateau ira s’échouer sur les côtes landaises. De nombreuses mesures antipollution ont été prises, et le préfet maritime estime qu’il n’y a pas de raison de craindre une marée noire, malgré les 300 tonnes de carburant que le Modern Express possède encore.

Le personnage d’Harley Quinn est en tête des recherches de costumes d’Halloween sur Google ! Le géant américain a créé à l’occasion de la célèbre fête de l’horreur une fonction amusante sur son moteur de recherche, appelée Frightgeist pour renseigner sur les costumes les plus prisés aux Etats-Unis, par état. Cette année, ce n’est pas la traditionnelle sorcière ou les zombies qui arrivent les premiers, mais la vilaine de DC Comics, Harley Quinn, devant Star Wars et les super-héros. Dans l’univers des comics, Harley Quinn a fait son apparition dans les années 90. C’est une jeune femme déséquilibrée, follement éprise du Joker, qui devient son acolyte dans le crime.

Dans le classement de Google,  après Harley Quinn,le Joker son acolyte, se classe à la 9e place. Minnie Mouse est en 6e position, tandis que Mickey s’inscrit à la 21e place. De même pour la Princesse Leia de Star Wars qui est 20e, alors que Luke Skywalker n’est même pas dans le top 50. Les personnages des comics et des films ont en tout cas le vent en poupe puisque Batman, le Joker et Wonder Woman occupent les 10 premières places.

Pierre le Corf, est un jeune globe trotter français. Il parcours le monde afin de récolter les histoires des héros du quotidien. Pendant 16 mois, il a parcouru 20 pays, s’aventurant dans les endroits les plus dangereux au monde pour arriver à collecter des bouts de vie, et donner du sens à ces histoires.

Pierre We Are Super Heroes

A la rencontre de réfugiés dans une zone contrôlée par les triades à Hong-kong.

Voyage Pierre

Le parcours de Pierre à travers le monde

Il finance seul ses voyages. Même s’il prévoit de lancer une campagne sur Kickstarter, afin d’essayer de récolter des dons, pour continuer le reste son voyage de décembre jusqu’en mai, où il prévoit de rentrer en Europe puis il repartira en reportage en Syrie et en Irak.

« Nous avons tous une histoire »

Le crédo de Pierre : « Nous avons tous une histoire, des combats, des rêves, des échecs, des bouts de vie à partager. » Il nous transmet ces histoires dans l’espoir de nous « inspirer tous les jours« . Pour Pierre, toutes ces histoires ne sont pas seulement des anecdotes de vies, « c’est un savoir acquis par l’expérience et le recul de chaque personne, dans chaque pays, ce savoir nous est indispensable ainsi que pour les générations futures. » Il s’agit d’avoir conscience que l’on a « beaucoup à apprendre les uns des autres« , qu’il ne faut pas non plus se « limiter aux apparences » il faut « aller chercher plus loin, plus profond » chez les autres, mais aussi en nous même. Pierre déclare qu’il a découvert « une maladie commune à tous les êtres humains, le manque de confiance en soi. Ce qui est assez drôle, c’est que 95% des personnes à qui je demande de me raconter leurs histoires me répondent que je devrais chercher quelqu’un d’autre, que leur histoire n’a pas vraiment d’intérêt. Mais c’est ainsi que ça marche, grâce au recul, mon histoire t’inspire, ton histoire m’inspire puisque nos expériences divergent, nos regards se croisent.« 

« La plus belle université du monde »

Sur son site, il ajoute qu’il considère cette aventure comme une université « la plus belle université du monde ou j’ai la chance de rencontrer des centaines d’enseignants tous les mois. Pour payer les frais de scolarité, évidemment quelques fonds mais surtout du courage, de la volonté, de l’amour et surtout une vraie ouverture d’esprit. Je ne juge pas les histoires, les choix, les idéologies, je ne fais que retranscrire mot pour mot ce que me disent les personnes que je rencontre. Ne vous étonnez pas à l’avenir de trouver l’histoire de quelqu’un qui a commis un meurtre par exemple ou de quelqu’un voulant accueillir les extraterrestres sur terre. Je supprime toutefois les textes faisant l’apologie d’une idéologie, de la violence, des partis politiques etc.« 

Si vous voulez découvrir, suivre et soutenir la belle aventure de Pierre, rendez vous sur son site : wearesuperheroes.fr 

Une statue de Lénine a été transformée en Dark Vador, le héros de Star Wars, à Odessa en Ukraine, dans le cadre des lois sur la « désoviétisation ». La nouvelle statue, oeuvre de l’artiste ukrainien Olexandre Milov, a été inaugurée lors d’une cérémonie en présence d’un homme lui-même déguisé en Dark Vador, sur le territoire d’une usine de cette ville du sud de l’Ukraine, où trônait auparavant le révolutionnaire russe.

Sa statue avait dû être déboulonnée dans le cadre des nouvelles lois, promulguées en mai, interdisant les symboles soviétiques au même titre que les symboles nazis et prévoyant le démantèlement des monuments à la gloire des responsables soviétiques de même que le changement de nom des localités, rues ou entreprises faisant référence à l’époque communiste.

Dark Vador candidat

« Cette année, après la loi sur la décommunisation, on s’est demandé ce qu’on allait faire avec le monument de Lénine. Honnêtement, je n’aimais pas l’idée de le détruire. » a expliqué Olexandre Milov.

L’idée de transformer la statue de Lénine en Dark Vador est « venue d’elle même« . Le héro de la saga de George Lucas reçoit un certain succès à Odessa… Un homme déguisé en Dark Vador avait choisi comme candidat du Parti ukrainien de l’Internet. Sa candidature avait cependant été rejetée par la Commission électorale d’Ukraine. Il avait protesté contre cette décision devant les locaux de la commission, accompagné de Stormtroopers et de gardes impériaux à cape rouge.

Cette nouvelle statue rappelle aussi la sortie du très attendu Star Wars VII !

Mercredi 21 octobre 2015, 16 h 29. Une DeLorean volante apparaît subitement sous une pluie battante, dans le ciel de Hill Valley, en Californie. À son bord, le docteur Emmett Brown (Christopher Lloyd), le jeune Marty McFly (Michael J. Fox) et sa petite amie, Jennifer Parker (Elisabeth Shue). Partis de 1985, ils viennent de faire un bond de 30 ans dans cette voiture à voyager dans le temps. Ainsi débute l’intrigue de Retour vers le futur 2, réalisé par Robert Zemeckis et sorti sur grand écran en 1989.

Les films de science-fiction, reçoivent la plupart du temps un accueil mitigé de la part des critiques ciné, à croire que les journalistes n’aiment pas que l’on prédise l’avenir… Cette crainte se répand aussi chez les réalisateurs, Robert Zemeckis disait : « Je n’ai jamais vraiment voulu raconter l’avenir dans Retour vers le futur. Je n’aime pas voir le futur dans les films […]. Le problème avec la réalisation de films futuristes, c’est que vous vous plantez souvent. Vous sous-estimez le futur. Même Stanley Kubrick a toujours mal prédit l’avenir dans ses films. » Mais le réalisateur et son scénariste Bob Gale décident de fantasmer le futur avec humour. Comme si tout ce qu’ils allaient inventer devait déboucher sur une blague : « On voulait faire du futur un endroit sympa » explique Bob Gale dans les bonus de la trilogie rééditée en 2002. Aujourd’hui, avec ces trente années de recul, Robert Zemeckis déclare « Je suis impressionné que nous ayons deviné à 50 %. Ce n’est pas un mauvais pourcentage en matière de prédiction d’avenir. Nous avons été plutôt bons. » Pour l’équipe en charge des décors « le défi avec Retour vers le futur 2, c’est qu’il s’agit de science-fiction du quotidien. On devait utiliser ce qu’on avait déjà, prendre les repères et les modifier un peu » détaille Linda DeScenna, décoratrice qui avait par ailleurs travaillé sur Star Trek et Blade Runner.

Ce rendez-vous anniversaire est attendu par les fans de la trilogie culte depuis 30 ans, notamment pour comparer le monde de 2015 fantasmé dans le film à notre présent. Alors, le film avait-il vu juste ?

Des morts ressuscités par des marques ?

Dans le film, quand Marty arrive, il entre dans le fameux café 80 où les serveurs sont remplacés par des stars au visage recréé de façon informatique, comme celui de Michael Jackson. Aujourd’hui ce concept a vraiment été utilisé, notamment par la maison de haute couture Dior, qui dans une pub avait rendu à la vie Marilyn Monroe et Grace Kelly pour en faire ses ambassadrices.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=plvWs0iJO58[/youtube]

Des voitures volantes ?

Dans le film, les embouteillages n’ont plus lieu sur les routes mais dans l’air… Aujourd’hui nous sommes bien loin du compte ! Selon l’Express, la compétition devrait surtout faire rage dans les prochaines décennies entre voiture volante et voiture autonome, dont ne parle pas du tout Retour vers le futur 2. Mais d’ici à ce que l’humanité utilise un réseau autoroutier volant ou autonome 100% opérationnel, l’Homme aura déjà posé les pieds sur Mars depuis des lustres.

Le fameux « Hoverboard »  trop cool ?

Dans le film Marty emprunte un « Hoverboard » à un gamin et découvre tout le potentiel de cette planche insolite: un skate volant. Le jouet le plus cool de l’histoire de l’humanité. Aujourd’hui, le skate volant n’existe pas encore et inspire surtout les vidéos fake sur Internet. À l’époque du tournage, Robert Zemeckis s’amusait à raconter que ce n’était pas une invention : ces skateboards existaient depuis longtemps mais les associations de parents empêchaient leur commercialisation parce que trop dangereux… Pourtant des inventeurs pensent à le réaliser réellement. Ces derniers mois, Google a tenté de mettre au point un prototype. L’un des modèles les plus aboutis a été dévoilé par Lexus en août, mais il n’est pas prêt d’être commercialisé.

Les hologrammes ?

Dans le film, alors que Marty marche autour de la place centrale, il se fait croquer par un requin géant, qui n’est en fait qu’un hologramme pour les besoins de la bande-annonce des Dents de la mer 19 (Jaws 19). Aujourd’hui les hologrammes existent. Recréer des chanteurs morts sur scène devant des milliers de spectateurs est devenu banal. Déjà en 2012, lors du concert de Snoop Dog et Dr Dre au festival Coachella, l’entreprise Digital Domain Media Group fait apparaître un hologramme de Tupac sur la scène. Selon Le Monde, le « potentiel de ces hologrammes est quasi illimité », des concerts live de Franck Sinatra et Elvis Presley seraient déjà en préparation. Petit clin d’œil de la part d’Universal pour les 30 ans de Retour vers le futur, qui a diffusé une vraie bande annonce des Dents de la Mer 19 !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Pl092whRLlI[/youtube]

En revanche, Retour vers le futur 2 n’a pas vu venir Internet, ni les smartphones, grands absents du film, qui sont totalement notre quotidien. « Nous ne nous pouvions pas prévoir les smartphones, et je dois dire que c’est l’appareil le plus incroyable que nous avons aujourd’hui, et qui a vraiment changé la société et comment les gens interagissent les uns avec les autres » expliquait Bob Gale. On peut également ajouté ce que le film a complètement raté : par exemple la mention de la princesse Diana, toujours vivante et même devenue reine. Les 3 milliards de lecteurs pour le journal USA Today, dans sa version papier. Une menace terroriste venue de Suisse et une présidente des Etats-Unis… Mais vu la place d’Hillary Clinton dans les sondages d’intention de vote, il est probable que Retour vers le futur 2 ne se soit trompé que d’une petite année…

 

 

 

Cela s’est passé en Californie, samedi 11 octobre dernier. Brian Tobe et Stéphanie Mirkin un jeune couple voulait célébrer leur mariage dans un restaurant au bord du terrain de golf de Torrey Pines, du côté de San Diego. Or ils ont dû retarder les célébrations, parce que le Président en personne Barack Obama, profitant d’un moment de pause – alors que les candidats démocrates à la présidence sont en pleine campagne pour lui succéder – s’adonnait à son sport favori, le golf. Les mariés et leurs invités ont dû attendre que le président termine le 18ème trou, situé juste en face de l’autel pour commencer les célébrations. Ils n’ont pas hésité, à la suite de la cérémonie, à  s’approcher de Monsieur Obama pour se consacrer à une séance photo, tout sourire, mémorable.

Les enfants d’une école élémentaire de Lorraine ont découvert le quotidien des soldats. Tout leur quotidien, jusqu’à essayer… des armes à feu !

Des armes dans une école élémentaire. Ce n’est pas en Syrie, mais en … Lorraine. Lors d’un « atelier-découverte » dans le cadre du lien armée-nation, des réservistes du 40e régiment des transmissions de Thionville ont fait découvrir à des écoliers de Flastroff, à 60 km au Nord-Est de Metz, le quotidien des soldats : transmissions, véhicules, ration de combat et… manipulation de fusils d’assaut, rapporte Le Républicain Lorrain.

Une photo créé la polémique

Au coeur de la polémique, cette photo, où l’on voit les enfants de 10 ans alignés, couchés au sol, en position de tir.

enfants fusils d'assault
Crédit photo : Le Républicain Lorrain.

Non, cette photo n’a pas été prise en Irak ou en Syrie, mais bien en France. Les enfants de 10 ans ont, sur le parking voisin de la cour d’école manier des Famas, le fusil d’assaut de l’armée française. Le Lieutenant-colonel du 40e RT est furieux de cette initiative menée dans une école élémentaire. Le maire de la commune explique que cette opération a déjà été menée sans que ça ne dérange personne. Selon Le Républicain Lorrain, les enfants, eux, ont été ravis de cette expérience.

Selon l’AFP, du côté de l’armée, une enquête interne a été ouverte et des sanctions pourraient être envisagées à l’encontre du capitaine qui a autorisé les enfants à manipuler les armes d’assaut devant leur engouement. Aucune plainte de parents d’élèves n’a été enregistrée mercredi. Le maire de la commune regrette, lui, la polémique suscitée après cet événement malencontreux.

Nous, on trouve que c’est gênant. Et vous ?

À l’occasion de la fête des morts, le site de location a lancé un jeu-concours qui permettra au vainqueur de passer une nuit dans l’ossuaire des catacombes de Paris. Frissons garantis !

Une nuit gratuite dans un endroit hors du commun. Pour Halloween, AirBnb a mis les petits plats dans les grands. Le site de location de logements a en effet investi 350.000 euros auprès de la Mairie de Paris afin de louer l’ossuaire des catacombes de la ville. Pour cela AirBnb a organisé un jeu-concours qui permettra à deux personnes d’y passer la nuit d’Halloween (31 octobre – 1er novembre), « Une expérience qui sort de l’ordinaire pour Halloween, ça vous tente ? Cette année, pas de pirates ni de mini-lutins. Réfugiez-vous plutôt dans la plus grande tombe de Paris : les Catacombes, ultime demeure de 6 millions d’âmes » écrit ainsi AirBnb sur l’annonce du concours. Pour participer, les candidats doivent expliquer avant le 20 octobre et en 100 mots maximum, « pourquoi ils pensent être assez courageux pour dormir dans les catacombes. »

Concernant les aménagements de ce logement vraiment pas comme les autres, ils consistent en un « vrai lit » et c’est à peu près tout ! Ne comptez donc pas prendre une douche le matin venu, aucune salle de bain n’étant pas au programme. Néanmoins, un dîner et un concert privé viendront quelque peu égayer cette soirée au beau milieu des morts. Le matin, seuls vivants parmi un enchevêtrement de crânes et d’os, les lauréats profiteront également d’un petit-déjeuner.

Une nouvelle plus que surprenante nous vient d’Italie. Lors des élections de Miss Italia, l’équivalent de notre concours national Miss France, le jury demande aux candidates de se présenter et pose quelques questions supplémentaires, parmi elles « à quelle époque auriez vous aimé vivre ? »

La réponse d’une des candidate, Alice Sabatini, 18 ans à peine, originaire de la province de Viterbo – au nord de Rome – surprend le jury et le public, « En 1942. Pour voir, vraiment, la Seconde guerre mondiale. Puisque les livres en racontent des pages et des pages, j’aimerais… la vivre. De toute façon, je suis une femme, donc je n’aurais pas été militaire, j’aurais eu peur et je serais restée à la maison ». Un des jurys afin d’ironiser sur cette réponse à répondu « Nous sommes donc passés de ‘Je voudrais la paix dans le monde’ à ‘Je voudrais vivre la guerre' ».

A la suite de cette réponse la jeune reine de beauté a été la cible de nombreuses railleries sur Twitter, les internautes lui reprochant d’être irrespectueuse envers les femmes qui se sont battues lors de la Seconde guerre mondiale. Certains lui ont aussi rappelé quelques notions historiques tels que le fascisme mussolinien, la violence et les dures restrictions alimentaires qui affamaient la population italienne. Des internautes ont également réalisé des photomontages, ajoutant Alice Sabatini en bikini, sur des photos de guerre en noir et blanc…

Twitter Alice Sabatini

Sur le compte Twitter de @MadamoiselleAle

Alice Sabatini a déclaré que cette réponse n’avait rien d’une gaffe en réalité « j’aurais aimé être comme ma grand-mère qui est encore en vie et qui me parle toujours de la Seconde guerre mondiale » a-t-elle déclaré au site italien UrbanDonna, le lendemain de son couronnement.

 

Les rumeurs sont décidément de plus en plus persistantes autour des projets automobiles d’Apple. C’était ainsi au tour du Wall Street Journal, lundi, d’annoncer que la firme de Palo Alto travaillerait actuellement au lancement d’une voiture électrique pour 2019. Délai toutefois trop optimiste, selon le quotidien, qui verrait bien la marque à la pomme finir par s’associer à un fabricant automobile traditionnel pour mener à bien ce projet.

Vers de nouveaux recrutements pour renforcer les équipes

Le Wall Street Journal assure, par ailleurs, que les responsables du développement d’une voiture Apple, désigné par le nom de code Titan, auraient reçu l’autorisation de multiplier par trois leurs effectifs, soit jusqu’à 1.800 personnes.

Cette information viendrait valider la récente annonce du site spécialisé AppleInsider, qui avait déjà indiqué, la semaine dernière, que le groupe de Palo Alto avait récemment embauché des ingénieurs du fabricant californien de véhicules électriques de luxe Tesla.

apple voiture

Source 20 minutes

 

Plusieurs personnalités féminines participent à la campagne de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en pour inciter les femmes à se faire dépister.

Dans le clip, Yelle, Inna Modja, Chantal Thomass ou encore Micky Green apparaissent en montrant leurs seins de manière stylisée. « Oeufs au plat », « planche à repasser » ou « flotteurs », la poitrine des femmes est évoquée avec pour mot d’ordre « Au nom de vos seins, faites-vous dépister. »

Source 20 minutes

[youtube]https://youtu.be/XLLDNikq2gg[/youtube]

Ségolène Royal se soucie des Français. Lundi 29 juin, elle a veillé à leur donner quelques conseils à suivre en temps de canicule. Elle préconise des gestes simples : « Gestes simples durant un épisode caniculaire : en plus de boire de l’eau régulièrement, s’humidifier la tête, le corps et les vêtements ».

Les internautes se sont empressés de se moquer des conseils de la ministre. Un faux compte de l’Elysée a tweeté « Canicule : Les nouvelles recommandations de #SegoleneRoyal aux femmes françaises pour se protéger de la chaleur », accompagné par une photo d’une jeune femme sexy… dévoilant sa poitrine…

Certaines personnes auraient même été piégées, pensant que Ségolène Royal était à l’origine de cette photo…

Parmi les autres réactions « Sego organise un concours de t-shirts mouillés dans les maisons de retraite ». Un internaute suggère même que son employeur installe une piscine !

Que pensez-vous des conseils de la ministre de l’Ecologie ? Et des réactions des internautes ?

Le nouvelles aventures de Yoshi, célèbre dinosaure vert de Mario, Yoshi’s Wooly World sont sorties sur Wii U vendredi 26 juin. Le petit animal pose bien des questions : femelle, mâle, hermaphrodite, asexué ? Débat léger pour certains, vraie question de société pour d’autres…

Yoshi s’est retrouvé, bien malgré lui, au milieu d’un débat sur la question du genre le 22 juin. Au départ de la polémique actuelle, la blogueuse féministe Anita Sarkeesian. Elle s’est lancée dans une analyse quantitative du genre des héros des titres présentés au Salon annuel du jeu vidéo, E3 qui s’est tenu du 16 au 18 juin à Los Angeles.

Dans l’analyse, seuls les jeux vidéo dont la bande annonce a été présentée dans son intégralité au cours d’une conférence de presse ont été pris en compte (quart des jeux présents). Parmi les 76 jeux considérés, 46% laissent le joueur libre du choix du sexe du héros, 32% imposent un personnage masculin et 9% personnage féminin.

Alors, pour Yoshi ?

Selon Anita Sarkeesian, il s’agit d’un personnage masculin. Pourtant, cette décision ne semble pas aller de soi…

La sexualité de Yoshi n’est jamais évoquée et que ses parties génitales sont invisibles… D’un côté, il pond des œufs et émet des sons aigus, de l’autre, Yoshi est un prénom japonais masculin, et le pronom utilisé pour le désigner est « il ».

Mâle, femelle, hermaphrodite ou asexué ?

Le débat n’est pas nouveau puisque l’on peut en retrouver des traces dès les années 1990. Depuis, 2007, la question aurait été posée plus d’une trentaine de fois sur la plateforme Yahoo ! Answers. Certaines théories sur la constitution de Yoshi circulent sur certains forums…

Nintendo n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet…

Que pensez-vous de ce débat ? De la place des femmes dans les jeux vidéos ?

Le tribunal correctionnel de Paris a dispensé de peine le faux-journaliste de 55 ans qui se faisaient pour un employé de France Culture.

Pendant plusieurs années, un homme allaient de festivals en festivals, interviewant les artistes et se faisant payer l’hébergement et le transport. Pour avoir le droit à ces privilèges, il se faisait passer pour un journaliste de France culture. Pour sa défense, l’homme de 55 ans indiquait son isolement, et son angoisse que seule la rencontre avec les stars arrivait à calmer.

Il a interviewé Alain Souchon, Laurent Voulzy, Maxime Le Forestier, Julien Clerc… Il gardé les enregistrements chez lui, en souvenir.

Repéré en 2010 à un festival de Lorient (Morbihan) alors qu’on lui demandait sa carte de presse, il a été poursuivi pour escroquerie et usurpation de titre. Condamné au civil, il avait dû verser 2000€ de dommages et intérêts et 500€ de frais de justice à Radio France.

Depuis cette histoire, de nombreux médias, dont France culture lui ont proposé des interviews au faux journaliste. Ce dernier les a toutes refusées.

Titulaire d’un DEA en anglais et fervent admirateur de France culture, il avait toujours désiré devenir journaliste. Il avait tenté d’écrire quelques piges mais celles-ci n’avaient pas rencontré un franc succès.

La célèbre entreprise danoise de bière Carlsberg (numéro 4 du secteur) a décidé de se lancer sur un nouveau marché, celui des cosmétiques ! Il s’associe avec Urtegaarden, une société danoise de cosmétique pour créer « Beer Beauty« , une gamme de cosmétiques à destination des hommes.

Ce marché étant en pleine expansion, Carlsberg a jugé bon d’utiliser les vertus de la bière pour se faire une place dans ce secteur. L’orge, le houblon et la levure sont riches en vitamine B et en silicium, deux ingrédients aux bien-faits reconnus pour les ongles, les cheveux et la peau.

Vous pourrez donc acheter des gels douches, shampoings, et lait de corps à l’arôme de bière.

Le coût reste élevé avec 63,84€ le coffret de trois flacons. Victime de leur succès, le site a été en rupture de stock au bout de quatre jours !

Que pensez-vous de ce produit ?

Les révélations sur les studios Sony Pictures Entertainment (SPE) se poursuivent, conséquence du piratage de la société en novembre. Le site Gawker a dévoilé des emails privés contenant les obligations contractuelles entre Sony et Marvel. Les obligations (contrat signé en 2011) concernent les adaptations cinématographiques de Spider-Man dont SPE détient les droits.

Les fiches d’identité de Spider-man et de Peter Parker sont très précises. Spider-Man doit être un homme, hétérosexuel, ne fumant pas, ne buvant pas trop d’alcool, de vendant pas de drogue, n’ayant pas de relations sexuelles avant 16 ans et n’étant pas vulgaire ! Peter Parker doit être de type caucasien et hétérosexuel (de nouveau indiqué).

Cependant, quelques temps après, Miles Morales (père afro-américain et mère portoricaine), élève de Peter Parker, a fait son apparition dans les Comics de la série Ultimate (univers secondaire Marvel). En août 2011, il remplace Peter Parker, tué par le Bouffon vert.

Dans l’univers Marvel principal, Miles Morales prend peu à peu la place de Peter Parker qui l’aide dans l’ombre.

Verra-t-on quand même un Spider-Man noir à l’écran si l’adaptation cinématographique suit les comics ?

Le rectorat de l’académie de la Réunion a communiqué les sujets de l’épreuve du bac technologique de philosophie à 11h28 heure de la Réunion, soit 9h28 en métropole… L’épreuve commençant l’après-midi, cette erreur aurait pu être catastrophique !

Le plus spectaculaire, c’est que cette fuite ne vient pas d’un piratage ou d’un vol mais bien d’une « erreur humaine » de l’académie de La Réunion. Le message électronique a été reçu par tous les médias de l’île !

Le service presse de l’académie a ensuite prié les médias de ne pas diffuser les sujets… Si les médias avaient diffusé le sujet des épreuves, ils auraient risqué 9 000€ d’amende et trois ans de prison !

Finalement, les candidats de la Réunion ont réfléchi sur le sujet de secours alors que les métropolitains ont gardé le sujet original. Le Ministère a estimé que le risque que les étudiants aient été informés était minime.

Cette gaffe s’ajoute à une liste déjà assez longue : épreuves de compétence expérimentale de SVT mis en ligne par le rectorat de Toulouse en 2013, sujets de philosophie tweetés juste après le début de l’épreuve en 2014…

Une société américaine Lipsmark veut commercialiser de la vodka en poudre en Russie avec sa gamme Palcohol ! Mélangée avec de l’eau, la poudre prendra l’apparence de la vodka. Pour ceux qui veulent boire une vodka orange, ils pourront directement verser du jus d’orange.

D’après le quotidien Izvestia¸ l’entreprise aurait effectué une demande auprès des autorités russes pour commercialiser ce produit dès 2016. Palcohol proposera également des rhums et des cocktails en poudre.

Sceptiques, les autorités russes ont demandé une analyse. Le président de la commission parlementaire sur la politique sociale, Vladimir Slepak, redoutent une augmentation des « beuveries » et que la poudre soit utilisée « en tant que drogue ». Il a demandé à ce que la vente de ce type de produits soit réglementée.

Quatre produits de la gamme Palcohol (vodka, rhum, cosmopolitan, margarita) ont été autorisés aux Etats-Unis en mars 2015. Les Etats se gardent cependant le droit d’en interdire la vente.

La marque estime qu’il est plus difficile d’abuser d’alcools en poudre comme l’illustre son slogan « Plus sûr que l’alcool liquide ! ». L’alcool en poudre est considéré comme pratique puisqu’il est inutile de transporter de lourdes bouteilles. Par contre, la poudre met environ une minute à se dissoudre.

Même si Palcohol est présenté comme une nouveauté, le brevet de l’alcool en poudre a été déposé en 1972 par Mitchell W. et Seidel W..

Ce qui est sûr, c’est que ce genre de produits ne s’adressent pas aux amateurs de rhums artisanales vieillis ou de vodkas de haute qualité.

Que pensez-vous de l’alcool en poudre ? Etes-vous prêts à tester ? Pensez-vous que Palcohol sera un succès en Russie (ou ailleurs) ?

D’après France 2, le Koweit censure en partie les images de nu… des manuels scolaires du lycée français. Parmi les victimes, la célèbre œuvre de Delacroix, La Liberté guidant le peuple est partiellement recouverte d’un autocollant rouge dans les manuels d’histoire.

Les élèves du lycée français de Koweit City ne peuvent donc pas observer l’une des allégories les plus célèbres de la République. La Vérité amène la République et l’Abondance de Nicolas de Courteille écope de la même peine.

Suivant la même logique, les chapitres de SVT traitant de la nudité ou des actes sexuels sont censurés (ex : « les transformations liées à la puberté » et « le fonctionnement des organes reproducteurs chez la femme » du manuel Lizeaux & Baude). Les organes masculins sont quant à eux tout à fait visibles alors que les photos montrant l’accouplement d’animaux n’échappent pas à la censure.

D’après Le Monde, le gouvernement koweitien (ministère de l’Education) aurait été à l’origine de cette censure.

Créé en 1988, le lycée français de Koweit City accueille 1350 élèves dont 13% de Français. Même s’il dépend du ministère des Affaires Etrangères, et s’il est homologué par le ministère de l’Education nationale, il est de « droit koweitien ».

Romain, un berger de 16 ans se serait retrouvé encerclé par une meute de 13 loups à Seyne-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence). Il s’est confié à La Provence et au Dauphiné Libéré.

Vendredi soir, le jeune éleveur aurait été réveillé par des aboiements et des meuglements. Romain serait sorti avec son frère pour voir ce qu’il se passait. A quelques mètres de sa ferme, située à 1500 mètres d’altitude, il aurait été menacé par des loups. La meute aurait tenté de l’attaquer. Il aurait réussi à s’en sortir en tirant des coups de fusil en l’air.

Dans Le Monde, Jean-François Darmstaedter, secrétaire général de Ferus, l’association nationale de protection et de conservation de l’ours, du loup et du lynx en France, est perplexe. Les meutes de loups comptent rarement plus de six ou sept individus.

Des attaques de plus en plus fréquentes

Certains voisins mettent d’ailleurs en doute les propos de l’adolescent. Sa famille a déjà perdu un veau suite à une attaque de loups. Il pourrait s’agir d’un moyen d’alerter les autorités sur la présence du loup dans la région. En effet, depuis 6 mois, une meute de loups vit dans la vallée Blanche.

La région PACA est la région enregistrant le plus grand nombre d’attaques. Le département des Alpes-Maritimes est le plus touché par les attaques de loups (2810 en 2014) suivi par les Alpes-de-Haute-Provence (1314 en 2014) et le Var (1090 en 2014).

Le loup a fait son retour en France en 1992. Depuis, la population est en constante augmentation. De nombreux élus (le député maire PS Christophe Castaner, le maire de Nice Christian Estrosi...) et éleveurs souhaitent une réglementation assouplie sur la chasse aux loups. Ils estiment que ces animaux ne sont plus en danger et qu’ils nuisent aux éleveurs. Le ministère de l’Ecologie dédommage les bergers mais cette compensation financière est jugée insuffisante.

Rappelons que si les loups s’attaquent relativement souvent au bétail, ils préfèrent rester loin des hommes.

Que pensez-vous de cette histoire ? Pensez-vous qu’il faille autoriser la chasse aux loups ?

Le 6 juin, Infiniepassion.com organise le premier Bootcamp de la “Be Sexy Academy” à Paris.

Gratuit et ouvert à toutes, ce glam’camp, animé par des figures emblématique de la séduction, permettra de révéler votre sensualité. Sans complexe, vous pourrez découvrir ou redécouvrir l’art de la séduction.

Les activités seront encadrées par Cherry Lyly Darling, Maud’Amour et Mamzelle Viviane. Les participantes pourront apprendre des chorégraphies sexy et prendre des cours de posture ou d’effeuillage.

be sexy

Vous pourrez apprendre à retirer élégamment votre veste et vos gants ou encore à adopter la démarche  idéale en talons.

Le lieu sera communiqué aux participantes au dernier moment !

Alors que deux hommes se promenaient dans une forêt canadienne, ils ont aperçu un lynx. Une des pattes du félin était coincée dans un piège.

Les deux hommes ont essayé de le libérer sans trop s’approcher du lynx en utilisant un bâton. Ils craignaient une réaction agressive de la part de l’animal. Constatant qu’ils n’arriveraient pas à le sauver de cette manière, ils se sont rapprochés et ont enfin réussi à le libérer. D’un bon, le lynx a disparu.

Ces pièges servent à capturer les animaux pour ensuite vendre leur fourrure. L’interdiction de chasser les lynx, les castors et les renards ne suffit évidemment pas à protéger ces animaux.

Auriez-vous prêté assistance au lynx ?

L’appli Picolo est un nouveau jeu d’alcool pour animer les soirées. Après avoir inscrit le nom des participants, il suffit de suivre les indications et de répondre aux questions !

Quelques exemples : « Camille doit parler avec l’accent chinois », « les binoclards boivent 3 gorgées », « cul sec : Guillaume va nous faire le plaisir de finir son verre ».

Pour le moment elle est disponible sur android. Petit avertissement tout de même, faîtes attention à l’abus d’alcool !

Que pensez-vous de cette nouvelle application ? Pensez-vous la télécharger ?

Annah Sophia Stevenson aurait eu la surprise de trouver un cafard dans son hamburger en Nouvelle-Zélande (Ile du sud). La cliente avait commandé son sandwich au Drive de McDonald’s, puis l’a mangé chez elle.

Cette maquilleuse de 26 ans a fait part de cette expérience au groupe de médias Fairfax New Zealand. Elle a également publié un message sur Facebook, indiquant qu’elle était « malade, traumatisée et dégoutée ».

Selon McDonald’s, le franchisé a cherché à joindre la cliente dès qu’il a lu ces messages sur Facebook. Il procédera à des analyses afin d’enquêter sur cet incident. Les services d’hygiène de la ville ont inspecté les locaux, sans détecter la présence de cafard.

 

Vous l’avez peut-être remarqué, votre doodle représente le monstre du Loch Ness. Pour cause, la célèbre photo montrant Nessie fête aujourd’hui ses 81 ans.

Autre grand événement, Google Street View permet désormais d’explorer la surface du Loch Ness ! Avis aux curieux…

Le 21 avril 1934, un cliché du Colonel Robert Wilsons publié dans le Daily Mail fait naître la légende du monstre du Loch Ness. Le 6 décembre 1933, Hugh Gray avait déjà prise une photo de « Nessie », qui s’est ensuite avéré être un chien agitant une branche.

La photo de Robert Wilsons a convaincu de nombreuses personnes, avant que la vérité ne soit dévoilée… Il s’agissait d’une tête portée par un sous-marin, canular d’un certain Marmaduke Wetherell.

La légende du monstre du Loch Ness a démarré en 1933, lorsqu’un couple aperçoit une créature mesurant entre 2 et 3 mètres dans les eaux du lac. Il raconte cette rencontre à un journaliste. A partir de ce moment-là, Nessie semble faire son apparition régulièrement. Les témoignages varient, Nessie ressembleraient à une baleine, un dragon… Mesurerait de 2 à 8 mètres ! Ces apparitions sont même relayées dans la presse internationale.

Depuis, Nessie semble s’être fait plus discret… Mais qui sait ?

Deux lionceaux mâles d’environ 6 mois ont été trouvés devant les grilles du Parc des félins à Lumigny-Nesles-Ormeaux (Seine-et-Marne) le mardi 24 mars.

Ils ont été placés en quarantaine même s’ils semblaient en bonne santé. Le Parc les gardera 15 jours, si le propriétaire veut se manifester. Il s’agirait soit d’un vol soit d’un abandon. Le propriétaire, possédant illégalement les deux lionceaux, pourrait s’en être débarrassé après avoir rencontré quelques problèmes avec les petits lions.

170 félins vivent dans le Parc des félins de 71 ha, quatrième destination touristique de Seine-et-Marne.

En Indonésie, les internautes ont pu voir une annonce assez originale : une maison à vendre avec une offre rarela main de la propriétaire. Les commentaires ont fusé sur les réseaux sociaux.

Autrement, l’annonce paraît normale : description de la maison d’un étage sur l’île de Java : deux chambres, deux salles de bain, un parking… Pour un prix de 71 000€.

Elle est illustrée par une photo de Wina Lia, veuve de 40 ans, posant devant sa propriété.

Sous cette annonce se cache une ruse.. Mariée au nouvel acquéreur, l’Indonésienne resterait propriétaire de la maison. Elle pensait que son amie agent immobilier allait discrètement faire passer le message, non pas le publier sur internet !

Ce week-end, 200 squelettes ont été retrouvés sous le Monoprix Sébastopol, dans le deuxième arrondissement de Paris. Les corps, disposés les uns à côté des autres paraissent être les restes du cimetière de l’ex-hôpital de la Trinité qui a existé du XIIème au XVIIIème siècle. Selon les chercheurs, ils sont morts des suites d’une épidémie ou d’une famine. Les chercheurs procéderont à une datation au carbone 14 afin de connaître la date de la mort des individus. L’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) dispose jusqu’au 20 mars pour mener ces fouilles sur place.

Le beagle Peyton, ou miss P a remporté le concours de beauté Westminster à New York. Chaque année et depuis 139 ans, les meilleurs chiens se réunissent pour remporter ce prestigieux titre. En 2015, 2700 chiens et 192 races y participaient. Parmi eux, les 30 élus « best in breed » (meilleurs de leur race) se sont affrontés en direct à la télévision et les sept meilleurs de leur groupe ont été retenus pour la finale. Celle-ci désigne ensuite le « best in show », soit le meilleur chien de l’année.

 

Le site internet Buzzfeed a eu une idée originale : filmer les gestes de notre quotien avec une caméra thermique. Le résultat est bluffant !

Manger, fumer, boire, toutes ces actions qui semblent banales deviennent tout de suite plus intéressantes filmées par une caméra thermique. L’appareil enregistre les rayonnements infrarouges de notre corps dans différentes situations

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=48bwQVa0AQc[/youtube]

Grâce à cette vidéo, vous pourrez apprendre que la caméra thermique ne peut pas voir à travers des lunettes de vue. Comme les vitres, les lunettes reflètent l’image thermique à la façon d’un miroir.

Le site internet satirique National Report a propagé la rumeur concertant l’arrestation de Banksy à Londres. Et surtout, l’identité de ce street artist anonyme aurait été révélée. Canular qui a mis Internet sans dessus dessous.

Twitter, Facebook, Google +, l’information du site National Report (l’équivalent du Gorafi américain) a été partagée partout sur Internet. Un buzz qui n’est pas vraiment étonnant. Banksy est le street-artist le plus connu du monde mais aussi la personnalité de l’année sur Internet.

L’article du National Report (à prendre au second degré) explique que Banksy a été arrêté à Londres et placé en garde à vue pour « vandalisme, complot, racket et contrefaçon ». Le site internet ne fait pas les choses à moitié et prend que lors de la perquisition de son atelier des « milliers de dollars en fausse monnaie ainsi que des plans pour de futurs actes de vandalisme » auraient été trouvés.

Les forces de police auraient également trouvé les papiers d’identité de l’artiste. Il s’appellerait Paul Horner et serait originaire de Liverpool allant même à publier une photo. Que les fans se rassurent ce n’est qu’un hoax !

En pleine conférence de presse au sujet de la situation en Ukraine jeudi dernier, Barack Obama a surpris les américains. Non pas avec ses propos mais avec … sa tenue.

Internet ne rate rien ! Jeudi soir, c’est Barack Obama qui en a fait les frais. D’habitude vêtu de tenues sombres, le président des Etats-Unis a surpris tout le monde avec son costume taupe trop grand. A peine le temps de terminer son discours que la planète web détourne les images de la conférence de presse.

 

.@MuseZack Did you see this? RT @DoktorZoom @DoktorZoom: And you may find yourself in a beautiful Oval Office… pic.twitter.com/mg3NzhKFnf

— Melissa Clay (@MeliClay) 29 Août 2014

Chacun va de son commentaire. Nommé « Tan Suit Drama », « le drame du costume taupe » par Internet, les internautes tentent de comprendre le virement de style de Mr Obama. Certains y voient une volonté de Barack Obama de marquer son bronzage. Terminé le célèbre Yes We Can, en 2014 il devient « Yes We Tan ». « Oui, on bronze ».

Has anyone done « Yes We Tan » yet? — Nick Confessore (@nickconfessore) 28 Août 2014

Certains ont imaginé Barack Obama en vendeur de voiture. 

“I’ve got some great deals on a preowned Hyundai for you today » pic.twitter.com/zDNfZASEty

— Steve Streza (@SteveStreza) 28 Août 2014

Le chef de l’état ne semble pas être atteint par ce buzz autour de sa tenue. Dans l’édition américaine de Vanity Fair  datant d’Octobre 2012, il avait expliqué ne pas vouloir «prendre de décisions sur ce qu'(il) mange ou ce qu'(il) porte». «J’ai beaucoup trop d’autres décisions à prendre».

Pour aider un passager qui avait la jambe coincée, des usagers ont soulevé un train. L’exploit s’est déroulé à Perth en Australie.

Une belle histoire qui montre que la solidarité existe toujours. Ce matin à la station Stirling à Perth en Australie, un homme voulant rentrer dans une rame s’est coincé la jambe. La seule solution pour l’aider : basculer le train. Tous les usagers se sont unis pour aider le malheureux. Happy end oblige, la victime ne souffre d’aucunes blessures.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=nZx4MichXXE[/youtube]

La prouesse a été filmée et compte déjà plus de 200 000 vues sur youtube.

Démocratisé au fil des années, le tatouage est rentré dans les mœurs de la société. En Mai dernier, une vidéo montrait la confection d’un tatouage en slow motion.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x1szs3i_tatouage-en-slow-motion_creation[/dailymotion]

Cette fois-ci, l’art du tatouage est au coeur d’une vidéo qui explique son immuabilité. Dans le cadre du projet TED, l’éducatrice Claudia Aguirre explique à travers une vidéo de 5 min de façon ludique la conservation éternelle de l’encre d’un tatouage dans notre peau.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=DMuBif1mJz0[/youtube]

Chaque année, le nombre de personnes tatouées en France explose. Selon un sondage de l’Ifop, un français sur dix serait tatoué et 20% des moins de 35 ans ont succombé à folie du tatouage. 

C’est le tweet clash le plus insolite de Twitter ! Hier, Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler se sont amusés à se taquiner sur le réseau social.

Fan de football, le fils de Nicolas Sarkozy a commenté la monstrueuse victoire de l’Allemagne face au Bresil en postant « The Brazilian Genocide.» Un tweet qui n’a pas laissé le fils de Valerie Trierweiler indifférent qui a gentiment conseillé à Louis d’aller « pécher le mérou ». : « Franchement @Sarko_Junior, lâche Twitter et retourne pêcher le mérou… ».

Ce n’est pas la première fois que les deux adolescents s’adonnent à ce genre de dispute sur Twitter. Le 3 Juillet dernier, Léonard Trierweiler avait interpellé Louis Sarkozy sur la mise en examen de son père. Qui aime bien châtie bien non ?

La journaliste Esther Honig a eu l’idée originale d’étudier la notion de beauté selon les pays. Basée à Kansas City dans le Missouri, la jeune femme a décidé d’envoyer une photo d’elle sans artifices à 40 retoucheurs à travers le monde. La consigne du projet Before & After ? Photosopher Esther Honig pour qu’elle soit « belle ». De l’Argentine, à l’Allemagne en passant par le Maroc, la journaliste est métamorphosée.

La beauté selon les Allemands

Allemagne-810x625

La beauté selon les Pakistanais

Pakistan-810x625

La beauté selon les Italiens

Italie-810x625

Vous pouvez retrouver toute la série de photos sur le site internet de Esther Honig.

Un simple commentaire, c’est ce qui a fait péter les plombs à une Corrézienne. Abonnée à Deezer, la femme de 43 ans a eu la triste surprise de découvrir un commentaire désobligeant d’un internaute laissé sur sa playlist. Ni une, ni deux, elle décide d’harceler le standard et les employées de Deezer par téléphone, mails ou encore courriers. Elle les accuse de ne pas l’avoir protégée. La Corrézienne a été condamnée à un mois de prison avec sursis et 1000 € d’amendes.

A peine âgé de 15 ans, Angelo Casimiro a inventé un objet capable de révolutionner nos vies. L’adolescent a réussi à créer des chaussures qui peuvent produire de l’électricité. A l’aide d’un générateur collé à la semelle, les chaussures peuvent recharger des petits objets comme des smartphones via une prise USB. C’est dans une vidéo postée sur Youtube que le garçon explique son invention.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Uc4CD1aEFwE[/youtube]

La machine, nommée Smartshoes, n’en est qu’au stade du prototype. Après 2 heures de basketball, son téléphone n’a pu se recharger que pour 10 min d’utilisation. Une idée qui risque de rapporter gros au jeune Philippin  !

Maryanna Firth, une reporter canadienne, a du enquêter sur la demande en mariage de son petit ami. Ce dernier a attisé sa curiosité en plaçant des pancartes en bois avec des cœurs dans toute la ville d’Ontario au Canada. Curieuse, la journaliste a décidé de lancer un appel à témoin sur Twitter.

Le mystère prend fin le jour où elle trouve sur l’une des pancartes la date et l’heure d’un rendez-vous : Chippawa Park le 8 Juin à 15h. En bonne journaliste, elle s’y rend et découvre un homme au visage masqué qui distribue des fleurs aux passants. L’homme  lui donne alors un bouquet de fleurs et enlève son déguisement. Elle découvre que c’est son petit ami qui a organisé tout  ce jeu de piste. Il s’agenouille et la demande en mariage.  La journaliste a évidemment répondu oui !

 

 

Des lycéens en terminale littéraire au lycée Max Linder de Libourne (Gironde) en ont eu assez de leur situation. Depuis plusieurs semaines, leur professeur de maths était absent et personne n’était là pour le replacer. Ils ont décidé de créer une page Facebook pour attirer l’attention sur leur cas et ont obtenu gain de cause.

« Nous n’avions personne depuis la rentrée des vacances de Pâques », explique l’une des élèves Emma Ortiz. Privés de leurs quatre heures de cours hebdomadaires, les lycéens ont décidé d’écrire à la direction de leur établissement et au rectorat. En vain… Le 9 mai, ils décident de tenter un coup de force en créant une page Facebook nommée « Soutien aux élèves de Terminale » et en alertant les médias.

Les réseaux sociaux pour se défendre

« Après de nombreuses lettres envoyées au chef de l’établissement et au rectorat seules des réponses négatives sont en retour », écrivaient-ils en précisant avoir décidé de prendre « d’autres mesures » pour obtenir un enseignant dans la discipline « coefficient 4 » au bac.

Pari réussi, le rectorat a fait savoir qu’un premier remplaçant a bien « été affecté dans l’établissement du 18 mars au 28 avril », un ingénieur informatique qui n’était pas assez compétent selon les élèves, et qu’un « deuxième remplacement est effectif depuis le 12 mai ». « L’organisation d’heures d’accompagnement dédiées aux élèves des classes concernées est actuellement à l’étude », a-t-on ajouté sans informations complémentaires.

Une annonce frissonnante ! Le château de Bran, en Transylvanie (Roumanie), plus connu comme le château de Dracula est en vente. De quoi faire frémir d’envie les amateurs de vampires.

Plus grande attraction de la Roumanie

Actuellement la propriété de la dynastie des Habsbourg, une importante famille royale d’Europe, le château est géré par la compagnie new-yorkaise Herzeld and Rubin, dans le cadre d’une vente aux enchères.

« Si quelqu’un nous fait une offre raisonnable, nous allons chercher à savoir qui il est et ce qu’il propose », explique l’un des employés en charge de l’affaire. « Nous aimerions celui qui achète le château prolonge sa vocation touristique. Ce n’est pas seulement un monument national, c’est la plus grande et la plus importante attraction de Roumanie. »

Plus de 500.000 visiteurs annuels

En effet, le château construit au XIIIème siècle attire plus de 500.000 visiteurs par an. Le but de cette vente serait donc d’en faire une véritable attraction, « un endroit où les gens pourraient rester de 2 à 3 jours ». Selon Le Figaro, le château de Bran avait été proposé à l’Etat roumain pour 59 millions d’euros en 2007, mais l’offre avait été refusée car trop coûteuse.

On connaissait les « space cakes », ces gâteaux fourrés à la drogue destinés à faire planer son consommateur. Mais d’un point de vue culinaire, les dealeurs ne semblent pas manquer d’imagination puisque le 7 mai dernier, la police espagnole a mis la main sur la dernière création du genre : le sandwich jambon/fromage/cocaïne.

Le propriétaire du sandwich spécial est un colombien de 29 ans qui avait introduit dans son casse-croûte prés de 100 grammes de poudre blanche, soigneusement enveloppée dans des sachets plastiques.

L’homme se trouvait dans une station de bus de Benidorm, une cité balnéaire de la méditerranée lors de son arrestation. Le colombien est actuellement soupçonné de « trafic de stupéfiants ».

En effet, « plus d’un kilo de cocaïne en poudre et en morceaux, ainsi que de la marijuana et des outils pour manipuler la drogue » ont été trouvés par les forces de l’ordre espagnoles lors d’une perquisition à son domicile.

Les agents de police ont également interpellé le colocataire du « cuisinier » trafiquant présumé, un colombien âgé de 20 ans seulement.

 

 

  • Berlin, Berlin : une comédie virevoltante des deux côtés du mur! - 11 octobre 2022

    C’est la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleras, déjà récompensée (2 Molières meilleure comédie 2022), aussi rythmée et burlesque que leurs précédentes pièces comme « t’es à la menthe ou thé citron ». C’est le talentueux José Paul qui assure la mise en scène. Berlin Est. Emma et Ludwig veulent s’enfuir et passer à l’Ouest. […]

    >> Lire la suite

  • BÉRÉNICE de Jean Racine à la Scala Paris - 28 septembre 2022

    La tragédie de Racine est proposée dans une mise en scène de  Muriel Mayette-Holtz, telle que créée au Théâtre National de Nice la saison dernière. Avec Carole Bouquet dans le rôle de Bérénice,  Frédéric De Goldfiem dans celui de Titus et   Jacky Ido dans celui d’Anthiochus. Titus et Bérénice sont amoureux de longue date. Titus […]

    >> Lire la suite

  • pandémie

    Pandémie : prendre soin de soi malgré les circonstances - 10 janvier 2022

    A l’aube d’un cinquième confinement, il est important de savoir prendre du recul, et ne pas s’oublier. En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos vies. Il est donc important de prendre soin de soi, pour supporter au mieux la situation ! Alors que tout le monde attend la […]

    >> Lire la suite

  • Parcoursup

    Parcoursup : c’est l’heure des inscriptions ! - 20 janvier 2021

    Bien que la plateforme soit accessible depuis le mois de décembre dernier, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent : la phase d’inscription Parcoursup est lancée, et se déroulera jusqu’au 8 avril prochain. Ça y est, nous y sommes : l’heure des inscriptions a sonné, et vous avez jusqu’au 8 avril pour compléter votre dossier. Si tout […]

    >> Lire la suite

  • recettes de pâtes

    Recettes de pâtes : comment varier les plaisirs ? - 13 janvier 2021

    Les pâtes, c’est la vie. Surtout quand on est étudiant ! Mais à toujours les cuisiner de la même façon, on finit par se lasser. Afin de savourer chacun de vos repas, voici donc 4 recettes de pâtes à tester absolument ! Vous ne serez pas déçus. Cette année, vous avez pris comme résolution de cuisiner davantage […]

    >> Lire la suite

  • bonnes résolutions

    Les meilleures résolutions à prendre en 2021 - 6 janvier 2021

    Chaque année, vous n’y coupez pas ! Fin décembre ou début janvier, vous devez y passer et dresser la liste de vos bonnes résolutions. L’année précédente ayant été plus que particulière, voici quelques idées pour prendre les meilleures résolutions qui soient pour l’année 2021. Coutume de la civilisation occidentale, les bonnes résolutions consistent à prendre un […]

    >> Lire la suite

  • thym

    Le thym : un allié à ne pas négliger ! - 18 décembre 2020

    Bien qu’il soit arrivé tardivement, l’hiver est bel est bien présent. Et, comme tous les ans, il a amené avec lui toute une panoplie de maladies… Il existe heureusement des trucs et astuces pour passer au travers, et le thym en fait partie. Explications ! Bien que la covid-19 soit le centre des conversations, les autres […]

    >> Lire la suite

  • économiser pendant les fêtes

    Budget : comment économiser pendant les fêtes ? - 15 décembre 2020

    Noël est bientôt là, et il ne vous reste que peu de temps pour trouver vos cadeaux. Problème, vous avez un budget limité. Solution : nos conseils pour économiser pendant les fêtes ! Suivez le guide… Il n’est pas toujours facile de faire de beaux cadeaux quand on a un budget serré. Sauf si vous mettez en […]

    >> Lire la suite

  • pain d'épices maison

    Pain d’épices maison : la recette facile - 3 décembre 2020

    Bien que la situation soit un peu particulière, ça commence à sentir Noël un peu partout. Et à l’approche du jour J, vous aimeriez vous mettre un peu plus dans l’ambiance. Pour cela, rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour préparer un délicieux pain d’épices maison ! En cette période, rien de tel […]

    >> Lire la suite

  • cours à distance

    Cours à distance : prendre soin de son corps - 25 novembre 2020

    S’il n’est pas facile de travailler de chez soi, ça l’est encore moins pour notre corps qui a tendance à s’avachir sur la chaise ou le canapé au fil de la journée. Afin de vous soulager, voici donc quelques exercices faciles à réaliser, pour que les cours à distance ne deviennent pas un calvaire ! Que […]

    >> Lire la suite

  • survivre au confinement

    Survivre au confinement dans un petit espace - 18 novembre 2020

    En ce moment, tout le monde trouve le temps long. Et c’est encore plus vrai quand on est confiné dans un petit appartement ou un studio. Afin de vous aider à survivre au confinement, voici donc quelques astuces pour rendre votre petit espace plus vivable. Pas facile d’être confiné, encore moins dans un tout petit […]

    >> Lire la suite

  • activités pendant le confinement

    Confinement : les activités créatives pour s’occuper - 12 novembre 2020

    Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes de nouveau confinés chez nous. Et pour certains, le temps commence à être long ! Nous vous avons donc sélectionné plusieurs activités créatives pour vous occuper pendant ce second confinement. Rien de tel que de se retrouver enfermé(e) chez soi pour tester de nouvelles activités ! Après tout, […]

    >> Lire la suite

  • shampoing solide

    Shampoing solide : comment le faire soi-même ? - 9 novembre 2020

    Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré ! Et si vous profitiez de ce second confinement […]

    >> Lire la suite

  • reconfinement

    Reconfinement : comment garder le moral en cette période ? - 29 octobre 2020

    L’annonce est tombée : l’heure est au reconfinement. Bien que l’on s’y attendait un peu (beaucoup), la nouvelle ne fait pas franchement du bien au moral… Un mal une fois de plus nécessaire, que nous allons vous aider à traverser en vous donnant quelques astuces pour garder la pêche en cette période compliquée ! La faute […]

    >> Lire la suite

  • masques

    Santé : éviter l’acné causée par les masques - 20 octobre 2020

    Au-delà de l’inconfort provoqué par le port du masque barrière, il n’est pas rare d’être touché par un autre désagrément : l’acné. Beaucoup de personnes ont en effet vu apparaître nombre de petits boutons sur leur visage, après avoir mis un masque. Fort heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ce phénomène plutôt indésirable, […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés