Stéphane Guillon est enfin sorti de son silence concernant « l’affaire Didier Porte ». Il apporte son soutien à son collègue humoriste, lui aussi sur France Inter, en épinglant , au passage, son patron Philippe Val, PDG de l’antenne.

Le 20 mai dernier, Didier Porte a eu le malheur de faire dire à Dominique de Villepin dans un de ses sketchs « Sarkozy je t’enc*** ! ». Une familiarité qui lui a value de recevoir un avertissement, en recommandé, de la part de la direction de la radio. Stéphane Guillon, habitué à épingler les politiques et à jouer les provocateurs se devait de réagir. Chose faite une première fois, samedi, dans Salut les terriens sur Canal +, mais surtout hier dans la matinale de France Inter.

Samedi, sur le plateau de Thierry Ardisson, l’humoriste a fait référence à un élément du passé du directeur de la radio, qui s’oppose à l’avertissement envoyé à Didier Porte. En effet, ce dernier n’avait pas le droit de déclarer «je sodomise le président ». Cependant, en 1987, sur une affiche de spectacle, les français pouvaient apercevoir Philippe Val dans une position « sexuellement explicite » (pour rester politiquement correct) avec François Léotard, alors ministre de la culture. Conclusion de Stéphane Guillon : « on peut sodomiser un ministre mais pas le président ».

L’humoriste renchérit dans sa chronique lundi matin.

« Ces derniers jours j’ai reçu beaucoup de mails me demandant pourquoi je ne régissais pas à l’affaire Didier Porte… La raison est simple : je boudais. » commence-t-il. Avant de s’expliquer, « Depuis deux ans, je m’escrime à balancer des horreurs, à jouer les sales gosses, à titiller les puissants (…) et qui c’est qu’est récompensé? Qui reçoit un avertissement chez lui, en recommandé, de la part de France Inter? Didier Porte! ». Une « consécration de l’humoriste » selon Stéphane Guillon.

Il évoque ensuite un mail officiel envoyé par Philippe Val à l’ensemble des animateurs de la station. Courrier dans lequel il avertissait qu’à « plusieurs reprises, l’antenne avait été instrumentalisée à des fins personnelles ». Une chose « intolérable ». Le PDG mettait en garde son équipe que « tout contrevenant serait sanctionné comme il se doit ».

Sans attendre, Stéphane Guillon, saute sur l’occasion : « chouette !  me suis-je dit ! Voilà la solution pour être enfin averti ! Instrumentaliser l’antenne». L’humoriste va donc chercher l’avertissement et fait mouche en évoquant une nouvelle fois le passé d’humoriste de son cher patron et la fameuse affiche.

Il ne s’arrête évidemment pas en si bon chemin et défie son directeur: «Il sait qu’il suffit de nous interdire quelque chose pour qu’on le fasse. Curieux. A moins qu’il cherche à nous provoquer, pour nous virer… T’es pas cap ! ». Il conclut, « Ce ne sont peut-être pas les humoristes qu’il faut changer à 7h55 mais le mode de nomination des PDG de l’audiovisuelle publique. » (ndlr : nommé par le chef de l’Etat).

Stéphane Guillon ne souhaite pas un, mais bien deux avertissements ! « Si je dis que je sodomise le président ça fait un avertissement. Mais si je dis que je sodomise le président qui a des yeux de merlan frit : attaque physique, deuxième avertissement !  lance-t-il». « Je les attends mercredi matin à la maison, j’offrirai un coupe de champagne au facteur, nous fêterons l’événement ensemble comme il se doit ».

Philippe Val avait déclaré au début du mois à propos de Stéphane Guillon : « Mon intention n’est pas de me débarrasser de lui (…) mais dans une tranche matinale vouée à l’information, il n’est pas utile de sortir son nez de clown. Voilà c’est tout ». De son côté, l’intéressé avait indiqué sur France 5 qu’il n’accepterait pas d’être déplacé dans une autre tranche horaire. Conscient que son avenir à France Inter est menacée, il n’a pas l’attention de se calmer pour autant. Bien au contraire, il joue la provocation et enchaine les sketchs polémiques. L’humoriste qu’il est prône la liberté d’expression, tant qu’à être viré, autant qu’il y ait une raison. En attendant il semble vouloir profiter des chroniques qui lui restent pour faire jaser sa direction. Sketchs controversés à prévoir.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Tout est dans cette émission : de l’amour, de la passion, des cris, des huUuuUurlements, parfois même de la sensualité grâce à la générosité de Lio, de la rage, de la déception, de l’amitié mais surtout un goût certain et indiscutable pour la musique. Si la Nouvelle Star n’est plus là l’année prochaine, je me rase la tête ! Oui, je suis chauve et alors ?

La nouvelle avait déjà transpiré des propos de Wanda, il y a plusieurs jours, lorsqu’elle parlait d’un « enterrement en grandes pompes ». Elle semble s’officialiser à la vue des audiences qui, même en restant très correctes, chutent dangereusement : près d’un million de moins depuis l’an dernier, en moyenne.

De fait, les rumeurs enflent et s’immiscent plus vite que jamais, au gré des suppositions et des non-dits, pour donner lieu à leur mère à toutes : si la Nouvelle Star n’est pas retirée des grilles horaires l’an prochain, elle en subira une transformation conséquente sinon complète.

D’après les dires de Télé-Loisirs – donc c’est forcément vrai – les négociations sont déjà largement avancées et devraient comprendre certaines révolutions :

–          Un jury tout beau, tout neuf. Oui, même l’irréductible André !

–          Les épisodes des castings qui devraient durer moins longtemps.

–          Les primes mieux articulés pour atténuer cette sensation d’abattoir, plus axés sur le spectacle.

Toutefois, même si ces informations se veulent alléchantes elles n’en restent pas moins non-confirmées de la part des producteurs de la Nouvelle Star, de nombreuses surprises sont encore possible.

Alors que Lio se disait partante pour une nouvelle saison, Marco a déjà annoncé ses doutes quant à rempiler pour l’année prochaine et son désir de reformer FFF pour 2011. Ceci dit, il semble étrange qu’M6 laisse partir sa paire de RayBan favorite et les envolées lyriques d’André aussi simplement. Après tout, pourquoi pas ? Mais il faut être prudents, les départs de Marianne, Manu et Dove ont sérieusement attaqué l’aile droite de l’émission.

Mais, finalement, ce qui nous importe dans tout ça, c’est de savoir s’ils vont ou pas remplacer Virginie Guilhaume ou si elle sera l’unique rescapée du nettoyage de printemps.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Alors que la semaine prochaine annoncera la nouvelle star 2010 et lui permettra de faire un album pour mieux aller dessécher dans un coin (pour certains des candidats), la demi-finale de cette semaine a provoqué une vague de soulagement dans les cœurs du jury, de beaucoup de téléspectateurs et manifestement même dans celui de Ramon, candidat éliminé.

C’était mercredi 09/06, un homme s’avance, un pli à remettre à feu l’autruche d’il y a quelques semaines, l’ambiance est sordide. Mathématiquement, ils sont un de trop. Et ce sera Ramon qui s’inclinera face au décalage de Luce et au mystère de François.

Alors que cette dernière fond en larme, comme chaque semaine, à la vue du départ d’un de ses camarades, considérant ces éliminations « cruelles », Ramon, lui, est tout sourire et console celle qui atterrit tout droit en finale.

Mais alors pourquoi semble-t-il si satisfait de voir son aventure s’arrêter à cette troisième place ? Il semble que le candidat n’était pas aussi perdu que ce qu’il donnait à son public. Reprenant certaines idées de son discours d’adieu, Ramon réagit face aux critiques souvent acerbes qui lui ont été adressées : « La seule fois où j’ai vraiment été touché quand Lussi est partie et que la moitié de Baltard m’a hué. Ça m’a touché parce que c’était violent. Et c’est la première fois que j’étais pas à l’aise. Mais sinon, tous ces gens qui m’ont critiqué, ils ont critiqué une personne qui n’est pas la vraie personne. « 

Au-delà de ce dédoublement de personnalité, on apprend que Ramon s’est amusé de l’image que véhiculaient certains médias, notamment lors de couverture de Télé Star, torse nu, chemise sauvage.

« J’ai essayé de jouer avec le jury, je savais qu’ils allaient faire des remarques négatives si la jouais genre souriant, en me baladant sur la scène et en le chantant à la karaoké. C’était complètement nul… mais il y a des gens qui ont aimé ! Les remarques du jury, c’étaient des rouges et des « c’était nul ». Ça m’a permis de leur répondre « je croyais que vous étiez là pour nous encourager » et ça a créé une réaction du public qui a voté! » déclare t’il. Ne tarissant pas de compliments sur ses deux concurrents, Ramon se dit heureux de voir la finale qui s’annonce.

La semaine prochaine sonnera la fin de cette huitième saison de la nouvelle star. A noter : la présence des candidats éliminés sur le plateau.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Les choses se précisent sur l’Ile de la tentation. Ce soir Virgin 17 diffusera le septième épisode de la saison 2010. Retour sur l’émission de la semaine dernière.

 Les choses deviennent de plus en plus compliquées pour les candidats.

L’émission commence et les femmes choisissent un tentateur pour un rendez-vous sportif. Sabrina, très attirée par Robert choisi pourtant de partir avec son confident sur l’île, Bertrand pour une après-midi speed boat. La jeune femme se justifie en prétendant que l’activité correspondait mieux à Bertrand. « Robert est calme et Bertrand c’est tout l’opposé ». Elle semble pourtant être effrayée par l’idée de céder à la tentation.

Mélody choisit Tarik, sans surprise. « Quand je pars en date avec Tarik c’est vraiment  bien parce qu’il me fait rire ! » se réjouit-elle. Les deux participants ont le droit à un petit tour d’avion, et se rapprochent toujours plus. Le choix d’Audrey se tourne vers Alexandre pour une après midi quad. Alors que depuis le début de l’aventure tout ses rendez-vous tournent à la catastrophe, la candidate est troublée pour la première fois.

Petit tour sur l’ile des garçons où tous semblent se frotter à la tentation. Sauf peut-être Florian. qui évite Jennifer. Arnaud et Astrid de leur côté ne se quittent plus. Tout deux partent même à la recherche d’un coin tranquille pour la soirée. 

Pendant ce temps, Linda nage avec Edward au milieu des dauphins. Pour la première fois depuis le début de l’aventure elle se sent « épanouie et heureuse ». Ensemble, ils passent une journée exceptionnelle. Lors du repas, ils continuent de se découvrir. Linda révèle qu’Edward représente le plus grand danger sur l’île. La jeune fille déclare ne pas du tout appréhender le feu de camp, pourtant les images qu’elle va découvrir risquent de la surprendre…

Les femmes retrouvent Laurent Fontaine et Sabrina est la première à visionner les images de son copain. Elle voit une tentatrice et Arnaud dire qu’elle a fait une erreur en demandant à Nicolas de s’éloigner de Vanessa. Mais Sabrina ne regrette pas, elle est plutôt satisfaite de ce qu’elle voit. C’est ensuite au tour d’Audrey qui découvre Florian en train de parler de Jennifer. Celui-ci a peur de « se bruler ». « S’il cède j’aurais perdu gros et lui aussi » estime-t-elle, un peu inquiète.

Melody est une nouvelle fois déçue par Mourad qui semble ne plus vraiment penser à elle lors de son rendez-vous avec Vanessa. Elle part un peu triste mais reste tout de même confiante. Linda va pour la première fois prendre conscience des risques de l’aventure pour son couple. Elle assiste au rapprochement entre Arnaud et Astrid et les voit s’enlacer. La jeune femme est « écœurée ». Elle s’énerve et s’effondre « C’est une merde comme les autres ! ».

Malgré l’émotion, les femmes doivent désigner les deux tentateurs  avec lesquels elles s’entendent le moins. Remy et Laurent doivent quitter l’île et la soirée à Esmeralda s’annonce tendue. Linda ne se remet pas de sa déception et va chercher du réconfort auprès d’Edward.  Melody, elle, ne décolère pas non plus.

Sur Diamante K, les garçons passent au contraire une soirée sans limite. Florian semble ne plus savoir où donner de la tête entre Fanny et Jennifer. Nicolas passe du temps avec Vanessa malgré l’avertissement de Sabrina. Mourad et Marine passent la soirée tous les deux, un peu à l’écart. Arnaud prend d’énormes risques. Envoutée par Astrid, le jeune homme s’éclipse dans sa chambre, suivit de la tentatrice. Ensemble ils commettent l’irréparable. Les intentions d’Arnaud sont claires. Tandis qu’il se frotte à la tentation au sens propre du terme il lui chuchote : «J’ai tellement envie de toi ! Tu fais ce que tu veux de moi ! Si on fait ça faut que tu reste toute la vie avec moi, je veux que tu sois ma femme, on passera toute notre vie ensembles ! », « Chaque fois que je te vois j’ai envie de te faire l’amour ».

Le jeune homme fini par apercevoir une caméra et déclare, lucide, « je suis mort ». Alors forcément le lendemain, Arnaud n’assume pas du tout et prétend n’avoir aucun souvenir de ce qui s’est passé. Selon lui, Astrid n’a fait que le raccompagner à sa chambre. Seulement, celle-ci n’a pas l’intention de se taire. Lors de leur rendez-vous massage, la gêne se fait rapidement sentir. D’après Astrid, lorsque le jeune homme est éloigné des micros, il se lache. Et pendant le repas, l’ambiance est tendue, Arnaud agit comme s’il ne s’était rien passé et évite les sujets dangereux. Sa stratégie : nier tout en bloc. Mais le jeune homme s’emmêle dans ses mensonges. 

A Esmeralda, Linda n’a pas dormi de la nuit. Pour elle, s’est définitivement finit avec son homme, elle est prête à faire ce qu’elle veut. Melody fait à son tour une croix sur Mourad, maintenant, « il fait ce qu’il veut » déclare-t-elle. De son côté, Mourad justement se détend avec Marine. Il ne s’est jamais autant laissé tenter. «  Si j’avais craqué dès le premier jour, il n’y aurait pas cette passion » lache-t-il. Pendant le repas, Marine fait tout pour le séduire.

Nicolas et Florian, eux, ont échangé leurs tentatrices préférées. L’occasion pour Vanessa d’en savoir plus sur les sentiments de Florian envers Jennifer. Nicolas de son côté interroge la tentatrice. Et d’après les confidences, il est clair que Florian et Jennifer sont très attirés l’un par l’autre. L’émission se termine sur des images de Sabrina qui se rapproche de Robert.

Ce soir, les téléspectateurs découvriront la réaction de Nicolas après avoir vu les images de sa copine. Le jeune homme doit choisir de rester ou de quitter l’aventure. Pendant ce temps, sur l’ile d’Esmeralda, les femmes n’ont jamais été aussi près de céder à la tentation.

Les prochaines semaines promettent d’être croustillantes sur l’Ile de la tentation !

 

La téléréalité nouvelle génération diffusée depuis le 20 mai sur W9 connait ses premiers ébats. Deux couples se sont formés dans le Cube des dilemmes : Anaïs et Jeremy mais aussi Caroline et Jason. Ces derniers ont voulu passer au cran supérieur.

 Le couple, visiblement victime d’une poussée d’hormones un peu trop forte, est allé chercher un peu d’intimité dans une des seules pièces sans caméra du Cube … Les toilettes. Enfermés dans cette pièce (tellement romantique), leur absence n’a pas échappée aux autres candidats. Curieux, ils écoutent, l’oreille collée à la porte. Même sans déclarations explicites, ils font très bien comprendre ce qui est en train de se passer.

Dérangés par leurs camarades, Jason et Caroline sortent tout penauds de leur cachette pas vraiment discrète. «  On peut pas discuter ici hein !  Pas de vie privée, pas d’intimité !» lache Jason. Effectivement, en participant à une téléréalité où 22 heures sur 24 sont visibles, il ne faut pas s’attendre à avoir de l’intimité… Le public se rappelait de Loana dans la piscine, cette fois-ci, se sera Jason et Caroline dans les toilettes.

 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xdm6jq_alerte-jason-et-caroline-pris-en-fl_people#from=embed?start=95[/dailymotion]

 

Pas sur que ces images plaisent énormément au Conseil Supérieur de l’audiovisuelle. Le CSA avait déjà mis en demeure l’émission dernièrement, rappelant au respect de la dignité humaine. Dilemme choque dans un autre registre cette fois. Entre bataille de nourriture, shows torrides etc, Dilemme était qualifié d’émission trash. Les candidats se dévergondent à présent. A noter que Caroline est censée avoir un copain à l’extérieur, Youness. Le jeune homme l’avait déjà rappelée à l’ordre lui demandant de ne pas trop se rapprocher de Jason… Loupé. Pour le premier baiser, les deux candidats s’étaient cachés sous une couette. Le problème dans une téléréalité, c’est que même cachés, il est facile de deviner ce qui se trame.

Quels seront les prochains écarts des candidats ?

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Les regards de braises, les sourires en coins, les œillades dissimulées. Des cris, des pleurs, des rires, des coups de sang et des fausses notes. La lumière s’allume, le public s’égosille et postillonne un peu, un candidat, de dos, se découpe en ombre chinoise et tient fermement son micro. La demi-finale peut commencer.

Et c’est Ramon qui ouvre le prime avec We will rock you, c’est un timide bleu d’André qui récompensera l’effort.

François réveille Jacques Brel pour mieux l’assommer,  l’œuvre perd sa poésie et c’est Philippe – Grincheux – Manœuvre qui considère que le jeune homme a « survolé le sujet ».

Luce se frotte sans se piquer aux cactus de Dutronc père et récupère quatre bleus.

La messe est dite. Ramon lutte, François s’échauffe et Luce plane sur Baltard.

Second round. Ramon veut qu’on l’embrasse beaucoup et ce sont trois bleus qui viennent le caresser. Philman boudeur, André Manoukian loue le mérite de « la trompette à éléphant ». Voilà, voilà.

François rate superbement le coche sur Feel mais le jury y trouve de la beauté et c’est un unique rouge qui s’illumine. Philippe  a clairement décidé de faire la gueule.

Luce nous emmène au-delà de l’arc en ciel et le jury voit bleu, applaudit et l’aime. Et..et..la voix se tord, les poches sous les yeux se gonflent. Lio pleure ! Oui ! Enfin ! On a failli perdre espoir. Je pleure, tu pleures, tout Baltard ouvre les vannes.

On profite des interminables coupures pubs, comme toujours.

Dernier tour de piste. Ramon persévère avec Joséphine, sans la transcender, mais seul André se montrera réticent.

François arrive enfin à faire ce qui lui colle vraiment à la houppe, un bon vieux Born to be wild qu’il arrive à maitriser malgré la veste en plume imposée par la production. Ce sont quatre bleus et un compliment de Lio toute de brillant intergalactique vêtue, dans un anglais inapprochable : « Iouhar ze béste. »

Luce clos le bal avec La vie en rose. Aïe. Edith Piaf ? Vraiment ? C’est là que c’est beau, c’est que ça marche. C’est le perfect pour la jeune femme et Marco Prince se déclare « tétanisé d’émoi. »

Soan a chanté. Voilà. Et c’était bien. Surtout compte tenu du public mollasson qu’il avait face à lui.

La vraie star de la soirée arrive enfin. Me Nadjar et son complet bleu nuit. Les candidats s’agenouillent à son passage, l’herbe ne repousse plus, un froid glacial s’engouffre sous la scène.

« Le premier candidat est une candidate ! » Merci Virginie (qui, manifestement, s’est engagée dans l’armée). Peut-être qu’un jour, il sera possible de voter pour sélectionner une présentatrice.

« Le candidat que VOUS avez sélectionné pour cette demi-finale face à Luce est…François ! »

Au revoir Ramon. Un jury irradiant de soulagement. Pas rancunier, le jeune homme déclare : « Maintenant vous allez pouvoir critiquer le vrai Ramon. » Soit.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Dans une interview réalisée à Téhéran samedi, diffusée le 7 juin dans le JT de TF1, Laurence Ferrari rencontre le président iranien qui réagit notamment sur la situation à Gaza. Mahmoud Ahmadinejad évoque la question des droits de l’homme en Palestine en niant totalement les violences qui ont suivi sa réélection l’an dernier à la tête de la présidence iranienne.

Voilée pour l’occasion (le port du voile est obligatoire en Iran), Laurence Ferrari avait en face d’elle une personnalité politique toujours aussi redoutée par la communauté internationale notamment en raison de ses positions sur le nucléaire. Une semaine après l’assaut tragique lancé par l’armée israélienne sur la flottille humanitaire pour Gaza, qui a coûté la vie à neuf militants pro-Palestinien, l’Iran veut s’impliquer à son tour dans l’affaire. Et quand on connaît les positions de son président ultraconservateur sur l’Etat d’Israël – le président iranien s’est prononcé en faveur de sa destruction – sa réaction était très attendue.

Mahmoud Ahmadinejad évoque alors la situation en Palestine notamment « la privation de droits les plus élémentaires, le droit à la sécurité, celui de disposer de son avenir, quelle est la solution ? La solution est de s’en remettre à la justice, à la voie du peuple, que le peuple de la Palestine puisse décider de son sort. » En l’entendant, il est difficile de ne pas s’interroger sur sa légitimité à parler des droits des citoyens Palestiniens quand on connaît la situation dans son propre pays. Aurait-il la mémoire courte ? Aurait-il déjà oublié les événements survenus dans son propre pays qui ont suivi sa réélection il y a à peine un an ?

En juin 2009, Mahmoud Ahmadinejad est réélu à la tête de la présidence iranienne. Une réélection contestée par l’opposition qui accuse alors le pouvoir de fraude massive. Des milliers de manifestants descendent dans les rues pour crier leur mécontentement. Ces manifestations furent violemment réprimées et des affrontements entre les opposants au président et la police avaient fait plusieurs morts. Ces images, filmées par les jeunes iraniens révoltés, avaient circulé sur le net et plusieurs pays occidentaux s’étaient élevés contre la brutalité de cette répression.

Laurence Ferrari ne manque pas l’occasion d’évoquer le sujet des droits de l’homme en interrogeant le Président Ahmadinejad sur la situation dans son pays. Et la réponse du président iranien est déconcertante. « La situation était bonne l’an dernier et elle le reste. L’Iran est un pays libre. Les individus peuvent protester… » La journaliste lui coupe alors la parole et tente de raisonner l’homme : « mais il y a eu des centaines d’arrestations, il y a eu des morts lors des manifestations » lâche-t-elle. Imperturbable et plutôt de mauvaise foi, Mahmoud Ahmadinejad réagit : « Permettez-moi, si en France des individus descendent dans la rue, mettent le feu à des voitures, attaquent des immeubles et troublent l’ordre République, que fait l’Etat Français ? avant de rajouter ici (en Iran) personne n’est arrêtée pour avoir manifesté. L’Iran est le pays des manifestations. La liberté qui règne en Iran est spécifique à ce pays. Personne ne peut exercer de pression sur le peuple iranien. Personne. Ni ce gouvernement. Ni aucun autre. »

Des propos hallucinants qui semblent très loin de la réalité. Pas sûr que la jeunesse iranienne soit du même avis que lui.

La vidéo:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=H7_R54xhqwg[/youtube]

Leur colère est légitime. C’est une série d’annulations de divers concerts qui a causé le soulèvement de nombre d’Israéliens, ulcérés par ce petit jeu. Entre différends politiques et enjeux sociaux, c’est la culture Israélienne qui est prise d’assaut.

Ils étaient attendus le 09 juin 2010 dans le cadre du Pic Nic Festival comme beaucoup d’autres artistes tout au long de l’événement. Les Pixies, silencieux jusqu’alors, ont annulé leur concert avec pour explication : « Des événements qui ne sont pas de notre ressort ». De quoi exaspérer leurs fans qui avaient déjà essuyés les désistements de Gorillaz, Klaxons, Santana, Gil Scott-Heron, et plus récemment Elvis Costello, argumentant  «l’intimidation et humiliation des civils palestiniens au nom de la sécurité nationale».

Mais les raisons à tant d’annulations semblent être politiques d’après le quotidien Israélien Haaretz qui révèle que le groupe mené par Frank Black avait reçu une lettre de la part d’une organisation israélienne leur demandant d’annuler le concert «même si certains d’entre nous sont de grands fans». Ce genre d’organisation se mêle à d’autres mouvements pro-palestiniens, israéliens, qui prônent le boycott universitaire et culturel d’Israël en réponse à l’occupation des Territoires palestiniens.

Le même quotidien n’est pas tendre avec le groupe en faisant part de l’attitude jusqu’ici anticonformiste des Pixies, « ils tournent le dos à la réalité […] et c’est précisément pour cela que leur boycott est si pathétique».

Le producteur du festival, Shuki Weiss ne décolère pas et s’exprime librement : «Les fans ne doivent pas être punis pour les actions de leurs gouvernements». Et son porte parole d’ajouter : « Les autorités israéliennes doivent prendre les choses en main pour lutter contre ceux qui font tout pour empêcher des artistes de se produire en Israël».

Le groupe, quant à lui, est sorti de son silence en présentant des excuses publiques : « Nous savons bien que nos fans israéliens attendent notre venue depuis longtemps. Nous voudrions présenter nos plus profondes excuses aux fans ». Malgré tout, les réactions se font vives sur leur Myspace, si certains commentaires sont encourageants et dévoués, d’autres laissent transpirer une colère et une amertume cuisantes.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Pardon ? La Nouvelle Star ? Annulée ? L’émission qui a permis de découvrir de VRAIS talents comme Soan ? Celle-là même ? Ah non, je ne peux pas croire que je vais être privé de prestations fantastiques l’an prochain. Les mains m’en tremblent, j’ai le cœur qui tressaute. Quoi ? Ce n’est pas sûr ? Il ne faut pas jouer avec les sentiments comme ça !

Wanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos (à apprendre par cœur et à répéter dix fois en boucle, tous les matins) chercherait-elle à nous bananer ? Ayant compris les ficelles du buzz depuis quelques temps, Lio revient sur le devant du pavillon Baltard.

Comme toujours, c’est en allant droit au but sans chercher la langue de bois que Lio fait part de ses doutes, de ses déceptions et dénonce.

Le Joker a encore frappé.

Frappée en plein coquelicot lors de l’élimination prématurée de Benjamin, c’est en invitée du magazine présenté par Thomas Hugues, Médias, que l’interprète exprime son désarroi face à ses espoirs réduits en cendres : « Mon pronostic est déjà foutu puisque je voulais Luce et Benjamin en finale. Maintenant, j’aimerais Luce et François »

Mais ce ne sont pas là ses mots les plus déroutants, Lio pointe du doigt la chaîne en déclarant qu’ils sont en train de réaliser « un enterrement en grande pompe à la Nouvelle Star ». En effet, le programme ayant changé de jour de diffusion par rapport aux années précédentes, les chiffres d’audience parlent d’eux même et leurs dents de scies ne sont pas là pour rassurer les programmateurs.

Sensible et altruiste, Lio renchérit : « Je pense que nous avoir changé de jour de diffusion était une grossière erreur. C’est une émission formidable, j’ai pleuré, ça m’a foutu en rogne parce qu’il y a des gamins qui regardent, et le mercredi soir ils ne peuvent pas regarder. »

D’après elle, en vue de tous ces renversements maladroits, cette année pourrait être la dernière pour la Nouvelle Star. Ceci dit, l’artiste s’assure présente si l’émission est reconduite.

Nous pourrons toujours compter sur elle pour mettre un peu de lueur, à travers ses tenues affriolantes et ses pulsions animales, dans les rétines évidées et contemplatives du télé-crochet.

En attendant, surtout, ne manquez pas la venue de notre cher et tendre demain soir avant l’annonce des votes.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Julien « Le roux », fortement médiatisé après son passage dans « L’amour est aveugle », aurait été contacté par Endemol pour participer à l’émission. D’autres rumeurs soupçonnent la présence d’anciens candidats en tant que chroniqueurs.

Julien n’était pas passé inaperçu  lors de son passage dans L’amour est aveugle sur TF1. Devenu la risée du web en quelques jours seulement, un vrai phénomène médiatique s’est opéré. L’ingénieur en informatique révélait hier sur son blog qu’une salariée de la société Endemol, qui produit Secret Story 4, lui avait proposé de participer à l’émission.

Il explique « J’ai exprimé de nombreuses réserves et j’ai accepté d’en parler avec elle de visu pendant une heure », «  Évidemment, ma décision était déjà prise mais j’avais envie d’inverser les rôles ».

Julien détaille ensuite les raisons pour lesquelles il refuse d’intégrer la maison des secrets. La principale étant qu’il refuse de renoncer à son travail pour une simple téléréalité. « Le tournage démarre en juillet et dure au maximum 12 semaines si j’ai bien compris. Cela m’obligerait à démissionner, il en est hors de question, je tiens à mon emploi, je ne le sacrifierai pas pour remettre 100 balles dans la machine».

De plus, le principe de l’émission s’oppose plus ou moins à ses valeurs, « J’ai horreur de la compétition ». « Si la Voix me donne une mission contraire à mes valeurs, la refuser entraînerait une sanction, c’est inacceptable. Je refuse de vendre mon âme. L’argent n’est jamais une bonne motivation, il en faut pour vivre mais je trouve que ça pourrit tout. Je ne suis pas prêt à faire preuve de perfidie pour du fric. Je suis un homme intègre et je tiens à le rester. J’ai horreur qu’on monétise et qu’on valorise la cruauté, cela va à l’opposé du souci social qui m’anime. Nos vies valent plus que leurs profits ».

Il rappelle également au passage qu’il déteste TF1 et qu’il est donc « hors de question » qu’il fasse encore gagner de l’argent au groupe. « Je ne veux pas être une fois de plus victime d’un montage à charge. La téléréalité n’est pas réelle, elle use du réel pour fabriquer de l’irréel, de la fiction, on fait rentrer des personnes dans des personnages, on oriente le montage de façon à faire rentrer le participant dans le moule qu’on lui avait préparé, on nous fait penser ou dire des choses que nous n’avons pas dites en rajoutant des commentaires (voix off) sur des images sorties de leur contexte ».

Lassé d’être pris pour un imbécile, le jeune homme, si bien lancé, continu son coup de gueule contre les dures lois de la télévisions : « on rabaisse tous les participants ou presque afin de les jeter en pâture à un certain public friand de défouloirs faciles ».

Et s’il avait accepté la proposition, son secret aurait concerné « un différend familial qui date d’août 2004 ». Pas plus de précision de la part de l’ingénieur informaticien.

Une chose est sure, Julien ne sera pas dans la maison des secrets cette année. En même temps pas sure que sa présence aurait ravie les téléspectateurs… En ce qui concerne la date de lancement de Secret Story 4, elle reste toujours inconnue. Tributaire de la Coupe du monde de football, l’émission débutera le 2 ou le 9 juillet en fonction de la performance des Bleus.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés ! 

Yann Barthès, à la tête du Petit Journal eu sein du Grand Journal de Canal+ prend du galon. Le jeune homme et ses chroniques devraient bénéficier d’une petite promotion à la rentrée. Selon Le Parisien, plus de minutes d’antenne et plus de moyens lui seront accordés.

 

Yann Barthès présente chaque soir sur le plateau du Grand Journal deux chroniques hilarantes : le Petit Journal politique et le Petit Journal people. Adoré et plébiscité par les téléspectateurs, il l’est un peu moins du côté des politiques et des people qu’il secoue. Face au succès grandissant de ses chroniques, Canal + aurait décidé de consacrer plus de moyens et de temps d’antenne au journaliste.

Une bonne nouvelle pour les fans de l’émission. Très moqueuses (mais vraiment très drôles), il faut beaucoup de second degré aux people et aux politiques pour pouvoir rire de ces chroniques. Sans orientation politique, Le Petit Journal s’en prend un peu à tous les partis. Il dénonce les attitudes légèrement puériles ou peu fair play des politiciens, toujours avec humour. Le Petit Journal de Yann Barthès était notamment à l’origine de la révélation des deux discours similaires qu’avait prononcés le Président de la République (Vidéo ci-dessous). Une polémique qui avait fait jaser bon nombre de médias.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=I3mdpuduAPc[/youtube]

 

Yann Barthès s’en prend régulièrement à Céline Dion, certainement la cible people préférée du Petit Journal. Récemment, une chronique sur l’Eurovision a également récolté beaucoup de succès. Yann Barthès est arrivé au Grand Journal en 2004. D’abord voix-off, il est présent sur le plateau depuis 2007. Il a également remporté le prix du meilleur journaliste au trophée des jeunes talents de l’année 2009. Très belle récompense pour ce jeune homme réservé.

 Mais si presque toute la reconnaissance pour le Petit Journal lui revient, le jeune journaliste est loin d’être seul. Toute une équipe, très organisée s’occupe de récolter les images et d’en faire  montages, analyses et commentaires. Pas moins de 5 équipes de tournage, 6 journalistes, et 2 auteurs travailleraient chaque jour pour l’émission. Agés, pour la pluparts de moins de trente ans, ils apportent leur regard jeune, critique et hilarant sur l’actualité.

Le Grand Journal, présenté par Michel Denisot séduit chaque soir près de 10% des téléspectateurs. Invités de prestige et chroniqueurs agréables forment un bon mélange. Le tout pimenté du SAV des émissions d’Omar et Fred. Le Grand Journal est devenu un talk show de référence.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés ! 

Laurence Ferrari, Elsa Fayer, Jean-Jacques Bourdin, Mickaël Vendetta, Jean-Luc Reichman… Leur point commun ? TF1. La chaine la plus regardée de France connait certaines difficultés depuis quelques temps. Plusieurs changements et innovations sont prévus pour les mois à venir.

Une programmation et un mercato qui évoluent

TF1 a annoncé officiellement en mai la fin de l’émission Attention à la marche dans un communiqué. Le jeu télévisé animé par Jean-Luc Reichmann s’arrêtera à la fin du mois de juin faute d’audiences (difficile de lutter contre Nagui et son champion  sur France 2). A la place, les téléspectateurs retrouveront Jean-Luc Reichmann toujours mais dans les « Les douze coups de midi ». Un remake de Crésus présenté par Lagaf en 2006.

Un nouveau présentateur va bientôt faire son arrivée sur la Une. Jean-Jacques Bourdin, le journaliste politique de BFM Tv qui incarne également la voix de la matinale sur RMC présentera « Abus de confiance » dès la fin du mois de juin. Cette émission produite par Julien Courbet retracera les plus grandes arnaques de ces dernières années. Choisi pour sa gouaille et ses qualités de journalisme, Jean-Jacques Bourdin interviendra à divers moments de l’émission pour insister sur des passages clés, préciser des détails ou pimenter la narration.

Changement en vue pour le JT également. L’information a été confirmée hier, Laurence Ferrarri est enceinte. A  44 ans, Laurence Ferrari est déjà maman de deux enfants qu’elle a eus avec qui a déjà eu avec le journaliste Thomas Hugues. Cette fois le papa s’appelle Renaud Capuçon,  violoniste qu’elle a épousé en juillet 2009. La star du 20h devrait donc prendre un congé maternité d’ici quelques mois.

 

Ca bouge, ça bouge et ce n’est pas fini.

Pour s’assurer de garder sa place de leader, TF1 n’oublie pas ses classiques à succès… La téléréalité bien sûr. Après le lancement de L’amour est aveugle le 16 avril dernier la chaine annonce l’arrivée d’une nouvelle émission du genre. Présentée par Elsa Fayer – ex-chroniqueuse chez Ruquier – cette téléréalité s’intitule « Qui veut épouser mon fils ? ». Le principe : des mères qui devront choisir la fille idéale pour leur grand garçon âgé de 27 à 40 ans. Une «  rencontre entre la télé réalité et Tanguy d’Étienne Chatiliez » selon Angela Lorenra, directrice du pôle real-tv pour la chaîne.

En ce qui concerne le retour de Secret Story pour la 4ème saison, celui-ci a été reporté à mi-juillet. Coupe du monde de football oblige, la Une n’a pas voulu prendre trop de risques.

Pour charmer encore les français et leur télécommande, TF1 a misé sur une célébrité qui fait beaucoup parler d’elle. Je vous le donne dans le mille : Mickaël Vendetta. Le 20 juin prochain l’émission Sept à huit consacrera un sujet sur le jeune homme gagnant de la Ferme célébrités.

Enfin, dernière innovation de la chaine privée annoncée pour l’instant : le lancement d’une version payante de leur site de paris sportifs EurosportBET.fr. La loi concernant l’ouverture des paris en ligne sur les marchés étant rentrée en vigueur le 13 mai, TF1 et sa filiale Eurosport ne perdent pas de temps. Le groupe espère bien démarrer avec la Coupe du monde de football dès le 11 juin. Quinze sports devraient figurer sur le site à son ouverture. TF1 souhaite s’imposer comme un acteur européen majeur des jeux et paris en ligne.

 

Et si tous ces changements peuvent surprendre, la raison en est simple. Avec le développement de la Télévision Numérique Terrestre, TF1 se voit largement concurrencer. Si bien qu’en mai, la chaine a enregistré sa plus faible part d’audience mensuelle. 24% (contre 25.5% en mai 2009) alors que les chaines gratuites de la TNT enregistrent des records. La Une garde largement sa place de leader mais commence tout de même à s’inquiéter. D’autant plus  que les gaffes récemment diffusées en prime time ne viennent pas arranger l’image de la chaine.

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

On se tire dans les pattes, on se tire le chapeau, on s’insulte allègrement avec des sourires carnassiers, ça ressemble aux débats politiques, ça en a le goût et l’odeur, mais c’est simplement les divergences exaltées du comité Miss France. Chapeau bas (mouais…).

On les a connu complices, copines, associées, ennemies. L’union est brisée entre Geneviève Fontenay et Sylvie Tellier. La presse a fait ses choux gras de leurs tensions et de l’agitation de l’oncle Fétide. Mais si, Xavier de Fontenay, vous savez bien.

Après le coup d’état savamment comploté par le binôme Fontenay conclu par un brillant échec, la maman s’est vu refuser le poste qu’elle occupe depuis l’éternité. Formé depuis 1920, la société n’aura jamais connu autant d’aléas.

C’est Sylvie – Iznogoud – Tellier qui a rassuré les journalistes présents à la conférence de presse en assurant conserver les valeurs initiales insufflées par GdF. Un huissier sera également présent lors des délibérations. Ou comment réduire à néant la crédibilité des années passées.

On s’attendait à un renversement total des règles bien établies et ultra rigides instaurées par la vieille France. Et puis, pas vraiment. Il y aura toujours des Miss qui poseront nues, toujours des éclats dans la presse people, toujours les mêmes questions profondes lors des toujours aussi interminables soirées sur la première chaine. Seulement, les candidates passeront du nombre de 37 à 33.

Cerise sur le chapeau, ce sera bel et bien Jean-Pierre Foucault qui rempilera pour 2011. Soudé à cette place depuis décembre 1995, il avait fait part de sa lassitude à présenter une émission si mal organisée, ne tarissant pas de mots doux sur Madame de Fontenay qui s’est empressée de lui renvoyer la balle.

Exit donc, la dame au chapeau qui compte bien mener sa bataille parallèle en repartant de zéro pour créer un comité similaire.

Elle était, hier, au centre commercial Parly 2 pour assister à l’élection de Miss Yvelines 2010. Au plus haut de sa forme (re-mouais…), Geneviève de Fontenay a fait bouger les foules qui l’ont acclamée de mots d’amour et de dévotion. De quoi mettre en confiance celle qui se lance dans une véritable croisade.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Un éclair pourpre zèbre le ciel, les nuages s’obscurcissent, la nuit épouse le silence. C’est un oiseau ? C’est un avion ? Non, c’est Ramon. Le candidat, qui passe sous l’acide des pluies, accède tout droit à la demi-finale. Mais qui est éliminé ? Débat.

Ramon ouvre le bal avec La boite de Jazz de Michel Jonasz, tout juste articulée, et récolte trois bleus masculins. Lio ouvrant les hostilités et déclarant que ce qu’il avait fait était « un aller simple pour les Ramblas de Barcelone » Ah.

Lussi, nombril à l’air, tente d’enflammer Baltard avec le tube d’ACDC qui la prédestine au dénouement final. Lussi sait y faire. Et cela séduit un jury qui fait pleuvoir les bleus divins pour la saluer. Malgré tout, sa prestation manque de fraicheur et Lussi se cantonne à ce qu’elle sait faire.

Vient ensuite le tour de François, profondément touché par l’histoire du toro d’Andalousie de Francis Cabrel. Le regard plein de souffrance, l’épi en contre jour, le jeune homme a du être toro dans une autre vie. Un jury divisé, Philippe – binocles – Manœuvre et Lio/Lussi déplorant le manque de prise de risque du jeune homme.

Luce arrive sur le devant de la scène et s’était faite la plus belle pour aller danser. C’est également un jury divisé qui souligne son excellence mais son manque d’originalité. Trop frileuse, la prestation délivrée n’avait pas grand intérêt.

C’est repartit pour un tour. Ramon se frotte à Bob Marley : trois rouges. Ça sent le sang, la chair fraiche, le Ramon en proie à un jury fatigué. Lio, pourtant seule Schtroumpfette sur cette prestation, lui assène, dans un grand sourire : « Voilà, c’est ce que tu peux faire de mieux. » C’est toujours agréable.

Lussi envoie paitre Mylène Farmer avec Désenchantée, désaccordée. François provoque le soulèvement des foules, les quatre bleus de la soirée, sur une prestation qui reste très contestable. Time is running out de Muse prend un grand coup de pied, bien loin des vocalises parfaitement maitrisés de Matthew Bellamy. Pourtant, c’est l’effusion de joie. Luce reste dans son univers en y emportant la tigresse de Tina Turner mais ça ne prend pas, et c’est à nouveau deux rouges.

Camélia-Jordana était présente pour interpréter « Non, non, non ». Le playback l’a superbement fait pour elle.

Me Nadjar, en vraie rock star, s’avance, le sourcil volontaire, et remet à Virginie – autruche – Guilhaume l’enveloppe qui renferme les noms des candidats repêchés.

Luce ! Ouaiiiiiiis. Ramon ! Ramon ? Le public hue, le jury s’insurge, Ramon, penaud, rejoint le devant de la scène. Et le candidat qui continue l’aventure est…François ! Lussi se voit donc refuser la place en demi-finale. Retour à MyPollux alors? Que d’émotions.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Le concours de chant européen remporté par l’allemande Lena Meyer-Landrut le 29 mai dernier n’a pas fini de faire parler de lui. La France mauvaise perdante trouve des excuses à son candidat, Jessy Matador et une vidéo osée de la gagnante aurait été retrouvée.

Jessy Matador représentait la France lors de la compétition européenne. Celui-ci écope de la douzième place au classement final de 25 candidats. Une position trop éloignée du podium que les représentants français ont du mal à accepter.

D’après France Télévision, les manigances en coulisse allaient bon train. Selon le groupe, les jurés se seraient échangés des points et auraient passé des alliances dans les couloirs de l’hotel.  « C’est un scandale ! Nous dénoncerons ces procédés lors du prochain comité de l’Eurovision », indique Nicolas Pernikoff, directeur des variétés et divertissements du groupe. « Je demanderai que le vote du public soit le seul qui compte à l’avenir, annonce Nicolas Pernikoff. Pourquoi devrait-on en passer par des jurys ? Du reste, je cherche à me procurer le décompte des votes du public et j’ai quelques difficultés à me le procurer…. ». ajoute-t-il (dans cette compétition, 50% des votes sont émis par le public).

Pour Bruno Berberès, chef de la délégation française à l’Eurovision, la raison est tout autre. Invité de Jean-Marc Morandini dans le Grand direct des médias au micro d’Europe1 celui-ci justifit son choix pour Jessy Matador. « C’est vrai que nous étions dans les derniers des pronostics mais sa prestation a été remarquée par tous les pays » explique-t-il. Selon lui la cause de ce classement en douzième place pour le candidat français se trouve dans le racisme. « Si vous regardez les points attribués à la France par les pays de l’Ouest: Jessy est 8ème, si on regarde par rapport aux points attribués par les pays de l’Est: il est 20ème. Il y a quelque chose qui ne va pas là dedans, et je pense que c’est clair ! ». Invité à expliciter ses propos il précise : « je vais vous le dire. Je pense qu’il y a du racisme là dedans. Depuis l’introduction du télé-voting aucun candidat black n’est bien classé! Je sais que c’est grave de dire cela mais je le pense vraiment ».

Les français seraient-ils un peu (beaucoup) trop mauvais perdants ?

Des plus, les scandales ne s’arrêtent pas là. Quelques jours seulement après sa victoire, Lena Meyer-Landrut connait son premier scandale. Une sex-tape dans laquelle la chanteuse joue le premier rôle aurait été retrouvée. En attendant, la chanteuse a tout de même signé avec le label français Mercury.

Du côté de Jessy Matador, si peu de personnes croyaient en son succès, son titre Allez Ola Olé se vend plutôt bien. Vendu en ligne depuis le lundi 31 mai, le single a atteint la 5e place des ventes en Belgique, la 2e place en Grèce et en Finlande, la 5e en Suède, et la 3e en Norvège. En France, les ventes iTunes placent Allez Ola Olé en 14e place des singles. Jessy Matador fait même son entrée aux États-Unis à la 88e place, dans la catégorie « dance ».

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Luce, Ramon, Lussi et François, derniers candidats de la Nouvelle Star, ils se disputeront ce soir leur place en demi-finale. Ex-candidate de l’émission en 2009, Camelia Jordana sera également l’invitée du prime.

La semaine dernière le public disait adieu au jeune Benjamin. Abasourdi, le jury aurait préférer voir partir Ramon, pas assez professionnel à leur goût. Ce soir encore, la compétition s’accélère. Les trois candidats séléctionnés s’affronteront en demi-finale la semaine prochaine.

Autant dire que l’enjeu est de taille, car à ce stade de l’émission les candidats peuvent prétendre à une suite professionnelle musicale, et ce, même s’ils ne gagnent pas. Référence évidemment à Camélia Jordana. Candidate en 2009, elle avait été éliminée en demi-finale. Pourtant, un an après, parmi les participants de la Nouvelle Star, c’est elle qui rencontre le plus de succès avec son album sorti le 29 mars dernier. La jeune fille sera d’ailleurs présente sur le prime de ce soir.  Une occasion pour elle de redécouvrir Baltard non plus en tant que candidate mais comme invitée. Camélia interprétera son titre « Non non non » et pourra livrer ses conseils aux candidats actuels.

Mais ce soir, parmi Luce, Lussi, Ramon ou François, un d’entre eux devra partir. Zoom sur chacun des candidats…

Luce a 20 ans et habite à Perpignan. Inscrite au départ pour faire partie des inoubliables, cette étudiante infirmière a finalement été sélectionnée. Au fur et à mesure des qualifications elle s’est laissé tenter par le rêve qui se proposait à elle. Arrivée sur le plateau de Baltard elle devient très vite une des grandes favorites. Ce soir, Luce séduira-t-elle toujours autant le public et le jury ?

Ramon, 26 ans, est originaire de Barcelone et avait l’habitude de jouer dans la rue et dans les bars. Arrivé en France pour suivre des études en commerce et gestion, le jeune homme tente sa chance au casting de Paris. Bien que sélectionné, il n’a pas toujours eu les faveurs du jury. A lui de prouver ce soir qu’un véritable chanteur se cache derrière son côté playboy et son accent sexy.

Lussi a 25 ans, elle vient de Nancy et elle ne débute pas vraiment. Ancienne chanteuse du groupe de métal Mypollux (voici un de leur titre, Coffre à souhaits), son talent est évident. Incitée à plusieurs reprises par le jury à se lâcher un peu plus, arrivera-t-elle, ce soir à émouvoir le public ?

Enfin, François,  25 ans, vient de Brest et est étudiant en école d’art et métier. Réalisant que la musique représentait beaucoup pour lui, il a souhaité tenter se chance à la Nouvelle Star. Tout au long de l’émission, le jury a souvent été partagé sur ses prestations. A lui de montrer qu’il est capable de faire l’unanimité.

Réponse ce soir à partir de 20h40 sur M6. Et vous, quels sont vos pronostics ?

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

 

W9 qui diffuse depuis deux semaines la téléréalité « nouvelle génération », Dilemme, a reçu une mise en demeure de la part du Conseil supérieur de l’audiovisuelle. Le Conseil supérieur de l’audiovisuelle demande que « le principe de respect de la dignité de la personne humaine » soit davantage respecté par la production.

A l’origine de ce mécontentement, une séquence datant du 25 mai dernier. La candidate Ophélie devait faire face au dilemme suivant : « Tu dois choisir entre être le toutou de Caroline jusqu’à l’annonce de la soirée et faire remporter 3.000 euros à ton clan ou choisir le candidat qui sera ton toutou et faire remporter 1.000 euros à ton clan ». La jeune femme, bonne joueuse, s’était prêtée au jeu jusqu’à la fin de la journée, arborant collier de chien et laisse.

Ophélie « a fait l’objet  d’un traitement avilissant et dégradant » juge le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Celle-ci a depuis fait le choix de quitter l’aventure de son plein gré, ne se sentant pas à son aise dans le Cube.

Selon le CSA, « quand bien même la candidate s’était prêtée librement à ce jeu« , celui-ci « conduisait à rabaisser un être humain au rang d’animal et portait atteinte, par son objet même, au respect de la dignité humaine ».

W9 devra à présent indiquer, dès le début de l’émission, une signalétique de catégorie 2 (comprendre « déconseillé au moins de 10 ans ») lorsque les rapports entre les candidats, ou leurs propos, le justifieront. Assez souvent donc.

Ces derniers jours plusieurs séquences ont beaucoup fait parler d’elles. Sex, flirt & trash résume assez bien le comportement des dilemmiens. Concours de pets, batailles de nourriture ou encore strip-tease de Cindy (la blonde sulfureuse à – très – forte poitrine) viennent animer leurs journées. Deux séquences ont particulièrement marqué les esprits : deux shows très chauds de Florian et Cindy (toujours la même bimbo avec sa poitrine). En maillot de bain léger léger sur le bord de la piscine ou en tenue SM sur le canapé, les dilemmiens ont eu le droit à deux grands moments. Pas sûr en revanche que l’enthousiasme est été le même du côté du CSA…

Depuis le 20 mai, quatorze candidats sont enfermés dans le Cube de Dilemme. Ils doivent relever des défis qui peuvent faire perdre ou gagner de l’argent à leur équipe. Cette émission « nouvelle génération » propose un accès en temps réel à une dizaine de caméras du Cube sur internet où aucune censure n’est effectuée. Le gagnant de l’émission remportera le coquette somme de 300 000 euros. Désignés hier, Raphael et Samir sont les deux nominés de cette semaine. Les votes sont ouverts jusqu’à jeudi soir.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Homer Simpson a été élu meilleur personnage crée pour la télévision et le cinéma des vingt dernières années par le magazine américain Entertainement Weekly. Une nouvelle récompense pour le personnage phare d’une série déjà culte.

Ouh pinaise ! Homer est LE meilleur personnage de fiction américain des 20 dernières années d’après un sondage réalisé pour Entertainement Weekly. D’après le créateur de la série Matt Groening, les Simpsons rencontrent un tel succès car « Les gens peuvent se retrouver dans Homer parce que nous sommes tous mus secrètement par d’inavouables désirs ». Il ajoute, « Homer se lance bille en tête dès que quelque chose lui passe par la tête. Son amour de tout (…) est beau à voir ». Bien vu Matt.

Dans le classement, Homer Simpson devance Harry Potter l’apprenti sorcier (deuxième place) et Buffy la chasseuse de vampire (troisième place). Le gros monsieur jaune et simplet à eu raison du monde fantastique de J.K. Rowling et de la belle Sarah Michelle Gellar. En suite du classement on retrouve Tony Soprano (le parrain de la mafia dans la série The Soprano), Le Joker dans Batman, puis Rachel de la série Friends, puis Edward aux mains d’argent de Tim Burton, Hannibal Lecter le tueur en série du Silence des agneaux, Carrie Bradshaw l’héroïne de Sex and the city et enfin Bob l’éponge !

Joli palmarès de la fiction américaine qu’offre là ce sondage ! Homer Simpson serait donc le meilleur et le plus influent de tous ceux-ci (les américains auraient-ils du souci à se faire ?!). Homer incarne un père de famille paresseux, vulgaire opportuniste et plutôt stupide (l’image du singe qui joue de la timbale dans son cerveau illustre ce dernier point). Ouvrier dans la centrale nucléaire de sa ville, Springfield, il est marié avec Marge Simpson mère au foyer. De ce couple très amoureux nait trois enfants : Bart, véritable trublion toujours en train de faire des bêtises, Lisa, surdouée activiste et écolo de 8 ans et Maggie, le bébé qui tente de grandir dans cette famille déjantée. Les Simpsons ont beau avoir quelques problèmes relationnels et/ou comportementaux, ils montrent tout de même beaucoup d’affection au milieu de leurs disputes.

La série est une satire de la société américaine. Elle aborde des sujets qui font l’actualité comme l’argent, le pouvoir, la politique, l’environnement, la guerre la religion… L’américan way of life en a pris pour son grade en 20 ans ! Et la famille Simpson n’en est pas à sa première récompense. La série a déjà reçue plusieurs Emmy awards, Annie Awards et Peabody Awards. En 2000 la famille a même eu le droit, en 2000, à une étoile sur Hollywood Walk of fame. En 2007, la série est projetée sur le grand écran avec Les Simpsons _ le film.

Le succès du feuilleton tient de sa capacité à rendre hilares les petits comme les grands. Les Simpsons sont à l’image des désirs contenus ou limité un minimum (qui n’a jamais crié (ou eu envie de crier) « Ouh Donuts » à la vue de cette sucrerie ? Qui n’a jamais eu l’envie (furtive) d’étrangler quelqu’un comme Homer le fait avec Bart ?). Bref c’est une série décalée avec une famille déjantée qui vit dans une ville ou chaque personnage est un stéréotype. Diffusée par la FOX depuis sa création, les adeptes hilares sont de plus en plus nombreux. Hier soir en France, 1.1 million de personne regardaient la série diffusée sur W9.

Les « Ouh pinaise », « D’oh ! », bières sur le canapé, bêtises de Bart, spider cochon et autres sketchs tordants ne sont pas prêts de s’arrêter !

W9 a lancé sa propre téléréalité jeudi 20 mai. Intitulé Dilemme, l’émission réalise une petite révolution dans le domaine de la téléréalité. Analyse de cette production nouvelle génération.

W9 est la deuxième chaine de la TNT, derrière TMC. Pour gagner encore quelques parts d’audience, la chaine a voulu miser gros avec une recette à succès connue : la téléréalité ! Mais pas n’importe laquelle. Inutile de ressortir un plat réchauffé, ca n’aurait pas fonctionné, en tout cas pas assez.  Non, il fallait une émission qui se différencie des autres. Pour se faire, W9  a fait appel à la grande prêtresse de la téléréalité, j’ai bien sûr nommé, Alexia Laroche-Joubert. Secret Story et la Star Academy ? C’était elle. Une experte donc.

Dans le fond, rien d’exceptionnel : Quatorze candidats au départ (enfin quinze finalement parce que la production réserve toujours des surprises). Quinze candidats donc, sept  garçons et huit filles, enfermés et filmés pendant 2 mois  dans Le Cube. Les dilemmiens sont soumis à des dilemmes qui peuvent faire gagner ou perdre de l’argent à leur équipe.

Explicitement, ça donne le thème : « jusqu’où sont-ils prêts à aller pour gagner de l’argent ? ».  Autour de ce principe donc, le public n’échappe pas aux codes de la téléréalité : une quotidienne animée par une animatrice sympa – Faustine Bollaert – des nominations chaque semaine, vote du public pour choisir le favori, et le résultat donné dans une émission hebdomadaire en direct. Le toutim habituel quoi…

 

Alors pourquoi émission «nouvelle génération » ?

Parce que Dilemme, ce n’est pas QUE ça. Alexia Laroche-Joubert ne cesse de le répéter, Dilemme « assume tout, dans le fond et dans la forme ». La principale innovation c’est l’utilisation du web ! Le public peut en effet avoir accès en temps réel, quand il le souhaite, à une dizaine de caméras de la maison sur Dilemme.dailymotion.com. Pas de sélection d’images, pas de censure. Chambres, douches, salon, piscine, cuisine … Aux internautes de choisir ce qu’ils veulent voir. Fini les rumeurs de manipulation de la production. Il y a également possibilité de soumettre ses propres idées de dilemmes à la production. En langage Laroche-Joubert ça signifie : « Tu deviens le réalisateur de ta téléréalité ».

Autres innovations mineures, trois chroniqueurs qui analysent le comportement des candidats et l’ambiance dans le Cube lors du prime hebdomadaire. Tous les jeudis, les téléspectateurs ont donc droit aux commentaires de Joëlle Goron, Eric Laugerias et Ariane Brodier. L productice voulait du « franc-parler » et le regard de « quelqu’un de plus âgé ». Un autre animateur fait aussi partie de l’équipe : David Lantin (un des ex-producteurs de Mickaël Vendetta, oui oui !). Il tient le rôle de correspondant. Enfermé, lui aussi, dans le cube aux côtés des candidats, il se veut neutre, il doit apaiser les tensions et donner des nouvelles, tous les jours, des habitants.  Dernier changement : La quotidienne est présentée par un tête à tête Faustine Bollaert – David Lantin, et l’hebdo ne se déroule pas sur un grand plateau TV habituel mais directement devant le Cube, à Bry-sur-Marne.  

 

F.Bollaert.D.Lantin

 

Un kick-off réussi

Le premier prime jeudi 20 mai a réuni 900 000 téléspectateurs selon les chiffres de Médiamétrie. Un coup d’envoi réussi pour W9.  Ce qui séduit ? Le succès d’une téléréalité tient avant tout du casting des candidats. Or, ceux-ci semblent suivre le même principe que l’émission : ils assument. Ils assument les blagues débiles, leur provocation, ils sont plutôt francs les uns avec les autres et enfin, ils sont drôles ! Sans trop se prendre au sérieux, ils rigolent des dilemmes plus que de s’en plaindre.

Surtout que, (jusqu’à présent), les défis lancés sont restés plutôt bon enfant. Ce qui permet aux téléspectateurs de s’y reconnaitre.  Parce que tout le monde a déjà joué à « cap ou pas cap » dans sa vie. Et visiblement dans le Cube, les candidats sont cap de tout. Des exemples de dilemmes : Pour 10 000 €, seriez-vous prêt à vous raser la tête ? Seriez-vous prêt à vous déguiser en Asperge pendant une journée plutôt que d’obliger tout le monde à manger uniquement des asperges pendant 3 jours ? Préféreriez-vous manger un oignon et votre équipe remporte 500 euros ou bien boire de l’huile de foie de morue et votre équipe remporte 600 euros ?

« Ce sont des jeunes gens, ils ont beaucoup d’humour, ils sont stratèges et ils sont prêts à tout » annonçait Alexia Laroche-Joubert avant le lancement.  Les candidats ont su lui donner raison.  Pour découvrir par vous-même cette téléréalité qui change vraiment des habituels programmes, rendez-vous sur w9 à 18h40 pour la quotidienne et jeudi soir à 22h25 pour l’hebdo.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

C’est Achille Talon? C’est un ours? C’est une repris de justice? Non, c’est Luc Besson. Silence dans l’assemblée. Comment dire, il ne sourit jamais? Ah non, c’est Hollywood qui veut ça. Le plus américain de nos réalisateurs français s’est investi d’un nouveau challenge. Après sa franchise au pays des miniluy, l’homme à la barbe grisonnante a pour but de gravir un projet de taille; on connaissait mymajorcompany.com pour produire des artistes venus de toutes parts, et bien voilà que M. Taxi adapte le principe au septième art. Lucky Luc.

C’est dans un anglais approximatif que l’intitulé du site http://www.we-are-producteurs.com/ plante le décor. Sur le principe, le fonctionnement est le même que sur mygrégoire.com, les internautes achétent des parts, investissent, donnent leurs avis, occupent une part importante dans l’achèvement de l’oeuvre. En pratique, les choses se compliquent un peu. Un film étant considérablement plus important en terme de masse de travail qu’un album.

C’est pourquoi le site, accessible à tous depuis vendredi dernier, propose aux intéressés de mettre une main au portefeuille et un pied dans la production cinématographique pour un long métrage prévu pour 2011.

Basée sur le principe de la communauté et créé par, sans surprises, EuropaCorp en partenariat avec Orange, cette expérience a deux visées. La première est d’apaiser les quelques tensions qui occupent les relations entre métiers artistiques et internautes depuis le lancement des campagnes anti-piratage. La seconde est de rendre accessible au plus grand nombre les différentes étapes de création d’un film, de sorte que chacun comprenne mieux de quoi il en retourne.

L’investissement total des internautes ne pourra pas excéder 25%, le reste étant essentiellement subventionné par la société au dauphin quel que soit l’accueil réservé à l’œuvre.

Sur une durée de seize mois, chacun pourra choisir entre cinq scénarios retenus par Europa, imaginer le casting, participer activement à la réalisation du projet pour, au final et pour ceux qui auront investis quelque peu, toucher une part des recettes relative au montant misé.

A noter que les dix mille premiers inscrits verront leur nom inclut au générique.

Une initiative allègrement accueillie de la part de Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et directrice de la communication d’Orange, encore abasourdie par le retour de flamme qu’avaient suscités les projets Hadopi.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Les bouclettes bien peignées, l’oeil vif mais le regard un peu perdu, un jeu de jambes tout droit sorti de Mary Poppins, annoncé comme grand favori aux côtés de Luce et de Lussi pour cette saison 2010 de la Nouvelle Star, le toujours très jeune Benjamin semble avoir mal digéré son élimination de mercredi dernier. Ambiance.

Pour les inconditionnels du télé-crochet, Ramon ressemble un peu à Ycare, en 2008: des prestations toujours très controversées, un style pas toujours assuré, un peu comme perdu au milieu de talents révélés et sur-médiatisés. Pourtant Ycare a bel et bien terminé quatrième de l’émission. Ce qui est étonnamment le cas de Ramon qui ne semblait pas parti pour faire un très long chemin aux côtés des divas qui l’entourent.

Mais que voulez-vous, manifestement, le physique est toujours l’indécrottable valeur première de notre quotidien.

Et ça, le bel hidalgo l’a bien compris même s’il n’y est pour rien, il a conscience que son physique supplante celui des autres candidats.
Il y en a un autre qui a bien saisi ce qui, peut-être, lui a fait défaut. C’est Benjamin, qui, dans une interview accordée à Ozap, exprime sa déception.

Le jeune lycéen explique notamment que Ramon « a fait le con mais ça a marché (…) Moi, étant musicien et chanteur, ayant pris des cours de chant etc., je me suis dit qu’il y avait quelque part un peu de rancœur. »

Une défaite qui passe mal? Ce serait on-ne-peut-plus légitime mais que nenni, le jeune homme de seize ans n’est pas bégueule et ajoute, sans ciller: « J’avais une impression bizarre mais j’étais très content pour Ramon ».
Le fair play lui va si bien, lui qui a su pleinement profiter de son aventure et tout de même terminer cinquième sur les quelques trente mille candidats présents aux castings.

Face à un André Manoukian ne cherchant que très peu à dissimuler sa déception  le jeune homme reste une fois de plus bon joueur en déclarant que ce n’était « pas sympa » de la part du jury; bien heureux quand même d’être dans leurs petits papiers. Nous passerons la complainte moribonde d’une Lio à la vue du départ de son aimé.

Déclarant très clairement qu’il a été « malheureusement la victime » du hale irréprochable de Ramon, Benjamin compte bien profiter du tremplin considérable que constitue la Nouvelle Star.
« C’est moins une émission artistique qu’une émission de télé » conclura t-il enfin.

Comme quoi, être sucré – dixit Marco Prince – ne suffit plus. Tout fout l’camp.


Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

L’animateur radio se croyait bien évidemment hors antenne lorsqu’il laisse échapper cette phrase « Elle est grosse Marion Bartoli! ».  C’était ce matin sur le plateau de la Matinale.

Cela n’arrive pas qu’aux autres. L’expérimenté Marc-Olivier Fogiel a commis une gaffe monumentale en directe à la radio alors qu’il pensait que son micro était coupé. Un journaliste annonce le programme de la journée de Roland-Garros et dresse un mini-portrait de Marion Bartoli qui doit affronter dans la journée une autre Française, Olivia Sanchez. Le journaliste commente en voix-off les dernières déclarations de la n°1 française qui en veut aux médias et au public de ne pas voir en elle une grande championne. Et c’est là qu’on entend Marc-Olivier Fogiel balancait cette phrase : « Elle est grosse Marion Bartoli! »

C’est comme si le monde s’acharnait sur la finaliste de Wimbledon  2007 puisque depuis quelques jours les déclarations fusent entre elle et sa coéquipière de l’équipe de France Aravane Rezaï. Interrogée sur le fait d’être moins médiatisée que Rezaï, la n°1 française s’exprimait en ces termes : « quand moi je fais une demie à Miami, j’ai l’impression que cela passe totalement inaperçu ». Logiquement visée par ces propos, Rezaï a répliqué durement à l’égard de sa compatriote. « Marion, c’est une fille très difficile, elle m’a déjà attaquée il y a deux ans, quand j’étais en finale à Istanbul. Je fais partie de la Fed Cup. J’essaie de m’intégrer dans pas mal de choses et elle me reproche d’être médiatisée. Il faut qu’elle fasse les efforts… »

Avec toutes ces histoires, espérons que la n°1 française arrivera à concentrer ses efforts sur son parcours à Roland Garros, qui passe par son match face à Olivia Sanchez cet après-midi.

La série qui cartonne chez les teenagers américains et qui fait hurler leurs parents car un peu trop aveugles de la condition sociale, la série relativement mal doublée en France mais qui a malgré tout su séduire un public assez large, la série adaptée de l’oeuvre de Cecily Von Ziegesar; c’est bien sûr Gossip Girl.

Que de trahisons et de secrets au pays des Upper East Siders! Perdus dans trop de considérations et de superficialité, nos six étudiants de la partie Est – et pas n’importe laquelle – de la côte américaine  s’en donnent à coeur joie dans les mensonges et les faux-semblants.

Une première saison nécessaire à l’insertion des nombreux personnages principaux et secondaires, plantant des zones d’ombre un peu partout, mettant en exergue les premiers troubles de chacun. Une seconde saison nettement plus axée sur des problèmes sentimentaux au sein même de la jeunesse dorée et qui se termine malgré tout plutôt bien. Enfin, une troisième saison nettement plus articulée autour des relations et des divergences entre parents et enfants, où l’on se rend compte que l’un ne vaut pas vraiment mieux que l’autre; une saison faisant place à des excès choquants pour cette Amérique puritaine, allant de sexualité débridée en commerce de drogue, les paillettes se ternissent considérablement à mesure que la fin de la saison approche.

Le dernier épisode, diffusé le 17 mai 2010 aux Etats-Unis, s’est révélé être le pont adéquat pour une quatrième saison confirmée par la CW.
L’épisode n°21 nous laissait aux prises avec le retour de M. VanDerWoodsen, trop possessif pour laisser Lily vivre son idylle avec Rufus, avec un Chuck désemparé face à un empire qu’il n’arrive pas à concilier avec ses états d’âmes et avec Jenny, plus amoureuse que jamais de Nate déjà conquis par Serena et donc, plus déterminée que jamais pour obtenir ce qui ne lui revient pas de droit.

Cet épisode n°22 de clôture nous laisse en suspens sur plusieurs points qui ne s’éclairciront qu’à partir de la rentrée prochaine.
Blair doit décider de son avenir près de Chuck, le rejoindre ou non, le couple Serena et Nate est en danger face à une bombe de Gossip Girl impliquant Dan. On assiste également au retour de Georgina, bien décidée à remettre nombre de pendules à l’heure, armée d’un inquiétant agenda.

De quoi annoncer une saison explosive !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Le télé-crochet le plus concurrent de feu la Star Academy est revenue en forme cette année, après une saison 2009 en demi-teinte – n’en déplaise aux amateurs du vainqueur – scellée par la victoire de Soan.

En effet, les castings de l’année dernière plutôt inégaux quant aux niveaux des différents candidats sélectionnés ont affolé les audiences d’M6 qui ne savait plus où donner de la tête pour la sortir un peu de l’eau.

Les quinze candidats retenus lors des diverses auditions à travers toute la France – et un peu la Belgique – ont rapidement fixé la barre très en hauteur; malgré une ambiance bon enfant, la concurrence était rude pour Marine, Stéphanie, Sacha ou Annabelle.

D’interprétations comiques en véritables performances, les candidats les plus populaires de cette nouvelle promotion offrent chaque semaine des tours de magies tant au niveau vocal que dans leurs façons d’investir les morceaux choisis.

On dépoussière les vieux classiques, on les repeint un peu, on rhabille Lady Gaga pour l’hiver et on donne à -M- des allures d’illuminé. Les jeunes artistes se plaisent à ce jeu et ça se voit.

Seulement, la loi impitoyable de la Nouvelle Star n’est jamais bien loin et lorsque sonne le glas de 23h15, un frisson nous parcourt l’échine. Me Nadjar tourne à l’angle d’un projecteur, esquive quelques railleries et s’avance fièrement vers (l’indispensable) Virginie Guilhaume. Le poignard dans l’enveloppe.

C’est alors que commence la longue procession funèbre mêlée à la marche de l’Empereur.
Le couperet s’abat et remonte lentement.
Ce fut Dave.
Hier, c’était Benjamin.

Malgré un prime qui s’ouvre sur This Love de Maroon 5 et qui divise le jury (deux bleus de Lio et d’André Manoukian), le (trop?) jeune Benjamin reviendra en seconde partie de soirée pour interpréter son deuxième morceau, Jardin d’hiver d’Henri Salvador, ovationné par quatre bleus.

La ligne bien soudée des candidats s’écrème jusqu’au duel final. Attention, tension.

Ramon qui s’avère être à l’épreuve des balles depuis le début ou Benjamin qui enfile les bleus comme des perles?

 » Le dernier candidat que vous avez choisi pour continuer l’aventure est… Ramon!  »

Me Nadjar n’avait pas menti, il y avait une vraie surprise au niveau des votes.
Et que ce soit en 3D ou pas, Lio semble toujours aussi dévêtue.

Vivement la semaine prochaine où de nombreuses surprises nous attendent.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Premières nominations à Dilemme. L’émission de téléréalité « nouvelle génération qui assume tout ». Quatorze candidats sont soumis à des dilemmes en tout genre qui peuvent rapporter de l’argent dans la cagnotte de leur équipe (violette ou orange). Retour sur ces quelques jours d’émission.

Les deux premiers candidats qui ont été nominés mardi sont des filles : Sarah et Ophélie. Nomination sans surprise pour Sarah qui clame depuis quelques jours sa volonté de sortir du Cube. La jeune fille se sent mal parmi les autres candidats, elle n’est pas à l’aise et « n’est pas elle-même » d’après le reste de son équipe. Ophélie vit un peu plus mal cette nomination. Elle avait beau s’y attendre, elle supporte assez mal cette impression d’être  « mal aimée ». Pourtant la quasi-totalité des candidats espère que se sera Sarah qui sortira du jeu, puisqu’elle-même n’a pas envie de rester. La balle se trouve désormais dans le camp des téléspectateurs qui peuvent soutenir leur candidate préférée en votant par téléphone.

 

Depuis le kick off (coup d’envoi) de l’émission jeudi dernier, le nombre de téléspectateurs et la part d’audience de Dilemme ne cesse d’augmenter. C’est un succès pour W9 qui propose une nouvelle sorte de téléréalité. La chaine bouleverse les habitudes et changent les codes.

Aucune image n’est dissimulée au public qui peut avoir accès à l’intégralité des caméras sur le web. Le prime ne se déroule pas sur un immense plateau télé comme habituellement, mais directement devant Cube. La présentatrice aussi est différente des autres : Faustine Bollaert, un peu plus simple et naturelle. Pas de plateau non plus pour la quotidienne, du moins, petit petit le plateau (un placard ?). Faustine est assise et fait face à un écran à travers lequel elle communique avec David Lantin, correspondant au sein du Cube. Les candidats partagent leur vie avec une personne totalement neutre qui analyse, calme les tensions, arbitre etc. Nouveau bon point pour W9. Enfin trois chroniqueurs : Joëlle Goron, Eric Laugerias et Ariane Brodier analyseront chaque semaine les candidats et ce qu’il se passe dans le Cube.

 

Le premier prime jeudi 20 donnait déjà le ton avec plusieurs défis : rentrer tout nu dans le Cube, priver son équipe de valises pendant plusieurs jours, se faire raser la tête pour pouvoir faire partie de l’émission… Des dilemmes drôles, et (pour l’instant en tout cas) par trop durs à relever. Les candidats sont visiblement prêts à jouer le jeu jusqu’au bout.

 

Bien que proposant une nouvelle formule à la téléréalité, Dilemme n’échappe pas aux phrases cultes des candidats. Des images qui viendront bientôt fleurir les bêtisiers. Pour commencer voici une petite minute qui fait mal à la culture !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xdfcls_perles-d-inculture_people?start=7[/dailymotion]

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

La nouvelle émission de télé-réalité, Dilemme débarque jeudi sur W9. Préparez-vous à des surprises !

La veille du lancement de cette émission de télé-réalité nouvelle génération, les rumeurs se multiplient et le suspense enfle. Nouvelle image, plan de la maison, hypothèse sur l’identité des candidats… Les bruits courent ! Il faudra attendre demain soir pour tout savoir !

Le principe de Dilemme : 14 jeunes, de 18 à 25 ans, enfermés dans un loft nommé « le cube ». Les candidats seront soumis tous les jours  à des énigmes qu’il leur faudra résoudre. Ils devront faire des choix stratégiques pour gagner un maximum d’argent et assumer leur décisions. La problématique revendiquée par la chaine : Jusqu’où une personne est-elle capable d’aller pour remporter de l’argent ?

L’émission se veut différente des traditionnelles télés-réalités, car cette fois, Alexia Laroche Joubert, la productrice, affirme vouloir « tout assumer ». C’est à dire ouvrir en quelque sorte un débat et revenir à l’essence même du principe de la télé-réalité et ne rien cacher au public. C’est pourquoi la totalité des images seront visibles sur le net. Aucune censure n’interviendra ; pas de sélection d’images, pas de floutage ou de petits carrés noirs pour dissimuler l’intimité des candidats par exemple. Une ambition qu’Alexia Laroche Joubert clame haut et fort et qu’elle assume, elle aussi.

Une nouveauté qui rend également le public impatient de découvrir si Dilemme se différencie vraiment des programmes télé habituels.

Un bref résumé des rumeurs sur l’émission : certains parlaient de la présence d’une « personne de petite taille » (un nain), d’un ami de Cyril de Secret Story et des bimbos à gogo (ça on s’en doute un peu). Mais LA rumeur qui en a beaucoup fait jaser, c’est la participation de Zahia à l’émission. Un canular à l’origine duquel se trouve Stéphane Guillon qui a en fait piégé par téléphone l’assistant d’Alexia Laroche Joubert en se faisant passer pour l’agent de Zahia. Désolé pour ses fans, Zahia sur w9, ça ne sera pas visiblement pour demain soir !doucheDilemme

Sinon Jean-Marc Morandini révélait sur son blog des photos des douches très … transparentes. Une porte vitrée, et pour offrir encore une meilleure visibilité au public, un miroir mural. Vous avez dit voyeurisme ? Mais non, les candidats sont au courant qu’ils sont filmés !

Dernière information révélée par Jeanmarcmorandini.com : Faustine Bollaert sera aux commandes de l’émission et parmi les chroniqueurs se trouveront également Joëlle Goron, Eric Laugerias et Ariane Brodier. A noter aussi que David Lantin jouera un rôle de correspondant et vivra dans le « Cube » avec les candidats.

Premières impressions demain soir à 20h35 sur W9.


Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Hier soir Virgin 17 diffusait le troisième épisode de l’ile de la tentation. Résumé de l’émission.

Alors que la semaine dernière, les hommes profitaient déjà beaucoup plus de l’aventure que les filles qui passaient plutôt leur temps à s’inquiéter, la tendance se confirme cette semaine, tout comme les rapprochements aperçus précédemment.

L’émission débute avec le 1er feux de camp des filles, malheureusement une seule d’entre elle peut visionner les images de son compagnon. Le sort décide que se sera Audrey. Sur la vidéo qu’on lui apporte elle découvre Florian qui parle à une tentatrice, Fanny, à propos de Jennifer, une autre séductrice. Florian avoue la trouver «très belle» et celle-ci juge qu‘un réel jeu de séduction s‘est mis en place. Audrey ne veut pas s’enflammer pour rien. Son homme n’a pas dépassé les limites, elle garde confiance en lui.

Si les autres tentatrices n’ont pas le droit de visionner les films de leur compagnon respectif, elles aperçoivent au moins une photo d’eux. Ainsi, Sabrina voit Nico qui se ballade avec Vanessa encore un fois fois. Les larmes aux yeux, elle se dit blessée de voir Florian toujours avec la même tentatrice. Mélodie quant à elle, découvre une photo de Mourad qui se laisse enlacer par Jennifer. Auparavant, il avait déjà choisi Barbara pour un rendez-vous, CELLE que Mélodie lui avait interdit. Il n’en fallait pas plus pour la bouleverser, « Ca fait déjà 2 fois qu’il est en train de faire n’importe quoi« . « Il est en train de tout gâcher »,  «Je me sens trahie». Finalement, seule Linda rentre complètement sereine du feux de camp, bien déterminée, pour sa part, à profiter de l’aventure.

Le soir, Mélodie reste furieuse contre Mourad mais décide de trouver du réconfort auprès de Tarick. Elle prend également la décision de se laisser tenter à son tour, le rapprochement est inévitable. Linda de son côté fait comprendre aux tentateurs qu’elle veut jouer le jeu au maximum et attend plus de tentations de leur part…Remy semble avoir saisi le message.

Le matin, les hommes doivent choisir une partenaire pour partir en rendez-vous. Nicolas choisit directement Vanessa, Arnaud se décide pour Astrid, Mourad devance Florian et choisit Jennyfer. Celui-ci part donc avec la tentatrice avec qui il est le plus à l’aise, Fanny. Pour eux, se sera ballade en stock-car et diner sur la plage. Arnaud et Astrid s’avoue leur attirance pendant leur rendez-vous. La tentatrice reconnait, « Pour l’instant je suis en bonne voie avec lui, je suis sa pote. Je dis Amen à tout ce qu’il dit. J’oublie pas pourquoi je suis là, je veux qu’il craque« . Après un moment de plongée sous marine avec Mourad, Jennifer va lui ouvrir les yeux sur sa relation avec Melodie. Pour elle, « Mourad attend le faux-pas de Melody, ca va être le premier à céder à la tentation« . Nicolas et Vanessa passent ensemble un moment visiblement très agréable, le courant passe vraiment bien entre les deux mannequins. Vanessa estime même que Nicolas représente l’homme idéal pour elle !

 

Puis l’heure du feux de camp sonne enfin pour les filles… Sabrina est la première à visionner les images. Elle découvre que Nicolas et Vanessa se connaissaient d’avant l’aventure. Le sentiment d’avoir été trahie, elle ne comprend pas que son homme puisse être intéressé par une autre fille alors qu’elle reste imperméable à tous les hommes depuis 2 ans et demi. Elle finit par lâcher «il peut rester sur l’île avec elle, je m’en vais». Linda éclate de rire après avoir vu Arnaud confier à Kelly qu’elle est la seule tentatrice qu’il pourrait revoir après l’expérience. Linda «ne se fait pas de soucis». Audrey redécouvre son homme au côté de Jennyfer mais encore une fois elle reste sereine, « Pour moi, il n’y a aucune tentation. S’il y en a une je vois qu’il y résiste« . En revanche les peurs de Mélodie se confirme. Mourad est encore aux côtés de Barbara qui affirme qu’il craquera : « J’ai vu dans ses yeux qu’il était mal à l’aise. A partir du moment ou un homme est mal à l’aise quand il regarde une femme c’est qu’il y a quelque chose« . Mais la candidate semble avoir pris un peu plus de recul ; « S’il cède c’est pas mon problème, ce n’est pas moi qui vais tout perdre, c’est lui« . «S’il veut rester avec elle, qu’il reste » , «maintenant j’ai décidé de rester la tête haute». Elle vient ensuite réconforter Sabrina que les images ont «détruits». Elle vit très mal ce qu’elle estime être une trahison.

 

Au tour des hommes de vivre leur premier feux de camp. Nicolas voit les images de Sabrina et l’émission s’arrête là …On reste un peu sur notre faim. Alors que l’île de la tentation 2010 s’annonçait cette encore plus animée que les années précédentes, l’émission a un peu du mal a décoller. Chaque semaine LE fait marquant que tout le monde attend ne vient pas… Espérons que l’épisode de la semaine prochaine offre un peu plus de rebondissements…

 

 

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Nouvelle erreur de cartographie dans le JT de 20h de TF1 qui inverse Suède et Finlande ce weekend !

Les journalistes de TF1 souffrent visiblement de lacunes en géographie mondiale ! Le 26 avril dernier, alors que la Belgique traverse une grave crise identitaire et politique, le JT présente une carte inversée du pays : la Flandre et la Wallonie sont interverties.  

Hier soir, c’est au tour de la Suède de se voir redessiner.

Le JT de 20h présenté par Claire Chazal ce soir là, aborde la réforme des retraites en proposant une comparaison avec nos voisins d’Europe du Nord. Seulement, surprise au lancement du sujet, la Suède est indiquée… à la place de la Finlande !

Le reportage est diffusé et la présentatrice ne rectifie pas l’erreur.

 Faute grave que le député UMP Lionel Lamy n’a pas manqué de remarquer et de divulguer sur son compte Twitter. (Que c’est pratique les nouvelles technologies pour balancer !). Enfin de toute façon, le cafouillage n’est pas passé inaperçu aux yeux des téléspectateurs les plus attentifs et cultivés qui l’ont rapidement signalé à la Une.

 Jean-Marc Pillas, médiateur de la rédaction de TF1, a répondu sur le site de la chaîne, « Je suis tout autant consterné que vous par cette grossière erreur d’infographie. La Direction de l’information est en train de prendre des mesures pour que ces bévues géographiques ne se reproduisent pas. »

Effectivement, pour le JT le plus regardé de France autant dire que cette erreur est mal venue. Petite confusion géographique ou comment induire en erreur des milliers de téléspectateurs !

Voici une vidéo de Le Post.fr qui nous rappelle en image ces deux JT catastrophes…

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Nikos Aliagas a reçu Mickaël Vendetta ce matin sur NRJ. Le vainqueur de La Ferme Célébrités était l’invité du 6/9 et s’est confié à Nikos et ses acolytes de la radio.

Il avait disparu physiquement de la scène médiatique depuis sa victoire dans La Ferme Célébrités mais après une apparition dans 100% mag sur M6 la semaine dernière, Mickaël Vendetta revient à la charge. Il était ce matin sur NRJ pour répondre aux questions de Nikos et ses compères Mustapha El Atrassi et Florian Gazan. C’était donc l’occasion pour Vendetta de faire le point sur l’affaire Cauet, raconter ses affinités avec Greg Basso et dire ce qu’il pensait de Benjamin Castaldi, présentateur de l’émission La Ferme Célébrités.

Comme à chaque fois qu’il ouvre la bouche, les déclarations sont chocs. Il s’explique sur l’affaire Cauet qui lui aurait proposé un cachet de 5000 euros pour participer à son émission. Répondant à une question de Moustapha sur  son succès avec les filles, Mickaël Vendetta dévoile son côté lover : « En fait l’image que j’ai c’est l’image d’un mec qui couche à gauche, à droite par ce que genre playboy et tout mais c’est faux en fait, c’est pas du tout ce que je suis en vrai. Je suis quelqu’un qui a besoin de temps avec une femme par ce que les sentiments pour moi c’est ce qu’il y a de plus important que faire l’amour », a-t-il dit avant d’aller plus loin en prônant les valeurs du mariage…regardez les extraits :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=NG4k2KVC5ws[/youtube]

Mais le meilleur restait à venir. Mickaël Vendetta s’explique sur ce qui s’est passé avec Greg Basso lors de l’émission. Ce dernier, que Vendetta qualifie au passage de « tebé » et « d’idiot du village », l’aurait frappé à plusieurs reprises allant même jusqu’à lui mettre un coup de poing au visage. Le gentil fermier raconte qu’il a même été victime de menaces…

Pour terminer Mickaël Vendetta a tenu à prendre une petite revanche sur Benjamin Castaldi qui l’avait traité de « never been » (comprenez « n’a jamais était une star ») en s’exprimant ainsi : « Moi je suis peut-être un Never Been mais on sait tous qu’il est pistonné et présenter Secret Story 4 il faut pas avoir Bac +5, c’est simple à présenter ! »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=a4wX12MMX4k&feature=channel[/youtube]

Attention à la marche, diffusé tous les midis sur TF1, devrait disparaitre de nos écrans d’ici cet été.

Le célèbre jeu télévisé, Attention à la marche pourrait bien ne plus animer les midis de millions de français. En effet, l’arrêt du jeu présenté par Jean-Luc Reichmann serait prévu pour fin juin. Mais alors, tous les fans de l’animateur (et aussi d’Attention à la marche) se questionnent : « qu’il y aura-t-il à la place ? ». Que les ménagères sèchent leurs larmes, c’est le jeu Crésus qui devrait revenir à l’antenne présenté par … Jean-Luc Reichmann ! Soulagé ?

Présenté en 2005 – 2006 par Vincent Lagaf’, assisté d’un squelette sur les écrans, le jeu n’est donc pas nouveau. Le principe : 5 candidats s’affrontent en répondant à des questions de cultures générales et le gagnant peut remporter jusqu’à 200 000 euros.

Mais pourquoi ce changement soudain ? Pas besoin d’aller chercher bien loin. Entre 12h et 13h, France 2 fait un carton depuis 2006 avec Tout le monde veut prendre sa place présenté par Nagui. L’émission monopolise parfois jusqu’à près d’un tiers des téléspectateurs, ce qui laisse donc peu de place aux autres chaines. Elle a ainsi réussi à détrôner Attention à la marche de sa place de leader quotidien dans cette tranche horaire.

Pourtant Jean-Luc Reichmann reste adoré, voir adulé, du public. Le présentateur pourrait même apparaitre un peut plus à l’écran : TF1 cherche un nouveau jeu pour remplacer A prendre ou à laisser d’Arthur entre 18 et 19h. La Une souhaiterait également booster ce créneau horaire. Des pilotes d’essais vont être testés,  pour lesquels Jean-Luc Reichmann et Jean-Pierre Foucault sont pressentis.

 

Ces changements suffiront-ils à ramener à la Une les téléspectateurs que la chaine a perdu ? Les choix de restaurer Crésus en laisse perplexe plus d’un : pourquoi ressortir un jeu déjà existant plutôt que d’en proposer un nouveau ? D’autant plus que si Crésus avait du succès à l’époque, il faut préciser qu’il était diffusé à 18h et non à midi, devant un autre public donc.

En tout cas, que les fans d’Attention à la marche en profitent pendant les semaines qu’il reste, car passé juin, fini les délires des « potes » ainsi que les questions co, les questions ines, les questions coquines !

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

L’épisode 2 de l’Ile de la tentation sera diffusé ce soir sur Virgin 17.

L’ile de la tentation a fait son grand retour sur Virgin 17 jeudi dernier avec Laurent Fontaine en présentateur. Cette saison, les couples sont allés tester leur amour sur des îles paradisiaques du Mexique. En guise de tentation, seize célibataires au physique de rêve, prêts à tout pour arriver à leurs fins.

Voilà ce que réserve ce deuxième épisode qui promet d’être riche en rebondissements …

La semaine dernière, l’émission principalement consacrée à la présentation des participants, dévoilait quatre  couples aux problèmes de confiance, de jalousie ou encore d’engagement. A peine arrivés, déjà deux rendez-vous organisés : Nicolas et Marine d’un côté et Audrey et Laurent de l’autre, sont donc partis en tête à tête. (voir le résumé de la semaine dernière.)

Que se soit pour se rassurer avant de s’engager  ou pour tester l’autre, tous ont en tout cas voulu se mettre à l’épreuve. Sabrina et Nicolas,  Linda et Arnaud , Audrey et Florian  ainsi que Mélody et Mourad résisteront-ils (ou pas) aux charmes des 8 tentateurs et 8 tentatrices ?

Une début de réponse, ce soir à 20h40 sur Virgin 17 !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Premier épisode de la saison 8 de l’île de la tentation hier sur Virgin 17. Une saison qui s’annonce encore plus pimentée que les années précédentes.

Laurent Fontaine dans le rôle du présentateur, l’émission débute avec une présentation des participants : candidats mais aussi tentateurs et tentatrices.

Les habituels problèmes de couple reviennent encore cette année. Tout d’abord, Nicolas qui veut prouver à sa jalouse de dulcinée qu’il peut résister à la tentation. Jalousie compréhensible lorsqu’on apprend que Nicolas est mannequin.  Jalousie maladive également entre Audrey et Florian qui viennent se tester sur l’île paradisiaque. Linda et Arnaud non plus ne se font pas confiance. Ils ne se ressemblent pas, n’ont pas le même age ni les mêmes amis. L’émission sera déterminante pour le futur de leur relation. Pour le quatrième et dernier couple, la situation est un peu plus complexe. Ensemble depuis 3 ans, Melody a tout quitté pour Mourad seulement la jeune fille a besoin de renouveau et ne veut s’enfermer dans une routine.

Ils ont tous l’air de s’aimer pourtant, on sait d’avance que la majorité cèdera  à la tentation. Les objets du désir que représentent les tentateurs et les tentatrices ont eux aussi eu le droit à une petite présentation. Déterminés à provoquer tant qu’ils peuvent et à briser des ménages. Leurs déclarations en disent long : « Leurs couples ne vont pas tenir, je suis là pour les détruire ! » (Astrid 25 ans), « quand je veux un mec, je l’ai toujours … » (Fanny 21 ans), « je  ne crois pas en l’amour » (Tarik 26 ans), « je n’ai aucune limite » (Guillaume 31 ans)… Liste non exhaustive de citations parlantes.

Les candidats découvrent ceux et celles qui tenteront de séduire leur partenaire, ils désignent chacun la personne qui aurait le plus de chance d’arriver à ses fins puis ils se disent au revoir et l’aventure commence. Premier jours et déjà deux rendez-vous. Audrey, accompagnée du tentateur Laurent d’un côté et Nicolas avec la tentatrice Marine de l’autre. Les choses sérieuses peuvent commencer.

Les images de la semaine prochaine promettent bien des rebondissements. Encore une fois, tous les ingrédients ont été réunis pour une saison forte en images chaudes. Iles Mexicaines paradisiaques, tentateurs et tentatrices sexy et déterminés, cocktails, ambiance qui incite au rapprochement… et tout le toutim habituel !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Un nouveau magazine féminin a fait son apparition dans les kiosques le 22 avril dernier. Encore un parmi tant d’autres ? Non. Attention, Fluide Glamour est arrivé.

En ces temps de morosité ambiante concernant les difficultés économiques de la presse, annoncer un nouveau titre est une joie sans nom. Surtout quand ce nouveau titre est « rigolo, sexy et moderne » (ça, c’est leur slogan) mais aussi intelligent, incisif, divertissant, salvateur, ambitieux, drôle, d’utilité publique, et b… (ah bon, faut que je m’arrête là ?)

Ce nouveau titre, c’est Fluide Glamour. Et comme son nom l’indique, c’est la petite soeur de Fluide Glacial, magazine bien connu des amateurs de bande-dessinée à l’humour érotico-macho-cynico-trash. Mais alors attention : c’est le même version fille, mais sans les stéréotypes des magazines féminins. Et ça fait du bien.

Mesdemoiselles, ne vous attendez pas à trouver des conseils pour trouver la même teinte de rouge à lèvres que Dernière-Bimbo-En-Date ou le  régime-miracle qui vous fera des fesses en béton armé pour séduire le surfeur australiano-niçois sur les plages de St-Trop’ lors de vacances d’été que vous n’aurez pas. Ni de potins médiatico-people, de bons plans shopping sponsorisés Auteuil-Neuilly-Passy, et d’horoscopes genre « kss-kss-amie-Lion-si-tu-continues-à-t’énerver-contre-Duboss,-Mercure-en-Maison-de-la-Licorne-Dorée-te-cassera-un-ongle ».

Fluide Glamour, c’est un magazine féminin « rigolo, sexy et moderne » (donc) qui prend les (jeunes) femmes pour ce qu’elles sont (souvent) : intelligentes, pas dupes, et obsédées sexuelles. Oui messieurs. (On vous le prêtera. Si vous promettez de ne pas être sages.)

Comme je ne peux pas tout vous raconter (ça se lit et ça s’admire, hein, c’est beaucoup de BD entre les articles), je vais prendre quelques exemples.

Fluide Glamour, très 2.0
En jeune femme bien ancrée dans son époque (ou en avance sur son temps ?), je me dois d’applaudir à deux mains la rubrique « Secret Message Service ». Je cite : « Secret Message Service est, comme son nom l’indique, une oreille ouverte sur vos secrets. Petits, lourds, graves, rigolos, légers ou hautement fantasmatoires, vous pouvez les exprimer et les partager par le moyen le plus simple et moderne qui soit. Un simple SMS. Ou comment déverser les névroses de votre libido en 160 signes maximum ! »
S’ensuivent trois photos du portable (dont le numéro est, bien entendu, indiqué) montrant ces fameux SMS. Coquins, érotiques, voire carrément bouillants.
Dis, Fluide Glamour, à quand un compte Twitter pour ce « Secret Message Service », mh ? 140 signes c’est pas mal non plus… (Je suis définitivement trop en avance sur mon temps.) Bon, et puis régulièrement aussi, on nous indique qu’on peut partager nos expériences et nos opinions sur le blog. So 2.0.

La chronique d’Ovidie
Si cette affaire de SMS est anecdotique, on arrive aux choses sérieuses. Ovidie, star de la pornographie, nous offre un article très instructif sur Larry Flint, autre grand personnage de la pornographie. C’est bien écrit, intéressant, et les illustrations de John Billette (un rien trash mais toujours hilarantes) valent le détour à elles toutes seules. Je ne sais pas si Ovidie sera une chroniqueuse régulière, mais je l’espère !

L’Histoire de cul de France racontée à mes petits-enfants
Alors voilà un tour de force d’illustrateur. A la façon de Gustave Doré, l’impressionnant Bertail nous offre une « Histoire de France » olé-olé certainement beaucoup plus proche de la réalité que ce qu’on nous enseigne à l’école. Sa frise s’arrête à la Pucelle d’Orléans, et je trépigne d’impatience d’avoir le prochain numéro : « A bientôt pour la suite, les enfants, si vous êtes sages avec bon-papa… » De quoi se prendre subitement de passion pour les rois de France. (Par contre euh… a-t-il prévu de croquer la Vème République, parce que là euh… ça promet d’être… euh…)

La couverture
La couverture est un modèle du genre. Déjà, elle est rose fluo (pardon, on dit « flashy » maintenant, c’est carrément plus branché) histoire d’annoncer la couleur. (Magazine pour filles… rose… tout le monde suit bien ?) Mais attention, hein, ce n’est pas un rose Disney, non non. C’est un rose qui pique les yeux, un peu violent, un peu agressif, un peu « tu vas voir ce que tu vas prendre voir », quoi.
Ensuite, la typographie. Les caractères sont blancs, sauf les trucs vachement essentiels, qui sont en noir : « club SM », « des hommes simulent », « bombes sexuelles », « Sexfight », et last but not least « Le sex-toy du mois : la machine à laver ». Du lourd, on vous dit.
Et alors le must du must… la cerise sur le gâteau… le coup de génie… (j’essaye de trouver un truc rigolo et intelligent mais j’y arrive pas) l’illustration. Signée Arthur de Pins, elle singe les habituelles Unes des féminins : une fille dans une pose lascive mais au sourire Email-Diamant, légèrement vêtue, sans un gramme de gras et des formes juste pile poil ! là où il faut (comme par hasard). Sauf qu’en y regardant de plus près… les boucles d’oreilles de ce charmant morceau de viande indiquent « 7.5€/kg », que le sac simili-Vuitton est griffé « Viande bovine Française », qu’elle a un sautoir de saucisses autour du cou, une ceinture de jambon en guise de jupe, des bas façon rosbeef, et des crochets de boucher et un bracelet clouté en guise d’accessoires.
Si ça, ce n’est pas défoncer tous les codes des stéréotypes pullulants dans nos kiosques, je ne sais pas ce que c’est.

Bon, et puis bien sûr, il y a tout le reste. Les bandes-dessinées, surtout, qui parlent de plaisir solitaire, de clubs échangistes, et de première fois (une bonne idée, d’ailleurs). Il y a aussi les chroniques sur les rateaux, et celle sur les fétichistes. Et tant d’autres choses…

Vous l’aurez compris : ce magazine est complet, riche, coquin, et immensément drôle. J’attends le deuxième numéro avec impatience, pour savoir si la grâce sera de nouveau au rendez-vous. En attendant, courez acheter celui-ci, c’est frais et ça remonte le moral en période de crise. Tout ça pour la modique somme de 4,90€.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Rendez-vous hebdomadaire des fans de la nouvelle star hier. Emission « habituelle », partagée entre prestations ratées et talents surprises, le tout agrémenté de commentaires cinglants du jury. Retour sur le prime.

La soirée commence avec All right now de Free chanté par toutes la « troupe ». Comme d’habitude la chanson de groupe n’est pas très réussie, mais elle a le mérite de donner le coup d’envoi.

Pour les moments forts de Baltard hier, Lussi, Luce et Stéphanie qui ont reformé leur trio inauguré au théâtre. Elles reprennent Our house de Madness tout en chorégraphie et en amusement.
Ramon ne convainc toujours pas le jury, Benjamin émeut tout Baltard, Annabelle a toujours des problèmes de justesse, et Lussi chante, presque à quatre pattes, Whenever wherever de Shakira.
Prestation réussie qui lui vaudra le commentaire incompréhensible d’André Manoukian : « tu rentres par terre avec les esprits »… L’essentiel c’est qu’il se comprenne !

Sacha s’attaque à La Bombe Humaine de Téléphone. Le jury est partagé, le public n’est pas particulièrement conquis.

Deuxième trio de Dave, Sacha et François. Eux aussi ont décidé de s’amuser. Ils chantent Femme like U de K-maro dans une version humoristique. Loin de se prendre au sérieux, ils font rires le jury comme le public (dans le bon sens du terme).

Dave a eu le droit aux petits pic des jurés hier. Son interprétation de How deep is your love des Bee Gees n’a pas du tout plu à Philippe Manoeuvre qui s’excuse auprès des fans des Bee Gess, « on a assisté à un massacre ». Lio en rajoute une couche en dénonçant la « mièvrerie et le sucre à gogo ».

Dernière candidate à passer en solo, Luce reprend Etienne de Guesh Patti. Version surprenante. Elle prend une voix inattendue au début et finit par se lâcher – comme toujours- pour une version très rock. Sans surprise, elle obtient 4 bleus du jury et les applaudissements du public. Ce n’était pourtant pas très mélodieux…

Fin du prime. Maitre Najdar apporte l’enveloppe contenant le nom du candidat qui devra partir à Virginie Guillaume. La présentatrice vêtue d’une robe à plume (?!) annonce donc à Sacha qu’il doit quitter  l’aventure. Tout s’est joué à 144 voix près. Pour une fois que le « beau blond » part au début de l’aventure…

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés!

Des jeunes en (très) petites tenues se baladent dans tout Paris pour faire la promo de L’île de la tentation. Quelques bikinis, des jeunes sexys, des situations insolites et de la provocation… Recette parfaite d’un buzz sur internet.

Opération marketing réussie pour Virgin 17 qui diffusera l’île de la tentation cette année.  Forcément, un strip-tease en plein cours à la fac de la Sorbonne, une danse langoureuse en bikini dans le métro ou des massages au centre Pompidou… Ca attire l’œil !

 La vidéo est diffusée sur internet avec le message : « ils ont tout essayé pourtant ils n’iront pas sur l’île. Retrouvez les vrais tentateurs le jeudi 29 avril sur Virgin 17 à 20h40 ».

Si ça ne brille pas d’intelligence, ça a le mérite d’être efficace. Jugez par vous même …

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xd1ttt_des-bimbos-se-deshabillent-pour-l-i_fun[/dailymotion] 

L’île de la tentation, abandonnée par TF1, a été reprise par Virgin 17. Le premier épisode sera diffusé le jeudi 29 avril. Pour rebooster l’audience autour de l’émission dont le principe commence à se faire vieux, la chaine de la TNT a voulu créer le buzz et c’est réussi.

D’autres nouveautés  pour attirer les téléspectateurs : un nouveau présentateur, Laurent Fontaine qui change de ton par rapport à Céline Géraud. Sans oublier la présence de la nièce de Sophie Favier qui veut prouver qu’une blonde à forte poitrine peut avoir quelque chose dans la tête … C’est vrai qu’elle a choisi la bonne émission pour s’exécuter. Surtout que mademoiselle Favier n’a absolument pas été pistonnée par sa tante ou bénéficié d’avantage quelconque… elle a simplement été repérée sur une plage privée à Cannes. Sophie Favier est quelqu’un comme tout le monde !

Mais quand même. On attend avec impatience de découvrir sa manière de « vivre à fond l’aventure ».

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

 

Abandonnée par TF1, l’Ile de la tentation revient cette année sur Virgin 17 !

La 8ème saison (oui il y en a déjà eu 8 !) de l’Ile de le tentation débute le 29 avril prochain. Si vous croyiez en être débarrassé, c’est loupé. Présentée par Laurent Fontaine, le concept reste le même : Pendant 12 jours, 4 couples vont venir tester leur fidélité (quelle idée?!). Séparés sur deux îles paradisiaques et entourés de créatures divines et prêtes à tout pour les séduire, sauront-ils résister ? Et LA question toujours (et même trop!) répétée : « repartiront-ils seuls ou accompagnés ? ».

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PrYOaLQbBlU[/youtube]

Une saison remplie de coups de foudre éphémères, d’images suggestives, de disputes, de désillusions, de pleurs, de trahisons, de drague et de chaleur est à prévoir !

En attendant le début de l’émission, un aperçu des tentateurs et tentatrices. Les filles sont des bimbos, des barbies audacieuses qui n’ont peur de rien.

Ile-de-la-tentation-5-Debut-ce-soir-sur-Virgin-17_reference

Quant aux tentateurs, ils donnent l’impression de sortir tout droit d’une pub pour un parfum ou une marque de vêtements. Dragueurs comme jamais, il y en a qui vont être jaloux !

tentateur-hommes

C’est bien joli de croire en l’amour plus fort que tout mais jeter l’être aimé au milieu de spécimens décomplexés du sexe opposé, ça tient un peu du masochisme non ?
Verdict sur la résistance humaine à la séduction à partir du 29 avril sur Virgin 17 !


Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Le premier numéro de l’émission « L’amour est aveugle » présenté par Arnaud Lemaire sera diffusé vendredi 16 avril sur TF1 à 22h30.


Téléréalité, télérélité, et encore téléréalité ! A croire que les chaines de télévision n’ont que ce mot en tête ! A mais oui c’est vrai … ça fait de l’audience! ! Bref, ce soir, une émission d’un nouveau genre, ou presque, arrive sur les écrans. Elle est diffusée par la chaine leader de la téléréalité à succès – suspence …- TF1 bien sûr !

Le principe : trois hommes et trois femmes célibataires vont vivre dans la même maison pendant 3 jours sans se voir. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. La seule pièce où ils pourront se rencontrer est une chambre noire, plongée dans l’obscurité la plus totale.

Ils pourront s’apprivoiser mais sans jamais se voir. Les candidats ont tous les mêmes interrogations : peuvent-ils plaire pour ce qu’ils sont vraiment ? Peuvent-ils être attirés par une personne qu’ils ne voient pas ?

Pour animer encore un peu l’émission, deux nouveaux personnages feront leur entrée dans la maison. Un homme et une femme au physique idéal chacun d’un côté de la maison. Ca promet ! Des images un peu « chaudes » sont à attendre d’après les bandes annonces.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=swPxlb9jnJI[/youtube]

Le premier épisode de l’émission sera diffusé vendredi soir après Koh Lanta.

Pour patienter jusqu’à ce soir, quelques citations des candidats, qui illustre le niveau intellectuel de l’émission :

– « On y voit pas grand chose. Je me suis permis de toutes les toucher».
– « Attends, mais qu’est ce que tu fais torse nu ? ».
– « c’est pas dans ma nature d’aller tâter les gens comme ça ».

… On a hâte – ou pas– de découvrir tout ça !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

W9 lance son propre loft intitulé Dilemme. Le casting a commencé. Dans la continuité de Secret Story et du Loft, Dilemme sera bientôt sur les petits écrans.

Jusqu’où une personne est capable d’aller pour gagner une très grosse somme d’argent ? La réponse, dans la nouvelle émission de téléréalité lancée prochainement par W9. Le principe : 14 jeunes, de 18 à 25 ans, enfermés dans un loft nommé « le cube ». Les candidats seront soumis tous les jours  à des énigmes qu’ils devront résoudre. A eux de faire les bons choix pour gagner la sympathie des autres participants et bien sûr, du public. Jusqu’où iront-ils ? Qui sera le plus malin ?

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcxpdv_dilemme-le-teaser-du-loft-story-de_webcam[/dailymotion]

Dilemme sera diffusé comme toute téléréalité qui se respecte : une émission quotidienne, un direct hebdomadaire et des images exclusives sur internet. Une seule particularité : les internautes auront accès à TOUTES LES CAMERAS du loft quand ils le souhaiteront… La chaine espère apparemment aller encore un peu plus loin dans le voyeurisme.

Pour participez au casting, envoyez nom, prénom, date de naiscance, profession et deux photos à castingdilemme@gmail.com.

Plus d’infos sur W9.fr.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Premier Prime à Baltard pour la Nouvelle Star 2010 sur M6 mercredi soir. Sur plus de 30 000 candidats, il n’en restait plus que 15 et pourtant, dès hier, 5 d’entre eux ont du renoncer à leur rêve.

 

Retour sur l’émission. 20h40 mercredi soir, M6 diffuse la 8ème saison de la Nouvelle star dans un Pavillon de Baltard refait à neuf. Ambiance qui se veut un peu plus chic. Après un passage commun sur Rockollection, célèbre titre de Laurent Voulzy, tous passent un par un pour tenter de convaincre le public de voter pour eux.

 

Sans refaire le prime, quelques surprises et quelques déceptions.

 Dans les bonnes surprises, Stéphanie, la Belge aux influences rock et punk, interprète à sa sauce Faith de George Michael. Elle offre une version un peu plus dynamique et arrive à emmener le jury, comme le public, dans son univers. Belle performance aussi pour Dave. Originaire de l’île Maurice, il envahit le plateau avec Beggin’ de Madcon. A l’aise, il s’empare de la scène, il adore ça et ça se voit. Un seul rouge de la part de Marco : il a aimé mais il en voulait plus.

Dans la palme des prestations, Luce, offre une version innovante du titre Qui de nous deux  de M. Elle récolte 4 bleus et provoque le coup de cœur du jury qui la demande en mariage et la compare sans attendre aux succès des années précédentes ; Julien Doré, Christophe Willem ou encore Camelia Jordana.

 

Du côté des déceptions et des ratages, Manon qui choisit Où je vais d’Amel Bent. Plus critiquée sur le choix de la chanson que sur son chant, ça ne passe pas pour le jury. Mauvais choix également pour Sacha qui interprète Caravane de Raphael, artiste trop proche de lui. Siegfried prend des risques en choisissant A pile ou face. Il sait faire le show, il s’amuse sur scène et attire le public mais vocalement, la performance n’y est pas. Mauvaise décision aussi pour Anna qui veut donner une version plus Rock de Elle panique d’Olivia Ruiz. La chanson ne s’y prête pas.

 

A l’issue de ce premier prime 6 candidats sont « nominés », ceux qui ont récoltés le moins de vote du public : Ambre, Siegfried, Marine, Manon Anna et Lucia. Marine est finalement sauvée par le jury.  Elle avait chanté Be my baby de Vanessa Paradis qui avait convaincu tous les jurés à l’exception de Lio. Celle-ci dénonçait un « vote par la culotte ». Rien que ça. Peu importe, Marine sera quand même à Baltard mercredi prochain, aux côtés des 10 autres finalistes.

 

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

La vraie compétition commence ce soir pour la Nouvelle star 2010.

Pour la septième année consécutive l’émission de télé-réalité à la recherche de talents musicaux revient sur M6.
Après plusieurs semaines de casting qui ont permis de faire le tri parmi 30 000 candidats, il ne reste plus que 15 apprentis chanteurs en compétition.


[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcv4so_video-inedite-15-talents-a-baltard_music[/dailymotion]


Ils s’appellent Anne, Benjamin, Stéphanie, Annabelle, Dave, Lucia, Lussi, François, Manon, Luce, Sacha, Ramon, Marine ou encore Siegfried.
Et ce soir, ils goûteront pour la première fois à l’excitation du prime au Pavillon Baltard. Ils devront chanter en direct accompagnés par l’orchestre d’Olivier Schultheis devant un public de 1 000 personnes.

Mais, oh dommage! Sur les 15 candidats « finalistes », seuls 10 d’entre eux resteront pour la suite de l’aventure ! Tout au long de la soirée les télé-spectateurs devront voter pour leurs candidats favoris. Les 6 ayant obtenus le moins de votes seront soumis au choix du jury, qui devra en sauver un. Jury qui a d’ailleurs été un peu modifié cette année. Lio, André Manoukian et Philippe Manoeuvre restent mais Sinclar est remplacé par Marco Prince.

Alors quels sont les cinq candidats qui seront éliminés dès le premier prime ?
La réponse ce soir à 20h40 sur M6.

Une info exclusive ? D’après RTL, le pavillon cette année se targuerait d’un nouveau décor. Le Rose et bleu aurait laissé place à une ambiance plus classe et plus cosy. A découvrir !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Moins d’un mois après sa chronique dans laquelle il s’en prenait à Eric Besson et qui avait crée la polémique, Stéphane Guillon refait parler de lui. Son avenir à France Inter serait remis en cause.

Dans sa chronique « l’humeur de Stéphane Guillon »  lundi 12 avril, l’humouriste se dit « traumatisé » pas la mort du président polonais, Lech Kacynski, dans un crash d’avion samedi dernier, au point d’en rêver la nuit. Il continu son sketch en prétendant avoir rêvé que l’accident se reproduisait en France, et provoquait la mort de Nicolas Sarkozy et d’une partie de ses ministres.  Avec un humour très noir il imagine les commentaires de deux présentateurs lors de la cérémonie d’hommage au Président et aux membres de son gouvernement.

Il commente : Carla Bruni « masquée d’un voile noire, image ôh combien symbolique, alors qu’on est en passe d’interdire le port de la burqa en France ! ». En ajoutant que ce fameux voile a été réalisé pendant la nuit par John Galliano. Il ironise également sur la taille d’« enfant » du cercueil de la dépouille du président. Il bifurque ensuite vers sa cible préférée : Eric Besson. « La dépouille de Monsieur Besson se trouve toujours à Bruxelles car ni sa famille, ni l’UMP, ni évidemment le parti socialiste ne souhaitent la récupérer. On me souffle dans mon oreillette que l’ADF, Association de Défense des Fouines, serait prête à accueillir la dépouille du ministre ».

Des propos qui font jaser car il y a moins d’ un mois l’humouriste s’en était vivement pris au ministre de l’immigration, le comparant à une fouine. Ce qui, forcément, avait déplu. Le PDG du groupe Radio France, Jean-Luc Hees avait même présenté ses excuses de la part du groupe.
Stephane Guillon n’épargne d’ailleurs pas son patron dans son sketch : « très affecté également, Jean-Luc Hees déclarait avoir perdu son deuxième papa ( ndlr:Nicolas Sarkozy ) ». Evidemment ça n’a encore pas plu. A tel points que le PDG de Radio France a déclaré lundi lors d’un déjeuner avec l’Association des journalistes médias, qu’il n’y avait pas « de décision prise » sur la présence, ou non, de l’ humouriste sur France Inter à la rentrée prochaine. Il renvoie la balle au directeur de la radio, « je n’en sais rien il faut interroger Philippe Val ».

Stephane Guillon, qui, habitué aux controverses, avait certainement anticipé les conséquences de ses propos. Il commence donc sa chronique en déclarant « C’est fou comme le fait de chambrer des gens, de rire à leur dépend fait  qu’on s’y attache ». Ca n’a apparemment pas suffit à calmer la grande autorité de la radio publique française.

Bon c’est vrai qu’après les excuses de Jean-Luc Hees à Eric Besson le 22 mars, ce sketch sonne un peu comme un provocation. Genre : « de toute façon vous ne me virerez pas ! ». Et puis l’humour noir, presque morbide c’était peut-être un peu douteux. Mais c’est justement ça qui fait le comique de Stéphane Guillon ! C’est pour ça qu’il est célèbre et que les français l’écoutent. D’ailleurs si France Inter venait à le supprimer de sa grille de rentrée il perdrait certainement de nombreux auditeurs.  Et puis un humouriste qui tacle les politiques sur une radio publique c’est quand même un symbole de liberté d’expression.

Depuis lundi, les médias s’en donnent à coeur joie et évoquent « l’avenir incertain de Guillon à France Inter ». Mais d’après une immense majorité des commentaires, les internautes soutiennent le comique. Il serait donc surprenant que la radio s’en sépare. Et puis comme dirait certains, si les gens n’aiment pas son humour, ils ont qu’à ne pas l’écouter !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcxf5v_le-crash-de-nicolas-sarkozy_fun[/dailymotion]

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Cette année encore Secret Story reviendra fin juin sur les écrans. Les castings ont commencés et les rumeurs courent déjà sur les 19 prochains candidats !
Le fiasco de La Ferme célébrités terminé, TF1 se concentre à présent sur la quatrième saison de l’émission de télé-réalité qui alimentera le programme télévisé de l’été. La chaine fait un appel au casting pour trouver les personnes qui créeront encore le buzz.

Pour tenter de participer il suffit de se connecter sur www.tf1.fr/secret-story rubrique casting et de remplir un questionnaire. Les questions posées n’ont rien de surprenant : informations générales vous concernant, votre situation sentimentale, familiale, professionnelle, votre secret, d’autres secrets potentiels, vos qualités, vos défauts, un évènement marquant de votre vie, ce que vous en plus et une présentation originale de vous même. Participer à la 4ème saison de secret story pourrait bien « changer votre vie » comme le dit si bien Emilie, la gagnante de l’an dernier !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4L0fuDj_ecw[/youtube]

Chaque année avant même le début de l’émission les rumeurs courent sur les participants possibles ainsi que leurs secrets. Cette  fois-ci c’est Jean-Marc Morandini qui commence en révélant sur son blog que d’après ses informations, TF1 souhaiterait un Secret Story naturiste pour la quatrième saison !  Seules la cuisine et la salle à manger ne serait pas des pièces naturistes. Et puisque TF1 aime les disputes, la chaine aurait également prévu d’introduire dans la maison un couple de personnes très pudiques qui ont promis de ne pas se voir nues avant le mariage.

Du jamais vu en France qui pourtant semble presque courant dans d’autres pays comme l’Angleterre ou l’Allemagne. Toujours selon les dires du journaliste de Direct8, il y aurait 2 versions de Secret story 4 : une « soft » avec des carrés noirs pour cacher la nudité des candidats et une autre « sans censure » sur internet. De quoi faire exploser les connexions. D’après Morandini,« aucune décision n’est prise dans l’immédiat sur une version « sans censure » lors de la rediffusion de la quotidienne après minuit sur TF1. »

Si ces rumeurs sont exactes, ça promet !

Depuis sa création, Secret Story revient chaque année avec toujours plus de succès. Phénomène rare pour ce genre d’émission de télé réalité où habituellement le public se lasse assez vite. Aujourd’hui encore, 6 mois après la fin de l’émission, les participants de la troisième saison font encore parler d’eux. Pas une semaine sans que la presse people annoncent ruptures ou réconciliations au sein des couples qui sont sortis de la Maison des secrets.

Il faudra patienter jusqu’à fin juin pour découvrir à quels énergumènes nous auront le droit cette année !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Fraîchement débarqué pour apporter du soutien aux Tiac, Mohamed, l’ex candidat de la saison 5 de Koh-Lanta a été éliminé lors de la troisième manche du choc des héros vendredi soir.

Ce troisième épisode du choc des héros, diffusé en prime-time sur TF1 vendredi soir, était très attendu des fans. Après les mauvaises performances des sportifs lors des deux précédents volets, il était question de savoir si les Malabou allait perdre une nouvelle fois un membre de leur équipe.

Déjà fragilisé depuis son arrivée la semaine dernière, Mohamed n’a pas réussi à convaincre ses coéquipiers. Il aura suffi d’une victoire des sportifs à l’épreuve d’immunité pour semer la discorde dans l’équipe des anciens. Dernier arrivé chez les ex-candidats et pas vraiment intégré au groupe, Mohamed en a fait immédiatement les frais lors du conseil. Lui qui avait tant envie de revanche après son parcours stoppé aux portes de la finale en 2005, n’aura même pas eu le temps de mettre en place ses stratégies.

Décidemment, l’élimination de Franck Leboeuf au précédent tour ne fait pas de mal aux sportifs. Ces derniers, grâce aux filles, ont assuré la victoire à l’épreuve des radeaux et mettent enfin la main sur le manioc après les échecs.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite. L’aventure s’annonce encore plus rude pour les Tiac et les Malabou au programme de ce quatrième épisode avec la fatigue qui commence à peser sur les candidats. Ce sera l’occasion pour chacun d’entre eux de faire valoir leurs potentielles avec la compétition individuelle.

Dans un faux suspense,  Mickaël Vendetta a gagné la finale de La Ferme célébrités vendredi soir. Après un soutien du public affirmé dès le début, sa victoire ne surprend pas tellement.

Le dernier direct, un soulagement pour TF1? (et pour les téléspectateurs?). Avec un succès de l’émission plus que modéré, la programmation du prime avait déjà été recalée en deuxième partie de soirée. Vendredi soir, 3.2 millions de personnes regardaient la ferme célébrités. Un peu plus que les autres semaines mais pas beaucoup pour un dernier prime. Faut dire que qu’enfermer des célébrités pas vraiment célèbres – « has been » comme aurait pu dire Mickaël) – dans une ferme en Afrique ne relève pas d’un idée lumineuse. TF1 et Endemol se sont dit officiellement satisfaits de cette émission … mouai ! Difficile à croire quand même.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=VDWUbGgmhok&feature=related[/youtube]

Rapide retour sur le prime : ce dernier a sonné un peu creux (à l’image de l’émission). Les finalistes ayant passés quelques heures dans l’avion pour leur retour en France, pas beaucoup d’images exclusives a montrer (surtout dans une ferme où il ne se passe pas grand chose). Les téléspectateurs ont donc eu le droit à un best-of d’images recyclées, à des messages de soutien aux candidats, résumé de l’aventure, arrivée des finalistes en France, retrouvailles avec leur famille … blablabla, le menu habituel d’une dernière d’émission de télé-réalité quoi. Jusqu’à ce que, enfin, Benjamin Castaldi et Jean-Pierre Foucault annonce le nom du « grand » gagnant : Mickaël Vendetta donc, avec une bonne majorité (51% des votes). La deuxième place revenait à David Charvey (27%) et la dernière marche du podium à l’ex faux millionnaire, Gregory Basso (22%).

Après des semaines de querelles, les trois finalistes sont apparus unis, presque amis sur le plateau vendredi soir. Ils prétendaient ne pas s’en vouloir.  Alors les rancoeurs de l’émission oubliées ? Pas vraiment en fait. Une mauvaise foi présentable plutôt. Si David Charvey a immédiatement filé en Californie retrouver sa famille et ne s’est pas exprimé, Gregory Basso, lui, n’a pas voulu se taire. Quelques minutes à peine après sa défaite, il répondait aux interviews. Selon lui Mickaël ne méritait pas gagner, « Il n’a pas brillé par son travail dans la ferme ». Pas faux. Sa victoire aurait été favorisée par Endemol à travers les images diffusées « je pense que les gens ont vu ce qu’on a bien voulu leur montrer ». Pas déçu (officiellment), il annonce qu’il ne refera plus d’émission de télé-réalité. Greg disparaît des écrans ? Et bien non, faut pas trop espérer quand même. Il souhaite se consacrer à son nouvel album et pourquoi pas à la comédie… Il faudra le supporter encore un petit moment donc.

mickael-vendetta

Pour ce qui est des déclarations du vainqueur, après 10 semaines de provoc’, d’arrogance et de démonstration réussie de fainéantise, il voudrait faire comprendre au public qu’il n’est pas si méchant que ça. Son image d’enfant capricieux ne serait qu’un rôle, une image… Enfin il déclare quand même qu’il est super content d’avoir gagné. Il y a deux ans personne ne croyait en lui (pas étonnant en même temps) et maintenant il gagne une émission de télé-réalité (quelle victoire !)… Ah c’est beau la « réussite » ! Il considère cela comme sa petite revanche personnelle. Si ça peut lui faire plaisir…

Et maintenant ? L’enfant terrible n’en a pas fini de faire parler de lui. Il souhaite «  gagner un maximum d’argent et se faire aimer par un maximum de gens ». Pour la deuxième de ses ambitions, il faudrait peut-être qu’il songe à revoir sa stratégie… En revanche, l’intéressé aurait annulé toutes ss interviews cette semaine, trop fatigué d’avoir rien fait apparemment.

Sa victoire aura tout de même rapporté  110 milles euros au Secours Populaire. Cette somme servira pour Haïti. David  et Greg ont pour leur part fait gagner 60 000 euros chacun à leur associations respectives (  Maud Fontenoy et Naevis). C’est au moins ça de pris !

La Ferme célébrités c’est donc (enfin) bel et bien terminé ! Place à Koh-Lanta et Secret story 4  maintenant… Et oui TfF1 ne va quand même pas arrêter toutes ses fabuleuses émissions de télé-réalité !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !


Après la sortie inattendue de l’ex-champion du monde de football Frank Leboeuf la semaine dernière, alors qu’il avait fait le buzz en annonçant par inadvertance qu’il serait le gagnant 2010, la suite du choc des héros entre les Malabou et les Tiacs s’annonce palpitant.

Et dire que tout le monde le voyait déjà vainqueur, l’ancien champion du monde n’aura pas fait long feu dans ce choc des héros. Seulement cinq jours après son arrivée, le voilà déjà rentré au bercail et c’est sans lui que ces coéquipiers des Malabou continueront l’aventure. Ce soir, Dennis Brogniart animera la troisième épisode de cette édition 2010 de Koh Lanta. Sur leur île déserte de la Nouvelle-Calédonie, les choses vont certainement s’animer entre les aventuriers. Les sportifs constituant l’équipe des Malabou commencent à prendre conscience de la force de leurs adversaires, les Tiac. Entre dépassement de soi et grande fatigue les deux équipes se livreront encore une fois à une bataille sans merci pour leur survie.

L’arrivée de Taïg Khris, champion du monde de roller en 2000 et 2001, a apporté du tonus à la performance des Malabou et leur victoire la semaine dernière dans l’épreuve de confort semble avoir remotivé les troupes. Mohamed qui a rejoint les Tiac semble lui douter de ses performances et craint de ne pas être à a hauteur de sa précédente prestation dans l’émission. C’était lors de Koh Lanta 5 en 2005 où il s’était fait remarqué dans le fameux épisode de la chèvre qu’il voulait tuer et manger.

Dénouement de ce troisième volet du choc des héros entre les sportifs Malabou et la tribu des anciens, les Tiacs ce soir sur TF 1 à partir de 20h45. Regardez la bande annonce.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés!

Vous êtes belle, drôle, cultivée et vous avez entre 23 et 28 ans? Vous avez envie de passer à la télé ? Pourquoi pas tenter de devenir la prochaine Miss Méteo de Canal + ?
Canal + cherche une remplaçante à la séduisante Pauline Lefèvre. Son CDD fini, la miss météo du Grand Journal depuis 2 ans, s’en va de la chaine pour se lancer dans une carrière individuelle apparemment.
Après une Louise Bourgoin qui a parfaitement réussi sa reconversion en tant qu’actrice, être miss météo sur Canal Plus semble être un bon tremplin professionnel. Cette dernière est d’ailleurs à l’affiche d’Adèle Banc-Sec, prochain film de Luc Besson.

Alors pourquoi pas vous ? Les critères sont simples : un minimum de culture ( pourquoi faire?), être jolie et marrante naturellement, sans être obligée d’en faire des tonnes. Et bien sur, ne pas être trop timide (et certainement aimer les décolletés !).

VSD organise un grand casting le 21 avril prochain. Pour participer, il faut envoyer 2 vidéos d’une minute chacune. La première pour se présenter en un temps record : études, passions, expériences bref vous quoi. La deuxième pour réaliser r une météo la plus originale possible.

A vos caméras mesdemoiselles !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Les salariés de Nice-Matin posent nu pour s’opposer à la vente des locaux de leur journal par le Groupe Hersant Media. Fausse bonne idée ? Votre avis nous intéresse !

Souvenez-vous, le mois dernier, nous nous insurgions contre ces stars qui posent nues pour la bonne cause. La bonne cause, en l’occurrence, était une association, les Enfants du désert, qui aident les fillettes marocaines à être instruites pour éviter qu’elles ne deviennent des esclaves sexuelles et/ou domestiques. Poser nue pour aider des petites filles à ne pas être réduites à leur corps, nous avions trouvé ça déplacé. Même si ça-fait-vendre-et-que-c’est-pour-la-bonne-cause.

On a quand même un peu l’impression que poser nu est devenu une mode, presque un phénomène de société. On pose nu pour un oui pour un non ; on pose nu pour une bonne cause ; on pose nu pour une cagnotte ; on pose nu pour faire du buzz… Que l’on soit homme, femme, beau, moche, célèbre, inconnu… on pose nu.

Les derniers en date à poser nus sont les salariés de Nice-Matin. Bon en plus, on voudrait pas dire, hein, mais « nu » est tout relatif. S’il n’y a aucune femme sur la photo, on voit très distinctement des caleçons et des slips dépasser de l’exemplaire du journal sensé cacher les parties intimes de ces messieurs.

Le but de l’opération  ? Sauver leur entreprise. L’objectif est louable (il l’est toujours). Mais honnêtement, le stratagème est-il pertinent ? Pourquoi avoir spécifiquement choisi de poser nu ? Opération de la dernière chance ? Il est vrai qu’ils ont tenté déjà beaucoup pour empêcher le Groupe Hersant Media de vendre les locaux de leur journal : grèves, manifestations, rencontres lecteurs… Mais enfin, quel est ici l’intérêt de se déshabiller ??

Pour leur défense, leur manifeste les sauve (un peu). Le texte, fort bien écrit (malgré une bonne grosse faute d’orthographe), contient une métaphore filée tout à fait intéressante sur le thème des vêtements : « (…) Mais quitte à se désaper autant que ce soit pour une bonne cause. Sauver notre entreprise, celle-là elle nous botte. (…) Hersant, lui, peut aller se rhabiller. On est prêts à donner notre chemise après l’avoir mouillée (…) On est contre cette mise aux enchères de notre outil de travail qui rapiécera quelques-uns de vos trous financiers et nous déshabillera, nous Nice-Matin, en cas de nouveau coup de froid économique. Sachez-le M. Hersant, comprenez-le bien vous investisseurs potentiels, on s’opposera par tous moyens légaux à cet effeuillage en règle. (…) »

Ne croyez pas que nous soyons vieux jeu, à Planète Campus. Loin de là. Mais certaines questions méritent d’être posées : est-ce vraiment pertinent de poser nu à tout bout de champ ? Est-ce encore efficace  ? Est-ce que ça ne décrédibilise pas un peu les initiateurs d’une telle démarche ?

Surtout, n’hésitez pas à vous exprimer sur cette question dans les commentaires. Votre avis nous intéresse !

[poll id= »22″]

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Vingt-deux pédophiles ont été arrêtés, et un incarcéré. Ils ont été dénoncés par des journalistes de l’agence Capa qui avait enquêté dans le cadre de leur émission Les infiltrés. Le monde des journalistes est choqué.

Les journalistes de l’Agence Capa ont infiltré pendant près d’un an le réseau pédophile pour aller à la rencontre de ces hommes, comprendre leur manière d’agir et leur champ d’action. Jusque-là rien d’anormal, c’est presque du recyclé. Cependant, les journalistes ayant réalisé le reportage ont dénoncé tous les pédophiles qu’ils avaient rencontrés. Et la protection des sources dans tout ça ? La police a procédé à 22 arrestations et une incarcération.

Durant l’enquête, les reporters se sont fait passer pour des fillettes pour coincer les pédophiles. Des méthodes de policiers et non de journalistes. Les infiltrés sont-ils des auxiliaires de police ? Non. Ils vont à l’encontre de deux principes fondamentaux de l’éthique du journaliste.
La Charte des devoirs et des droits des journalistes stipule clairement que les journalistes doivent « s’interdire d’invoquer un titre ou une qualité imaginaires, d’user de moyens déloyaux pour obtenir une information ou surprendre la bonne foi de quiconque.». Or, ils se sont fait passer pour des mineurs qu’ils ne sont pas et n’ont, à aucun moment, décliné leur véritable identité. Si ce n’est pas une méthode « déloyale », qu’est-ce que c’est ? De plus, la Charte énonce également que tout journaliste se doit de «garder le secret professionnel». Deux fautes professionnelles graves donc.

Scandalisés, 15 journalistes ont signé un texte, rédigé pas Denis Robert, contre l’agence Capa. Pour se défendre, Hervé Chabalier, patron de cette agence de presse, déclare que les Infiltrés ont dénoncé des « systèmes, pas des gens ». Selon lui, « dans ce cas précis, la loi va au-delà du secret des sources ». Les journalistes auraient pu être condamnés en tant que complice.
Dominique Pradalié, secrétaire général du Syndicat des journaliste, s’insurge : « Quand un journaliste est dans le cadre de son métier, c’est la loi sur la protection des sources qui s’applique. On voudrait ruiner le métier qu’on ne s’y prendrait pas autrement ».  Laurent Richard, rédacteur en chef de Capa, tente de se justifier, « le journaliste est aussi un citoyen qui a une conscience ». Où était sa conscience quand il s’est fait passer pour une petite fille de 12 ans ?

Evidemment, si des enfants courent un danger, les pédophiles devaient être arrêtés. Ce sont les méthodes utilisées pas ces reporters qui sont scandaleuses. S’ils avaient mené leur enquête selon les méthodes déontologiques de la profession, ils n’auraient pas été confrontés à un cas de conscience comme celui-ci. Il était possible de faire un reportage tout aussi pertinent sur la pédophilie sans se placer comme complice. Dans une période ou les médias sont souvent mal perçus, la méthode est choquante.
Comment des personnes pourront-elles encore se confier librement à des journalistes si elles risquent d’être dénoncées par la suite ? Le secret des sources est l’essence même du travail des journalistes. C’est ce qui leur permet d’exercer leur métier. Les reporters qui ont dénoncé leurs informateurs font du mauvais journalisme et portent à mal l’ensemble de la profession.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

La vidéo a fait le buzz du web. Le 19 mars, Felix Briaud, étudiant en journalisme à sciences Po Paris, souhaite interviewer Jean-Luc Mélenchon pour le journal télévisé interne à l’école.  A l’entre deux tour des régionales, le président du Parti de gauche est bien occupé à faire sa pub lors d’une distribution de tract pour son parti. Connu pour sa rancoeur envers les médias et sa provoque, Jean-Luc Mélenchon se lâche.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcrf7q_melenchon-les-journalistes-sont-de_news[/dailymotion]

Interrogé sur le taux d’abstention exceptionnel des dernières élections, il cite le titre de la Une du Parisien des jours précédents « Faut-il rouvrir les maisons closes ».  Un sujet qu’il juge « sans aucun intérêt« . La faute portée aux médias. L’étudiant tente de le relancer sur le sujet et de lui prouver que le thème est quand même intéressant. C’est alors que Mélenchon s’emporte, s’en prenant tour à tour à la profession de journaliste et au jeune homme lui même. Considérant le journalisme comme une « corporation de voyeuristes vendeuse de papier », il se montre de plus en plus insultant et colérique. « Ton métier est pourri » lache-t-il au journaliste qui n’a rien fait d’autre que de lui poser une simple question. Le président du Parti de Gauche va même jusqu’à le traiter de « petite cervelle« . Il devient agressif et méprisant, « tu fermes ta petite bouche », »vos sujets de merde vous allez les faire avec des gens qui veulent répondre à de la merde ».

« Vous allez être comme les autres à mouliner du papier qui se vend ». Voilà donc comment Jean-Luc Mélenchon conçoit le métier de journaliste. Dix jours après l’altercation, Felix Briaud décide de publier la vidéo sur son compte Twitter. L’étudiant qui s’est fait attaquer gratuitement ne s’attendait pas à créer un tel « buzz ». Visionné plus de 20 000 fois, l’extrait a été largement repris et commenté par les internautes. Notamment sur le réseau social Facebook ou les groupes contre Mélenchon se sont multipliés.

Image ternie, peut-être, mais coup de pub réussi pour le président du Parti de Gauche qui fait encore parler de lui. Sans regret, il ne s’excuse pas. Il entretien sa réputation de « grande gueule colérique ». A chacun sa stratégie politique…

Sollicité par l’Express, l’homme aurait réagit d’un simple texto et déclaré qu’il ne répondrait plus aux étudiants en journalisme, « seulement aux talibans professionnels ».

Toujours aussi agréable et attachant ce Mélenchon.

Après plus de 20 ans à la tête des Miss France, Geneviève de Fontenay claque la porte avec une lettre de rupture adressée à Endemol.

Ca y est, Geneviève de Fontenay a craqué : elle claque la porte des Miss France et attaque son employeur et producteur de l’émission « Miss France », Endemol, aux Prud’hommes. La petite goutte d’eau qui a fait déborder le vase ? La participation de l’ancienne Miss Paris, Kelly Bochenko, désavouée après des photos osées publiées dans le magazine Entrevue, à l’émission « La Ferme Célébrité » produite par… Endemol. Cette affaire avait été un « désaveu » pour la célèbre dame au chapeau, qui s’est toujours «battue pour donner à l’émission Miss France une image respectable», selon son fils, Xavier de Fontenay.

Selon le blog de Renaud Revel, Geneviève de Fontenay aurait adressé une lettre de rupture à la Société Miss France et Endemol datée du 13 février dernier. Elle y revient longuement sur l’affaire Kelly Bochenko et celle de Valérie Bègue, en exprimant sa colère et sa rancoeur : « Comment voulez-vous que je continue à prôner les valeurs qui sont les miennes à partir du moment où je collabore avec une société et le groupe dont elle fait partie, qui foulent au pied ce mêmes valeurs (…) ».

La Société Miss France et Endemol n’ont pas tardé à faire connaître leur réponse dans un courrier daté du 28 février : « [La Ferme des Célébrités] n’a aucun rapport avec le fonctionnement de Miss France. C’est une émission de télé-réalité produite par une autre société du groupe Endemol, distincte et autonome. Ce n‘est donc pas une attaque personnelle contre vous, ni contre l‘élection Miss France ou contre le Comité Miss France. En revanche, c’est précisément tout le battage médiatique que vous avez fait autour de Kelly Bochencko et vos rapports avec la société Miss France qui porte aujourd’hui atteinte à l’image de Miss France. »

La guerre semble donc déclarée entre les deux partis, même si Endemol, joint par 20minutes.fr, n’a pas confirmé l’information.

Mais Geneviève de Fontenay ne semble pas décidée à prendre sa retraite pour autant : elle souhaite, avec son fils Xavier, lancer une manifestation concurrente. Pour ce faire, elle tenterait de débaucher une vingtaine de Comités régionaux investis depuis des décennies dans l’élection de Miss France. Il lui faudra également trouver un diffuseur – autre que TF1. La dame au chapeau n’a pas fini d’en chier des ronds…

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Dans un récent article, nous faisions part de la chronique de Stéphane Guillon sur Eric Besson, le présentant comme « une taupe du FN ». Ce lundi, Eric Besson revient à la charge une semaine après les faits dans une tribune publiée ce matin par Libération.

Besson se déchaine dans la tribune accordée par Libération. « J’ai dénoncé, je persiste et signe, des méthodes et des propos de facho, mal déguisés sous un look bobo et une vulgate supposée gaucho », en ajoutant que  -Les attaques récurrentes de Guillon- « me rappellent simplement les méthodes de la presse d’extrême droite et de l’entre-deux-guerres ».

Stéphane Guillon avait présenté ses excuses pour ses attaques sur le physique de Besson qui rétorque : « Ce que j’ai dénoncé avec force, ce ne sont pas les attaques glauques sur mon physique mais le racisme, oui je dis bien le racisme ».
« Pour finir, Guillon est un lâche, tenaillé par la peur physique de croiser ces cibles sortir du studio de France Inter », en parlant du débat refuser par Guillon. Pour le ministre de l’Immigration, Guillon a « fuit », tel un vulgaire Peillon, qui avait fait faux bond  début janvier à Arlette Chabot dans « A vous de Juger » pour un débat face à Eric Besson et Marine Le Pen.

Dans sa chronique de ce matin il a confié vouloir débattre avec Eric Besson si Nicolas Sarkozy acceptait de débattre avec sa marionnette des guignols…

Eric Besson reste sérieux, tandis que Stéphane Guillon prend tout à la rigolade pour le bonheur des auditeurs de France Inter [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcr49m_acteur-rate-bobo-de-gauche-raciste_fun[/dailymotion]

Le journaliste Éric Zemmour ne sera pas viré du Figaro pour ses récents propos sur les « Noirs et les Arabes ».

La direction du Figaro vient de faire savoir qu’elle a annulé la convocation d’Eric Zemmour en vue d’un potentiel licenciement. La lettre, est signée par le directeur des publications du Figaro, Etienne Mougeotte. « Le Figaro a annulé la convocation d’Eric Zemmour, préalable à un licenciement, à la suite des regrets exprimés par l’éditorialiste pour ses propos controversés sur les trafiquants. Nous avons bien reçu votre lettre dans laquelle vous regrettez que vos propos dans l’émission de Thierry Ardisson sur Canal + aient pu heurter. Nous prenons acte que vous n’avez jamais eu l’intention de stigmatiser certains de nos compatriotes (…) Du fait de ces mises au point, nous n’avons donc plus de raison de vous convoquer pour un entretien. Notre réunion du lundi 29 mars est donc annulée. »

Éric Zemmour devait se rendre lundi prochain à un entretien avec Étienne Mougeotte en vue d’un éventuel licenciement . En cause les récents propos que le chroniqueur avait tenu sur le plateau de Salut les Terriens, l’émission présentée par Thierry Ardisson. Le journaliste avait déclaré que « les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont Noirs et Arabes… C’est un fait… ». Ce qui avait choqué les associations de lutte contre le racisme et notamment la LICRA qui a décidé de porter plainte.

Récents articles sur Eric Zemmour:

Zemmour bientôt viré du Figaro aberration!

Eric Zemmour, dérapage ?

Eric Zemmour, l’homme qui dérange

Avec Koh Lanta – Le Choc des Héros, dont le premier épisode sera diffusé vendredi soir, TF1 s’impose sur le web, les réseaux sociaux, et les nouvelles technologies avec un service étoffé autour de l’émission et visant toutes les cibles.

Après La Ferme Célébrités en Afrique et les déboires d’audimat qu’elle a entraîné, une nouvelle page de télé-réalité nous est proposée par TF1. Là encore, il s’agit de reprendre un concept qui a fait ses preuves par le passé tout en modifiant légèrement le postulat de base pour ne pas lasser le téléspectateur. Avec Koh Lanta – Le Choc des Héros, la première chaîne de France reprend une recette qui plaît depuis dix ans : des paysages somptueux et exotiques, de la compétition entre deux équipes prêtes à tout pour gagner, des défis sportifs, et des embrouilles entre les candidats.

Sportifs célèbres vs anciens participants
Cette année pourtant, deux nouveautés apparaissent dans des aspects très différents de l’émission, mais dans un seul but avoué : celui de reconquérir des téléspectateurs dont la tendance est à la fuite. Le premier changement se situe dans le choix des candidats : pour cette « édition exceptionnelle », exit les anonymes. Une équipe sera constituée de six anciens participants à l’émission (Linda, Coumba, Mohamed, etc…), tandis que l’autre comptera six sportifs de haut niveau comme Franck Leboeuf (football) et Gwendal Pezeirat (patinage artistique).

Catch-up TV et vidéo inédites

Le deuxième changement apparaît dans la stratégie de communication autour de l’évènement. Déjà présente les années précédentes sur le web et les nouvelles technologies, la chaîne renforce sa position d’interactivité avec les téléspectateurs. En effet, de nombreux services seront proposés en rapport avec la diffusion de l’émission elle-même. Sur le web, le site officiel proposera la vidéo des épisodes gratuitement pendant 7 jours en catch-up TV, des vidéos inédites, des interviews de candidats et de l’animateur Denis Brogniart, des bonus, etc… Ces vidéos pourront également se trouver sur wat.tv, en plus de parodies et de moments d’humour autour de l’émission. Preuve que TF1 sait faire preuve d’autodérision.

Mobiles et IPTV
La chaîne sait également faire vibrer la corde de la sensibilité des plus accros aux nouvelles technologies : entre mobile et IPTV, il y en aura pour tous les canaux de consommation. Une application iPhone, MyTF1 sur la Bbox, TF1 VISION sur PC ou dans la boutique iTunes Video Store… La chaîne décidément branchée a l’air de n’oublier personne.

Sans oublier les réseaux sociaux
Pas même les jeunes, qui ne sont pas forcément équipés en onéreux téléphones à tout faire. Une fois encore, TF1 a tout bon : en créant une fan page de Koh Lanta sur Facebook, les utilisateurs pourront suivre l’émission en direct tous les vendredis tout en conversant avec leurs amis grâce au live feed. Cependant, on peut s’étonner de son apparente absence sur le site de micro-blogging Twitter. Il n’en est rien : si l’émission n’a pas son propre compte, celui de TF1 se chargera de gazouiller les derniers rebondissements comme il le fait de toutes les autres émissions. Cela dit, il ne fait nul doute que des live-twitts de #kohlanta (ou #KL, lequel sera choisi ?) feront leur apparition dès vendredi soir.

De la jungle naturelle à la jungle des nouvelles technologies, TF1 prouve qu’elle est à l’aise sur tous les fronts. Avec une telle stratégie marketing aussi bien rôdée, la chaîne s’impose dans les nouvelles pratiques médiatiques et technologiques des Français, et semble avoir compris qu’une bonne entente entre web et télévision était non seulement utile, mais indispensable.

Pour preuve, la chaîne offre aux plus connectés et branchés des téléspectateurs les 9 premières minutes du premier épisode dès demain (jeudi 25 mars), veille du lancement de l’émission, sur TF1.fr, MyTF1 (le portail IPTV de TF1) et le TF1 player (l’application iphone de TF1).

Choc des Héros, choc 2.0.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus), et soyez les premiers informés !

Eric Zemmour, le chroniqueur de l’émission On n’est pas couché serait sur le point d’être viré de son poste de journaliste du Figaro.

Etienne Mougeotte, le directeur de la rédaction du Figaro, a confirmé à l’AFP qu’il allait convoquer Eric Zemmour. Cette entretien préalable à un éventuel licenciement fait suite aux propos que le chroniqueur avait tenu sur le plateau de Salut les Terriens, l’émission présentée par Thierry Ardisson. Le journaliste avait alors déclaré que « les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont Noirs et Arabes… C’est un fait... »

Plusieurs associations de lutte contre le racisme et contre les discriminations sont montées au front et se sont liguées contre Zemmour. Le CSA s’est chargé d’étudier ses déclarations et la LICRA a décidé d’attaquer en justice le journaliste.

Si Eric Zemmour est viré, ce sera une grande atteinte à la liberté de la presse. Je ne défends pas ses propos qui pour moi sont absurdes, mais ils n’ont rien de raciste. Il a fait l’erreur d’étudier un problème sous l’angle ethnique. Lorsque l’on dit que les prêtres pédophiles sont majoritairement blanc, sommes-nous raciste et chrétienophobe ? L’angle ethnique qu’à pris Zemmour pour étudier la question, c’est ce que fait Le Pen et il est ni censuré, ni exclu des plateaux télé! Si un journaliste avait eu des propos insultants envers le MPF, on l’aurait applaudi et engagé des poursuites contre lui aurait été un blasphème! Je me fais l’avocat du diable, mais lorsque l’on défend la liberté d’expression, on la défend jusqu’au bout, même lorsque l’on n’est pas d’accord. Comme le disait Voltaire « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire », il serait peut-être temps de retourner aux fondamentaux !

Retrouver le portrait de Zemmour: Eric Zemmour, l’homme qui dérange

Le jury de la Nouvelle Star pose ses valises à Paris pour la suite et fin des auditions. Les candidats seront sélectionnés et devrons confirmer leur prestation au théatre Le Trianon

Les auditions prennent fin cette semaine à Paris. Le jury retrouvera les candidats sélectionnés au théâtre, où il devra en éliminer près de la moitié ! Sur les 124 candidats seuls 62 seront retenus pour participer à l’épreuve des trios. La route vers le pavillon Baltard est encore longue et seul 15 candidats auront la chance de s’y produire. Cette épreuve sera décisive, et permettra sans doute de voir de futurs talents, candidats à la succession de Sohan, qui avait remporté l’édition en 2009.

En attendant de découvrir les futurs prodiges, une polémique vient de naitre autour de Lussi. Cette jeune chanteuse qui a été retenu par le jury, serait trop « pro ». En effet la jeune demoiselle a déjà enregistré 3 albums avec son groupe de métal lorrain et a accompagné comme guitariste-choriste sur scène, la chanteuse Anais. Or il est stipulé dans le règlement que le candidat ne doit avoir «jamais participé en tant qu’artiste-interprète à la production d’un disque et/ou album ayant fait ou faisant l’objet d’une commercialisation».

Pour Renaud Rahard, le producteur délégué, « Lussi rentre dans les clous du règlement. Les candidats ne doivent pas avoir effectué d’enregistrement sous leur nom propre et doivent être libres de tout engagement avec une maison de disques ou un manageur depuis un an. Or Lussi a fait des disques avec son groupe. Elle n’était pas sous contrat quand elle a signé avec nous». D’après ces déclarations, la jeune chanteuse ne risque pas d’être exclue de l’émission.

Stéphane Guillon est désormais la bête noire des hommes politiques, ce matin, c’est Eric Besson qui a fait les frais de son humour provoquant !

Le chroniqueur Stéphane Guillon a encore tapé fort ce matin à l’antenne de France Inter. Sa chronique quotidienne avait pour victime Eric Besson. « Une taupe du Front national », envoyée,  par Jean-Marie Le Pen, pour « infiltrer le PS, démissionner et rejoindre Nicolas Sarkozy pour, une fois au gouvernement, manœuvrer et relancer les thèses du FN ». Ce portrait fictif en fera rire plus d’un. « Jamais le FN n’aura eu un si bon attaché de presse au sein d’un gouvernement UMP » affirme t-il ! Pour le chroniqueur, Eric Besson est la « taupe du FN ». Hilarant !Il ne s’arrête pas là, attaquant Besson sur sa vie privée, en remettant une couche sur son infidélité. Il termine sa chronique en faisant des allusions au nazisme avec l’accent allemand.

Besson, invité sur France Inter a réagit à cette chronique: « Je ne l’ai pas entendu personnellement mais depuis tout à l’heure, je reçois des SMS d’amis qui me disent être scandalisés par ce qu’il a fait. Je voudrais attirer votre attention sur la dérive qui est la sienne. La dernière chronique ou l’avant-dernière chronique qu’il m’avait consacré, je pèse mes mots, sur le supposé mariage gris qui aurait été le mien, je considère qu’elle était raciste. Venant d’une autre radio et venant d’un autre personnage, on aurait dit qu’elle était ouvertement raciste » a affirmé Eric Besson. « Convenez que c’est un match très inégal, il n’y a pas de face à face avec Stéphane Guillon » a ajouté le ministre face au présentateur de la matinale d’Inter, Nicolas Demorand.

C’est vrai que comme à sa grande habitude, Stéphane Guillon a fait fort, mais on prend toujours autant de plaisir à l’écouter !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xco20f_le-pen-besson-et-zemmour_fun?start=283[/dailymotion]

Jessy Matador a été désigné pour représenter la France à l’Eurovision. Cette nomination suscite une polémique

Le chanteur d’origine congolaise, agite les forums. Certaines réactions ont relancé le débat sur l’identité nationale. Par exemple Kevyn  regrette que le représentant de la France à l’Eurovision s’exprime « dans ce langage » (le créole), ajoutant « à l’Eurovision, on chante un truc français. Pas des trucs africains », concluant que « l’identité nationale en prend un coup ».
D’autres ont ajouté que  « la France c’est pas l’Afrique et en foot l’Algérie c’est pas la France ! ». Revenant sur les réactions après la qualification de l’Algérie à la Coupe du Monde. Un autre internaute affirme que l’identité d’un pays ne peut pas être une « influences d’autres pays ».
En réalité c’est la question de la langue qui occupe une place centrale, Tarantino Spike fait savoir que si « le Créole fait partie des langues de France, l’Anglais non ». Casino Boy lui répond que « l’Afrique n’a jamais été la France… Dans ce cas, que la Turquie s’inscrive avec une chanson aux influences françaises, l’Islande avec une chanson aux influences Croate et les Grecs avec des influences Irlandaises »

Des polémiques sans doute inutile pour un évènement qui n’a jamais intéressé les Français, et où nos chances de victoires sont bien minces
Et vous qu’en pensez vous ?

Ce soir, ceux qui ne fêtent pas la Saint Patrick pourront regarder un programme qui sort de l’ordinaire. France 2 diffuse à 20h35 une émission intitulée « Le Jeu de la Mort », sorte de mélange entre télé-réalité et document militant contre les dérives de la télévision.

Le pitch de tele-loisirs.fr est le suivant : « Née il y a une dizaine d’années, la téléréalité s’est banalisée après avoir suscité la polémique. Aujourd’hui, pour continuer de capter l’attention du public, les concepts les plus extrêmes ont été développés. Jusqu’où peut-on aller ? La télévision peut-elle pousser les candidats de ces émissions à la plus parfaite soumission ? Une expérience de psychologie sociale, similaire à celles réalisées dans les années 60 par le psychologue américain Stanley Milgram, va éclairer la question. Tania Young anime une émission fictive, «La Zone extrême», dans laquelle un candidat – un comédien – doit retenir des associations de mots. En cas d’erreur un autre candidat – le cobaye de l’expérience -, doit, sous l’autorité de Tania, lui infliger une décharge électrique. »

Cette émission met le doigt sur ce que la télé-réalité ne doit absolument pas devenir… en le montrant. Si la démarche peut se comprendre, le simple fait d’avoir réalisé ce faux programme avec des vrais cobayes humains ignorant tout des desseins de la production et du réalisateur soulève nombre de questions éthiques.

Qu’en penser ? Est-ce aller trop loin ? Est-ce au contraire utile pour ne pas tomber dans certaines dérives ? A chacun de voir, et de juger. N’hésitez pas à partager votre opinion sur le sujet.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xc9hk6_zone-xtreme-jusquyou-va-la-tele-y-d_webcam[/dailymotion]

Retrouvez-nous sur Facebook et sur Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Après Camélia-Jordana l’année dernière, le web s’enflamme pour un nouveau candidat : Ramon, un jeune espagnol de 25 ans. A suivre…

La Nouvelle Star était de retour hier soir sur M6 avec les auditions de Bruxelles et de Paris. Les candidats présents dans les deux capitales étaient très nombreux – néanmoins, l’un d’entre eux a réussi à sortir du lot.

Ramon n’est ni français ni belge : Ramon est espagnol, il vient de Stiges, il a 25 ans, et il se retrouve sous les feux des projecteurs grâce à deux françaises qui l’ont inscrit au casting du célèbre télé-crochet après l’avoir vu chanter dans les rues de Barcelone. Grand bien leur en ont pris. Le jeune homme affole les internautes depuis hier soir : s’il a su séduire le jury (à part Philippe Manoeuvre, mais le contraire nous aurait étonné), il a visiblement conquis le public féminin également.

Joli brin de voix, guitare nonchalante, belle gueule, Ramon arrivera-t-il jusqu’à Baltard ? Le chanteur polyglotte a en tout cas son ticket pour les prochaines épreuves. Une chose est sûre, les internautes vont le suivre de très, très près.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Js0XiYFdX-8&feature=player_embedded[/youtube]

Retrouvez-nous sur Facebook et sur Twitter (@PlaneteCampus) pour être les premiers informés !

Ce mardi, en fin de matinée, le site de la SNCF annonçait l’explosion d’un TGV à proximité de Mâcon et un bilan provisoire de 102 morts et près de 400 blessés! Suite à un bug de son site internet, la SNCF, qui effectuait en fait un entraînement dans le cadre d’exercices de sécurité, a dû faire face à la panique des internautes! Ce communiqué n’aurait jamais dû être publié. Heureusement, il y a finalement eu beaucoup plus de peur que de mal…

Cela devait être un simple exercice de routine pour le site de la SNCF ses cellules de crise, et cela s’est transformé en véritable panique. On pouvait lire ce matin, sur la page d’accueil du site de la SNCF le message suivant :

« En raison des événements dramatiques survenus aujourd’hui sur le TGV1234, notre site adopte une présentation particulière et ne délivre que les informations essentielles. Nous vous remercions de votre compréhension. »

« Une explosion d’origine inconnue s’est produite aujourd’hui vers 8h à bord du TGV 1234, à proximité de Mâcon. Les premières estimations des pompiers feraient état de 102 morts et 380 blessés. Toutes les victimes ont été évacuées vers les hôpitaux de Mâcon. Les secours sont toujours sur place, ainsi qu’une cellule d’urgence médico-psychologique. Si vous vous inquiétez pour un proche, contactez le numéro vert SNCF 0800 130 130 ».

Voilà qui avait en effet de quoi sérieusement inquiéter les internautes et les voyageurs! L’information ayant été relayée entre autres par le site d’informations Rue89, La SNCF a dû faire face à l’assaut des journalistes et à la panique des voyageurs. Ces « événements dramatiques » n’ont en effet pas eu lieu et le message qu’on pouvait lire sur le site de la SNCF est le résultat d’un bug malencontreux. Le site de la compagnie ferroviaire effectuait des exercices « de crise »  dont elle a l’habitude ; le message ne devait en aucun cas être réellement publié. Fictif, l’accident imaginaire s’est transformé en une terrible réalité. La SNCF a essayé de rectifier le tir au plus vite, et expliqué par le biais d’une attachée de presse : « C’est un exercice de crise comme on en fait régulièrement, on ne sait pas pourquoi ça s’est retrouvé sur le site. Dans ces exercices, on peut aller jusqu’au bout, jusqu’à simuler un envoi de communiqué de presse. »

Même le numéro proposé était réel : en l’appelant avant midi, on tombait sur un répondeur annonçant : « Bienvenue sur le numéro destiné aux familles. Ce numéro n’est pas en service actuellement. »

Depuis, le site s’est empressé de faire repartir son site à son train habituel, sans incident fictif, en effaçant toutes les traces de cet exercice qui a mal tourné.




Le JT est un cérémonial. Toute la famille en profite, en général à l’heure du dîner. Celui de TF1 est le plus regardé de France. Mais quels signes nous envoie-t-il ? La sémiologie aide à décrypter des sens plus ou moins cachés… Sans complaisance ni théorie du complot, les codes et les couleurs nous en apprennent beaucoup sur cette institution encore inamovible. Analyse.

Roulements de tambours, avalanche de cordes dont le volume va crescendo, jusqu’au climax. Ce sont les trois premières secondes de la musique des « infos », qui tient en respect la famille la plus récalcitrante. Et pour cause. Le thème est celui des Dents de la mer, à peine remasterisé (voir vidéo ci-dessous). Si, du temps de nos aïeux, le bénédicité rappelait chaque jour notre humble situation de mortel, le générique instille les mêmes sentiments universels : la peur de ce qui pourrait arriver, et la joie soulagée et voyeuriste d’être devant le poste, et non dedans.

Une fois l’attention captée, Laurence Ferrari présente le menu. La femme-tronc, assise et les jambes sous la table, prend place à nos côtés. Devant un fond dont les tons bleus rassurent et apaisent, la voix se veut lénifiante pour faire passer en douceur une volée d’horreurs. Mais ne murmure pas à l’oreille des ménagères qui veut. Si deux générations de Français aimeraient appeler PPDA « Papa », la nouvelle papesse de la grand-messe n’a pas une once d’empathie maternelle. Les audiences braillent – mais redoublent de risettes à la vue de Claire Chazal, plus convaincante dans notre rapport freudien à l’information.

Puis le repas se déroule : en entrée, que des mets habituels, presque banals. Une tomate pour un marronnier, une grève dans la salade, assaisonnée quand même de vinaigrette et d’une catastrophe naturelle. Et le ton se fait plus grave : « C’est l’enquête, de ce 20-Heures ». Le rôti se découpe avec respect. Les petits pois, dégustés avant et après, sont autant de faits divers sordides, âpres mais enivrants comme du bon vin. L’estomac, craignant un ulcère, refuse un deuxième service, l’actualité internationale prend donc la suite. Comme le fromage, certains l’aiment forte, d’autres fade. Enfin, le dessert réjouira petits et grands. La culture et le sport, sucrés à souhait, prouvent que la vie est belle, malgré tout ce qu’on a avalé avant. Plus d’inquiétude, on peut se laisser aller à un petit digestif pendant qu’Evelyne Dhéliat nous annonce ce qu’elle va nous redire après la pub. En terrain connu, nous revoilà disponibles pour la suite des programmes.

Que Patrick Le Lay se rassure. Beaucoup de familles françaises ont du Coca-Cola sur la table.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uMryqJct_Fk[/youtube]

Retrouvez Planète Campus sur Facebook, et sur Twitter @PlaneteCampus !

Eric Zemmour tient bien son rôle d’agitateur du PAF. Encore une fois il s’est illustré, cette fois-ci sur le plateau de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les Terriens » (voir la vidéo). Le débat s’est engagé sur l’intégration des immigrés en France, en compagnie Rokhaya Diallo, présidente de l’association antiraciste les Indivisibles. Au sujet des nombreux contrôles d’identité visant les Français d’origine africaines et arabes, Eric Zemmour a déclaré: « C’est parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait ». Interrogé par Le Parisien, il maintient sa position en affirmant « Ce n’est pas un dérapage, c’est une vérité. Je ne dis pas que tous les Noirs et les Arabes sont des délinquants ! Je dis juste qu’ils sont contrôlés plus souvent parce qu’il y a plus de délinquance parmi eux. Demandez à n’importe quel policier ». Il a également confié que le débat télévisé n’en était pas un était pas un, « puisque Rokhaya Diallo m’a coupé la parole sans arrêt, m’a agressé délibérément « .

Article en lien: Eric Zemmour l’homme qui dérange

Des célébrités posent nues pour des photographies vendues au profit de l’association « Enfants du désert ». Une démarche louable, mais qui soulève certaines questions éthiques à l’approche de la journée internationale des Droits de la Femme.

Des femmes célèbres qui posent nues : encore un calendrier ? des Miss France libérées ? d’anciennes photos dévoilées par un odieux ex-petit ami ? Que Geneviève de Fontenay se rassure : rien de tout cela. Cette fois-ci, l’affaire est très sérieuse : des célébrités engagées pour l’association « Enfants du désert » ont accepté de poser en tenue d’Eve pour la photographe Carole Mathieu. Ces photographies (voir le diaporama en fin d’article) feront l’objet d’une exposition « esthétique, ludique, féminine et engagée » nommée « corporELLES », et qui se tiendra du 8 mars au 10 juin 2010 à la Galerie 105 de la Cantine du Faubourg à Paris.

Mathilda May © Carole Mathieu

Mathilda May © Carole Mathieu

Nues pour la bonne cause
Parmi les modèles, que des noms célèbres : Anne-Sophie Lapix, Arielle Dombasle, Julie Depardieu, Melita Toscan du Plantier, Christine Arron, Carole Gaessler, Alessandra Sublet (photo), Anne Fontaine, Florence Thomassin, Pauline Lefèvre… J’en passe, et des plus belles. Si ces stars ont accepté de dévoiler tout ou partie de leur corps, c’est pour une bonne cause : l’intégralité des bénéfices tirés de la vente des photographies ira à l’association « Enfants du désert », qui lutte pour l’instruction des enfants et notamment des petites filles du désert marocain. Leurs actions se concentrent sur le droit d’apprendre à lire, à écrire, et à compter, pour que ces fillettes aient les armes pour combattre les fléaux qui sévissent dans de nombreux pays : les mariages forcés ou l’esclavage sexuel et domestique, par exemple. La journaliste Anne-Sophie Lapix, l’un des modèles de ces photographies, est d’ailleurs la marraine des « Enfants du désert » depuis 2008.

Agathe de la Fontaine © Carole Mathieu

Agathe de la Fontaine © Carole Mathieu

Poser nu : une mode ?

Si la démarche est louable, on peut cependant s’interroger sur le bien-fondé d’une telle opération. N’y aurait-il pas d’autres moyens que de poser nue pour faire de l’argent ? Ces dernières années, les photos dénudées ont été utilisées à tort et à travers : les sportifs s’y sont mis (les fameux Dieux du Stade), les femmes d’âge mûr pour des ventes de charité (le film Calendar Girls est d’ailleurs tiré de cette histoire vraie), les pompiers d’Oyonnax pour les orphelins de sapeurs-pompiers, les agriculteurs de Parthenay pour le Téléthon… Il ne suffit plus d’être beau ni célèbre, c’est visiblement à la mode. Mais le fait que seulement des femmes posent nues pour l’instruction des fillettes est peut-être un peu déplacé, même si la photographe Carole Mathieu s’en défend : « J’ai vraiment voulu sublimer la femme. Il n’y a rien de vulgaire, rien d’érotique, rien d’agressif. »

Ariane Massenet © Carole Mathieu

Ariane Massenet © Carole Mathieu

Nues pour la Journée de la Femme
D’autant plus que le vernissage de l’exposition « corporELLES » se déroulera lundi 8 mars à l’occasion de la journée internationale des Droits de la Femme. Ces photos sont présentées comme « théâtrales et poétiques », et l’exposition comme « une exploration de la féminité et de la personnalité profonde de la femme ». Mais une femme a-t-elle réellement besoin d’être nue pour être féminine ? A-t-elle vraiment besoin d’ôter ses vêtements pour que l’on voie sa personnalité profonde ? Pas sûr. Surtout quand on se bat pour que des fillettes ne subissent pas de mariage forcé ou ne deviennent pas des esclaves sexuelles. Si l’on veut vraiment rendre hommage aux femmes en cette journée du 8 mars et si l’on lutte pour que des petites filles ne soient pas réduites à leur sexualité, alors réduire les femmes à leur corps – dénudé – peut paraître maladroit.

Christine Orban © Carole Mathieu

Christine Orban © Carole Mathieu

Carole Mathieu, « blessée » par ces questions soulevées par son travail, tient à s’expliquer : « Les retours médiatiques de ma démarche m’échappent totalement. C’est évidemment quelque chose que je ne maîtrise pas, mais je suis blessée de voir que ce que j’ai fait avec le coeur soit interprété de cette manière. » Elle précise également que « seules quatre photos sur vingt-et-unes sont des nus », mais que pour les restantes « ces femmes dévoilent seulement une épaule, un visage, des avants-bras ». La photographe décrit ensuite le contexte dans lequel ces clichés ont été faits : « Ce sont toutes des femmes extrêmement occupées, les séances de pose duraient entre 20 et 40 minutes. Il n’y avait pas d’assistant, il y avait un vrai rapport de confiance entre elles et moi. Tout s’est bien passé, tout était simple. » Elle ajoute ensuite : « Vous savez, ces femmes sont souvent attaquées sur leur physique, comme si elles étaient trop jolies pour pouvoir aussi être journalistes et intelligentes. Si elles ont accepté tout de suite de dévoiler une partie de leur corps, c’est parce que les photos ne sont ni érotiques ni vulgaires ; c’est vraiment pour l’association. » Elle précise enfin qu’au début, elle avait pensé à photographier des regards, avant de finalement opter pour des parties du corps symboliques : « ‘l’oreille pour l’écoute, l’épaule pour la confidence, les bras pour le réconfort, le ventre pour la maternité, le sein pour la sensualité… »

Arielle Dombasle © Carole Mathieu

Arielle Dombasle © Carole Mathieu

Une autre alternative que de poser nue ?
La nudité – même partielle et sublimée – fait vendre. Et c’est pour la bonne cause, puisque l’intégralité des bénéfices profiteront aux petites filles marocaines. Cependant, rien ne prouve que d’autres opérations ne seraient pas aussi lucratives. Si les stars (à demi) nues intéressent, le simple fait d’être célèbre aussi. Et puisque l’association lutte pour l’instruction des enfants, on pourrait imaginer que ces célébrités engagées rendent publiques leurs anciens carnets de notes et autres bulletins scolaires – on y trouve toujours des perles. Regroupés et intelligemment édités, ils pourraient être vendus dans toute la France – les Parisiens ne seraient donc pas les seuls à en profiter. De plus, cela permettrait peut-être aussi à des enfants français de voir que le travail paye ou que malgré des résultats moyens, on peut arriver à de grandes choses – selon. Une idée comme une autre.

Miss Marion © Carole Mathieu

Miss Marion © Carole Mathieu

En attendant, louons cette démarche généreuse. Les clichés sont superbes, voulus « comme des tableaux », et le jeu entre l’ombre et la lumière réussit avec éclat à mettre en valeur des modèles dont la grâce n’est plus à prouver.  Si le prix de vente des photographies ne sera fixé que lundi, jour du vernissage en présence d’Anne-Sophie Lapix et de la plupart des autres célébrités, il ne fait nul doute que la qualité de ces clichés décidera nombre d’esthètes d’en acquérir la totalité. Les enfants du désert les en remercient d’avance.

Exposition « corporELLES », du 8 mars au 10 juin 2010, La Cantine du Faubourg, Galerie 105, 105 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 08.

Suivez-nous sur Twitter, @PlaneteCampus !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=nIzOFSA6eAw[/youtube]

Impossible de rater la cérémonie des César de cette année, diffusée en clair sur Canal + ce samedi 27 février 2010. En pleine embellie du cinéma français, les César présentent un cru 2010 fort alléchant avec de grands films. Incontournable.

Pourquoi regarder, cette année en particulier, la cérémonie des César, ce samedi ? D’abord, parce que Gad Elmaleh et Valérie Lemercier, deux comiques très appréciés des français et jamais de mauvais goût, formeront un joli duo pour présenter la prestigieuse cérémonie. Ensuite pour l’excellente qualité des films présentés. Et parce que le film préféré des lecteurs de Planetecampus est représenté : croisons les doigts pour La journée de la jupe et Isabelle Adjani….Ouverture glamour de la cérémonie par Marion Cotillard, Un prophète en grand favori et un hommage au cinéaste Eric Rohmer, la cérémonie promet d’être belle….

Les nominations

Catégorie meilleur film
Welcome, La journée de la jupe, Les herbes folles, Un prophète, Le concert, Rapt, A l’origine

Catégorie meilleur film étranger
Avatar, Le Ruban blanc, Gran Torino, Harvey Milk, J’ai tué ma mère, Panique au village, Slumdog Millionnaire

Catégorie meilleur acteur
Yvan Attal (Rapt), Vincent Lindon (Welcome), Tahar Rahim (Un prophète), François Cluzet (A l’origine ainsi que Le dernier pour la route)

Catégorie meilleure actrice
Isabelle Adjani (La journée de la jupe), Audrey Tautou (Coco avant Chanel), Dominique Blanc (L’autre), Sandrine Kiberlain (Mademoiselle Chambon), Kristin Scott-Thomas (Partir)

Catégorie meilleure actrice dans un second rôle
Audrey Dana (Welcome), Anne Cosigny (Rapt), Aure Atika (Mademoiselle Chambon), Emmanuelle Devos (A l’origine), Noémie Lvovsky (Les Beaux Gosses)

Catégorie meilleur acteur dans un second rôle
Michel Vuillermoz (Le dernier pour la route), Benoît Poelvoorde (Coco avant Chanel), Joey Starr (Le bal des actrices), Jean-Hugues Anglade (Persécution), Niels Arestrup (Un prophète)

Catégorie meilleur espoir masculin
Firat Ayverdi (Welcome), Adel Bencherif (Un prophète), Vincent Lacoste (Les beaux gosses), Tahar Rahim (Un prophète), Vincent Rottiers (Je suis heureux que ma mère soit vivante)

Catégorie meilleur espoir féminin
Pauline Etienne (Qu’un seul tienne et les autres suivront), Florence Loiret-Caille (Je l’aimais), Soko (A l’origine), Christa Theret (LOL), Mélanie Thierry (Le dernier pour la route)

Qui aura l’ineffable honneur de recevoir la précieuse récompense ? Réponse samedi !

Impossible d’ignorer la polémique qui fait rage actuellement sur la campagne anti-tabac lancée par l’association Droits des non-fumeurs. Depuis que c’est un problème de santé publique, les campagnes anti-tabac se multiplient, drôles et décalées ou polémiques et choquantes. Petit florilège de l’inventivité des publicitaires sur ce sujet.

La polémique
Commençons par la polémique puisque c’est dans l’air du temps. Cette campagne fut longtemps censurée à cause des pressions des lobbys… Devinez pourquoi !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bMHwnmhJVOc&feature=related[/youtube]

La petite dernière
Cru 2010.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcbqrs_campagne-anti-tabac-d-yvan-attal_lifestyle[/dailymotion]

La darwiniste
Grosso modo, si c’était pour en arriver là, ce n’était pas la peine de se donner tout ce mal.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dbugGmkUJLE[/youtube]

L’ironique
Qui se moque des publicités pour ménagères de moins de 50 ans.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jGYbpGNoH2A[/youtube]

La qui finit au lit
Je ne peux pas ce soir, j’ai la migraine.

La avec des petites bêtes toutes mignonnes

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xaz6fm_helpers-genesis-campagne-anti-tabac_lifestyle[/dailymotion]

La vengeance du non-fumeur
Simple, élégant…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x3ewum_pub-humour-anti-tabac_fun[/dailymotion]

8 jeunes demoiselles restent en lice, après l’éviction de Laeticia pour faire battre le coeur de Moundir. Pour cette émission, Moundir a choisi trois prétendantes: Ines,Marie et Sinda, invitées à venir nager avec lui dans un bassin de dauphins. Pour les autres c’est lavage de voiture, la meilleure dans ce domaine pourra prendre la place d’une des fillles pour partir avec Moundir. Comme dans les clips de rap américain, en petite tenue, éponge à la main, les filles astiquent la voiture de Moundir. Sabrina remporte l’épreuve et part à la place de Sinda. Cette dernière révèle alors qu’elle aurait préféré céder sa place à Clémence. Apprenant ça, Moundir décide de l’emmener jouer au basket avec lui. Après l’effort, le réconfort, Moundir et Clémence à l’écart échangent un baiser!

Par la suite, Moundir s’en va en compagnie de ses trois créatures dans un bassin de dauphins, la première à le voir seule est Sabrina. Elle demande un éclaircissement sur sa relation avec Ines.  Moundir lui affirme qu’il n’a pas de préférence. Le soir, Moundir dîne avec Sinda. Lors de la remise de collier, Ines refuse celui proposé par Moundir ! Elle fond en larme expliquant qu’elle quitte l’émission pour retrouver un autre homme. Du fait du refus d’Ines, Moundir ne décide d’éliminer qu’une candidate, Stéphanie !! A la fin de l’émission Moundir émue lâche quelques larmes, prochain épisode mercredi prochain.

Le personnage Zemmour est difficile à cerner, pourtant il déchaîne les foules. Ses opinions autant que ses interventions ne passent jamais inaperçues. Il avait fait le buzz -ou plutôt crée la polémique- lorsque, sur le plateau de Paris-Berlin sur Arte, il avait soutenu sa thèse sur l’existence de race, s’attirant les foudres des associations de défense des droits de l’homme et de lutte contre le racisme. Zemmour possède ce coté conservateur qui agace, tel un papy qui veut défendre sa vieille France, sans accepter les transformations qu’elle subit. Il s’était exprimé en faveur des tests ADN, un amendement qui avait suscité de vive réaction en France. Un brin macho, avec une vision de l’homme assez archaïque, estimant qu’il est de nature un prédateur sexuel de part sa pilosité… Sans compter sur son antiféminisme primaire qu’il a pu étaler dans son livre Premier Sexe, des opinions bien tranchées chez le journaliste le plus en vogue du moment. Mais son image de marque, Zemmour la cultive chaque samedi soir sur le plateau d’On n’est pas couché. Sans ménagement il s’amuse à repousser les invités de l’émission dans leurs moindres retranchements. Une répartie indéniable ainsi qu’une culture impressionnante qui fait de lui un journaliste des temps modernes : autant à l’aise sur un plateau télé qu’avec une plume. Même si les idées de Zemmour dérangent et qu’il ne fait pas dans la dentelle, il est remarquable par son refus acharné de suivre la ligne de conduite d’une société cultivée par le politiquement correct. Zemmour est un journaliste critiqué et critiquable, mais ses opinions aussi virulentes soient-elle, permettent de ne pas s’enfermer dans une tour d’ivoire intellectuelle, et ainsi d’entretenir un réel débat de fond. Comme le disait si bien Voltaire « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire ». Et c’est bien là l’essence même du pluralisme intellectuel.

A partir du 17 février, l’émission phare de TF1, Téléfoot se déclinera sur la toile au travers de MyTéléfoot. Ce nouveau concept, destiné aux jeunes de 10 à 18 ans sera présent sur la chaîne ainsi que sur le web. Chaque dimanche avant la célébre émission, un programme court retraçant, l’évolution de l’équipe de France des moins de 16 ans sera diffusé. Cette saga  étalée en 25 épisodes, nous permettra de connaitre les futurs stars de l’équipe de France, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri ou encore Thierry Henry y ont fait leurs classes !

MyTéléfoot sera surtout une plateforme web innovante. Chaque mercredi, un jeune prendra la place de Christian Jeanpierre  en présentant lui même l’actualité footballistique sur le plateau de Téléfoot. Diffusé sur le site de MyTelefoot, l’apprenti journaliste aura 12 minutes pour présenter son émission qu’il aura au préalable préparée avec les équipes de TF1. Téléfoot risque bien de prendre un sacré coup de jeune! Chaque semaine un nouveau présentateur prendra la place de Christian Jeanpierre, la sélection se fera sur le site internet grâce à un jeu-concours.

La plateforme web de MyTéléfoot proposera un catalogue de vidéo consacré aux jeunes: les plus beau buts, gestes techniques… Il y aura également d’autres rubriques: musique, jeux vidéo … Le site se voudra communautaire, chaque internaute pourra participer à la ligne éditoriale en envoyant ses propres vidéos. Un concept novateur dans le PAF !

En pleine polémique sur l’indépendance des médias par rapport au pouvoir politique, le président de la République, reçu en prime time sur TF1 dans une émission taillée sur mesure, va tenter de convaincre le panel de Français qui seront face à lui dans Paroles de Français.

Voilà qui relance le débat sur les médias et le pouvoir! Vincent Peillon, après son coup d’éclat médiatique de la semaine dernière, où il avait fait sciemment faux bond à l’émission-débat d’Arlette Chabot sur l’identité nationale, enfonce un peu plus le clou en dénonçant la « servilité » du service public au président de la République dans un entretien au Monde daté d’aujourd’hui. Il pointe du doigt la nomination du président de France Télévisions par le chef de l’Etat qui sera effective à la fin du contrat de l’actuel n°1 du service public, Patrick de Carolis.

Une télé-Sarkozy? TF1 reçoit en tout cas le chef de l’Etat sur son plateau ce soir, dans une soirée sur mesure qui se déclinera en deux temps : une première partie verra la présentatrice du 20h, Laurence Ferrari interviewer le président à 20h15 pendant son JT. Puis le président rejoindra un studio dans lequel il répondra aux questions d’un panel de Français choisis par la chaîne, au cours d’un débat animé par Jean-Pierre Pernaut, le présentateur du Journal de 13 heures. Ils seront une dizaine, choisis dans d’anciens reportages de la chaîne, et représentant les thèmes du moment : chômeur, patron de PME, retraité, producteur de lait, enseignant, habitant de banlieue etc.

Ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy tente d’innover en matière d’intervention télévisée sous forme de prime-time. Il cherche un second souffle en choisissant cette fois-ci le journaliste préféré des Français, dont le journal télévisé affiche un audimat en pleine santé, avec 7 millions de téléspectateurs. C’est donc le président qui a exigé d’avoir Jean-Pierre Pernaut pour interlocuteur lors de « sa » soirée. Les réactions dans le monde politique ne se sont pas fait attendre : Du côté du PS, on dénonce la complaisance de TF1, ainsi que les « liens coupables entre Sarkozy et les groupes industriels qui contrôlent les grands groupes de médias« . On sait en effet que nombre de médias sont aux mains d’industriels proches de Nicolas Sarkozy, comme Serge Dassault (patron du Figaro), Arnaud Lagardère (Europe 1, le Journal du Dimanche, Paris Match) ou encore Vincent Bolloré (Direct 8 et les gratuits).

Mais ce n’est pas non plus le premier président de la République à choisir l’animateur de son intervention télévisée. Avant lui, Jacques Chirac et François Mitterrand avaient fait de même. Cependant, ses deux prédecesseurs à l’Elysée n’étaient pas des adeptes de ces rendez-vous télévisés, et s’affichaient moins dans les médias, surtout aux côtés de ceux-là même qui les dirigent…




Enregistrée chaque semaine, le mardi midi dans une université parisienne, l’émission « L’Amphi de France Info » met en présence le journaliste Olivier Emond, un invité politique et  3 étudiants autour d’un sujet d’actualité qui les concerne et dont ils aimeraient débattre.

L’association Animafac, qui met en réseau plus d’un millier d’associations étudiantes a tissé un partenariat avec France Info pour encourager la participation des étudiants et en particuliers des étudiants engagés dans le milieu associatif.

Un article présente le principe et le cadre de l’émission plus en détail, ainsi que des extraits sur le site d’Animafac : ici.

Une opportunité de faire entendre sa voix et ses convictions mais aussi de se confronter à d’autres points de vue. La parole est à vous !

Crédits photo : emission171109©radiofrancechristopheabramowitz

Le concours SEPasduciné, lancé à l’occasion des journées nationales de lutte contre la sclérose en plaques en mai, vous propose de réaliser un court-métrage pour lutter contre les discriminations à l’égard des personnes souffrant de cette pathologie. Réalisateurs en herbe, qui êtes sensibilisés à cette problématique, tous à vos caméras !

A l’initiative heureuse de l’UNISEP (L’Union pour la lutte contre la Sclérose en Plaques), ce concours en est à sa deuxième édition. Proposition bienvenue qui permet à la fois de sensibiliser des millions de personnes à la sclérose en plaques et à la fois de lancer un jeune talent.

Thème du concours : « La SEP à la manière…des grands réalisateurs de cinéma ! »
Cette année, vous avez 30 secondes pour exprimer une idée forte, à la manière des grands réalisateurs de cinéma,  et aider à lutter contre les préjugés qui stigmatisent ceux qui souffrent de cette affreuse maladie. Gimmicks, citations visuelles ou verbales, manières de filmer, tout est permis pour réaliser ce court. Faites marcher votre imagination et vos références !

L’occasion rêvée de se lancer
Le concours est présidé par Claire Chazal, qui a lancé le concours début janvier 2010 sur TF1. En outre, la visibilité qu’offre l’UNISEP au jeune réalisateur primé est non négligeable. Jugez plutôt : une diffusion sur TF1 et d’autres chaînes de télévision ainsi que sur les écrans de cinéma partenaires de l’événement, durant Les Journées de lutte contre la sclérose en plaques, du 22 au 29 mai 2010. Les autres vidéos primées ne seront pas oubliées pour autant et recevront des cadeaux de la part des partenaires de l’UNISEP.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?
La sclérose en plaques est une maladie neurologique qui conduit au blocage des informations envoyées par le cerveau au reste du corps et se traduit par des troubles de la vision et de l’équilibre, par un affaiblissement musculaire voire une paralysie des membres. Cette pathologie  touche environ 80 000 personnes en France.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de SEPasduciné.

Lancement du concours par Claire Chazal, sur TF1,  début  janvier 2010 :

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xbrhdu_claire-chazal-presente-sepasducine_news[/dailymotion]

Demain, pas la peine de chercher le quotidien dans les kiosques. Selon Les Echos et I>Télé, les journalistes des rédactions du Parisien et d’Aujourd’hui en France ont voté une grève de 24 heures, reconductible. 

 

Le plan d’économies présenté par la direction fait peur aux journalistes. Jean Hormain, le directeur général, avait annoncé la semaine passée, l’ouverture d’un guichet pour les départs volontaires. L’objectif affiché est de se séparer de 35 salariés. Mais l’ensemble de la rédaction est bien plus pessimiste et craint d’importantes suppressions de postes dans les années à venir, notamment au sein des éditions départementales du journal. 

Les journalistes souhaitent donc rencontrer Jean Hornain et n’excluent pas de prolonger le mouvement de grève qui avait déjà empêcher la parution du numéro de vendredi dernier. 

Animatrice de la première chaîne depuis presque dix ans, Flavie Flament quitte TF1. Son contrat arrivait à échéance et elle aurait refusé la proposition de ses employeurs.

 

Ca ne va sûrement pas révolutionner vos soirées télé mais Flavie Flament ne sera plus sur TF1. C’est vrai que la surprise n’est pas énorme, fallait-il déjà se rappeler que l’animatrice travaillait toujours. De plus en plus rare à l’écran, Flavie Flament est apparue ces derniers temps dans des émissions rapidement arrêtées telles « Rendez-vous avec mon idole« , « Love and bluff: qui de nous 3 ?« , ou encore « Génération duos. » Ca ne fait pas vraiment rêver. Du coup, l’un des plus beaux sourires du PAF A préféré aller voir ailleurs. TF1 était d’ailleurs prêt à lui confier un nouveau programme l’an prochain: « Nous lui avons proposé un magazine qu’elle a refusé. » 

Pour l’animatrice, c’était en effet clair: il est temps de changer ! Elle explique: « Je ne suis pas malheureuse et je ne suis absolument pas en dépression (…) Je veux aller vers les choses qui m’intéressent.« 

Au pays de la pop, Susan Boyle cartonne! Le premier album de l’Ecossaise est déjà en tête des ventes, une semaine après sa sortie.

 

Les images de Susan Boyle avaient fait le tour du monde, l’an dernier. Cette dame, employée paroissiale de 48 ans, était sortie de l’anonymat à l’occasion de l’émission de télé-crocher « Britain got talent », la version britannique de la « Nouvelle star. » Un peu de bide, un style vestimentaire d’un autre temps mais une vraie voix avaient créé le buzz de l’année. La frénésie n’est visiblement pas retombée d’un pouce de l’autre côté de la Manche puisque Susan Boyle explose aujourd’hui tous les records de ventes en son pays. Sorti le 23 novembre dernier, son album « I dreamed a dream » s’est déjà écoulé à 410 000 exemplaires. Il s’agit tout simplement du meilleur total de ventes lors d’une première semaine de l’histoire en Grande-Bretagne. Un succès jugé « exceptionnel » par Martin Talbot, de la compagnie établissant le classement des meilleures ventes. Susan Boyle, arrivée seconde du jeu télé, continue donc de vivre son rêve et Sony Music, sa maison de disque, s’en frotte les mains. L’album truste également la tête des « charts » en Australie ainsi qu’en Irlande. 

Alors qu’elle multiplie les interviews entre Londres et les Etats-Unis, la néo-star s’est exprimée sur ces chiffres exceptionnels via un court communiqué de presse, déclarant simplement: « C’est fantastique. » 

Extraits de l’émission « Britain got talent » :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4BvBkTmDWBA[/youtube]

FHM quitte les kiosques mais pas sans un dernier cadeau ! Comme d’habitude, le calendrier sexy viendra donc orner les murs des esthètes et des amoureux des jolies formes. Pour ne pas gâcher l’attente des afficionados, c’est une valeur sûre qui se déhanche en petite tenue: Clara Morgane. Comme la belle ne fait pas les choses à moitié quand il s’agit de photos sexy, voici un petit making-of de la préparation de ce calendrier collector. Et tous les hommes se disent que photographe est définitivement un très beau métier…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=GOrvfXWQfwI[/youtube]

L’un des plus célèbres magazines masculins stoppe sa parution. Le prochain numéro du jeudi 19 novembre sera le dernier.

 

Le magazine FHM (For Him Magazine) va disparaître des kiosques français. Le groupe Modadori vient en effet de prendre cette décision face à la chute des ventes (en baisse de 27,4% depuis 2005). Présent dans la presse hexagonale depuis 1999, FHM est une licence adaptée dans près de 30 pays depuis 1984. Un brin beauf, plutôt marrant, éclectique dans ses sujets, FHM tire surtout sa célébrité de ses classements des « femmes les plus sexy de l’année. » Dernièrement, c’est Florence Foresti qui avait reçu les faveurs des suffrages devenant la « femme préférée des Français. » Le numéro de jeudi prochain sera donc le dernier en français. 

 

A lire aussi: Florence Foresti élue femme préférée des Français

 

Une Web TV pour chaque quartier de Paris, c’est le rêve bientôt exaucé de Philippe Cochinard. Après avoir lancé en mars dernier une chaîne en ligne dédiée au quartier de Pigalle, cet ancien directeur de la communication du Sexodrome (9ème) s’attaque ce mois-ci à Montmartre.

L’histoire
Investissant toutes ses économies dans ce projet, heureusement aidé par quelques commerçants, Philippe Cochinard monte une télé locale diffusée sur Internet : ainsi est créée « TV Pigalle » en 2009. Hier, le 3 novembre, est née la petite dernière : « TV Montmartre ». En cours de gestation : les quartiers du Marais, de Saint-Germain, de Belleville, de Mouffetard etc. L’objectif avoué est de réussir à couvrir tous les quartiers de la capitale afin d’offrir une vision exhaustive de tous les recoins de Paname. Une jolie idée kaléidoscope qui fait la chasse au sectarisme et propose une pluralité salvatrice.

Le concept
De courts reportages (trois minutes), des interviews de locaux, de commerçants, de membres de la mairie : le principe est de «faire parler des gens qui n’auraient pas pu s’exprimer dans les médias classiques » (Philippe Cochinard). Une partie du site Internet propose aussi des articles sur les associations de quartier, les bars, les itinéraires, l’histoire d’un petit bout de Paris. Redécouvrir la capitale comme une somme de petits villages avec leurs particularités, il faut avouer que le projet de Philippe Cochinard ne manque pas de charme. L’on ne peut que saluer ce genre d’initiative basée sur le participatif, la communauté, la proximité et qui entend donner la voix à ceux que l’on n’écoute plus.

Pour voir les TV, cliquer ici.

Crédits photo : Sacré Cœur Church in Montmartre©neilalderney123

L’Elysée n’est pas content du tout des derniers sketchs des marionnettes en latex de la chaîne cryptée qui ont osé s’attaquer à Jean Sarkozy. C’est Le Canard enchaîné qui raconte.

 

 » « Les Guignols » sont dans la ligne de mire de l’Elysée, qui les accuse d’avoir « dépassé les bornes » dans les caricatures du fiston de la famille Sarko. (Nicolas Sarkozy) souhaiterait, paraît-il, que Bertrand Méheut, le patron de Canal+, se sépare de son directeur adjoint, Rodolphe Belmer considéré par Sarko comme le responsable des « outrances » des Guignols. » C’est écrit dans l’hebdomadaire, Le Canard Enchaîné, parut aujourd’hui. C’est vrai, les marionnettes de Canal+ n’ont pas fait dans la demi-mesure et le fils du président en a pris pour son grade durant la polémique qu’il avait lui-même provoquée. Pour l’Etat, l’humour grinçant de PPD et ses acolytes a donc été trop loin. 

 

La caricature, un symbole démocratique

Ni l’Elysée, ni la chaîne cryptée n’ont commenté l’information du Canard Enchaîné mais cela fait tout de même froid dans le dos. La caricature – surtout quand elle concerne le pouvoir – représente un peu plus qu’un spectacle télévisuel de cinq minutes, chaque soir. C’est aussi le symbole d’une démocratie et d’une liberté d’expression qui fonctionnent correctement. Il semble donc très difficile pour le gouvernement de s’attaquer à une entité connue et aimée des Français comme « Les Guignols » car ils auraient vexé le fils du président – qui n’est vraiment pas traité comme tout le monde. Surtout dans un pays où les ministres ont droit aux blagues racistes… 

 

Le parcours professionnel de Jean Sarkozy:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=fdlG3FPC6Ys[/youtube]

Le slam de Grand Corps Malade sur Jean Sarkozy:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KlYKImp-GiQ[/youtube]

 

Koh-lanta avec Jean Sarkozy:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PSGqDlj02Yk[/youtube]

Après huit années d’absence, les récompenses du X sont de retour ce soir à Paris. Présentée par Brigitte Lahaie, la cérémonie vise à redorer le blason d’un secteur en crise.

Les films X, c’est un peu comme la télé-réalité. Officiellement, personne ne regarde mais, au final, c’est une industrie de plusieurs milliards à travers le monde. Une réalité toujours véritable qui tient tout de même à être nuancée ces dernières années. En effet, l’âge d’or du X semble passé. En tout cas, la flambée des dvd hard a pris un sérieux coup de mou avec l’essor du Net. Cette baisse de recettes a de plus coïncidé avec une détérioration flagrante de l’image générale du milieu. La cérémonie des Hot d’or, organisée par le magazine Hot Video et apparue en 1992, se tenait au départ à Cannes, en même temps que le festival du 7e Art. Mais la grande fête du X était peu à peu « devenue une mascarade qui ne reflétait plus les goûts du public« , selon Jean-Pierre Amand, un ancien hardeur. Du coup, la cérémonie tenue en 2001 n’est pas reconduit. Alors pourquoi relancer les Hot d’or en 2009?

« L’industrie du porno est en crise financière et identitaire« , analyse Paul Jérôme, journaliste chez Hot Video. La première raison est bien là, il s’agit de relancer un secteur, celui du cinéma porno, en pleine crise et incapable de lutter contre le Web. Du coup, une petite soirée strass et paillettes – le dress code impose smoking et robes de soirées – des bons mots, des sourires et bien sûr des récompenses. Système motivant pour les acteurs et qui fait toujours parler. 

 

Quelques nouveautés

 

A l’inverse des Césars, c’est bien le public qui décerne les Hot d’or parmi 347 sélectionnés par des professionnels. Le site de la cérémonie fait état de 25 287 votants cette année. 

Deux nouvelles catégories ont été ajoutées cette année. Le palmarès 2009 comportera ainsi le « meilleur blog d’actrice » et le « meilleur site Internet. » 

Cette grande fête du porno se tient donc ce soir à Paris, salle Wagram. C’est l’ancienne actrice X et actuelle présentatrice sur RMC, qui préside la soirée. Pour les amateurs qui préfèrent rester dans leur canapé, c’est la chaîne câblée XXL qui diffuse.  

Editeurs procéduriers, bibliothèques nationales en porte-à-faux, la volonté de Google de numériser les livres à tout-va pour « redonner vie à des millions de livres épuisés parmi les plus difficiles à trouver, tout en respectant le droit d’auteur » ne semble pas faire l’unanimité.
Retour sur une affaire (et son dernier rebondissement) qui n’en finit pas de secouer les milieux éditoriaux.

Episode 1 : La guerre des livres
Depuis 2004, Google Books a numérisé plus d’une dizaine de millions d’ouvrages. Il y a ceux qui sont tombés dans le domaine public et ceux qui sont encore sous droits d’auteur. Ces derniers ne peuvent être consultés dans leur intégralité. Cependant, Les éditions du Seuil et le Syndicat national des éditeurs français (SNE) accusent Google de numériser sans ayants droit et de mettre ainsi en péril de manière éhontée leur profession. S’ensuit en septembre 2009 un procès devant la justice française à l’issue duquel Google paiera 15 millions de dommages et intérêts, peine assortie d’une astreinte de 100.000 euros par jour par infraction constatée.
Une victoire pour les éditeurs français qui craignaient que les partenariats développés par Google auprès des grandes bibliothèques américaines pour la numérisation de leurs ouvrages n’incluent des ouvrages européens. Or, la convention de Berne qui réglemente la protection internationale des œuvres littéraires et artistiques prévoit un « traitement national » de ladite protection. Un livre est ainsi protégé selon les règles de son état d’origine.

Episode 2 : La menace fantôme
Après la Bibliothèque de Lyon (la deuxième bibliothèque de France), c’est au tour de la BNF (Bibliothèque Nationale de France) d’afficher sa volonté de s’allier au géant Internet dans le cadre de la numérisation de ses fonds. Devant le tollé suscité par cette annonce Bruno Racine, président de la BNF, nuance : il ne s’agira que de « compléments aux programmes publics ».

Episode 3 : L’empire Google contre-attaque
Le jeudi 15 octobre, au 61ème salon du livre de Francfort (Allemagne), Google a expliqué le concept de sa nouvelle librairie numérique payante dont le lancement est prévu pour juin 2010 : Google Editions. En accord et partenariat financier avec les maisons d’éditions, Google entend numériser et vendre en ligne des livres sous droit d’auteur, qui pourront alors être lus sur ordinateur, téléphones portables, Netbook ou encore eReader.

A quand le prochain épisode ?

Crédits photo : La caverne aux livres©Gadl

Le beau gosse du jury de l’an dernier a refusé de rempilé pour le casting géant de M6. Il en avait visiblement plein les oreilles…

«J’ai finalement décidé d’arrêter. Mais je n’ai pas été évincé, contrairement à ce que certains prétendent.» Il a tenu deux ans. Deux années à côté de Philippe Manœuvre, André Manoukian et Lio, ça peut déjà être un défi. Mais quand en plus, le job consiste à écouter des « braillards », ça relève du supplice. En tout cas, à en croire les dires de Sinclair dans une interview accordée ce matin au Parisien. « Le niveau artistique de l’an dernier était à pleurer. Je ne peux pas reprendre une émission en prétendant défendre des choix musicaux et me retrouver avec des tocards comme l’an passé. Pendant les prime, je me suis dit parfois: Qu’est-ce que je fous là? Je suis un mec droit et ce n’est pas bien de faire semblant
Sinclair n’a pas digéré la défaite de Camélia Jordana, la chanteuse soul de l’an dernier. Surtout lorsque c’est le « braillard », selon Sinclair, Soan qui a finalement remporté le show.
Un brin dégoutté, Sinclair a donc choisi de se retirer du jeu. S’il a au moins le mérite d’être honnête, il a surtout intérêt à sortir un prochain album d’exception après de telles déclarations.

Crédit photo: Pierre-Jean Grouille

Ca y est, c’est bientôt fini ! Ils ne sont plus que quatre, trois filles et un garçon, a encore espérer l’emporter.

La semaine s’annonce plutôt difficile pour Jonathan. Le génie est le seul garçon encore en course dans Secret Story. Face à lui, Sabrina, Emilie et Cindy. Cette dernière est d’ailleurs prête à tout pour faire craquer l’homme de la maison. L’esprit de compétition bat son plein dans la maison des secrets. Hier pour détendre un peu l’atmosphère, la Voix a demandé aux filles de travestir Jonathan. Ce dernier, après avoir enfilé une robe de Cindy et une perruque blonde du plus bel effet, avait tout d’une Marilyn des grandes années. Come il s’agissait d’une mission, la réussite des filles permit aux candidats d’aller dévaliser l’épicerie.

Pour le reste, la voix a aussi annoncé que d’anciens candidats devraient revenir passer une soirée à l’intérieur de la maison afin d’assurer un minimum d’ambiance. Jonathan, qui a définitivement trop de filles autour de lui, aimerait revoir Maija tandis qu’Emilie elle, rêve de retrouver Léo. La Voix n’a rien révélé quant à l’identité des futurs invités. Il faudra encore attendre une semaine.

Le syndicat de l’AFP appel les salariés du groupe à une arrêt du travail de 14H00 à 20H00.

Rassurez vous nous continuerons à recevoir les news du monde entier car cette grève ne concerne que les personnels administratifs et techniques en France ainsi que les journalistes travaillant sur l’info française. Le syndicat exige « l’abandon du projet de réforme transformant l’AFP en société anonyme (SA), il dénonce l’opacité dans laquelle ce changement s’est opéré.  Ils réclament « la tenue d’une table ronde  réunissant des représentants de l’état de la presse, des commissions parlementaires concernées, de la direction, des syndicats nationaux et de leurs sections syndicales AFP »

Une pétition pour l’indépendance et la survie de l’agence circule et compte plus de 18500 signatures. De plus le syndicat des journalistes a publié une lettre ouverte au parlement pour que cette réforme soit décrétée.

C’est reparti pour un tour entre Sabrina et Jonathan 🙂

Un grand bravo à Sabrina qui remporte par K.O contre Daniela, le coeur du beau Jonathan ,  Sabrina est de nouveau « sur un nuage, mais elle sait que rien n’est jamais gagné »

En effet durant la soirée Love d’hier soir, ils se sont  » discrètement » embrassés devant tout le monde .

Planete Campus décerne un prix spécial « Don Juan »  à Jonathan qui a rompu avec Daniela et  Sabrina devant toute la France , et qui retourne avec ces deux mêmes au moment ou il en a envie ( messieurs merci de ne pas prendre exemple sur lui ça ne marche pas auprès des filles , ces histoires ça ne fonctionne que dans la télé réalité lorsqu’il y a qu’un seul garçon potable dans une maison pendant 3 mois  cf Loana et Jean Edouard ).

On peut donc supposer que lorsqu’il reverra Daniela, il retournera avec elle …

Affaire à suivre

Alors que les premiers spoilers trainent sur la toile… Planete campus vous propose de découvrir le teaser de la saison 5 de How I met your mother…. Pour tous les fans, le premier épisode de saison 5 sera diffusé le 21 septembre 2009
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=v7woufTh65w[/youtube]
et n’oubliez pas pour l’occasion : SUIT UP !

Que faire si vous étiez Jonathan, le cerveau d’ Einstein de la maison des secrets, vous choisiriez qui entre Sabrina ( la fille du voyage qui s’est jurée de rester vierge  humhum….) et Daniela ( l’ex maîtresse d’un footballeur très connu) :

Comme vous devez vous le dire dans votre tête :  c’est dur la vie pour Jonathan qui doit faire un grave choix entre la Bombe portugaise Daniela et la Belle et innocente Sabrina

Lors du prime  de vendredi soir sur TF1 Daniela nous a donné à toutes mesdemoiselles une excellente leçon pour récupérer un homme. En effet après cette prouesse elle est devenue notre maître à penser, elle a en effet réussit, je suppose aussi grâce à une robe rouge qui restera gravée à jamais dans la mémoire de Jonathan, à le faire douter de son choix concernant sa relation avec Sabrina puis quelques heures plus tard le faire casser avec elle . ( Trop balèze )

Du coup il se retrouve tout seul sans aucune certitude de retourner avec Daniela ( elle est vraiment trop forte) .

Jonathan reste quand meme comme on le voit dans la quotidienne trés attiré par Sabrina ,

Et vous, vous préférez qui ?

Si vous n’avez pas encore vu la saison 5 de Grey’s Anatomy ne lisez surtout pas cet article

La production de la série ne nous avait jamais laissé sur un tel suspens en fin de saison .Pour résumer Izzy est guérie de sa tumeur mais son coeur s’arrête d’un coup , un homme inconnu se fait écraser par un bus en voulant sauver une jeune femme,  mais on se rend compte très vite  que cet inconnu n’est autre que George O’Malley qui lui aussi est laissé pour mort et la c’est le drame c’est la fin de la saison qui ne reprendra que 3 mois plus tard

Nous y sommes enfin, le 24 septembre la production diffusera un épisode de plus de 2 heures aux Etats Unis sur la chaîne abc, nous allons enfin découvrir la suite des aventures de docteur mamour, docteur Love, …

Planetecampus vous dévoile en exclusivité quelques un des futurs rebondissements de la série:

Faites vous votre propre opinion en regardant la vidéo ci-dessous ( les 5 premières minutes de la saison 6) :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bHZ4MTo-yxo[/youtube]

Les couples se font et se défont dans la maison des secrets. Hier, le génie Jonathan avouait à Daniela son amour pour…Sabrina !

Depuis sa sortie de l’aventure, les primes se suivent et se ressemblent pour Daniela. L’ancienne maîtresse de Cristiano Ronaldo confirmant son amour à Jonathan, chaque samedi soir. Le garçon au QI surdimensionné semblait lui aussi ne penser qu’à sa belle. Mais l’enfermement et la cohabitation 24 heures sur 24 semblent être des facteurs poussant à l’instabilité affective. Ce n’est donc qu’une demi-surprise de voir Jonathan, premier finaliste, déclarer sa flamme à la jolie vierge, Sabrina. Depuis le début de l’émission, ils se tournent autour, se confient l’un à l’autre et se rapprochent de plus en plus. Clamant à qui veut bien l’entendre que leur relation est purement platonique. Surtout que ni la jolie vierge, ni le génie n’étaient libres. Mais les choses vont vite dans la maison des secrets. Larguée en direct par son copain, Sabrina n’a d’ailleurs plus de compte à rendre.

Pour Jonathan, la donne est un peu plus compliquée. Mais comme d’habitude, le garçon au cerveau d’Einstein a su trouver la tirade qui sonne juste : « J’aurais souhaité dire à Daniela un peu le fond de mes pensées aujourd’hui. Ça fait quelques semaines que je réfléchis à notre relation. Les sentiments amicaux que j’avais pour Sabrina au début du jeu sont en train de changer. A partir du moment où je sens que je suis plus entier, comme aujourd’hui, par respect pour Daniela, j’aimerais arrêter l’engagement que j’avais dans notre relation et dans celle qu’on aurait pu avoir. Mes sentiments, j’ai l’impression, ont changé, ça me fait peur et j’ai pas envie de m’engager là-dessus. » Daniela sait donc désormais à quoi s’en tenir après cette rupture, pleine de tact, en direct devant quelques millions de téléspectateurs.

S’engager dans une relation avec une fille comme Sabrina demande tout de même réflexion et quelques sacrifices. Au confessionnal, Jonathan a l’air, en tout cas dans le discours, prêt à y faire face : « J’ai pleinement conscience de tout ce qu’engage une relation avec Sabrina, de sa conception de la relation, de ce que sa famille attendait pour elle, de la vie qu’elle avait…Je pense pas que ce soit des facteurs suffisamment puissants pour empêcher une relation de marcher. »

  • Berlin, Berlin : une comédie virevoltante des deux côtés du mur! - 11 octobre 2022

    C’est la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleras, déjà récompensée (2 Molières meilleure comédie 2022), aussi rythmée et burlesque que leurs précédentes pièces comme « t’es à la menthe ou thé citron ». C’est le talentueux José Paul qui assure la mise en scène. Berlin Est. Emma et Ludwig veulent s’enfuir et passer à l’Ouest. […]

    >> Lire la suite

  • BÉRÉNICE de Jean Racine à la Scala Paris - 28 septembre 2022

    La tragédie de Racine est proposée dans une mise en scène de  Muriel Mayette-Holtz, telle que créée au Théâtre National de Nice la saison dernière. Avec Carole Bouquet dans le rôle de Bérénice,  Frédéric De Goldfiem dans celui de Titus et   Jacky Ido dans celui d’Anthiochus. Titus et Bérénice sont amoureux de longue date. Titus […]

    >> Lire la suite

  • pandémie

    Pandémie : prendre soin de soi malgré les circonstances - 10 janvier 2022

    A l’aube d’un cinquième confinement, il est important de savoir prendre du recul, et ne pas s’oublier. En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos vies. Il est donc important de prendre soin de soi, pour supporter au mieux la situation ! Alors que tout le monde attend la […]

    >> Lire la suite

  • Parcoursup

    Parcoursup : c’est l’heure des inscriptions ! - 20 janvier 2021

    Bien que la plateforme soit accessible depuis le mois de décembre dernier, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent : la phase d’inscription Parcoursup est lancée, et se déroulera jusqu’au 8 avril prochain. Ça y est, nous y sommes : l’heure des inscriptions a sonné, et vous avez jusqu’au 8 avril pour compléter votre dossier. Si tout […]

    >> Lire la suite

  • recettes de pâtes

    Recettes de pâtes : comment varier les plaisirs ? - 13 janvier 2021

    Les pâtes, c’est la vie. Surtout quand on est étudiant ! Mais à toujours les cuisiner de la même façon, on finit par se lasser. Afin de savourer chacun de vos repas, voici donc 4 recettes de pâtes à tester absolument ! Vous ne serez pas déçus. Cette année, vous avez pris comme résolution de cuisiner davantage […]

    >> Lire la suite

  • bonnes résolutions

    Les meilleures résolutions à prendre en 2021 - 6 janvier 2021

    Chaque année, vous n’y coupez pas ! Fin décembre ou début janvier, vous devez y passer et dresser la liste de vos bonnes résolutions. L’année précédente ayant été plus que particulière, voici quelques idées pour prendre les meilleures résolutions qui soient pour l’année 2021. Coutume de la civilisation occidentale, les bonnes résolutions consistent à prendre un […]

    >> Lire la suite

  • thym

    Le thym : un allié à ne pas négliger ! - 18 décembre 2020

    Bien qu’il soit arrivé tardivement, l’hiver est bel est bien présent. Et, comme tous les ans, il a amené avec lui toute une panoplie de maladies… Il existe heureusement des trucs et astuces pour passer au travers, et le thym en fait partie. Explications ! Bien que la covid-19 soit le centre des conversations, les autres […]

    >> Lire la suite

  • économiser pendant les fêtes

    Budget : comment économiser pendant les fêtes ? - 15 décembre 2020

    Noël est bientôt là, et il ne vous reste que peu de temps pour trouver vos cadeaux. Problème, vous avez un budget limité. Solution : nos conseils pour économiser pendant les fêtes ! Suivez le guide… Il n’est pas toujours facile de faire de beaux cadeaux quand on a un budget serré. Sauf si vous mettez en […]

    >> Lire la suite

  • pain d'épices maison

    Pain d’épices maison : la recette facile - 3 décembre 2020

    Bien que la situation soit un peu particulière, ça commence à sentir Noël un peu partout. Et à l’approche du jour J, vous aimeriez vous mettre un peu plus dans l’ambiance. Pour cela, rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour préparer un délicieux pain d’épices maison ! En cette période, rien de tel […]

    >> Lire la suite

  • cours à distance

    Cours à distance : prendre soin de son corps - 25 novembre 2020

    S’il n’est pas facile de travailler de chez soi, ça l’est encore moins pour notre corps qui a tendance à s’avachir sur la chaise ou le canapé au fil de la journée. Afin de vous soulager, voici donc quelques exercices faciles à réaliser, pour que les cours à distance ne deviennent pas un calvaire ! Que […]

    >> Lire la suite

  • survivre au confinement

    Survivre au confinement dans un petit espace - 18 novembre 2020

    En ce moment, tout le monde trouve le temps long. Et c’est encore plus vrai quand on est confiné dans un petit appartement ou un studio. Afin de vous aider à survivre au confinement, voici donc quelques astuces pour rendre votre petit espace plus vivable. Pas facile d’être confiné, encore moins dans un tout petit […]

    >> Lire la suite

  • activités pendant le confinement

    Confinement : les activités créatives pour s’occuper - 12 novembre 2020

    Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes de nouveau confinés chez nous. Et pour certains, le temps commence à être long ! Nous vous avons donc sélectionné plusieurs activités créatives pour vous occuper pendant ce second confinement. Rien de tel que de se retrouver enfermé(e) chez soi pour tester de nouvelles activités ! Après tout, […]

    >> Lire la suite

  • shampoing solide

    Shampoing solide : comment le faire soi-même ? - 9 novembre 2020

    Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré ! Et si vous profitiez de ce second confinement […]

    >> Lire la suite

  • reconfinement

    Reconfinement : comment garder le moral en cette période ? - 29 octobre 2020

    L’annonce est tombée : l’heure est au reconfinement. Bien que l’on s’y attendait un peu (beaucoup), la nouvelle ne fait pas franchement du bien au moral… Un mal une fois de plus nécessaire, que nous allons vous aider à traverser en vous donnant quelques astuces pour garder la pêche en cette période compliquée ! La faute […]

    >> Lire la suite

  • masques

    Santé : éviter l’acné causée par les masques - 20 octobre 2020

    Au-delà de l’inconfort provoqué par le port du masque barrière, il n’est pas rare d’être touché par un autre désagrément : l’acné. Beaucoup de personnes ont en effet vu apparaître nombre de petits boutons sur leur visage, après avoir mis un masque. Fort heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ce phénomène plutôt indésirable, […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés