Shampoing solide : comment le faire soi-même ?

shampoing solide

Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré !

Et si vous profitiez de ce second confinement pour vous mettre enfin à la cosmétique maison ? Une bonne manière de réduire vos déchets, mais aussi de contrôler ce que vous mettez sur votre peau, tout en faisant des économies… Ça vous dit ?

Aujourd’hui, nous vous proposons de fabriquer vous-même votre shampoing solide : l’alternative parfaite aux shampoings conventionnels, souvent très polluants pour l’environnement et néfastes pour la santé. Cerise sur le gâteau, le shampoing solide maison est aussi beaucoup moins cher que ses homologues de grande surface !

En effet, la recette que nous allons vous proposer permet d’obtenir un pain de shampoing à moins de 2,50€, qui devrait vous durer deux fois plus qu’un flacon de shampoing classique.

Shampoing solide : la recette

Pour réaliser votre pain de shampoing, vous aurez besoin de :

Côté matériel, il vous faudra :

Pour la réalisation, rien de plus simple. Mélangez le SCI, l’eau, le karité et l’huile de ricin et faites fondre le tout au bain-marie doux (l’eau ne doit pas bouillir). Un détail important pour préserver les propriétés des ingrédients.

Une fois que vous obtenez un mélange homogène, retirez du feu, ajouter la poudre et mélangez bien avant de verser dans votre moule. Tassez, puis laissez reposer 24h avant de démouler. Votre shampoing est prêt !

Ne vous reste plus qu’à l’humidifier et le frotter sur cheveux mouillés au moment de la douche. Attention, pour le conserver plus longtemps, veillez à bien le laisser sécher entre deux utilisations.

Que shampoing pour quel type de cheveux ?

Sachez que vous pouvez modifier la recette que nous vous proposons pour qu’elle corresponde mieux à votre type de cheveux. Ainsi, il vous suffira de remplacer l’huile végétale et la poudre par d’autres produits, plus adaptés pour vous.

Pour un shampoing antipelliculaire, utilisez de l’huile de nigelle, ainsi qu’un mélange de poudre de nagarmotha et de poudre de sidr. Vous pouvez également ajouter 15 gouttes d’huile essentielle de tea tree.

Les cheveux secs apprécieront la poudre d’orange, ainsi que l’huile de coco. Les cheveux gras, quant à eux, seront plus friands de la poudre de nagarmotha, et de l’huile de jojoba.

Si vous voulez booster la pousse, privilégiez la poudre de brahmi, et mélangez de l’huile d’olive et de l’huile de nigelle à parts égales. Vous pouvez aussi incorporer 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Pour limiter la chute, vous pouvez utiliser de la poudre de brahmi, associée aux huiles végétales de jojoba, d’avocat et de lentisque pistachier, toujours à parts égales.

Les cheveux frisés ou bouclés, enfin, adoreront la poudre d’orange couplée à la poudre de brahmi, ainsi que l’huile de nigelle et l’huile de brocoli.