Self-care : l’importance de prendre soin de soi quand on est étudiant

self care

La vie étudiante n’est pas facile, et ça n’est pas chez Planète Campus qu’on dira le contraire ! Entre les cours, les exams, les petits boulots souvent ingrats, le budget serré et parfois même les problèmes personnels, il est parfois difficile de garder la pèche. Voilà pourquoi il est important de prendre soin de soi au quotidien. Tout de suite, une petite leçon de self-care pour vous y aider…

 

Réveil (très) matinal, préparation hâtive, petit-déj sur le pouce ou pas de petit-déj du tout, transports en commun, course entre chaque salle de cours, concentration, file d’attente du RU, devoirs à la maison, petit boulot, courses, ménage… voici le quotidien auquel vous devez faire face, comme la grande majorité des étudiants.

 

Une vie pas toujours simple à appréhender, surtout quand c’est votre première année et que vous vous retrouvez seul(e) pour la première fois. Pas étonnant que beaucoup finissent par craquer et péter les plombs. Pour ne pas que ça vous arrive, il est primordial de savoir vous arrêter pour souffler un peu et vous retrouvez seul(e) à seul(e) avec vous-même.

 

Bien sûr, il ne s’agit pas de lâcher la bride constamment, vous faites des études pour les réussir… Néanmoins, il vous faut apprendre à vous relaxer de temps à autres, pour garder le cap et ne pas laisser tomber en cours d’année. Cela vous aidera à moins stresser, à rester en bonne santé physique et mentale, mais aussi de gagner en productivité et en concentration.

 

Le stress, l’ennemi du self-care

 

Selon l’American Psychological Association, le stress chronique peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé : fatigue, irritabilité, manque de concentration mais aussi anxiété et dépression peuvent découler d’un stress non soigné. Vous accorder des temps de pause évitera donc que ce dernier s’installe et ne vous pourrisse la vie.

 

Contrairement aux idées reçues, travailler non-stop d’arrache-pied n’aide en rien la productivité. Bien au contraire : plus votre corps et votre cerveau seront fatigués, moins ils seront efficaces. A trop vouloir en faire, vous risquez donc de mettre en danger votre santé, mais aussi de mettre vos études à mal.

 

Une idée soutenue par de nombreux professionnels de santé, dont la thérapeute Lori Moffett, qui affirmait dans une conférence TED que l’humain est plus à même de s’acquitter de ses responsabilités lorsque ses besoins physiques et psychologiques sont satisfaits. Entre deux séances de révision, ou le soir avant de commencer vos devoirs, il est donc conseillé de souffler.

 

Pour cela, de nombreuses activités s’offrent à vous : yoga, sport, méditation, activité créative, lecture pour le plaisir, loisirs, sorties entre amis ou en famille… autant de choses capables d’activer le système nerveux parasympathique, connu pour ralentir la fréquence cardiaque et équilibrer les hormones lorsque le niveau de stress et trop élevé.

 

Vous l’aurez compris, pour mener à bien vos études, pensez à prendre du temps pour vous ! Parfois, un simple bain moussant ou un chocolat chaud devant un film à l’eau de rose peuvent suffire. Un seul mot d’ordre dans ces moments-là : vous détendre et vous faire plaisir…