Le président François Hollande aurait décidé, dans le cadre du plan cancer, de se concentrer sur la lutte contre le tabac. Sachant qu’elle serait une des principales causes du cancer, elle devrait être au coeur des résolutions.

Ce mardi, le président lance le nouveau plan cancer. La lutte contre le tabac y aurait une grande place, étant la principale « cause » de la maladie. Les inégalités face aux maladies et le coût des traitements serait aussi au coeur du débat. Selon Europe 1, la Sécurité sociale devrait mieux rembourser les substituts au tabac, ce qui permettrait peut-être d’inciter les fumeurs à arrêter, et ainsi provoquer une baisse de la vente de cigarettes. Mais pour certains, cela ne suffirait pas: la seule solution serait une hausse des prix brutale car une hausse graduelle n’est pas efficace. François Hollande s’attaquerait aussi aux inégalités face à la maladie: il avait déjà souligné que « le risque de mourir » d’un cancer « entre 30 et 65 ans est deux fois plus élevé chez les ouvriers que chez les professions libérales ». Ce plan cancer qui porte sur la période 2014-2019, s’inspirerait d’un rapport réalisé par le Pr Jean-Paul Vernant, un hématologue qui devrait élaborer un ensemble de recommandations sur ce sujet, sous l’ordre du président. Celui-ci dénonce notamment des prix « scandaleusement élevés » des nouveaux traitements contre le cancer, allant jusqu’à 100 000 euros par an et par patient.

Que faire des stations de métro souterraines aujourd’hui abandonnées? Et bien, les rénover. C’est le projet de Nathalie Kosciusko-Morizet. La candidate UMP à la mairie de Paris souhaite en faire des piscines, restaurants, lieux d’exposition..

Il existe dans les souterrains de Paris, des stations de métro abandonnées: les stations fantômes. N’ayant aucune utilité aujourd’hui, la candidate UMP à la mairie de Paris a eu une idée: pourquoi pas les rénover pour en faire des piscines, des salles d’expositions, des restaurants ou bien même des théâtres? Manal Rachdi, jeune architecte parisien, a été conquis par ce projet innovant. Avec Nicolas Laisné, architecte urbaniste, ils ont imaginé plusieurs projets, à découvrir ci-dessous, pour redonner vie à ces anciennes stations.

STATION 1

 

 

STATION 2

 

 

STATION 3

 

STATION 4

 

STATION 5

Après 12 heures de longues et intenses discussions, le parlement ukrainien a finalement voté sa loi d’amnistie, à une seule condition: que les manifestants quittent les bâtiments occupés. Une décision pas très bien accueillie par les protestataires. Cette loi avait été exigée lors des négociations entre le président Ianoukovitch et l’opposition.

C’est après 12 heures de discussions que le parlement s’est enfin prononcé mercredi soir. Une loi sur l’amnistie, visant à l’abandon des poursuites contre les protestataires qui ont commis des heurts envers les forces de l’ordre a été votée. Mais la condition est lourde: ils doivent quitter les bâtiments occupés. Ces bâtiments sont primordiaux pour les manifestants, car ils jouent un rôle prépondérant pour eux. Servant de QG, d’infirmerie, de lieu de discussion, ou tout simplement de refuge. Dans la capitale, ils occupent de grands lieux tels que la mairie, la Maison des syndicats et la Maison de l’Ukraine. Mais la condition énoncée ne convient évidemment pas aux membres de l’opposition. Au vote de la loi, ils ont même crié « HONTE » dans l’Hémicycle. N’étant pas d’accord avec celle-ci, ils affirment vouloir continuer leur combat.

En déplacement à La Rochelle, pour décorer de la légion d’honneur, le maire de Châtelaillon, Nicolas Sarkozy s’est laissé aller à quelques confidences auprès de  journalistes présents. Il a notamment glissé un tacle discret à François Hollande. 

Même si l’ancien président ne souhaitait pas s’épancher sur la situation personnelle de François Hollande, il a tout de même lâcher quelques mots sur le sujet, «quand on est président, on a un devoir. C’est triste». Lorsque son retour en politique est évoqué, Nicolas Sarkozy explique que son calendrier n’a pas changé et que «ce sont les Français qui décideront», il explique que la « confiance nécessite du temps » et qu’il veut prendre « le temps de la réflexion ». Mais en coulisses, un retour progressif sur la scène médiatique et politique serait déjà programmé en 2015. Il s’est également exprimé sur le financement de sa campagne par Kadhafi, « ma campagne de 2007 a été examiné dans tous les sens par la commission des comptes de campagne et trois magistrats autour du juge Gentil ». A propos de ses relations avec François Fillon, l’ancien chef de l’état a déclaré laconiquement, « à ma connaissance, ce n’est pas moi qui ait dit que j’avais souffert avec lui. Je n’oblige personne à me voir ». 

C’est original ( ou pas ). Le président du Madagascar Hery Rajaonarimampianina aurait, pour son discours d’investiture, copié une partie du discours de Nicolas Sarkozy qu’il avait prononcé lors des présidentielles de 2007.

Le nouveau président du Madagascar n’a visiblement pas eu la force de créer son propre discours. Lors de son discours d’investiture, il a copié exactement en employant les mêmes mots, les propos tenus par l’ancien président français lors des présidentielles 2007. Juste après avoir été élu, le président malgache a déclaré : « Je demande à mes amis qui m’ont accompagné jusqu’ici de me laisser libre, libre d’aller vers les autres, vers celui qui n’a jamais été mon ami, qui n’a jamais appartenu à notre camp, à notre famille politique, qui parfois nous a combattus. Parce que lorsqu’il s’agit de Madagascar, il n’y a plus de camp ». Nicolas Sarkozy avait dit exactement la même chose à la Mutualité à Paris, en février 2007. Heureusement, il a pensé à remplacer le mot « France » par « Madagascar » !

Ce plagiat n’est pas passé inaperçu. La presse locale l’a remarqué et l’a relayé dans ses journaux. La Gazette de la Grande Île titrait d’ailleurs à la une  » Sarkozy copié et pillé… ».

Une interview diffusée ce soir sur France 3 relance les accusations de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 par l’ancien dirigeant libyen Muhammar Kadhafi.

Des premières accusations étaient déjà apparues après la mort du dirigeant libyen en 2011, son fils, Saif al-Islam, avait déclaré que son père avait financé la campagne de l’ancien président français. Nicolas Sarkozy et son entourage avaient vivement démenti ces accusations. Dans cette interview réalisée pour le magasine Pièce à conviction, Kadhafi déclare que « Sarkozy a une déficience mentale… c’est grâce à moi qu’il est arrivé à la présidence », l’homme affirme entre autre que « C’est nous (la Lybie) qui lui avons fourni les fonds qui lui ont permis de gagner ». Nicolas Sarkozy lui aurait rendu visite alors qu’il n’était que ministre de l’intérieur. Toutefois ces déclarations ne peuvent être prouvées puisqu’aucune preuve n’a été fournie par Muhammar Kadhafi, aujourd’hui décédé. Cette rumeur sonne comme un rappel pour Nicolas Sarkozy dont le retour en 2017 se confirme de jours en jours. 

La porte parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a introduit un nouvel article dans le projet de loi égalité hommes-femmes. Cet article inscrit une formation d’égalité entre les sexes au sein du cursus. Les écoles d’architectures sont notamment visées.

Les écoles de journalisme sont révoltées. Najat Vallaud-Belkacem a introduit un nouvel article dans le projet de loi égalité hommes-femmes: l’article 16 leur impose « un enseignement sur l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes, les violences faites aux femmes et les violences commises au sein des couples ». Les réactions sont nombreuses. La CEJ ( conférence des écoles de journalisme ) répond en affirmant que « L’Assemblée nationale veut dicter aux formations au journalisme ce qu’elles doivent enseigner ».  Le président de la CEJ réagit aussi en ironisant sur la situation : « Il nous manque juste le nombre d’heures et les intervenants, va-t-on nous proposer à terme un listing de toutes les questions que nous devons traiter? Ce genre d’obligation est malvenu au sein d’écoles qui entendent former des esprits indépendants», conclut-il ajoutant que les écoles de journalisme sont féminisées à hauteur de 70%. 

Mais les écoles de journalisme ne sont pas les seules concernées. C’est la même règle pour les écoles d’architecture, les établissements d’enseignement supérieur de la musique, de la danse, du théâtre et des arts du cirque.

Un sondage publié par l’IFOP ce mercredi révèle qu’Anne Hidalgo creuse l’écart avec NKM. Une situation qui tombe à pic alors que le premier grand débat entre les principaux candidats à la mairie de Paris aura lieu ce soir.

LIfop a révélé un sondage d’intentions de vote aujourd’hui pour le Parisien et Europe 1. Il dévoile que la candidate socialiste Anne Hidalgo creuse l’écart avec sa rivale UMP.  La question est simple : « Si dimanche prochain devait se dérouler le premier tour des élections municipales, ici à Paris, pour laquelle des listes suivantes y aurait-il le plus de chances que vous votiez ? », 39,5% des personnes interrogées se tournent vers Anne Hidalgo, alors que 36,5% voteraient pour NKM. Un score déçevant pour la candidate, qui perd 2 points par rapport au précédent sondage réalisé pour le Journal du dimanche les 2/4 janvier.

Ce sondage tombe à pic: ce soir à 18h30  le premier grand débat organisé par LCI, Europe 1, et Le Parisien-Aujourd’hui en France entre les principaux candidats à la mairie de Paris va avoir lieu. Ce sera l’occasion de se confronter et peut-être discuter des fondements de ce sondage ?

C’était une promesse phare du président français. Malheureusement, elle n’a toujours pas été tenue: la courbe du chômage ne s’est pas inversée. Bien au contraire, le nombre de chômeurs a augmenté. Mais pourquoi?

Lors de sa campagne présidentielle, François Hollande avait affirmé qu’il réussirait à inverser la courbe du chômage. Mais c’est un défi perdu. Les chiffres parlent d’eux-même : en décembre 2012, la France comptait 3 132 900 chômeurs de catégorie A (sans aucune activité) selon Pôle emploi. Un an plus tard, en décembre 2013, elle en comptait 3 300 200, soit une hausse de 5,7 % en 2013 (+ 177 000 chômeurs). Ce recul peut-t-il réellement être expliqué ?

Pour comprendre la courbe, il faut s’intéresser à une décomposition par catégories d’âge des chômeurs.  Selon l’agence France presse , « pour les jeunes de moins de 25 ans, c’est pour le 8e mois consécutif une baisse, et pour les adultes entre 25 et 50 ans, l’inversion est engagée au 4e trimestre 2013, mais pour les 50 ans et plus, il y a une augmentation ». Ainsi, la mauvaise nouvelle ne serait pas d’actualité selon ces catégories: les adultes seraient les moins touchés et plus en vue d’une amélioration d’ici peu. L’inversion de la courbe ne peut être possible si l’on considère la situation économique de la France. La croissance doit être un pilier pour l’emploi. Or, elle est en mauvais état. Le président a même affirmé « Je pourrais prétendre que jamais des réformes n’ont été menées en si peu de mois (…), mais je préfère regarder la réalité en face : la croissance reste faible. Trop faible pour créer durablement des emplois » lorsqu’il a adressé ses voeux aux acteurs économiques et de l’emploi. François Hollande a alors trop eu confiance en la croissance de la France, ce qui l’avait amené à faire des promesses qu’il n’a pu tenir jusque là. Alors son pacte de responsabilité permettra-t-il de remédier à cela ?

Le président est attendu lundi en mi-journée en Turquie pour tenter de relancer les relations économiques avec le pays et apaiser les tensions existant avec la France.

C’est son premier déplacement suite à l’annonce de sa séparation avec Valérie Trierweiler. Le président français François Hollande se rendra en Turquie en mi-journée et restera dans le pays durant deux jours. Accompagné de sept ministres, dont Jean-Yves le Drian (ministre de la défense), et quelques chefs d’entreprises, il déposera après son arrivée une gerbe sur le tombeau de Mustafa Kemal Atatürk, le père de la République, avant l’accueil officiel par son homologue turc Abdullah Gül. « Nous attendons de cette visite un nouvel élan pour les relations franco-turques et avec l’Union européenne », a souligné  le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Levent Gümrükçü.

Dimanche a éclaté à Paris une manifestation contre François Hollande. Présents pour protester contre les grands sujets du présidents tels que la hausse de la fiscalité, le chômage, la loi sur le mariage pour tous, les manifestants sont venus en masse en prônant un mot d’ordre : « Hollande démission » !

C’est ce dimanche que des dizaines de milliers de manifestants ont manifesté entre la place de la Bastille et les Invalides pour montrer leur mécontentement face au président. Ils étaient 17 000 selon la police, et 160 000 selon les organisateurs. Ils ont pu exprimer leur colère en abordants les grands thèmes qui ont fait débat ces derniers mois. Pour un grand nombre, ils manifestaient contre la loi sur le mariage pour tous. Elle a notamment servie de tremplin aux mouvements de protestation nés ces derniers mois dans la rue ou sur les réseaux sociaux, telle que l’opposition à l’équitaxe. Quels moyens ont-ils utilisé? Des slogans homophobes, un mot d’ordre visant la volonté de démission du président, et.. des chants de Dieudonné ! Des manifestants ont repris ses chansons, ce qui a entraîné quelques paroles antisémites.

A la fin du défilé, la situation a dégénérée. Des manifestants ont lancé des projectiles: des pétards, des bouteilles, des barres de fer, des fumigènes..Au total, 250 personnes ont été placées en garde à vue dimanche soir. 19 policiers ont été blessés lors des affrontements avec des manifestants, mais aucun n’a été hospitalisé. Les 262 personnes qui ont été interpellées «venaient au contact des forces de l’ordre au moment de la dispersion», a indiqué une source policière à l’AFP. 

Un récent sondage place la droite en tête des intentions de vote lors des municipales mais la gauche résiste toujours. La vague bleu annoncée, il y a quelques mois, ne semble pas se dessiner. 

Les municipales représentent la première échéance électorale depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir. Certains les présentent déjà comme un véritable test pour François Hollande et le gouvernement Ayrault. Alors que les français semblaient prêts à voter majoritairement à droite pour envoyer un signal au président. Un sondage du CSA démontre que même si la droite arrive en tête avec 46% d’intentions de vote, la gauche n’est pas tout à fait à la traine avec 41%. C’est grâce à l’implantation local, des maires socialistes que le score de la gauche reste si haut. Notamment dans les grandes villes comme Lyon ou Paris où la gauche possède un électorat et des appuis conséquents. Le FN compte également sur les municipales pour renforcer son influence politique, le parti est crédité de 9% d’intentions de vote, un chiffre en hausse. Quoiqu’il en soit, les municipales ne devraient pas enclencher un remaniement, puisque François Hollande semble vouloir continuer avec Jean-Marc Ayrault. 

Ce vendredi matin, François Hollande , accompagné du ministre de l’intérieur chargé des cultes, Manuel Valls, s’est rendu au Vatican pour la première fois de son élection afin de rencontrer le pape François.

Il a pu s’entretenir avec lui une demi-heure. Cette visite a eu lieu le le lendemain d’une l’explosion à proximité d’une église gérée par la France dans la nuit de jeudi à vendredi. Le président a ainsi pu aborder de nombreux sujets savec le pape, telle que la situation en Syrie, ou bien les nombreux sujets-débats qui ont touchés à la religion telle que la loi sur le mariage homosexuel ou des dispositions confortant le droit à l’avortement.

François Hollande aurait offert au pape François un livre gravé sur Saint-Francois d’Assise, saint ayant vécu dans la pauvreté et la simplicité, et dont se revendique le pape François.

Philippe Shennawy, le plus ancien détenu de France, est sorti de prison après être resté enfermé 38 ans. Sa liberté conditionnelle a été approuvée le 22 janvier alors qu’ il était censé être libre qu’en 2032. Le président était intervenu, faisant bénéficier au détenu d’une « grâce présidentielle partielle ». Cette libération permet-elle d’améliorer son image ?

Le plus ancien détenu de France Philippe Shennawy a bénéficié d’une liberté conditionnelle le 22 janvier, étant obligé de porter un bracelet électronique.  Sa libération ne devait être prévue qu’en 2032, mais le président ayant intervenu fin mars 2013, il a pu sortir 18 ans plus tôt, annulant notamment sa période de sûreté de 3 ans. François Hollande veut-t-il se donner une image de héros ? Permettant à Philippe d’être libre en avance, sa libération est en corrélation avec les mauvais points attribués au président ces derniers temps. Cet évènement arrive-t-il au bon moment? En tout cas, il relance l’acte qu’il avait accompli, surtout que cette affaire a fait la une de la presse pendant longtemps.

Est-ce une façon de pouvoir remonter dans les sondages ? Ou juste un acte de bonne volonté qui doit être admiré ?

Interviewée ce matin par Thomas Sotto sur Europe 1, Bernadette Chirac a laissé entendre que l’ancien président entendait bien revenir en politique lors des élections présidentielles de 2017. 

La femme de Jacques Chirac a donc laissé échapper ce matin sur l’antenne d’Europe 1, ce que tous le monde semblait présager. Nicolas Sarkozy a bien l’intention de revenir en politique pour les présidentielles de 2017. Le journaliste, Thomas Sotto, a rusé pour obtenir cette confidence de l’ancienne première dame, lui demandant au préalable si elle ne voyait que Nicolas Sarkozy à droite pour 2017, ce à quoi Bernie a répondu «Pour moi, oui!» puis à la question de savoir si il allait revenir, elle a tout d’abord refusé de répondre en déclarant, «Ah, mais j’ai interdiction de le dire!». Mais après quelques minutes de tergiversations, Madame Chirac lâche enfin l’information bien qu’elle est déclaré: «Je ne peux pas vous en dire plus, il va me gronder». Nicolas Sarkozy a également fait son retour sur les réseaux sociaux avec la publication d’une photo de lui accoudé à un bar, une première depuis sa défaite en mai 2012. Des signes de plus en plus probants qui laissent entendre un retour imminent de l’ancien président.

C’est la première décision mise en vigueur pour le projet de loi sur l’égalité hommes-femmes. Les députés ont voté lundi soir une réforme du congé parental incitant les pères à le prendre.

Ca y est, c’est adopté. Les parents d’un seul enfant, qui ont droit à 6 mois de congé parental, pourront en bénéficier de 6 de plus. Mais sous quelles conditions?

Ces 6 mois de plus ne pourront être pris que si c’est le deuxième parent qui en bénéficie, et à partir de deux enfants, la durée du congé restera de trois ans, à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi. Une mesure qui incite alors le père à le saisir. Pour les ministre des droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, ll faut « introduire une impulsion » et « changer les regards » sur ce congé parental. Son objectif est que 100 000 pères le prennent d’ici 2017, contre 18 000 aujourd’hui.  

Le défi sera-t-il relevé avec brio ?

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls a accordé une interview à BFM TV et RMC ce matin. Avec une baisse de la mortalité sur les routes de 11%, il ne veut pas s’arrêter là et compte utiliser « tous les moyens ». Sa principale arme? Baisser les limitations de vitesse.

Dans son interview Manuel Valls a affirmé vouloir « expérimenter » de faire baisser  la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur certaines routes, dans   » plusieurs départements  » à partir de cette année. Une décision pas facile pour le ministre de l’intérieur qui avoue être au courant que les français se sentent « punis » et « bridés ». Et oui, ce n’est pas la première fois. Déjà depuis le début de l’année, il faut rouler à 70 km/h sur le périphérique, contrairement à 80 km/h avant.

Au delà de ça, il a aussi abordé le sujet épineux du cannabis. Avec Obama qui a affirmé dans un interview publié dimanche matin que l’herbe était aussi nocif que l’alcool, Manuel Valls dit qu’il ne l’aurait pas dit de cette manière.. et avoue en avoir déjà fumé aussi! Malgré qu’il y ai déjà touché, il affirme qu’il faut  » se battre  » contre la consommation de cette drogue illicite en France.

 

 

Un nouvel amendement au projet de loi pour l’égalité hommes-femmes propose de supprimer la notion de  » situation de détresse  » pour recourir à l’avortement, ce qui a entraîné une grande manifestation des anti IVG dimanche à Paris.

C’est un nouvel amendement qui suscite de nouveau la révolte chez les anti IVG. Jusqu’ici, une femme pouvait recourir à un avortement dès lors qu’elle était placée en  » situation de détresse « . Mais cette notion risque de ne plus exister. Mi-décembre, des députés PS ont choisi de la supprimer, laissant alors la liberté aux femmes de choisir d’avorter sans conditions particulières. Elle n’aurait plus qu’à demander à leur médecin l’interruption de grossesse, avec pour seule raison: ne pas vouloir continuer à porter l’enfant.Cet amendement doit encore être débattu aujourd’hui, ce qui a entraîné une grande manifestation des anti IVG à Paris hier. Selon la police, ils étaient 16 000, et selon les organisateurs, ils étaient 40 000 à dénoncer une banalisation totale de l’interruption volontaire de grossesse, un véritable record. 

Quelle suite pour ce nouvel amendement ? Affaire à suivre.

Aujourd’hui, quelque 35% des femmes en France recourent à l’IVG au moins une fois dans leur vie.

Le président répondra aux journalistes pour la troisième fois de son quinquennat ce mardi, ce moment risque d’être assez difficile pour François Hollande.

Le président a glissé à un proche«Si on m’interroge, je répondrai». Va t’il donc clarifier la situation du « couple présidentiel»?

François Hollande va tenter ce mardi de recentrer le débat, en parlant des vrais problèmes en France, et il y en a !  La vie privée du président est mise à jour mettant en suspens  les vraies questions que les Français se posent. Hollande va de nouveau devoir réparer les pots cassés. Toujours très bas dans les sondages, comment va t’il faire pour remonter la pente si descendante ? 

En 2008, Nicolas Sarkozy avait clairement affirmé sa relation avec la chanteuse Carla Bruni, devenue aujourd’hui sa femme. François Hollande en fera t’il de même ?

Le Sénat a voté dans la semaine une loi pénalisant le géant américain Amazon, lui interdisant notamment de multiplier frais de port gratuit et réduction de 5%. Aurélie Filippetti, ministre de la culture, s’est félicitée de cette adoption.

Les frais de port gratuit chez Amazon pour les livres seront-ils bientôt un lointain souvenir? C’est en tout cas ce que souhaite la ministre de la culture. Aurélie Filippetti s’est engagée dans un combat contre le « dumping » du géant américain qui consiste à vendre à perte pour étouffer la concurrence à terme. Selon elle, Amazon asphyxie le marché du livre et entraîne la fermeture de nombreuses librairies chaque jour. La loi n’a pas été encore promulguée puisqu’elle doit d’abord être adoptée à l’Assemblée. Amazon n’a pas réagit à cette attaque frontale, les professionnels soulignent toutefois son absence à la dernière édition du salon du livre. La ministre de la culture semble avoir fait de cette lutte, un combat personnel et semble déterminée à la mener à bien. 

La garde des sceaux, Christiane Taubira planche actuellement sur un projet de loi afin de faciliter les procédures de divorce par consentement mutuel. La ministre cherche ainsi à désengorger les tribunaux.

Une procédure de divorce traîne souvent en longueur et cela même quand ce dernier se fait par consentement mutuel, pour remédier à cela, la ministre de la justice entend simplifier les divorces par consentement mutuel. Le jugement ne serait plus prononcé par un juge mais par un greffier, c’est le rapport « juge du XXIe siècle » qui préconise cette modification, il est mené par Pierre Delmas-Goyon. Même si l’idée parait bonne, des réticences se font déjà sentir du côté de la magistrature et des avocats spécialistes de la famille qui craignent d’une part une dévalorisation du rôle des juges et d’autre part une fragilisation de l’accord entre les ex-époux. La ministre de la famille, Dominique Bertinotti interrogée sur le sujet par Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV s’est dit favorable à une simplification des procédures. 

Nathalie Kosciuzko-Morizet enchaîne les faux pas depuis le début de sa campagne entre moqueries et dissidences à répétition, l’avenir parisien de la candidate UMP apparait de plus en plus semée d’embûches. 

La photo publiée par VSD ce matin fait le buzz sur les réseaux sociaux et vaut à NKM des attaques, on y voit la candidate fumant une cigarette avec des sans-abris polonais, lors d’une maraude. Même si l’entourage de la politique s’est défendu en expliquant qu’il ne s’agissait pas d’un plan com’ mais du besoin pour elle d’être au plus proche des préoccupations des parisiens. L’agence Sipa a pour sa part confirmée que la scène n’était absolument pas montée et qu’elle avait été prise au cour d’un reportage sur la candidate UMP. VSD qui a publié le cliché a ajouté une légende peu flatteuse, « un autre moment de grâce pour NKM », le magasine fait ici référence à une précédente photo de la candidate dans le métro parisien. Alors que les candidatures dissidentes se multiplient à droite dernière en date celle de Roxane Decorte, écartée dans le XVIIIe arrondissement. 

Les politiques nous ont offert un spectacle vraiment unique cette année. Retour sur des clashs en tout genre. 

A l’aube des municipales, les politiques s’en donnent à coeur joie au niveau des clashs. Ils n’en loupent pas une pour fermer le clapet de leurs adversaires. Le quotidien 20 minutes revient sur cette année particulièrement riche en vidéos en tout genre. On y remarque alors, que c’est sur les bancs de l’Assemblée Nationale que les élèves sont le plus dissipés. On se souvient des bruits de poules, des insultes et de boycott. Un véritable zoo ! 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x18n2r2_2013-les-clashs-des-politiques-zapping_news#from=embediframe[/dailymotion]

Le président de la République a reçu hier les critiques de l’opposition pour ne pas avoir souhaité Noel aux chrétiens de France. Alors en fin de journée, le twitter de l’Elysée a réparé cette bévue. 

 La polémique a grondé toute la matinée de Noel, François Hollande qui avait souhaité un bon Aid-el-Fitr aux musulmans, a oublié de fêter un Joyeux Noel aux chrétiens. Scandale pour certains députés UMP comme Nadine Morano qui a déclaré sur twitter « On a attendu, attendu … Pas un message de l’Elysée pour Noël, une nouvelle bourde de Hollande. Le mépris de nos traditions en dit long ». Pour couper court à l’histoire, l’Elysée a publié sur twitter et facebook un message de Noel, « À toutes et à tous, joyeuses fêtes de Noël; le président de la République a une pensée particulière pour ceux confrontés à la solitude ou à la maladie ». Le chef d’Etat français avait rendu visite le 24 décembre à des enfants malades de l’hôpital Robert-Debré avec sa compagne, Valérie Trierweiler. 

Alors que les rumeurs se faisaient insistantes sur la possible candidature de MAM à Neuilly sur Seine, Roger Karoutchi a déclaré aujourd’hui qu’il n’en était rien.

L’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, apparaissait comme la candidate désignée de l’UMP pour affronter le divers droite Jean-Christophe Fromantin mais cette dernière a finalement refusé préférant se concentrer sur les élections européennes de mai prochain. Ce dernier avait ravi Neuilly sur Seine à l’UMP en 2008 face à Arnaud Teulé suite à l’abandon du candidat UMP, David Martinon. Le maire actuel de Neuilly a mis en garde l’UMP contre la présentation d’un nouveau candidat à moins de trois mois de l’élection, ce qui entrainerait selon lui une nouvelle guerre fratricide après celle des dernières municipales. Il a également ajouté que même si il ne souhaitait pas l’investiture du parti, ses idées sont en adéquation avec la ligne du parti et ils comptent bien présenter une liste de rassemblement de la droite. 

Nathalie Kosciusko-Morizet semble être la tête de turc de la gauche. Il y a fort à parier qu’elle subira encore d’autres coups du sort avant les élections municipales à Paris. 

La tête de liste UMP, NKM à Paris a donné une interview révélation au Parisien. Elle dénonce ceux qui « tout en parlant de victoire, n’hésitent pas, dans l’ombre, à organiser la défaite. » Fait-elle référence au parti de gauche ? Car à en croire les différents problèmes qu’elle a rencontré, il pourrait bien s’agir d’un complot contre elle. De plus, elle se retrouve face à une liste dissidente de plus, qu’elle déplore dans l’interview du Parisien : « Le problème, avec Charles Beigbeider, c’est qu’il m’aime trop ou pas assez, assure la tête de liste de l’UMP dans Le Parisien. Il a fait devant moi, et pendant des semaines, une danse du ventre endiablée pour être sur mes listes. Quand cela s’est avéré impossible, il m’a agonie d’injures. On ne peut pas me reprocher d’être autoritaire et de ne pas imposer quelqu’un dont personne ne veut!« . Ces derniers événements nous feraient presque oublier les nombreuses parodies sorties après une campagne photo, les propos diffusés sur la femme politique lorsqu’elle déclare trouver le métro charmant. Toutes ces petites choses pourraient bien laisser penser que la gauche tire au moins l’une des ficelles. 

Bruno Calvet, tête de liste du Front National à Paris fait parler de lui. Des photos suggestives pourraient-elles lui coûter sa place ?

Bruno Calvet alimente les conversations. Le site jeanmarcmorandini.com avait publié récemment un lien menant à la prestation du jeune politique dans XFactor en 2009. La tête de liste FN avait d’ailleurs commenté cette diffusion : « J’étais jeune. La production avait du mal à trouver des candidats et un ami qui travaillait pour l’émission m’a demandé de participer ». Mais cette fois-ci, Bruno Calvet voit une photo de lui en sous vêtements faire le tour des médias ! Il s’y affiche en slip, dans des poses suggestives pour une grande marque de sous-vêtements et de bijoux. Il déclare : « Je n’ai rien à me reprocher, je n’ai rien fait de mal. Je ne faisais pas de politique à l’époque. Je suis soutenu par des dirigeants nationaux du FN qui comprennent ». Bizarrement, en 2011, Marine Le Pen a demandé à Boris Boillon, qui apparaissait en maillot de bain moulant sur le site Copains d’avant, de démissionner de son poste d’ambassadeur de France en Tunisie. Ne rien dire à Bruno Calvet pourrait alors être une technique pour montrer les « progrès » du Front National en matière de tolérance. 

calvet2

François Hollande est un petit blagueur. Mais tout le monde n’apprécie pas son humour, surtout en Algérie. 

François Hollande déclarait devant le Conseil représentatif des institutions juives de France que Manuel Valls était rentré « sain et sauf » d’Algérie et que « c’était déjà beaucoup. » Cette déclaration a suscité de très vives réactions en Algérie, et des propos plus que sévère de la part de l’opposition. Pour éviter tout débordements, et que cette histoire prenne une ampleur que l’on ne soupçonne pas, le président de la République s’est excusé publiquement. Il a « exprimé ses sincères regrets pour l’interprétation qui est faite de ses propos, et en fera directement part au président algérien. » La présidence annonce par la suite que « Chacun connaît les sentiments d’amitié que François Hollande porte à l’Algérie et le grand respect qu’il a pour son peuple, comme l’ont prouvé la visite d’État qu’il a effectuée en décembre dernier et les discours qu’il a prononcés. » Le peuple algérien semble avoir accepté les excuses de François Hollande. 

 

La candidate UMP à la mairie de Paris a connu un week-end tempétueux entre annonce d’une liste dissidente et remise en question de l’alliance avec le centre, Nathalie Kosciuzko-Morizet aura fort à faire pour l’emporter en mars prochain. 

L’ancienne ministre de l’écologie de Nicolas Sarkozy, se retrouve chahutée dans son propre camp après la montée du mécontentement de certains ténors de la droite parisienne comme Dominique Tiberi, c’est Charles Beigbeder qui a annoncé ce samedi présenter une liste dissidente à Paris. L’homme devait être tête de liste dans le XIIe puis dans le VIIIe arrondissement mais constatant qu’il ne serait investi nulle part, Charles Beigbeder a annoncé sur BFM TV son intention de créer une liste de dissidente. 

Alors que Nathalie Koscizuko-Morizet souhaitait relancer sa campagne suite à son interview samedi dans le Parisien et à la présentation des premiers candidats communs entre l’UMP, le Modem et l’UDI dimanche, elle a finalement été accablée de toute part par sa propre famille politique. Elle doit également faire face à la colère de Jean-Louis Borloo qui par le biais d’un communiqué a déclaré que l’accord entre la droite et le centre n’était pas tenu. La candidate semble plus que jamais fragilisée par son propre camp ce qui laisse une voie royale à son adversaire socialiste, Anne Hidalgo.

L’ancien président du Front National a été condamné à 5000€ d’amende après ses propos sur les Roms lors de l’université d’été 2012 de son parti. 

En déclarant que les roms « comme les oiseaux vol[aient] naturellement », Jean-Marie Le Pen s’est attiré les foudres des associations contre le racisme notamment le MRAP et la LICRA. Ces dernières ont par la suite porté plainte contre lui et il a donc été condamné hier à 5000€ d’amende. C’est moins que la peine requise le 14 novembre dernier qui était de 10000€ et de deux mois de prison avec sursis, le procureur ayant estimé qu’il fallait tenir compte des antécédents de l’ancien leader frontiste. Les avocats de l’accusation ont qualifié ces propos de « nauséeux » durant leur plaidoirie quant à Me Wallerand de Saint-Just, l’avocat du front national, il a estimé que cette phrase ne représentait qu’un jeu de mot « anodin ». 

Bernadette Chirac est furieuse, élue depuis 1979 en Corrèze, l’ancienne première dame verrait sa circonscription supprimée. 

Cette réforme qui devait passer sans problèmes se retrouve malmenée par l’opposition farouche de Bernadette Chirac à la suppression de son canton. Alors que tous pensaient qu’à 82 ans, Bernie ne se représenterait pas, la doyenne corézienne laisse insidieusement planer le doute sur une possible candidature. Afin d’exprimer son mécontentement, la femme de Jacques Chirac a rencontré Bernard Combes, conseiller en charge avec les relations des élus, mais aussi Manuel Valls, le ministre en charge de la réforme. François Hollande serait satisfait du redécoupage et n’entendrait pas céder aux caprices de l’ex-première dame, quitte à se brouiller avec cette dernière. Si Bernadette Chirac compte se faire entendre, elle devra y parvenir avant mars date de validation de la réforme.

 Le sort semble s’acharner sur Nathalie Kosciusko-Morizet pendant cette campagne pour les municipales à Paris. 

Affaiblie par la maladie de son père qui l’oblige à stopper régulièrement sa campagne et par les nombreux détournements de ses photos de presse, NKM n’est pas au top de sa forme pour ces futures élections. Elle déclarait récemment qu’elle vivait des moments de grâce dans le métro, ce qui avait fait beaucoup rire les français. Depuis quelques jours, c’est la photo de la femme politique sur le bord d’un quai parisien, dans un quartier bobo, qui est détourné par tout internet. Celle qui se veut comme tout le monde, loin de toutes les histoires politique, devient la risée du monde du web. Ce qui ne devrait pas l’aider lors de l’élection ! Qui voterait pour une femme dont on parle seulement pour se moquer ? 

mileynkm

Edouard Martin, leader CFDT de Florange s’engage en politique, le syndicaliste représentera le grand-est aux européennes de 2014 sous l’étiquette du parti socialiste. 

C’est une révélation qui a fait grand bruit hier soir, le principal acteur de la lutte contre la fermeture des hauts fourneaux de Florange, a annoncé  sur le plateau du 20h de France 2 qu’il se présentait aux élections européennes, dans le grand est, face à Nadine Morano et Florian Philippot. L’homme portera les couleurs du parti socialiste alors qu’il y a un an, il avait dénoncé la « trahison » de François Hollande. Face à cette nouvelle, ses anciens collègues ont exprimé leur déception, « Nous, on est très dubitatifs aujourd’hui sur la sincérité de sa démarche », a déclaré Frédéric Weber, membre du syndicat FO de Florange. Ces adversaires politiques dans le Grand-Est ne se sont pas non plus montrés avares en critiques. Suite à ce déferlement, Edouard Martin assume et déclare « Je n’ai aucune leçon à recevoir ».

François Hollande va devoir affronter la question sur l’euthanasie après les résultats du débat citoyen du Comité consultatif national d’éthique

Le débat sur l’euthanasie a été relancé après la mort de deux octogénaires dans un hôtel parisien, et l’empoisonnement de plusieurs personnes dans une maison de retraite en Savoie. Le Comité consultatif national d’éthique a été chargé par François Hollande d’organiser une série de consultations, pour pouvoir par la suite prendre une décision. Il avait déclaré : « Au terme de ce débat il y aura, sans doute à la fin de l’année, un projet de loi. » Le débat touchant à sa fin, il faudrait donc songer à prendre position. 

La dernière fois que François Hollande s’est attaqué à un sujet de société, de nombreuses manifestations aurait pu le faire renoncer. Le mariage gay, exemple parfait, aura pousser une partie de la population à se rassembler, à organiser des veillées pour faire échouer ce projet. Mais rien n’y a fait, le gouvernement a tenu et les homosexuels peuvent désormais se marier. Mais après ce choix difficile, François Hollande pourrait bien avoir peur de se mouiller et de faire baisser encore un peu plus sa côte de popularité. 

 

Marine Le Pen, présidente du Front National a affirmé que les homosexuels n’étaient pas persécutés en Russie, contrairement à l’Arabie Saoudite ou au Qatar. 

Marine Le Pen suit les traces de son père. A grand renfort de phrases chocs et contestées, elle ternie toujours un peu plus l’image du Front National. Lorsqu’on demande à Marine Le Pen si elle trouve normal que François Hollande ne se rende pas à la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver à Sotchi, elle répond : « M. Sarkozy n’était pas allé non plus à l’ouverture des JO. Ce n’est pas une obligation, pas une tradition mondiale que l’ensemble des dirigeants aillent à l’ouverture des JO. » La Russie est un pays qui viole souvent les droits de l’homme, d’après les informations diffusées depuis l’annonce des JO.

Marine Le Pen s’est empressée de rajouter : « Il me semble que M. Hollande et M. Fabius passent leur vie à cirer les pompes des Qataris et Saoudiens, dont le moins qu’on puisse dire, c’est qu’en matière d’homosexualité, ils ne sont pas au top des Droits de l’homme. Parce que s’il y a bien deux pays où on peut dire que les homosexuels sont persécutés, c’est bien en Arabie saoudite et au Qatar. Ce qui n’est pas le cas en Russie ». La Russie compte de nombreux meurtres en raison de l’homosexualité, il s’agissait d’un crime jusqu’en 1993 et comme une maladie mentale jusqu’en 1999. 

 

 

Ségolène Royal pourrait bien revenir sur le devant de la scène politique, et directement aux élections présidentielles ! 

Ségolène Royal est une femme politique qui se refuse de dire non à une éventualité. C’est de cette façon qu’elle aurait fait comprendre qu’elle se présenterait aux prochaines élections présidentielles. Jeudi, après une longue analyse sur l’éventuel retour de Nicolas Sarkozy en politique, elle a déclaré : « Je crois que les Français n’auront pas la mémoire courte. Pourquoi un tel retour? Parce que la droite est dans une situation lamentable. Les divisions et l’absence de propositions. C’est une affaire à l’intérieur du camp de la droite, c’est à eux de régler leurs problèmes ». Lorsqu’on lui demande directement si elle pourrait se mesurer de nouveau à une élection présidentielle, elle répond : « On ne dit jamais « jamais » en politique ». 

 

 

Une ONG bruxelloise spécialiste des questions d’environnement a lancé un pavé dans la mare ce jeudi en affirmant que la député européenne gagnait bien plus qu’elle ne le prétendait notamment grâce à l’exercice de sa profession d’avocate. 

Alors que Rachida Dati avait déclaré percevoir 6000€ par mois, la maire du 7e arrondissement, avait omis de déclarer ses revenus d’avocate. D’après le Point, elle gagnerait en réalité 50800€ par mois. De plus, l’ONG bruxelloise la soupçonne de trafic d’influence en faveur de l’industrie gazière pour qui elle a pris fait et cause à la commission européenne de l’industrie. La députée européenne aurait même fait voter des amendements sur le secteur de l’énergie, certains députés la suspectent de l’avoir fait dans l’intérêt de ses riches clients. Rachida Dati a refusé de commenter ces dernières révélations. 

Nadine Morano qui a été directement attaquée par l’ancien président de l’Assemblée nationale, n’hésite pas à répondre. 

Nadine Morano n’hésite pas à répondre à ceux qui la critique. Bernard Accover s’est interrogé sur les compétences de la femme politique, et invitait l’UMP a sélectionner avec objectivité et discernement ses candidats. Il déclarait que le profil type devait être : « personnalité compétente, reconnue, bilingue, influente et assidue au Parlement, plutôt que d’être sur les plateaux de télévision ».

Par conséquent, Nadine Morano a répliqué mercredi soir en déclarant : « Au-delà de s’être égaré, il mérite un carton rouge d’inélégance. Ce qui m’étonne, c’est qu’il s’est trouvé digne quand il m’a appelé au téléphone pour me demander de voter pour lui lors d’une élection historique à la présidence de l’Assemblée nationale. Je lui promets de réviser ma grammaire anglaise et mes déclinaisons allemandes. Qu’il soit rassuré, je suis également d’origine italienne. Monsieur Accoyer s’autorise à créer des problèmes. » Voilà qui semble très clair. 

Des petites phrases distillées ici et là laissent penser qu’un retour de l’ancien président, Nicolas Sarkozy est plus que jamais d’actualité.

Depuis plusieurs mois, les articles se multiplient sur un probable retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique française. Dernièrement c’est le journal Le Point qui a publié  une phrase qu’aurait prononcé l’ancien chef d’état, « La question n’est pas de savoir si je veux ou ne veux pas revenir. Je ne peux pas ne pas revenir. Je n’ai pas le choix. C’est une fatalité ». Sa retraite médiatique après sa défaite aux présidentielles de 2012 a donc été bénéfique puisqu’il occupe actuellement une place de choix dans les sondages. 

A la question : « Des deux personnalités suivantes, laquelle préféreriez-vous comme président de la République ? », 46% des sondés répondent Nicolas Sarkozy et plus de 71% des sympathisants de droite souhaitent le voir revenir et le considèrent comme le meilleur candidat UMP pour la présidentielle 2017. Nicolas Sarkozy pourrait donc bien profiter de la côté d’opinion en berne du chef de l’Etat, François Hollande, pour faire son grand retour sur le devant de la scène politique. 

Le ministre de l’éducation nationale a décidé de reporter la réforme du temps de travail des profs de prépa. Vincent Peillon a-t-il eu peur de se mettre à dos une partie importante de l’électorat de gauche? 

Les professeurs des classes préparatoires auront donc obtenu gain de cause, leurs privilèges en terme d’horaire ne seront pas supprimés. Ces derniers effectuent dix heures de cours au lieu des quinze réalisées par les professeurs de lycée agrégés. Ce qui leurs permet d’effectuer de nombreuses heures supplémentaires avec à la clé une nette augmentation de leurs rémunérations. Vincent Peillon envisageait de réduire leurs heures supplémentaires afin de reverser l’argent économisé aux professeurs de lycées et surtout à ceux des ZEP. Mais face à la grogne de cet électorat souvent affilié à gauche, le ministre a été contraint de reculer pour éviter que la situation ne dégénère et ne se répercute sur la prochaine échéance électorale. Le Parti Socialiste étant déjà mal en point suite aux mauvais opinions du président, François Hollande et du gouvernement Ayrault. 

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé être favorable à une interdiction des concours de beauté de mini miss aux moins de 13 ans. 

Najat Vallaud-Belkacem a déclaré devant la commission des Lois de l’Assemblée nationale, qu’elle voulait interdire aux jeunes filles de moins de 13 ans l’accès aux concours de beauté mini miss. C’est à l’occasion d’une audition sur le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Le Sénat avait voté en Septembre dernier un amendement prévoyant une interdiction aux moins de 16 ans et prévoyant des sanctions de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. 

Najat Vallaud-Belkacem a donc déclaré : « Il y a un sujet hypersexualisation des petites filles et une nécessité de se donner les outils pour contrôler cela. L’interdiction votée a un caractère peut-être trop général et absolu et est assortie de peines très très fortes. J’aimerais beaucoup que votre Assemblée puisse se saisir du sujet. Nous préconiserions un système d’interdiction pour les moins de 13 ans et pour les 13 à 18 ans un encadrement passant par un système d’autorisations. » A l’avenir, les concours de mini miss pourraient-ils être interdits ? 

En Centrafrique, deux soldats français ont été tués lors d’une intervention. 

Quelques jours après l’envoi de militaires en Centrafrique, le bilan fait déjà état de deux morts. Depuis lundi, les soldats français ont entamé le désarmement des milices et groupes armés qui traumatisent Bangui par des massacres. Selon des photographes de l’AFP, un bref échange de tirs avait eu lieu le lundi matin, entrainant une intervention plus tard dans la journée. Non loin de l’aéroport, les forces militaires françaises ont été accrochées par les groupes armés Centrafriquains

L’Elysée a tenu à rendre hommage aux deux soldats décédés cette nuit : « Le chef de l’Etat exprime son profond respect pour le sacrifice de ces deux soldats, et il renouvelle sa pleine confiance aux forces françaises engagées, aux côtés des forces africaines, pour rétablir la sécurité en République centrafricaine, protéger les populations et garantir l’accès de l’aide humanitaire ».  Les deux soldats blessés, ont été transportés d’urgence vers l’antenne chirurgicale, mais n’ont malheureusement pas pu être sauvés. 

 

Rachida Dati est loin d’être la plus aimable de toutes les politiques. Elle a une fâcheuse tendance à s’énerver contre les journalistes. 

Rachida Dati est la politique qui fait plutôt peur. Accès de violence, menaces, chantage elle utilise tout les moyens pour déstabiliser ses interlocuteurs. Elisabeth Chavelet, rédactrice en chef à Paris Match vient de publier un livre sur la femme politique : Rachida ne meurt jamais. Elle a expliqué au quotidien gratuit 20 minutes son enquête sur l’ancienne Garde des Sceaux du gouvernement Fillon, à qui elle n’a même pas adressé la parole. 

Concernant le comportement de Rachida Dati envers les journalistes, Elisabeth Chavelet est plutôt claire : « On a intérêt à avoir un casier judiciaire vierge si on s’affronte à elle, car elle terrorise les gens en leur disant qu’elle a des dossiers, qu’elle va tout balancer! Ou alors qu’elle va leur envoyer ses frères. Et comme elle est capable de dire n’importe quoi, les gens on peur. Alors qu’ils savent très bien qu’elle-même dans certains domaines, n’a pas toujours tout fait dans les règles« . Quoi qu’il en soit, Rachida Dati n’est pas vraiment la personne à qui les journalistes ont envie de parler, sous peine de menaces. 

Nicolas Sarkozy pourrait quitter l’UMP et créer son propre parti.  C’est la nouvelle que révèle le Nouvel Observateur

Nicolas Sarkozy pourrait bien faire des infidélités à l’UMP en créant un nouveau parti. Il s’agirait d’un moyen d’éviter la question de la primaire UMP. Le parti de droite qui avait été bien écorné par la guerre entre Jean François Copé et François Fillon ne plairait plus trop à Nicolas Sarkozy qui aimerait s’élever au dessus de tous ces problèmes. Il voudrait être le candidat d’un nouveau rassemblement, et non pas d’un parti en baisse de popularité. Même si l’information n’a pas encore été confirmée, Alain Juppé semble avoir été mis au courant, à en croire le Nouvel Observateur. Nicolas Sarkozy pourrait donc faire son grand retour en politique à travers la création d’un nouveau parti et revenir sur le devant de la scène comme il aimait le faire auparavant. 

 

 

Des élus bénéficient d’un logement social, c’est l’information que vient de diffuser Mediapart et qui commence à faire du bruit !

Il n’y a pas assez de logement sociaux sur Paris, c’est un fait. Mais que les seuls disponibles soient donnés à des élus, cela fait vraiment scandale. Au début, seuls deux têtes de liste de Nathalie Kosciusko-Morizet étaient connus comme disposant d’un logement social.  Mais ce sont cinq adjoints PS supplémentaires de la mairie de Paris qui disposeraient, eux aussi, d’un logement. Depuis quelques années, la presse révèle que des politiques, élus parisiens ou nationaux bénéficient d’appartements destinés à la base, à des personnes aux revenus modestes. 

Les politiques ou élus disposent de salaires confortables qui pourraient leur permettre d’avoir un logement privé, sans passer par les logements sociaux. En 2011, on comptait 387 000 demandeurs de logements sociaux en Ile de France, seuls 75 000 environ en ont obtenu un. En 2013, le nombre de demandes est passé à 500 000 pour la région parisienne. Si tous les élus possédant des logements sociaux déménageaient, certaines familles pourraient accéder à ses appartements, comme l’a déclaré Anne Hidalgo. 

 

 

 

En difficulté dans les sondages, Nathalie Kosciusko-Morizet est parvenue à convaincre le centre de présenter des listes d’union dans chaque arrondissement. 

Un communiqué a été adressé aux médias hier, en fin de soirée, afin d’annoncer qu’un accord avait été conclu entre Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris et les centristes Marielle de Sarnez et Christian Saint-Etienne. Ce dernier parle de «l’aboutissement d’un travail de fond engagé durant le mois de novembre». Face à Anne Hidalgo favorite des sondages et qui a reçu récemment le soutien des communistes, cette alliance apparait comme un atout majeur pour la droite et le centre parisien.

Pour la candidate UMP qui a souffert récemment de dissidences internes dans certains arrondissement, cette nouvelle apparait comme une réelle bouffée d’oxygène. Par le biais de Marielle de Sarnez, la nouvelle alliance a déclaré croire en ses chances de l’emporter à Paris, selon elle « le maire de Paris n’est pas là pour représenter un parti, comme c’est le cas actuellement, mais pour représenter les Parisiens. » NKM apparait comme une candidate du rassemblement. 

 

 

 

Christiane Taubira voudrait adoucir la règle pénale pour les consommateurs de cannabis. Une bonne nouvelle ou non ? 

La consommation de cannabis pourrait être moins sanctionnée grâce à Christiane Taubira. En effet, la garde des Sceaux voudrait laisser l’infraction dans le champs pénal mais elle ne serait plus passible de prison. Cette loi devrait permettre aux tribunaux d’être moins engorgé de délits mineurs. Mais pour Christophe Régnard, président de l’Union syndicale des magistrats (USM) : « La pénalisation de la consommation de cannabis avait une vertu, celle de permettre de remonter les filières de la drogue grâce aux consommateurs qui étaient placés en garde à vue. »

Il s’agirait donc avec cette nouvelle loi de proposer un système de contravention, qui taperait directement dans le porte monnaie des consommateurs. L’USM déclare : « A minima, nous ne sommes pas opposés à la contravention. Nous ne sommes pas très loin du dispositif qui consiste à faire intervenir des agents des douanes au côté des policiers pour verbaliser les trafiquants de drogue. Nous militons pour une légalisation contrôlée du trafic de cannabis et pour une dépénalisation pure et simple des stupéfiants. » Les consommateurs de cannabis pourront peut-être éviter la case prison pour un joint. 

Rama Yade, vice-présidente de l’Union des démocrates et indépendants a été condamnée pour diffamation. 

Rama Yade avait publié des propos diffamatoires au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle de 2012 contre le maire socialiste de Colombes. C’est ce qu’a confirmer le tribunal correctionnel de Nanterre. La vice-présidente de l’Union des démocrates et indépendants a donc, de nouveau, été condamnée pour diffamation. Elle devra payer une amende de 2 000 euros et verser 4 000 euros à Philippe Sarre au titre des dommages et intérêts et des remboursements de ses frais d’avocat. 

Rama Yade avait écrit sur son blog que : « des fraudes électorales massives » avaient terni le premier tour de l’élection à Colombes. « La mairie avait radié des centaines d’électeurs d’un canton de droite« , elle déclare aussi que des bulletins de vote en faveur de Nicolas Sarkozy avaient disparu. « Même la Russie de Poutine n’aurait pas osé« . De graves accusations qui lui ont valu une condamnation pour diffamation. 

 

Alors que l’Assemblée vient d’adopter la proposition de loi qui pénalise les clients de prostituées, les policiers semblent ne pas être forcément d’accord pour appliquer la loi.

Les policiers sont sceptiques quant à l’application de la proposition de loi sur la prostitution. Cette loi prévoit une amende de 1500 euros pour les clients de relations sexuelles tarifées. Le commandant Patrice Ribeira, secrétaire général du syndicat Synergie Officie a déclaré : « Vous pensez vraiment que les policiers en tenue vont se planquer dans les fourrés et faire de la police de bidet ? Ils refuseront tout bonnement de verbaliser les clients. » Il met en avant le nombre d’arrestation de prostituées ces dernières années qui a considérablement baissé. Le point de départ du travail des policiers se retrouve fragilisé par cette loi. 

Le syndicat UNSA-Police émet beaucoup de réserve sur l’application de cette loi : « Comment caractériser la contravention ? Comment distinguer celui qui promène son chien de celui qui achète une relation sexuelle ? Que le législateur vienne sur le terrain nous expliquer comment appliquer cette loi ! » Même Manuel Valls, ministre de l’Intérieur avait émis des réserves sur l’application de la loi. Les policiers ont sûrement bien d’autres choses à faire que d’attendre le français lambda qui s’offrirait les services d’une prostituée. 

Le candidat PS aux municipales de Marseille, Patrick Mennucci a été entendu par la brigade financière dans le cadre d’une enquête préliminaire pour prise illégale d’intérêts. 

Patrick Mennucci a bien été interrogé par la police mais c’est lui qui aurait demandé à être entendu le plus rapidement possible. L’homme politique a chercher à éviter que cette affaire surgisse en pleine campagne et ainsi affaiblisse ses chances de remporter la mairie de marseillaise. Il se voit reprocher l’attribution d’une subvention de 90000€ à l’Union des familles musulmanes, association dirigée par Nasséra Benmarmia, son attachée parlementaire. Patrick Mennucci a déclaré n’avoir aucune raison d’interrompre cette subvention, l’association étant soutenue par « l’Etat, la Région, la Ville de Marseille et le conseil régional depuis 1998″. Le socialiste a donc voulu « couper court aux rumeurs malveillantes » en accélérant cette entrevue avec les forces de l’ordre. 

Lundi soir était organisé un gala contre le racisme. L’humoriste Guy Bedos a réagi aux huées lancées contre Christiane Taubira

En marge de ce gala contre le racisme, des militants d’extrême droite étaient venus accueillir la ministre de la justice à son arrivée. Huée, Guy Bedos prend sa défense. « J’ose le dire, elle a remplacé les Juifs par les arabes et les nègres. Et elle dit à tous ces gens qui vont mal car nous sommes dans la même crise que dans les années 1930 que si vous êtes chômeurs, si vous souffrez, c’est parce qu’il y a trop d’arabes et de noirs et que ‘si on les fout à la mer’ vous trouverez du travail », a déclaré l’humoriste dans les colonnes du Figaro. 

Christiane Taubira a tout de même été longuement applaudie par le public lors de ce gala, des artistes sont montés sur scène pour manifester leur soutien à la Garde des Sceaux. Elle a aussi déclaré : « Le rejet se nourrit de la peur et la peur de l’ignorance, réelle ou manigancée, qui instille l’inquiétude et l’angoisse. Il faut lutter contre ceux qui cherchent à faire venir l’hiver de la pensée. Ils ne sont pas la voix de la France. » 

François Hollande a été opéré de la prostate en février 2011, c’est l’information qui vient de sortir dans les médias

François Hollande nous aurait caché son opération de la prostate de 2011, alors qu’il se portait candidat à la primaire socialiste pour la présidentielle. L’Elysée confirme l’information tout en minimisant la gravité : « François Hollande a bien été hospitalisé pendant quelques jours, en février 2011, au service d’urologie du CHU Cochin, à Paris pour une hypertrophie bénigne de la prostate. A la suite de cette intervention, aucun suivi médical n’a été jugé nécessaire. » Il s’agit d’une tumeur bénigne qui se développe aux dépens de la partie crâniale de la prostate. 

Depuis l’élection de François Hollande en 2012, des bulletins de santé indiquaient que tout était normal. Pourtant cette révélation vient jeter un léger doute sur la sincérité du gouvernement. Mais une maladie avant la prise de poste du président de la République doit-elle être prise en compte ? Au premier jour de la campagne, François Hollande avait présenté ses 60 engagements où il faisait part de l’importance d’une totale transparence au niveau du patrimoine et de la santé. 

 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet joue sur la transparence en dévoilant son patrimoine sur son site de campagne. 

NKM aime le métro, et aimes les parisiens. Tellement qu’elle choisi de dévoiler le montant de tout ce qu’elle possède pendant sa campagne pour la mairie de Paris. La candidate UMP possède un patrimoine d’une valeur de 960 797 €. On apprend alors que la majeure partie de ce qu’elle possède provient de sa résidence secondaire dans la Manche estimée à 730 000 euros. Elle déclare à ce propos : « Achetée en 2009 par emprunt et apport personnel, l’emprunt a été remboursé depuis avec ma part de la vente de notre maison en Essonne. En revanche, je suis locataire à Paris, dans le 14e arrondissement, quartier Didot-Porte de Vanves.« 

Nathalie Kosciusko-Morizet dispose également de biens immobiliers d’une valeur d’environ 150 000 euros et possède différent comptes bancaires tous à la Société Générale, pour un montant de 67 816 euros. Voici ce qu’elle écrit sur le site : « Je possède un véhicule, Citroën DS3, modèle 2011, évalué à 12 981 euros à l’Argus et d’une indemnité parlementaire de 5 217 euros net. »

Jean Luc Mélenchon est sous le coup d’une polémique. Le politique aurait mis en scène une manifestation face aux caméras

Les téléspectateurs du journal de 13h sur TF1 ont été victime d’une légère manipulation. La chaine devait interviewer Jean Luc Mélenchon juste avant le départ de la manifestation du Front de gauche contre la politique fiscale du gouvernement. Sur les images, on voit une foule compacte de militants, ils semblent vraiment nombreux à se préparer au départ. Même Claire Chazal y va de son petit commentaire pour prouver la mobilisation. 

Jean Luc Mélenchon qui voulait prouver à travers cette manifestation qu’il était encore capable de réunir une foule, a en réalité menti sur toute la ligne. Une photo postée sur Twitter montre bien la manifestation, qui se cantonne à une dizaine de manifestants tout au plus. C’est un journaliste néerlandais qui vivait au dessus qui a publié cette photo. Voici ce qu’il déclare : « J’ai été surpris de voir des manifestants arriver là alors que la manifestation commençait plus loin, place d’Italie, à environ 150 mètres. Puis j’ai vu que Mélenchon arrivait, c’était clairement une mise en scène, c’était flagrant. En plus, ils ont utilisé un zoom, ce qui donne l’impression que Mélenchon est entouré d’une énorme foule, alors qu’il s’agissait de 20 à 30 personnes. »

 

melenchon

Jacques Chirac, ancien président de la République prend de l’âge, et semble aller de plus en plus mal

Les dernières apparitions de Jacques Chirac laissaient voir un homme âgé, se déplaçant difficilement. Depuis, l’homme politique a été hospitalisé pour une intervention rénale au sein du service d’urologie de la Pitié-Salpétrière. L’opération s’est bien passée et il semble aller bien. Jacques Chirac qui a fêté ses 81 ans il y a quelques jours, a été victime en 2005 d’un accident vasculaire cérébral. 

Son gendre Frédéric Salat-Baroux a expliqué aux médias que l’ancien chef de l’Etat est « parfaitement conscient. Il grogne donc ça veut dire qu’il va probablement bien ! » Jacques Chirac restera quelques jours en observation à l’hôpital, pour qu’il puisse se reposer et pouvoir reprendre ses activités et être avec sa famille pour les fêtes de fin d’année. 

 

 

 

Des militantes du groupe féministe Femen sont dans la provocation. Ce matin, elles sont encore allées très loin. 

Au début, il s’agissait d’un mouvement féministe pacifique, mais depuis quelques mois, il s’agit parfois de provocation totale. Récemment, des militantes Femen s’étaient frottées contre les cloches de Notre Dame de Paris. Plus récemment, ce matin, elles ont uriné sur une photo du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, devant l’ambassade d’Ukraine à Paris. Par cet acte, elles dénoncent la répression de l’opposition à Kiev après la volte-face du pays à l’égard de l’UE. 

Originaire d’Ukraine, le mouvement des Femen prend de l’ampleur de jours en jours. A 9h30 ce matin, 5 militantes étaient présentes devant l’ambassade d’Ukraine, seins nus, le torse couvert de l’inscription « Ianoukovitch dégage ! ». Elles se sont accroupies, culotte baissée, des couronnes de fleurs dans les cheveux, en urinant très longuement sur une photo du président ukrainien actuel. Elles ont quitté les lieux sans incident. 

Ce matin, Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, a annoncé le report de l’écotaxe pour janvier 2015. Mais seulement quelques heures plus tard, Matignon a corrigé les propos du ministre en affirmant qu’aucun calendrier n’avait été arrêté.

Le ministre de l’agriculture a-t-il fait une boulette sur BFM TV ce matin? Ce dernier confirmait le report de l’écotaxe à janvier 2015 avant d’être repris de volée par Jean-Marc Ayrault qui a formellement démenti la mise en place d’un calendrier pour le moment. Le premier ministre a ajouté qu’il ne serait décidé qu’à l’issue d’une mission d’information parlementaire qui doit débuter dans les prochains jours. Il a ensuite déclaré aux journalistes lors du salon de l’emploi des jeunes «A chaque jour suffit sa peine, laissez les parlementaires faire un travail d’évaluation de l’écotaxe, faire des propositions». Il a part la même occasion désavoué Philippe Martin, ministre de l’écologie, qui assurait fin novembre  la suspension de l’écotaxe jusqu’à la remise à plat de la fiscalité, or Jean-Marc Ayrault a notifié qu’elle était suspendue « aux conclusions et aux préconisations des parlementaires ».

Faire baisser le chômage était l’un des cheval de bataille du gouvernement de François Hollande. Et ce mois-ci, les chiffres vont dans leur sens. 

20 500 demandeurs d’emploi en moins, ce sont les chiffres encourageant qui mettent en avant la politique du gouvernement actuel. Michel Sapin, le ministre du Travail a voulu faire comprendre sa satisfaction auprès de tout les français. Il a déclaré :  « Le fait du jour c’est que le nombre de chômeurs a diminué. Ne le prenons pas comme la réussite d’un pari, c’est le résultat d’une politique ». Un bon moyen de se vanter, sans faire trop de vague. Après des mois passé à attendre cette baisse du chômage, le ministre a enfin pu vanter les mérites de sa politique. 

Michel Sapin, très optimiste a déclaré que l’économie allait mieux : « L’activité économique reprend encore insuffisamment mais réellement. Et c’est la reprise de l’activité, donc de la croissance, qui doit permettre de confirmer dans les mois à venir les bons chiffres qui viennent d’être publiés. Nous sommes entrés dans l’ère des résultats ». Des chiffres qui devront s’affirmer sur la durée, comme le déclare François Hollande : « C’est une bonne nouvelle mais nous n’avons pas encore gagné la bataille. La bataille, elle continue. »

Le vote blanc est depuis longtemps au coeur d’un débat, faut-il le reconnaitre ou non? Actuellement le vote blanc n’est pas séparé des bulletins nuls. La proposition de loi de l’UDI a été voté hier mais permet-elle une véritable reconnaissance du vote blanc? 

Le texte initial proposé par l’UDI prévoyait la reconnaissance totale du vote blanc or en réalité les députés ont voté une loi qui sépare seulement les nuls des blancs mais ces derniers ne seront pas comptabilisés dans les suffrages. Il faudrait en effet pour cela modifier la constitution qui prévoit l’élection du président à la majorité absolue, François Hollande ne l’aurait pas obtenu si les votes blancs avaient été comptabilisés lors de la présidentielle. La comptabilisation des votes blancs permettrait un dégonflement des votes vers les extrêmes selon l’UDI. De plus la loi ne sera effective qu’en mars 2014 soit après les prochaines échéances électorales, c’est à dire les municipales et les européennes. François Sauvadet, rapporteur du texte et membre de l’UDI, a exprimé son mécontentement suite à cette mise en place tardive de la loi, il pense qu’il s’agit d’une manoeuvre électorale de part des socialistes. 

Rama Yade a été victime d’un cambriolage à son domicile. Que s’est-il passé ? 

La vice présidente de l’UDI et ancienne secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, Rama Yade a vu son appartement ravagé. Une ou plusieurs personnes sont entrées par effraction à son domicile, mais que cherchaient-ils ? Des documents confidentiels, des bijoux ? Pour l’instant, on ne sait pas si des objets personnels ont été dérobés, mais la police judiciaire a été chargée de l’enquête. Quoi qu’il en soit, l’appartement a été entièrement fouillé et retourné. Tactique politique, cambriolage simple, recherche de  documents, pour l’instant il n’existe pas vraiment de réponse. Les résultats de l’enquête devrait donner quelques précisions. 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la Mairie de Paris suspend sa campagne pour quelques jours, pour « des raisons familiales graves. »

NKM n’est pas du genre à s’arrêter en pleine campagne électorale. Mais quand il s’agit de la famille, c’est primordial. Elle a annoncé qu’elle suspendait sa campagne pour des « raisons familiales graves ». C’est son entourage qui a fait passer la nouvelle, NKM ne pouvant sûrement pas affronter ses sympathisants. Ses déplacements sont donc annulés jusqu’au lundi 2 Décembre.

Le père de NKM, François a eu un AVC ce week end. Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite « être auprès de sa famille et auprès de lui » car il est « hospitalisé dans un état assez préoccupant », mais stable. Cette épreuve difficile est tout de même comprise par les autres politiques, qui disent soutenir NKM et lui apporter tout leur soutien. 

 

Hier soir, se tenait à la Mutualité, le meeting contre les extrémismes organisé par le parti socialiste. Christiane Taubira et Manuel Valls étaient tout deux présents, une manière d’afficher leur réconciliation aux yeux de l’opinion publique? 

Le PS a voulu à travers ce meeting démontrer son union face à la montée des extrémismes et du racisme en France. Christiane Taubira, victime d’attaques racistes, ces dernières semaines était la figure de proue de l’évènement. Plusieurs ministres étant présent dont Vincent Peillon et surtout Manuel Valls. Alors que ses relations avec la garde des Sceaux étaient décrites comme froides, les deux ministres ont voulu afficher leur entente retrouvée face à ce combat contre le racisme. Il y a quelques semaines, Manuel Valls avait fortement condamné, les propos racistes tenus à l’encontre de Christiane Taubira, hier soir à travers son discours, il lui a rendu hommage et tordant le cou aux rumeurs. Le ministre de l’intérieur a en effet déclaré, « Moi, parmi vous, je suis celui qui connais le mieux (…) Christiane Taubira. Progressivement, malgré les analyses, les avis (…), nous formons, je le dis, un beau couple », ces mots semblent acter la réconciliation entre les deux ténors du gouvernement. 

La famille Cahuzac n’a pas fini de faire parler d’elle. Après Jérôme, maintenant Patricia, les deux semblent avoir un compte en Suisse. 

L’information avait fait des vagues. Jérôme Cahuzac possédait un compte en Suisse alors qu’il était ministre du Budget, un comble. Mais maintenant, c’est le nom de son ex-femme Patricia. Jérôme Cahuzac, lui, avait ouvert son compte en 1992, directement en Suisse, tandis que sa femme l’a ouvert beaucoup plus récemment, en passant par une banque française. 

Selon Itélé, les enquêteurs pensaient (comme l’avait précisé Jérôme Cahuza), qu’il s’agissait d’une mécanique isolée. Mais après avoir appris que Patricia Cahuzac avait, elle aussi, un compte en Suisse, ce n’est plus vraiment la meme histoire. Pour  les enquêteurs, il s’agit alors d’une mécanique familiale, permettant aux Cahuzac de mettre de l’argent à l’abris tout en évitant les taxes et autres impôts. 

La maire sortante de Montreuil, Dominique Voynet, a annoncé qu’elle ne briguerait pas un second mandat. Son départ fait la part belle à la gauche, pas moins de quatre candidats se présentent à sa succession dans cette terre gauchiste qui a voté à plus de 75% pour François Hollande.

La vie politique à Montreuil serait une « arène politique aux airs de Fight Club » selon la maire sortante. L’écologiste décrit une atmosphère politique « irrespirable » faite de relations extrêmement compliquées avec les socialistes et les communistes depuis sa prise de fonction en 2008. En effet, Dominique Voynet avait réussi à prendre Montreuil, aux communistes qui dominaient la ville depuis plus de 20 ans. D’ailleurs l’ancien maire communiste, Jean-Pierre Brard, entend bien récupérer son siège, il a estimé que les propos de la maire sortante n’était que le constat de son échec. Face à lui, on retrouve également Razzy Hammadi, député PS à l’assemblée et bras droit de Claude Bartolone, qui est bien décidé à ravir les villes aux écologistes et aux communistes. Il devra cependant compter sur la candidature dissidente de Mouna Viprey, ancienne socialiste. Le front de Gauche va pour sa part se présenter uni avec une seule candidature celle de Patrice Bessac. Le Neuilly de la Gauche risque de connaître dans les prochains moins une lutte acharnée pour accéder à l’hôtel de ville!

 

 

Philippe Varin bientôt débarqué de son poste de directeur de PSA au profit de Carlos Tavares, ex-Renault, ne partira pas les mains vides. En effet, l’ancien patron va toucher en compensation près de 21 millions d’euros!

En temps de crise, l’annonce de cette retraite chapeau à environ 21 millions d’euros, a suscité un tôlé au sein de l’opinion publique. Les français ne comprennent pas ces compensations versées à Philippe Varin alors que le groupe PSA a connu de très mauvais résultats sous sa présidence. De plus les salariés du groupe touchés par de nombreux licenciements et la fermeture de l’usine d’Aulnay ont du mal à avaler la pilule. La CGT de Sochaux qui a révélé l’affaire estime que cette somme est indécente et demande à Philippe Varin d’y renoncer. La classe politique s’est elle aussi indignée face à ces révélations notamment Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, qui a demandé la reconsidération de la somme. Face à la polémique suscitée par l’affaire, PSA s’est défendu en mettant en avant le renoncement par Philippe Varin de la part variable de son salaire lors de l’année 2012. Philippe Varin a déclaré pour sa part qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un parachute doré mais de la somme de 300000 euros touchée annuellement. Le haut comité de gouvernement d’entreprise a été saisi afin de statuer sur son cas. 

L’Afghanistan et son pacte de sécurité n’est pas vraiment ce qui préoccupe le plus. C’est surtout la réintroduction de la lapidation qui met un terme aux efforts concernant les droits de l’homme. 

L’Afghanistan revient à des règles anciennes, qui laissent perplexes. En effet, le pays devrait réintroduire dans son code pénal, la lapidation comme peine capitale pour les auteurs d’adultère. Un membre de la Commission sur la loi coranique, M. Qarizada déclare :  « Nous travaillons sur un projet de code pénal de la charia prévoyant que la lapidation serait la sanction de l’adultère, s’il est confirmé par quatre témoins oculaires ». L’Afghanistan serait-il en train de perdre son avancée en terme de droits de l’homme ? C’est quasiment certain. Réinstaurer ce genre de peine laisse présager le pire. Ce pays fait la promotion des droits de l’homme depuis une dizaine d’année et semble maintenant perdre du terrain. 

Au niveau de la population, elle semble favorable à ce genre de châtiments lorsqu’il s’agit d’histoires de moeurs. Comme le monre ce dernier fait divers dans la province du Baghlan au nord de Kaboul. Deux amants ont échappés de justesse à la lapidation après la découverte de leur liaison. Mais un conseil d’ancien a ordonné qu’ils soient fusillés en public le lendemain.

Cette annonce de retour à la lapidation laisse un goût amer aux Nations-Unies qui ont été prévenues. M.Qarizada, membre de la Commission sur la loi coranique précise que le châtiment ultime de la lapidation ne sera pas ne pratique courante. Permettez-nous d’en douter.

 

A l’occasion de la Journée international contre les violences faites aux femmes, Najat Vallaud-Belkacem présente un plan triennal.

Lors de cette journée de lutte contre les violences faites aux femmes, des chiffres sont parus. Et ils font plutôt peur. 148 femmes mortes sous les coups de leurs conjoints en 2012 ; 27 plaintes pour viol déposées chaque jour ; 400 000 femmes victimes de violences conjugales déclarées en deux ans. » Najat Vallaud-Belkacem a donc présenté un plan pour qu’aucune violence déclarée ne soit sans réponse pénale, sanitaire et sociale. Ce nouveau budget de 66 millions d’euros est censé contribuer à faire de ces violences une « priorité de santé publique » et « sortir les victimes de ce cycle infernal le plus rapidement possible ». 

Lutter contre les violences faites aux femmes est le nouveau cheval de bataille de Najat Vallaud-Belkacem. Et elle s’attaque à quelque chose de conséquent. Mais son plan prévoit la mise à disposition gratuite et 7j/7j de la ligne 3919 qui accueillera les victimes, de la limitation des mains courantes au profit des dépôts de plaintes, et de la formation de toutes les personnes pouvant recueillir les propos des victimes. Même si certains points sont encore à améliorer, Najat Vallaud-Belkacem se donnera corps et âme pour défendre ces femmes victimes de violences. 

 

 

Un sympathisant FN fait machine arrière après avoir découvert des tatouages de croix gammées. 

Arnaud Cléré est un ancien militant UMP, qui avait été exclu pour avoir noué une alliance avec le Front National dans la Somme. Mais ce dernier a décidé de faire machine arrière après avoir été choqué par des tatouages de croix nazies. Il a aussi entendu des propos xénophobes et homophobes au sein du parti. Il explique que ces propos ont été entendus dans des conversations banales, comme si c’était tout à fait normal. Il déclare : « Il y a deux personnes, ça m’a choqué, qui étaient tatouées avec des croix nazies sur leur bras. Quand j’écoutais Marine Le Pen, je pensais que ce genre de personnage n’existait plus dans le Front national et malheureusement je l’ai vu de mes yeux ». Ce n’est donc pas la meilleure période pour le Front National, qui voit de nombreux scandales éclater autour de lui. Ou peut-être que le vrai visage du parti refait surface à travers certains témoignages.

Le 96e salon des maires qui s’est déroulé du 18 au 21 novembre à Villepinte en Seine-Saint-Denis a vu passé de nombreux hommes politiques dont le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Mais l’absence de François Hollande a suscité des réactions et des doutes au sein de la sphère politico-médiatique. 

Le président de la République n’aura donc pas honoré de sa présence, le 96e congrès des maires qui se tenait à Villepinte en Seine-Saint-Denis cette semaine, sa visite au Proche-Orient s’étant déroulé sur cette période. Toutefois certains médias ont relayé dans en début de semaine des rumeurs concernant la véritable raison de l’absence du chef de l’état. François Hollande malmené ces derniers temps par les sondages et embarrassés par les diverses affaires ayant secoué le monde politique notamment l’affaire Leonarda ou la révolte des bonnets rouges aurait eu peur d’être siffler. En effet, certains maires sont en désaccord avec la politique du gouvernement particulièrement sur la question des rythmes scolaires, Vincent Peillon a d’ailleurs été envoyé pour évoquer ce sujet délicat avec les élus. De plus, ces derniers majoritairement en campagne pour les municipales, cherchent à se démarquer de la politique de l’exécutif afin de conserver les suffrages des électeurs.

Les hommes politiques n’aiment pas montrer leurs faiblesses, à l’image de la ministre déléguée aux affaires familiales, Dominique Bertinotti, qui a révélé au Monde, ce vendredi, qu’elle avait caché être atteinte d’un cancer du sein depuis huit mois. 

Dominique Bertinotti a préféré dissimulé son cancer, seul le président François Hollande a été mis au courant, la ministre ne voulait pas que sa maladie soit sujet à discussion en plein débat sur le mariage pour tous. Ses collègues du gouvernement ont bien perçu des signes de fatigue mais aucun n’aurait pu penser à un cancer. Dans cette interview au Monde, la ministre raconte son combat pour vaincre le cancer, la perte progressive de ses cheveux et le port d’une perruque pendant plusieurs mois. Elle a choisit le silence car elle considère que la maladie relève du domaine de l’intime et si elle a pris la décision de le révéler aujourd’hui, c’est pour faire évoluer le regard de la société sur la vie durant la maladie. L’ensemble de la classe politique a salué la discrétion et le courage de la ministre lors de cette épreuve. 

En ce moment, Christiane Taubira est la cible préférée du Front National. Mais cela n’entache en rien sa bonne humeur et sa réputation auprès des français.  

Christiane Taubira garde le sourire. Même si Jean Marie le Pen, a tenté de la déstabiliser ces derniers jours,  la ministre de la Justice ne dit rien, ne fait rien, et continue de travailler normalement. Répondre à de tels propos pourrait donner de l’intérêt à des choses qui n’en valent pas la peine. Même si Christiane Taubira ne dit rien, cela n’empêche pas les français ainsi que les célébrités et politiques de lui apporter son soutien. Ces derniers lui ont d’ailleurs fait parvenir une pétition de soutien, de plus de 100 000 signatures. Josiane Balasko, Jane Birkin étaient là pour lui remettre.

Mais ce n’est pas tout, Christiane Taubira vient d’être élue femme de l’année par le magazine féminin Elle. La ministre de la Justice sera donc à la une du magazine demain matin, avec ce large sourire que nous connaissons bien. Elle justifie son choix : « Elle a gagné la bataille du mariage pour tous dans l’adversité. Elle est aujourd’hui la cible d’attaques racistes. Mais rien ne fait plier la garde des Sceaux ». Message très clair qui prouve bien que le Front National n’aura pas eu raison de cette femme. 

taubira`

Alors que tout le monde fêtait la qualification des bleus face à l’Ukraine hier soir, le FN a encore une fois gâché la fête en critiquant par le biais d’un communiqué les bleus mais aussi les débordements des supporters algériens. 

Le conseiller au sport du Front National a déclaré que « cette victoire, face à une équipe ukrainienne qui n’a participé qu’à une seule phase finale de coupe du monde dans son histoire n’est ni un exploit, ni une fin en soi », dévalorisant ainsi une victoire qui a enchanté une grande partie du peuple français. Alors même que l’Assemblée Nationale avait stoppé les débats hier soir pour applaudir la victoire des bleus, le FN a cherché encore une fois à se différencier en stigmatisant la communauté algérienne et les anciennes frasques de l’équipe de France.  Le parti dénonce également la tentative d’instrumentalisation politique de cette victoire, et rejette l’idée que la qualification serait due à une équipe multi-ethnique mais plutôt à un collectif et une envie de se surpasser. 

Jean Marie Le Pen ne risque pas d’améliorer l’image du Front National. Il vient de critiquer vivement la ministre de la Justice.

Jean Marie Le Pen était ce week end à une convention du Front National pour les municipales de 2014. Des journalistes de France Inter présent sur les lieux, ont profité de l’occasion pour l’interviewer. Mais c’était sans compter le franc parler de Jean Marie Le Pen et son don pour créer la polémique autour de propos largement contestable. Voici ce qu’il déclare : « Elle n’a certainement pas été choisie à cause de son patriotisme, elle est anti-française. Parce qu’elle était indépendantiste, elle voulait chasser la France de la Guyane. Ce ne sont pas non plus ses talents de juriste qui l’ont fait désigner. Je pense qu’elle a été choisie parce qu’on pensait que sa couleur pourrait lui servir de bouclier quand elle aurait à proposer des choses absolument inacceptables »

Jean Marie Le Pen va donc trop loin. Le FN qui cherche en ce moment à se dédouaner de mener une politique raciste et qui affirme ne pas être un parti d’extrême droite pourrait ne pas apprécier la mauvaise publicité faite par le père de Marine Le Pen. Les membres du gouvernement ainsi que certains politiques n’ont pas hésité à réagir. La ministre du logement Cécile Duflot a déclaré sur Twitter : « Les dégueulasseries de Le Pen sur Christiane: la provocation raciste pour faire parler de lui… mais on ne s’habitue pas à l’écœurement ». David Assouline, porte parole du Parti Socialiste a quant à lui demandé à ce que « l’on arrête de nous dire que le Front national n’est plus le même. Jean-Marie Le Pen exprime une certaine continuité de l’extrême droite quand certains s’évertuent à essayer de nous l’habiller avec d’autres habits ».

Notre chef de l’Etat François Hollande bat des records d’impopularité. Mais il n’est pas le seul ! Barack Obama semble  suivre, lui aussi, le même chemin.

Il n’y a pas vraiment de comparaison possible entre Barack Obama et François Hollande. Sauf peut-etre en ce moment, en ce qui concerne la popularité de ces chefs d’Etats. En effet, un sondage paru aujourd’hui aux Etats-Unis montre une baisse de 6 points de la popularité du président américain. Il s’agit du niveau dle plus faible depuis l’élection du premier président noir. Seulement 42% des américains approuvent encore la politique de Barack Obama. 

La baisse de popularité de Barack Obama semble être liée au lancement raté de son plan de soins de santé, qu’une majeure partie des citoyens n’approuve pas vraiment. Cette réforme est désapprouvée par 63% des Américains, alors qu’ils n’étaient que de 53% il y a moins d’un mois. Ce sondage tombe une semaine après l’annonce du président américain. Il avoue avoir commis des erreurs dans la mise en oeuvre de cette réforme contestée. Espérons pour lui qu’il n’atteigne pas le triste record de François Hollande. Seulement 20% des français sont encore d’accord avec sa politique. 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la mairie de Paris, et ça se voit ! 

NKM n’hésite pas à vanter la capitale. Mais pas en citant Notre Dame, le Louvre ou encore la Tour Eiffel. Cette candidate à la mairie de Paris fait dans l’original : le métro. Et oui, vous avez bien entendu, le métro parisien, lieu où se rencontrent toutes les frustrations, les caractères, et où tout peut arriver à du charme. Nous ne l’avions simplement pas remarqué..

NKM a donc déclaré lors d’une interview au magazine Elle : « Le métro est pour moi un lieu de charme, à la fois anonyme et familier. Je prends souvent les lignes 13 et 8 et il m’arrive de faire des incroyables. Je ne suis pas en train d’idéaliser le métro, c’est parfois pénible, mais il y a des moments de grâce. » Nathalie Kosciusko-Morizet est une véritable amie du métro, et souhaite améliorer la qualité de l’air, ouvrir certaines lignes toute la nuit le week end, ou encore utiliser des stations abandonnées pour en faire des lieux culturels. Pourquoi pas !

 

 

Alors que l’ancien président a été convié à l’Assemblée nationale ce jour pour prononcer un discours en hommage à Jacques Chaban Delmas, une nouvelle enquête s’est ouverte afin de vérifier la gestion des Hauts-de-Seine sous sa présidence. 

Le retour de Nicolas Sarkozy prend jour après jour de plus en plus d’ampleur, à l’UMP plus personne ne doute de l’ambition de l’ancien chef de l’Etat de présenter sa candidature aux élections présidentielles de 2017. Depuis sa défaite en mai 2012, Nicolas Sarkozy a conservé la même ligne celle de ne pas commenter la vie politique française, toutefois il soigne ses rares apparitions et envoie régulièrement par le biais des amis de Nicolas Sarkozy des messages à ces soutiens. Cependant la multiplication des affaires judiciaires à son encontre risque de mettre à mal sa stratégie de retour sur le devant de la scène. Alors qu’il avait obtenu un non-lieu dernièrement lors de l’affaire Bettencourt, une nouvelle enquête s’est ouverte afin de contrôler sa gestion du département des Hauts-de-Seine. L’ancien président de la république et son entourage n’ont pas pour l’instant fait de commentaires. Un retour ne serait pas vu d’un très bon oeil par les ténors de droite comme François Fillon dont l’ambition pour 2017 est clairement affiché. 

La une de Minute a ravivé la polémique autour du racisme et indignée toute la classe politique française. Les insultes racistes proférées à l’égard de Christiane Taubira quelques jours auparavant avaient déjà ouvert le débat.

Depuis sa sortie, la une de Minute provoque l’indignation dans l’ensemble de la France. Le journal a titré «Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane», des propos qualifiés de raciste mais la rédaction de Minute s’en défend: «Cette une est de mauvais goût mais c’est de la satire, et ce n’est pas un délit en France». La ministre de la justice avait dans un premier temps décidé de ne pas porter plainte. Mais Jean-Marc Ayrault devant la montée du racisme en France ces derniers temps a pris la décision, de saisir le procureur de la République de Paris qui a ouvert une enquête. Harry Roselmack avait d’ailleurs dénoncé dans une interview au Monde, le 5 novembre dernier, cette banalisation du racisme en France. La ministre s’est exprimée sur France 2, hier soir, elle a déclaré: « J’encaisse le choc mais c’est violent pour mes enfants, mes proches, tous ceux qui me ressemblent ». Elle a ainsi voulu mettre en lumière les personnes qui souffrent du racisme quotidiennement. Selon Christiane Taubira, « La société doit s’interroger », sur cette montée du racisme en France et le gouvernement n’entend pas fermer les yeux sur le sujet. 

Le Président de la République voit sa côte de popularité chuter jour après jour. La libération des otages au Mali n’aura finalement pas aidé François Hollande à remonter la pente, l’affaire Leonarda ou la révolte des bonnets rouges planent toujours sur un président plus que jamais dans la tourmente.

Après une chute à 21% jamais connue pour un président de la république la semaine dernière, François Hollande continue de voir sa côte de popularité descendre. Elle arrive aujourd’hui à 15% selon un sondage YouGov. Les élections municipales de Mars 2014 s’annoncent difficiles pour la majorité qui semble pâtir des mauvaises opinions sur l’action du gouvernement. Les français semblent ne plus avoir confiance dans la volonté de changement du gouvernement.

Malek Boutih, député PS, a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme mardi en affirmant qu’il était nécessaire de remanier le gouvernement et de remplacer Jean-Marc Ayrault. Même si le chef de l’Etat tente de faire bonne figure dans la tempête, il ressort néanmoins fragilisé et penserait sérieusement a effectué un remaniement avant les prochaines échéances électorales. Une éviction de Jean-Marc Ayrault pourrait bénéficier au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls dont la popularité explose depuis plusieurs mois ou à Martine Aubry qui a récemment déjeuné avec le président. 

Marion Maréchal Le Pen ne représente pas vraiment l’image de famille idéale que son parti souhaite conserver. Le nom de son vrai père vient d’être dévoilé ! 

C’est un secret qui aurait dû le rester. Marion Maréchal Le Pen n’est pas la fille de Samuel Maréchal, l’ancien directeur du Front National de la jeunesse dans les années 90. C’est le journaliste, ancien otage du Hezbollah libanais 1987 qui est son véritable père ! La jeune députée FN serait donc le fruit d’une aventure extra-conjugale. Cela écorne quelque peu l’image du Front National qui prône des valeurs familiale de base, un mari, une femme, des enfants, c’est tout. Une représentante du FN, née d’une aventure, cela fait légèrement tâche.

Un cadre du Front National a tout de suite déclaré : « Ici, c’est la stupéfaction. Tout le monde le savait. Mais on ne pensait pas que cette histoire sortirait un jour. Marion a toujours voulu protéger sa vie privée et c’est normal. Ce qui est sidérant, c’est que tout cela sorte après des déclarations de sa mère, Yann. » Car c’est bien la propre mère de Marion Maréchal Le Pen qui dévoile la vérité dans un livre intitulé « Les Conquérantes« . Lorsque sa mère a épousé Samuel Maréchal, Marion avait déjà deux ans, mais il l’a reconnu. 

François Hollande a donné le coup d’envoi des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale. 

Depuis l’Elysée, le président de la République célèbre un « temps de mémoire au moment où la France s’interroge. » Devant ses ministres, des personnalités politiques, des historiens, des militaires, François Hollande a appelé « à faire bloc pour gagner des batailles économiques. Il faut réformer, réunir, réussir. » Il déclare ensuite : «  Commémorer, c’est saisir la force des générations qui nous ont précédé, c’est rappeler que la République ne doit avoir peur de rien, c’est savoir d’où l’on vient, c’est renouveler le patriotisme, celui qui unit, qui rassemble et n’écarte personne. Commémorer c’est porter un message de confiance dans notre pays, c’est vanter l’audace du Français libre »

François Hollande avait disparu des radars depuis sa proposition controversée dans l’affaire Leonarda. Mais il fait son grand retour pour le Centenaire 14-18. Il explique : « Cent ans plus tard, il nous revient d’aborder dans un esprit de réconciliation cette douloureuse question des fusillés.[…] C’est pourquoi je demande au ministre de la Défense qu’une place soit accordée à l’histoire des fusillés au musée de l’Armée aux Invalides, dans ce lieu qui porte le récit de la guerre ». Une reconnaissance qui sera prise en compte pour les 740 fusillés. 

François Bayrou s’est déclaré hier soir. Il a annoncé qu’il se présenterait à l’élection municipale de la ville de Pau. 

François Bayrou, président du Mouvement démocrate se lance un défi. Après deux défaites dans la ville de Pau, en 1989 et 2008, il retente sa chance. A 62 ans, François Bayrou a mis en avant « son engagement affectif pour cette ville magique ». Il rappelle que c’est à Pau qu’il y a vécu « toute sa vie professionnelle comme enseignant » et qu’il y a commencé la politique. Il a aussi expliqué qu’il trouvait dommage  » que la ville ne rayonne plus comme elle l’a fait du temps d’André Labarrère ».  Rappelons qu’il s’agit du maire entre 1971 et 2006. 

L’annonce de François Bayrou intervient juste après le lancement de l’Alternative, unissant l’Union des démocrates et indépendants et le MoDem. Contre Bayrou, le parti socialiste envoie le député David Habid, et l’UMP présente Eric Saubatte. Ce dernier avait déjà affronté le candidat du MoDem lors de la triangulaire des élections législatives de juin 2012.

 

France Télévisions est en grève. Les programmes de vos chaînes vont donc être perturbés jusqu’à ce soir minuit.

Les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ ont appelés tous les salariés du groupe France Télévisions à cesser le travail aujourd’hui. Depuis minuit, et jusqu’à minuit ce soir, les journaux télé et les directs vont sûrement être chamboulées. La grève a lieu à cause d’un plan de départs volontaires présenté par l’entreprise. Dans ce contexte de crise, où l’audience n’est pas au top, la direction propose ce système qui ne ravit pas grand monde. 

Les journaux télévisés ainsi que les directs risquent de connaître une baisse de qualité. En effet, ils seront préparés, enregistrés dans des conditions dégradées, avec moins de personnel et sur des plateaux différents de d’habitude. Les salariés déplorent le fait que la diffusion des émissions ne soit pas totalement perturbée : « Si on ne gêne pas vraiment les journaux télévisés, la grève n’est pas visible… » Selon le syndicat FO, lors d’une dernière réunion, la direction est restée inflexible malgré des propositions concrètes. 

Il y a quelques semaines, l’acteur mythique Alain Delon suscitait la polémique. Jamel Debbouze s’est donc empressé de lui répondre, toujours avec humour.

Alain Delon donnait une interview récemment à un journal suisse, où il déclarait que : « Le Front national, comme le MCG à Genève (le Mouvement citoyen genevois, NDLR), prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien ». Cette déclaration n’a pas vraiment plus aux immigrés de notre pays, ou encore à Jamel Debbouze

Sur Itélé, l’humoriste n’a pas hésité à interpeller Alain Delon, face à la caméra : « Alain, je peux te poser une question? Pourquoi tu ne nous aimes pas? Nous, on t’aime bien! On a vu tous tes films. C’est vraiment dommage. Ca m’a touché ce que tu as dis». Bruce Toussaint qui a diffusé la séquence, s’est demandé si Alain Delon finirait pas répondre dans les prochains jours. 

 [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=DX97ir6B6YY[/youtube]

Les New-Yorkais voulaient du changement. Ils l’ont provoqué ! Le nouveau maire, démocrate Bill de Blasio a écrasé ces adversaires.

A New-York, il souffle un vent nouveau, celui des démocrates. Après 12 années au pouvoir, le maire milliardaire Michael Bloomberg s’est fait évincé par Bill de Blasio. Les enquêtes d’opinion annonçaient déjà une avance confortable au nouveau maire, bien avant le vote. Pourtant, la ville de New York n’avait plus été gérée par un maire démocrate depuis 1989 ! 

Bill de Blasio a déclaré : « Les New-Yorkais ont demandé haut et fort une nouvelle direction pour notre ville, unis dans l’idée qu’aucun New-Yorkais ne doit être laissé sur le bord du chemin ». Dans une ville très diversifiée culturellement, le nouveau maire avait basé sa campagne sur le combat contre les inégalités. Il mettait d’ailleurs en avant sa femme et ses deux enfants métis pour appuyer sa démarche. Bill de Blasio prendra donc le poste de maire de New York dès le 1er Janvier 2014. 

Harry Roselmack s’inquiète du retour du racisme en France. Dans une lettre publiée sur le site du Monde, il explique ce qui le dérange. 

 Dans une tribune sur le site du monde.fr, le présentateur et journaliste Harry Roselmack s’exprime sur ce qu’il pense être une augmentation du racisme en France. En clair, il explique : « Il y a une chose que la République a su créer : un sentiment d’appartenance et d’attachement national chez des gens de classes sociales différentes, de cultures différentes, de couleurs différentes. Je me vois peu, mais je ne me vois pas Noir. En tout cas, je ne me qualifie pas comme tel, en général. Je suis d’abord un homme, un fils, un frère, un mari et un père, un citoyen, un journaliste, un passionné et… oui, oui, c’est vrai, je suis noir. La République, son slogan et ses lois parviennent, la plupart du temps, à me le faire oublier. »

Harry Roselmack fait un parallèle avec le dernier scandale lié au FN : les propos racistes d’Anne-Sophie Leclère, qui comparait Christiane Taubira à un singe. Il déclare : « Me voilà ramené à ma condition nègre. Me voilà attablé avec d’autres Noirs parce qu’ils sont noirs. Et me voilà en train de m’offusquer d’une idiotie qui ne m’atteignait guère : le racisme. Parce que l’expression de ce racisme, dans la bouche d’une candidate FN aux municipales (exclue depuis), était primaire, parce qu’elle recourait à une iconographie profondément choquante qui niait au nègre le statut d’être humain, elle m’a amené à m’interroger, en tant que Noir d’abord, en tant que citoyen, fils, père et mari ensuite. Ce qui me chagrine, c’est le fond de racisme qui résiste au temps et aux mots d’ordre, pas seulement au sein du FN, mais au plus profond de la société française. C’est un héritage des temps anciens, une justification pour une domination suprême et criminelle : l’esclavage et la colonisation. » 

Harry Roselmack expose dans ce papier le problème du racisme. Problème auquel est confronté beaucoup trop de personnes aujourd’hui, peut importe la couleur de peau. Il met en avant des situations, des propos qui peuvent blesser et être considérés comme du racisme pur. En réalité, Harry Roselmack parle d’une France qui connait un regain de racistes depuis quelques années. 

Les lycéens et étudiants continuent de se mobiliser contre les expulsions de jeunes étrangers scolarisés. Deux manifestations sont prévues. 

Aujourd’hui, après quelques jours de vacances, les lycéens et étudiants se re mobilisent contre les expulsions. Ce qui a déclenché cette prise de position des jeunes, n’est autre que l’affaire Leonarda, priée de regagner le Kosovo avec sa famille, alors qu’elle était scolarisée en France.  La position des organisations lycéennes UNL, Fidl et le syndicat étudiant Unef réclame le retour de Leonarda, et de Khatchik Kachatryan, expulsé lui aussi vers l’Arménie. 

Les lycéens et étudiants jugent que François Hollande n’a pas répondu à leur revendication d’une autre politique migratoire, et appellent à manifester mardi 05 Novembre et Jeudi 07 Novembre. Ils exigent « l’arrêt immédiat » des expulsions de jeunes en cours de formation. Les jeunes affirment que s’ils sont entendus par le gouvernement, et si la politique à ce niveau accepte de changer, il n’y aura pas d’autres manifestations. En attendant, la mobilisation continue. 

Les Jeunes Ecolos ont lancé une nouvelle campagne de publicité, qui vise à faire un petit cadeau à notre président

Le magazine Politis dévoile aujourd’hui une campagne de publicité, humoristique (ou peut-être pas complètement), des jeunes écologistes. Le gouvernement qui a décidé de suspendre l’écotaxe, a provoqué la colère des écologistes. On lui reproche de ne pas avoir de couilles. On voit donc sur cette publicité trois paires de testicules dans de petites boites en plastique. La première, de petite taille permettra de « tenir face à la Manif pour tous », la deuxième « pour tenir face au Medef » et la troisième, la plus importante « pour tenir ses promesses ». 

L’affiche qui se conclut par cette phrase : « Pour Noël, vous savez ce qu’il vous reste à faire », n’a pas été appréciée du tout par les écologistes, et par les citoyens français en général. Jordan Trombetta, qui est à l’origine de cette affiche a déclaré : « Certains ont trouvé que c’était contraire aux valeurs de l’écologie. Officiellement, on ne porte plus cette campagne. C’était une erreur de com. » De son côté, le secrétaire fédéral des Jeunes Ecolos, Lucas Nédélec, indique que « beaucoup de militants et militantes étaient indignés, c’est un visuel sexiste, il faut le dire ». L’affiche, elle, existe toujours, et continue de faire le buzz.

Les otages français enlevés au Niger en 2010, viennent d’être libérés. A leur arrivée en France, Marine Le Pen a eu une réaction qui laisse à désirer

Marine Le Pen n’est plus à un propos polémique. La présidente du Front National a tenu des propos choquant, qui vont faire grossir la polémique autour de son parti. Elle explique dans une interview sur Europe 1, que les otages auraient pu se rallier à la cause de leurs bourreaux (en sous entendus bien sûr) : « J’ai ressenti un malaise en voyant ces images. On avait l’impression de voir des images d’hommes qui étaient très réservés, deux portaient la barbe taillée de manière étonnante… L’habillement était étrange… Et cet otage avec le chèche sur le visage, cela mérite peut-être quelques explications de leur part ». 

Suites à ces propos, les 4 Français enlevés ont déclarés qu’ils étaient habillés comme ça en hommage à tous les otages qu’il reste encore à travers le monde. Mais Marine Le Pen n’a pas critiqué que les otages, mais aussi l’Etat. Elle critique le possible paiement d’une rançon : « Plus vous payez de rançons, plus vos compatriotes sont “’bankables’”, comme disent les Anglo-Saxons. Plus ils sont une cible de choix pour des groupes mafieux ou fondamentalistes qui se disent que c’est un bon moyen de trouver un financement assez facile. C’est la raison pour laquelle nos compatriotes sont ceux qui sont le plus victimes d’enlèvements ». Après ce discours, elle a rajouté que le pays aurait du assumer de ne pas payer de rançon, au risque de voir les otages mourir. 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x16mybz_marine-le-pen-explique-avoir-ressenti-un-malaise-en-voyant-les-otages-liberes_news#from=embediframe[/dailymotion]

  • Berlin, Berlin : une comédie virevoltante des deux côtés du mur! - 11 octobre 2022

    C’est la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleras, déjà récompensée (2 Molières meilleure comédie 2022), aussi rythmée et burlesque que leurs précédentes pièces comme « t’es à la menthe ou thé citron ». C’est le talentueux José Paul qui assure la mise en scène. Berlin Est. Emma et Ludwig veulent s’enfuir et passer à l’Ouest. […]

    >> Lire la suite

  • BÉRÉNICE de Jean Racine à la Scala Paris - 28 septembre 2022

    La tragédie de Racine est proposée dans une mise en scène de  Muriel Mayette-Holtz, telle que créée au Théâtre National de Nice la saison dernière. Avec Carole Bouquet dans le rôle de Bérénice,  Frédéric De Goldfiem dans celui de Titus et   Jacky Ido dans celui d’Anthiochus. Titus et Bérénice sont amoureux de longue date. Titus […]

    >> Lire la suite

  • pandémie

    Pandémie : prendre soin de soi malgré les circonstances - 10 janvier 2022

    A l’aube d’un cinquième confinement, il est important de savoir prendre du recul, et ne pas s’oublier. En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos vies. Il est donc important de prendre soin de soi, pour supporter au mieux la situation ! Alors que tout le monde attend la […]

    >> Lire la suite

  • Parcoursup

    Parcoursup : c’est l’heure des inscriptions ! - 20 janvier 2021

    Bien que la plateforme soit accessible depuis le mois de décembre dernier, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent : la phase d’inscription Parcoursup est lancée, et se déroulera jusqu’au 8 avril prochain. Ça y est, nous y sommes : l’heure des inscriptions a sonné, et vous avez jusqu’au 8 avril pour compléter votre dossier. Si tout […]

    >> Lire la suite

  • recettes de pâtes

    Recettes de pâtes : comment varier les plaisirs ? - 13 janvier 2021

    Les pâtes, c’est la vie. Surtout quand on est étudiant ! Mais à toujours les cuisiner de la même façon, on finit par se lasser. Afin de savourer chacun de vos repas, voici donc 4 recettes de pâtes à tester absolument ! Vous ne serez pas déçus. Cette année, vous avez pris comme résolution de cuisiner davantage […]

    >> Lire la suite

  • bonnes résolutions

    Les meilleures résolutions à prendre en 2021 - 6 janvier 2021

    Chaque année, vous n’y coupez pas ! Fin décembre ou début janvier, vous devez y passer et dresser la liste de vos bonnes résolutions. L’année précédente ayant été plus que particulière, voici quelques idées pour prendre les meilleures résolutions qui soient pour l’année 2021. Coutume de la civilisation occidentale, les bonnes résolutions consistent à prendre un […]

    >> Lire la suite

  • thym

    Le thym : un allié à ne pas négliger ! - 18 décembre 2020

    Bien qu’il soit arrivé tardivement, l’hiver est bel est bien présent. Et, comme tous les ans, il a amené avec lui toute une panoplie de maladies… Il existe heureusement des trucs et astuces pour passer au travers, et le thym en fait partie. Explications ! Bien que la covid-19 soit le centre des conversations, les autres […]

    >> Lire la suite

  • économiser pendant les fêtes

    Budget : comment économiser pendant les fêtes ? - 15 décembre 2020

    Noël est bientôt là, et il ne vous reste que peu de temps pour trouver vos cadeaux. Problème, vous avez un budget limité. Solution : nos conseils pour économiser pendant les fêtes ! Suivez le guide… Il n’est pas toujours facile de faire de beaux cadeaux quand on a un budget serré. Sauf si vous mettez en […]

    >> Lire la suite

  • pain d'épices maison

    Pain d’épices maison : la recette facile - 3 décembre 2020

    Bien que la situation soit un peu particulière, ça commence à sentir Noël un peu partout. Et à l’approche du jour J, vous aimeriez vous mettre un peu plus dans l’ambiance. Pour cela, rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour préparer un délicieux pain d’épices maison ! En cette période, rien de tel […]

    >> Lire la suite

  • cours à distance

    Cours à distance : prendre soin de son corps - 25 novembre 2020

    S’il n’est pas facile de travailler de chez soi, ça l’est encore moins pour notre corps qui a tendance à s’avachir sur la chaise ou le canapé au fil de la journée. Afin de vous soulager, voici donc quelques exercices faciles à réaliser, pour que les cours à distance ne deviennent pas un calvaire ! Que […]

    >> Lire la suite

  • survivre au confinement

    Survivre au confinement dans un petit espace - 18 novembre 2020

    En ce moment, tout le monde trouve le temps long. Et c’est encore plus vrai quand on est confiné dans un petit appartement ou un studio. Afin de vous aider à survivre au confinement, voici donc quelques astuces pour rendre votre petit espace plus vivable. Pas facile d’être confiné, encore moins dans un tout petit […]

    >> Lire la suite

  • activités pendant le confinement

    Confinement : les activités créatives pour s’occuper - 12 novembre 2020

    Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes de nouveau confinés chez nous. Et pour certains, le temps commence à être long ! Nous vous avons donc sélectionné plusieurs activités créatives pour vous occuper pendant ce second confinement. Rien de tel que de se retrouver enfermé(e) chez soi pour tester de nouvelles activités ! Après tout, […]

    >> Lire la suite

  • shampoing solide

    Shampoing solide : comment le faire soi-même ? - 9 novembre 2020

    Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré ! Et si vous profitiez de ce second confinement […]

    >> Lire la suite

  • reconfinement

    Reconfinement : comment garder le moral en cette période ? - 29 octobre 2020

    L’annonce est tombée : l’heure est au reconfinement. Bien que l’on s’y attendait un peu (beaucoup), la nouvelle ne fait pas franchement du bien au moral… Un mal une fois de plus nécessaire, que nous allons vous aider à traverser en vous donnant quelques astuces pour garder la pêche en cette période compliquée ! La faute […]

    >> Lire la suite

  • masques

    Santé : éviter l’acné causée par les masques - 20 octobre 2020

    Au-delà de l’inconfort provoqué par le port du masque barrière, il n’est pas rare d’être touché par un autre désagrément : l’acné. Beaucoup de personnes ont en effet vu apparaître nombre de petits boutons sur leur visage, après avoir mis un masque. Fort heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ce phénomène plutôt indésirable, […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés