COVID-19 : quand les étudiants sont solidaires

solidaritetudiante

S’il y a bien une chose en commun à toutes les périodes difficiles, c’est la générosité et la solidarité qu’elles génèrent. Preuve en est cette initiative du BDE de l’ESSEC, visant à soutenir financièrement les Hôpitaux de France, et plus particulièrement le personnel médical et les malades.

 

Baptisé Solidarit’étudiante, ce projet né au cœur du bureau du Bureau Des Élèves du BBA de l’ESSEC, a pour but de venir en aide autant que possible à la fondation des Hôpitaux de Paris. L’idée est très simple : reverser une partie du budget semestriel – initialement dédié à l’animation de la vie étudiante, aux hôpitaux.

 

En effet, du fait de la pandémie du Covid-19, de nombreux projets ont été annulés et les fonds prévus n’ont pas été utilisés. De ce constat est née l’initiative Solidarit’étudiante, avec un slogan tout aussi bien trouvé que son nom : « Un semestre en moins, une opportunité en plus ». « C’est un projet qui nous tient particulièrement à cœur. Nous sommes heureux de pouvoir aider et de placer une partie de notre budget dans une cause importante. »

 

En partant de ce point, les 36 membres du BDE de l’ESSEC ont contacté tous les présidents d’associations étudiantes et de BDE d’écoles dans leur réseau, afin de sensibiliser et mobiliser un maximum de monde. Et leur appel a plutôt bien fonctionné : « Nous avons été très touchés de voir autant d’étudiants se mobiliser, en seulement 24H, nous avons récolté 7793,10€. Cette somme est directement versée à la fondation. Les dons récoltés permettront à la Fondation de financer notamment des respirateurs artificiels qui équivalent à 25 000€ et des brancards pour 1000€. »

 

L’objectif de Solidarit’étudiante

 

Le but de cette fondation est bien évidemment de mobiliser un maximum d’étudiants pour pouvoir soutenir plus efficacement le personnel hospitalier et les malades. Chaque association, BDE et étudiant sont donc invités à faire un don à la hauteur de leurs moyens. L’objectif étant de réunir 100 000€ au total.

 

« Nous sommes persuadés qu’avec la puissance des budgets associatifs ainsi que l’influence des associations auprès des étudiants, cette démarche a un impact bien plus important que si nous opérions individuellement. Nous espérons motiver les étudiants à faire des dons en mettant en avant la solidarité étudiante pour venir en aide aux personnes malades, soignants, médecins et tout le personnel qui lutte contre cette crise. »

 

Soutenir le projet

 

Si vous souhaitez participer financièrement ou soutenir l’initiative en la partageant autant que possible autour de vous, rendez-vous sur l’événement Facebook créé pour l’occasion ! Vous trouverez également des informations complémentaires ainsi que l’avancée du projet sur la page Facebook de la fondation ou sur son profil Twitter.

 

Pour la cagnotte, direction Gandee, une plateforme qui ne récupère aucune contrepartie financière et permet de verser la totalité des dons aux bénéficiaires. Cette dernière se monte déjà à plus de 15 000€, mais ça n’est que le début !