5 conseils pour ne pas céder à la pression

céder à la pression

Brevet, baccalauréat, partiels, concours… Quels que soient les examens se profilant à l’horizon, vous avez peur de céder à la pression et de rater certaines épreuves. Afin que cela n’arrive pas, voici nos 5 meilleurs conseils pour que le stress n’ait pas raison de vous !

 

On le sait, les exams de fin d’année sont un événement plus que stressants. Pour ne pas péter un plomb et traverser ces épreuves avec sérénité et un mental d’acier, voici les habitudes que vous devriez adopter. Avec ça, vous devriez passer tous vos examens haut la main !

 

Ne pas céder à la pression en 5 étapes

 

  1. Organiser ses pensées

 

Rien de pire que d’avoir l’esprit qui vagabonde dans tous les sens. Se concentrer devient presque impossible et il est plus probable de céder à la panique que de bien gérer les choses. Que ce soit pour vos dernières révisions, ou pour les épreuves en elles-mêmes, prenez l’habitude de hiérarchiser ce que vous devez faire. Sous forme de post-it, de listes, dans un bullet journal… peu importe du moment que vous notez tout ce que vous avez à faire, et dans quel ordre vous devez le faire. Vous serez ainsi plus efficace et moins stressé(e).

 

  1. Rester positif en toutes circonstances

 

C’est ce qu’on appelle la loi de l’attraction ! Plus vous aurez les idées sombres, plus tout vous semblera confus, difficile et compliqué. Dans le cas contraire, si vous essayez de toujours voir le bon côté des choses, tout vous semblera plus simple et inspirant ! C’est une méthode qui a déjà largement fait ses preuves, dans tous les domaines. Avant chaque épreuve, encouragez-vous et pratiquez la positivité à base de « tu vas y arriver » ou toute autre citation inspirante. Et si jamais le doute s’empare de vous, rassurez-vous en vous disant de ne rien lâcher !

 

  1. Prendre de vraies pauses

 

En période de révisions, il est primordial de laisser votre cerveau se reposer un peu. Sinon, vous allez vous fatiguer et n’arriverez plus à assimiler de connaissances. Le jour des épreuves, vous aurez tout oublié et risquez de ne pas y arriver. Alors ménagez-vous et détendez-vous entre chaque heure de bachotage ! Idem entre chaque examen : prenez le temps de manger quelque chose de bon, de lire un chapitre, d’écouter de la musique relaxante et inspirante ou de méditer 5 à 10 min. Vous serez reboosté(e) pour la suite et n’accumulerez pas la fatigue mentale.

 

  1. Récompenser ses efforts

 

Eh oui ! En vous autorisant de jolies récompenses à chaque fois que vous allez réussir quelque chose, votre cerveau va prendre l’habitude de travailler pour en avoir d’autres. C’est le principe de la carotte qui fait avancer l’âne… À vous de décider à quel moment vous voulez vous récompenser, et surtout comment ! Une partie de jeu vidéo, un morceau de gâteau, un épisode de série en fin de journée… C’est comme vous voulez, à condition de ne pas abuser. En effet, il ne faut pas que vous passiez plus de temps à vous récompenser qu’à travailler !

 

  1. Prendre soin de soi

 

Ne vous cachez pas derrière le stress et les révisions pour vous laisser aller au quotidien ! Au contraire, c’est sans doute LA période pendant laquelle vous devriez continuer à faire du sport, à prendre soin de vous et à manger le plus sainement possible. Ne dit-on pas « un esprit sain dans un corps sain » ? Eh bien l’adage dit vrai et plus vous allez vous laisser aller, moins vous serez motivé(e) pour réviser, et plus vous appréhenderez l’approche des épreuves. Alors on se lave tous les jours, on mange équilibré et on fait un bon jogging (ou autre sport) au moins deux fois par semaine !