Dermatologue

Le métier
Spécialisé dans le traitement des maladies de peau, ce médecin exerce plus souvent en libéral qu’à l’hôpital. En cabinet, il traite en général des pathologies “bénignes” (acné, eczéma, verrue, allergie au soleil, etc.) et réalise des gestes chirurgicaux simples.

Il peut également effectuer des actes esthétiques, comme le peeling, non remboursés par la Sécurité sociale. Certains problèmes de peau ont une origine psychique : plus que d’autres spécialistes, le dermatologue doit être à l’écoute de ses patients et faire preuve de beaucoup de psychologie.

À l’hôpital, il est plus souvent confronté à des pathologies lourdes : cancers de la peau, grands brûlés… Son travail est alors beaucoup plus “technique”.

Formation
Après six années d’études de médecine en tronc commun, il faut passer l’ECN (examen classant national). Puis, pendant quatre années d’internat, il apprend sa spécialité dans les hôpitaux, au sein de différents services dermatologiques.

Contenu original sur Letudiant.fr