Orientation : quelles études après le bac ?

orientation

Alors que le baccalauréat et la fin du lycée approchent, vous ne savez toujours pas quoi faire par la suite ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul(e)s dans ce cas ! Plutôt que de stresser inutilement, découvrez tous nos conseils pour relativiser et, à terme, trouver la voie qui vous correspond !

 

Si certains de vos camarades n’ont eu aucun problème concernant leur future orientation, ça n’est pas le cas pour vous. Bien que vous ayez confirmé vos choix sur Parcoursup pour ne pas déroger au calendrier imposé, vous avez eu bien du mal à vous décider et n’êtes toujours pas sûr(e)s de vous, même après les avoir validés. Dans les faits, vous n’avez aucune idée de ce que vous voulez faire après l’obtention de votre baccalauréat. Et vous savez quoi ? Vous n’êtes pas les seul(e)s, loin de là !

 

Entre orientation et réorientation, il n’y a qu’un pas

 

En effet, de nombreux(ses) lycéen(ne)s formulent des vœux sans savoir si cela leur plait vraiment, leur correspond… Il faut dire que ça n’est pas toujours facile de savoir ce que l’on a envie d’étudier pour les 3 ou 5 prochaines années. Mais qu’à cela ne tienne ! Rien ne vous empêche de vous réorienter… Tout comme les élèves indécis sont nombreux(ses), les étudiant(e)s optant pour la réorientation le sont tout autant. Une option qui s’offrira à vous en fin de première année ou avant, en fonction des possibilités et des passerelles possibles.

 

Mieux vaut se tromper et recommencer, plutôt que de poursuivre dans une voie qui ne vous plaît pas. Il s’agit ici de définir le reste de votre vie, et pas seulement de choisir le menu de ce soir. Accordez-vous donc le droit de vous tromper et de réessayer autant de fois que nécessaire ! Prenez le temps de vous ouvrir à de nouvelles possibilités, afin de définir ce qui vous convient le mieux. Votre avenir le mérite…

 

Se trouver soi pour trouver sa voie

 

Si la réorientation est une bonne option, il ne s’agit pas non plus de traîner pendant plusieurs années sur les bancs de la fac, en changeant de filière à chaque rentrée. Il est donc important de bien se connaître, pour définir ce que l’on aime ou que l’on n’aime pas. Déterminer nos qualités et nos défauts, prendre conscience des compétences qu’on possède et définir nos sujets de prédilection.

 

Sachant tout cela, il vous sera alors plus facile de faire le tri dans les voies et les futurs métiers s’offrant à vous. Pas question, par exemple, de vous lancer dans la médecine, si vous n’êtes pas fan de mathématiques ou de sciences. À l’inverse, n’allez pas vers des métiers littéraires tels que journaliste ou traducteur si vous avez toujours été nul(le) en orthographe ou en grammaire…

 

Ces exemples sont volontairement très simples, mais ils illustrent bien ce à quoi vous devez faire attention au moment de choisir votre future orientation. L’avantage d’être à la fac, c’est que vous pourrez assister à des cours qui ne font pas forcément partie de votre filière. De quoi vous aider davantage à savoir ce que vous voulez vraiment pour la suite.