Enfin. Free dévoile ses offres mobiles ce mardi 10 janvier en conférence de presse, à laquelle les journalistes se sont pressés. Très attendue après des semaines de buzz et de rumeurs, Free Mobile est lancée. Xavier Niel, patron de l’opérateur, a présenté des prix défiant toute concurrence. Une révolution dans le monde de la téléphonie mobile.

Le patron de Free a expliqué un principe commun à toutes les offres : pas d’engagement. « On part du principe que nos offres seront toujours les meilleures, donc on n’est pas inquiets », a lancé Xavier Niel. Deuxième principe, l’illimité. « 40 destinations sont intégrées dans un forfait idéal », prévient Xavier Niel. « Il faut aujourd’hui que les SMS et les MMS soient illimités et inclus dans le forfait idéal que souhaite Free », a-t-il ajouté. L’accès à internet en illimité est aussi compris. Le prix de cette offre tout illimité et sans engagement : 19,99 euros par mois. Ce même forfait est proposé à 15,99 euros pour les personnes déjà clients de Free.

Free annonce également un forfait « social », à 2 euros par mois, pour 60 minutes de voix et 60 SMS. « Vous vous faîtes avoir depuis trop longtemps », a répété Xavier Niel à l’assistance. Ces offres « de lancement » seront réservées aux « 3 premiers millions d’abonnés ». L’opérateur avait indiqué lundi que les inscriptions à Free Mobile seraient possibles « à compter du mardi 10 janvier 2012 à 9 h 30 », en première page d’un site créé pour l’occasion.

Après des mois de buzz, Free Mobile devrait prochainement occuper le devant de la scène des opérateurs de téléphonie mobile en ce début d’année 2012. Xavier Niel, PDG de Free, promet de baisser les factures mobiles des Français de moitié avec la même qualité de service que les autres opérateurs.

Le lancement de Free Mobile devrait arriver dans les prochains jours (le 12 janvier au plus tard) et permettre aux Français d’économiser sur leurs forfaits téléphones. Le 13 décembre dernier, Xavier Niel, patron de Free, annonçait sur son compte Twitter que le lancement de Free Mobile était proche. « La fusée est sur le pas de tir » disait-il. Tandis que bon nombre d’observateurs s’attendaient à ce que ce lancement se fasse avant les fêtes de Noël, les rumeurs courent toujours sur la date du lancement. L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a indiqué que Free Mobile avait atteint plus de 25% de taux de couverture à la mi-décembre et que « Free Mobile devra enfin ouvrir commercialement son réseau au plus tard le 12 janvier 2012 ».

Free Mobile semble être prêt et bénéficie à présent de l’accord d’itinérance d’Orange. Free a semble t-il préféré attendre une période plus calme pour profiter d’une exposition médiatique optimale et continuer de peaufiner ses offres. De plus, les offres des concurrents en cette fin d’année auraient perturbé son lancement. Orange, SFR, Bouygues Telecom et MVNO ont donc profité de cette période supplémentaire pour séduire de nouveaux clients. Mais la donne de ce marché devrait changer très vite si les forfaits Free Mobile cassent les prix comme promis.

Selon le Los Angeles Times, l’iPad 3 pourrait bien sortir en Février 2012 ! Le journal américain affirme que la nouvelle tablette numérique serait composée d’un écran Retina, qui offrira une résolution de 326 points par pouces en lieu et place des 132 points par pouces de l’iPad 2.

Info ou intox ?  Apple n’a fait aucun communiqué sur la date de sortie prévisionnelle de la troisième génération d’iPad. La date annoncée par le Los Angeles Times est donc à considérer comme une rumeur…

Autre rumeur : Digitimes a affirmé que l’iPad 3 serait disponible dans 3 ou 4 mois, c’est-à-dire en mars ou avril 2012. Selon les sources du site asiatique, la cadence de production de l’iPad 2 serait toujours importante pour le premier trimestre 2012, avec plus de 14 millions de tablettes numériques produites. Par contre, la production pourrait diminuer à seulement 5 millions au deuxième trimestre 2012, moment opportun pour produire la nouvelle tablette Apple.

Kevin CHan, un analyste pour le cabinet Citi, a lancé une troisième rumeur, qui se rapproche de la version de Digitimes : l’iPad 3 sortirait en avril 2012, équipé d’un processeur A6 et de l’écran Retina. Ce dernier aurait obtenu des informations par Foxconn.

En tout cas, l’iPad 3 arrive très bientôt !

Bientôt un smartphone Facebook ? C’est ce que laissent entendre les rumeurs… Depuis plus d’un an, Facebook envisage de sortir, en partenariat avec le fabriquant HTC, un Facebook Phone, dont le nom serait Buffy.

Info ou intox ? C’est Ni Facebook ni HTC n’ont voulu s’exprimer sur le buzz lancer par le site AllThingsD (blog du Wall Street Journal). D’après le site américain, Buffy fonctionnerait avec un système d’exploitation Android dans une version modifiée pouvant supporter les applications développées en HTML5.

Pourquoi HTC ? Simplement parce que la firme a déjà sorti deux smartphones, le HTC Chacha et le HTC Salsa, qui disposent tous deux d’une touche d’accès direct à Facebook depuis le clavier.

Le blog AllThingsD promet de donner plus d’informations prochainement. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à voir Buffy commercialiser avant 12 à 18 mois.

 

 

Aux Etats-Unis, un étudiant de Stanford a développé un écran tactile en Braille destiné aux aveugles, et gagne le concours d’innovation de l’AHPCRC, l’Army Hight-Performance Computing Research Center.

Tous les étés et pendant un séminaire de deux mois, des étudiants sélectionnés par l’Army High-Performance Computing Research Center sont conviés à participer à un concours d’ingéniosité pour réussir à créer l’invention la plus sensationnelle et innovatrice. Et le gagnant de cette été, c’est Adam Duran et sa tablette tactile en braille pour les aveugles.

Étudiant à l’université de l’État du Nouveau Mexique, Adam Duran était encadré par l’ingénieur Dharmaraja, son mentor. « A la base, notre mission était de créer une application reconnaissant les caractères sur un dispositif mobile, un téléphone ou une tablette. On devait transformer les pages de braille en texte lisible. » Mais Duran et Dharmaraja sont allés plus loin dans leur projet, ils ont créé un moyen de communication pour les aveugles.

Les tablettes tactiles restent pour le moment inutilisable pour les aveugles, car il est impossible pour eux d’écrire avec le clavier tactile. Grâce à l’innovation d’Adam Duran, les aveugles peuvent désormais utiliser une tablette grâce à un clavier braille qui va se positionner en fonction de l’endroit où se trouve les doigts sur l’écran.

Cette innovation pourrait être une révolution pour les aveugles, en particulier pour les étudiants. Avec une clavier tactile en Braille, les aveugles pourraient désormais facilement prendre des notes ou envoyer un mail grâce à leur tablette numérique, et donc d’étudier et travailler comme les autres étudiants.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ABfCXJSjAq0[/youtube]

 

 

Mercredi 5 octobre, le géant sud-coréen Samsung Electronics a annoncé qu’il allait lancer une procédure pour interdire la vente du nouvel iPhone 4S en France et en Italie dans un premier temps, et dans d’autres pays ensuite.

La raison ? Avec son iPhone 4S, Apple aurait violé deux brevets de Samsung sur la technologie des mobiles. Et ce n’est pas la première fois que Samsung engage un procédure judiciaire pour violation de brevets contre Apple.

En juillet dernier, une plainte pour violation de trois brevets concernant la technologie UMTS (une sous catégorie de la technologie 3G) avait déjà été déposée auprès du tribunal de grande instance de Paris.

Mais Samsung n’est pas le seul à accuser. Apple a aussi porté plainte à l’encontre des téléphones et des tablettes de la gamme Galaxy de Samsung.

 

On se demande s’ils sont en panne d’inspiration au service marketing d’Apple. Comme pour le iPhone 4, le buzz a été crée suite à l’étourderie d’un des employés. Ce dernier l’aurait « oublié » dans un bar.

Mais cette fois la sauce n’a pas pris. Une simple plainte déposée par Apple à la police de San Francisco afin qu’ils mettent tout en œuvre pour le récupérer. Aucune émulation de la part des fans, aucune chasse au trésor et aucune mise en vente sur le web.

Grâce à son système de géolocalisation la police a situé le quartier où il semblait se trouver. Je dis bien « semblait », car la personne arrêtée et interrogée sur le sujet à nié avoir connaissance de cette affaire et la fouille de son domicile n’a rien donné. Donc, un système de géolocalisation bien efficace mais un iphone5 toujours introuvable.

Il faut dire que cet iPhone test garde bien le secret de ses nouvelles composantes sous une coque d’iPhone4. Impossible donc de savoir que c’est un prototype inédit.

De notre côté, on attend surtout la prochaine rumeur officielle sur sa sortie.

Le 18 août 2011 Hewlett-Packard annonce l’arrêt de la production de sa tablette TouchPad et c’est un véritable brasier qui enflamme le web. Bradés à 99€ pour les 16Go et à 129€ pour les versions 32 Go, le TouchPad devient plus convoité que l’anneau de Sauron. Qu’en est-il de cette frénésie alors que HP annonce la relance de sa production?

Nombreux sont ceux qui pendant des semaines n’ont juré que par leur touche F5 (actualisation), guettant la moindre information sur des sites marchands tel que Cdiscount ou RueDuCommerce. Puis vint la déception : commandes annulées, stocks rapidement épuisés, longueurs d’envoi…

Face à cette pénurie, HP réplique en annonçant qu’elle lance un dernier cycle de production pour répondre à la demande exceptionnelle, mais pas pour le marché européen. Cependant, de grandes enseignes comme Darty ou la Fnac annoncent avoir été réapprovisionnées.

Alors que des heureux acheteurs ou spéculateurs en revendent sur des sites tels que LeBonCoin, PriceMinster ou eBay pour environs 200€, on peut se demander ce que valent vraiment ces tablettes.

Fraîchement accueillies à leur sortie, elles ne doivent finalement leur succès fulgurant qu’à cette baisse des prix (99 €contre 479€). Autre point positif, l’actuel système d’exploitation, webOS, qui menaçait de rester à l’abandon suite à l’arrêt, pourrait se changer par l’implantation d’un système plus performant comme Android. Et c’est cet argument qui provoqua l’engouement de ces dernières semaines pour ce beau jouet à moins de 100€.

La suite : voir si toutes ces promesses se tiennent et si ce n’est pas qu’un coup marketing.

 

A tous ceux qui font attention à leur vie privée et qui se croyaient invisibles, vous aviez tort car Big iPhone is watching you ! En effet, l’iPhone et l’iPad 3G enregistrent tous vos déplacements et les gardent dans un fichier aisément accessible.

L’iPhone est peut-être votre meilleur ami – façon de parler -, mais c’est aussi un vicieux mouchard. C’est en tout cas ce qu’affirment Pete Warden et Alasdair Allan, spécialistes en sécurité, qui ont analysé le joujou d’Apple. Résultat : « l’iPhone garde en mémoire partout où vous allez » (titre de l’article du Guardian), et tous vos déplacements sont inscrits dans le fichier « consolidated.db ». A noter que ça vaut aussi pour l’iPad 3G.

Ce flicage de la part de la firme américaine n’est pas nouveau, il suffisait de lire les nouvelles conditions de la politique de confidentialité de l’iOS 4 lancé en juin 2010 pour s’en rendre compte. Ainsi, les caractéristiques du système d’exploitation du smartphone expliquent clairement qu’il collecte les données de « localisation géographique en temps réel. » C’est déjà une bonne nouvelle : Apple n’a rien fait dans le dos de ses utilisateurs. Même s’il faut avouer que pas grand monde ne lit les conditions au moment d’installer une mise à jour, n’est-ce pas?

Selon les deux spécialistes, le fichier où sont stockés tous les endroits où vous vous êtes rendus est facilement accessible depuis l’ordinateur synchronisé avec votre produit Apple. Il suffit pour cela de télécharger le logiciel iPhone Tracker créé par les deux experts qui vous permettra de visualiser votre propre parcours depuis que vous avez installé l’iOS 4.

Si ce dossier ne contient – heureusement – aucune donnée importante sur l’utilisateur (comme le code PIN), « Apple permet ainsi à n’importe qui (une épouse jalouse, un détective privé, …) pouvant accéder à l’iPhone d’un utilisateur ou son ordinateur d’obtenir des informations détaillées sur les lieux dans lesquels il s’est rendu », explique Pete Warden. Brrr, ça fait froid dans le dos.

Pour ceux que la paranoïa touche particulièrement et qui veulent contester la politique de la marque à la pomme, il y a deux solutions. La première, c’est de supprimer la sauvegarde sur iTunes (à lire ici), ou de télécharger l’application Untrackerd. Cependant, l’appli n’est disponible que pour les appareils « jailbreakés ». Si vous n’en avez que faire – comme moi-, ne changez rien !

Utilisateurs d’Android, vous rigolez à l’idée que les utilisateurs d’iPhone soient tracés ? Eh bien vous ne rirez plus longtemps : c’est exactement la même chose pour vos smartphones ! Cependant, selon une information révélée par le Guardian et le Wall Street Journal, Android serait moins intrusif et la période de stockage des données serait plus faible.

[poll id= »117″]

Au pays des smartphones et tablettes numériques, les brevets sont rois. Il ne vaut mieux pas que vos produits comportent des similitudes plus ou moins avérées avec les produits d’Apple, sous peine d’être attaqué en justice. La dernière entreprise visée par la firme américaine, c’est Samsung, accusée d’avoir copié ses modèles.

Pas touche à mon iPhone, ni à mon iPad ! C’est un peu le slogan d’Apple, qui, étant actuellement en conflit avec HTC, Nokia ou encore Motorola, attaque désormais Samsung. Selon le Wall Street Journal, qui s’est procuré une copie de la plainte, Apple accuse l’entreprise sud-coréenne d’avoir violé plusieurs brevets déposés par la marque à la pomme.

Entre-autre, Apple accuse Samsung d’avoir copié « la technologie d’Apple, son interface utilisateur et son style innovant » pour ses smartphones et tablettes numériques. Les modèles en cause sont la Galaxy Tab, deuxième du marché derrière l’iPad, et les smartphones Nexus S, Epic 4G et Galaxy S 4G. C’est vrai que les modèles se ressemblent, lorsqu’on y regarde de plus près…

Samsung a bien évidemment rejeté ces accusations, et a annoncé qu’il se défendra. Selon le porte-parole de la firme coréenne, Samsung pourrait lui aussi déposer plainte contre Apple pour viol de brevet concernant les technologies sans fil.

Pour l’anecdote, sachez que les deux géants de l’électronique sont intimement liés, Samsung fournissant à Apple de nombreux composants pour ses produits (mémoire flash, semi-conducteurs, écrans LCD, processeurs, RAM). Ainsi, Apple a été le deuxième client de Samsung en 2010 après Sony, représentant 4% du chiffre d’affaires du Coréen selon Challenges. La conséquence de cette plainte sur la gamme d’Apple sera donc à surveiller.

Participez au Winamax campus poker tour pour tenter de gagner un Package world series poker tous frais payés !!!

Pour cela c’est très simple entrez dans le salon le mot de passe suivant en majuscule :

CAMPUSHD

12 tournois de qualification à partir du dimanche 17/04/2011
– Sur chaque tournoi les 100 premiers sont qualifiés pour la finale du :

LUNDI 2 MAI à 21H

– Un ticket sera crédité sur les comptes des joueurs qualifiés.

N’hésitez pas à multiplier vos chances, les tournois qualificatifs sont accessibles autant de fois que vous le souhaitez !

Date des tournois :

Tournois de qualification, tous les jours à 20h, du 17 au 28 avril

Le tournoi est 100% gratuit , Tentez votre chance !

« Concernant l’iPad 2, n’ayez pas d’attentes trop grandes. C’est tout ce que je peux vous dire. Ils ont rencontrés tout un tas de problème et c’est plutôt à propos de la 3ème génération que vous devriez vous exciter. » Ce commentaire d’un employé d’Apple recueilli sur le site France-ipad.net, met en garde contre l’excès d’enthousiasme.

Rumeurs ou pas, toujours est il qu’aux États-Unis bon nombre d’acheteurs ont retournés leurs fameux Ipad 2. La raison: l’effet Mura. Un défaut de luminosité bien connu  depuis plusieurs années et qui touchait de nombreuses dalles  LCD. Défaut d’assemblages ou d’affichages, toujours est il qu’une imperfection que l’on trouvait sur les premiers écrans LCD ne saurait être présent sur un modèle de la marque Apple et encore moins sur l’Ipad2. Décidément on ne leur passe rien.

Concrètement sur l’écran de la tablette tactile, en plus d’un halo, certaines zones seraient moins retro éclairées que d’autres. Un défaut particulièrement visible lorsque la tablette d’Apple affiche du noir.

Dans tous les cas, ce défaut a été pris en compte par la garantie, Apple US a échangé les tablettes défectueuses de ses clients. Si cette marque a longtemps été seule sur le marché des tablettes, aujourd’hui ce n’est plus le cas et le niveau d’exigence a évolué. L’iPad 2 marche dans les pas de son aîné, sans apporter de réelle révolution. Reste que la qualité de la finition façon Apple est toujours aussi réussie. On pourra comme sur l’Ipad 1 râler sur l’absence de port USB standard, et la synchronisation avec iTunes obligatoire.

Prix : 489 à 813 euros

Un juge de la chambre du commerce américain (International Trade Commission) a affranchi Apple des accusations de viols de propriétés intellectuelles pour 5 des 10 brevets mis en cause, sans fournir la moindre explication. L’ensemble de l’ITC qui compte six membres dispose désormais de 60 jours pour l’examiner.

L’affaire remonte à octobre 2009 Nokia accuse le groupe américain de violer ses brevets concernant la quasi-totalité de ses téléphones portables, baladeurs et ordinateurs et dépose une plainte.

En décembre 2009 Cubertino attaque à son tour Nokia pour viol de 13 brevets. C’est la surenchère. Nokia contre-attaque et profite de l’arrivée de l’iPad pour dénoncer une nouvelle violation de 5 de ses brevets en mai 2010. « En décembre 2010, l’affrontement se déplace sur le terrain européen où le constructeur finlandais dépose 13 plaintes contre son concurrent auprès de différents tribunaux britanniques, allemands et néerlandais. » selon le site silicon.fr

La décision du juge n’est pas pour autant définitive, elle ne le sera qu’après validation de la commission du conseil du commerce américain. S’il venait à récuser la décision du juge et à donner raison à Nokia, Apple se verrait interdire l’importation aux États-Unis de ses produits qui violeraient des brevets, l’ Iphone en tête. C’est donc une affaire à suivre…

Non, il ne s’agit pas d’une erreur dans le titre : Apple serait bien en train de préparer un nouveau modèle d’iPhone. Plus petit et moins couteux, les rumeurs parlent déjà d’iPhone Nano pour baptiser le prochain smartphone. La firme américaine envisagerait de le commercialiser sans forfait téléphonique.

Après les rumeurs concernant le lancement d’un iPad Mini, c’est maintenant au tour de l’iPhone de faire l’objet d’hypothèses d’améliorations. Le site Bloomberg avait déjà annoncé le 11 février qu’Apple travaillait sur un iPhone réduit, le Wall Street Journal a ensuite « confirmé » l’information lundi.

Les deux médias citent des témoins qui auraient vu l’an dernier ce nouveau produit de la marque à la pomme croquée. « Environ un tiers plus petit que l’iPhone 4 et sans bouton central » pour Bloomberg, « la moitié de la taille de l’iPhone actuel » pour le WSJ.

Les deux sources s’accordent à dire que ce nouveau bijou sera beaucoup moins cher que l’iPhone 4, le prix tournerait autour de 200$. L’objectif d’Apple serait donc de grappiller des parts de marché aux smartphones Android.

Mais la grande nouveauté est que cet iPhone miniature serait vendu sans engagement avec un opérateur, ce qui rendrait sa diffusion beaucoup plus souple. Selon Bloomberg, Apple envisagerait aussi de lancer une « carte SIM universelle », qui permettrait aux utilisateurs de choisir parmi plusieurs réseaux GSM sans avoir à changer de carte.

Cependant, il ne faut pas s’emballer. Une source rappelle « qu’Apple travaille souvent sur des produits qui ne sont finalement pas commercialisés ». Surtout que, si l’on en croit les rumeurs, un iPhone 5 et un iPad 2 seraient en préparation…

Seulement trois ans. C’est le temps qu’il a fallu à Google pour passer numéro un de la vente d’OS (système d’exploitation) pour smartphones avec Android. Parmi les concurrents, Apple stagne et Nokia perd du terrain… et pourrait passer sous Android.

Plus de 33 millions de smatrphones équipés d’Android se sont écoulés au quatrième trimestre 2010, ce qui représente 33% du marché. Un véritable raz-de-marée de Google, alors que le système Android n’a été lancé qu’il y a trois ans. C’est une hausse de 8 points de pourcentage pour l’Américain par rapport au troisième trimestre 2010.

Symbian, l’OS de Nokia, était pourtant confortablement installé en tête jusqu’à novembre 2010. Mais les ventes des smartphones du constructeur finlandais ont chuté, passant de 33 à 31% de part de marché. Apple et son iOS arrive troisième, avec 16% de parts de marché (17% au troisième trimestre 2010). RIM de Blackberry suit avec 14,6%.

C’est surtout la multiplicité des supports d’Android qui explique son succès : l’OS de Google est présent sur les smartphones Samsung, HTC, Motorola, LG, Sony Ericsson… Autant mettre toutes les chances de son côté. A noter que Nokia reste le leader – et de loin – de la téléphonie (123,7 millions de téléphones « classiques » vendus au dernier trimestre, devant Smasung et 80,7 millions). Mais il lui reste de grands progrès à faire pour le marché des smartphones.

Et le progrès, ce serait peut-être de d’adopter… Android. Après avoir évoqué Windows Mobile, le géant finlandais pourrait très bien être tenté de passer sous l’OS de Google. Une alliance avec Windows pour lutter contre Google d’un côté, et de l’autre, une alliance avec Google pour ne pas s’effondrer sur le marché. Stephen Elop, le patron de Nokia, devrait révéler sa prochaine stratégie le 11 février.

Samsung devrait présenter la semaine prochaine le Galaxy Player, son prochain lecteur MP3/MP4 de la gamme Galaxy. Il se présente comme un concurrent direct de l’iPod Touch d’Apple.

C’est à l’occasion du Consumer Electronic Show de Las Vegas, entre le 6 et 9 janvier 2011, que Samsung devrait présenter son dernier jouet électronique. Le nom Galaxy Player n’est d’ailleurs pas encore officialisé.

Selon les premières rumeurs du site internet Samsung Hub, ce baladeur numérique tactile sera un lecteur MP3 et MP4 qui tournera sous Android 2.2. Il ressemblera au smartphone Samsung Galaxy S mais sans la possibilité de téléphoner et de se connecter en 3G. Il devrait avoir un processeur de 1Ghz, un écran LCD de 4 pouces, deux caméras, un appareil photo 3,2 megapixels, le wifi et le choix d’une mémoire de 8Go, 16Go ou 32 Go. Tout ça pour moins d’un centimètre d’épaisseur.

Serait-ce le cadeau de noël – un peu en retard, certes- de la marque coréenne ?

Selon les premières rumeurs, un iPad Mini pourrait sortir au début de l’année 2011. Un taïwanais prétend même en avoir un exemplaire, qu’il expose fièrement sur une photo.

C’est Digitimes Research qui annonçait en avril 2010 détenir des informations sur l’iPad Mini. La nouvelle tablette d’Apple aurait un écran de 5 à 7 pouces (9,7 pour la version actuelle), et couterait moins de 400 dollars. Mais rien n’est encore officiel, évidemment.

Surtout que Steve Jobs, le patron d’Apple, a toujours démenti cette rumeur. En octobre dernier, il s’était montré fortement opposé aux tablettes 7 pouces. Cela n’est peut-être qu’une stratégie de communication destinée à étouffer l’affaire pour mieux lancer le produit. Comme pour l’intégration de la vidéo dans un iPod, d’abord niée par Steve Jobs.

Mais un nouveau rebondissement en Asie relance les hypothèses des internautes. Un musicien taïwanais, Jimmy Lin ,a publié une photo de lui tenant un iPad classique et un iPad Mini. Ou plutôt, ce qui semble être un iPad miniature. Il affirme que c’est le prototype d’Apple du futur iPad Mini deux fois plus petit que l’actuel, et disposant d’une caméra frontale.

La Chine étant très connue pour ses contrefaçons (notamment de l’iPad lui-même), on ne peut être sûr qu’il s’agisse vraiment d’un futur produit d’Apple. Mais des fournisseurs asiatiques de la firme américaine avaient confirmé l’existence de ce projet. Le site iLounge a même publié une photo comparative des deux tablettes numériques en exclusivité, ce qui peut être un montage bien réalisé.

Le doute subsiste, alors qu’on annonce aussi la sortie d’un iPad 2 en 2011, et même d’un iPhone 5.

L’iPad d’Apple n’est commercialisé que depuis avril 2010, mais des rumeurs annoncent déjà une nouvelle version, avec des améliorations…

La tablette numérique de la firme américaine s’est écoulée à des millions d’exemplaires à travers le monde. La version suivante, qui s’appellerait iPad 2, pourrait sortir en janvier 2011 selon les premières rumeurs.

Quelques hypothèses circulent sur les nouveautés du joujou électronique : caméra frontale FaceTime comme l’iPhone 4, un écran Rétina, une épaisseur réduite, un port USB, un gyroscope 3D.

Si certaines sont crédibles, comme la caméra frontale pour les visioconférences ou l’écran Rétina, d’autres ont beaucoup moins de chance d’être ajoutées à l’iPad. Notamment le port USB qui pourrait faciliter la connectivité, mais aussi empêcher Apple de contrôler ce que branchent les utilisateurs à leur précieuse tablette.

Cependant l’écran devrait bien contenir plus de pixels que la version actuelle pour la même taille, car Steve Jobs ne veut pas d’iPad plus petit. Réponse dans les prochaines semaines.

La folie des smartphones n’en finit plus d’attirer les grandes firmes. Sony est la dernière en date, qui devrait se lancer sur le marché avec son PlayStation Phone.

Ce n’était qu’une rumeur, lancée par le site Engadget qui a mis en ligne en août dernier des photos d’un appareil qui serait le PlayStation Phone. Rumeur tout de suite démentie par Sony, le téléphone serait un prototype qui ne sera pas commercialisé.

Mais le site a récidivé hier en publiant des informations plus détaillées qui proviendraient de sources sûres. Le smartphone tournerait sous Android Gingerbread (la version 3.0 ou 2.3 de l’OS, Google n’ayant pas encore fait d’annonce officielle), avec un processeur de 1 GHz, 512 Mo de mémoire vive et 1 Go de stockage.

Selon les clichés du PlayStation Phone (ou PSP Phone), un clavier coulissant permet d’accéder aux célèbres boutons de la console de Sony. Sans le stick analogique, vous comprenez pourquoi. Le clavier rabattu, l’appareil ressemble à un Sony Ericsson. Sony garde précieusement toutes les caractéristiques du bébé technologique, et n’a pas encore fait d’annonce officielle.

Sa date de sortie n’est pas encore connue (évidemment), mais on peut supposer qu’il arrivera en même temps qu’Android Gingerbread, entre décembre 2010 et début 2011.

2011 sera certainement l’année du renouveau pour Sony, qui devrait lancer sa PSP 2 à l’automne prochain.

Le PlayBook, dernier-né de RIM, la société canadienne fondatrice de BlackBerry, arrivera sur le marché des tablettes tactiles en 2011. Son but est clairement de devenir un « serial killer » d’iPad. Mais le PlayBook en a-t-il les capacités ? Même si les informations manquent, voici un comparatif des deux machines.

Commençons par le design de la tablette. L’écran du BlackBerry Playbook (appelons-le BP pour plus de simplicité) est nettement plus petit que celui de l’iPad : 7 pouces contre 9,7 pouces. La résolution entre les deux produits est presque la même, avec tout de même un avantage pour Apple : 1024 x 768 pixels pour l’iPad, 1024 x 600 pour le BP.

Du côté des dimensions, il n’y a pas photo : l’iPad est plus long (242.8 cm/194 cm), plus large (189.7 cm/130 cm), plus épais (13.4 mm/10 mm) mais également plus lourd (minimum 680g contre 400g pour BP).

Bien que pour l’instant aucune vidéo de démonstration n’ait été présentée, on peut se douter que les performances du BP seront supérieures à celle de son concurrent. Notamment au niveau du multitâche, qui n’existe pas (encore ?) sur iPad. Le BP dispose d’une mémoire vive d’1GB, contre 256MB pour l’iPad. Le processeur du petit bijou de RIM est même plus puissant. Reste à voir ce que vaudra le nouveau système d’exploitation du BP (BlackBerry Tablet OS) face à l’iOS d’Apple déjà bien rôdé.

Autre avantage majeur du BP, la compatibilité avec Adobe Flash 10.1 et HTML 5. Car beaucoup de sites utilisent Flash, et de plus en plus le HTML 5. Le BP sera donc compatible avec plus de sites internet que l’iPad, permettant une expérience web plus complète. L’intuitivité de l’écran tactile du BP devrait toutefois être inférieure à celle de l’iPad.

Contrairement à l’iPad, le BP possède une webcam 3 mégapixels sur sa face avant, et un appareil photo de 5 mégapixels à l’arrière. C’est pratique, mais cela va très certainement gonfler le prix de la tablette numérique de BlackBerry, qui devrait être plus élevé que l’iPad.

Apple possède encore trois avantages principaux par rapport à ses concurrents. Le premier, cité précédemment, c’est l’iOS. Ensuite, l’incontournable Apple Store et ses milliers d’applications pour iPad (alors que tout est à créer pour le PlayBook). Enfin, sa place dominante et son avance sur le marché des tablettes numériques. Mais Apple pourrait bien améliorer sa tablette pour lutter contre ce nouveau concurrent.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=eAaez_4m9mQ[/youtube]

Un nouveau concurrent pour l’iPad d’Apple va bientôt arriver le marché. La société Research in Motion a dévoilé sa tablette internet hier lors de la conférence des développeurs à San Francisco.

Initialement baptisée BlackPad, ce sera finalement BlackBerry PlayBook. C’est la tablette numérique présentée hier par l’entreprise canadienne RIM, créatrice des smartphones BlackBerry. Elle devrait être lancée sur le marché américain début 2011.

Côté caractéristiques, c’est un petit bijou de technologie de 400 grammes. Elle possède un écran tactile de 18 cm de diagonale avec une résolution de 1024 x 600 pixels, une caméra sur chaque face et est compatible avec les vidéos HD. Cependant, les premiers modèles n’intégreront pas de connexion mobile 3G. Pour contourner ce problème, les usagers pourront utiliser un smartphone BlackBerry pour se connecter. Sans oublier la possibilité de passer par le Wifi ou le Bluetooth.

Contrairement à l’iPad, cette tablette est principalement destinée aux professionnels et entreprises. Ce qui montre clairement une volonté de la part de RIM de devenir le leader de ce marché. Le BlackBerry PlayBook est d’ailleurs compatible avec le réseau BlackBerry Entreprise Server. Il peut être synchronisé avec un BlackBerry, dont il reproduit exactement l’écran, ce qui permet de travailler sur son smartphone avec un écran plus grand. Pratique.

Pour le moment, le prix n’a pas été annoncé, et peut-être même défini. Il devrait toutefois se situer dans la fourchette des prix pratiqués par les concurrents, selon RIM.

Le co-directeur de RIM, Mike Lazaridis, a déclaré hier que «Tout le monde a besoin d’un formidable PlayBook, tout le monde comptera sur son PlayBook pour rester concentré et tenir toute la journée », avant de faire les éloges du nouveau bébé numérique.

Avis aux vacanciers: ce message s’adresse à vous: le guide du routard est sorti le 16 juillet dernier. Une application iPhone pour vous guider sur la route de vos vacances. 

Vous connaissez le slogan d’Apple vantant les mérites de ses applications pour i-Phone : « Il existe une application pour tout, ou presque ». Et bien, il ne manquait plus que celle du Guide du Routard, ça y est elle est déjà disponible depuis le 16 juillet dernier.

L’application i-Phone pour le guide du routard est enfin arrivée !  Elle montre tous les avantages rêvés. D’Amsterdam à Venise, en passant par Barcelone, Berlin, Bruxelles, Londres, Marrakech, New-York, Paris ou Rome, cette application se montrera très utile.

Et pour ceux qui s’inquiètent de leur dépassement de forfait, ils peuvent se rassurer : la géo-localisation sur les cartes ne nécessite pas de connexion internet.

Il est aisé de remarquer les nombreux avantages de cette nouveauté. Tout d’abord, fini le gros bouquin à transporter, tout ce qu’il y a savoir tient dans votre mobile. Les bonnes adresses à connaitre telles que : les hôtels, restaurants, boutiques…

Elle contient aussi toutes les informations pratiques et les commentaires de la rédaction pour les visites et les adresses. Vous pourrez même réserver directement par téléphone.

Une rubrique « pratique » et indispensable vous aidera à préparer votre voyage : calculer son budget, s’adapter au climat, comment communiquer, connaître les plats traditionnels, les anecdotes…

Il devient même possible de réaliser son propre carnet de voyage en plaçant dans les « favoris » son parcourt. Les plans de métro et bus n’auront plus aucun secret pour vous.

Et en bonus , la réalité est augmentée sur les modèles 3GS et 4.

Tout ça pour 4.99 euros sur l’ AppStore.

Application iPhone Routard

 

Après une conférence de presse tenue vendredi soir portant spécialement sur le nouveau jouet d’Apple, la firme a enfin trouvé une solution pour remédier aux problèmes de réception de l’iPhone 4.

Les utilisateurs vont être ravis ! La marque à la pomme croquée conseille aux détenteurs de l’iPhone 4 d’utiliser un Bumper, protection officielle de l’appareil vendue par Apple. Effectivement, en cas de problèmes, il leur est désormais possible de contacter la firme pour signaler les indésirables soucis liés à l’antenne du téléphone. Ils obtiendront en retour la coque de protection qui existe en plusieurs coloris. Ceux qui ont déjà acheté un Bumper pourront se faire rembourser. Steve jobs, cofondateur d’Apple, a cependant affirmé que ceux qui ne seront toujours pas satisfait de l’iPhone 4, pourront être remboursés, mais qu’aucun retour collectif des portables ne sera fait, dans l’intention de modifier définitivement le problème de l’antenne.

Malgré les efforts de la firme, il subsiste le côté négatif du Bumper. L’iPhone 4 a avant tout été crée pour sa forme, son design qui serait alors caché par cette coque de protection. Steve Jobs a toutefois relativisé en expliquant que cette panne ne touchait que 0.5% des utilisateurs.

Néanmoins, il convient d’attendre dans les mois qui viennent pour savoir si l’entreprise décide de changer ou non la fabrication de son nouveau bébé.

Le géant du multimédia, Apple se voit contraint de trouver une solution au plus vite pour pallier au problème de réception de sa nouvelle trouvaille : l’Iphone 4. Des milliards pourraient être en jeu.

Après le lancement de l’I-Phone 4, de nombreux clients se sont plaint de problèmes de réception et notamment lorsque le nouveau jouet d’Apple est tenu de la main gauche.

La marque à la pomme croquée a alors tenté de nier le problème, puis a fini par avouer que ce dysfonctionnement était dû à l’antenne du téléphone qui serait alors en contact avec les doigts.

L’équivalent américain de Que choisir, le Consumer Reports, a déconseillé l’achat de ce mobile et a démontré que ce problème pouvait être résolu grâce à un bout de scotch. Très pro ces américains. L’entreprise a supprimé plusieurs discussions suivant la critique du magazine, mais l’effet inverse se produit : c’est « l’effet Streisand » . (Souvenez-vous en 2003, lorsque Barbra Streisand attaqua le photographe Kenneth Adelman et le site Pictopia.com dans le but de limiter la diffusion d’une photographie aérienne de sa maison. La conséquence ?  le public prit alors connaissance de cette photo qui devint très populaire sur internet avec plus de 420 000 visiteurs sur le site, le mois suivant l’attaque en justice.)

Durant cette semaine, l’action d’Apple a chuté de plus de 4%. 1.5 milliards de dollars seraient en jeu si la firme décidait un rappel des appareils. En attendant une solution définitive, le géant du multimédia en a trouvé une qui serait alors la moins coûteuse : l’offre de coques de protection.    

Ce problème avait été révélé lors de la création du mobile, par les ingénieurs de la marque à la hiérarchie qui aurait fait la sourde oreille. Cependant, dès les premiers signalements du problème, une annonce de recrutement pour un spécialiste des antennes a été publiée.

Il ne reste plus qu’à espérer que le problème se résolve rapidement pour éviter une crise pour la firme qui pourrait bien tomber dans….sur un trognon de pomme.

Planète Campus propose aux candidats prenant part aux examens du Bac une application sur i-Phone/i-Touch pour connaître les résultats officiels par notification.

La révolution numérique suit son cours. Il fut un temps où les candidats au Bac devaient passer des heures d’attente devant des panneaux d’affichage faisant monter l’angoisse jusqu’à la crise de nerfs pour certains. Ensuite il y a eu les sites payants sur le Net puis les SMS – qui arrivaient souvent trop tard – pour prévenir de la disponibilité des résultats. Cette année, une nouvelle solution existe pour être prévenu à temps. Avis aux candidats au Bac 2010 : les résultats du Baccalauréat seront carrément disponibles sur i-Phone/i-Touch.

Pour pouvoir en profiter, il suffit d’installer l’application ‘Résultats Bac 2010’ de Planète Campus et vous êtes directement prévenu de la disponibilité des résultats par notification. Relativement simple d’usage et évitant surtout les heures d’angoisse, l’application permet de découvrir instantanément les résultats au Baccalauréat général ou technologique sur l’i-Phone. Elle offre également la possibilité de savoir si vos amis sont admis ou pas et de partager vos résultats par Facebook, Twitter ou par e-mail.

Voici quelques images pour vous donner une idée de ce à quoi ça ressemble :

photo 2

photo 3

photo 1

photo 4

Le dernier-né d’Apple sort aujourd’hui en France : c’est le fameux iPad. Il ne fait pas autant d’émule ici que dans d’autres pays comme les USA, l’Australie, ou le Japon.

On en entend parler depuis plusieurs semaines : après la commercialisation de l’iPad aux Etats-Unis, la tablette d’Apple débarque aujourd’hui en France ainsi que dans neuf autres pays.

Retardée d’un mois à cause de la forte demande américaine, il y avait de quoi s’attendre à une affluence record dans tous les points de vente accueillant l’objet. Et pourtant, selon le Parisien, ce n’était pas la folie redoutée par les services de sécurité : quelques dizaines de fans seulement dans les files d’attente à Paris, contre des milliers à Sydney et à Tokyo.

Considéré – à raison – comme un objet de luxe réservé à l’élite parmi les catégories socioprofessionnelles les plus aisées, il n’intéresserait à terme que 15% des personnes interrogées lors d’un sondage LH2 et nouvelobs.com. Et si 6 Français sur 10 avouent ne pas vouloir en acheter, un quart affirme ne jamais en avoir entendu parler !

Ce n’est visiblement pas le cas de Steve qui a craqué ce matin-même pour le dernier-né d’Apple : « Je suis tellement devenu accro à mon iPhone qu’avoir la même chose en plus grand et plus rapide, c’était un rêve. » Ayant un « respect » immense pour les produits d’ une marque « qui va jusqu’à étudier la forme de la prise de courant de son ordinateur de bureau pour qu’elle se fonde dans l’arrière de l’écran », ce salarié d’une grande entreprise d’Île-de-France trouve son iPad « petit, léger, mais fragile ».

S’il ne sait pas encore s’il lui deviendra aussi utile et indispensable que son iPhone, il attend de l’iPad de lui faire « découvrir des applications improbables, lire des magazines d’une nouvelle manière, et regarder des vidéos sur un écran d’une qualité assez bluffante ». Vaste programme !

Sachez quand même que pour devenir propriétaire de ce qui s’annonce être un objet révolutionnaire, il faudra tout de même débourser entre 499€ et 799€ selon les modèles.

La révolution technologique a un coût, même si son utilisation à l’air d’être… un jeu d’enfant (vidéo).

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

La marque à la pomme croquée ne cesse de révolutionner les révolutions, de démarcher les marchés et de techniciser les techniques. Ainsi, en l’espace d’une décennie, le symbole s’est décliné en quatre formats d’iPod, en iSight, en iPhone et tout récemment en iPad. Focus.

L’iPad est le nouveau né d’Apple, annoncé comme révolutionnaire tout comme ses frères et soeurs à leurs heures de gloire, il est le juste milieu entre l’iPhone et le MacBook, plus agréable que l’un et plus portable que l’autre. Des dimensions confortables détaillées en six formats différents, allant de 499€ à 699€ et qui lui confère une aisance de lecture qui paraît n’être jamais égalable.
De nombreux accessoires peuvent éventuellement venir se greffer au produit, moyennant paiement (onéreux), bien entendu.

Ce nouvelle tablette tactile a beaucoup fait parler d’elle outre-atlantique où elle a créé un buzz étonnant malgré sa rapide association avec un simple gadget.
En effet, il devient difficile de trouver un intérêt spécial à l’iPad puisqu’il fait tout comme ses prédécesseurs mais sans certaines spécifiés qui faisaient leur puissance d’alors.
Présenté le 27 janvier puis commercialisé un peu plus de deux mois après, aux Etats-Unis, les ventes se sont écoulées à près d’un million en un mois. De quoi ravir les investisseurs.
Un lancement bien plus rapide que celui de l’iPhone. Rupture de stock s’en est suivie.

Mais la France, ne nous méprenons pas, ne fait qu’imiter les États-Unis et laisse peser le doute quant à la bonne réception de la tablette, malgré de ventes toujours très élevées dans les produits Apple.

D’autant plus que les français sont de féroces consommateurs de technologies en tous genres, les dépenses ont augmenté de plus de 70% depuis les treize dernières années. Le domaine de l’high-tech séduit et convint.

L’iPad arrivera en magasins français demain, de même que dans huit autres pays.

Alors encore un peu de patience et l’on pourra trembler de peur d’érafler notre précieux et même s’il divise encore l’opinion, la concurrence dépense une énergie titanesque pour que chacun trouve tablette à son doigt.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Le prototype du prochain iPhone, le 4G, a été égaré par un ingénieur d’Apple. Récupéré par un site web qui l’a désossé et analysé, il est l’objet d’un buzz dont Apple se serait bien passé quelques semaines avant la sortie officielle du téléphone.

Voilà une histoire insolite qui ne fait pas beaucoup rire le géant Apple et son PDG, Steve Jobs.

Rappel des faits : Gray Powell, un ingénieur d’Apple, fête son 27ème anniversaire le 18 mars dernier dans un bar à bières de Redwood City, à une vingtaine de kilomètres du siège d’Apple. Il a en sa possession, pour le tester, un prototype de l’iPhone 4G qui doit sortir en juin 2010. Mais visiblement, comme il l’a d’ailleurs indiqué sur son compte Facebook, il a « sous-estimé à quel point les bières allemandes peuvent être bonnes »… Et il oublie le précieux spécimen.

L’homme qui a récupéré le téléphone n’a pas compris tout de suite que ce n’était pas un iPhone ordinaire. C’est en voulant le manipuler qu’il s’est rendu compte de certaines bizarreries. Finalement, il s’interroge et décide de prévenir Apple… qui ne le prend pas au sérieux. Quelques semaines plus tard, le site Gizmodo l’achète et a le temps de le décortiquer avant d’accepter de le rendre à Apple.

Si cette histoire fait le buzz (pardon, le ramdam) sur le web depuis quelques jours et amuse les internautes du monde entier, Apple ne doit pas être absolument ravi que ses secrets industriels soient à la portée de tous plusieurs mois avant le lancement officiel de son dernier-né.

S’il est difficile de prévoir les effets néfastes que cet incident aura sur l’opération, voire sur les ventes, il est certain que l’effet de surprise est désormais gâché. Alors, good buzz, bad buzz ? Réponse courant juin…

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Nouvelle révolution dans la recherche sur Internet ? Peut-être bien. Le moteur Google a présenté lundi une innovation permettant d’afficher en temps réel toutes les informations du web sur un sujet précis.

Google cherche toujours à améliorer ses services. Actuellement, les innovations tendent principalement à gagner encore plus de temps et à ce que la recherche sur le Net soit la plus optimale et efficace possible. Du coup, les pontes de Google se sont mis en tête de lancer une fonctionnalité de recherche en temps réel. Un procédé déjà adopté par Microsoft et son moteur Bing, mais qui reste exclusivement utilisé pour Twitter. Google veut aller plus loin et élargir cette option à toutes les recherches. Le principe est simple. Obtenir toutes les informations – que ce soit un article d’actualité, une dépêche ou un message posté via un réseau social – sur un sujet donné. Pour l’instant, le plus célèbre des moteurs de recherche teste son innovation seulement sur sa version américaine.

Le but étant d’intégrer cette option « Web en temps réel » à ses pages traditionnelles, dans un cadre, automatiquement rafraîchi, placé en haut de page.

Google souhaite ainsi éliminer les problèmes d’indexation des pages, souvent trop longs. Aussi, la firme américaine s’assurerait un monopole encore plus important car si la fonction « temps réel » s’avère efficace, les moteurs spécialisés dans un ou deux sujets seront alors inutiles.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WRkYmx4A9Do[/youtube]

Des chercheurs de l’entreprise américaine NeuroSky, située au sein de la Silicon Valley, ont réussi à mettre au point un casque télékinésique : MindSet. Désormais plus besoin de manettes, de clavier, de souris pour interagir dans un monde virtuel, la pensée suffit.

Comment cela marche t-il ? Les signaux de l’activité cérébrale et les ondes émises par les muscles sont captés et traduit en données numériques. Il devient ainsi possible de se déplacer et d’interagir dans un monde virtuel uniquement en se concentrant sur l’action désirée.

Innovation pour l’industrie du jeu vidéo
Si le but de NeuroSky est de mettre au point une technologie utilisant des capteurs et non pas des casques en tant que tels, c’est logiquement l’industrie du jeu vidéo qui semble, pour l’instant, être la plus intéressée. A terme, cette application de la neuroscience est censée pouvoir permettre de déplacer des objets réels.
Il faut tout de même savoir que cette technologie n’est pas inédite en soi, c’est la simplification et donc sa démocratisation qui l’est.

Le pack MindSet est déjà disponible sur le site officiel de NeuroSky : pour 199 dollars US, il comprend le casque (compatible sur tous les PC et Mac), les jeux compatibles avec cette technologie et un logiciel permettant de mesurer les ondes cérébrales pendant l’écoute de musique et de constater l’impact qu’elle a sur l’humeur. Malheureusement, ce n’est pour l’instant, disponible qu’aux Etats-Unis et au Japon.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=RlJz1Dm16wQ[/youtube]

Plus personne ne nie le phénomène. Peut-être pas encore très tendance en France, Twitter ravit les Américains. A tel point qu’il a été nommé « mot de l’année. »

 

Le réseau social Twitter permet de suivre l’actualité ou les simples pensées de ses amis. Un site pour rester en contact, voire un peu plus… En France, le raz-de-marée n’a pas encore vraiment commencé mais aux Etats-Unis personne ne peut plus prétendre à une vie sociale sans compte Twitter. A tel point que le groupe Global Language Monitor (GLM) en a fait le mot de l’année. GLM est un organisme basé au Texas qui étudie et analyse toutes les tendances en matière de langage. « Au cours d’une année dominée par des événements politiques bouleversant la planète, une pandémie, les conséquences d’un tsunami financier et la mort d’une icône de la pop, le mot Twitter domine tous les autres mots« , a ainsi expliqué le président de GLM. 

La firme Microsoft a d’ailleurs annoncé que « Twitter » figurait parmi les termes les plus recherchés en 2009, sur son moteur de recherche: Bing. Les deux autres recherches les plus fréquentes furent « Michael Jackson » et « swine flu » (grippe porcine). 


La firme à la pomme refuse de faire marcher la garantie de certains de ses clients. Lesquels ? Les fumeurs. Explications.

 

Le tabagisme passif n’a pas fini de faire parler. Les fumeurs n’ont déjà plus le droit de s’en griller une ni au restaurant, ni au bar, ni au casino, ni même en boîte. Voilà que la guerre anti-tabac se prolonge au sein même du domicile. En tout cas, à proximité d’un Macintosh. C’est ce qu’ont appris plusieurs consommateurs américains bien à leurs dépens. Apple a en effet refusé de prendre en charge les réparations d’ordinateurs dont le contrat de garantie était pourtant totalement valable. Pour quel motif alors ? La firme de Steve Jobs a expliqué que ces machines avaient été contaminées par de la fumée de cigarette. Une excuse valable selon eux pour empêcher les réparation pour « raisons sanitaires » à cause des risques encourus par les réparateurs au niveau du tabagisme passif. 

 

Apple protège ses techniciens

Les clients ont tout de même expliquer que rien n’était expliqué sur le contrat de garantie à cet effet. Pour seule réponse, Apple a argué que la nicotine était présente sur la liste des substances dangereuses de l’Occupational Safety and Health Administration. Ainsi, l’entreprise à la pomme se refuse à demander à ses techniciens de maintenance de s’exposer à cette substance. Ca semble un peu fou – visiblement, les ordinateurs respirent… – un brin de mauvaise foi et complètement discriminatoire. 

Le patron d’Apple vient d’être nommé « patron de la décennie » par le magazine Fortune.

Apple, c’est lui. Steve Jobs a créé la marque à la pomme en 1976 avec Steve Wozniak. Le Macintosh, l’ordinateur simplifié et rendu accessible à tous, c’est donc lui. Steve Jobs, démis de ses fonctions en 1985 après une lutte d’influences interne , est revenu aux commandes en 1997. Dès lors, toutes les idées qu’il lancera ne seront pas seulement de gros succès commerciaux mais participeront à l’évolution technologique de la société. L’Ipod, l’Iphone en sont les illustrations les plus parlantes de ces dernières années. « La dernière décénnie du monde des affaires est celle de Steve Jobs« , déclare ainsi le magazine Fortune, estimant que l’homme d’affaires a « transformé le monde des affaires américain. » 

 

Apple passe de 5 à 170 milliards en 10 ans
 

L’article consacrant Steve Jobs explique ensuite qu’il « a changé la donne sur trois marchés sur les dix dernières années: la musique, les films et les téléphones portables. » Le tout en faisant allègrement progresser le secteur des ordinateurs. Son sens du design et sa volonté de toujours innover ont donc séduit les analystes du magazine. Sa réussite se chiffre également en milliards. Au début des années 2000, Apple valait 5 milliards de dollars. Aujourd’hui, la pomme a grossi et en pèse 170.

Dans le classement, Steve Jobs devance d’autres grands esprits visionnaires tels Larry Page et Sergey Brin, les créateurs de Google, ou encore Bill Gates, patron de Microsoft. 


 

La dernière console de Nitendo, la Wii, a lancé la mode du sport à la maison, devant sa télé. Un carton auprès d’un public exhaustif, qui revient aujourd’hui avec quelques améliorations et encore plus d’exercices!

Le même en mieux. Wii fit Plus suit exactement le même principe que son prédécesseur. Il faut le Wii Balance Board, une télévision et une bonne dose d’énergie! Plus qu’un jeu, il s’agit là de prendre véritablement soin de soi, grâce à sa console de salon. Pour cette nouvelle version, de nombreux exercices sont ainsi venus s’ajouter au programme de l’utilisateur. 

Ainsi, quatre programmes – « Bien-être », « Poids », « Silhouette » ou « Senior » – au choix selon vos objectifs du jour, sont proposés. Bien sûr, les activités comme le yoga, les assouplissements, les étirements sont toujours présents mais avec pas mal de nouveautés dans les exercices. Aussi, Wii Fit Plus offre 15 nouveaux jeux pour tester son équilibre et ses réflexes. On peut même se prendre pour le héros de Nitendo Mario, dans un parcours d’obstacles des plus défoulants!

Sinon, le jeu assure également un suivi calorique au cours de votre séance de sport. Bref, des nouveautés en pagaille, si vous avez aimé le premier Wii Fit, vous adorerez cette nouvelle version!

 


Selon une étude parue cette semaine en Grande-Bretagne, les réseaux sociaux nuiraient fortement aux entreprises et leurs coûteraient d’importantes pertes.

Commenter les photos du week-end, se raconter dans un pseudo, aller prendre des nouvelles des amis, se poiler devant la dernière vidéo postée… C’est sûr les principales activités des internautes sur les réseaux sociaux tels Facebook ou Tweeter sont rarement professionnelles. Alors forcément, la productivité des entreprises peut s’en ressentir. C’est en tout cas le constat qui ressort d’un sondage cité par The Telegraph. Selon l’étude, surfer sur les réseaux sociaux pendant le travail coûterait 1,38 milliard de livres (1,5 milliard d’euros) à l’économie anglaise. Ce ne serait qu’une estimation puisque le calcul se base sur les témoignages de 1 460 salariés. «Les personnes interrogées avouent passer environ 40 minutes par semaine sur les réseaux sociaux. Mais quand on leur demande d’estimer le temps qu’y passent leurs collègues, ils disent alors que c’est autour d’une heure par jour», explique Philip Wicks directeur de la société Morse à l’initiative de l’étude. Le sondage peut donc certainement être revu à la hausse. 


 

Alors que le marché du livre numérique n’appelle qu’à se développer, Amazon sort aujourd’hui son lecteur électronique: Kindle. Description.

La part de la littérature numérique ne représente aujourd’hui qu’1% du chiffre d’affaires de l’édition. Pourtant, les différents géants de la culture – Google, Sony, Apple notamment – préparent déjà l’avenir. Sûrs que le livre numérique va connaître une très forte expansion économique, chacun prépare sa bibliothèque. Aujourd’hui, c’est donc Amazon qui lance son lecteur électronique: le Kindle. Pour le moment, cette technologie n’est disponible que sur le marché américain et est donc réservée aux anglophones. 

 

Une connexion Internet limitée


Techniquement, il s’agit d’un écran de 6 pouces noir et blanc – un petit Minitel – qui dispose de la technologie E-Ink, comme le modèle proposé par Sony. La grande nouveauté apportée par Amazon est en fait le « sans-fil ». Connecté en continu à un débit haut-débit, sans abonnement, le Kindle vous permet d’accéder au « Kindle Store. » Ainsi, l’utilisateur tient à sa disposition un catalogue fourni de 88 000 titres – Google a annoncé 500 000 livres pour le lancement de Google Editions au printemps 2010 – au prix moyen de 9,99 dollars l’unité.  « Notre conception de Kindle , c’est que tout livre paru, publié ou épuisé, soit disponible en 60 secondes« , a ajouté Jeff Bezos, le directeur général d’Amazon. 

 

Avant d’acheter le livre, il est possible de découvrir les premiers chapitres pour se faire une idée. Aussi, Amazon laisse la possibilité de s’informer en temps réel. La presse quotidienne (New York Times, Wall Street Journal, Washington Post) et internationale (Le Monde notamment) sont disponibles avec une actualisation automatique. 

 

Sans carte mémoire, l’appareil peut déjà contenir jusqu’à 200 ouvrages différents et propose un accès à Wikipédia. La connexion Internet est elle moins libre. Le Kindle n’offrant l’accès qu’à 250 blogs… 

 

Le succès commercial aux Etats-Unis n’est donc pas assuré mais les responsables de la firme de vente sur Internet sont confiants. Si le public suit, le Kindle devrait rapidement débarquer dans d’autres pays comme la France. Viendra alors le grand débat sur le changement d’habitude des lecteurs… Les premières pierres de la révolution littéraire sont en tout cas posées.  

Le réseau social le plus utilisé du monde Facebook, étudie le bonheur de ses membres. En se basant sur les mots cités dans les pseudos personnels, le site a pu créer un indice du bonheur.

« A kiffé sa soirée ! », « Vient de se payer une honte dans le métro », « trop dur le réveil, pas envie d’aller au boulot… » Très souvent, les pseudos facebook correspondent au moins partiellement à l’humeur du jour de son utilisateur. Ainsi les ingénieurs du réseau social ont commencé à les étudier sémantiquement. Le but ? En sortir une évaluation du niveau de bonheur général des internautes.
Pour l’instant, cette pratique n’existe qu’aux Etats-Unis mais permet déjà de différencier les « bons » jours des « mauvais. » Par exemple, la fête de Pâques – et le chocolat qui va avec – a correspondu à un véritable pic de bonne humeur chez les « facebookers. » Une journée des plus guillerettes donc qui tranche avec ce maudit 22 janvier. Le jour du décès d’Heath Ledger a coïncidé avec l’effondrement du marché financier asiatique. Cela reste pour l’instant le pire jour de l’année en cours. De même, la mort du roi de la pop a beaucoup affecté la toile. Le 25 juin dernier se cale en deuxième position des sales journées 2009.

Moral en berne

Si l’on excepte ces quelques exceptions du calendrier, qu’en est-il du moral général ? Pas terrible en fait. La moyenne se situe autour de 0 sur une note maximale de 12. Si certains jours – le 4 juillet, les fêtes des pères et mères – peuvent dépasser le 8, près de la moitié sont dans le négatif. La crise doit certainement avoir un impact mais le pays d’Obama ne semble pas roucouler dans l’euphorie en ce moment.

Cet indice du bonheur devrait ainsi être exporté vers d’autres pays, notamment la France. Peut-être pas tout de suite cependant puisqu’il nécessite un gros travail de classement des mots.

Des mini-jeux, une anti-sèche pour la conjugaison, les règles de grammaire les plus classiques, ainsi que pas mal de rappels d’orthographe. Voilà tout le programme pour cette rentrée ! Les plus malins d’entre vous auront tout de suite vu l’opportunité ici de se faire payer une DS grace à la prime rentrée. Vous pouvez foncer, cette petite carte mémoire sera un solide allié pour tous ces petits moments de solitude que l’on connaît tous devant une phrase ou un mot « Attends, là, ça ne doit pas s’accorder ? Je mets un « e » ? Je suis sûr qu’il y a un piège. ». Les petits jeux et la présentation globale des Bescherelle devraient vous faire faire des progrès et vous aider à enfin oublier ces fautes qui signent tous vos mails et rapports.

Bescherelle Pratique, sur DS, de Bandai, 30 €

  • Berlin, Berlin : une comédie virevoltante des deux côtés du mur! - 11 octobre 2022

    C’est la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleras, déjà récompensée (2 Molières meilleure comédie 2022), aussi rythmée et burlesque que leurs précédentes pièces comme « t’es à la menthe ou thé citron ». C’est le talentueux José Paul qui assure la mise en scène. Berlin Est. Emma et Ludwig veulent s’enfuir et passer à l’Ouest. […]

    >> Lire la suite

  • BÉRÉNICE de Jean Racine à la Scala Paris - 28 septembre 2022

    La tragédie de Racine est proposée dans une mise en scène de  Muriel Mayette-Holtz, telle que créée au Théâtre National de Nice la saison dernière. Avec Carole Bouquet dans le rôle de Bérénice,  Frédéric De Goldfiem dans celui de Titus et   Jacky Ido dans celui d’Anthiochus. Titus et Bérénice sont amoureux de longue date. Titus […]

    >> Lire la suite

  • pandémie

    Pandémie : prendre soin de soi malgré les circonstances - 10 janvier 2022

    A l’aube d’un cinquième confinement, il est important de savoir prendre du recul, et ne pas s’oublier. En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos vies. Il est donc important de prendre soin de soi, pour supporter au mieux la situation ! Alors que tout le monde attend la […]

    >> Lire la suite

  • Parcoursup

    Parcoursup : c’est l’heure des inscriptions ! - 20 janvier 2021

    Bien que la plateforme soit accessible depuis le mois de décembre dernier, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent : la phase d’inscription Parcoursup est lancée, et se déroulera jusqu’au 8 avril prochain. Ça y est, nous y sommes : l’heure des inscriptions a sonné, et vous avez jusqu’au 8 avril pour compléter votre dossier. Si tout […]

    >> Lire la suite

  • recettes de pâtes

    Recettes de pâtes : comment varier les plaisirs ? - 13 janvier 2021

    Les pâtes, c’est la vie. Surtout quand on est étudiant ! Mais à toujours les cuisiner de la même façon, on finit par se lasser. Afin de savourer chacun de vos repas, voici donc 4 recettes de pâtes à tester absolument ! Vous ne serez pas déçus. Cette année, vous avez pris comme résolution de cuisiner davantage […]

    >> Lire la suite

  • bonnes résolutions

    Les meilleures résolutions à prendre en 2021 - 6 janvier 2021

    Chaque année, vous n’y coupez pas ! Fin décembre ou début janvier, vous devez y passer et dresser la liste de vos bonnes résolutions. L’année précédente ayant été plus que particulière, voici quelques idées pour prendre les meilleures résolutions qui soient pour l’année 2021. Coutume de la civilisation occidentale, les bonnes résolutions consistent à prendre un […]

    >> Lire la suite

  • thym

    Le thym : un allié à ne pas négliger ! - 18 décembre 2020

    Bien qu’il soit arrivé tardivement, l’hiver est bel est bien présent. Et, comme tous les ans, il a amené avec lui toute une panoplie de maladies… Il existe heureusement des trucs et astuces pour passer au travers, et le thym en fait partie. Explications ! Bien que la covid-19 soit le centre des conversations, les autres […]

    >> Lire la suite

  • économiser pendant les fêtes

    Budget : comment économiser pendant les fêtes ? - 15 décembre 2020

    Noël est bientôt là, et il ne vous reste que peu de temps pour trouver vos cadeaux. Problème, vous avez un budget limité. Solution : nos conseils pour économiser pendant les fêtes ! Suivez le guide… Il n’est pas toujours facile de faire de beaux cadeaux quand on a un budget serré. Sauf si vous mettez en […]

    >> Lire la suite

  • pain d'épices maison

    Pain d’épices maison : la recette facile - 3 décembre 2020

    Bien que la situation soit un peu particulière, ça commence à sentir Noël un peu partout. Et à l’approche du jour J, vous aimeriez vous mettre un peu plus dans l’ambiance. Pour cela, rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour préparer un délicieux pain d’épices maison ! En cette période, rien de tel […]

    >> Lire la suite

  • cours à distance

    Cours à distance : prendre soin de son corps - 25 novembre 2020

    S’il n’est pas facile de travailler de chez soi, ça l’est encore moins pour notre corps qui a tendance à s’avachir sur la chaise ou le canapé au fil de la journée. Afin de vous soulager, voici donc quelques exercices faciles à réaliser, pour que les cours à distance ne deviennent pas un calvaire ! Que […]

    >> Lire la suite

  • survivre au confinement

    Survivre au confinement dans un petit espace - 18 novembre 2020

    En ce moment, tout le monde trouve le temps long. Et c’est encore plus vrai quand on est confiné dans un petit appartement ou un studio. Afin de vous aider à survivre au confinement, voici donc quelques astuces pour rendre votre petit espace plus vivable. Pas facile d’être confiné, encore moins dans un tout petit […]

    >> Lire la suite

  • activités pendant le confinement

    Confinement : les activités créatives pour s’occuper - 12 novembre 2020

    Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes de nouveau confinés chez nous. Et pour certains, le temps commence à être long ! Nous vous avons donc sélectionné plusieurs activités créatives pour vous occuper pendant ce second confinement. Rien de tel que de se retrouver enfermé(e) chez soi pour tester de nouvelles activités ! Après tout, […]

    >> Lire la suite

  • shampoing solide

    Shampoing solide : comment le faire soi-même ? - 9 novembre 2020

    Facile, rapide et pas chère, la recette du shampoing solide est à la portée de tous. Pourquoi ne pas mettre votre temps libre à profit pour vous lancer ? De quoi prendre un peu plus soin de vous et de la planète, tout en respectant votre budget serré ! Et si vous profitiez de ce second confinement […]

    >> Lire la suite

  • reconfinement

    Reconfinement : comment garder le moral en cette période ? - 29 octobre 2020

    L’annonce est tombée : l’heure est au reconfinement. Bien que l’on s’y attendait un peu (beaucoup), la nouvelle ne fait pas franchement du bien au moral… Un mal une fois de plus nécessaire, que nous allons vous aider à traverser en vous donnant quelques astuces pour garder la pêche en cette période compliquée ! La faute […]

    >> Lire la suite

  • masques

    Santé : éviter l’acné causée par les masques - 20 octobre 2020

    Au-delà de l’inconfort provoqué par le port du masque barrière, il n’est pas rare d’être touché par un autre désagrément : l’acné. Beaucoup de personnes ont en effet vu apparaître nombre de petits boutons sur leur visage, après avoir mis un masque. Fort heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ce phénomène plutôt indésirable, […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés