earth hour

Earth Hour 2019 : rendez-vous le 30 mars

Décidément, mars est vraiment le mois du climat : après les nombreuses marches organisées, il est maintenant l’heure d’éteindre les lumières. Un rendez-vous bien connu des écolos dans l’âme, et organisé depuis 2007 par la WWF à l’échelle mondiale.

 

Ça n’est désormais plus un secret pour personne : la planète va mal. Très mal. Comme l’indiquait l’association WWF dans son rapport d’octobre dernier, près de 60% des animaux sauvages ont disparu en seulement 40 ans. En cause ? L’impact de nous autres, Êtres humains, sur notre environnement. À l’origine de nombreuses sources de pollution, nous sommes également responsables de bon nombre de dégâts irréversibles.

 

Afin de soutenir les alertes – de plus en plus nombreuses, des scientifiques du monde entier, et de sensibiliser toujours plus de personnes à la cause environnementale, la WWF organise, cette année encore, l’Earth Hour. Une heure complète pendant laquelle tout le monde devra éteindre la lumière.

 

Une heure de mobilisation citoyenne, une petite soixantaine de minutes pour la planète. Prévue le 30 mars prochain, l’Earth Hour a pour but de faire ouvrir les yeux à tous ceux qui ne l’auraient pas encore fait, mais aussi d’exprimer son mécontentement vis-à-vis des décideurs.

 

Symbolique Earth Hour

 

Cette heure – plus symbolique que réellement impactante dans la lutte écologique, existe depuis 2007. Chaque année, plusieurs millions de personnes répondent à l’appel et éteignent leurs lumières à partir de 20h30. Une action qui se développe dans de nombreuses villes et de plus en plus de pays.

 

L’an dernier, par exemple, Singapour, Honolulu, Sydney, Moscou, Londres, Paris, New York ou encore Washington avaient montré l’exemple. Au total, plus de 7000 villes, réparties dans 187 pays ont éteint les éclairages de leurs monuments emblématiques. Notez donc le rendez-vous dans votre agenda ou votre bullet journal : l’Earth Hour se déroulera ce samedi 30 mars, à 20h30.

 

Son but ? Rappeler à tout le monde – qu’il s’agisse de citoyens, d’entreprises mais aussi de collectivités locales et surtout des gouvernements, que nous n’avons qu’une planète à disposition. « There is no planet B », peut-on lire sur les écriteaux des lycéens et étudiants lors des manifestations pour le climat. Et, au vu de l’avancée de la recherche spatiale, cette affirmation n’est pas prête d’être erronée.

 

Plutôt que d’attendre un voyage spatial salvateur, il serait donc temps de prendre soin de la planète que nous avons déjà à notre disposition. En commençant par arrêter de la maltraiter ! Bien évidemment, l’Earth Hour n’est qu’une piqûre de rappel. Il va de soi qu’il est important de faire attention à notre impact environnemental tout au long de l’année, en adoptant le zéro déchet, en limitant notre consommation et en faisant tout ce qui est à notre portée !

 

Si vous êtes en manque d’inspiration, vous pouvez toujours lire (ou relire), tous nos articles sur le sujet. On vous y parle voyage éco-volontaire, plogging, zéro déchet, défi écolo et bonnes résolutions. Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire : à vous de jouer ! Et n’oubliez pas d’éteindre vos lumières…


« »

  A lire aussi

  • ssam 2020

    SSAM 2020 : une semaine pour découvrir les métiers des services de l’auto ! - 1 février 2020

    Que vous n’ayez pas encore trouvé votre voie ou que vous souhaitiez vous renseigner davantage sur les métiers autour du secteur de l’automobile, la SSAM est faite pour vous ! Du 1er au 8 février prochain, venez découvrir de nombreux métiers et participer à autant d’ateliers.   Cette année, la Semaine des Services de l’Automobile et […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés