trashchallenge

TrashChallenge : le nouveau défi à relever d’urgence

S’il y a bien un défi à relever sur les réseaux sociaux, c’est celui-là ! Contrairement à tous les challenges qu’on a vu poper sur le net ces dernières années, le Trash Challenge a en effet le mérite d’être intelligent. Voilà en quoi il consiste…

 

Ice Bucket Challenge, Bird Box Challenge, Bottle Flip Challenge, Momo Challenge ou encore Mannequin Challenge… les réseaux sociaux sont champions pour donner naissance à de nouvelles modes, pas toujours très intelligentes. Si la plupart a pour but de divertir, certaines peuvent s’avérer dangereuses, voire mortelles. Mieux vaut donc se tenir à l’écart de ce genre de choses, pour le bien de tous. Mais dans le monde parfois obscur des challenges sur internet, il arrive parfois qu’on tombe sur une pépite.

 

C’est le cas notamment du Trash Challenge, un défi bien plus constructif et nécessaire que ses prédécesseurs. Et pour une fois, tout le monde est ravi qu’il devienne viral sur la toile ! Le but de ce challenge d’un nouveau genre ? Se prendre en photo devant un lieu pollué de déchets en tous genres, le nettoyer à fond et prendre une seconde photo, pour montrer le résultat. Ensuite, poster le tout sur les réseaux sociaux avec le #TrashChallenge, pour inciter vos ami(e)s/followers à faire de même.

 

Une belle initiative écologique et citoyenne, qu’on doit à un certain Byron Romàn. Le 5 mars dernier, le jeune homme publiait un simple post Facebook : il s’y affichait fièrement à côté de poubelles remplies après le nettoyage intensif d’un lieu. « Voilà un nouveau challenge pour les ados qui s’ennuient », écrivait-il en légende. « Prenez une photo d’un endroit qui a besoin d’être nettoyé, puis prenez une photo après avoir fait changer les choses, puis postez-la. Rejoignez la cause ! » Un post rapidement devenu viral, puisqu’il a été partagé plus de 320 000 fois, avant d’être largement repris sur les autres réseaux sociaux.

 

Les réseaux sociaux au service de l’écologie

 

Très vite, les internautes se sont pris au jeu. Depuis le 10 mars dernier, tout le monde veut participer : le hashtag #TrashChallenge a ainsi été utilisé plus de 75 000 fois rien que sur Twitter, et continue d’investir largement Instagram et Facebook. Au-delà de l’utilité publique de ce défi, il faut dire que les participant(e)s ressentent généralement un grand sentiment de satisfaction et de fierté.

 

Chacun(e) est heureux(se) de faire un geste aussi fort et symbolique pour la planète, et fier(e) de motiver les autres ! Et pour celles et ceux qui n’auraient pas encore conscience du problème, cela permet de se rendre compte de l’ampleur des dégâts… et du travail qu’il reste à faire !

 

Si vous aussi, avez envie de participer à ce challenge écologique et prendre part à la cause environnementale de manière plus que concrète, c’est le moment de vous lancer ! Comme expliqué plus haut, il vous suffit simplement de prendre en photo un endroit ayant besoin d’un petit coup de propre, et de faire un avant-après sur tous vos réseaux, Facebook, Twitter et/ou Instagram.

 

Sans oublier d’indiquer le hashtag #TrashChallenge, pour inviter vos ami(e)s à faire de même. Bien évidemment, rien ne vous empêche de répéter ce challenge autant de fois que vous voulez, avec toujours plus de monde pour vous accompagner.

 


« »

  A lire aussi

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés