Démographie mondiale: l’éducation, seul rempart contre la famine ?

Toutes les recherches scientifiques s’accordent à le dire, une importante crise démographique menace l’avenir de la planète. Nous sommes actuellement sept milliards d’habitants sur Terre, un chiffre impressionnant qui ne va faire qu’augmenter selon les prévisions. Les résultats d’études sérieuses montrent en effet, que ce nombre augmentera à 9,6 milliards d’ici 2050.

Et organiser la survie de cette planète surchargée de population humaine, plus chaude et affamée est un problème complexe qui mêle taux de natalité, hectares et calories. Car même si, d’un point de vue technique, les agriculteurs produisent actuellement une quantité suffisante de nourriture pour alimenter l’intégralité du monde, presque un milliard de personnes souffre de la faim. Les causes principales de cette distribution inégale des denrées sont le prix trop élevé de la nourriture et son absence de disponibilité selon la situation géographique.

Autre complication due à l’évolution démographique mondiale impliquant la famine : le problème de la nourriture n’est pas linéaire. En effet, même si la population mondiale ne doit pas doubler, selon les prévisions de croissance, les agriculteurs internationaux devront quand à eux doubler leur production d’ici 2050. Cette augmentation de la consommation sera liée à 50% à l’augmentation des revenus et à une alimentation plus riche et variée.

Enfin, le problème de cette augmentation de rendement agricole implique un souci de place. Pouvons nous réellement cultiver davantage quand on sait qu’il faut treize livres de céréales pour produire une livre de bœuf ? En effet, la moitié des terres couvertes de végétation sont déjà employées par le secteur de l’agriculture. Et comme défricher encore plus de territoires impliquerait une véritable catastrophe écologique, une solution viable n’est à ce jour pas encore trouvée.

Scolariser les femmes pourrait contrer la faim dans le monde

Alors comment contrer le problème démographique majeur qui s’annonce à l’horizon de 2050 ? La solution réside dans la baisse de fécondité au sein des régions du monde les plus pauvres. Et pour y parvenir, il est nécessaire de donner la priorité à l’éducation des femmes dans ces milieux défavorisés.

Car quand la plupart des femmes des pays du monde conservent un taux de natalité équivalant au seuil de renouvellement des générations, avec une moyenne de deux enfants par femme, en Afrique subsaharienne par exemple, le taux de natalité atteint les 5,6 enfants par femme. Ce taux de fécondité largement supérieur à la moyenne s’explique notamment par l’impossibilité qu’ont ces femmes d’accéder aux choix reproductifs comme la contraception.

Les femmes africaines sont donc souvent mères très jeunes et ne vont pas, ou très peu, à l’école. L’éducation serait donc un bon moyen de palier au problème : scolariser les jeunes africaines permettrait de faire baisser le taux de natalité. Le statut des femmes dans ces régions de forte croissance démographique, comme en Afrique subsaharienne, doit donc changer rapidement afin d’éviter de compter en 2050 plus d’un milliard d’affamés sur la planète.

 


« »

  A lire aussi

  • BON-PLAN: Achetez militant et solidaire sur Label Emmaüs ! - 22 novembre 2023

    Si vous ne connaissez toujours pas le site label-emmaus.co, découvrez-le vite, vous serez surpris des trouvailles que vous pouvez faire, à tout petits prix, tout en participant à l’insertion de personnes socialement éloignées de l’emploi. Vêtements, high-tech, électroménager, livres…une fois votre choix fait, vous pouvez soit être livré soit retirer la marchandise en boutique. Le […]

    >> Lire la suite

  • La « Paris Burger week » 2023, c’est parti ! - 22 novembre 2023

    Vous avez trois semaines pour élire le meilleur burger de Paris, du 23 novembre au 10 décembre 2023. Le principe est simple : les restaurants participants au concours présenteront leurs meilleurs burgers, la liste et les photos sont sur le site parisburgerweek.fr. Il vous suffit de vous rendre dans ces restaurants pour goûter les burgers, […]

    >> Lire la suite

  • RESTO: Zapi ouvre une nouvelle pizzeria à Paris ! - 17 novembre 2023

    Zapi, c’est la référence en matière de pizzas authentiques, et chaque ouverture est  une bonne nouvelle pour les parisiens ! De la Margarita à la Diavola, en passant par la Quattro formaggi, elles sont toutes à pâte fine et croustillante, garnies de produits veramente italiani ! Vous y trouverez également de nombreuses salades de produits […]

    >> Lire la suite

  • yoga

    Yoga : 5 bonnes raisons de s’y mettre - 24 juin 2020

    Ça fait un bon moment que vous pensez à vous mettre au yoga, sans jamais trouver la motivation d’essayer. Pourtant, ce sport doux a de nombreux bienfaits pour le corps et la santé ! Voici donc 5 bonnes raisons qui devraient vous aider à vous lancer pour de bon !   Contrairement aux idées reçues, le yoga […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés