Washington : Les policiers américains tirent-ils sur tout ce qui bouge ? 

Une jeune femme a été tuée par les policiers américains après une course poursuite près du Capitole à Washington. 

Une voiture noire, avec une femme à bord, a tenté de franchir une barrière de police près de la Maison Blanche. Des vidéos amateurs, et d’autres de journalistes montrent une berline coincée entre deux voitures de policiers, qui après une discussion très courte, s’enfuie. Une course poursuite s’engage alors, avant d’entendre des coups de feu. Selon Kim Dine, le chef de la police, le conducteur était une femme, et un enfant était à bord du véhicule avec elle. Il a aussi déclaré : “Nous n’avons aucune information qui laisse penser que l’incident est lié au terrorisme ou qu’il puisse s’agir d’autre chose que d’un incident isolé.” Pourquoi avoir tiré à de nombreuses reprises sur la jeune femme si le danger n’était pas établi ?

Aux Etats-Unis, l’usage des armes est monnaie courante. Mais les forces de l’ordre, en bon exemple, devrait se limiter aux réels dangers. Dans cette affaire, la conductrice de la voiture a été tuée devant les yeux de son enfants, pour avoir forcé un barrage de police. Ayant peur d’une nouvelle fusillade, ou d’un attentat, le pays entier est sur le qui-vive et doit défendre correctement la population. Cela étant dit, nous sommes en droit de nous demander si tirer sur un conducteur en route, est véritablement la meilleure solution. Peut-être s’agit-il d’une réaction simple, bien plus efficace.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=LCLGnach_YQ[/youtube]