RENTREE 2014 : LA MAIRIE DE PUTEAUX SEXISTE ?

Pour quelque 12,3 millions d’élèves l’heure de la rentrée a sonné ! Pour encourager ses écoliers, la mairie de Puteaux a décidé de distribuer des cartables roses pour les filles et bleus pour les garçons. En plein débat sur la théorie du genre, cette initiative fait grand bruit.

Et une leçon de stéréotype, une ! En pleine rentrée, la mairie de Puteaux a décidé de distribuer aux élèves des cartables. Plus de 300 000 euros ont été utilisés pour confectionner et distribuer plus de 3900 cartables. Le hic ? La couleur et le contenu des sacs.

Pour les filles, un cartable rose avec un manuel pour confectionner des bijoux et pour les garçons un sac bleu avec un guide pour construire un robot. Honorable de loin, cette initiative est en réalité un total fiasco. En plein débat sur la théorie du genre, les clichés sur les sexes persistent toujours. Des idées archaïques qui sont inculquées à des enfants dès la maternelle. Le rose, symbole de la fragilité et de la délicatesse, est évidemment attribué aux filles. Le bleu gendarme est pour les garçons. Le gouvernement et Najat Vallaud-Belkacem en particulier ont fait de la lutte des stéréotypes leur cheval de bataille.

De nombreux internautes ont réagi au bad buzz de la mairie de Puteaux.

 

La maire de Puteaux, de son côté, ne regrette en rien son projet de distribution de cartables. « Ça me désole de voir ces polémiques stériles», explique Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de la ville depuis 2004.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1