Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(): Failed opening 'searchform.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.4/lib/php') in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Bac +4/+5 : Master MECADOC (Archivistique) – Université de Haute-Alsace

Ce diplôme est l’héritier de la filière MECADOCTE créé en 1976.

Le Master ouvre, au-delà de l’acquisition de savoirs et savoir-faire de haut niveau, la possibilité de se construire un parcours personnel spécialisé. Il assure une formation en phase avec les réalités du terrain, fait appel à des professionnels expérimentés et à des techniques pédagogiques innovantes. Ses enseignements constituent une préparation aux concours administratifs du domaine.

Modernité et ouverture aux enjeux contemporains

 L’évolution des nouvelles technologies autant que certains dispositifs réglementaires récents tendent à faire converger les métiers des archives, et de la valorisation du patrimoine vers un certain nombre de compétences communes : création et gestion de systèmes d’information, maîtrise du champ réglementaire de la Culture, management, gestion de projet, langues étrangères.

Ces deux professions se caractérisent par des compétences propres  correspondant aux enseignements proposés dans le cadre de deux spécialités :

Deux stages longs (2 et 4 à 6 mois) permettent de se familiariser avec l’environnement professionnel et d’y réaliser des projets concrets.

 

Archivistique 

La spécialité a pour objectif de former des professionnels polyvalents, capables d’assurer un niveau d’expertise et de mise en œuvre de projets archivistiques conformes aux attentes à la fois de collectivités territoriales et de sociétés privées.

La spécialité intègre les évolutions récentes des métiers des archives (ouverture des archives d’entreprise, développement de l’informatique dans les administrations, etc.) sans pour autant renoncer aux aspects traditionnels indispensables (paléographie, description archivistique classique, conservation préventive par exemple).

Une attention particulière est désormais apportée au numérique dont la maîtrise constitue un véritable atout lors de l’entrée sur le marché du travail (numérisation des documents, mise en place de bases de données, encodage d’instruments de recherche, records management, archivage des documents numériques).

La première année est consacrée aux fondamentaux traditionnels de l’archivistique, la deuxième à l’appréhension des enjeux et typologies plus spécifiques (archives électroniques, archives audiovisuelles, archives d’entreprise, évaluation des archives).

L’enseignement est assuré à la fois par des enseignants-chercheurs et des professionnels (Archives municipales de Mulhouse, Archives de PSA, etc.).

Quelques modules :

 Archivistique générale puis spécialisée (collecte, évaluation et conservation des archives)

Histoire des institutions à l’époque moderne et contemporaine

Diplomatique moderne et contemporaine

Paléographie moderne

Archivage électronique et records management

Typologie des archives d’entreprise

Enjeu du document numérique

Préparation aux concours de la fonction publique territoriale

etc.

 Les cours se prolongent par des travaux pratiques, dans les institutions de conservation, ainsi que par des visites. Pour l’année 2014-2015, les étudiants auront ainsi eu l’occasion de visiter : les Archives nationales, les archives du ministère de Affaires étrangères, les archives de l’UNESCO, les archives du musée des Arts Décoratifs, les Archives départementales du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort, les Archives municipales de Mulhouse ainsi que les archives de PSA.

 

La formation est enfin complétée par deux stages :

le stage de première année (deux mois) permet à l’étudiant de découvrir sur le terrain le métier d’archiviste et de mettre en pratique les enseignements théoriques reçus au cours de l’année. Il doit classer et décrire un fonds d’archives pour produire un instrument de recherche prêt à être mis à la disposition du public.

 le stage de deuxième année (quatre mois minimum , six mois maximum) incite l’étudiant à mobiliser ses capacités de réflexion sur des problématiques professionnelles plus poussées (traitement des archives audiovisuelles, mise en place d’une politique d’archivage, d’un projet de numérisation, etc.).


« »

  A lire aussi

  • bourses exceptionnelles

    Bourses exceptionnelles : quand les écoles s’engagent - 14 mai 2020

    Dans le contexte actuel, plusieurs écoles et d’établissements d’enseignement supérieur ont décidé de donner un petit coup de pouce à leurs étudiants pour la rentrée 2020. Parmi les établissements concernés, on retrouve IDRAC Business School, qui renforce son dispositif de bourses.   « Donner à tous la chance d’accéder à l’Enseignement Supérieur », voilà ce qui motive […]

    >> Lire la suite

  • réorientation

    Orientation : comment savoir si on a fait le bon choix ? - 28 février 2020

    Alors que l’année universitaire est presque terminée, vous ne savez toujours pas si vous avez fait le bon choix concernant votre orientation. Afin de dissiper vos doutes, concentrez-vous sur les signes vous indiquant qu’il faut peut-être changer de voie !   À la fin du lycée, on trouve deux catégories de futurs étudiants : ceux qui sont […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 4 jeux pour les rendre plus fun - 2 décembre 2019

    On est d’accord, il y a plus palpitant dans la vie que les révisions. Mais il faut bien passer par là si vous voulez réussir votre année ! Afin de vous rendre la tâche plus facile, voici 4 jeux avec qui les révisions seront plus fun.   Qui a dit que les révisions étaient incompatibles avec […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 3 bonnes raisons de faire des pauses - 27 novembre 2019

    Réviser, c’est bien. Mais réviser trop n’est jamais la solution. Autrement dit, bûcher pendant des heures sans vous arrêter à l’approche des examens ne vous aidera pas plus à réussir. Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut donc faire quelques pauses pendant vos révisions. Explications.   Chaque année, c’est pareil : à l’approche […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés