Formation courte : DU Traducteur-interprète judiciaire

Description

Cette formation associe des universitaires, des professionnels de la traduction et de l’interprétation en contexte judiciaire ainsi que des praticiens du droit. Approuvée par des magistrats, elle a pour objectif de permettre au stagiaire de connaître l’organisation et le fonctionnement du système judiciaire, d’approfondir la compréhension des situations diverses et complexes où l’expert traducteur-interprète est appelé à intervenir.

L’enseignement, fondé sur la Théorie Interprétative de l’ESIT, est dispensé en français. Il comporte 24 heures de formation théorique et 48 heures de formation pratique (étude de cas, jeux de rôle, analyse de textes) en vue de la préparation à la traduction et l’interprétation.

Enseignement présentiel dans les locaux de l’ESIT : 72 heures de cours complétées par du travail personnel (8 sessions à raison d’une semaine sur deux : 3 heures le vendredi de 18h à 21h et 6 heures le samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h, de février à juin).

L’École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT) a été fondée en 1957. Actuellement rattachée à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, elle délivre trois masters professionnels accessibles aux titulaires d’une licence, quelle qu’en soit la spécialité : Interprétation de conférence,Traduction éditoriale, économique et technique, etInterprétation en langue des signes française. L’ESIT prépare en outre au master 2 Recherche et au Doctorat en Traductologie.

ESIT

Niveau d’entrée

La formation est ouverte aux titulaires d’un bac + 3 (quelle que soit leur langue maternelle), aux experts récemment nommés, aux traducteurs et aux interprètes diplômés, aux interprètes en langue des signes, qui pourront ainsi élargir leur champ d’intervention au service de la justice ou au titre de leur activité indépendante.

Admission sur dossier et entretien.

Coût de la formation (hors droits universitaires, de l’ordre de 180 euros) :
–  Au titre de la formation continue des salariés : 4 000 euros TTC.

– Tarif préférentiel pour les professions libérales, experts judiciaires, Anciens de l’ESIT et demandeurs d’emploi : 2 500 euros TTC (possibilité de régler en plusieurs versements, nous contacter).
Dans les deux cas, il n’est pas perçu de TVA.

Diplôme

Diplôme Universitaire de traducteur-interprète judiciaire

Programme et spécificités

UE théorique (24 h)
Objectif : approfondir la compréhension des situations en contexte judiciaire

– Présentation de la formation, introduction à la Théorie Interprétative 1h30
– L’organisation judiciaire 1h30
– La justice pénale – suivi d’une procédure 3h
– Le système de droit gallo-romain (exemple de la France) 1h30
– Le système de droit anglo-saxon 1h30
– Autres systèmes de droit 1h30
– La justice commerciale 1h30
– Les négociations commerciales 1h30
– Le contrat 1h30
– L’acte notarié 1h30
– Phraséologie et terminologie juridiques françaises 1h30
– Déontologie de l’expert traducteur-interprète 1h30
– Inscription, réinscription, état des missions, représentation des intérêts professionnels des experts traducteurs-interprètes 1h30
– Le rôle de l’expert-traducteur, la traduction certifiée, le visa de certification 1h30 1h30
– Le rôle de l’expert-interprète à l’audience, dans les établissements pénitentiaires, hospitaliers, dans les procédures 1h30

UE pratique (48 h)
Objectif : préparer à la traduction et à l’interprétation

– La justice civile – étude de cas 1h30
– La justice pénale – tribunal pour enfants – étude de cas 3h
– La justice commerciale – étude de cas 1h30
– Négociations commerciales – jeux de rôle 3h
– Le contrat – étude de cas 1h30
– L’acte notarié – analyse de textes 3h
– Déontologie de l’expert – jeux de rôle 3h
– L’expertise : évaluation d’une traduction (déroulement de l’expertise, convocation et audition des parties, rédaction du rapport) 1h30
– L’interprétation à l’audience – jeux de rôle 3 h
– L’interprétation dans les établissements pénitentiaires, hospitaliers, dans les commissariats (garde à vue) – jeux de rôle 3 h
– Les commissions rogatoires internationales, pv d’audition et d’interrogatoire 3h
– Les décisions des juridictions – étude de cas 6 h
– Les conclusions d’avocat – analyse de textes 1h30
– Les expertises en matière médicale, immobilière ou d’assurance – étude de cas 3 h
– La pratique de l’expertise selon les associations professionnelles 3h
– Typologie des demandes en matière de traduction certifiée dans le domaine privé – Analyse de textes 3h
– Le pôle financier – étude de cas 3h
– Infractions à la loi sur les stupéfiants – étude de cas 1h30

Le plus de l’école

De par la dimension professionnelle de ses formations, l’ESIT se démarque nettement des filières de langues : les cursus qu’elle propose sont ouverts à des étudiants ayant des profils très divers – pour plus de la moitié étrangers – dans une trentaine de combinaisons linguistiques. Les enseignants sont des praticiens confirmés de la traduction ou de l’interprétation. Ses formations répondent à des besoins avérés du marché, tant en traduction qu’en interprétation de conférence ou interprétation LSF. A leur sortie de l’École, les diplômés s’intègrent très rapidement dans la vie professionnelle et exercent en libéral ou comme salariés au sein d’entreprises industrielles ou commerciales, du secteur public ou associatif et des organisations internationales, en France et à l’étranger.

La réputation de l’ESIT auprès des professionnels comme des chercheurs en traductologie dépasse largement les frontières de l’Hexagone. Elle s’est forgée sur une démarche pédagogique originale fondée sur la « Théorie interprétative de la traduction », également appelée « École de Paris » à l’étranger. L’ESIT entretient par ailleurs des relations étroites avec nombre d’institutions et établissements étrangers pour favoriser les échanges d’étudiants et d’enseignants. Elle contribue ainsi à la diffusion de bonnes pratiques d’enseignement et d’exercice des métiers d’interprète et de traducteur à l’échelle européenne et internationale.

 


« »

  A lire aussi

  • bourses exceptionnelles

    Bourses exceptionnelles : quand les écoles s’engagent - 14 mai 2020

    Dans le contexte actuel, plusieurs écoles et d’établissements d’enseignement supérieur ont décidé de donner un petit coup de pouce à leurs étudiants pour la rentrée 2020. Parmi les établissements concernés, on retrouve IDRAC Business School, qui renforce son dispositif de bourses.   « Donner à tous la chance d’accéder à l’Enseignement Supérieur », voilà ce qui motive […]

    >> Lire la suite

  • réorientation

    Orientation : comment savoir si on a fait le bon choix ? - 28 février 2020

    Alors que l’année universitaire est presque terminée, vous ne savez toujours pas si vous avez fait le bon choix concernant votre orientation. Afin de dissiper vos doutes, concentrez-vous sur les signes vous indiquant qu’il faut peut-être changer de voie !   À la fin du lycée, on trouve deux catégories de futurs étudiants : ceux qui sont […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 4 jeux pour les rendre plus fun - 2 décembre 2019

    On est d’accord, il y a plus palpitant dans la vie que les révisions. Mais il faut bien passer par là si vous voulez réussir votre année ! Afin de vous rendre la tâche plus facile, voici 4 jeux avec qui les révisions seront plus fun.   Qui a dit que les révisions étaient incompatibles avec […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 3 bonnes raisons de faire des pauses - 27 novembre 2019

    Réviser, c’est bien. Mais réviser trop n’est jamais la solution. Autrement dit, bûcher pendant des heures sans vous arrêter à l’approche des examens ne vous aidera pas plus à réussir. Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut donc faire quelques pauses pendant vos révisions. Explications.   Chaque année, c’est pareil : à l’approche […]

    >> Lire la suite

© 2022 Planete Campus. Tous droits réservés