Bac +5 : Master Psychologie Spécialité : Psychologie cognitive et neuropsychologie – Université de Franche-Comté

Description du master

 

    La spécialité « Psychologie cognitive et neuropsychologie » a vocation à former des psychologues spécialisés dans la prévention, l’évaluation et la prise en charge des dysfonctionnements cognitifs, qu’ils résultent de lésions cérébrales, de maladies génétiques ou de troubles du développement chez l’enfant et l’adulte.

   Les étudiants formés dans le master recevront une formation étendue dans la connaissance des mécanismes cognitifs (langage, lecture, attention, mémoire, apprentissage…) et leurs dysfonctionnements (troubles du langage, dyslexie, dyscalculie, démences, pathologies psychiatriques, …). Parallèlement, ils seront formés aux outils de diagnostic, avec notamment une formation approfondie aux tests mentaux. La prise en charge de ces particularités sera également abordée.

   L’objectif est l’acquisition des compétences professionnelles théoriques et pratiques, en conformité avec les exigences de la profession (Accès au titre de Psychologue et observance du Code de déontologie des Psychologues). Le stage professionnel (500h) s’impose comme un élément majeur professionnalisant pour la future formation du psychologue.

   La spécialité intègre une « finalité professionnelle » et une « finalité recherche ». La distinction entre « finalité professionnelle » et « finalité recherche » s’opère par l’obligation de suivre l’UE de Méthodologie de la recherche pour les étudiants inscrits dans la filière Recherche. Un stage d’insertion en Laboratoire caractérise également la «finalité recherche ».

   Le module qualifiant du stage en institution pour la finalité professionnelle est couplé avec de l’analyse de la pratique (séances de supervision).

   Les enseignements sont dispensés par des professionnels (70% des enseignements dispensés par des psychologues spécialisés en neuropsychologie, neurologues, orthophonistes, gériatres, psychiatres, neuropédiatres), des enseignants chercheurs (25%)  et des représentants d’associations.

Unités d’enseignements

   

L’année universitaire est organisée sous la forme d’une alternance de périodes de cours et de stages (à chaque semestre: deux mois de cours puis deux mois de stage).

Semestre 1

UE1: Handicap et troubles mentaux : étiologie, descriptions, interventions (24h CM, 24h TD)

UE2: Apprentissage et mémoire (24h CM, 24h TD)

UE3: Neuropsychologie des fonctions executives (24h CM, 24h TD)

UE4: Stage et TER (24 h de supervision de stage, 24 h mémoire)

UE5: Unité transversale (18 h langue vivante, 18h accompagnement au projet professionnel)

UE filière recherche

Semestre 2

 

UE1: Neurosciences affectives (24h CM, 24h TD)

UE2: Vieillissement cognitif (24h CM, 24h TD)

UE3: Approche cognitive et neuropsychologique de la perception et de la motricité (24h CM, 24h TD)

UE4: Langage, lecture et troiubles associés (24h CM, 24h TD)

UE5: Stage et TER (24 h de supervision de stage, 24 h mémoire)

UE filière recherche

Stage (500h minimum)

   Le stage se déroule conformément à l’Arrêté du 19 mai 2006 relatif aux modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret n° 90-205 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.

   Il s’agit d’un stage d’autonomisation et de pratique avec implication active du stagiaire aux activités du psychologue en institution, suivis de prise en charge, participation et animation de réunions avec les équipes …

  Deux mois sont consacrés au stage lors de chaque semestre. L’étudiant peut choisir d’effectuer tout son stage auprès du même professionnel, lors des deux semestres, ou d’effectuer deux stages différents (un à chaque semestre). En parallèlle, les étudiants bénéficieront de séances de supersivion de stage, assurée par des psychologues spécialisés en neuropsychologie.

                                                   ———-  Débouchés et / ou poursuites d’études———-

    Les secteurs d’activité dans lesquels les diplômés sont susceptibles d’apporter leurs compétences originales et spécifiques sont par exemple :

-Le secteur hospitalier (services de neurologie, neuropédiatrie, neurogériatrie, pédiatrie, psychiatrie…)

-Les établissements spécialisés pour enfants (CMP, CMPP, IME, centre de rééducation fonctionnel…)

-Les établissements spécialisés pour adulte (maison de retraite médicalisées, CAT…)

-Les structures d’accompagnement (SESSD, …)

-L’exercice en libéral

   La poursuite d’étude peut se faire vers un Doctorat en Psychologie. Les lieux d’activité pour le psychologue chercheur peuvent encore être : Organisme public d’études et de recherche (CNRS, INRA…), laboratoires universitaires, services d’études de l’administration publique et des collectivités territoriales, services d’études d’une grande entreprise ou d’organismes professionnels, cabinets d’études et de conseil.


« »

  A lire aussi

  • bourses exceptionnelles

    Bourses exceptionnelles : quand les écoles s’engagent - 14 mai 2020

    Dans le contexte actuel, plusieurs écoles et d’établissements d’enseignement supérieur ont décidé de donner un petit coup de pouce à leurs étudiants pour la rentrée 2020. Parmi les établissements concernés, on retrouve IDRAC Business School, qui renforce son dispositif de bourses.   « Donner à tous la chance d’accéder à l’Enseignement Supérieur », voilà ce qui motive […]

    >> Lire la suite

  • réorientation

    Orientation : comment savoir si on a fait le bon choix ? - 28 février 2020

    Alors que l’année universitaire est presque terminée, vous ne savez toujours pas si vous avez fait le bon choix concernant votre orientation. Afin de dissiper vos doutes, concentrez-vous sur les signes vous indiquant qu’il faut peut-être changer de voie !   À la fin du lycée, on trouve deux catégories de futurs étudiants : ceux qui sont […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 4 jeux pour les rendre plus fun - 2 décembre 2019

    On est d’accord, il y a plus palpitant dans la vie que les révisions. Mais il faut bien passer par là si vous voulez réussir votre année ! Afin de vous rendre la tâche plus facile, voici 4 jeux avec qui les révisions seront plus fun.   Qui a dit que les révisions étaient incompatibles avec […]

    >> Lire la suite

  • révisions

    Révisions : 3 bonnes raisons de faire des pauses - 27 novembre 2019

    Réviser, c’est bien. Mais réviser trop n’est jamais la solution. Autrement dit, bûcher pendant des heures sans vous arrêter à l’approche des examens ne vous aidera pas plus à réussir. Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut donc faire quelques pauses pendant vos révisions. Explications.   Chaque année, c’est pareil : à l’approche […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés