Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(): Failed opening 'searchform.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.4/lib/php') in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

« Le combat d’un homme, le combat d’un peuple, le combat d’un monde »

L’Aghanistan en son coeur

C’est ainsi que Christophe de Ponfilly, grand reporter, auteur, réalisateur, qui recevra le prix Albert Londres en 1985  pour « Les combattants de l’insolence » sur La lutte des « Moujahidin » nomme son  histoire. Fabuleux  destin qui  durant plus  de 16 ans  le verras suivre un autre fabuleux destin celui  du commandant  Massoud,  depuis sa lutte contre le règime soviétique, puis contre les talibans jusqu’à son assassinat par EL QAEDA  le 9  septembre 2001.

Ce jour là  , c’est le symbole de la résistance Afghanne qua l’on tue donnât ainsi  le feu vert aux attentats  qui  allaient 2 jours plus tard frapper les Etats  Unis .

Christophe de Ponfilly, s’est efforçé, avec une obstination têtue, à travers ses livres et ses films, de sensibiliser l’opinion occidentale au drame afghan. Il avait noué des liens d’amitié avec Ahmed Chah Massoud, chef de la résistance afghane au régime des talibans, qu’il a suivi tout au long de son combat.

 

 

Cette collection est scindée en  2  DVD

 

Le premier « naissance d’une mythe «  nous fait découvrir  Massoud alors jeune chef de lutte contre les soviétique venus envahir  pour  soumettre son pays.

Puis Massoud l’Afghan » où  commandant en lutte contre des talibans nombreux ,structurés , professionnels  il tente de former  et d’organiser son armée .

On a d’abord l’impression d’une lutte du pot de terre contre le pot  de fer ,mais c’est la détermination et l’intelligence stratège de Massoud qui au final fait de ses soldats  de vrais combattants, rééquilibrant  un peu plus le combat.

D’abord simple on sent cet homme fatigué, mais aussi  inspiré , prompt au combat  et dont la lutte sera arrêtée en plein élan par une  mort  horrible

 

Ces colonels se souviendront , avec fierté et respect, d’avoir participés à un moment d’Histoire au service d’un homme qui incarnait la liberté, la foi et son pays : abrupt , magnifique , courageux .

 

Massoud  concentré avant le combat , à l’écoute des ses colonels   (pour la plupart tués  au combat)  Massoud  accroché à son téléphone satellite même au plus profond des gorges de ce magnifique mais ardu pays  .

 

Nous découvrons combien la communication s’avère  difficile  dans un pays  aussi  escarpé, au climat  ardu ,  entre des hommes  plus ruraux que  soldats,  pourtant prêts à tout pour leur pays et leur chef. .

 

« le dessous des cartes » nous explique  ce que fut l’Afghanistan, ce qui  aujourd’hui  le mine et où risque de le mener de tels conflits toujours en cours.

 

 

Le deuxième  DVD « l’homme que l’occident n’a pas voulu  écouter » présent en deux sujets l’engagement de milliers de Français  qui ont traversé , à pied ou à cheval, les frontières pour soutenir des populations oubliées.

 

« Massoud ou la délégation du désespoir » montre le voyage de parlementaires européens en juin 2000.

 

 

Ce  qui  ressort de cette collection c’est la rencontre  , improbable  entre deux hommes que rien ne prédestinait  à se rencontrer :

 

Massoud ,  un homme déterminé , qui  à donné sa vie pour la liberté de son pays ;rarement chez lui  sa femme et ses fils sont fiers de cet homme exceptionnel et accepte avec une crainte permanente son engagement.

Christophe de Ponfilly,  ne ressortiras pas indemne de cette aventure car elle lui   aura fait perdre beaucoup d’illusions sur les politiques  qui mènent le monde, trop  souvent prêts sacrifier des vies humaines, si  facilement et si injustement.

L’un des rares à avoir su concilier journalisme et humanisme, il disait qu’une « caméra est une meilleure arme que le kalachnikov ».

 

Il choisira de mettre fin à ses jours  en  2006. Christophe dit que sa vie a été bouleversée depuis l’assassinat de Massoud et qu’il ne peut supporter un monde sans lui.

 

Ces films témoigneront à jamais  de son amour pour la liberté  et l’authenticité .Lui aussi aura été  jusqu’au bout de son engagement. Comme Massoud l’Afghan.

 

DVD disponible aux éditions du Montparnasse

Prix de vente indicatif :18 €

Sortie le 6 septembre 2011  

Fabienne Prevot


« »

  A lire aussi

  • - 21 février 2024

    Sous le label « Une autre Russie », ce festival continue sa route, et c’est tant mieux, car l’Art doit être au dessus de tout jugement politique et doit continuer à traverser les frontières. Il nous propose comme chaque année de découvrir le meilleur du cinéma russe d’hier et d’aujourd’hui, avec des projections de films […]

    >> Lire la suite

  • Le nouveau one-woman show de Caroline Vigneaux - 7 février 2024

    Cela fait près de 15 que l’avocate a quitté sa robe, pour reprendre le titre de son tout premier spectacle, pour devenir humoriste professionnelle et elle a bien fait puisqu’elle réalise son rêve et mène une jolie carrière qui a débuté au Palais des Glaces puis à l’Olympia et joue actuellement les prolongations au Théâtre […]

    >> Lire la suite

  • Le bateau pour Lipaïa au Petit Hébertot - 5 février 2024

    Alexei Arbouzov (1908-1986), dramaturge russe et soviétique, est devenu très célèbre dans les années 60 avec son roman Histoire d’Irkoutsk, qui a largement dépassé les frontières de l’URSS. Avec Le bateau pour Lipaïa, il signe une pièce pleine de tendresse, de douceur, d’espoir aussi en narrant une rencontre entre un médecin-chef d’un sanatorium à Riga […]

    >> Lire la suite

  • Bénureau entier - 2 février 2024

    C’est un véritable portrait de groupe que  nous fait l’humoriste, dans la peau d’un président qui défend les riches, d’un retraité radin et raciste qui ne sort pas de chez lui, d’un CRS qui matraque ou d’une belle-mère épouvantable…en reprenant à la fois ses anciens sketches incontournables – on ne s’en lasse pas-  mais nous […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés