Le grandiloquent Moustache poésie club : « ronflant, coulant, grand »

La parole libre qui vrille ..

C’est au Rond Point  que Mr Ribes son directeur,  en vrai  dénicheur de talents reçoit le GMPC

Astien, Mathurin, et Ed Wood sont reliés par un élément qui  déterminent l’entrée au  club : une moustache .

Comme une pointe d’ironie dans le paysage du slam, un signe de reconnaissance, une provocation comme celle que Duchamp dessinait à la Joconde..

Ils sont à la fois  complices et complémentaires.

Astien : Mathurin a apporté la poésie..

Ed Wood : astien a apporté la grandiloquence…

Astien : et tu as apporté la moustache

Ed Wood : l’auto dérision nous a  réuni tous  les trois, là où les autres étaient  plus  sérieux, politisé , premier degré nous  sommes plus décalés

Ils partagent des références solides telles qua  Brassens, Audiard, Prévert mais aussi le courant de l’Oulipo, Renaud, Bobby  Lapointe, les Pieds Nickelés.

Mathurin :«  ce  n’est ni un  récital , ni  une performance. Nous sommes mis  en scène. Nous venons au club avec polo, vête et moustache, pour une parole libre sans artifices, sans décor ni accessoires, pour dans une relation immédiate au public

« Nous sommes les plus grands poètes du  monde de l’est Parisien »

Mathurin  des « côtes du nord » c’est le décalé sensible

Astien, le « romantique désillusionné »

Ed Wood , le « salace inoffensif »

« On aime opposer les extrémités : associer Baudelaire et les charlots , Duchamp et les sous doués en vacances »

Exemple de délire culticréatif

« je connais un lieu qui

pique au  vif l’intellec.

Il faut juste une

moustache pour faire

partie de la  fête

On y  trouve des

versificateurs de la

démesure.

Des poètes bien plus sexy

que Bruno Masure.

On y  exige à  l’entrée des

tenues correctes.

Viens écouter claquer la

langue des tris poètes.

Où ça ? Où ça ?

Au Grandiloquent

Moustache Poésie Club »

Le GMPC au théâtre du  Rond Point

Du  3  au 24  décembre çà  18H30

Pour plus d’informations   allez sur : www.moustachepoesie.com et http://www.myspace.com/legmpc

Fabienne Prevot


« »

  A lire aussi

  • Music-Hall Colette - 22 février 2024

    Cléo Senia interprète toutes les facettes du personnage de Colette, la femme ivre de liberté, provocatrice, scandaleuse, la femme qui ose tout, même ce qui est interdit ou malséant…Et quoi de mieux qu’un Music Hall dans un décor de  Belle Epoque avec danse, musique, chant et théâtre pour évoquer la vie tumultueuse de l’écrivain. Aidée […]

    >> Lire la suite

  • - 21 février 2024

    Sous le label « Une autre Russie », ce festival continue sa route, et c’est tant mieux, car l’Art doit être au dessus de tout jugement politique et doit continuer à traverser les frontières. Il nous propose comme chaque année de découvrir le meilleur du cinéma russe d’hier et d’aujourd’hui, avec des projections de films […]

    >> Lire la suite

  • Le nouveau one-woman show de Caroline Vigneaux - 7 février 2024

    Cela fait près de 15 que l’avocate a quitté sa robe, pour reprendre le titre de son tout premier spectacle, pour devenir humoriste professionnelle et elle a bien fait puisqu’elle réalise son rêve et mène une jolie carrière qui a débuté au Palais des Glaces puis à l’Olympia et joue actuellement les prolongations au Théâtre […]

    >> Lire la suite

  • Le bateau pour Lipaïa au Petit Hébertot - 5 février 2024

    Alexei Arbouzov (1908-1986), dramaturge russe et soviétique, est devenu très célèbre dans les années 60 avec son roman Histoire d’Irkoutsk, qui a largement dépassé les frontières de l’URSS. Avec Le bateau pour Lipaïa, il signe une pièce pleine de tendresse, de douceur, d’espoir aussi en narrant une rencontre entre un médecin-chef d’un sanatorium à Riga […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés