Le Misanthrope revisité!

C’est le comédien-metteur en scène Thomas le Douarec qui a eu l’audace de nous proposer une version électro-rock-glamour-déjantée de cette pièce magistrale, et il a réussi son pari de nous faire goûter les vers de Molière -respectés à la lettre et c’est ça l’exploit – avec modernité, drôlerie et délire. Certes le spectateur est surpris dès les premières minutes par une musique disco étourdissante et une gesticulation en rythme endiablé des comédiens, par la vue d’une guitare électrique sur scène et d’un décor ultra- kitsch, mais les oreilles et les yeux s’adaptent au fur et à mesure des vers admirablement déclamés et des gags qui s’enchaînent avec frénésie. Il s’en dégage une énergie communicante entre les artistes qui ne se prennent jamais au sérieux mais qui traitent avec sérieux l’objectif de l’auteur, celui, comme le précise le metteur en scène de « représenter un homme entier, solitaire, sincère, sans compromis, et le confronter à une société contemporaine superficielle… »

400 ans après, l’œuvre reste d’une étonnante modernité,  et ce parti-pris de la démesure nous la fait revivre avec délectation.

Jusqu’au 23 juin

Du jeudi au samedi à 21h, samedi et dimanche à 16h30

L’Epée de Bois, Cartoucherie, Paris

Bon-plan : Tarif réduit 13 € pour les étudiants et moins de 30 ans.


«

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés