Vacances : voyager en étant écolo, c’est possible !

voyager en étant écolo

Saviez-vous que le tourisme était responsable de 8% des émissions de CO2 dans le monde ? Eh oui, partir en vacances est loin d’être écologique… à moins qu’on applique quelques solutions simples, permettant de voyager en étant écolo !

 

Afin que vos vacances n’alourdissent pas (trop) votre bilan carbone, voici quelques exemples de ce que vous pourriez faire lors de votre prochain voyage, que votre destination soit proche ou lointaine.

 

Bien choisir son mode de transport

 

Sans surprise, mieux vaut éviter l’avion, très gourmand en carburant et également très polluant. Dans la mesure du possible, il est donc préférable de prendre le train ! Un mode de transport qui met plus de temps, certes, mais qui n’est pas plus cher et qui s’avère bien plus écolo ! En effet, sur une distance de 1000km, le train rejette un peu plus de 10kg de CO2, alors que l’avion en rejette 360kg.

 

Autre option : faire du covoiturage ! Si la voiture émet plus ou moins 150kg de CO2 pour 1000km parcourus, c’est toujours mieux de partager les frais d’essence et ne pas voyager à vide. Si tout le monde prenait cette habitude, ça ferait aussi moins de voitures sur les routes… Une fois arrivé(e)s sur place, on privilégie bien entendu les transports en commun, le vélo ou la marche à pieds !

 

Opter pour des activités nature

 

Nul besoin de faire du jet-ski ou des balades en quad pour profiter de vos vacances ! Il y a tout un tas d’activités à faire qui ne polluent pas la nature et/ou les océans… Comme par exemple la randonnée à pieds (sans oublier de prévoir un picnic zéro déchet dans le sac à dos si besoin), ou le kayak, qui fonctionne à l’huile de coude !

 

Si vous êtes plus adeptes de sensations fortes, vous pouvez toujours tenter le rafting, le canyoning, l’escalade, le parapente ou encore le surf ! Autant d’activités parfaites pour les vacances, sans danger pour l’environnement…

 

Dernière recommandation : oubliez les activités avec des animaux ! Plonger avec des requins, se balader à dos d’éléphant, caresser un bébé tigre… c’est exotique, ça fait rêver ! Sauf que les animaux en question sont maltraités, perturbés et désorientés, quand ils ne sont pas carrément drogués et enfermés. Vous l’aurez compris, contentez-vous d’observer les animaux sauvages aperçus de loin au détour d’une randonnée ou d’une séance de plongée.

 

Continuer sur sa lancée

 

Si vous êtes plutôt écolo au quotidien, ne changez pas vos habitudes justes pour les vacances : continuez sur votre lancée ! Partir en voyage ne devrait pas être synonyme d’oubli des gestes écologiques du quotidien.

 

Agissez sur votre lieu de vacances comme vous agissez chez vous : refusez les pailles dans les restaurants, privilégiez le zéro déchet, refusez les échantillons gratuits, faites vos courses avec vos sacs à vrac et vos tote bag, etc. Sans oublier votre gourde réutilisable à chaque fois que vous sortez !

 

Autre geste à adopter, où que vous soyez : ramassez les déchets que vous croisez, même si ce ne sont pas les vôtres ! Vous donnerez peut-être de bonnes idées aux gens qui vous entourent…

 

Préférer le local

 

Pourquoi partir en vacances si c’est pour manger et dormir dans les mêmes hôtels/restaurants qu’il y a chez vous ? Où que vous soyez, préférez les établissements locaux, qui feront vivre la région, plutôt que de donner votre argent à des chaînes internationales. Chaînes qui détruisent sans compter le paysage dès lors qu’il faut installer un nouveau complexe hôtelier.

 

Pour vous immerger dans la culture locale et faire vivre l’économie du pays, rien de tel que de vous arrêter uniquement dans les restaurants typiques, souvent moins chers et bien meilleurs pour les papilles ! Rien ne vous empêche de vous renseigner avant sur des applications telles que Trip Advisor, afin de vous assurer de la qualité du lieu.