Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(): Failed opening 'searchform.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.4/lib/php') in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143
réchauffement climatique

Les 5 meilleures (ou pires) solutions contre le réchauffement climatique

Vous le savez, l’heure n’est plus à se demander si le réchauffement climatique existe ou non. C’est maintes et maintes fois prouvé : le climat se dégrade, et si la planète nous survivra sans problème, l’histoire n’est pas la même pour nous autres espèces animales… Il est donc plus qu’urgent de trouver des solutions pour enfin pallier à ce problème. En voici 5 d’entre elles qui nous ont laissé sans voix !

 

Comment enrayer le réchauffement climatique ?

 

Mettre les nuages au régime

 

Oui, vous avez bien lu. Deux scientifiques ont eu l’idée d’amincir les nuages pour faciliter le refroidissement de l’atmosphère. Souvenez-vous de vos cours de SVT du collège : si la Terre reflète une partie du rayonnement solaire, toute cette énergie et stoppée par les nuages dans la haute atmosphère, ce qui a pour effet de réchauffer celle-ci. Pour la refroidir considérablement, il suffirait donc de réduire les nuages. Reste maintenant à savoir comment faire…

 

Utiliser la pollution comme carburant

 

Mais c’est bien sûr ! Plutôt que de chercher à réduire nos émissions de gaz à effet de serre, pourquoi ne pas chercher à le convertir en carburant ? C’est en tout cas le projet de l’Université Goethe de Frankfort. Les chercheurs ont en effet mis au point une technique permettant cet exploit, en utilisant des bactéries capables de convertir le CO2 en éthanol. Problème : ce nouveau carburant risque d’émettre à son tour des gaz à effet de serre. C’est le serpent qui se mord la queue…

 

S’inspirer des volcans

 

Lors d’une éruption volcanique, des tonnes de soufre sont rejetées dans l’atmosphère. Faisant écran aux rayons du soleil, le refroidissement est quasi immédiat. Certains chercheurs essayent donc de reproduire ce phénomène de manière artificielle. Sauf que… sauf que le soufre pourrait aussi provoquer un réchauffement encore plus rapide !

 

Mettre la pollution 6 pieds sous terre

 

Vous cherchez une manière « simple » de vous débarrasser du CO2 ? Et si vous le mélangiez à de l’eau avant de l’injecter sous terre, de manière à ce qu’il se convertisse en minéraux ? Une réaction qui, selon les chercheurs, prendrait environ deux ans. En espérant que d’ici là, elle n’aggrave pas l’état des sols, déjà largement souillé par nos autres déchets…

 

Travailler (beaucoup) moins

 

D’après une récente étude menée par Autonomy, réduire le temps de travail de chacun à 9h par semaine permettrait de lutter contre le réchauffement climatique. En restant plus souvent à la maison, on consommerait moins de ressources. La température pourrait donc être maintenue sous le seuil critique des 2°C. Une idée plutôt plaisante, surtout pour vous qui vous apprêtez à entrer sur le marché du travail d’ici quelques années…

 

Les vraies solutions

 

Sinon, sans partir dans des expérimentations scientifiques plus ou moins incertaines, le mieux est encore de faire des petits gestes au quotidien ! Comme par exemple réduire ses déchets (moins d’incinération et donc moins de rejets dans l’atmosphère) ; faire plus de trajets à pieds, à vélo ou en transports en commun ; acheter local et bio ou en agriculture conventionnée (moins de trajets pour les denrées alimentaires) ; faire ses cosmétiques et produits ménagers maison (plus d’économies, moins de dangers pour l’environnement).

 

Bref, vous l’aurez compris, multiplier les petits gestes au quotidien est une des meilleures solutions car réalisable, accessible à tous et plus facile à faire qu’on ne le croit ! Qu’on se le dise…


« »

  A lire aussi

  • niksen

    Découvrez le niksen, l’art de ne rien faire sans culpabiliser - 7 mai 2020

    Saviez-vous que savoir ne rien faire sans aucune culpabilité était un art ? Cet art s’appelle le niksen, et nous vient tout droit du Danemark. Un concept qu’il est plutôt intéressant de mettre en pratique en ces temps particuliers.   Comme la grande majorité d’entre nous, vous êtes bloqué(e) chez vous, confinement oblige. Privé(e) de vos […]

    >> Lire la suite

  • capture youtube

    Pour lutter contre le « Corona Poison », Zyad nous demande de rester à la maison - 20 avril 2020

    Si beaucoup ont du mal à vivre cette période de confinement, d’autres profitent du moment pour se montrer créatifs et inventifs. C’est notamment le cas de Zyad, 6 ans : avec l’aide de son papa, il a écrit une chanson contre le « Corona Poison ». Un titre qui fait un carton !   Parti d’un simple délire entre […]

    >> Lire la suite

  • ennui en cours

    Études : 5 jeux à faire quand on s’ennuie en cours - 11 octobre 2019

    Oui, on sait, on devrait plutôt vous dire de ne PAS jouer en cours, et d’être un ou une élève assidu(e) tout au long de l’année. Mais on sait comme vous que, parfois, quand les journées et/ou les semaines sont longues, on n’arrive plus à se concentrer et les minutes deviennent des heures interminables. Alors […]

    >> Lire la suite

  • téléthon pour le climat

    Téléthon pour le climat : près d’1 million d’arbres replantés - 20 septembre 2019

    Le samedi 14 septembre dernier a été organisé le tout premier Téléthon pour le climat. Le but ? Récolter un maximum d’argent pour planter un maximum d’arbres. Une initiative qui s’est déroulée au Danemark, et qui a presque dépassé toutes les espérances des organisateurs…   Tout le monde connait le Téléthon, émission télévisée visant à récolter […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés