Viande Halal: Un moyen pour l’UMP de gratter des voix au Front National ?

Il est des polémiques vaines, dont on sait très bien où elles mènent. Que Marine Le Pen apporte le sujet de la viande halal sur la table du débat électoral, on ne s’en étonne pas, et le fait que la polémique soit vivement reprise par les porte-voix de l’UMP ne nous surprend guère plus: le parti majoritaire est en feu à moins de cinquante jours de l’élection présidentielle, et est largement distancée dans les sondages. La solution? A droite toute!

Il y a un peu plus de deux semaines, Marine Le Pen lance les hostilités en déclarant qu’elle considérerait comme une « tromperie » le fait que la viande distribuée en région parisienne soit « exclusivement » halal. Selon la candidate du Front National, 100% des abattoirs de boeufs en Ile-de-France pratiqueraient l’abattage selon les prescriptions musulmanes, et « 40 à 45% de la viande consommée en Ile de France [proviendrait] de ces abattoirs ». L’UMP, par la voix de son ministre le plus à droite de la droite, Claude Guéant, ne manque pas de saisir la perche, et le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales fait des liens troubles entre vote des étrangers, et nourriture dans les cantines: « Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines« . Aussitôt, la bourrasque devient tornade médiatique, créant une certaine cacophonie électorale.

A gauche comme à droite, au sein même de l’UMP, on fustige: Rachida Dati s’en indigne: « Je ne peux pas souscrire à des propos qui assimilent les musulmans français à des étrangers. Les Français de confession musulmane sont des citoyens comme les autres« , et il en va de même pour Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy: « Il y a assez de raison d’être contre le vote des étrangers aux élections (…) il y a assez de raison d’être contre des repas confessionnels à la cantine pour qu’il ne soit pas nécessaire de faire un lien entre les deux » ajoutant que « le lien n’est pas nécessaire« . Au PS, même son de cloche, François Hollande dénonce une « surenchère« , et Benoit Hamon une « stigmatisation insupportable » des musulmans. Jean-Luc Mélenchon evoque quant à lui, « le début de l’extrême-droitisation de la droite », et s’en est pris directement à Marine Le Pen sur le plateau de Paroles de candidats, dénoncant une « histoire grotesque« : « Elle veut nous faire croire qu’on attrape l’islam par le manger ».

Alors on croyait à une simple bourde de la part de Claude Guéant, habituellement très gauche pour quelqu’un de droite or, le Premier ministre François Fillon en a rajouté une couche ce matin, et c’est d’autant plus surprenant de sa part: il suggère aux juifs et aux musulmans de revenir sur des « traditions ancestrales » qui ne correspondent « plus à grand chose« , déclenchant la colère du Crif (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) et de son président, Richard Prasquier: « J’ai été choqué de l’entendre s’exprimer ainsi […] la déclaration de François Fillon est stupéfiante« . En même temps, est-ce vraiment étonnant quand le président-candidat déclarait lui-même, que le « problème » de la viande halal était le premier sujet de préoccupation des français. Dés lors, le doute n’est plus permis, l’UMP fait du ramassage de voix du côté de l’extrême-droite.

Et pourtant, la viande halal est-elle réellement un « problème »? Les affaires successives de Quick et des saucisses Knacki/Herta montrent bien qu’il y a un hiatus: Aujourd’hui, l’étiquetage des produits halal n’est pas obligatoire. La mention «Halal» apparaît en évidence sur des milliers de produits, et s’avère être une excellente stratégie marketing. Néanmoins, elle n’a rien de réglementaire, et des milliers de musulmans peuvent être induits en erreur. Autrement dit, le problème ne réside pas dans le fait d’une possible « halalisation » de l’Ile-de-France, mais plutôt son contraire, avec une dimension plus apparentée à de la publicité mensongère. Suite à plusieurs reportages, La Grande Mosquée de Paris, principale autorité de certification de la viande halal en France, est dans le collimateur, et a diffusé une mise au point sur son site, démentant les accusations mises en avant par différentes enquêtes journalistiques.

 

 

 


« »

  A lire aussi

  • BON-PLAN: Achetez militant et solidaire sur Label Emmaüs ! - 22 novembre 2023

    Si vous ne connaissez toujours pas le site label-emmaus.co, découvrez-le vite, vous serez surpris des trouvailles que vous pouvez faire, à tout petits prix, tout en participant à l’insertion de personnes socialement éloignées de l’emploi. Vêtements, high-tech, électroménager, livres…une fois votre choix fait, vous pouvez soit être livré soit retirer la marchandise en boutique. Le […]

    >> Lire la suite

  • La « Paris Burger week » 2023, c’est parti ! - 22 novembre 2023

    Vous avez trois semaines pour élire le meilleur burger de Paris, du 23 novembre au 10 décembre 2023. Le principe est simple : les restaurants participants au concours présenteront leurs meilleurs burgers, la liste et les photos sont sur le site parisburgerweek.fr. Il vous suffit de vous rendre dans ces restaurants pour goûter les burgers, […]

    >> Lire la suite

  • RESTO: Zapi ouvre une nouvelle pizzeria à Paris ! - 17 novembre 2023

    Zapi, c’est la référence en matière de pizzas authentiques, et chaque ouverture est  une bonne nouvelle pour les parisiens ! De la Margarita à la Diavola, en passant par la Quattro formaggi, elles sont toutes à pâte fine et croustillante, garnies de produits veramente italiani ! Vous y trouverez également de nombreuses salades de produits […]

    >> Lire la suite

  • yoga

    Yoga : 5 bonnes raisons de s’y mettre - 24 juin 2020

    Ça fait un bon moment que vous pensez à vous mettre au yoga, sans jamais trouver la motivation d’essayer. Pourtant, ce sport doux a de nombreux bienfaits pour le corps et la santé ! Voici donc 5 bonnes raisons qui devraient vous aider à vous lancer pour de bon !   Contrairement aux idées reçues, le yoga […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés