Sarkozy – Hollande : la guerre est déclarée

Avec 32% d’intentions de vote au premier tour, François Hollande devance Nicolas Sarkozy à 25,5%, Marine Le Pen en troisième place avec 17%, et un François Bayrou en quatrième homme, avec 7% d’intentions de vote au premier tour. Alors que le candidat socialiste se démarque sur les thèmes sociaux, l’actuel président de la République s’impose lui sur la scène politique internationale.

Alors que le chef de l’Etat a réussi à grappiller quelques électeurs chez les Socialistes et le Front National, François Hollande perd près de 3 points, la faute à une baisse de régime qui a suivi les primaires. Le candidat du PS n’a pas su mobiliser son camp et faire progresser l’opinion publique sur sa candidature. Notamment concernant sa crédibilité pour endosser le rôle de président de la République.

Le match a commencé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy qui est apparu «offensif comme jamais» mardi soir à l’Élysée. Le président, qui appelle F. Hollande désormais «le petit», a notamment critiqué son appel aux sociaux-démocrates allemands, rencontrés à Berlin la semaine dernière. «Hollande est allé en Allemagne dire qu’il souhaitait la défaite de Merkel, s’est-il indigné. S’il est élu, il devra travailler un an avec elle! Comment peut-il espérer négocier avec elle après ça?». Ouch ! Et il ne s’est pas arrêté là. Nicolas Sarkozy s’est ouvertement moqué des relations de son rival sur le plan international, arguant que «le seul qu’il ait vu, c’est Zapatero à Madrid, qui a été battu!». Le chef de l’Etat a notamment critiqué l’attitude de François Hollande qui est en campagne pour l’élection présidentielle. «Son problème, c’est qu’il fait la même campagne après la primaire que pendant, a-t-il ajouté. Ce n’est pas lui qui a changé, c’est la lumière. Quand on est candidat à la présidentielle, on est dans une lumière où la moindre peluche sur le costume se voit.», a-t-il lancé.

Nicolas Sarkozy s’est aussi exprimé sur les autres candidats. Il a estimé que François Bayrou était le dépositaire de la «marque centre». Et qu’il pouvait être utile pour «dégonfler Hollande». «Un accord Bayrou avec les socialistes est impossible», a-t-il assuré. Les paris sont ouverts.

 

 


« »

  A lire aussi

  • BON-PLAN: Achetez militant et solidaire sur Label Emmaüs ! - 22 novembre 2023

    Si vous ne connaissez toujours pas le site label-emmaus.co, découvrez-le vite, vous serez surpris des trouvailles que vous pouvez faire, à tout petits prix, tout en participant à l’insertion de personnes socialement éloignées de l’emploi. Vêtements, high-tech, électroménager, livres…une fois votre choix fait, vous pouvez soit être livré soit retirer la marchandise en boutique. Le […]

    >> Lire la suite

  • La « Paris Burger week » 2023, c’est parti ! - 22 novembre 2023

    Vous avez trois semaines pour élire le meilleur burger de Paris, du 23 novembre au 10 décembre 2023. Le principe est simple : les restaurants participants au concours présenteront leurs meilleurs burgers, la liste et les photos sont sur le site parisburgerweek.fr. Il vous suffit de vous rendre dans ces restaurants pour goûter les burgers, […]

    >> Lire la suite

  • RESTO: Zapi ouvre une nouvelle pizzeria à Paris ! - 17 novembre 2023

    Zapi, c’est la référence en matière de pizzas authentiques, et chaque ouverture est  une bonne nouvelle pour les parisiens ! De la Margarita à la Diavola, en passant par la Quattro formaggi, elles sont toutes à pâte fine et croustillante, garnies de produits veramente italiani ! Vous y trouverez également de nombreuses salades de produits […]

    >> Lire la suite

  • yoga

    Yoga : 5 bonnes raisons de s’y mettre - 24 juin 2020

    Ça fait un bon moment que vous pensez à vous mettre au yoga, sans jamais trouver la motivation d’essayer. Pourtant, ce sport doux a de nombreux bienfaits pour le corps et la santé ! Voici donc 5 bonnes raisons qui devraient vous aider à vous lancer pour de bon !   Contrairement aux idées reçues, le yoga […]

    >> Lire la suite

© 2024 Planete Campus. Tous droits réservés