Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(searchform.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Warning: include(): Failed opening 'searchform.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.4/lib/php') in /home/fgtnowu/www/wp-content/themes/planete-campus-v3/header.php on line 143

Egypte : Moubarak démissionne, le peuple jubile !

Hosni Moubarak a décidé d’abandonner le poste de président de la République d’Egypte vendredi, cédant ainsi le pouvoir à son vice-président, Omar Souleimane. Au même moment, des milliers de manifestants, réunis sur la place Tahrir du Caire, ont laissé exploser leurs joies.

 « Compte tenu des conditions difficiles que traverse le pays, le président Mohammed Hosni Moubarak a décidé d’abandonner le poste de président de la république et chargé le conseil suprême des forces armées, de gérer les affaires du pays ». C’est en ces termes que le nouveau président, Omar Souleimane, a annoncé lors d’une courte déclaration en direct à la télévision égyptienne,(17h, heure de Paris, 18h, heure locale) le départ du président Moubarak, au pouvoir depuis plus de 30 ans en Egypte.

 C’est à 16 heures, heure locale, que la télévision égyptienne a fait savoir, qu’elle allait diffuser sous peu une déclaration,  urgente et importante. A 18 heures, le peuple égyptien assistait ainsi à un moment historique de l’histoire de son pays.

 Pourtant, la veille, Hosni Moubarak refusait encore de céder totalement le pouvoir, cédant malgré tout la quasi-totalité de ses pouvoirs à son vice-président. Des millions d’égyptiens ont immédiatement crié à une mascarade dénonçant un « faux départ » de la part du président égyptien.

 Dès le 28 janvier 2011, Hosni Moubarak décide pour autant de nommer le général, Ahmed Chafik, chef d’état major de l’armée de l’air comme Premier ministre, préparant ainsi son futur départ. Il décide ensuite de faire appel à Omar Souleimane, comme vice-président, un poste prévu par la constitution, occupé préalablement par Hosni Moubarak, lui-même, sous Anouar El-Sadate.

 Aux dernières nouvelles, le désormais ex président égyptien, serait toujours en Egypte, dans la station Balnéaire de Charm el-Cheik, dans le Sinaï, près de la frontière israélienne.

 Peu avant l’annonce officielle du départ du président Moubarak, des millions de personnes étaient encore présentes dans les rues du Caire, provoquant la mort d’un manifestant, se pressant même pour la première fois devant des bâtiments gouvernementaux.

 Au totale, les égyptiens se sont mobilisés pendant près de 18 jours, réclamant le départ immédiat de leur président en poste depuis 1981. Les émeutes ont fait au total 800 blessés et 300 morts. Pas assez visiblement pour faire partir les anti-Moubarak de la place Tahrir.

 A 83 ans, Hosni Moubarak aura régné dans un pays de 80 millions d’habitants pendant plus de trente ans. Ce fut un président particulièrement ancré sur la paix avec son voisin israélien et sur la lutte contre le terrorisme. En janvier 2010, il décide de construire une barrière métallique afin de réduire le flot de produits de contrebande, acheminés par tunnels vers la bande de Gaza. Hosni Moubarak a toujours été considéré comme un allié de poids de l’état hébreu. Malgré tout, durant la totalité de son mandat, l’Egypte a été minée par la Corruption et la pauvreté, 40% de la population, vivant avec moins de trois dollars par jour.

Selon le journal anglais, le Guardian, il serait l’homme le plus riche de la planète avec une fortune estimée entre 30 et 70 milliards de dollars, celle de Bill Gates, étant estimée à 53 milliards de dollars….

 Le clan Moubarak rejoint ainsi les Ben Ali après avoir été victime de la révolution du Nil, qui plonge le monde arabe dans une nouvelle ère en soif de démocratie. Qui seront les prochains sur la liste ? Le quotidien algérien, Liberté, a d’ores et déjà titré hier, « C’est parti pour le changement ! »…

Les ressortisants égyptiens ont manifesté à Paris, dés l’annoncé du départ du président Moubarak

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WyBPw3sE62U&feature=related[/youtube] 


« »

  A lire aussi

  • BON-PLAN: Achetez militant et solidaire sur Label Emmaüs ! - 22 novembre 2023

    Si vous ne connaissez toujours pas le site label-emmaus.co, découvrez-le vite, vous serez surpris des trouvailles que vous pouvez faire, à tout petits prix, tout en participant à l’insertion de personnes socialement éloignées de l’emploi. Vêtements, high-tech, électroménager, livres…une fois votre choix fait, vous pouvez soit être livré soit retirer la marchandise en boutique. Le […]

    >> Lire la suite

  • La « Paris Burger week » 2023, c’est parti ! - 22 novembre 2023

    Vous avez trois semaines pour élire le meilleur burger de Paris, du 23 novembre au 10 décembre 2023. Le principe est simple : les restaurants participants au concours présenteront leurs meilleurs burgers, la liste et les photos sont sur le site parisburgerweek.fr. Il vous suffit de vous rendre dans ces restaurants pour goûter les burgers, […]

    >> Lire la suite

  • RESTO: Zapi ouvre une nouvelle pizzeria à Paris ! - 17 novembre 2023

    Zapi, c’est la référence en matière de pizzas authentiques, et chaque ouverture est  une bonne nouvelle pour les parisiens ! De la Margarita à la Diavola, en passant par la Quattro formaggi, elles sont toutes à pâte fine et croustillante, garnies de produits veramente italiani ! Vous y trouverez également de nombreuses salades de produits […]

    >> Lire la suite

  • yoga

    Yoga : 5 bonnes raisons de s’y mettre - 24 juin 2020

    Ça fait un bon moment que vous pensez à vous mettre au yoga, sans jamais trouver la motivation d’essayer. Pourtant, ce sport doux a de nombreux bienfaits pour le corps et la santé ! Voici donc 5 bonnes raisons qui devraient vous aider à vous lancer pour de bon !   Contrairement aux idées reçues, le yoga […]

    >> Lire la suite

© 2023 Planete Campus. Tous droits réservés