Orientation post-Bac : et si vous faisiez des études de droit ?

Le droit mène à tout, c’est bien connu. Cet adage doit cependant être nuancé, tant l’augmentation du nombre d’étudiants sur les bancs des facs de droit a entraîné une concurrence accrue, et donc plus de risques d’échec. Cependant, si vous développez votre esprit juridique et travaillez rigoureusement, les portes du succès vous sont ouvertes. Avant de vous lancer cependant, voici les réponses à quelques questions que se posent les futurs étudiants en droit.

Que peut m’apporter le droit ?

Les matières juridiques, si elles sont pour certaines obscures et complexes, vont vous permettre de développer rapidement un esprit de synthèse et une rigueur poussée. Votre mémoire sera également mise à rude épreuve durant votre cursus juridique. Préparez-vous à passer des heures à étudier des textes de lois, des articles de la fameuse constitution de 1958 ou encore des arrêts de Cour de cassation. Sans parler des nombreuses dates et théories que vous allez devoir ingurgiter. Le pire dans tout cela ? Il faudra savoir synthétiser toutes ces informations et les organiser dans un développement cohérent et hyper rigoureux.

Existe un baccalauréat idéal pour réussir ses études de droit ?

Le baccalauréat parfait pour réussir son parcours juridique n’existe pas, même s’il est vrai que les bacheliers généralistes auront un léger avantage. Le Bac ES, de par la variété de ses matières, en fait un solide atout pour réussir sa première année de droit. Les littéraires seront aussi avantagés, car ils sont censés maîtriser parfaitement la dissertation, très fréquente durant ce cursus. Enfin, le Bac S est également très utile pour déchiffrer la complexité de certains raisonnements juridiques. Mais attention : rien n’est perdu pour les bacheliers technologiques. Il faudra simplement vous accrocher davantage !

La filière juridique est-elle sélective ?

Très sélective même ! Si l’on est bien loin de la sélection drastique d’une première année de médecine, la première année en fac de droit reste très concurrentielle. On estime qu’environ la moitié des étudiants passent en deuxième année. La sélection continuera ensuite tout au long du cursus de licence. Pour ceux qui obtiennent ce précieux diplôme, la suite (et notamment le master) c’est presque du gâteau !

Comment est enseigné le droit ?

Le droit est une discipline qui s’enseigne à peu près de la même façon dans tous les établissements, et qui s’articule autour de deux axes : les cours en amphi et les TD. Les cours magistraux, qui prennent place dans des amphithéâtres pouvant contenir jusqu’à 500 personnes, sont donnés par des références du monde juridique, qui ne sont évidemment pas là pour faire la police. Il faudra donc attention décuplée pour réussir à suivre ces cours magistraux. En TD, l’ambiance est différente : des classes d’une trentaine d’élèves, dirigées par des doctorants qui expliquent de façon plus précise les notions apprises en cours. La participation y est bien sûr encouragée.

Réussir ses études de droit ne relève absolument pas du hasard. Il faut se préparer à affronter la rigueur juridique, et faire preuve d’une motivation sans faille pour mettre toutes les chances de votre côté!

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1