Parcoursup : découvrez la plate-forme succédant à APB

parcoursup

Tout le monde se souvient des polémiques estivales autour d’Admission Post BAC (APB pour les intimes). À l’origine d’un véritable fiasco, la plate-forme a donc définitivement disparu et se voit aujourd’hui même remplacée par Parcoursup. Permettant toujours de s’inscrire en 1ère année d’études supérieures, elle met également en œuvre les nouvelles règles d’accès à l’université.

 

Officiellement ouverte ce jour, Parcoursup succède donc à Admission Post BAC. Près de 800000 lycéens et étudiants en réorientation vont ainsi pouvoir y inscrire leurs vœux d’orientation, parmi 12000 formations. Une ouverture qui marque officiellement le début des nouvelles conditions d’accès à l’enseignement supérieur, dont il a été récemment question. Mais le projet de loi concernant ces nouvelles règles n’étant pas définitivement validé, il faudra attendre le 22 janvier prochain pour s’inscrire et consulter les fiches des formations. Pour le moment, seuls des tutoriels expliquant la marche à suivre sont disponibles sur la plate-forme.

 

Quels changements pour les candidats ?

 

Si jusqu’alors, les formations universitaires étaient non sélectives, elles classeront désormais les candidats selon leurs profils et compétences. Ou comment départager les postulants dans le cas où le nombre de demandes serait supérieur au nombre de places. Une manière de faire plus objective et donc plus juste que le fameux tirage au sort de l’an dernier…

Parmi les critères d’admission se trouvent notamment les « attendus ». Déterminés à l’échelle nationale, ils sont assez généraux mais pourront toutefois être complétés et adaptés par les universités selon leurs spécificités. Ils seront bien évidemment disponibles sur Parcoursup dès le 22 janvier pour aider les élèves dans leurs choix.

 

parcoursup

 

Des résultats d’admission plus ciblés

 

Accepté, refusé ou sur liste d’attente. Voici les trois réponses possibles que pourront recevoir les candidats postulants pour une filière sélective. Les licences universitaires, quant à elles, auront le choix entre accepter le candidat si son profil correspond aux attendus de la formation, lui proposer une inscription conditionnée si elles estiment qu’il n’a pas les compétences requises, et mettre les moins bien classés sur liste d’attente au cas où une place se libèrerait plus tard. Pour les candidats n’ayant reçu que des réponses négatives, la réforme prévoit en dernier recours de leur proposer une formation « au plus près » de leur vœu préféré.

 

Le nouveau calendrier de Parcoursup

 

Fin janvier, les candidats pourront alors connaître les attendus précis de chaque formation, saisir leur vœux d’orientation (10 au maximum), et constituer leur dossier en fonction. Une première phase d’inscription qui devrait s’achever le 13 mars prochain. Les candidats auront toutefois la possibilité de finaliser leurs dossiers jusqu’au 31 mars 2018. Les propositions d’admission, quant à elles, seront dévoilées en continu du 22 mai au 21 septembre. À partir du mois de juillet, les futurs étudiants qui n’auraient pas été retenus dans les formations souhaitées seront invités à postuler là où il restera des places.

 

Reste maintenant à voir si cette nouvelle organisation qui se défend d’être sélective va fonctionner et si elle sera aussi impartiale que le ministère de l’Enseignement Supérieur la décrit ! Verdict cet été, après les résultats du baccalauréat…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1