Erasmus+ : et si vous partiez à l’étranger ?

erasmus+

En 30 ans d’existence, le programme Erasmus, aujourd’hui rebaptisé Erasmus+, a fait voyager de nombreux étudiants à travers l’Europe, et, depuis 2014, à travers le Monde ! Si vous aussi, avez envie d’en profiter, voici la marche à suivre pour vous inscrire…

 

Effectuer un stage à l’étranger ne peut vous être que bénéfique à l’avenir. Plus de 64% des employeurs sont en effet sensibles à l’expérience internationale acquise grâce au programme. Si vous aimez voyager, ça serait dommage de vous en priver ! Mais avant de plier bagage, il y a certaines choses que vous devez savoir.

 

Où et quand partir ?

 

Si la question peut sembler évidente, elle ne l’est en réalité pas tant que ça. Le choix de la destination se doit en effet d’être murement réfléchi et se fait en accord avec vos professeurs. Pas question pour vous d’aller étudier dans une fac de sciences alors que vous êtes en musicologie ! Ça n’aurait aucun sens. Vous devez donc choisir une université qui puisse vous offrir des cours semblables et/ou en étroite relation avec votre cursus. Université qui doit également être en partenariat avec la vôtre…

 

Quant à la date de votre départ, tout dépendra de votre emploi du temps et de vos impératifs. Encore une fois, vous pourrez en discuter avec vos professeurs afin de déterminer la période idéale. Ce sont eux qui vous donneront le feu vert ! Une fois votre candidature validée, vous pourrez prétendre à un séjour d’études allant de deux à douze mois. Dernière chose à prendre en compte : anticiper le calendrier des candidatures. Pour un départ à la rentrée 2018-2019, les premières réunions se sont déroulées à l’automne 2017 !

 

Comment être accepté en Erasmus+  ?

 

La condition principale pour que votre dossier soit étudié : savoir tenir une conversation correcte dans la langue du pays. Le programme Erasmus+ n’existe pas pour vous initier aux langues étrangères, mais bien pour étudier dans ces langues. Si le niveau BAC est généralement suffisant, le niveau requis peut également varier selon les établissements d’accueil. Renseignez-vous bien !

 

Hormis le fait d’avoir une certaine maîtrise linguistique, il vous faudra également avoir de bons résultats dans la plupart des matières. Vous allez déjà mettre un certain temps à vous adapter dans votre établissement d’accueil, pas question en plus d’être largué(e)s en cours… Avant votre départ, vous devrez donc faire un point sur vos résultats scolaires, ainsi que sur votre motivation.

 

Combien cela va-t-il vous coûter ?

 

Bien que vous partiez étudiez à l’étranger, c’est en France qu’a eu lieu votre inscription. Vous n’aurez donc aucun frais de scolarité dans votre université d’accueil ! Si vous êtes boursier ou boursière, vos versements sont également maintenus pendant toute la durée de votre séjour.

 

Enfin, si vous avez besoin d’une aide supplémentaire, vous pouvez bénéficier d’une bourse Erasmus+, qui s’adapte au coût de la vie quotidienne sur place. Prévoyez tout de même un petit budget pour subvenir à vos besoins en cas de coup dur, ou si vous n’avez pas les bourses.

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer