Formation technicien forestier : BTSA Gestion forestière au CFA

Description

Le technicien forestier peut occuper des fonctions de gestionnaire d’un massif forestier, d’agent de développement et d’animation auprès de propriétaires, de technicien d’études ou de recherche, de responsable d’unité de transformation du bois, de chef d’entreprise de travaux ou d’exploitation forestière. Il effectue l’état des lieux de la forêt, inventorie et évalue les peuplements. Il dirige ou effectue le martelage, les coupes, prévoit les travaux sylvicoles, le boisement. Il prépare la mise en marché du bois sur pied ou abattu, estime sa valeur, organise son transport et sa livraison. Par ailleurs, il assure des tâches de communication, de formation, de conseil.

Ce professionnel peut être employé par les propriétaires forestiers, les chambres d’agriculture, les centres régionaux de la propriété forestière, les entreprises de travaux forestiers ou de transformation du bois, les coopératives, l’ONF, les collectivités territoriales…

Le niveau de qualification du technicien supérieur se situe hiérarchiquement entre le niveau ingénieur et le niveau technicien-agent technique. Quel que soit l’organisme dans lequel il se trouve, le technicien supérieur forestier jouit souvent d’une grande autonomie et de responsabilités importantes. 
Le passage au niveau ingénieur suppose soit une promotion interne, soit une reprise d’études après quelques années d’expérience professionnelle. Par ailleurs, le technicien supérieur forestier peut choisir d’évoluer vers d’autres secteurs d’activités touchant la commercialisation ou la transformation du bois, l’animation, l’accueil du public, la gestion paysagère, la gestion d’autres espaces naturels… ; ces orientations demandent soit une expérience professionnelle ou une formation complémentaire dans le domaine concerné. Le technicien supérieur forestier ayant accompli trois années d’expérience professionnelle, peut postuler au titre d’expert forestier, titre protégé et octroyé par le ministère chargé de l’agriculture et de la forêt. 

cefa

Depuis 1953, le Centre d’Etudes Forestières et Agricoles forme les jeunes aux métiers de la forêt et du bois.

 

Niveau d’entrée

– Inscription sur le site Admission Post-Bac
– Examen du dossier scolaire et éventuellement entretien de motivation
– Être titulaire obligatoirement du Baccalauréat (origine des admis : Bac techno : 47% ; Bac gé : 38% ; Bac pro : 38%)

Diplôme

BTSA : Brevet de technicien supérieur agricole option Gestion forestière

Programmes et spécificités

Enseignement général

– Organisation économique, sociale et juridique (90h)
– Techniques d’expression, de communication, LV (300h)
– éducation physique et sportive (90h)

Domaine professionnel

– Accompagnement personnalisé (90h)
– Traitement des données et informatique (110h)
– Politique forestière, acteurs et territoires (120h)
– Diagnostics forestiers (120h)
– Interventions de gestion durable en forêt ou autres espaces boisés (200h)
– Mobilisation et valorisation du bois (200h)
– Planification forestière (120h)
– Activités pluridisciplinaires (150h)

Les stages

– 12 semaines

Module d’initiative local

– Autour de l’exploitation forestière (90h)

Le plus de l’école

AU CEFA

– Des enseignants de qualité, expérimentés, issus ou faisant partie du monde professionnel
– Des moyens matériels conséquents
– Un suivi de stage personnalisé (visite du stagiaire sur son lieu de stage par le responsable de section quel que soit son lieu de stage en France ; suivi de la rédaction du rapport par un enseignant technique)
– 2 semaines de révisions entièrement consacrées à la soutenance du rapport et à l’épreuve à caractère professionnel.
– Une exigence et une rigueur se traduisant par des résultats aux examens voisins de 90 %

 …Et  APRES

– Accès en licence professionnelle (spécialisation en commerce, SIG, gestion des espaces naturels, …)
– Prépa post BTS aux écoles d’ingénieurs

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer