Grandes écoles et égalité des chances : les avancées

Deux nouvelles réjouissent la rédaction de Planetecampus : désormais, le concours d’entrée dans les écoles de gestion et de commerce du réseau EGC est gratuit pour les boursiers et l’ISAE met en place un dispositif d’ouverture social très encourageant. Focus sur ces deux nécessaires avancées sociales.

Concours d’entrée gratuit
Le concours d’entrée commun dans les écoles de gestion et de commerce du Réseau EGC devient gratuit pour les élèves boursiers. Une grande avancée sociale qui permet à ceux qui auraient des velléités d’intégrer ces prestigieuses écoles mais qui auraient des difficultés financières de ne pas passer à côté de cette chance pour une histoire d’argent. Le concours se déroule cette année le 27 mars dans 30 centres d’examen en France. Il s’adresse aux élèves de Terminale qui souhaiteraient effectuer un cursus commercial en trois ans au sein d’une école de commerce et de gestion réputée.
Si vous souhaitez passer ce concours, il est impératif de vous inscrire avant le 22 mars sur www.bachelor-egc.fr. 1350 places sont à prendre cette année …Courage !
N’oubliez pas que sept de ces EGC proposent des cursus en alternance, en 2ème et 3ème année, cursus avantageux vous conférant un statut de salarié et qui peuvent vous permettre de suivre la formation d’une grande école, même si vous êtes peu fortuné. (voir notre article sur les grandes écoles concernant les mesures mises en place par ces établissements pour les petites bourses).
Le réseau EGC en chiffre
-30 campus
-2500 étudiants
-30% des diplômés des EGC poursuivent des études supérieures. Les 70%  décidant de travailler trouvent un emploi dans les six mois suivant l’obtention du diplôme pour 93% d’entre eux. Salaire moyen annuel : 23 000 euros.

Osez l’ISAE
L’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace est une grande école située à Toulouse. L’ISAE a mis en place un dispositif d’ouverture sociale, nommé OSE L’ISAE. En quoi consistent ces mesures ?
Tutorat et ouverture culturelle
Une cinquantaine de collégiens et de lycéens d’établissements situés en zones sensibles ou défavorisées, sélectionnés par leurs professeurs, bénéficient du soutien et de l’aide d’étudiants de l’ISAE ainsi que de visites culturelles. Ils sont également conviés à participer à des projets de recherche au sein de l’ISAE, ce qui leur permet de se familiariser avec le monde de la recherche. Un dialogue permanent est ainsi instauré entre ces jeunes et l’ISAE.
Eveil scientifique
Des visites de l’ISAE sont organisées pour des élèves d’une quinzaine d’établissements situés en zones rurales ou dites difficiles, afin d’éveiller des vocations…

Ça avance du côté du côté de l’égalité des chances. Doucement, certes, mais ça avance. Saluons en tout cas les initiatives de ces établissements qui, heureusement, contredisent les propos conservateurs de la Conférence des Grandes Ecoles (voir l’édito à ce sujet).

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1