ENSTA Bretagne : Un programme Erasmus en Hydrographie et Océanographie

L’ENSTA  Bretagne  vient  de  créer  un  Programme  Intensif  Erasmus  en  Hydrographie  et Océanographie,  en  partenariat  avec  l’Université  allemande  de  Hambourg  et  l’université  belge de Gent.

Cette  formation  intensive  de  12  jours  se  déroulera  sur  le lac  de  Vassivière  (Creuse),  du  29 octobre  au  11  novembre  2011.  A  la  fin  de  ce  programme,  les  participants  remettront  une cartographie  précise  du  lac  (lac  de  barrage  de  1000  ha)  à  EDF  et  au  Syndicat  mixte d’aménagement du lac de Vassivière.

En lançant ce Programme, l’ENSTA Bretagne conforte son rayonnement à l’international et réaffirme son rôle de référent pour la formation d’ingénieurs de la filière hydrographique.

Interculturel et international

Le Programme sera enseigné par des professeurs des 3 établissements partenaires (ENSTA Bretagne, Universités de Hambourg et de Gent) et il réunira 50 étudiants qui bénéficieront donc d’approches complémentaires. Ils apprendront à travailler en équipe multiculturelle, ce qui constituera un atout lors de leur entrée dans la vie professionnelle.

Meilleure formation en Europe

Le  cursus  Ingénieur  en  Hydrographie  et Océanographie  de  l’ENSTA  Bretagne,  unique  en France,  est  la  meilleure  formation  européenne dans ce domaine. C’est d’ailleurs la seule formation qui  est  accréditée  catégorie  A  par  la  Fédération
internationale  de  géographie  –  organisation hydrographique  internationale  –  association cartographique internationale).

L’ENSTA  Bretagne,  l’Université  de  Hambourg  et celle de Gent sont les seuls établissements de l’U.E à délivrer un M2 en topographie et hydrographie.

L’exercice  de  cartographie  proposé  dans  le  Programme  est  un  excellent  entraînement  en eaux intérieures. Il viendra compléter les fomrations marines acquises par les étudiants dans leurs établissements respectifs.

Hydrographe : un profil de plus en plus prisé  

Les problèmatiques d’environnement, de famine et de manque d’eau expliquent le très fort développement du métier (projets de canaux pour acheminer des denrées, etc.).

Les diplômés travaillent dans de nombreux secteurs : exploitation pétrolière, aménagement côtier, parc éolien offshore, dragage, etc.

Pour Nicolas SEUBE, responsable de la formation en hydrographie de l’ENSTA Bretagne « Tiré par la demande et par des enjeux économiques et énergétiques forts, le nombre d’étudiants progresse depuis 2008. Nos diplômés ont en général le choix entre 3 offres d’embauche. »

Référent de la filière hydrographique

Le lac de Vassivière est exploité par EDF (Unité de Production Centre). Les cartes décrivant le relief du lac réalisées  par  les  étudiants  permettront  à  EDF  et  au  syndicat  mixte d’aménagement de faire évoluer leurs activités d’exploitation hydraulique et de tourisme de concert.

L’organisation de ce programme intensif permet à l’ENSTA Bretagne, porteur de projet, de développer les relations avec les organismes employant les ingénieurs hydrographes.

Notons  qu’avec  sa  formation  d’Ingénieurs  en  Océanographie  et  Hydrographie,  l’ENSTA Bretagne est déjà partenaires d’instituts hydrographiques dans toute l’Europe (SHOM, FAM, BSH,  CHM,  HKN),  de  sociétés  de  dragage  (Boskalis,  jan  de  Nul,  DEME,  Van  Oord),  de nombreuses sociétés de survey (Fugro,  Deep, Gardline, etc…), de professionnels du offshore
(Acergy, Saipem) et des détecteurs (Tritech/SRD, IxSea).

 

Condition d’admission : être en 2ème année du cursus ingénieur de l’ENSTA Bretagne

Formation dispensée en anglais

 

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1