Les conseils pour bien préparer un oral

Fin de l’année riment bien souvent pour les étudiants avec session d’examen quelques soit leurs niveaux d’études. Alors que les épreuves écrites demandent beaucoup de concentration et une méthodologie bien spécifique, les épreuves orales se préparent tout au long de l’année scolaire. Il ne faut pas attendre les quelques jours avant les examens pour s’y mettre !

L’objectif de l’oral, c’est avant tout de transmettre un message. Le rôle du jury est de tester l’aptitude du candidat à s’exprimer et à répondre à une problématique, à construire un plan et à fournir des réponses ou des définitions précises sans qu’il perde ses moyens.

Il est important de s’exercer à parler calmement et posément. L’entraînement à plusieurs est également une autre alternative. Pour le bac français ou autre épreuve similaires portant sur des œuvres étudiées en cours, les fiches de lecture sont conseillées afin de synthétiser les informations.

Le jour de l’examen, il faut faire bonne impression : être naturel, éviter les comportements angoissés, être poli et soigner sa tenue. Lors de la présentation du sujet, il est conseillé de ne montrer aucun signe particulier face au sujet comme la déception ou la satisfaction. Il est préférable d’établir un plan détaillé avec les titres des parties et les idées principales qui seront le fil conducteur de l’exposé oral mais ne rien rédiger à l’avance ce qui casserait la fluidité du discours. Pour cette même raison, il est conseillé de n’utiliser que le recto des feuilles de brouillon. Devant l’examinateur, convaincre est le mot d’ordre. Il jugera la capacité de l’étudiant à exprimer publiquement ses connaissances. L’attitude compte pour beaucoup pendant les épreuves orales. Il est conseillé de ne pas lire le brouillon, mais de regarder autant que possible le jury. La façon de parler sera claire avec un débit soutenu.

Voilà, vous avez désormais les clefs en main pour réussir avec brio vos épreuves orales ! Bonne chance !