4 astuces pour vaincre la procrastination

procrastination

La procrastination. Sans doute la pire ennemie de tout(e) étudiant(e) ! Qui, en effet, ne s’est jamais laissé(e) aller à ne rien faire ? Quoi de plus agréable que de rêvasser sur son canapé, ou de flâner dans la rue avec des ami(e)s ? Pourtant, cette mauvaise habitude pourrait bien vous coûter vos études… Voici donc quelques astuces pour ne pas (trop) y succomber.

Ne faites plus partie de ces 90% d’étudiant(e)s qui trouvent toujours mieux à faire que réviser leurs cours ou travailler leurs devoirs ! Dites adieu à la procrastination et retrouvez la motivation ! Les loisirs peuvent bien attendre un peu…

Faire une liste de choses à faire

Si vous avez tendance à procrastiner parce que vous avez la tête sous l’eau et ne savez pas par où commencer, faites des listes ! Sur une feuille volante, dans un carnet dédié, votre agenda, votre bullet journal… peu importe. Lister tout ce que vous avez à faire et hiérarchisez par ordre d’importance.

Vous aurez ainsi les idées plus claires et n’aurez aucun mal à vous mettre au travail. De plus, la satisfaction de rayer des lignes ou cocher des cases vous motivera à avancer toujours plus vite ! De cette façon, vous arriverez même à vous libérer des temps de repos bien mérités, pendant lesquels vous pourrez procrastiner autant que vous le souhaitez…

S’interdire toute distraction

Lorsque vous devez vous mettre au travail, faites en sorte que rien ne puisse venir vous déranger. Commencez par laisser votre téléphone dans une autre pièce, ou installez une application comme Forest, vous permettant de rester focus. Vous éliminerez ainsi la tentation des réseaux sociaux, des jeux mobiles ou des sms.

Idem si vous travaillez sur ordinateur : installez une extension permettant de bloquer temporairement tous les sites chronophages. Vous savez, Facebook, Twitter, YouTube ou encore 9gag et BoredPanda. Sur Google Chrome, cette extension s’appelle StayFocusd. Son nom parle de lui-même !

Utiliser la technique Pomodoro

Si tout ça ne suffit pas, vous pouvez également instaurer un rythme de travail cohérent avec le rythme de votre cerveau : la technique Pomodoro. Cette dernière se base sur le fait que le cerveau humain ne peut pas rester concentré plus de 25 minute sur une même tâche sans faillir. Cela vous évitera de décrocher et de divaguer.

La méthode est simple : travailler à fond 25 minutes, puis prendre une pause de 5 minutes. Répétez 4 fois et accordez-vous une pause de 15 à 30 minutes. Puis, retravaillez 25 minutes, reposez-vous 5 minutes et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous ayez terminé votre travail. Vous avancerez ainsi plus vite sans avoir l’impression d’en faire trop.

Demander de l’aide si besoin

Si vous succombez à la procrastination par peur d’échouer, n’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous ! Organisez des séances de travail avec des ami(e)s, un frère ou une sœur plus âgé(e) ou encore un(e) professeur(e). Cela vous rassurera et vous aidera à débloquer les choses.

Vous aurez également bien plus confiance en vos capacités, et vous rendrez compte que vous pouvez trouver de nouvelles idées sans problème. Travailler ne sera plus une épreuve insurmontable et vous n’aurez plus à craindre de procrastiner des journées entières.