La nostalgie du lycée : ce qui va vous manquer

nostalgie du lycée

Vous y êtes allé(e) tous les jours pendant au moins 3 ans. Le plus souvent en râlant et en trainant les pieds… Mais maintenant que c’est terminé, vous réalisez que vous aimiez plutôt bien y aller. Et comme beaucoup de futurs étudiants, vous allez avoir la nostalgie du lycée. On peut même déjà vous dire ce qui va le plus vous manquer !

 

Vous avez attendu ce moment pendant si longtemps ! Depuis des mois, vous n’avez qu’une hâte : terminer le lycée… Une fois le Bac en poche, vous pourrez réaliser ce rêve et vous envoler vers les études supérieures. Seulement voilà, une fois là-bas, vous risquez très certainement d’être nostalgique de votre ancien établissement. Et pour cause : plus rien ne sera comme avant !

 

Quand survient la nostalgie du lycée

 

Finie la sonnerie

 

Vous l’avez détestée, elle va désormais vous manquer ! Cette fameuse sonnerie stridente qui marquait la fin de la récré mais qui, à de nombreuses reprises, a sonné le glas de cours rébarbatifs et soporifiques. Une fois à l’université – ou dans la plupart des écoles supérieures, vous pourrez lui dire adieu… La fin des cours dépendra du bon vouloir de vos professeurs. Et ils auront plutôt tendance à déborder de 20 min qu’à vous laisser partir plus tôt !

 

Terminée la cantine

 

Bien sûr, vous aurez un restaurant universitaire ou une cafétéria où vous sustenter pendant la pause déjeuner. Mais là où la cantine du lycée vous garantissait le combo entrée/plat/fromage/dessert, quelle que soit l’heure à laquelle vous passiez, vous risquez fort de rater les frites ou les pâtes bolognaises si vous faites partie des derniers à arriver. La faute au prof qui vous aura retenu ou à la salle de classe située à l’autre bout du campus…

 

nostalgie du lycée

 

Adieu la « récré »

 

Eh oui, vous pouvez l’oubliez ! Une fois le lycée terminé, il n’est plus question de récré, mais de pause. Un laps de temps pendant lequel vous n’aurez que très rarement l’occasion de vous poser, trop occupé(e) à devoir rejoindre la salle ou l’amphi du cours suivant. Dans le meilleur des cas, vous pourrez passer rapidement aux toilettes mais rien n’est moins sûr ! Quant aux longues discussions entre potes, vous pouvez faire une croix dessus…

 

Plus de goûters de fin d’année

 

Avouez, vous l’aimiez bien ce goûter de fin d’année, pour lequel chacun ramène une gourmandise ou une boisson sucrée, le tout à déguster devant un film ou autour de jeux de société. À la fac, tout ça c’est terminé ! Les profs, maîtres de conférence et autres chargés de TD ne prennent que très rarement le temps de vous connaître comme les enseignants du secondaire peuvent le faire. Alors organiser un goûter d’adieu, vous pensez bien que ça les préoccupe peu…

 

Au revoir l’insouciance

 

Pendant les années lycée, malgré tout ce que vous avez pu penser, vous pouvez vous reposer sur vos enseignants, surveillants, CPE et tout le personnel éducatif. Choyé(e), vous n’avez qu’à vous préoccuper de vos cours et de vos révisions. À l’université, c’est une toute autre histoire : vous entrer dans la vie d’adulte, et devez absolument compter sur vous-même. De quoi avoir rapidement la nostalgie du lycée, on vous l’accorde.

 

Fort heureusement, les années supérieures, aussi difficiles puissent-elles sembler, seront, elles aussi, à l’origine de très bons souvenirs ! Mais ça, comme pour le lycée, vous vous en rendrez compte seulement votre diplôme en poche…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1