Bac +3 : Licence Sciences de l’éducation – Université Paris 8

Bac +3 : Licence Sciences de l’éducation – Université Paris 80

latifa el-houariPublié le 12 avril 2017 - Lu 423 fois

OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

La formation en licence de Sciences de l’éducation se veut généraliste, dans l’optique d’un cursus de 1er cycle, afin de permettre aux étudiants de comprendre les phénomènes, les processus, les acteurs et institutions en jeu dans le champ de l’éducation. Les étudiants sont ainsi amenés à connaître progressivement différentes approches en sciences humaines et sociales appliquées à l’éducation, pensées comme des initiations et des repérages à la fois aux méthodes et champs mobilisés par les disciplines (anthropologie, histoire, philosophie, psychanalyse, psychologie, sociologie…), comme au champ propre aux sciences de l’éducation.

Les enseignements disciplinaires et les pédagogies initiées sont de nature à mieux appréhender les phénomènes et processus en mouvement dans les champs de l’éducation, de la formation, du travail social, du soin, etc. Ils assurent aussi une compréhension des ressorts de la relation éducative et de la dimension langagière inhérente à cette situation de travail spécifique. La formation en trois années et par étapes, construit des compétences transversales d’analyse, de compréhension et de réalisation de projet. Elle permet en outre l’acquisition de connaissances en matière de technologies de l’information et de la communication et de langue étrangère. Plus profondément enfin, la licence de Sciences de l’éducation a pour but de mieux accompagner les étudiants dans leur rapport au savoir et de ce fait mieux garantir leur réussite.

L’étudiant est ainsi capable de :

a. Se situer dans les domaines de connaissances suivants :

  • anthropologie de l’éducation ;
  • approches psychologique et psychanalytique de l’éducation ;
  • histoire de l’éducation ;
  • philosophie de l’éducation et de la culture ;
  • sociologie de l’éducation ;

A l’issue de la formation, le diplômé a acquis les fondements scientifiques de base des sciences de l’éducation. Il sait articuler les connaissances acquises dans le cadre des grands domaines pour éclairer les enjeux récents ou actuels en éducation. Il est en capacité de mobiliser et de faire dialoguer différentes disciplines pour faire naître ou éclairer une question éducative.

b. Maîtriser des compétences spécifiques liées aux champs de pratique :

  • école et enseignement ;
  • travail social, santé, animation ;
  • pratiques pédagogiques, apprentissages, médiation culturelle, éducation tout au long de la vie ;
  • formation culturelle et linguistique des migrants.

L’étudiant est capable de se repérer dans les champs concernés, notamment de connaître les institutions, les métiers, les acteurs et les pratiques professionnelles. Il peut les situer dans une perspective analytique et diachronique, comprendre les processus en jeu dans les phénomènes éducatifs contemporains.

c. Développer les compétences transversales

 

POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS

  • Masters Sciences de l’éducation
  • Autres masters suivant les conditions d’entrée dans ces masters et les parcours des étudiants.

La licence Sciences de l’éducation est une bonne préparation à certains métiers et ouvre sur de nombreux débouchés professionnels. Elle est une bonne préparation aux métiers de l’enseignement, particulièrement pour les candidats au professorat des écoles (1er degré), voire un complément de formation aux étudiants se préparant au CAPES (2nd degré). Plus largement, elle ouvre aux métiers du champ scolaire, par exemple de Conseiller principal d’éducation (CPE), mais peut permettre aussi de solidifier la formation, les connaissances et la réflexivité de nombreux intervenants, souvent semi-professionnalisés, de l’accompagnement scolaire par exemple, voire des personnels des services Enseignement des collectivités territoriales, qui sont de plus en plus demandeurs de formation et d’appropriation de résultats de recherche. La formation prépare aux métiers qui se situent au croisement des champs de l’éducation, de la formation et du social, de la santé : travail social, métiers du soin, de l’accompagnement, de l’aide à la personne, de la médiation, de l’animation, formation linguistique auprès de publics migrants adultes.

Tags:

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !