Bac +5 : Master Sociologie – intervention sociale, conflits et développements : formation continue – Université de Strasbourg

Présentation et objectifs

Cette formation est réservée aux publics de la formation continue

Cette formation vise spécifiquement l’acquisition de connaissances et de méthodes de réflexion pour analyser et comparer les logiques et les dynamiques des politiques sociales développées au cours de ces dernières années en France et en Europe, pour identifier les missions confiées à l’action sociale, les caractéristiques de l’intervention sociale, les fonctions de la médiation sociale et interculturelle favorisant le rapprochement et le règlement des conflits entre usagers et institutions et entre institutions. Enfin il s’agira de développer des compétences incluant les nouvelles problématiques et les situations des populations vulnérables. Les enseignements sont assurés par des professionnels pour partie, afin d’être en prise avec l’évolution des réalités professionnelles. Des dispositions spécifiques sont prévues pour les étudiants de formation continue afin de répondre à leurs contraintes professionnelles, aux particularités de leurs préoccupations. Cette formation permet :

– aux étudiants de formation initiale de s’inscrire dans une dynamique de professionnalisation,

– aux professionnels des secteurs de l’insertion, du social, des relations interculturelles, de la justice et du médico-social de valider leurs compétences professionnelles et de les inscrire dans une perspective de recherche,

– aux demandeurs d’emploi, de se requalifier professionnellement en suivant une formation universitaire.

Savoir-faire et compétences

La formation s’organise ainsi autour de compétences attendues à l’issue de celle-ci :

– analyse des situations sociales et de leur complexité,

– analyse des crises et conflits qui traversent les institutions chargées de répondre à ces situations

– interrogation des dispositifs, diagnostic et négociation pour produire du consensus et de l’aide à la décision

– conception, réalisation et évaluation des acquis des politiques sociales, des projets et des dispositifs,

– mobilisation de réseaux de compétences et de ressources,

– conception et mise en oeuvre de l’accueil et de l’accompagnement des populations vulnérables.

– gestion des rapports interculturels.

 

 

Insertion professionnelle

– concepteurs et réalisateurs de projets dans des secteurs tels que l’insertion, la prévention, l’urgence et auprès des publics handicapés, des personnes âgées, des jeunes à la rue ou de la petite enfance,

– chargés d’insertion (missions locales, entreprises d’insertion, associations intermédiaires, entreprises, cellules RMI, centres de rééducation, centres socio culturels……),

– chargés d’études (administrations publiques, chambre consulaire, organismes internationaux…) et dans le cadre de programme visant à la lutte contre les discriminations de race, de sexe et de classe

– formateurs

– formateurs enseignants dans les établissements de formation de travailleurs sociaux, qui correspondent à autant des fonctions développées au sein des dispositifs d’insertion, des établissements et des structures du secteur social et médico-social, des administrations publiques et des entreprises.

– Médiateurs pour l’emploi (familles, écoles, interculturels)

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer