Bac +5 : Master 2 Tourisme parcours Tourisme et Développement Durable des Territoires – Centre Universitaire Du Guesclin (Béziers)

Bac +5 : Master 2 Tourisme parcours Tourisme et Développement Durable des Territoires – Centre Universitaire Du Guesclin (Béziers)0

latifa el-houariPublié le 21 novembre 2016 - Lu 463 fois

Présentation et Objectifs du Master

Le master Tourisme et Développement Durable des Territoires (Master TDDT) revendique et soutient une démarche inscrite dans une problématique de valorisation des patrimoines et de développement durable des territoires . Il vise à réfléchir et appliquer les principes à toutes échelles, tant dans la définition de plans stratégiques que dans la gestion de programmes en cours ou la préparation de nouveaux projets au sein d’entreprises et de collectivités investissant dans la pratique touristique.

Le master TDDT a pour objectif de former des acteurs professionnels de l’aménagement autonomes et responsables . Ils sont aptes à conduire, partout dans le monde, dans des conditions satisfaisantes pour les populations d’accueil, des stratégies d’acheminement et de réception de touristes, à organiser la promotion de lieux . La formation développe la capacité à travailler à l’international partout dans le monde . Cela implique des intérêts et du respect pour les pratiques culturelles, ethno-historique, linguistiques mais aussi privilégier le souci et la reconnaissance de l’Autre et de ses identités collectives. Enfin cela implique une bonne maîtrise de l’anglais et des langues.

 

Valeurs

Le master TDDT a une triple ambition :

  • Apporter sa contribution à l’animation des territoires locaux ou régionaux en quête de nouvelles activités, afin de maintenir leurs populations, accroitre leurs richesses et améliorer leurs niveaux de vie, au regard de la capacité de charge de chaque environnement.
  • Participer au renouvellement des équipements et activités touristiques dans une optique de meilleur rapport « qualité-prix » au moyen d’une démarche réflexive (labellisation et autres processus périodiques d’évaluation).
  • Échapper aux modèles de développement exclusivement bâtis sur une logique de filière, aux stéréotypes et normalisations incapables de prendre sérieusement en compte les Hommes (habitants comme touristes), leurs usages et leurs territoires.

A vocation professionnelle, le master TDDT décline donc :

    • Organisation des territoires,
    • Gestion environnementale,
    • Valorisation patrimoniale,
    • Développement économique,

dans une démarche réfléchie, soucieuse des dimensions sociales, environnementales et culturelles de la pratique touristique. Le master TDDT insiste sur la coopération, co-développement, développement solidaire, tourisme « équitable », tant au Nord qu’au Sud.

 

Finalités professionnelles

Secteurs d’activités ou types d’emplois visés

Le master TDDT Mention DDA a une vocation de préparation à la fonction de « manager » pour les marchés français ou étrangers : gérant d’entreprise touristique, chef d’un service de collectivité territoriale ou d’un office du tourisme.

La formation du master TDDT Mention DDA vise quatre orientations professionnelles :

  •  La requalification de structures locales d’animation à vocation de tourisme et de loisir,
  • La production de parcours de découverte naturaliste, sportive ou culturelle (y compris la dégustation gastronomique et œnologique) dans le cadre d’offices du tourisme ou de services publics intercommunaux,
  • La gestion de résidences hôtelières, de villages de vacances ou d’ecolodge,
  • L’événementiel et la publication de médias spécialisés dans la promotion des territoires, le développement du tourisme, des activités sportives de pleine nature et des loisirs.

 

Quelques exemples de débouchés professionnels d’anciens étudiants (2004-2011)

  • Directeur/ directrice d’office de tourisme
  • Chargé(e) d’ingénierie sociale (développement local)
  • Consultant secteur sport, loisirs, tourisme (bureaux d’études)
  • Directeur/directrice de centre de vacances et de loisirs, de résidence de tourisme
  • Inspecteur/inspectrice de la jeunesse, des sports et des loisirs (tourisme sportif)
  • Chargé(e) d’ingénierie sociale (responsable de structure, France ou étranger)
  • Chef de projet ingénierie (tourisme durable, écotourisme, tourisme sportif, événementiel, développement)
  • Les intervenants professionnels (la moitié de l’horaire annuel) travaillent dans ces secteurs d’emplois.
Tags:

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !