En attendant Bojangles d’après Olivier Bourdeaut

C’est en 2016 qu’Olivier Bourdeaut publie ce premier roman et le succès est immédiat, inattendu – plus de 300 000 exemplaires vendus, traduit en 22 langues – et deux ans après seulement, Victoire Berger-Perrin l’adapte et le met en scène; la voix de Nina Simone interprétant sa célèbre chanson « Mr Bojangles » peut enfin s’entendre et les trois principaux personnages du roman, un couple et leur fils peuvent inlassablement danser dessus. La vie semble s’écouler paisiblement, dans la joie, l’allégresse, les nombreux plaisirs partagés, la fantaisie –  celle de la mère surtout-  proche de la folie et de l’extravagance que l’on n’ose appeler  folie.  Victoire Berger-Perrin évoque le plus fidèlement possible l’ambiance de légèreté, d’ivresse  et d’insouciance de la première partie du roman grâce à une mise en scène chatoyante, enlevée, pleine d’humour. Elle nous fait glisser progressivement – mais sûrement-  dans la triste réalité de cet apparent conte de fée. Les trois merveilleux acteurs sont touchants de sincérité, ils nous entraînent dans un tourbillon d’émotions, de rires  et de pleurs. Un spectacle tendre, virevoltant, joyeux et bouleversant à la fois. (photo Ch. Voots)

Avec Julie Delarme, Didier Brice et Victor Boulenger.

Du mardi au samedi à 19h – La Pépinière Théâtre, 7 rue Louis-Le-grand, 75002 Paris

Réservations 01 42 61 44 16 ou www.theatrelapepiniere.com

Partagez37
Tweetez
Enregistrer
+1