Shake Shake Go : le groupe franco-britannique qui réveille la pop !

Phénomène pop du moment, le groupe franco-britannique vient juste de sortir son premier album, All In Time, et en profite pour faire une tournée en France. Nous avons pu rencontrer ses membres malgré leur actualité très chargée. 

Rencontre. 

Votre album All in Time vient juste de sortir. Qu’est-ce que ça représente pour vous ?

Poppy : Nous sommes très heureux qu’il soit finalement sorti, nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur les chansons. Jusque-là nous avons eu des retours positifs, les gens ont l’air de l’apprécier. C’est un évènement de sortir son premier album, on a passé six ans à écrire les chansons. C’est agréable comme sentiment.

C’est un album avec un son très folk, dans la lignée de ce que vous avez fait jusque-là. Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Poppy : Nous écoutons tous beaucoup de musiques très différentes, pas nécessairement de la folk. Quand on écrit les chansons, on pense surtout à des endroits, donc je pense qu’on s’inspire beaucoup de la nature. Nous venons d’endroits très différents : moi de la campagne, eux de la mer ou de l’intérieur du pays… Je pense que c’est ça qui nous influence. On écoute aussi pas mal de musique comme Arcade Fire, Oasis… Personnellement j’aime beaucoup les voix « soul » comme Aretha Franklin, Dusty Springfield…

Marc : Les grands horizons ! Quand tu vois beaucoup d’images, en face d’un grand désert, en haut d’une falaise ou en face d’une tempête, tu as une chanson qui te vient en tête… On aime ce genre de trucs épiques. On pourrait dire qu’on fait du « folk épique » !

Vous dites que le nom de votre groupe, Shake Shake Go, a été choisi par un enfant de 6 ans. Qu’en est-il pour le titre de l’album ? Qu’est-ce qu’il évoque pour vous ?

Poppy : (elle rit) Non, ce n’est pas pareil pour le titre de l’album. On a choisi d’utiliser All in Time parce que c’est le nom de la première chanson de l’album, qui correspondait à la direction qu’on voulait donner à notre musique. On s’est dit que c’était une bonne façon d’appeler notre album, aussi parce que c’est un travail de longue haleine.

Et comment résumeriez-vous cette direction que vous avez donnée à l’album ?

Poppy : Quand on a commencé à écrire, on s’est dit qu’on voulait quelque chose de rythmique. Quelque chose qui soit à la fois puissant et émotionnel.

Marc : Quand on est en live, on aime bien avoir une réponse du public, interagir avec lui. Beaucoup des chansons de l’album ont ça aussi : on aime voir les gens danser et s’éclater. C’est pour ça qu’on veut faire des chansons qui soient à la fois fortes et rythmiques, pour que ça soit un moment unique en live.

Poppy : Oui c’est important pour nous aussi. Par exemple, j’aime beaucoup cette sensation quand on frappe sur une batterie et que tu as l’impression que les vibrations viennent de toi. C’est vraiment puissant.

Votre chanson « We are now » parle du passage entre l’adolescence et l’âge adulte, et correspond aussi, selon vous, à votre évolution en tant que groupe. Vous êtes donc dans une période charnière musicalement parlant ?

Poppy : Oui je pense que nous sommes toujours dans cette période. Cette année a été « the big year » pour nous. Avant on faisait la première partie d’autres groupes, maintenant les gens viennent pour nous voir, nous, et pas quelqu’un d’autre. On est toujours en transition, et l’album c’est un début, une nouvelle page. On est assez optimistes, de toute façon il faut l’être, si on n’y croit pas, personne ne le fera pour nous !

Vous avez une actualité très chargée avec la sortie de l’album, les clips, les concerts, la promo… Quelle partie de votre travail préférez-vous ?

Poppy : Faire des tournées et jouer sur scène c’est le meilleur ! On traverse le pays pour aller dans des endroits qu’on ne connaît pas, rencontrer des gens, et surtout jouer. Le sentiment d’être sur scène et de jouer reste ce que je préfère.

Et quels sont vos projets à un peu plus long terme ?

Poppy : Continuer ce qu’on fait, faire des tournées, écrire des chansons, de nouveaux albums…

Marc : Et voyager partout dans le monde. Ah, et on aimerait bien travailler sur de nouveaux clips aussi, c’est nouveau pour nous, mais très intéressant.

Un mot de la fin pour vos fans ?

Poppy : Si vous n’avez pas encore écouté notre album, faites-le, ça nous aiderait beaucoup. (elle rit) Plus sérieusement, merci à tous d’écouter notre musique et de venir à nos concerts, on espère vous revoir !

 

DATES DE CONCERT : 

24/03 CLERMONT-FERRAND, La Coopérative de Mai ; 25/03 TOULOUSE, Metronum ; 26/03 BORDEAUX, Le Krakatoa ; 30/03 STRASBOURG, La Laiterie ; 01/04 NANCY, L’Autre Canal ; 06/04 LYON, Le Transbordeur; 07/04 MULHOUSE, Noumatrouff ; 08/04 BESANCON, La Rodia ; 14/04 BREST, La Carène ; 15/04 LORIENT, MAPL ; 16/04 LAVAL, 6par4; 20/04 LILLE, Le Splendid ; 21/04 ROUEN, Le 106 ; 22/04 SAINT-LÔ, Le Normandy ; 10/05 PARIS, La Cigale; 14/05 TARBES, La Gespe ; 03/06 ST-ETIENNE, Paroles et Musiques Festival ; 08/07 AIX LES BAINS, Musilac

 

Et en attendant de les voir en concert, découvrez l’un de leurs titres : We are Now

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Ho-0ChVStyU[/youtube]