Cinéma: L’Inconnu du lac met mal à l’aise

Les affiches du film L’Inconnu du lac ont été censurées à Versailles et à Saint-Cloud.

A la demande des mairies (les deux UMP), la société JCDecaux a été obligée de retirer toutes les affiches du film L’Inconnu du Lac des deux villes.
Le film de Alain Guiraudie, qui est sortie en salle, le 12 juin dernier, a été présenté au Festival de Cannes dans la section Un certain regard. Il raconte l’histoire d’amour entre deux hommes, Michel et Franck. Le film a été interdit au moins de 16 ans et ne cesse de provoquer la polémique.

L’affiche du film, au centre de la controverse, a été dessinée par Tom de Pékin et représente deux hommes qui s’embrassent, à l’arrière plan, on peut deviner des hommes nus, et une scène de fellation.

Contacté par Rue89, la mairie de Saint-Cloud s’explique « On a été harcelés de coup de fils, de mails depuis jeudi dernier. Certains Clodoaldiens se sont déplacés en personne à la mairie ». Du côté de Versailles, la direction de la communication « dément formellement avoir contacté Decaux pour demander le retrait des affiches mais dit comprendre que l’affiche puisse choquer un public qui se retrouve désarmé face à des affiches qui abordent la sexualité dans la rue ». Pourtant, selon Metronews l’entreprise JCDecaux affirme n’avoir fait que « répondre à la demande contractuelle des mairies ».

Les Français choqués par un dessin homosexuel, décidément, on aura tout vu !