Mangas : les nouveautés à découvrir

mangas

Quel meilleur moment que le week-end pour faire de nouvelles découvertes ? Dans cette optique, nous vous avons sélectionné 4 mangas parus au cours du mois de septembre, à lire absolument !

 

Du grand classique de la littérature revisité, au policier haletant, en passant par deux autobiographies, les titres choisis ce mois-ci ne vous laisseront certainement pas de marbre… et viendront joliment enrichir votre collection.

 

Mon père alcoolique et moi

 

Mariko n’a pas eu une vie facile. Elevée dans un foyer peu aimant, elle a grandi entre un père alcoolique et une mère embrigadée dans une secte. Un environnement qui l’a poussée à devenir grande bien trop tôt. Aujourd’hui devenue autrice de mangas, Mariko raconte son histoire dans une autobiographie poignante.

 

Elle explique comment, depuis la petite enfance jusqu’à sa vie d’adulte, elle a dû lutter au quotidien pour trouver sa place en ce bas monde. Choisissant d’aborder une thématique trop souvent passée sous silence, Mariko Kikuchi traite également de nombreux autres sujets, plus ou moins liés. Violence faite aux femmes, patriarcat, hypocrisie, pression sociale, dérives, déni, culpabilité et pardon rythme ainsi son histoire.

 

Paru aux éditions Akata

 

Le Comte de Monte-Cristo

 

Initialement paru aux États-Unis, la version manga du célèbre roman signé Alexandre Dumas débarque en France dans un tome unique ! Un one-shot retraçant la vie d’Edmond Dantès, ce jeune noble qui, suite à une conspiration et à une erreur judiciaire se retrouve transformé en un implacable agent du destin : le Comte de Monte-Cristo !

 

Enfin sorti du sombre cachot dans lequel il s’est retrouvé enfermé pendant quatorze longues années, il décide de prendre sa revanche. Assoiffé de vengeance, il va alors tout faire pour faire payer ceux qui l’ont emprisonné. Mais s’agit-il vraiment de justice ou simplement d’orgueil démesuré ? Le Comte, aveuglé par sa haine, le sait-il lui-même ? (re)Découvrez cette trépidante saga mêlant intrigues et trahisons, où le bien et le mal s’affronte, sur fond de multiples rebondissements…

 

Paru aux éditions Nobi nobi !

 

Noise

 

Alors que son village semblait condamné à disparaître, en raison de la dépopulation, Keita fait renaître l’espoir des habitants. Jeune agriculteur, il a en effet créé une nouvelle espèce de figues, qui fait désormais sensation dans tous le Japon grâce aux recommandations d’une star du web. La couverture médiatique autour de lui est telle que l’économie locale repart comme si elle ne s’était jamais arrêtée. Un renouveau qui laisse le jeune homme rêver quant à la réouverture de l’école, ce qui pourrait convaincre sa femme – alors partie en ville avec leur fille, de revenir.

 

Alors que tout semble bien parti, un étranger du nom de Mutsuo Suzuki fait son apparition au village. Souhaitant travailler comme journalier, il provoque la méfiance des habitants à cause de son attitude bravache et ses mensonges récurrents. Et pour cause : il n’est autre qu’un criminel fraîchement sorti de prison, où il purgeait une peine pour harcèlement et meurtre… Son installation dans la région pourrait alors tout remettre en question !

 

Paru aux éditions ki-oon

 

Deux femmes

 

Paru pour la première fois en Corée, ce manga en partie autobiographique nous raconte l’histoire de deux femmes vivant entre Daegu et Séoul. Deux femmes qu’a priori, tout sépare. Que ce soit leur caractère, leur rapport aux hommes, leur milieu social et familial… et pourtant.

 

Gongju, jeune femme réservée, a abandonné ses études pour travailler en tant que serveuse, en attendant de trouver une place dans la presse. C’est via un blog qu’elle a rencontré Hong-yeon, une jeune fille enjouée et amoureuse de la vie. Leur amitié va ainsi durer plusieurs années avant que Gongju ne doive retourner dans sa ville natale, pour s’occuper de sa mère malade. Hong-yeon, quant à elle, annonce qu’elle est enceinte et qu’elle va se marier alors qu’elle a toujours été contre cette idée…

 

Paru aux éditions Çà et là

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1