M. Ibrahim et les fleurs du Coran au Théâtre Rive Gauche

Outre la poésie, la tendresse et l’humour qui se dégagent  de ce texte écrit en 2001 par Eric-Emmanuel Schmitt, c’est surtout la prouesse de l’auteur, seul en scène, semblant savourer son propre texte qui nous impressionne avant tout : près de deux heures de récit, de dialogues, de surprises, d’espièglerie pour nous raconter l’histoire de Momo, un garçon juif de 11 ans en manque d’amour qui devient l’ami d’un vieil épicier arabe empli de sagesse et qui donnera de vraies leçons de vie à l’adolescent. L’auteur, devenu excellent comédien pour cette aventure,  interprète avec aisance  les trois personnages du roman,  Momo, son père et M. Ibrahim, changeant de ton, de voix, d’accent, subtilement conduit par la mise en scène inventive d’Anne Bourgeois. Eric-Emmanuel Schmitt nous communique son bonheur d’être sur scène, si proche de ses lecteurs, de ses admirateurs, de son public. Magnifique !

30 représentations exceptionnelles jusqu’au 14 octobre,  du mercredi au samedi à 21h (relâche le samedi 29 septembre) et les dimanches à 15h.

Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaité, Paris 14ème

Réservations 01 43 35 32 31 ou en ligne

Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1