OrelSan disque d’Or en 3 jours !

OrelSan disque d’Or en 3 jours !0

Claire LagrangePublié le 25 octobre 2017 - Lu 546 fois

OrelSan

On l’attendait depuis 6 ans : sorti ce vendredi 20 octobre, « La Fête est finie », troisième album solo d’OrelSan, a dépassé tous nos espoirs ! Des feat grandioses ou improbables (Stromae, Maître Gims, Nekfeu, Dizzee Rascal, Ibeyi), du son comme on l’aime, des paroles acérées… et OrelSan disque d’Or en 3 jours à peine.

 

Il avait déjà marqué les esprits avec « Le chant des Sirènes », un second album lui valant le respect de ses pairs et du public, ainsi qu’un double disque de platine. Il aura ensuite fallu attendre un film, une série et deux albums avec les Casseurs Flowters pour voir l’artiste revenir en solo. C’est donc sans Gringe qu’OrelSan signe ce nouvel opus, bien décidé à mettre tout le monde d’accord. Et cela lui a valu de battre tous les records… En effet, seulement 3 jours après la sortie de « La Fête est finie », l’artiste est déjà disque d’Or ! Avec plus de 50 000 ventes réalisées, l’album pourrait bien réaliser le meilleur démarrage de l’année ! Et peut-être même se retrouver Top album cette semaine. Verdict ce vendredi !

 

Un succès largement mérité

 

Très secret quant au contenu de ce nouvel album, OrelSan n’en avait dévoilé qu’un seul extrait avant sa sortie officielle avec « Basique ». Simple. Un titre qui donnait le ton et annonçait des textes incisifs, décalés et surtout sans langue de bois ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a réussi son pari… Voix de toute une génération, le rappeur français a su toucher ses fans en plein cœur et s’est vu encenser sur les différents réseaux sociaux, quelques heures à peine après la sortie officielle. Toujours très juste dans ses propos et lucide sur le monde actuel, il faut dire qu’OrelSan nous a livré des textes drôlement acides, oscillant entre émotion, nostalgie et coups de gueule. Toujours plein de doutes mais sûr de ce qu’il est, l’artiste dévoile son fort intérieur sans hésitation. Des paroles trouvant écho chez bon nombre de ses followers !

 

OrelSan

 

OrelSan, raconte-nous une histoire

 

Attention, âme sensible, prévoir les mouchoirs ! « La Fête est finie » n’est définitivement pas un album joyeux ! Bloqué entre les souvenirs d’enfance (« Dans ma ville on traîne », « La pluie ») et le monde oppressant qui l’entoure (« La fête est finie », « Basique », « Quand est-ce que ça s’arrête », « Tout va bien »), le rappeur nous met face à notre réalité, celle qu’on préfère parfois ne pas regarder en face. Pas toujours rose, souvent très dure et bien loin de ce qu’on s’imagine parfois. Un univers sombre qui parle à tout le monde, dans lequel on se sent en décalage ou incompris, heureusement ponctué d’instants plus doux et comme hors du temps (« La lumière », « Paradis »).

 

Racontant chacun une histoire, avec un début et une fin, des personnages auxquels on s’identifie, des anecdotes qui nous semblent familières, les 14 titres de l’album ne laissent pas indifférent et mettent toujours le doigt là où ça fait mal. Une chose est sûre, « La Fête est finie » risque de tourner en boucle pendant pas mal de temps ! En espérant que le prochain album soit aussi excellent que son prédécesseur…

Tags: , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !