Job d’été : et si vous partiez à l’étranger ?

job d'été

Cette année encore, vous regrettez d’avance vos vacances : vous allez en effet les passer à… travailler. Plutôt que de vous morfondre en vous résignant à faire des extras dans le bar en bas de chez vous, pourquoi ne chercheriez-vous pas à partir malgré tout ? Eh oui, peut-être n’y avez-vous jamais pensé mais un job d’été peut également se trouver à l’étranger ! L’occasion pour vous de joindre l’utile à l’agréable, et de voyager tout en devant bosser !

 

Job d’été, vers quoi s’orienter ?

 

Avant de faire vos valises, réfléchissez à ce qui vous motive. Est-ce un « simple » besoin d’argent ? Le désir de progresser en langue ? La volonté d’acquérir une certaine expérience ? Une fois que vous aurez bien déterminé votre objectif, vous pourrez choisir un métier en adéquation avec vos attentes. Misez toutefois sur les secteurs qui recrutent le plus pendant la période estivale : on pense notamment à l’agriculture, l’hôtellerie-restauration, le tourisme ou encore l’animation.

 

Attention : orientez-vous vers un poste qui corresponde à votre niveau linguistique. N’allez pas postuler pour un job de réceptionniste ou de conseiller de vente alors que vous n’êtes pas à l’aise avec la langue du pays. Choisissez plutôt un métier moins exposé, qui vous permettra malgré tout de progresser et de vous faire un peu d’argent. Manutention, plonge ou ramassage de fruits et légumes sont, dans ce cas, tout indiqués !

 

job d'été

 

Dans quel pays aller ?

 

Si, pour les vacances, vous rêvez de soleil et de plage, oubliez ça tout de suite ! En effet, les destinations telles que l’Espagne, la Grève ou l’Italie ne sont pas à choisir en priorité. La grande majorité des postes seront déjà pris d’assauts par les jeunes locaux, vous laissant ainsi très peu de chance d’être pris(e) ! Vous pouvez en revanche vous renseigner auprès de certaines structures accueillant du public francophone (clubs de vacances, chaînes d’hôtels…) : votre maîtrise de la langue peut être un avantage.

 

Afin de décrocher un job d’été à coup sûr, tournez-vous plutôt vers l’Angleterre ! En effet, malgré le Brexit, le nombre d’offres d’emploi n’a pas chuté. Seule condition, obtenir un « National Insurance Number », indispensable pour travailler au Royaume-Uni. Pour cela, il vous suffit de vous rendre au « Job Center » le plus proche de votre logement et d’en faire la demande. Une fois que vous l’aurez, vous pourrez faire tous les jobs qui vous chantent ! Attention toutefois, les 35h n’existent pas : il vous faudra enchaîner 48h…

 

Autre bon plan : l’Allemagne et les pays comme l’Estonie ou la Pologne… Destinations moins prisées, ces pays enregistrent un faible taux de chômage. Les chances de décrocher un job y sont donc plus grandes ! De plus, si vous choisissez l’Allemagne et avez des connaissances suffisantes dans cette langue, vous pourrez bénéficier d’un programme proposé par l’OFAJ. Si vous avez entre 16 et 30 ans, vous pouvez toucher une bourse afin de financer vos frais de séjour ! Tout ce que vous avez à faire en échange, c’est de travailler 4 semaines consécutives.

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer