WWOOFing : des vacances écono et écolo !

WWOOFing

Vous rêvez de partir en vacances dans un lieu atypique et vivre une expérience extraordinaire ? Connaissez-vous le WWOOFing ? Préparez-vous pour un séjour à moindre coût, à l’autre bout du monde… Dépaysement garanti.

 

Si le concept ne date pas d’hier, le WWOOFing séduit toujours autant. Signifiant littéralement World Wide Opportunities on Organics Farms, ou « opportunités mondiales dans des fermes biologiques », il est né en 1971 grâce à Sue Coppard. Citadine, cette anglaise avait soif de nature et de vie au grand air. Pendant ses congés, elle avait donc pour habitude de proposer ses services à certains fermiers, en échange du gîte et du couvert. Un système qui a plu à un nombre croissant d’exploitants, désireux d’ouvrir leurs portes à des vacanciers volontaires. Le WWOOFing était né !

 

Un concept mondial et intergénérationnel

 

Basé sur l’écovolontariat, le WWOOFing répond également à certaines valeurs morales. Ainsi, les wwoofeurs, comme les hôtes, doivent faire preuve de confiance, de tolérance et de générosité. De même, le travail demandé doit toujours se faire dans le respect et sans subordination. Enfin, accueil, gîte et couvert sont offerts gracieusement et sans aucune autre contrepartie que celle prévue au départ : que le wwoofeur découvre et participe à la vie et au travail de son hôte le temps de son séjour !

Trois piliers fondamentaux qui permettent depuis des années aux voyageurs d’apprendre les techniques de l’agriculture biologique, mais aussi de la biodynamie ou encore de la permaculture. Que vous souhaitiez vous orienter dans le domaine ou non, le WWOOFing reste une expérience très enrichissante ! En plus de rencontrer des gens passionnés et désireux de transmettre leur savoir, vous pourrez en effet en connaître davantage sur le monde du bio et participer à son développement.

 

WWOOFing

 

Le WWOOFing, comment ça marche ?

 

Rien de plus simple ! Il vous suffit de vous inscrire sur le site de l’association WWOOF France, ou WWOOF International selon l’endroit du globe où vous souhaitez aller. Une fois fait, vous n’aurez plus qu’à payer une cotisation dérisoire (25€) et entrer en contact avec un hôte. Près de 1700 en France, ils vous attendent bien plus nombreux partout ailleurs dans le monde !

Si vous n’êtes pas adepte des vacances farniente sur la plage, cette solution pourrait bien vous plaire… D’autant plus que vous n’aurez pas à travailler sans relâche étant donné qu’il s’agit de volontariat. Vous n’aurez donc pas d’objectifs à atteindre et pourrez profiter au maximum du lieu où vous vous trouverez !

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1