Police Nationale : en campagne de recrutement

police nationale recrute

Vous en avez sans doute entendu parler : la police nationale recrute en masse ! En effet, plus de 8000 postes sont à pourvoir cette année alors si vous avez toujours rêvé (ou pas) de rejoindre les forces de l’ordre, c’est le moment ou jamais…

 

Tout comme l’armée, la police nationale recrute régulièrement de nouveaux agents. Or, l’an dernier, bon nombre de candidats n’avaient pas les qualités requises, laissant ainsi plus de 400 postes vacants. « On a préféré faire le choix de ne pas recruter [certains] jeunes. Et c’est pour ça que cette année, on a encore plus de postes », expliquait Camille Chaize, porte-parole de la police nationale à RMC.

 

Voilà aussi pourquoi cette nouvelle campagne de recrutement vise de nouveaux profils, cherchant ainsi à susciter des vocations ! « Notre objectif, c’est d’aller chercher d’autres candidats, ceux qui n’ont peut-être pas pensé à la police nationale », poursuit-elle. Au total, 8000 postes sont à pourvoir, dont 3300 gardiens de la paix, 2000 adjoints de sécurité et 650 cadets de la république. S’ajoutent à cela quelques postes d’officiers, de commissaires et de policiers techniciens et scientifiques. Eh oui, la police, ça n’est pas seulement mettre des PV et faire la circulation : cela englobe plus de métiers que vous ne le pensez !

 

À quoi je dois m’attendre ?

 

Si vous êtes accepté(e), sachez que vous signez pour 40 ans de service. Afin d’éviter toute désillusion, il est donc important de bien connaître le métier de gardien de la paix. Dès votre sortie de l’école, vous aurez des missions généralistes et serez automatiquement affecté(e) à la sécurité publique, à la préfecture de police de Paris ou dans les unités de CRS. Vous pourrez cependant évoluer au fil des années et accéder à d’autres spécialités, ou monter en grade.

 

Comment accéder au concours ?

 

Pour pouvoir vous y présenter, il va vous falloir remplir certains critères ! Vous devez notamment avoir entre 17 et 35 ans, être titulaire du BAC et être de nationalité française. Vous devez également être en règle avec le service national, avoir une bonne condition physique et un casier judiciaire vierge. Assurez-vous donc de bien remplir ces critères avant de vous inscrire !

 

Et après, comment ça se passe ?

 

Une fois le concours obtenu, une formation d’un an, comprenant 3 stages d’un mois, vous attend. Vous y apprendrez les bases juridiques, les techniques de sécurité en intervention ainsi que le maniement de l’arme. Le tout devant être acquis avant de débuter une mise en condition réelle. Maintien de l’ordre, différend familial, contrôle dans un bar, violences urbaines et module sur les tueries de masse y seront alors abordés. A l’issue de cette année et en fonction des résultats de chacun, vous pourrez choisir votre ville d’affectation.

 

En sachant que vous serez très certainement affecté(e) en région parisienne, où les conditions de travail sont plus rudes et donc plus formatrices. Toutefois, certains postes sont de plus en plus ouverts dans les grandes villes de province, afin de pallier aux départs en retraite. À ce stade, et en tant que nouvelle recrue, vous serez alors considéré(e) comme stagiaire. Il vous faudra en effet attendre un an avant d’être titularisé(e). Une étape qui vous donnera notamment accès aux divers métiers de la profession, tels que police aux frontières, police judiciaire ou encore renseignement.

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer