BPJEPS : toutes les informations sur cette formation

Le diplôme du BPJEPS atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur, de moniteur, d’éducateur sportif.

Les lieux d’exercice d’activités sont divers et variés : association, club sportif, entreprise, collectivité territoriale, établissement accueillant des personnes agées… Les publics : des mineurs, des adultes, des personnes âgées…

Des concours dans la fonction publique territoriale, comme celui d’éducateur territorial des APS ou animateur sportif hospitalier, permettent aux titulaires du BP JEPS de s’y inscrire.

Des exemples de spécialité et métiers :
- Activités gymniques de la forme et de la force -> professeur de fitness, éducateur en gymnastique
- Animation sociale -> médiateur social, animateur de quartier, animateur pour personnes âgées
- Activités physiques pour tous -> animateur d’activités physiques, éducateur sportif plurivalent
- Loisirs tous publics -> animateur jeunesse, animateur permanent de centre de loisirs
- Activités équestres -> moniteur d’équitation, moniteur de tourisme équestre

Sport : un secteur réglementé
Pour encadrer les activités physiques et sportives (APS) et en faire son métier, il faut être titulaire d’un diplôme ou d’une certification enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui garantit la compétence de son titulaire en matière de sécurité. Le BP JEPS est l’un des diplômes enregistré au RNCP.

 

Diplôme du BP JEPS

Créé en 2001, le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) est un diplôme d’État homologué au niveau IV, délivré par le directeur régional de la jeunesse et des sports (ou co-délivré dans le cas d’une spécialité interministérielle).

Transversal au sport et à la jeunesse, le BPJEPS est délivré au titre de l’’une des 25 spécialités sportive ou socioculturelle existantes au 1er janvier 2013. Vous trouverez la liste des spécialités dans l’onglet réglementation. Chaque spécialité du BPJEPS se compose de 10 UC. Ce diplôme est préparé en alternance soit par la formation initiale, l’apprentissage ou la formation continue. En formation initiale, la durée minimale en centre de formation est de 600 heures.

Plusieurs qualifications complémentaires peuvent être associées à un BPJEPS et ainsi élargir les prérogatives des diplômés. Ainsi, les unités capitalisables complémentaires (UCC) et les certificats de spécialisation (CS), qui sont des regroupements de plusieurs UCC, attestent de compétences professionnelles complémentaires à celles certifiées par un BPJEPS.

Le diplôme est délivré par :

  • la voie des unités capitalisables (UC) et dans ce cas les épreuves certificatives sont programmées tout au long de la formation ;
  • la validation des acquis de l’expérience : si la VAE vous intéresse, consultez la rubrique « faire une VAE »
  • un examen composé d’épreuves ponctuelles (modalité qui n’est pas mise en oeuvre). Ces modalités peuvent être mixées.

Inscription
La préparation à ce diplôme est assurée par des centres de formation publics ou privés habilités par les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

Pour connaître les formations du BP JEPS préparées dans votre région et vous y inscrire, consultez « nos offres de formations ».

Les conditions d’accès

L’entrée en BP JEPS n’est pas soumise à des exigences scolaires. En revanche, l’entrée en cursus de formation est conditionnée par la réussite à des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation. Pour pouvoir se présenter aux épreuves de sélection qui permettent d’intégrer un cursus de formation, les candidats doivent satisfaire à des exigences préalables techniques fixées par l’arrêté de chaque spécialité et qui concernent généralement le niveau de pratique sportive.

Pour avoir des informations sur les équivalences, dispenses ou passerelles, cliquez ici.

Le déroulé de la formation

  • À partir d’un cadre commun (textes des diplômes, procédure d’habilitation identique pour tous), chaque organisme propose ses propres modalités pédagogiques, ses contenus et l’organisation de la formation dans le temps.
  • Le cursus de formation est basé sur le principe de l’alternance entre le centre de formation et l’entreprise (où les situations pratiques d’apprentissage sont sous la responsabilité d’un tuteur). Les modalités de cette alternance sont variables.
  • L’organisme de formation met en place, pour chaque candidat admis à la formation, un positionnement qui consiste à situer le candidat par rapport aux attendus du diplôme visé. Cette phase doit permettre de mettre en évidence les écarts entre les compétences ciblées par le diplôme et les acquis préalables du candidat (qualifications ou expériences antérieures) pour déboucher sur un parcours individuel de formation contractualisé entre l’organisme et le candidat.

 

Définition

Chaque spécialité du BPJEPS est définie par un arrêté comportant :
- Un référentiel professionnel (présentation du secteur professionnel concerné, description de l’emploi, fiche descriptive d’activité constitutive du métier)
- Un référentiel de certification (décrit les conditions générales d’obtention du diplôme et fait l’inventaire des capacités dont la maîtrise est exigée pour l’obtention du diplôme visé).

Le diplôme du BPJEPS se délivre après l’obtention de 10 unités capitalisables réparties :
- en compétences transversales pour 4 UC ;
- en compétences spécifiques à la spécialité pour 5 UC ;
- en compétences adaptées à l’emploi et au contexte régional pour 1 UC.

- Suite au réforme du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS). le texte crée une spécialité « animateur » et une spécialité « éducateur sportif » du BPJEPS. Il réduit le nombre d’unités capitalisables (UC) de dix à quatre dont deux sont transversales quelle que soit la spécialité. Il fixe le cadre des modalités de l’évaluation certificative. Il supprime l’examen composé d’épreuves ponctuelles et remplace les unités capitalisables complémentaires et les certificats de spécialisation par des certificats complémentaires. le texte entre en vigueur le 1er septembre 2016.

 

Pour plus d’informations, tu peux te rendre sur le site du gouvernement en cliquant ici ! 🙂

Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer