Stage chez GQ : un étudiant indien impressionne le rédac’ en chef grâce à son CV « format magazine » !

Aspirant à travailler pour le magazine GQ, un étudiant indien n’a pas lésiné sur les moyens afin d’atteindre son objectif. En effet, pendant trois semaines, il a travaillé sur l’élaboration de son CV. Une candidature de 20 pages qui lui a permis de réaliser son rêve : travailler pour le magazine. 

Un CV calqué sur la maquette du magazine pour le compte duquel il rêve de travailler, c’est l’ambitieuse idée de Sumukh Mehta, un étudiant indien. Alors que sa candidature ne répondait pas à toutes les conditions requises pour le poste du fait d’un souci lié à son visa, celui-ci a tenté le tout pour le tout en personnalisant son CV. Après un cursus réalisé en partie aux Etats-Unis, le jeune homme aspirait à réaliser un stage au sein de la rédaction du magazine masculin GQ. En effet, pour lui, ce stage « c’est un défi que je me suis imposé et j’ai compris que si j’envoyais une candidature classique, celle-ci allait très certainement finir à la poubelle »,  a-t-il confié au Huffington Post. « J’ai dû faire attention à harmoniser ma maquette avec la police et les couleurs de prédilection de GQ », poursuit le jeune homme. « Par exemple, j’ai veillé à ce que chaque article commence du côté droit de chaque page ».  

2

 

3

 

4

Un CV n’étant pas passé inaperçu

L’étudiant a envoyé sa candidature aux bureaux de Londres, New York et Bombay. C’est finalement le rédacteur en chef de l’édition britannique, bluffé par la candidature du jeune indien, qui s’est empressé de le contacter. Il lui a proposé un stage rémunéré d’une durée de six mois : « J’ai même reçu un mail du chef d’édition m’annonçant que j’avais réussi à impressionner le rédacteur en chef (du magazine). »

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1